Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 juin 2022
Antananarivo | 22h53
 

Economie

Fonds Monétaire International

Hausse du taux de croissance à 6, 3%

jeudi 4 octobre 2007 | Lanto

Bons résultats économiques pour la première année de mise en oeuvre du Madagascar Action Plan. Telle fut la déclaration du représentant de la mission du Fonds Monétaire International à l’issu de son séjour à Madagascar du 20 septembre au 03 octobre. Hausse du taux de croissance, baisse de l’inflation sont dus à des politiques macroéconomiques prudentes, à la mise en chantier de vastes projets miniers et à l’avancement des réformes structurelles.

Taux de croissance de 6,3%

En effet, le taux de croissance a enregistré une accélération par rapport à celui de 2006 passé de 5% à 6,3%. Par ailleurs, le flux importants d’investissements directs étrangers a entraîné une demande accrue d’ariary et a renforcé les réserves de change de la Banque centrale. En même temps, l’augmentation de la liquidité a entraîné une forte baisse du taux des bons de Trésor par adjudication. Concernant des dépenses publics, la gestion a été, cette année, nettement meilleur. La conférence budgétaire a débuté à temps, aussi bien que le cadrage donnant aux ministères techniques plus de délai pour se concerter. L’exécution et la préparation du prochain budget a connu un progrès assez satisfaisant. Et, le retard d’engagement n’ a pas eu de pression dans les secteurs de dépenses. Quant aux opérations portuaires et les activités douanières, notamment l’accélération de la procédure protuaire, la mission a jugé les réformes impressionnantes.

Par ailleurs, l’inflation a poursuivi son mouvement de baisse, qui selon les prévisions sera fixé à 7,5% à la fin de l’année en cours. La hausse des tarifs de carburants est pris en compte dans la prévision. « Une hausse additionnelle ne sera plus effectuée au niveau international car le prix du baril est déjà assez haut. Une petite baisse est même à prévoir en 2008 » assure Tsibouris, membre de la mission.

7,2% d’inflation en 2008

Ce taux d’inflation va probablement continuer de baisser jusqu’à 7,2% en 2008. L’atteinte de cet objectif repose sur un budget prudent , qui prévoit une simplification du code des impôts afin d’élargir la base d’imposition et de renforcer la justice fiscale, de poursuivre la réforme des administrations fiscales et douanières, de renforcer la gestion des finances publiques et d’établir une politique monétaire rigoureuse. Cette simplification devra bénéficier à toutes les entreprises, aucun traitement spécial pour un domaine quelconque. L’Etat malgache et le FMI se sont mis d’accord sur cette disposition. A propos des détournements effectués au niveau de la Banque centrale, le Gouverneur Frédéric Rasamoely a tenu à rassurer que les audits seront plus intensives dans les agences, aussi bien dans la comptabilité mais aussi par la mutliplication des matériels de surveillance. Les discussions sur la deuxième et la troisième revue se poursuivront pendant l’Assemblée annuelle du FMI à Washington à partir du 19 octobre. Rappelons que le montant de ces deux revues du programme FRPC s’élève à 15 millions de DTS.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS