Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 15 décembre 2019
Antananarivo | 19h30
 

Enseignement

Rentrée universitaire

Imminente selon le SECES

mardi 31 mai 2011

Finalement, le SECES cède, à moins que ce ne soit l’État HAT. Le SECES va se réunir en Conseil national ce mercredi 1er juin et décider de la date de la rentrée effective ou pédagogique des universités publiques de Madagascar. Après avoir été reçu selon ses dires par le président de la Haute autorité de transition (HAT), le président national du SECES a déclaré que le SECES acceptait de procéder dans les prochains jours à la rentrée universitaire. C’est ce que le Professeur président du SECES a déclaré à l’issue de la réunion de ce syndicat ce lundi 30 mai. Il ajoute que le président de la HAT a pris note des revendications et fait comprendre que les indemnités de risques aux enseignants chercheurs seront considérées comme il se doit, mais le moment venu car apparemment, l’État HAT n’est pas en mesure pour l’instant de les régler. Apparemment, le SECES a eu des promesses.

Autrement dit, le SECES n’a pas cru au ministre de l’Enseignement supérieur et il a fallu qu’il obtienne les promesses du président de la HAT pour accepter de dispenser les cours aux étudiants qui ont attendu des mois et qui, las du bras de fer entre les enseignants et le gouvernement, avaient fini par alerter l’opinion publique en bravant les jets de gaz lacrymogènes des forces de l’Emmoreg.

Dorénavant ces face-à-face avec les forces du général Richard Ravalomanana ne seront plus que cauchemar, se disent les étudiants dans les cités. Mais c’est peut-être sans compter avec les enseignants et leurs revendications. Le Professeur, président national du SECES avait en effet bien précisé que tout n’est pas réglé car les revendications du syndicat relatives aux trois décrets qui les concernent sont encore en suspens ; elles ne sont pas encore entièrement satisfaites.

Recueilli par Valis

21 commentaires

Vos commentaires

  • 31 mai 2011 à 10:20 | nandrianina1 (#1939)

    l’État HAT n’est pas en mesure pour l’instant de les régler.............
    même si c’est juste 5% celle du CST.

    • 31 mai 2011 à 10:42 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à nandrianina1

      Le SECES a commencé à sentir que leur discredit aux yeux de l’opnion publique est actuellement à son comble ...et ils ont cherché une porte de sortie honnorable pour re_conquerir une credibilité......

      Le President Rajoelina vient de montrer qu’il a une capacité confirmée d’écoute et de négociation ( donc d’homme d’Etat), jusqu’ici il a su et pu toujours calmer les esprits rechauffés à coup des milliards par celui dont tout le monde connait.... juste pour destabiliser la transition...en vain comme le Rodobe l’etait .....

      Qui sait si le milliards qui traversent le canal de Mozambique et qui atterrissent à Ankatso a connu un coup d’arret ,Vue de cette angle ,on peut dire qu’une trêve autour de Gaboronne est en train d’être observée ....peut-etre que eu egard à cette indice ......l’issue de Gaborrone peut prometteuse ....croisons les doigts.

    • 31 mai 2011 à 12:36 | Internaute (#5647) répond à nandrianina1

      Il ajoute que le président de la HAT a pris note des revendications et fait comprendre que les indemnités de risques aux enseignants chercheurs seront considérées comme il se doit, mais le moment venu car apparemment, l’État HAT n’est pas en mesure pour l’instant de les régler

      En réalité il s’agit cd’une promesse faite par Ravalo mais qu’il n’a jamais tenu
      Il est singulier que’il en use depuis quelques longs mois maintenant alors qu’ils sont, alors, restés taisant
      De tout façon, il y a une solution simple -pour les remettre à leurs devoirs-dont je ne comprends pas que ni Ravalo ni le Chef d’Etat actuel n’est usée ; à savoir la retenue des journées de non présence, avec suppression des primes, le licenciement pour abandon de postes auquel il faut ajouter une mise à la retraite d’office pour ceux ayant atteint la limite d’age

    • 31 mai 2011 à 16:12 | mpitily (#1212) répond à Internaute

      Tout à fait d’accord avec les solutions proposées ci-dessus ! Si jamais une année blanche universitaire se profile, il faut aussi suspendre la paie de ces gens pendant un an ! qu’elle ne soit pas blanche que pour les étudiants !

      Quelle honte pour ces éhontés de professeurs !!!! aucun sens du devoir et de l’éthique ! Enseigner doit être une vocation avant tout et l’amour de l’enseignement et l’amour de ses étudiants doivent primer sur ses intérêts personnels pour un enseignant qui se respecte !

      De plus, il est trop évident qu’il y a une arrière-pensée politique dans leur mouvement de grève ! Vivement le remplacement de ces mercenaires !

    • 5 juin 2011 à 22:36 | razanany (#5664) répond à mpitily

      ayez le courage de votre opinion et dites clairement votre pensée quant à l’arrière-pensée politique ! saviez-vous qu’être enseignant-chercheur d’université signifie en moyenne 8 (huit) années d’études après le baccalauréat ? son salaire de base n’atteint pourtant pas 200.000 ariary par mois ! mais il a pu enseigner malgré ces conditions pitoyables pendant 30 ans, supporté par son seul sens du devoir et son patriotisme ! aujourd’hui il se sent très mal pour avoir été obligé de faire la grève pendant 8 mois et reprendre le travail sans n’avoir gagné que 100.000 malheureux ariary d’indemnité -mais pas de salaire !!!!!!!!!!! mais, bien entendu, vous ne pouvez pas comprendre cela ; pour vous ces travailleurs intellectuels sont juste des anti-je ne sais quoi ! et c’est à cause de petits esprits comme vous que notre pays n’émergera jamais !

      Vive l’éducation ! vive l’enseignement ! vive l’enseignement supérieur !...... coûte que coûte !

  • 31 mai 2011 à 10:31 | violety (#3681)

    Des Chercheurs ou des enfants gâtés ? Dites moi ! Ils représentent pourtant aux yeux de nos jeunes des symboles et modèles de sagesse et de maturité ! Devons nous nous étonner si nos jeunes, avenirs de notre pays, continuent à plonger dans cette pauvreté intélectuelle et morale ? Allon, allons, soyons responsables chers collègues ! Dépassons notre nombrilisme et égoisme SVP !

  • 31 mai 2011 à 10:56 | stand up (#2470)

    Fa nahoana kosa moa no ny hafa foana , na ny vahoaka foana no tadiavina handefitra sy hanaiky ny sitrapon’ireo zay milaza fa voahosotr’Andriamanitra hitondra ny vahoaka malagasy ???!!!Fa inona moa no mampiavaka azy ireo amiko na aminao na amintsika tsy mandady harona ireto ?!!!!Sokajin’olona mitsentsitra ny hatsembohan’ny madinika ve dia mbola ekena foana hiliba amin’ny harenantsika malagasy toy izao ?!!Fa inona tokoa moa no nataon’izy ireo hanatsara ny fiainako na ny fiainanao no hanaiky ataon’izy ireo toy izao isika ?!!Tsy ny fampahantrana sy ny fampihorohoroana antsika isan’andro ve no atao’izy ireo ?!!!Mba eritrereto kely ange e !!!!!

  • 31 mai 2011 à 11:58 | rakotopitazana (#4820)

    Sage décision du SECES. Même s’ils n’ont obtenu de Rajoelina qu’une vague promesse de considérations, ils consentent à procéder à la rentrée universitaire, mettant en sourdine leurs revendications.
    Une attitude que Rajoelina devrait copier au lieu de vociférer à tout bout de champ qu’il n’ira à Gaborone que pour signer une feuille de route.

  • 31 mai 2011 à 12:03 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    "Syndicalisme","Ministre de tutelle" etc...,malheureusement,tout doit passer par Monsieur le Président de la Haute Autorité de la Transition !!!

    J’ai du mal à croire que nous sommes mûrs pour défendre l’intérêt général !!!

    Le Gouvernement de Transition de l’Union Nationale est le "POUVOIR EXECUTIF",alors faudrait-il toujours se référer à Monsieur le Président de la Haute Autorité pour résoudre des différends avec les syndicalistes de tous bords.Nous sommes en période de transition,alors les promesses et les promesses,il ne faut pas trop en "DONNER".

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 31 mai 2011 à 12:14 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Vue de la Terre ......elle est très très belle la planette Saturne.....

      D’aucuns disent que des Universités prestigieuses dispensent de cours très performant là haut/bas sur la Saturne......

      Et les SECES saturniens ne sont jamais en grêve .....

      Que sais-je encore ...!

    • 31 mai 2011 à 13:31 | rakotopitazana (#4820) répond à Boris BEKAMISY

      Boris !
      D’aucuns disent aussi que, sur la saturne, les putschistes et leurs griots avec, sont envoyés directement dans la galaxie pour leur pénitence !
      Ah ! Si seulement...........

    • 31 mai 2011 à 15:40 | kakilay (#2022) répond à Boris BEKAMISY

      Que rajoelina est l’horizon indépassable des fozas...

  • 31 mai 2011 à 12:46 | Mafybe (#5534)

    Chers Compatriotes !
    On est fin mai, demain ça sera le 01 juin. Quand les universités Françaises bouclent leurs programmes et valident les orientations des futurs Etudiants, nous Malagasy, on n’a pas encore commencer l’année scolaire. Pourquoi avoir attendu des mois pour trouver une solution a nos Etudiants. Pour la HATrahison, l’éducation n’est pas un problème primaire, parce que ça ne rapporte pas de l’argent. Le DJ a le pouvoir executif pendant son mandant rallongé, sur toutes les affaires de l’Etat, alors pourquoi hiérarchiser les problèmes du Pays. Le SECES n’a pas de problème d’ethique, par rapport a nos Etudiants pour agir tels quels. Prenez votre responsabilité chers Profs et faites les cours à la FAC, il est peut être temps. MISAOTRA TOMPOKO.

  • 31 mai 2011 à 13:22 | ROAD (#5617)

    je pense que les enseignants SECES sont parmi les plus instruits et plus diplômées à Mada. mais je suis très déçu par leur mentalité et leurs attitudes : ils doivent être des modèles pour leurs étudiants qui seront nos futurs cadres mais ils donnent des mauvaises leçons pour ces jeunes .
    en plus, l’nseignement universitaire est un service public qu’on ne doit pas bloquer pendant une longue periode.

    • 31 mai 2011 à 14:45 | Rabe (#3378) répond à ROAD

      ...hahaha...pitoyable !
      ...est ce que road est decu par le dj/putschiste ? par son attitude et sa mentalité...hahaha...
      ...est ce que le dj/malaso est un modèle pour road ?...
      ...est ce que road est un dj ?...iny lalana iny eeee !...hahaha

      ...pour road, le dj/menteur n’a rien à voir avec l’enseignement supérieur...et road a raison !...hahaha

      Les Manankasy ne sont pas dupes !

    • 31 mai 2011 à 21:51 | ROAD (#5617) répond à Rabe

      depuis des années, en periode de crise ou en situation normale, les revendications du SECES n’ont pas tuojours été satisfaites. A chaque année universitaire, il y a toujours des grèves à ANKATSO. Même ra08, pendant les sept ans au pouvoir, n’arrivait pas à donner ses besoins.
      Quant au PRESIDENT ANDRY RAJOELINA, sa mission est de diriger la transition mais qu’est que vous attendez ?
      on ne peut pas confondre ou comparer un regime transitoire et un mandat presidentiel.
      je suis encore fier de lui car jusqu’à maintenant, les trois présidents élus et ses pros n’arrivent pas à le renverser .

    • 1er juin 2011 à 12:51 | Rabe (#3378) répond à ROAD

      ...la médiocrité atteint sa fosse abyssale...hahaha et il assume...
      ...il est fier de ce vaut rien...ce n’est rien d’autre qu’un rajakombazaha

      n’importe quoi !

  • 31 mai 2011 à 13:53 | randria (#5203)

    Quelle année universitaire vous allez faire au mois de juin ? vaut mieux l’annuler et reprendre une nouvelle année à la rentrée.
    Le SECES a raison de demander son droit, d’ailleurs il n’y a pas que le SECES, il y a aussi l’armée qui attends jusqu’à l’heure actuelle les promesses de Rajoelina , et tout le peuple malgache qui souffre de la situation socio-économique actuelle.
    Ce qui est curieux c’est que il n’y a pas d’argent quand c’est pour le peuple( étudiants , enseignants, militaires et on ne parle plus des pauvres malgaches qui n’ont ni travail ni logement) mais on de l’argent pour :
    - des salles de spectacles
    - des déplacements inutiles des dirigeants sans qu’ily aie de résultats profitables pour le peuple
    - de tout ce monde inutile autour de Rajoelina qui reçoivent des salaires exorbitants et c’est de l’argent public que le peuple lui même paye
    on ne parle plus de la corruption et des villas qui montent ici et là.Tout ça est injuste et le peuple malgache n’est pas dupe pour ne pas s’en apercevoir.

  • 31 mai 2011 à 14:47 | kajaha (#4730)

    est ce que c’est seulement cette fameuse "indemnité de risque" qui bloque la rentrée ? y a t-il des risques dans les activités au sein l’enseignement supérieur ? Est-ce que les enseignants chercheurs de toutes les universités du monde ont-ils bénéficiaires de telles indemnités ?

    Pourquoi le président du SECES n’a pas avoué que le tract qui a relevé la vérité sur les transferts des sommes (bourses, heures supp,...) vers l’agence comptable a porté un grand coup au mouvement des SECES et certains étudiants.

    Le président SECES a condamné ce tract pour diffusion des informations administratives mais néanmoins ce tract a le mérite de révéler à nous, parents des étudiants, que jusqu’à quel point certains enseignants amis des politiciens peuvent jouer sur l’avenir de nos enfants et incitent les étudiants à faire des manifestations à base des informations douteuses.

  • 1er juin 2011 à 09:19 | bema (#828)

    Dans cette situation, la victime s’appelle "l’étudiant" et personne ne sort grandie de cette crise à fondement purement POLITIQUE. Il est temps de tout remettre à plat et de ne plus prendre en OTAGE le berceau de notre matière grise. La grande responsabilité incombe à nos dirigeants successifs et à noyau dur du syndicat qui confond volontairement intérêt personnel et intérêt des jeunes. Une prise de conscience générale est indispensable et que la formation de notre jeunesse est l’investissement le plus sûr pour le développement de notre pays.Misaotra Tompoko.

    • 3 juin 2011 à 21:58 | MRRaza (#5616) répond à bema

      Hita fa efa voasasa daholo ny sainareo fa tsy mahafantatra ny tena marina !!!
      Fantaro fa ny ho avin’ireo mpianatra ireo mihitsy no tena resahina : inona ny ampianarana raha ny seza sy latabatra aza tsizarizary misy amphithéatre ts’isy tafo intsony, ny taratasy hiasana tsy ampy, ny craie tsy misy, .....!!!! Raha te hanao zavatra tsara ny mpampianatra dia tsy maintsy mamoaka vola am-paosy !
      Raha ny taon-dasa no tenina, efa hifarana ny taom-pianarana vao namoaka ny 10% ny budget hafahan’ny oniversité miodina ara-dalana no azony, izao dia 7% no nivoaka !!!!
      Raha ohatra fampianarana zara fa ho atao no omena ny zanantsika dia izay izany !!! nefa tsy ao @ ETHIQUEn’ny mpampianatra izay lazaina fa tia tena izany !!!!!
      Tian-tena ny mpampianatra hoy ianareo ? Firy taony ny mpampianatra iray no nianatra vao mahazo mampianatra eny Ankatso ? ....tsy latsaka ny folo taona !!!! nefa fantantsika rehetra fa misy aza tsy nianatra firy akory nefa ohatr’inona ny karama raisiny sy ny avantages rehetra ? Aza dia mitsaratsara fahatany na mialona fahatany e !!! Aza manaiky vokisan’ny hafa fa mba asio fisainana vao manaratsy ! Misaora an’Andriamanitra isika fa tsy nitsoaka tany an-dafy na tany @ tany hafa daholo ny mpampianatra fa ny fitiavana ny tanindrazana sy ny ankizy malagasy no nahatonga ny maro niverina na mijanona eto !!! Fantaro fa any Afrika aza dia tsy latsaka ny in’efatra ny karama raisin’ny mpampianatra malagasy no karaman’ny mpampianatra afrikana ! rariny ve izany ? sa manan-karena be lavitra ny any Afrika, na ny Comores eto akaikin-tsika ?
      Sa tiana tazonina ambany ny fampianarana ambony @izay miditra eto ny vazaha anjakazaka satria tsy misy intsony ny fampianara ambony rehefa tsisy mety hampianatra intsony ny mpampianatra fa hiondrana any ivelany fa tsy afaka miaina eto intsony ? Iza no ankizy vonona hianatra folo taona hampianatra rehefa fantany daholo ny conditions miandry azy rehefa hiasa ? Aleony manao bizna fa tsy mila mandany andro mianatra izany fa ny mpampianatra no vendrana te hampianatra izany !!!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS