Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 3 décembre 2020
Antananarivo | 10h57
 

Sport

Football

L’Ajesaia, première victime de la suspension

mercredi 7 mai 2008 | Rata

La mise au ban du football malagasy par la communauté internationale a fait sa première victime, en l’occurrence l’Ajesaia. Les jeunes du centre de formation d’Antanikatsaka ont été interdit de participation au « tournoi de l’Océan Indien » à l’île de la Réunion, alors qu’ils s’y trouvent depuis la fin de la semaine dernière. Pire, les moins de 15 ans de Jasmin Ravelonarivo, président national du centre, ont déja disputé un quart d’heure de la partie les ayant opposé à leurs adversaires quand les organisateurs du tournoi ont pris la décision d’interrompre la rencontre.

La raison de cette interruption n’est autre que l’interdiction dictée par la Fifa à tous ses membres de ne pas fréquenter « les brebis galeuses malgaches » au risque d’être sanctionnés à leur tour. Et comme Madagascar en est une, suite à la dissolution de la fédération nationale, la décision de retirer son représentant de la compétition s’avère compréhensible. N’empêche, on se demande si les organisateurs n’étaient pas au courant de la suspension de la Fifa en acceptant l’engagement à ce tournoi d’une équipe d’un pays sanctionné. Quoi qu’il en soit, le mal est fait. Madagascar s’en sort ridiculisé. Un beau gâchis en somme pour ces jeunes footballeurs malgaches qui, à part les dépenses engagées pour ce déplacement, rentrent sans doute au pays déçus et frustrés de ne pas pouvoir démontrer sur terrain leur valeur réelle.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS