Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 juillet 2024
Antananarivo | 00h50
 

Sport

Tennis • Championnats de Madagascar

Jacob et Nantenaina sur le toit national

lundi 9 juillet 2007 |  319 visites  | Rata

Jacob Rasolondrazana chez les hommes et Nantenaina Ramalalaharivololona chez les dames, viennent d’être sacrés champions de Madagascar 2007.

Hier sur les installations sportives de l’Asut à Ankatso, lors de la finale masculine, Jacob Rasolondrazana s’est défait facilement de Radison Donné en deux sets, 6-2, 6-4. La partie n’a duré en tout et pour tout qu’un tour d’horloge et 20 minutes. Une célérité qui démontre à quel point Jacob Rasolondrazana, qui est à son troisième sacre national ( 2003 - 2004 - 2007), règne sans partage dans le milieu tennistique malgache. D’autant plus qu’à cette finale, il a su profiter des faiblesses de son adversaire qui, énervé par les provocations du futur gagnant, commettait des fautes impardonnables à ce niveau de la compétition. Les doubles fautes et les coups ratés pleuvaient pour créditer encore un peu plus le compteur de Jacob Rasolondrazana qui s’est bien repris de la chaude demi-finale l’ayant opposé, deux heures auparavant, à Dina Razafimahatratra.

En effet, il a failli de peu pour qu’il n’accéde pas à la finale dans la mesure où le « tennisman-journaliste » l’a bousculé en le contraignant à disputer une troisième manche. Jacob céda à Dina Razafimahatratra le premier set, 6/7, il égalisa ensuite en remportant le second par 6/3 et termine la partie en gagnant le set décisif, 6/1. A la lumière de ces résultats, Dina Razafimahatratra a pu donné du fil à rétordre à son vis-à-vis mais finalement a du rompre face au mur dressé par le triple champion de Madagascar.

Les sœurs « ennemies »

Concernant la finale Dames, le public a assisté à une belle empoignade entre les « sœurs ennemies », Nantenaina et Faratiana Viviane. A l’instar de l’une des demi-finale masculine, il a fallu disputer les trois manches pour désigner la championne 2007. Nantenaina enléva en un éclair, 6 jeux 1, le set inaugural. La réplique ne s’est fait pas attendre, Viviane lui rendit la pièce en empochant la manche suivante, 6/4. A un partout, les amoureux de la discipline venus assistés à la bataille, ont eu pour leur compte au 3e set où les antagonistes étalaient tous leurs talents. Elles se rendaient coup par coup et aucune ne se contentait de défendre, toutes se ruaient à l’attaque au grand bohneur du public. Et c’est la tenacité ainsi que la volonté de Nantenaina Ramalalaharivololona de gagner pour la seconde année consécutive le titre national, qui ont fait la différence.

La lutte fratricide achevée avec ces championnats de Madagascar, tous pointent désormais leurs armes vers le sommet régional, les 7e Jeux des îles.

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS