Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 16 octobre 2021
Antananarivo | 22h24
 

Politique

Parlement

L’Assemblée Nationale en visioconférence

mercredi 28 avril | Mandimbisoa R.

Une grande première dans l’histoire de l’Assemblée nationale à Madagascar. Les députés ne seront pas présents à la Chambre basse à Tsimbazaza et ne se déplaceront pas au Centre de conférences internationales d’Ivato (CCI) lors de la première session ordinaire de l’année qui débutera le 4 mai prochain, conformément à la Constitution. Celle-ci se fera en visioconférence ainsi que toutes les réunions des commissions permanentes entrant dans ce cadre vont se réaliser en ligne. Épidémie de Covid-19 oblige.

Pour la mise en œuvre de cette décision du bureau permanent de l’Assemblée nationale qui, depuis quelques jours, s’est attelé à la préparation de cette première session, les ministères concernés à savoir celui de l’Economie et des Finances, celui de la Communication et de la Culture et celui des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique se sont concertés dans la journée du mardi, indique la chambre basse dans un communiqué.

Les différentes restrictions comme la fermeture de la région Analamanga, siège de l’Assemblée nationale et l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes ont conduit à cette nouvelle disposition si auparavant les parlementaires se réunissaient encore au CCI Ivato. La contamination des membres du personnel de l’institution et quelques décès parmi les parlementaires ont également poussé les membres du bureau permanent à procéder à ce nouveau formule.

La pandémie de Covid-19 a obligé à penser et à travailler différemment. Flexibles, rapides et efficaces, les visioconférences sont largement plébiscitées.
La visioconférence a cependant des limites. S’il est techniquement possible d’organiser des réunions de commissions par visioconférence, il est beaucoup plus difficile, voire impossible, de faire la même chose pour la séance publique. De même la question notamment de la sécurité des données est toujours à prendre en compte.

20 commentaires

Vos commentaires

  • 28 avril à 09:35 | I MATORIANDRO (#6033)

    Tena izay asa ataon’ty fitondrana cocovid ty dia feno kitoatoa sy motramotraka daholo.

    Inonaa zao no mahamety io hevitra taingina kotrehinareo ty ???!!!

    MANDRORONA

    MEDIOCRAZY

    FAILED STATE.

    MMMIIIAAALLLAAA

  • 28 avril à 09:48 | arsonist (#10169)

    Madagascar réellement en danger.

    L’argent du covid à Madagascar, une manne financière pour les puissants.
    Voici un lien pour visualiser une vidéo instructive sur l’état général de Madagascar et de ses populations à l’heure actuelle.
    [Merci à Jacques de nous l’avoir mise à portée de mains !]

    Remarque :
    Une curiosité sur l’hallucinant niveau très bas des connaissances de Rajoelina concernant
    1. la langue française [il dit textuellement : "La malnutrition est un droit fondamental et non un privilège"]
    2. une courbe représentative de l’évolution de la covid19 [commentée avec un désolant manque de savoir par Rajoelina]

    • 28 avril à 14:19 | Midabetsy (#8062) répond à arsonist

      Merci pour le partage.
      Azo raisina ny fanamarihana ary mila fanamarinana kely izahay ny amin’ny mety hampitombona azy io.
      facture - ny état .... iza ny source nanome azy.
      na izany na tsy izany dia mila dinihina haingana ny HANALANA ity fitondrana ity fa tena tsy manjary ny raha ataony.

  • 28 avril à 10:18 | arsonist (#10169)

    Ils mettent bas leurs masques :
    Un groupe d’influenceurs tentent de pousser les Karana à prendre le pouvoir politique à Madagascar.

    (i)Pour mériter d’être à la tête d’un état , il est basique de bien connaître
    1. l’Histoire du pays [les Gasy ressentent plus de douleurs qu’autres choses à l’encontre des Karana]
    2. ainsi que les us et coutumes et les diverses cultures de ses populations [est-il besoin de vous rafraîchir la mémoire sur le contenu des posts , humiliants et avilissants au max contre nous , envoyés sur ce forum par les soutiens des Karana]

    Merci à lysnorine de nous informer !

    https://www.madagascar-tribune.com/Covid-19-Bilan-epidemiologique-26732.html#forum468596

    https://www.madagascar-tribune.com/Covid-19-Bilan-epidemiologique-26732.html#forum468597

    (i)En cliquant sur le lien ci-dessous , vous visualiserez un Gasy faire son speech du style qui rappelle étrangement celui de Pierre Laval quand celui-ci déclara :
    « Je souhaite la victoire de l’Allemagne ! »
    Il ne faut pas oublier que les Gasy voient , à tort ou à raison , les Karana comme des collabo des vils colonialistes de l’ancien temps , utilisés pour
    exploiter ,
    aliéner
    et humilier
    les populations gasy autochtones.

    Cela a généré des sentiments d’injustice et d’hostilité encore vivaces de nos jours dans le coeur de la grande majorité des Gasy .
    Comme est toujours vivace de nos jours dans le cœur des Français leur hostilité à l’encontre des néo-nazis.

    Et ce qui en plus n’arrange pas les choses ?
    Les Français vils colonialistes sont retournés chez eux.
    Mais pas les rejetons de leurs colabo Karana !

    Le Gasy que vous verrez sur ce streaming nous considère comme des moins que rien.
    Nos us et coutumes ainsi que nos cultures sont des merdes pour lui.

    Vous remarquerez que ce Gasy ne pipe mot sur les connaissances et savoir de « son » candidat Karana à propos de l’Histoire de Madagascar et de ses populations gasy.
    C’est sans doute des choses sans importance à ses yeux.
    Ce Gasy ne parle que des réussites en affaires de « son » Karana .
    Il semble croire qu’une réussite en tant qu’homme d’affaires est une condition suffisante pour faire un bon chef d’état ou un correct chef de gouvernement.
    Erreur ! On ne connaît que des contre-exemples à ça !

    • 28 avril à 17:52 | olivier2 (#9829) répond à arsonist

      Reste plus qu a trouver le « coupable « de tout ca,.

      Quel cirque !

      Le genie arsonist ne se pose meme pas la question de savoir « pourquoi », ..?
      Pourquoi ? Hein ?

      Bah non..

      Vu qu il a raison..et qu il est soutenu par l idiot du village..

      Je veux bien faire preuve de pédagogie, mais au bout d un moment ca devient intenable..meme avec des fotes d ortograf..

      😇

    • 28 avril à 21:52 | lysnorine (#9752) répond à arsonist

      KARANA-KARANY & MALAGASY – CODE DE NATIONALITÉ
      Re arsonist 8 avril à 10:18
      « Ils mettent bas leurs masques : « Un groupe d’influenceurs tentent de pousser les Karana à PRENDRE LE POUVOIR POLITIQUE à Madagascar.
      [...]
      [est-il besoin de vous rafraîchir la mémoire sur le contenu des posts , humiliants et avilissants au max contre nous , envoyés sur ce forum par les soutiens des Karana]
      « Merci à lysnorine de nous informer ! »

      Hivory ny Antenimieran’ny depiote izay MORA VINANINA fa VATO ERAN-TANANAN’NY KARANA ny ankamarony – an’isany ny mpitonona ho « tsy miankina » – ka handany LALÀNA HANDEVENANA TANTERAKA ny « CODE DE NATIONALITÉ » nosoratana taorianan’ny NIVERENAN’ny naha-FANJAKANA MAHALEO TENA indray an’i Madagasikara tamin’ny 1960, dia ny :
      ORDONNANCE n° 60 - 064 du 22 juillet 1960 portant CODE DE LA NATIONALITÉ MALGACHE
      (J.O. n° 111 du 23.07.60, p.1305 ) , modifiée par la loi nº 61-052 du 13 décembre 1961 ( J.O. nº 201 du 23.12.61, p.2260 ) , la loi nº 62-005 du 6 juin 1962 (J.O. nº 228 du 16.6.62, p. 1075 ) sns..

      Aoka hilentika tsara an-dohan’ireo « depiote HIVAROTRA ny satan’ny maha olom-pirenena Malagasy SY NY TANINDRAZAN’ny MALAGASY amin’ny KARANA sy ny olon-kafa firenena ary HANAMORA sy ny HANAFAINGANA ny haha-« Malagasy » azy ireo ny FOTOTR’IO LALÀNA IO, izay ilaina AVERINA AMIN’NY LAONINY FOTSINY ka RAVÀNA daholo ny FANOVAOVANA azy REHETRA nataon’ny mpitondra nifandimby teo aloha ka VOAVIDY !

      « EXPOSE DES MOTIFS »
      « QUELLE EST L’ECONOMIE DU CODE ? »

      – La nationalité est essentiellement une NATIONALITÉ DE FILIATION. Est Malgache : L’ENFANT LÉGITIME D’UN PÈRE MALGACHE (ARTICLE 9-1°), L’ENFANT LÉGITIME D’UNE MÈRE malgache et d’un PÈRE QUI N’A PAS DE NATIONALITÉ ou dont on ne connaît pas la nationalité (article 10-1°).

      – Des RÈGLES ANALOGUES attribuent la nationalité malgache à l’enfant né de PARENTS NON MARIÉS. Conformément à la RÈGLE MALGACHE selon laquelle LA FILIATION EST TOUJOURS ÉTABLIE A L ’ÉGARD DE LA MÈRE PAR LE SEUL FAIT DE L’ACCOUCHEMENT, l’enfant né hors du mariage aura toujours la nationalité de sa mère malgache. La règle s’appliquera à tous sans distinction.

      – LORSQUE LE PERE A UNE NATIONALITE ETRANGERE, L’ENFANT NE NAIT PAS MALGACHE. IL PEUT SEULEMENT LE DEVENIR. Encore, le Gouvernement peut-il s’opposer à ce qu’il acquière la nationalité malgache (art.16, 18 et suivants).
      [...]

      – Avec l’instrument dont la République se trouve dotée, le Gouvernement compte que pourra être poursuivie une POLITIQUE PRUDENTE et souple de la nationalité. La PROTECTION DE LA POPULATION MALGACHE CONTRE LES ACCESSIONS AUTOMATIQUES D’ÉLÉMENTS ETRANGERS SERA ASSURÉE.

      – Mais la NATURALISATION permettra d’admettre les RESIDENTS QUI SE SERONT INTÉGRÉS A LA COMMUNAUTÉ MALGACHE et SERONT PRÊTS A LA SERVIR COMME DE LOYAUX CITOYENS. Ainsi seront conciliés le souci de garder ouvert sur l’extérieur ce pays où l’hospitalité est traditionnelle et celui d’affirmer la personnalité malgache.

      TITRE II
      DE L’ACQUISITION DE LA NATIONALITE MALGACHE
      [...]
      CHAPITRE II
      DE L’ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ EN RAISON DU MARIAGE

      Art. 22 - La femme étrangère qui épouse un Malgache n’acquiert la nationalité de Malgache que SUR SA DEMANDE EXPRESSE ou si, en conformité des dispositions de sa loi nationale, elle perd nécessairement sa nationalité.
      La femme apatride qui épouse un Malgache acquiert la nationalité malgache.
      Art. 23 - La déclaration que la femme entend prendre la nationalité malgache doit être faite devant l’officier de l’état civil AU PLUS TARD AU MOMENT DE LA CÉLÉBRATION DU MARIAGE.

      Art. 24 - Le GOUVERNEMENT PEUT, PENDANT UN DÉLAI DE DEUX ANS, à compter de la célébration du mariage, S’OPPOSER PAR DÉCRET A L’ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ MALGACHE, soit pour indignité, soit pour grave incapacité physique ou mentale (Loi nº 61-052 du 13.12.61) .

      CHAPITRE III
      DE LA NATURALISATION

      Art. 27 - La NATURALISATION ne pourra être ACCORDÉE qu’aux ÉTRANGERS remplissant les conditions suivantes :
      1° Avoir dix-huit ans révolus ;
      2° Etre sain d’esprit ;
      3° Ne pas présenter de danger pour la collectivité en raison de son état de santé physique, à moins que l’affection n’ait été contractée au service ou dans l’intérêt de Madagascar ;
      4° ÊTRE DE BONNE VIE ET MŒURS et N’AVOIR ENCOURU AUCUNE CONDAMNATION SUPÉRIEURE A UNE ANNÉE D’EMPRISONNEMENT non effacée par la réhabilitation pour une infraction de droit commun sanctionnée en droit malgache par une peine criminelle ou un emprisonnement correctionnel, NI UNE CONDAMNATION non effacée par la réhabilitation pour vol, ESCROQUERIE, ABUS DE CONFIANCE, recel d’une chose obtenue à l’aide d’un de ces délits, USURE, OUTRAGE PUBLIC A LA PUDEUR, PROXENETISME, vagabondage ou mendicité.
      Les condamnations prononcées à l’étranger pourront, toutefois ne pas être prises en considération ;

      5° AVOIR EU SA RESIDENCE HABITUELLE A MADAGASCAR PENDANT CINQ ANNÉES QUI PRÉCÈDENT LE DÉPÔT DE LA DEMANDE ET L’AVOIR CONSERVÉE au moment de la signature du décret de naturalisation ;

      6° JUSTIFIER DE SON ASSIMILATION A LA COMMUNAUTÉ MALGACHE, NOTAMMENT PAR UNE CONNAISSANCE SUFFISANTE, SELON SA CONDITION, DE LA LANGUE MALGACHE.

      (Hotohizana)

    • 28 avril à 22:08 | lysnorine (#9752) répond à arsonist

      KARANA-KARANY & MALAGASY – CODE DE NATIONALITÉ
      Re arsonist 8 avril à 10:18
      « Ils mettent bas leurs masques : « Un groupe d’influenceurs tentent de pousser les Karana à PRENDRE LE POUVOIR POLITIQUE à Madagascar.
      (Tohiny)

      CHAPITRE VI
      DES EFFETS DE L’ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ MALGACHE

      Art. 38- L’ étranger NATURALISÉ est soumis aux INCAPACITÉS suivantes :

      1° PENDANT un délai de DIX ANS A PARTIR DU DÉCRET DE NATURALISATION, il NE PEUT ÊTRE INVESTI DE FONCTIONS OU DE MANDATS ÉLECTIFS pour l’exercice desquels la qualité de Malgache est nécessaire ;

      2° PENDANT un délai de CINQ ANS A PARTIR DU DÉCRET DE NATURALISATION, IL NE PEUT ÊTRE ÉLECTEUR lorsque la qualité de Malgache est nécessaire pour permettre l’inscription sur les listes électorales ;

      3° PENDANT un délai de CINQ ANS A PARTIR DU DÉCRET DE NATURALISATION, il NE PEUT ÊTRE NOMMÉ À DES FONCTIONS PUBLIQUES RÉTRIBUÉES PAR L’ ÉTAT, inscrit à un barreau ou nommé titulaire d’un office ministériel.

      TITRE III
      DE LA PERTE ET DE LA DÉCHÉANCE
      DE LA NATIONALITÉ MALGACHE

      CHAPITRE PREMIER
      Perte de la nationalité malgache

      Art. 42 - PERD LA NATIONALITE MALGACHE, le Malgache majeur qui ACQUIERT VOLONTAIREMENT UNE NATIONALITÉ ÉTRANGÈRE.

      Art. 47 - LA FEMME MALGACHE QUI ÉPOUSE UN ÉTRANGER CONSERVE LA NATIONALITÉMALGACHE à moins qu’elle ne déclare expressément vouloir acquérir, en conformité de la loi nationale de son mari, la nationalité de ce dernier.
      ELLE PERD LA QUALITÉ DE MALGACHE SI LES ÉPOUX FIXENT LEUR PREMIER DOMICILE HORS DE MADAGASCAR APRÈS LA CÉLÉBRATION DE LEUR MARIAGE et si la femme acquiert nécessairement la nationalité du mari, en vertu de la loi nationale de ce dernier.

      Art. 48 - Le Malgache QUI SE COMPORTE EN FAIT COMME LE NATIONAL D’UN PAYS ÉTRANGER PEUT, S’IL A LA NATIONALITÉ DE CE PAYS, ÊTRE DÉCLARÉ, PAR DÉCRET, AVOIR PERDU LA QUALITÉ DE MALGACHE.
      Il est libéré, dans ce cas, de son allégeance à l’égard de Madagascar à la date de ce décret.
      LA MESURE prise à son égard PEUT ÊTRE ÉTENDUE À SA FEMME ET À SES ENFANTS MINEURS S’ILS ONT EUX-MÊMES UNE NATIONALITÉ ETRANGERE. Elle ne pourra, toutefois, être étendue aux enfants mineurs si elle ne l’est également à la femme.

      TITRE IV
      DES CONDITIONS ET DE LA FORME DES ACTES RELATIFS
      À L’ACQUISITION OU À LA PERTE DE LA NATIONALITÉ MALGACHE

      CHAPITRE PREMIER
      Dispositions communes

      Art. 55 - Les DÉCRETS DE NATURALISATION et réintégration, les décrets portant autorisation de perdre la nationalité malgache, les décrets déclarant qu’un individu a perdu la nationalité malgache, les décrets de déchéance SONT PUBLIÉS AU JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE.

      CHAPITRE III
      Règles particulières aux naturalisations et aux réintégrations
      Art. 63 - Lorsque l’étranger a sciemment fait une FAUSSE DECLARATION, présenté une pièce contenant une assertion mensongère ou erronée ou employé des manœuvres frauduleuses à l’effet d’obtenir la naturalisation ou à la réintégration, le DÉCRET INTERVENU PEUT ETRE RAPPORTÉ.
      Le décret de retrait devra intervenir dans le délai de deux ans à partir de la découverte de la fraude.

      Art. 64 - TOUTE PERSONNE QUI, MOYENNANT UNE RETRIBUTION, une promesse ou un avantage quelconque, direct ou indirect, même non convenu à l’avance, AURA OFFERT, accepté de prêter ou prêté à un étranger en instance de naturalisation ou de réintégration SON ENTREMISE AUPRÈS DES ADMINISTRATIONS OU DES POUVOIRS PUBLICS EN VUE DE LUI FACILITER FRAUDULEUSEMENT L’ OBTENTION DE LA NATIONALITÉ MALGACHE, sera punie, sans préjudice le cas échéant, de l’application de peines, plus fortes prévues par d’autres dispositions, d’un emprisonnement de six mois à deux ans ou d’une amende de 150.000 à 1.500.000 francs.
      La même peine sera applicable à l’étranger qui aura à cette fin offert ou servi la rétribution, fait la promesse ou procuré l’avantage prévu à l’alinéa ci-dessus.

      TITRE V
      DU CONTENTIEUX DE LA NATIONALITÉ

      CHAPITRE IV
      DES CERTIFICATS DE NATIONALITÉ MALGACHE

      Art. 87- Le président du tribunal civil ou le juge de section a seul qualité pour délivrer un certificat de nationalité malgache à TOUTE PERSONNE JUSTIFIANT qu’elle a cette nationalité.

      Art. 88 - LE CERTIFICAT DE NATIONALITE INDIQUE, EN SE RÉFÉRANT AUX TITRES I, II ET III DU PRÉSENT CODE, LES ÉLÉMENTS PRIS EN CONSIDERATION POUR DIRE QUE L’INTERESSÉ EST MALGACHE, LES DISPOSITIONS LÉGALES APPLIQUÉES AINSI QUE LES DOCUMENTS QUI ONT PERMIS DE L’ ÉTABLIR.
      FEHINY :

      Dia ho hita eo iza avy no depiote sy ny antoko ary mpanao pôlitika - MPIVAROTRA TANINDRAZANA ! - hankasitra sy handany ny HANDEVENANA TANTERAKA ny « ORDONNANCE n° 60 - 064 du 22 juillet 1960 portant CODE DE LA NATIONALITÉ MALGACHE » sy MITSIPAKA ny FAMERENANA AZY AMIN’NY LAONINY.

      (Hofaranana)

    • 28 avril à 22:18 | lysnorine (#9752) répond à arsonist

      KARANA-KARANY & MALAGASY-TANTARA FANAMPINY
      Re arsonist 8 avril à 10:18
      « Ils mettent bas leurs masques : « Un groupe d’influenceurs tentent de pousser les Karana à PRENDRE LE POUVOIR POLITIQUE à Madagascar [...]
      « Merci à lysnorine de nous informer ! »
      https://www.madagascar-tribune.com/Covid-19-Bilan-epidemiologique-26732.html#forum468596
      https://www.madagascar-tribune.com/Covid-19-Bilan-epidemiologique-26732.html#forum468597
      (Tohiny sady farany)

      Nanao volo ngita miray tendro foana, hatrany hatrany, faha-fanjanahantany, ny KARANA – tsy misy avakavaka ara-poto-pinoany – sy NY FANJAKANA MPANJANATANY teo amin’ny fANOSIHOSENA SY FANAOVANA SIAKA NY KELY NY TOMPON-TANY MALAGASY. Ary NA TATY AORIANA AZA, dia mbola hita niharihary izany tamin’ny FANONGANAM-PANJAKANA TAMIN’NY 2009.

      Hoy ny tatitra tan-gazety iray tamin’ny 25 Septambra 1931

      « L’Aurore malgache » : organe indépendant de défense des intérêts généraux de Madagascar, 2e Année, N° 48, Vendredi 25 Septembre 1931

      AU PAYS DE L’INFÂMIE
      ARTICLE V DE FOISSIN*
      DES FAITS

      Tous les faits qui suivent se sont produits dans la province de MOROMBE (Région de Tuléar).
      Le chef de province que nous désignerons, comme les indigènes ; sous le nom de « BELAMANDY ». (Beaucoup d’amendes), a pour principal protégé, pour « fils unique » l’indigène André LAVAHANA dont tous tes exploits sont jusqu’à ce jour, restés impunis.
      [...]

      RANDRIAMAHA, demeurant à MANJA, IIIem quartier à l’Ouest (andrefan-dalana), marié à Rabas, père de 4 enfants en bas âge, dont l’aînée s’appelle IKALASODY a été TUÉ par l’HINDOU SAMDJEE-MORJEE.

      Tous les habitants se sont réunis pour constater le MEURTRE. Ordre a été donné par le chef de village de .transporter le cadavre à aux fins d’autopsie. Le médecin a, délivré un certificat attestant que RANDRIAMAHA avait bien été tué (ASSASSINÉ dit le Mémoire qui m’a été remis par SAMDJEE-MORDJEE et a conseillé à la famille de saisir par requête écrite le chef de district de MANJA qui était à ce moment BELAMANDY. Mais BELALAMENDY [sic] REJETTE la REQUÊTE de la veuve et des quatre petits orphelins. Et l’ HINDOU, au lieu d’être pousuivi, est nommé par BELAMENDY [sic] CHEF de la CONGRÉGATION INDOUE [sic] de MANJA, et RABARY BARTHELEMY, ÉCRIVAIN INTERPRÈTE, prévient la famille que, si elle continue à se plaindre, BELAMENDY [sic] va l’envoyer en prison à perpétuité.

      *Me FOISSIN dia avokà avy any Frantsa nalefan’ny S.R.I. na « Secours Rouge International » (« section française »), hiaro ny kômonista roa lahy – PLANQUE sy VITTORI – notanana noho ilay filaharana an-dalambe tongatonga ho azy ny Alahady 19 Mey 1929 (Pentekôsta) rehefa noravan’i Paul DUSSAC ny conférence saika nataony tao amin’ny sinema Excelsior na ny RITZ ankehitriny, satria noroahina, tsy navela niditra, ny « indigènes »...fa ny Vazaha mitondra ny alikany kosa navelan’ny commissaire de police niditra. Ny hanainga ny « indigènes » Malagasy hitaky ny hahazoany mizaka avy hatrany ny zon’ny « citoyen français » no anton’ilay « conférence » ka hanao SONIA PÉTITION nomaniny niaraka tamin’ny namany tao amin’ny « L’Opinion de Diégo-Suarez » dia : Jean Ralaimongo (mpanorina ny gazety) sy Joseph Ravoahangy (rédacteur en chef).

  • 28 avril à 11:23 | Vohitra (#7654)

    Les passations de marché pour la fourniture de matériels informatiques vont couler à flot, avec la rapidité conséquente ainsi que la connexion y afférente, ça, c’est déjà de gagné, et l’histoire de l’écran plat s’invitera à la mémoire collective…

    Ouille, ouille, la dame du ministère de la désinformation est de la partie aussi, c’est la belle époque avec la belle équipe alors…fantasia chez les ploucs, intitulé d’un bouquin qui avait berné mon enfance…

    Pourtant, avec le geste barrière, même étendu à trois mètres, le CCI Ivato ou bien le palais d’Etat de Mavoloha peuvent bien accueillir 151 députés et 18 sénateurs, bien sûr, mais le but inavoué est ailleurs…

    Cette première session est en général destinée à débattre et voter la rectification de la loi des finances initiale, la répartition budgétaire, l’allocation de ressources au niveau des institutions de la République, ainsi, si les élus se trouvent séparément pour s’y atteler, ce sera très facile de susciter leur approbation sans débat de fond en présentiel, il suffira juste d’un petit appel pour le remettre à l’ordre du calife…

    En fait, il n’y aura pas de mal si les élus restent dans leurs circonscriptions respectives compte tenu des mesures restrictives pour le déplacement dans les Régions sous confinement mais…j’ai bien peur, qu’ils, les élus, vont rester dans les parages, dans les environs de la ville d’Antananarivo, car une session parlementaire, surtout quand l’ordre du jour est l’approbation de budget, ou de lois scélérates, la récolte de prébendes est toujours prometteuse durant de telle réunion !

    De toutes les façons, que ce soit en présentiel ou à distance, il n’y avait jamais eu dans les annales de la quatrième République une session parlementaire ayant permis de faire la priorisation des allocations budgétaires en fonction des priorités dans le pays…

  • 28 avril à 13:23 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    60Jours de visio-conférence à raison de combien d’heures par jours et par députés ?
    Est-ce que nos parlementaires et nos districts disposent des moyens nécessaires et suffisants (quels districts vont être pénalisés) ? Quel est le coût estimé de ce procédé ? Qui va en profiter ?
    C’est facile pour ce régime d’engager des dépenses et ensuite il traîne pour les payer n’est-ce pas ?
    N’oublions pas les factures impayées des entreprises qui ont réhabilités nos routes.
    Ce régime est fort devant les faibles et faible devant les forts comme les compagnies pétrolières n’est-ce pas ? Quid des sociétés de télécommunication ?
    Quid des plans de relance et du PEM, toujours à demain voire pour bientôt qui n’en finit pas n’est-ce pas ?

    • 28 avril à 15:33 | Jipo (#4988) répond à plus qu’hier et moins que demain

      bonjour, puisque c’ est la volonté de ouak / !!!
      les visio conf ne coutent RIEN !

    • 28 avril à 17:16 | akam (#7944) répond à plus qu’hier et moins que demain

      - Et le ramadan ?
      - Tes fameuses questions indirectes sont loin d etre ininteressantes. T es entrain d’ harponner l actuel gouvermenent ! Est-ce un virage ? ou une conviction naissante ?Utiliser Zoom coute la peau des fesses pour un pobre pays qui casque entre 2000 et 5000USD/visioconference. Les tarifs sont degressifs en function du nombre de séances. Les naifs croient qu il s agit de procedes “tip-top” mais il ne faut pas ignorer que rien n est gratuit. En effet, la disposition de logiciels compatibles reclame des ordi de bonne facture (avec windows 10). Cependant ces matos ne coutent plus rien actuellement.

    • 28 avril à 17:26 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Bonjour et Bon retour sur le faux-rhum à vous deux (Jipo et Akam)

      Seuls les imbéciles qui ne changent d’idée selon l’adage.
      De jour en jour le régime montre ses limites et fait tout à l’envers sans coup férir n’est-ce pas ?
      Seuls les insensés vont les suivre dans cette voie sans issue en reculant à la vitesse TGV.

    • 28 avril à 17:39 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Concernant le Ramadan on est dans la deuxième décade ( la décade du pardon après celle de la bénédiction) et la dernière décade sera celle de la libération du feu de l’enfer pour les croyants.
      Sans oublier la recherche de la nuit du destin (laylat al-qadr) qui se situe dans la dernière décade et qui vaut 1000 mois (d’adorations) où Dieu (Allah) fixe notre destinée pour les 12 prochains mois.
      C’est le mois non seulement du jeun mais également de la prière, des bonnes actions, de l’adoration et de la lecture du Coran (la parole de Dieu et le livre de rappel par excellence).

  • 28 avril à 19:59 | Isambilo (#4541)

    ça fait décor de tireuse de carte chez cette dame.
    Et puis le masque devant l’écran...pour qu’il n’attrape pas le covid ???

  • 28 avril à 20:11 | Besorongola (#10635)

    PQMD.
    SADY LIAN-RÀ NO VETAVETA NEFA RAMADANY, RAHOVIANA IHANY VAO HO TAPITRA E ?

    Les enquêteurs ont retrouvé dans le téléphone portable de l’assaillant de Rambouillet des images à caractère pédopornographique, a-t-on appris ce mardi de source judiciaire, confirmant une information de RTL.

    Selon BFM TV, le contenu découvert sur le smartphone de l’auteru des faits mettait en scène des hommes, "des personnes transsexuelles" mais aussi des mineurs. Vendredi dernier, ce ressortissant tunisien de 36 ans a tué de plusieurs coups de couteau une agente administrative du commissariat de police de Rambouillet (Yevlines), avatn d’être lui-même abattu par les forces de l’ordre.

    D’autres contenus référant au jihad découverts
    Selon les premiers éléments de l’enquête, la dernière page internet qui a été consultée vendredi dernier sur le smartphone de l’assaillant était une vidéo faisant référence au jihad et plusieurs messages à caractère religieux ont également été retrouvés sur son téléphone. C’est l’une des raisons pour lesquelles le parquet national antiterroriste s’est d’ailleurs chargé de l’enquête.

  • 28 avril à 21:14 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    "La visioconférence a cependant des limites. S’il est techniquement possible d’organiser des réunions de commissions par visioconférence, il est beaucoup plus difficile, voire impossible, de faire la même chose pour la séance publique. De même la question notamment de la sécurité des données est toujours à prendre en compte."

    - La sécurité juridique de telle démarche-est-elle bien assurée ?
    Non

    - L’assemblée nationale est-elle prête à rendre publique et indépendamment de leur volonté toutes les informations échangées lors de cette session, y compris les échanges confidentiels (en commission ou autre) ?
    Non

    Alors la visioconférence est-elle toujours pertinente dans de telle contexte ?

    PS : Est-ce un expert en sécurité autoproclamé qui assure le décryptage des infos échangées ?

  • 28 avril à 22:28 | Antony (#9838)

    Handray fitenenana ilay ranamana...
    Tapaka tampoka ny jiron’ilay ranamana...
    adin’ny 2 taty aoriana :
    Niverina ny jiro...
    ... Fa ilay fivoriana kay tapitra !

    • 28 avril à 23:36 | Vohitra (#7654) répond à Antony

      Raha fitenenana mety ho azo leferina ihany, fa raha fandatsahambato fandaniana lalana ohatra, rehefa tokony handatsabato ny mpanohitra, dia lasa misy olana ny fifandraisana aterineto na ny herinaratra, dia vita ilay fifidianana vao miverina ny fifandraisana na ny jiro...

      Ity koa misy tranga iray mbola tokony hiverina eny amin ny Antenimiera, izay tsy maintsy fivoriana ara-potoana (session ordinaire) ihany no azo handinihina azy araky ny lalana velona :

      Fanaovana ny latsabato ilay fandaniana ny fanolorana ho fanamelohana ireo 12 tsy maty manota eny anivon ny HCJ...

      Tsy feno ary tsy nandray anjara sy tsy nifidy ny depiote sasany satria tapaka ny jiro sy ny connexion, dia tsy azo mihintsy ilay isa 76 ilaina vao tontosa ny fandefasana ny raharaha eny amin ny HCJ...

      Mahagaga an !

  • 30 avril à 11:46 | Ngeda (#10235)

    - Rtoa Razanamahasoa Christine Filohan’ny Antenimeram-Pirenena : Mbola tsy Miova ny Fisainanao Tompoko , mampalahelo. Sady Maivan-doha noho tsy Hafaka mandefa alavitra ny Fijery ireo Fahamarinana. Tsy Hamoha Fota-mandry faha tsy ny Maso naha Ati-doha noho mitondra ny Hevitrao faha ny ..... noho Hampiarina " Ianao irery noho hahatsapa inona no tiako ho Tononina " Vidéo-Conférence ". Aminao MITOMBONA ve io Fanam-paha kevitra tena Mahonena io ? Tsia Tompokjo faha maninona noho tsy tohizina ny CCI-Ivato saha Matahotra ny Hahita ny Marina ny Firenena amin’ireo rehetra tsy mety Nohentin’ity Fitondrana ity " Gouvernement ". Efa Be izay Vitanao izay. Mila FANAZAVANA Maro Potitra ny Malagasy, azafady Tompoko.
    N.B / Tandremo faha mbola mety Hiverina i Ambatonakanga mety Tantara hitohy izany.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS