Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 12 décembre 2019
Antananarivo | 14h36
 

Education

Primaire à 7ans

L’enseignement catholique attend la conférence épiscopale

jeudi 19 juin 2008

La durée du cycle primaire risque de passer de 5 à 7 ans. Le projet de loi sur ce sujet sera prochainement soumis à l’Assemblée nationale. Les catholiques n’ont pas encore donné leur avis. Frère Anselme Razafimahery, secrétaire général de l’Education catholique préfère attendre la position officielle de la conférence épiscopale de Madagascar.

Madagascar Tribune : Le cycle primaire à 7 ans est actuellement un des sujets d’actualités. En tant que secrétaire général de l’éducation catholique, quelle est votre position vis-à-vis de ce projet de réforme du système éducatif ?

- Frère Razafimahery Anselme : « Je suis à la tête de l’enseignement catholique. Mais je ne suis pas encore en mesure de répondre à votre question, du moins pour le moment. Il faut attendre la conférence qui aura lieu du 15 au 17 juillet à Antananarivo ».

Pourriez-vous parler davantage sur cette conférence ?

- « C’est cette réforme du système éducatif qui y sera discutée. Les participants sont issus de différentes entités. Il y a bien sûr la Dinec ou direction nationale de l’enseignement catholique, les représentants des parents, les représentants des religieux et des laïcs. Bref, toutes les branches au sein de l’Eglise catholique qui oeuvrent dans le domaine de l’éducation. Les résolutions qui seront prises à l’issue de la Conférence seront transmises à la Conférence épiscopale . C’est celle-ci qui donnera la position officielle des catholiques face à cette réforme ».

Cela fait longtemps qu’on a parlé de ce prolongement du cycle primaire. Que fait la Dinec depuis ?

- « Nous avons suivi la réforme. Nous avons participé à différents travaux préparatoires tels que l’élaboration du curricula, le contenu du programme scolaire. Nous sommes également représentés dans la mise en place d’un Comité de partenariat entre l’Etat et les Ecoles privées. Tout cela pour vous dire que nous nous impliquons dans cette réforme du système éducatif ».

Propos recueillis par Herimanda R.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS