Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 23 septembre 2020
Antananarivo | 01h00
 

Education

Education

Inscription gratuite dans tous les établissements publics

samedi 14 mars | Fano Rasolo

Une initiative louable. L’inscription dans tous les établissements publics, autrement dit, à toutes les écoles primaires publique (EPP), aux collèges d’enseignement général (CEG) et à tous les lycées, sera gratuite à partir de la prochaine rentrée scolaire, selon le président de la République Andry Rajoelina, hier au palais des sports de Mahamasina, lors de la cérémonie de don de dictionnaires « Rakibolana » par l’Etat à certains élèves d’établissements publics. C’est l’Etat malgache qui se chargera des droits d’inscription à tous les établissements d’enseignement publics. « Les élèves des écoles publiques sont ma priorité. L’objectif est de réduire les charges des parents dans le paiement des frais de scolarité », selon encore le Président de la république.

Il a ainsi révélé que la totalité des charges allouées par l’Etat à cette inscription de tous les élèves des établissements publics s’élèvera à 25 millions de dollars. Le but de l’allègement des charges parentales est de décupler le nombre d’enfants scolarisés dans tous Madagascar.

Encouragement

Ainsi, la ministre de l’Education nationale et de l’enseignement technique et professionnel (MENETP) Rijasoa Josoa Andriamanana, a expliqué que « L’allègement des charges des parents se fait de manière progressive. Outre les frais d’inscription, la rémunération des enseignants payés par l’association des parents d’élèves (Fram) incombe aussi à chaque famille ayant des enfants scolarisés dans les écoles publiques. Nous sommes dans la phase de recrutement de tous les enseignants Fram. Si l’Etat prend en charge les salaires des enseignants Fram, les parents ne payeront plus rien ».

Pour propulser le nombre d’enfants scolarisés dans le pays, le Président recommande que l’encouragement de ces élèves est très important. Outre la distribution de dictionnaires, l’Etat a offert aux élèves des classes d’examen, à savoir, ceux des classes de 7ème, de 3ème et de Terminale des kits en manuels de français, de mathématiques et de malgache, pour les aider à réussir aux examens officiels du CEPE, du BEPC et du Baccalauréat.

« Tous les élèves des écoles primaires publique (EPP) seront dotés de sandales à la nouvelle rentrée scolaire. Et les élèves qui auront de bonnes notes c’est-à-dire ceux qui seront aux trois premiers rangs de chaque classe seront motivés par des cadeaux, tels des bicyclettes, à partir de la prochaine année scolaire, dans le but d’améliorer le niveau des élèves », selon toujours Andry Rajoelina.

19 commentaires

Vos commentaires

  • 14 mars à 11:07 | betoko (#413)

    En effet c’est une initiative louable et espérons qu’ à chaque rentrée scolaire ce sera la même chose . Il était temps . Cela me rappelle les années 60-70 , Il y avait un président de la république qui disait je le cite" Ny vola misy fa tsy hita izay anaovan’azy "
    Comment Andry Rajoelina a pu trouver 25 millions de dollar pour pouvoir financer la rentrée scolaire dans tout Madagascar . Une des pistes c’est la projet de diminuer le nombre de sénateurs , ou l’exportation de notre or , la quelle parait il est en hausse ces derniers temps
    Je vois d’ici la réponse d’un vendrana tel de Finengo qui va nous dire que ce n’est qu’un effet d’annonce

    • 14 mars à 12:41 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      La Gratuité des inscriptions dans les écoles Publiques, c’est ce qui se faisait du temps de la Première République le Jomaka Vazaha Taratasy et c’est même la Vocation Première des écoles Publiques : " La Gratuité "

      Oui mais du temps de la Première République, le Jomaka d’Ambatomanga, les enseignants FRAM n’existaient pas, et tous les enseignants du Public étaient rémunérés par l’ Etat, et ils sortaient tous d’une école dite " Ecole Normale " pour avoir la qualification d’enseignant.
      A moins que tu l’aurais oublié le Vazaha Taratasy !!

      Les enseignants FRAM n’ont jamais été des enseignants.
      Une Association des Parents d’élèves, n’a jamais vocation de fournir des enseignants, le Vazaha Taratasy. Mais quand l’ Etat est défaillant, on arrive forcément à ce genre de chose, au détriment d’un enseignement de qualité. La Preuve, l’enseignement dans les écoles Publics devient de plus en plus exécrable, avec des niveaux plus que Médiocres, jusqu’à aboutir à des achats de Diplômes depuis le Secondaire, jusqu’à l’enseignement supérieur au sein des Universités Malgaches.

      Donc en conclusion le Jomaka Vazaha Taratasy, si la Gratuité des inscriptions dans les établissements scolaires Publics revoit le jour, c’est une bonne chose, que je pourrais même qualifier excellente, mais ceci ne résoudra pas la Médiocrité de l’enseignement au sein de ces établissements tant que les enseignants eux mêmes, en Particuliers les FRAM sont d’une Médiocrité trébuchante, car les FRAM n’ont pas vocation à enseigner. Ils n’ont pas la Qualification, ni Pédagogique, ni le niveau des savoirs pour pouvoir enseigner.

      Aller !!!
      Comme d’hab le Jomaka.
      Mets-toi à l’ombre du Poulailler et continues à t’emboucaner au Dzama et au Rongony dans ta chaise longue.

      http://www.madagate.org/monde-malgache/communaute-malagasy/4489-madagascar-quest-ce-que-les-maitres-fram-.html

      https://www.educationsolidarite.org/slideshow/madagascar-les-maitres-fram-enseigner-tout-prix

    • 14 mars à 14:27 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      Betoko.
      Dans les années 60-70 Tsiranana n’avait jamais dit çà selon mon père !
      Il faut que Rajoelina arrête ses promesses mirobolantes souvent non tenues . Le plus urgent immédiat c’est des annonces pour soutenir les entreprises qui souffrent de cette crise de coronavirus comme les entreprises qui travaillent dans le Tourisme :les agences de voyages, les hôtels et restauration et les compagnies aériennes... . Est- ce que Rajoelina a au moins une promesse pour eux au lieu de promettre une inscription gratuite alors que les parents paient et paieront toujours plus dans ce pays s’ils veulent éduquer leurs enfants à l’exemple du Fram ? Ceux qui ont les moyens envoient leurs progénitures chez les Jésuites ou les écoles privées " au programme français" (un slogan de pub" qui poussent dans tous les quartiers .Tandis que le reste ne peut que garder leurs enfants pour travailler afin de subvenir aux besoins de la famille. Il vaudrait mieux consacrer ces 25 000000 de $ pour intégrer les 30 000 fram à l’education nationale et leur donner une formation pour qu’ils puissent avoir le niveau pour enseigner comme il faut . Certes l’inscription gratuite peut faire monter le taux de l’éducation mais il faut aussi en même temps leur donner une éducation de qualité . Plutôt la qualité mais pas la quantité !

  • 14 mars à 13:10 | betoko (#413)

    Je savais que tu seras toujours en train de critiquer tout ce que fait Andry Rajoelina , Je sais avant que tu naisses ce que sont les maîtres FRAM institué par Didier Ratsiraka ,
    Pour une fois , tu ne dis plus que ce n’est qu’un effet d’annonce , enfin te voilà convaincu qu’Andry Rajoelina concrétise ses projets , Bravo , tu n’es pas un imbécile car il n’y a que les imbéciles qui na changent pas d’avis Continue comme ça , tu auras une médaille

    • 14 mars à 14:03 | Jacques (#434) répond à betoko

      Oh hé le jomaka vazaha taratasy qui n’attend qu’une seule friction d’une tige d’allumette pour se barrer en France, lisez bien et comprenez ce qu’écrivent les autres avant de sortir tes bêtises. La réplique de Finengo ci-dessus est on ne peut plus claire et transparente, et pourtant tu n’arrives toujours pas à saisir le sens. C’est qui l’imbécile ici, le jomaka vazaha taratasy qui n’attend qu’un rotaka pour décamper chez Macron, eh ben c’est toi. Je te l’ai répété ici, le jomaka vazaha taratasy, prends du bon temps, profite de ta retraite de technicien de surface au lieu de faire du paparazzi tout le temps. L’air d’Ambatomanga n’est pas si pollué que ça, profites-en, vieux schnock.

  • 14 mars à 13:47 | lancaster (#10636)

    Je félicite le président pour cette distribution de Rakibolana.

  • 14 mars à 15:16 | betoko (#413)

    Jacques
    Je suis bien là où je vis, qu’importe le corona virus , ma famille pourrait m’enterrer dans mon village natal c’est mon souhait et même si je possède la CMU cela ne me protége pas du corona virus La réaction de Finengo n’importe peu , très peu Les chiens aboient et ........

    • 14 mars à 16:01 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      Ne raconte pas n’importe quoi le Vazaha Taratasy.
      Tu as droit à la CMU certes, mais la CMU ne fonctionne pas dans un Pays étranger, et Madagascar en est un.
      Pour que ta CMU puisse te couvrir, il aurait fallu que tu sois résident sur l’île de la Réunion, ou à Mayotte.

      Que mes réactions t’importent peu, voir très peu, ne m’étonne guère.
      Vu tes capacités d’analyse, et de compréhension, on ne peut espérer grand-chose en retour.

      Tiens le Jomaka !!!
      Où tu en es, sur tes Projets d’exportation de Fruits et Légumes Gasy, sur Djibouti, afin d’y nourrir les Soldats Français, Américains et Chinois qui y sont Présents.

      As-tu toujours des nouvelles de ton Copain Médecin Colonel de l’Armée Française de Djibouti ????

      Par hasard tu ne serais pas un ami intime de Ismaïl Omar Guelleh tant que l’on y est.

      Pauvre Misérable Jomaka, qui prétend connaître du Monde Haut Placé, qu’en réalité ça ne fréquente des Voyous de seconde zone.
      Restes à l’ombre du poulailler le Vazaha Taratasy.
      Prends du bon temps avant qu’il ne soit trop tard le Jomaka.

  • 14 mars à 16:02 | FINENGO (#7901)

    Errata

    qu’en réalité ça ne fréquente que des Voyous de seconde zone.

  • 15 mars à 09:37 | lancaster (#10636)

    Il faudrait réaliser un programme de création/production de manuels scolaires à distribuer gratuitement dans toutes les écoles publiques du primaire aux lycées. Cela fut possible durant la 1ere République sous Philibert Tsiranana et le ministre Botokeky Laurent. Cela a produit des cadres de haut niveau dont beaucoup sont devenus titulaires de hauts diplômes de l’excellente université de Tana jusqu’en 1972, des grandes écoles et universités françaises dont Centrale, X, Mines, Ponts et Chaussées, SupdeCo, Sorbonne.

    Pour cela, et pour d’autres projets indispensables ( multiplier les écoles normales dans chaque chefs lieux de province. - Créer des lycées agricoles et techniques dans tous les chefs lieux de province), il faut absolument revoir les budgets des ministères de l’education. À multiplier par 12.

    De même, transformer qualitativement nos universités. Revoir notre coopération avec les pays amis en nous envoyant des professeurs de haut niveau. Payer et augmenter de 150% les salaires et indemnités des prof Malagasy.
    Augmenter de 250% le budget du Ministère de l’enseignement supérieur.

    C’est en donnant la considération qu’il mérite, à l’enseignement supérieur et primaire/secondaire/technique/agricole qu’on pourra espérer régler en profondeur notre pauvreté chronique.

    • 15 mars à 11:04 | ANTICASTE (#10704) répond à lancaster

      Lancaster,
      Incroyable tout ce que vous proposez existait déjà avant 1973 !
      Quand on sait que le clan actuellement au pouvoir a soutenu pendant 25 ans le liquidateur du système héritier de la colonisation ,vous ne serez donc pas étonné qu’ils ne vous suivent pas dans ce qui constitue un délire pour eux !
      Faudrait quand même vous renseigné sur ce Rajoel et de comment et pourquoi il est arrivé au pouvoir !
      Les questions à se poser sont simples ,il est l’instrument de qui ?
      Sans un clan puissant introduit dans toutes les strates de l’état et des affaires malagasy ce Monsieur ne serait jamais arrivé au sommet !
      Donc qui est ce clan qui depuis 2000 lui à permit d’arriver au sommet ?
      Ces gens avaient soutenu l’amiral rouge et l’ont même appeler en renfort pour permettre à rajoel de virer Ra 8 en 2009 !
      Peut être d’autres précisions vous sont-elles nécessaires pour identifier cette "famille" , ce clan qui est à l’origine de la faillite de ce pays !
      Mettez vous en phase avec la mentalité de ces gens avant de proposez des choses qui sont a l’opposé des désirs de ces profiteurs !

    • 15 mars à 11:14 | ANTICASTE (#10704) répond à lancaster

      Lancaster,
      Je vous donne un indice ,le chef historique du clan au pouvoir actuellement avait été nommé gouverneur d’une province de Madagascar par les Français dès 1897 !
      On soutient également qu’il avait désorganisé les défenses Malagasy pour accélérer l’arrivée des Français en 1896 et donc facilité la colonisation !
      Un collabo comme on dit chez nous !

    • 15 mars à 12:29 | Vohitra (#7654) répond à lancaster

      Devoir de mémoire :

      Dans la nuit du 14 au 15 mars 1897, l’Imerina avait subi la plus odieuse acte de désacralisation de son histoire, avec le conseil et le concours ignobles et déshonorant d’un traitre de renom dénommé Rasanjy, dans un élan de cupidité sans égal avec des actes inqualifiables, le Général Gallieni avait fait déplacer les restes des anciens monarques inhumés à Ambohimanga auparavant vers le Rova de Manjakamiadana afin de pouvoir juguler et contrôler les agissements des patriotes et nationalistes Menalamba qui avaient l’habitude de demander des bénédictions sur les sépultures des anciens qui s’étaient opposés à l’annexion du pays…

      Et dire que les descendants de Rasanjy sont bel et bien encore là actuellement, au summum de leur puissance financière et économique réunis dans une association locale des Rainizafi…et toujours en haut lieu au faîte du pouvoir…

      http://www.macp.gov.mg/fr/patrimoine-la-pierre-de-ratsida/

    • 15 mars à 15:55 | Jacques (#434) répond à lancaster

      Un amiral d’eau des chiottes est passé par là et comme je l’avais rappelé ici, tel Attila le roi des Huns (pour les férus d’histoire), il a tout rasé sur son passage. Un déluge qui perdure et qui a transporté le pays une totale obscurité dans tous les domaines de la vie quotidienne, jusqu’à devenir babakotoland. Aujourd’hui on s’en remet à ceux qu’on appelle Fram, des gens qui n’ont aucune faculté pour enseigner.

      Autres temps, autres mœurs.

  • 15 mars à 09:47 | vatomena (#8391)

    Ce qui était possible au temps de Tsiranana ne l’est plus aujourd’hui.Au temps de Tsiranana il y avait les coopérants ,l’assistance technique de la France et encore beaucoup de coloniaux sur place .C’est un passé définitivement perdu.Maintenant nous sommes entre nous et nous montrons au monde entier ce que nous sommes devenus .Alefa ,alefa Madagasikara !

    • 15 mars à 11:59 | Vohitra (#7654) répond à vatomena

      Bonjour Vatomena,

      Vous disiez Alefa, Alefa, on dirait une sorte de fuite en avant vers une précipice sur fond d’abysse immense, rappelant en mémoire le célèbre plan d’action lancé en grande pompe par Air Madagascar en 2017, comportant deux phases, la première pour le redressement de 2017 à 2020, hélas, ce n’est plus actuellement qu’un cauchemar et un souvenir amer, à peine deux années après, la faillite et la dette colossale au bout…

      Alefa, alefa Air madagascar 2027…

      https://matv.mg/air-madagascar-la-direction-generale-devoile-le-plan-de-transformation-alefa-2027/

      http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2018/02/09/air-madagascar-le-redressement-sur-la-bonne-voie/

      Qui aurait pu imaginer à l’époque que ce plan de redressement était basé sur un plan de financement opaque et douteux, bancal et comportant des dessous répréhensibles…alefa, alefa…

      En ce qui concerne les avancées sociales et les qualités de l’éducation et services sanitaires durant la première République, le contexte d’antan était encore dominé et marqué par un élan de solidarité communautaire et une ère de confiance au sein des composantes de la société Malagasy, la réussite sociale était basée et véhiculée par un ascenseur servant de tremplin tel l’éducation et la formation, l’effort par le travail de chacun, la confiance en l’avenir et la solidarité sociale…et la réussite et prospérité dans la société ne se mesuraient pas tellement à l’époque par le biais l’accumulation à outrance de biens matériels et la stratégie de rentes, les spéculations sur les richesses des biens communs…et le pays avait eu le malheur et la malédiction de succomber aux rêves et inepties d’un Didier Ignace qui n’arrivait plus à supporter l’air marin et une ambition démesurée qui dépassait le pont d’un navire pour échouer sur la terre ferme…

  • 15 mars à 17:45 | Ibalitakely (#9342)

    Raha atao bango tokana : hendahina Md Paoly mba hampitafiana an’i Md petera. Petafana hetra manomboka izao ny sekoly tsy miankina ??

    • 15 mars à 17:51 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Somonga ihany iny fa na hôpitaly na sekoly efa ela ny foza no nilaza fa atao maimaimpoana. Mivavà ho an’ny Maîtres FRAM 40 000 sisa tavela tsy mbola mpiasam-panjakana (70 000 - 30 000).

  • 17 mars à 14:29 | bekily (#9403)

    Il est ELEMENTAIRE que l’EDUCATION NATIONALE soit gratuite !!!
    Le FRAM etait une mesure prouvant l’incapacité de gérer de Ravalomanana : A SUPPRIMER
    MAIS :
    1) il est aussi indispensable d’ELEVER LE DEGRE DE FORMATION des enseignants , commençant par des concours d’accès loyaux dans les écoles de formation éducatives ,
    * sans KOLIKOLY !!!
    * comme du temps de MME RajaoXXL....spécialiste en intervention !!!!
    2) le Japon et tous les pays d’Asie ont tous tendu vers l’EXCELLENCE DE LA FORMATION de leurs concitoyens....c’est aiinsi squ’ils ont rattrapé le niveau culturel et scientifique de l’Europe , la dépassant même dans certains domaines...
    3) Rajoelina devrait le comprendre dans son ambition de faire de Mada un pays émergeant :
    C’est possible !!!!
    IL FAUT PERSEVERER et VRAIMENT LUTTER CONTRE LA CORRUPTION
    ( ou en est son copain : le beau métis super corrompu à la superbe villa d’Ambohibao ??? )
    fournisseur de pierre malgache pour le périphérique réunionnais ???
    et encore de bois de rose du temps du gouvernement Rajoelina de 2009 ???
    BRAVO POUR L’ECOLOGIE le faiseur le "LAVAKA "géologique

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS