Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 octobre 2019
Antananarivo | 13h05
 

Partenariat

Etat - Eglise

L’église luthérienne (FLM) ne désespère pas

samedi 15 septembre 2007 | Eugène R.

L’église luthérienne de Madagascar (FLM) ne baisse pas les bras. Elle est toujours déterminée à renforcer sa collaboration avec l’Etat, et ce pour le développement du pays.

La ville d’Antsirabe a été durant une semaine le lieu de rencontre de la grande famille dirigeante de l’église luthérienne à Madagascar. Présidée par le président Dr Rakoto Endor Modeste, cette rencontre au sommet a vu la participation des membres du bureau central (Birao Foibe), de tous les présidents synodaux (20), de tous les secrétaires généraux des différents départements au sein de l’église et des représentants des missions norvegienne et danoise.

Les participants à la rencontre sont unanimes sur un constat : le partenariat entre l’Etat et l’église luthérienne connaît ces derniers temps une certaine froideur.

Devant un tel constat, la question n’est pas de baisser les bras pour les luthériens. « L’église est toujours prête à collaborer avec l’Etat. D’ailleurs, nous les luthériens, nous sommes depuis et toujours associés à la promotion du développement à Madagascar », a souligné un haut responsable de la FLM. 

Une « Vision » pour les cinq ans à venir

Et notre interlocuteur d’expliquer comment l’église va faire pour redresser la situation et renforcer davantage cette collaboration : « Les luthériens seront remobilisés pour participer au développement du pays, et ce à commencer au niveau des Fokontany et des communes. »

Revenant à la rencontre au sommet d’Antsirabe, elle a surtout permis aux participants de mettre en place une « Vision » commune qui va conduire les actions de l’église durant les cinq ans à venir. Il s’agit d’une sorte de ligne de conduite pour éviter des éventuels déraillements. Plus d’un s’interrogent si la FLM n’est-il pas là en train de se conformer à la stratégie adoptée par le président de la République qui a opté pour le MAP (Madagascar Action Plan) dont la réalisation s’étalent sur cinq ans. En tout cas, force est de constater que l’église luthérienne n’a de cesse d’apporter sa part de brique au développement du pays. L’église, à travers ses différentes ONG, est présente dans divers grands projets touchant surtout les secteurs Santé et Education. A rappeller que la FLM figure parmi les quatre églises chretiennes qui siègent au sein du FFKM. Ces derniers temps, plus d’un constatent que le président de la République Marc Ravalomanana a trop montré son appartenance à la FJKM (dont il est le vice - président) en donnant l’impression qu’il minimise la collaboration avec les trois autres églises de ce Conseil œcuménique des Eglises Chrétiennes à Madagascar.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS