Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 25 juin 2022
Antananarivo | 11h45
 

Economie

Promotion des pierres taillées

L’ Institut de gemmologie de Madagascar à la rescousse

mercredi 24 octobre 2007 | Lanto

Les pierres précieuses provenant de Madagascar ne sont pas souvent appréciées sur les marchés extérieurs pour sa mauvaise qualité. En effet, la plupart d’entre elles sont taillées à la main. Les Malgaches ne profitent pas pleinement des ressources minières que recèle le pays. En ce qui concerne les pierres précieuses, par exemple, la majorité des Malgaches exercent seulement au niveau de l’exploitation. La production est par la suite achetée par des étrangers pour être transformée. La population reste toujours dans la misère et ne perçoit aucun impact sur leur vie. Un des grands obstacles à soulever est la méconnaissance des pierres et des valeurs. La mise en place de l’Institut de gemmologie de Madagascar contribue à renverser cette situation. Depuis l’ouverture de la formation, 300 personnes sont passées au lapidairerie de l’IGM dont 20% sont des étrangers. Ils sont initiés aux différentes techniques de transformation ainsi que des normes sur la qualité de taille de pierres. Par ailleurs, IGM offre des formations qui visent la connaissance des différentes gemmes. Les bénéficiaires pourront distinguer les « vrais » gemmes et de les vendre à un prix raisonnable. En plus ils procèdent à l’identification des gemmes en se basant sur la couleur, la forme, la dureté, la densité et la transparence. Autant de critères à prendre en considération. Exerçant le rôle d’éducateur et de diffuseurs d’informations, un deuxième groupe de journalistes ont bénéficié, hier, de ces formations. Pour la diffusion des informations plus complètes sur le secteur minier au grand public.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS