Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 8 août 2022
Antananarivo | 23h56
 

Opinions

Impossible sérénité de la Justice

mardi 12 janvier 2010 | Patrick A.

Ah, ce fameux secret de l’instruction ! Que de problèmes nous vivons en son nom !

Fetison Rakoto Andrianirina fait l’objet d’un mandat d’arrêt pour ne pas avoir répondu aux convocations d’un juge d’instruction. Mais il ne connait même pas la nature précise des possibles accusations qui pourraient être portées contre lui. Des avocats ne pourront avoir accès au dossier que s’il est formellement inculpé. Pendant ce temps, lui-même, la presse et le public doivent se contenter de s’entendre dire que l’on souhaite entendre Fetison Rakoto Andrianirina sur les affaires de bombes artisanales du mois de juin. Qu’y a-t-il de précis dans le dossier ? Impossible de le savoir.

Des journalistes sont arrêtés. Pour leurs confrères quasi-unanimes, il n’y a rien d’anormal à ce que l’un d’entre eux se soit trouvé à une heure très matinale à proximité d’un camp militaire pour tenter de recouper une information. Avoir été présent là à ce moment là pourrait même être à son honneur : aussi tentante que soit la chasse au scoop, un journaliste ne peut prendre au premier degré les révélations ou indiscrétions dont il bénéficie. On pourrait lui reprocher de ne pas avoir dénoncé un crime en préparation ? Les juges ignoreraient-ils qu’entre complicité et dénonciation calomnieuse, la ligne de démarcation est parfois étroite ? Il aurait eu entre ses mains des documents révélateurs de sa complicité ? Est-il besoin d’apprendre à messieurs les juges que tous les journalistes reçoivent des documents de toutes sortes, certains sérieux et respectables, d’autres farfelus ou suscitant l’indignation ? Est-il nécessaire de rappeler à nos magistrats que l’on n’inculpe pas tous les policiers ou juges qui eux aussi sont confrontés à des situations somme toute semblables ?

Alors, ces procédures judiciaires auxquelles les médias s’intéressent relèvent-elles du procès d’intention, de l’intimidation ? Faute d’accès complet au dossier, on ne peut que spéculer. Affaires Dreyfus, Outreau, Clearstream rappellent qu’en de telles circonstances, chacun se fait une opinion qui pourra se révéler fausse. Comme les journalistes revendiquent le droit à la discrétion de leurs sources, ils sont bien obligés aussi de reconnaître quelques vertus au secret de l’instruction. Mais ils ne peuvent se satisfaire des bribes d’information qu’on veut bien leur jeter en pâture et qui ne peuvent que donner l’impression que l’on veut tromper l’opinion dans un sens ou dans l’autre.

Il faudra bien un jour envisager la réforme de certaines dispositions de ce fameux secret de l’instruction.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 12 janvier 2010 à 09:27 | rakoto09 (#1735)

    En matière de terrorisme, le secret de l’instruction doit être encore plus que de rigueur. Et pourquoi ne se présente t il pas devant les autorités ????A t il quelque chose à reprocher ????A force de jouer au malin....

    • 12 janvier 2010 à 10:20 | tondralaza (#3335) répond à rakoto09

      I am wondering if you are just plain ignorant, or you really believe that there are "terrorists" in Madagascar because VIVA, RNM, TVM, LA VERITE,...and other news media or people said so.
      - In any case, I have couple advices for you : "TRY TO THINK FOR YOURSELF, NEVER LET THE OTHERS THINK FOR YOU" ; you manage to come to the internet and post a comment here so I believe you have enough brain to do so.

    • 12 janvier 2010 à 10:57 | rakoto09 (#1735) répond à tondralaza

      Monsieur Tondralaza...Oui les poseurs de bombes existent bien à Madagascar, ce sont peut être de petits délinquants payés par les vrais "TERRORISTES" qui eux sont des politiques et en sont les commanditaires. Aussi je vous prie de bien vouloir me répondre soit en malgache soit en français, à Madagascar on compte à peine 2% parlant la langue de Schekspear et je n’en fais pas partie.

    • 12 janvier 2010 à 14:43 | Annie Remh (#3572) répond à rakoto09

      M. Rakoto09,

      Avez-vous des arguments autres que ceux dont vous usez et abusez sans réflexion aucune ?

      En matière de terrorisme, les putschistes ne sont pas les plus à plaindre.

    • 12 janvier 2010 à 15:22 | rakoto09 (#1735) répond à Annie Remh

      Annie Remh... Mes arguments restent toujours assez succints, pour éviter de se masturber intellectuellement, de beaucoup parler pour ne rien dire et de voir les choses de trop haut. En tout cas je confirme et signe que les terroristes restent les poseurs de bombes et leurs commanditaires politiques.

    • 12 janvier 2010 à 16:35 | Albatros (#234) répond à rakoto09

      Et bien sur ces terroristes sont FORCEMENT anti-HAT !!!.

      Les pro-HAT sont tous des agneaux que le méchant Ravalomanana (que je n’aime pas particulièrement) veut dévorer.

      Les pro-HAT ne sauraient avoir du sang sur les mains. Non !!! Non !!!. Non !!!

      Les Autres. Oui !!! Oui !!!.

      Allez on remet la balle au centre et on continue la partie.

  • 12 janvier 2010 à 11:31 | RP Fihavanana (#3680)

    Ary nahoana no tsy asiana resaka na kely aza ny fanapahana sy fanondranana antsokosoko ireo "bois de rose" ? Torak’izany koa ireo tsy fanarahan-dalana isan-karazany ataon’ity HAT sy ny governementa tsy ara-dalana ity ? Taiza teto ambonin’ny tany no mbola nisy hoe nalana ny Praiministra dia mbola mijoro tsara eo daholo ny ministra rehetra ? Nahoana no nisy fandrobana ny varin’ny societe TIAKO tany Toamasina ary naka daholo na i Pety na i Voninahitra na ny ministeran’ny varotra nefa tsy nisy niakatra fitsarana nefa dia halatra hita miharihary be izao ? Raha olona tena matahotra an’Andriamanitra sy mihaino ny feon’ny fieritreretana marina ve dia handroba fananan’olona toy izany fa tsy natao nanara-dalana sy madio ny fomba nakana ny zavatr’olona toy ireny raha toa ka tsy ara-dalana ny nanafarana ilay vary ??? Ohatra vitsy ihany amin’ny tsy rariny sy tsy fahamarinana miseho ireo ka nahoana izahay no hangina ??? Ireo Eveka taloha (fa tsy ireto ankehitriny ireto) dia tena ray aman-dreny tokoa ka sahy nitsikera ny risoriso sy ny tsy fanajana ny zo sy hasina maha olona tamin’ny andro taloha ka sahy nilaza fa "nihamaty ny fanahy maha olona". Moa tsy ratsy kokoa noho ny taloha tamin’ny andron’ny Repoblika faharoa ve izao zavatra miseho izao nefa tsy misy mitsangana ireo Eveka heverina fa ho ray aman-dreny hitsikera sy hanohitra izany ? Asakasak’izay mangina conscience amin’izao zava-mitranga izao fa izahay Pretra dia hirotsaka an-dalana hanentana ny vahoaka rehefa tsy misy fandraisana andraikitra. Aza gaga raha hitranga izany aoriana kely satria tsy afaka hangina ny conscience-nay.

    Mompera Fihavanana

  • 12 janvier 2010 à 12:59 | IMPART (#3287)

    La définition universelle de la Démocratie et de la Liberté d’expression ,Rajoelina ne l’a jamais appris pourtant il a un accent parisien , le patois de Montpellier, Bordeaux ou de Toulouse.
    .

  • 12 janvier 2010 à 17:05 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    ’Les avocats ne pourront avoir acces à son dossier que s’il est formellement inculpé’

    Patrick A. vous savez pertinemment que les foza veulent légitimer leur république bananière

    Et les borgnes assoiffés de vengeance vont déblaterer n’importe quoi .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS