Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 25 septembre 2020
Antananarivo | 19h36
 

Société

Toamasina

Jets de pierres et bombes lacrymogènes à Androranga

jeudi 4 juin | Fano Rasolo

Une foule en furie affrontait les forces de l’ordre hier après-midi vers 15 heures et 50 minutes à Androranga. Des manifestants très remontés ont bloqué la circulation avec des pneus brûlés. Les forces de l’ordre ont dispersé la foule qui par des bombes lacrymogènes et des tirs de semonce, ces derniers à leur tour ont riposté par des jets de pierre. Les échauffourées ont débuté car la foule a accusé les éléments de l’ordre d’avoir tabassé un homme pour non-respect du confinement.

« A l’arrivée des forces de l’ordre sur le lieu de la manifestation, la rue était déjà obstruée par une foule compacte, et un homme blessé se trouvait à terre devant les manifestants. Quelques éléments des forces se sont approchés et ont ramassé le blessé pour l’amener à l’hôpital. D’après les manifestants, un agent l’aurait frappé avec un bâton blanc. Or, les agents de police n’utilisent que des bâtons noirs », selon la version de la police nationale sur sa page Facebook.

Des rumeurs circulant à Toamasina, notamment sur les états sociaux font état du décès de l’homme blessé suite à la gravité de ses blessures. Par contre, une source auprès de la gendarmerie de l’Atsinanana jointe par téléphone, hier, a indiqué que « la personne blessée est en vie et a déjà reçu les traitements appropriés ».

Enquête en cours

Le retour au calme n’a eu lieu que vers la soirée aux environs de 18 heures et 45 minutes. Une source auprès de la gendarmerie a ajouté qu’une enquête est déjà ouverte et que la situation est déjà maîtrisée après la dispersion de la foule.

Pour rappel, dès le début du confinement, des manifestations répétées de la population ont lieu à Toamasina, malgré la multiplication des cas de coronavirus qui ne cesse de sévir dans ce grand port de l’Est. Au tout début du confinement, les tireurs de cyclo-pousse et les conducteurs de bajaj ont manifesté pour réclamer la reprise de leurs activités. Pas plus tard que la semaine dernière, les étudiants de l’université de Barikadimy sont descendus dans les rues deux jours durant pour demander une aide sociale et le paiement des arriérés de bourse de cinq mois.

23 commentaires

Vos commentaires

  • 4 juin à 08:34 | Florent (#10866)

    Pour plus de clarté, il faut voir à quel moment SE Andry Nirina Rajoelina a daigné regarder vers Toamasina. Juste à titre de rappel, il n’est venu faire "DON’ de quelques ambulances vers la fin du mois de mai.
    Et, à quelle date il a commencé le spectacle à Antananarivo ? Un événement mis en place pour l’accueil du Covid-19.
    Je crois que si nous voulons tous que ça ne s’empire pas, évitons les informations trop lacunaires.

    • 4 juin à 09:04 | manga (#6995) répond à Florent

      Cher Florent,
      Si on peut appeler par don, un objet quelconque que vous ne songez acquitter auprès de votre fournisseur, le prétendant bénéficiaire le considérera comme pouvant être à la source de tous les maux, en d’autre terme : maudit...
      RADAMA XIII est un oiseau rare, et si ce n’est, en voie de disparition, il fait tout ce que le reste du monde juge de du-jamais-vu sur cette planète ; aussi désastreux qu’un âne pourra bien surpasser.
      En résumant bêtement la situation, l’embrasement n’est plus celui que les soldats de feu ne pourront plus contenir.
      Wait&See

  • 4 juin à 08:39 | betoko (#413)

    A lire l’article de l’Expresse de Madagascar à ce sujet

    • 4 juin à 10:42 | manga (#6995) répond à betoko

      Betoko,
      Vous pretextez nous orienter sur article lequel nous n’ignorons guère l’existence.
      La version du journal se résume sur le fait que la sommation ait été suivie dans les règles de l’art, et qu’il faudrait impérativement passer à l’étape suivante.
      C’est ce que nous avons lu et entendu parle d’une personne sortant d’une pharmacie (et non d’un bar) se faisant gratuitement tabasser et ramené à l’urgence pour des soi-disant soins.
      N’evoquons surtout pas de la polémique sur ce sujet :
      L’agression est manifeste, le coup et blessures se sont avérés (bâton : oui ; blanc ou noir : qu’importe)
      La victime est décédée : A vérifier , s’est-elle se faire soigner : tant mieux.
      Porterait-elle plainte contre X pour les voies de faits commises à son encontre ? Il est dans ses droits le plus légitime.
      Bénéficierait-elle de témoignages oculaires et/ou d’un avocat (commis d’office ou non ?) qu’importe.
      Personne ne pourra interpréter les faits, considérés comme crédibles devant la juridiction compétente avant la déclaration dudit plaignant : incontournable.
      Le cas de la Journaliste, du Professeur doyen de la faculté de Médecine, que tant d’autres que je ne veux non plus ici réciter sont similaires au sujet présent qui fait la une.
      Non Betoko, vous envoyez 250 éléments de la brigade spéciale pour faire régner l’ordre dans la capitale économique, poumon de tout un système le plus vulnérable en matière de recette fiscale en général.
      Les bourdes, ça vous connaît. Et à force de vous y coller, comme si vous devenez accro du système.
      Nous, on n’a qu’a vous en féliciter. Bon vent ; attendons ce que demain nous dira.

  • 4 juin à 09:43 | ANTICASTE (#10704)

    Bravo les gens de Toamasina ne plus écoutez ce gouvernement de fantoche et de charlatan
    Pour expliquez au gens comment se confiner sans argent et sans nourriture ,les membres de ce gouvernement ,sans argent et sans nourriture, n’ont qu’a aller vivre dans les quartiers pauvres !
    Il faut combattre ces donneurs de leçon, comme cela a été fait hier !
    Il n’y a qu’une solution ,ce gouvernement doit acheter a manger et le distribuer gratuitement aux pauvre ,ainsi il pourront se confiner !
    L’argent pour cela est disponible notamment les 400 millions de dollars de l’OMS ,enfin s’il n’est pas déjà dans les paradis fiscaux !

  • 4 juin à 09:52 | mikeee (#10718)

    La patience est une vertu...

  • 4 juin à 10:25 | Shalom (#2831)

    DJ dia mpanao afera.
    Tsy manao hetsika izany io tary io raha tsy ahazoany tombny ao ambadika.

    Nandefa teto aho momba ireo resaka 300000 euros tsy naveriny ary ireo vola nalainy tamin’i Orange ka nangatahany hatao virement tany Maurice tamin’ireny fotoanan’ny Jeux des Iles voalohany ireny.

    Tsy hafaliana hanasoketa tompoko no anoratana sy ampahatsiahivan’izany eto fa toe-javatra nisy sy hananana porofo izany ka vakina bantsina ho hitam-bahoaka.
    Koa raha misy ny fitsarana tena mahaleo-tena eto an-toerana na Bianco tena manao ny asany, tokony hijery izany izy ireo.

    Raha ampifanantonantsika amin’ity resaka COV ity ireo voalaza etsy ambony dia ilay hevitra bizzna no hifandraisany. Tsy nahomby ary tsy tody ilay famitahana tamin’ny COV, dia io ilay vakisiny.
    Tamin’ireo roa ireo, nisy ve ny fanazavana momba ny hoe inona ny tena ao anatin’ireo "fanefitra" ireo alohan’ny ampiasana azy eo amin’ny vahoaka ? Izay ilay tsiambaratelon’ny bizzna.

    Sao dia tia kely loatra e ! Rehefa ela nitoratorahana anie ka ahavoa masom-bahoaka e !
    Io eo Toamaisna hanombok’azy. Tsy avela handray anjara amin’ny 26 jona ny vahoaka, hipoaka ihany koa Antananarivo ary dia ho "mèche lente" hanapoaka ny "détonnateur" ireo ary hirefotra ny baomba amin’ny farany (ho potika ihany koa i Risara kofboay amin’io baomba io - ny tody tsy misy fa ny atao no miverina).

  • 4 juin à 10:36 | RAVELO (#802)

    Efa nolazaiko foana anie fa fanjakana JIOLAHIBOTO no mitondra antsika eto
    madagasikara e !
    Inona no andrasantsika ny angatahana ny fialany teo ?
    Sady mijaly ny vahoaka no tena manalabaraka ny malagasy rehetra.

    MIALA TGVendrana SY NY EKIPANY
    MIALA TGVendrana
    MIALA TGVendrana

    Mankaleo be ry reto a !

    ravelojaona fidy

  • 4 juin à 11:28 | Marika (#9389)

    Ianareo dépioté ireo, miaraha amin’ny feom-bahoaka amin’izay.
    Zary lasa kilalaon-dRajoel ity firenena ity, fanaovany ny bizness-ny sy fanangonan-karena alefa
    any ivelany.
    Arosoinareo ny EMPECHEMENT an-dRajoel fa sao tratra aoriana loatra ny fanimbàna.
    Vitanareo ny nanala an’ Atoa ZAFY Albert noho ny antony tsotra lavitra noho izao.
    Avelao kely aloha ny fitiavam-bola fa mba henoy ny vahoaka noana.

    Marika.

  • 4 juin à 12:04 | Besorongola (#10635)

  • 4 juin à 12:13 | Vohitra (#7654)

    Nahazo fanomezana manokana avy amin’ny fanjakana ny mpitandro filaminana sy ny mpiasampanjakana tamin’ny fiandohan’ny taona 2020. Io ilay hoe « solompen’akoho hono »…

    Nahazo fisondrotana karama 13 % ny mpiasampanjakana sy ny mpitandro filaminana ny volana janoary 2020.

    Ary ho anao vahoaka, inona no mba anjara azonao ?

    Daroka sy baomba mandatsa-dranomaso ve ?

    • 4 juin à 12:57 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      O ! Ry Vohitra a !

      Sao dia ahita raharaha amin’ilay olona mpanetsina hevitra eto iny ianao milaza izao ?
      Dia tena mahatalanjona ireto soratra ataony.
      Na inona mitranga na inona midona ataon’ny fitondrana dia hadisoan’ny hafa foana no arosony.
      Izany ve no tompon’andraikitra mahafantatra ny ataony sa olona voasasa saina tamin’ny alalan’ny Doutché ?

      Inty misy tantara iray miresaka jiosy tonga nanontany ny Rabbin iray tao amin’ny sinagogany :

      "Ary fa maninona no tsikerain’ny olona foana izay ataoko kanefa dinihiko lalina foana vao arosoko ?" hoy izy tamin’ilay lahy antitra.
      Hoy ilay Rabbin namaly azy : "Raha olona iray no mitsikera anao, na olona roa dia mety ho ireo olona ireo no tsy mahazo ny hevitrao na mandiso tena ; fa raha toa ka telo, efatra sy mihaotr’izany no mitsikera anao dia tokony handini-tena ianao fa ianao angamba no manao ny tsy mety".

      Rahoviana ny mpitondra eto Madagasikara vao ahatsapa izany ?

  • 4 juin à 13:14 | betoko (#413)

    Ravelojaina Fidy
    Rehefa Andry Rajoelina dia tsy manitsy aratsina Mais pourquoi aucune réaction concernant ceux qui ont incendié le Rova
    Selon la déclaration de Serge Zafimahova ceux qui ont incendié le Rova sont de mèche avec celui qui avait succédé le Pf Zafy Albert et des preuves il en possède

    • 4 juin à 20:02 | RAVELO (#802) répond à betoko

      betoko,
      tsy mitsikera tsy amin’ny antony velively aho.
      Ita-poko,ita-pirenena ny tsy mahamety ny zavatra rehetra ataony.Tsy andany andro
      itanisa an’ireo kitoatoa ataony aho fa lava loatra.
      Volabe dia be no nomena an’ i Madagascar kanefa dia tsy misy any @izay ilana
      azy no alehany(colisee aho,e ! tambavy aho e ! stade manarapenitra aho e !)
      ny vahoaka etsy an-daniny mijaly fadiranovana,sa tsy itan’ny masonareo foza izany ?
      fa milelaka ihany no ady eo,tsss !
      Mialà teo hoy aho rahefa tsy mahavita azy fa sady mahamentra no maharikoriko ;
      Jiolahimboto ve no atao filou de avy eo gaga daholo.

      ravelojaona fidy

  • 4 juin à 16:14 | cacatoès (#9758)

    Ambarao ny anaran’ireo izay nandoro ny rova raha tena sahy mba ho fantatry ny be sy ny maro e !!! Rehefa tsy sahy ianao izay milaza fa mahafantatra dia hakombony ny vava fa mandreraka be !!
    Raha manana ny fahamarinana sy ny porofo tsy mba mataotra izany fa raha mbola misy ny fisalasalana dia misy zavatra tsy mazava ao izay.

  • 4 juin à 16:46 | Ngeda (#10235)

    - Aiza ianareo Antananarivo Fadiranovana, mahantra noho tsy mihetsika manampy ny Zandrinareo Taomasina hanala an’ireo Ratsy Saina tsy mataho-Tody, tsy Valahara mameno Paosy an’ireo Miliara fanampina tokony ianareo no ho hiantefan’izany naha dia Nitalao toho inona ! Mifohaza, esory eo i Rajoelina sy ny Forongony tsy hitsimbona anareo mihitsy faha ho Hanandevo anareo mandrakizay. Tanjon’izireo izany raha tsy fantatrareo. Ampy izay : Mitsangana, Mijoro, Masahiva Miteny : MIALAHA RAJOELINA.

  • 4 juin à 19:30 | Shalom (#2831)

    @ Lé Kopé :

    4 juin à 15:41 | lé kopé (#10607) répond à Isandra ^
    "...Votre Calife et ses sbires sont persuadés qu’il ’y a que 6% de mécontents sur les 26 M d’habitants "

    Ce DJ peut rêver. Ce qui me fascine dans la situation actuelle : beaucoup de gens que je connais personnellement soutiennent aveuglement ce type et suivent bêtement tout ce qu’il dit pourtant ce sont des gens bien instruits.

    4 juin à 15:23 | lé kopé (#10607) répond à Shalom ^
    "... Depuis 60 années , n’avons nous pas encore trouvé les failles du système , et comment y remédier ? Les futurs dirigeants devraient se pencher sur la sortie de crise ,et préparer tous les ingrédients qui pourraient nous sortir de cette misère . Avons nous ces éléments sur place et au delà des mers ? J’en suis certain , mais il faut que nous soyons solidaires et nous départir des Ego surdimensionnés ... Madagascar ne manque pas de compatriotes , prêts à défendre son identité culturelle , mais aussi à trouver le chemin de la prospérité . Les carottes sont cuites ,à vos marques citoyens ...

    "ces éléments sur place et au delà des mers ?"
    Oui, autant sur place qu’en diaspora

    "il faut que nous soyons solidaires et nous départir des Ego surdimensionnés"
    La question qui se pose : qu’est-ce que nous voulons de et pour ce pays et ce peuple ?
    Sommes-nous capables de répondre sans hypocrisie à cette question ?
    J’insiste sur ces deux items "pays" et "peuple". L’un ne peut vivre ni réussir sans l’autre.
    Or, seuls les gens ayant reçu une bonne et vraie "éducation" pourront jouer un rôle dans le maintien du lien entre le pays et le peuple et de leur progrès conjointement.
    C’est le plus difficile à trouver mais il y en a beaucoup à Madagasikara et en diaspora.

    Anecdote :
    J’étais et je reste un fervent admirateur des deux Richard : Ratsimandrava et d’Andriamaholison.
    Je n’ai jamais raté dans ma jeunesse une épisode de l’émission radio "Ala-olana".
    C’est la mort de Ratsimandrava qui m’a motivé à rentrer dans l’école des enfants de troupe à Fianarantsoa.
    J’ai toujours considéré Andriamaholison comme étant un frère et plus un père sur le plan éducation sur Madagasikara.
    Lors de ces moments où nous avons discuté ensemble du pays, des problèmes du peuple malagasy, il m’a confié beaucoup de documents concernant autant le concept du Fokonolona selon Ratsimandrava que les réalités de ce qu’il a enduré avec le jamba amiral de ranompotaka.
    Ces documents je les ai depuis 1991. Je n’arrête pas de les lire, relire jusqu’à ce jour et à chaque fois je découvre des idées nouvelles et plus de connaissance sur notre pays et notre peuple.

    Et je me permets de dire actuellement que Ratsimandrava est loin d’être un penchant communiste ou gauchiste comme l’en lui accusait la haute bourgeoisie malagasy, c’est tout simplement un homme qui a voulu rendre son pays comme il devrait l’être et ce en partant du plus bas niveau "le peuple" jusqu’au plus haut sommet de l’état.

    Tout cela fait partie de mon éducation en sus de celle que j’ai reçue de mes parents et de ma grande famille. J’en ai déduit que pour nous malagasy, le pays et le peuple ne font qu’un. Ils doivent progresser, avancer ensemble.
    Le peuple c’est les anciens, nous et l’avenir, le pays le passé, le présent et le futur.

    • 4 juin à 20:51 | saint-augustin (#9524) répond à Shalom

      Shalom bonjour,
      Le problème des intellectuels malgaches c’est qu’il leur manque d’impartialité, manque de patriotisme,manque d’éléments mesurables sur l’efficacité de la politique publique des politiques .Et on divague :croissance à deux chiffres eh ! mais finalement c’est la richesse des dirigeants et les fonctionnaires kleptomanes qui sont à deux chiffres mais la population s’appauvrissent de jour en jour à deux chiffres.
      Vous voulez que les malgaches s’enrichissent ,j’ai deux propositions :
      1/Donnons l’opportunité à tous les vendeurs ambulants :prêts ,encadrements des activités car ce sont des entrepreneurs en puissance
      2/Créons des instruments de mesure de la richesse de la population en deux endroits différents de chaque région et jugeons l’action publique pendant et à la fin d’un mandat.Exemple:L’habitat :électricité ,l’eau potable, nombre de chambre par rapport au nombre des occupants ; possession de frigidaire, radio ou Télévision,possession d’1 ou deux voitures par foyer ainsi la promesse que les malgaches auront des 4L seront vérifiés et quels sont les moyens mise en oeuvre pour que cela se réalise.
      Voilà quelque chose de concret et dans l’intérêt de la population.

  • 4 juin à 20:20 | ratiarivelo (#131)

    Marina dia marina ny Anao nama "Shalom" ny momba an’Itompokolahy Cl. RATSIMANDRAVA "mitahy fa efa lasan-korazana** tena nanana " hevitra mafonja ny @ny fitiavan’ny TANINDRAZANY tokoa ny lehilahy mba hanerenana ny FIRENENA** " TSY MIAMBO ADIDY AHO**** Mon GENERAL !! anisan’ny niara-niasa Taminy 197*** ! efa NIANJERA TAMIN’IREO Mpamono ny "TODY"****Ankehitriny dia miverina indray ny tsy MANJARY sy ny MPANOTA FADY**** efa akaiky ny TEVANA hivarinany IZY JIABY...!Tsy ho ELA*** fa mpitondra Mpandainga ; FA TONGA ny VAHINY tsy nasaina hihiditra ao AMBATOBE sy IAVOLOHA+++ tampina ny DAOMINAO ra-FILOU Mpandainga sy mpamita-bahoaka*** VELOMA mazava ve Rtoa-BE ISANDRA sy ny FORONGONY ***VELOMMMMMMMMMMMMMMMA**

  • 4 juin à 21:47 | RAVELO (#802)

    Latsa-ty hatramin’i MT !! nahoana no nofafana ny post-ko !!! aiza moa i Madagascar
    no handroso !
    Tsy sahy mampita ny fangatahana ny fialan’io jiolamboto koa va hianareo ?
    RAJOELINA mpampadihy fitombenana MIALA
    RAJOELINA mpampadihy fitombenana MIALA

    ravelojaona fidy

  • 5 juin à 00:11 | Shalom (#2831)

    Tsy fantatro na sary aoviana itony sary apetraky MT itony, fa raha ny hita tamin’ireo Vidéo tamina gazety hafa dia atao hoe tena sary vao haingana izy itony.
    Inona no tiako hivoitra ?
    Mampalahelo ny mahita olona manao fanamiana toa izao dia manao be pozy fotsiny tsy mitondra satroka.
    Ny olona manao itony fitandroana itony dia voafehin’ny lalana miaramila antsoina hoe CJSN izay milaza sy mamaritra ny fitondran-tenan’ireo manao fanamihana eo am-panatanterahana ny adidy toa izao.
    Ny fihetsika toa izao dia mampiseho fa na ny ao amin’ny Tafika aza dia tsy misy intsony ny fifehezana (discipline) fa dia samy manao ny saim-patany ary indrindra fa ireo lehibe mpibaiko no tena manao izany.
    Tsy ny vahoaka ihany no endrikendrehina ho tsy manara-dalàna sy mafy loha fa na ny miaramila aza tsy manaja ny tokony ho fitondran-tenany.
    Ambakan’izany ve ny ataon-dry Risara baomba, manao fitsidihana ny tobina zandary izy dia miedinedina ohatran’ny akoholahy amin’izato satroka kofboay tsy ara-dalàna.
    Sa hoe izay no satroka fanaon’ny olona mitondra ny anarana hoe Ravalomanana ?

  • 5 juin à 00:13 | Shalom (#2831)

    Izaho angamba no tsy nahita fa toa notsoahina tao amin’ny governemanta ny minisitry ny fampianarana ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS