Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 8 mai 2021
Antananarivo | 19h19
 

Politique

Sénat

Herimanana Razafimahefa écarte la poursuite des enquêtes parlementaires

mardi 26 janvier | Mandimbisoa R.

Autre temps, autres mœurs. La poursuite des quatre enquêtes parlementaires avec lesquelles la législature sortante a mis la pression sur le régime en place ne figure pas dans la priorité des nouveaux sénateurs. Le nouveau président du Sénat, Herimanana Razafimahefa, l’a déclaré hier à l’issue de sa passation de pouvoir avec, Rivo Rakotovao au Palais de verre à Anosy. Une manière pour les nouveaux sénateurs de couper totalement les ponts avec l’ancienne législature.

Interrogé par les journalistes sur les priorités de son staff, Herimanana Razafimahefa a déclaré que ce ne sont pas les enquêtes parlementaires. Au mois de décembre dernier, les anciens sénateurs ont mis en place une commission d’enquêtes parlementaires sur la gestion financière de la crise du Covid-19, la mutinerie survenue dans la prison de Farafangana, le dossier des doublons dans la liste électorale et une affaire d’introduction d’armes dans le pays. Le Sénat, à majorité acquis au pouvoir, miserait davantage sur leur mission de représentation des collectivités décentralisées, selon les dires du nouveau président du Sénat.

De son côté, Rivo Rakotovao, le président sortant a martelé en que « le Sénat a la responsabilité de contrôler le déroulement des affaires nationales de façon à éviter les crises. C’est même une obligation », a-t-il lancé.

Comme pour entériner les préférences de la nouvelle législature, le nouveau président de la chambre haute a reçu dans la journée, le groupement des maires de la région Analamanga, dirigé par le maire d’Andoharanofotsy, Henintsoa Rakotoarimanana. Herimanana Razafimahefa, rappelons-le était la tête de liste de l’IRD dans la province d’Antananarivo, élu massivement par les

Le début du mandat des nouveaux sénateurs commence en tout cas par une polémique suite à l’adoption d’un nouveau règlement intérieur. Ce texte adopté prévoit une armada d’assistants et conseillers parlementaires pour chaque sénateur. Face à la situation, la HCC n’a toutefois pas manqué de rappeler que la diminution du nombre des sénateurs a été justifiée par un souci d’austérité et de préservation des deniers publics ainsi le nombre des collaborateurs des membres du Bureau permanent et ceux des sénateurs devraient tenir compte de la situation actuelle des capacités budgétaires de l’Etat.

17 commentaires

Vos commentaires

  • 26 janvier à 09:30 | Shalom (#2831)

    Ny mifanohitra amin’izany no mahagaga.
    Demokrasia foza tarihin’i DJ tsy ampy solaitra.

    • 26 janvier à 09:50 | Midabetsy (#8062) répond à Shalom

      ratsiraka : oye - oye - arema - varema - farema - koparema - maniama - Valala be mandry
      zafy : koa satria fa - mada raid
      Ratsiraka : le jamba -
      Ravalo : na le pont na la pont ça veut dire tetezana - monopolisation
      Hery sy Voangy Mitambatra - Ressort - corruption à tous les niveaux.
      ANDRY : DJ tsy ampy solaitra - minan’IEM
      De inona ndray ny manaraka - de inona no ho tohiny - aiza daholo nareo ampy solaitra - aiza daholo nareo be solaitra -
      NAREO TOA MIAFINA AO AMBADIKINY TSY FAHOMBIAZANY HAFA ?

    • 26 janvier à 15:50 | vohitsara (#8896) répond à Shalom

      Ireo parvenus zara raha mahay abidy toa an´i Shalaud ihany no zatra mpiteny hoe "tsy ampy solaitra" eto.

    • 27 janvier à 07:23 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Indrisy,

      Matahotra ny ho voaantso ho tsy ampy solaitra ihany koa angamba ity ranamana ity.
      Ny tsy ampy solaitra anie tsy zavatra foronina fa hita amin’ny zavatra rehetra atao e !

  • 26 janvier à 09:46 | Shalom (#2831)

    Mba ihomehezana : mahatsiaro an’ilay dadanaivo namaly an’i dadanaivo teto aho, teo no naha-sirika an’i bekoto ho kapila-hevitra.
    Itony no porofon’ny toetran’ny antsoina hoe fozaorana miloko toy ny avy nandrahoana.

  • 26 janvier à 09:49 | Shalom (#2831)

    Inona moa no antsoina hoe foza ?
    Hoy ny kalon-drazantsika manao hoe : "Lava-tanana tsy miasa ny foza".
    Dia hoy ny sasany angamba hoe : koa jereo ny asa ataon’ny filohanay izao !
    Dia valiko amin’ny hoe : marina ny tenin’ny arsonist manao hoe : ny foza mpitsondroka ny maloto manerana ny tora-pasika.
    Dia mitsindroka tokoa no ataony mandavan’andro dia lazainy fa miasa hono izy. Foza tokoa !

  • 26 janvier à 11:43 | lé kopé (#10607)

    Le régime actuel a plusieurs fois martelé que le Sénat était budgétivore , et il fallait le supprimer ,pour construire des Universités .Qu’en est il actuellement ? Avec la diminution de ses membres au nombre de 18 , au lieu de 63 , le budget alloué à cette Institution est plus cher que celui d’avant , avec une trentaine d’assistants parlementaires chacun .Une façon de caser ses copains et coquins. Cherchez l’erreur ? Une autre entorse à la Constitution (on ne les compte plus) a été la suppression du budget de fonctionnement des Sénateurs en fin de mandat . Enfin , l’on s’y attendait , la fin de poursuite des enquêtes de cette Chambre haute sur les doublons , l’importation des armes , la tuerie dans la prison de Farafangana , et la Gestion Financière de la crise du Covid 19 . Excusez du peu , car dans d’autres Pays , l’une de ses charges pouvait tout simplement leur coûter un "Impeachment ". Mais force est de constater que dans notre Pays règne un Etat de ...non droit , qui se moque de toute notion de bonne gouvernance . Pleure ô mon Pays Bien Aimé . Je laisse à notre ami Lysnorine le nom de l’auteur de cette citation , pour ne pas galvauder le droit d’auteur (mihinambary aza misy latsaka).

    • 26 janvier à 13:39 | rakotobe (#7825) répond à lé kopé

      Lorsque les Institutions sont " factices" et que "l’Executif" s’arroge les pleins pouvoirs.
      Le TOTALITARISME n’est pas loin.

  • 26 janvier à 13:20 | Vohitra (#7654)

    Tsiahy ny lasa tsy fanadino…

    Ny fijoroan’ity Antanimierandoholona ity teo amin’ny tantaram-pirenena, dia taratra sy endrika tsy misy tomika eo amin’ny fanaovana dika sy fanarahana dia, ary fanaovana tahaka miharihary ny rafitra politika nisy tany Frantsa taorian’ny nahazoana ny fahaleovantena ny taona 1960…efa voaomana nanomboka tany amin’ny lalàna lasitra ny taona 1956 tamin’ny fametrahana ny filankevimparitany izany rafitra izany nandritry ny vanimpotoana fanjanahantany…

    Ravony Jules sy Siméon Japhet no nifandimby nitarika izany rafitra Antenimiera izany nandritry ny Repobilika voalohany…ary tsy nisy intsony izany rafitra izany nanomboka ny taona 1972 ka hatramin’ny 2001…

    Ny 18 marsa 2001 indray vao nisy ny fifidianana mikasika ny fametrahana izany rehefa nizotra miandalana ho any amin’ny fametrahana ny Faritany mizaka tena ny fitondrana nentin’ny Amiraly…

    Tsy misy tokony ilana izany Rafitra Antenimierandoholona izany mihintsy tokoa raha toa ka tsy tontosa sy tsy tanteraka ny fametrahana anaty mangarahara sy fahamarinana ny tena fitsinjarampahefana tena izy amin’ny alalan’ireo vondrombahoaka isamparitra afaka mizaka tena sy mahatapak’ahitra…

    Ny tena mahazendana dia, ilay vondrombahoaka isamparitra mahefa tsy mipetraka ary atao fanahy niniana tsy omena vahana, natao hanompo firehana sy hankato ny mpitondra fotsiny ny olomboatendry natao mpisolo toerana any amin’izy ireny ankehitriny…

    Tamin’ny taona 2010, rehefa nipetraka indray taorian’ny fitsapankevibahoaka ny Repobilikan’ny « fitiavana », dia mbola notazonina tao anatin’izany ihany ny rafitra politika misy Antenimierandoholona, kinanjo ny tomponkevitra voalohany tamin’izany « fitiavana miavosa » izany indray no nanambara ny taona 2018 fa tsy ilaina indray ilay rafitra…Fa nahoana tokoa ary ?

    Ny Firenena Sonegaly no nanafoana izany rafitra izany voalohany, dia mba avy koa ity mpanaraka efa nikasa haka tahaka…

    Niroso amin’ny paikady « émergence » ny Firenena Sonegaly, dia mba avy koa ny mpaka tahaka…

    Ary maninona aloha raha ny fametrahana ny fizakantena isamparitra na isamparitany no apetraka mazava sy mangarahara ary e ? Ary raha mipetraka ny vondrombahoaka isamparitra sy isamparitany, inona moa no olana raha foanana sy ravana tanteraka ny solontenambahoaka misy depiote fa ny Antenimierandoholona fotsiny sisa no hajanona sy apetraka ?

    Ary ity mbola misy ampahany tena maizina eo amin’ny tantara, izay mbola tsy ahitana mangirana mihintsy mandraka ankehitriny : efa niray tsikombakomba sy niomana tamin’ny fanonganampanjakana ve i Randrianasandratriniony Yvan Filohan’ny Antenimierandoholona ny taona 2008 ka nahatonga azy nandositra nivoaka ny Firenena fotoana fohy alohan’ny nipoahan’ny krizy politika teto amin’ny Firenena ny taona 2009 ?

    Fa nahoana ireo mitonona ho vondrona iraisampirenena nandray anjara tamin’ny fikatsahana vahaolana teto amin’ny Firenena no tsy nisy nihezaka nametraka an’i Rakotomanana Honoré tamin’ny 2002 sy Randrianasandratriniony Yvan tamin’ny 2009, teo amin’ny andraikitra napetraky ny lalampanorenana tamin’izy ireo ho lalantokana hametrahana ny tany ho tandalàna teto amin’ny Firenena ?

    Fa nahoana i Rakotovao Rivo sy ny Antenimierandoholona no niandry aty amin’ny volana desambra 2020 vao nanao ny fanadihadiana mikasika ny fampidirana antsokosoko fitaovampiadiana mahery vaika teto amin’ny Firenena natao ny taona 2018 mialoha ny fifidianana teto ?

    Mankasitraka Tompoko

  • 26 janvier à 14:01 | vatomena (#8391)

    30 assistants parlementaires pour épauler un seul sénateur c’est l’équivalent de 2 équipes de rugby. Au moins ,à temps perdu ils pourront jouer au Rugby !

    • 26 janvier à 15:40 | kartell (#8302) répond à vatomena

      @ vatomena

      C’est une manière endémique d’endiguer le tsunami du chômage...
      Puisque vous en êtes à vous étonner sur cette pléthore de sherpas au service d’une administration obèse et visiblement heureuse de l’être, une question s’impose :
      Combien de personnes constituent le staff de son excellence entre consultants réguliers, extras, gardes du corps et autres petites mains chargées de son bien-être politique et de son quotidien : une bonne centaine, au bas mot ?....

  • 26 janvier à 15:44 | kartell (#8302)

    • 26 janvier à 16:21 | vatomena (#8391) répond à kartell

      deux extremes Kartel : soit assistant parlementaire soit porteur d’eau !

    • 26 janvier à 19:01 | lé kopé (#10607) répond à kartell

      Kartell,
      Vous avez oublié de mentionner parmi les centaines de petites mains qui entourent le Calife , les petites mains... baladeuses (dans tous les sens , argent ou biens familiers...).Mais même si l’on n’ose pas dévoiler ce secret de Polichinelle , tout le monde pense tout bas , ce que personne n’ose pas dire tout haut . Sauf peut être , quand la titulaire du Post ne supportera plus les comportements trop empressés de certaines, qui ne cachent plus leurs besoins d’appropriation du Totem , en public .

    • 26 janvier à 19:56 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ lé kopé
      Merci d’avoir souligné cette concurrence permanente entre courtisans, digne des meilleures cours d’une royauté, pourtant, mise hors-jeu par un colonisateur qui avait coupé la tête du sien, un siècle plus tôt !...
      L’ adn passe outre les modes, les pseudo-révolutions, voir les émergences, il s’est trouvé les conditions d’un retour pour s’exprimer à nouveau et s’épanouir pleinement....

    • 27 janvier à 05:59 | dahalo (#8794) répond à kartell

      Bonjour,

      Cette situation est grave et le PRM est en train tout simplement de sacrifier la population entière au détriment de sa tisane et de son ego mal placé. Tous les gens qui ont encore un brin de sens dans ce pays doivent se révolter et exiger qu’on intègre ce projet covax et le plus rapidement possible. C’est quand même étonnant que personne ne réagit par rapport au comportement égoïste et proche du génocidaire de ces dirigeants, même les journalistes de l’opposition qui gueulent du matin au soir n’en touche même pas un mot.
      Ceci montre que la santé des malgaches n’est pas la priorité de ces gens. Chacun est libre de choisir s’il veut être vacciné ou pas mais ce n’est pas au président de décider à leur place.

  • 27 janvier à 18:24 | Ngeda (#10235)

    - Ny nandiha Fianarana tohan’i Atoa Rasoamaromaka mbola hita faha manana Fomba Fiteny mihaja raha miresaka an’ireo Mpanohitra faha ity Razafimahefa Kevo-daha tohiny Lehibe-ny " Grad Ilafo " Rabetsintonta dia hita faha ny Vo... noho Misaina.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS