Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 16 avril 2021
Antananarivo | 22h37
 

Environnement

Lobbying environnemental

L’Alliance Voahary Gasy se met en place

jeudi 3 juin 2010
Photo : Voahary Gasy

La plate-forme environnementale locale se renforce. L’Alliance Voahary Gasy va bientôt adopter son plan stratégique au cours de l’Assemblée Générale qu’elle tiendra ce 11 juin 2010 à l’Hôtel Panorama. Cette AG sera précédée d’un atelier sur la Gouvernance Environnementale rassemblant des représentants des communautés de base provenant de diverses parties de Madagascar.

Créée en novembre 2009, l’Alliance Voahary Gasy s’est illustrée dans son engagement et sa détermination dans l’affaire de bois de rose ayant sévi du côté de la Sava. Bien que ces pratiques aient toujours existé dans la Grande Ile, la surexploitation et le commerce illicite de bois de rose ont pris une ampleur sans précédente depuis le début de la crise politique en 2009. Selon le Missouri Botanical Garden, 1137 conteneurs de bois de rose ont été exportés à la fin de l’année, principalement vers la Chine. Le nombre d’arbres abattus dans les aires protégées du nord-est (Marojejy, Masoala et Makira) varie de 7 500 à 46 650 pieds au premier trimestre 2009. Et cela sans compter les dégâts sur l’écosystème causés par la présence de milliers de bûcherons/braconniers d’occasion qui campent en forêt (déforestation, chasse aux lémuriens, pollution…) !

Simple expression de protestation politique ou avidité incommensurable de l’homme ? Heureusement, des efforts de lobbying menées conjointement par de grandes ONGs internationales (Global Witness, Environmental Investigation Agency, Conservation International, WWF, WCS) et l’Alliance Voahary Gasy durant plusieurs mois ont fini par payer ; en mars, le gouvernement de la Haute Autorité de la Transition sort le décret 2010-141 interdisant désormais toute exploitation et exportation de bois précieux.

En tant que plate-forme environnementale, l’Alliance Voahary Gasy regroupe actuellement une trentaine de membres – tous des acteurs oeuvrant dans le secteur – pour ne citer que Voahary Salama, Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité de Madagascar (FAPBM, www.fondation-biodiversite.mg), Fondation Tany Meva, Groupement National des Exploitants Forestiers de Madagascar (GNEFM), Association des Journalistes pour l’Environnement (AJE), ONG Fanamby, ONG Voarisoa, ANAE (Association Nationale d’Actions Environnementales), Association des Ingénieurs Forestiers Malagasy (AIFM), SAF/FJKM, Confédération Nationale des associations KoloHarena (CNKH), etc.

M.R.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS