Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 août 2019
Antananarivo | 08h58
 

Politique

HVM sans député mais majoritaire

samedi 6 septembre 2014 | Léa Ratsiazo

Certes, c’est contradictoire mais non impossible, en tout cas pas à Madagascar. Impossible n’est pas malgache, en tout cas dans la pratique politique malgache. Et ce n’est qu’à Madagascar qu’on peut réussir ce tour de force, en principe impossible, d’être sans député élu mais majoritaire à l’Assemblée nationale. Le parti présidentiel HVM (Hery Vaovao ho an’ny Madagasikara) n’a réussi à faire élire un seul député sous sa bannière que ce soit pendant les élections législatives, que ce soient celles de décembre dernier ou les récentes élections partielles. En effet, ce vendredi 05 septembre 2014, la CENIT (commission électorale indépendante de la transition) vient de publier les résultats officieux des dernières élections législatives partielles qui se sont tenues le 29 août dernier dans 4 circonscriptions : Ambanja, Belo sur Tsiribihina, Sainte Marie et Marovoay. Résultats : 2 indépendants (Ravoninjatovo Sahoby à Marovoay, Tsivolany
Maximilien à Sainte Marie), 1 Hiaraka Isika (Rakotozanakolona Paul à Belo sur Tsiribihina) et 1 MMM (Solaimana à Ambanja). Le parti HVM avait présenté des candidats mais les électeurs ont décidé autrement. Et pourtant ce n’est pas faute d’avoir violé la loi électorale, car des ministres HVM en place ont fait des propagandes discrètes pour certains de leurs candidats.

Le verdict des électeurs est sans appel : rejet du parti présidentiel en place. Qu’à cela ne tienne, dirait le parti, le HVM n’a réussi à faire élire un seul député, mais cela ne l’empêche pas d’avoir un groupe parlementaire majoritaire à l’Assemblée nationale, au nombre de 31, coude à coude avec le MAPAR (Miaraka amin’i prezidà Andry Rajoelina). Et qui sont les membres du groupe parlementaire HVM ? Des « indépendants » et des ex-Mapar. Certains députés comme Mara Niarisy du MMM crient au scandale et dénoncent une violation de la Constitution. Mais il est sûr que comme c’est le HVM qui est au pouvoir, ce genre de dénonciation va rester lettre morte, c’est toujours le cas chez nous. Et comment le HVM a réussi ce « miracle » ? Avec des sommes sonnantes et trébuchantes et/ou des avantages, on peut arriver à tout avec nos chers élus.

En élisant des soit-disant « indépendants », les électeurs avaient espéré qu’ils seraient au dessus de la politique partisane et se pencheraient sur leurs vrais problèmes de développement. Mais une fois arrivés à Tsimbazaza c’est blanc-bonnet bonnet-blanc. La preuve ils sont devenus « dépendants » des avantages divers comme les autres. Il vaut mieux ne plus rien « entendre » ni rien attendre de nos chers élus que d’entendre leurs incessantes « revendications » sur leurs avantages et indemnités.

49 commentaires

Vos commentaires

  • 6 septembre 2014 à 09:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Vous revenez ==sur== cette histoire de :
    - "SANS DEPUTE"-
    mais
    "Majoritaire à l’Assemblée Nationale".
    Contentez-vous de revoir ce qu’est :
    - "UN GROUPE PARLEMENTAIRE"
    à l’Assemblée Nationale.
    Chaque groupe, constitué de 5 Membres, fait sa déclaration politique,enregistrée/déclarée,officiellement.
    Il se trouve que les déclarations des groupes vont dans ==le sens==HVM,donc ce dernier est "MAJORITAIRE".Point barre !
    Pas un seul groupe parlementaire se déclarant :"OPPOSITION".
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 6 septembre 2014 à 09:48 | Rakotozafy (#1655) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Quelle est votre motivation pour soutenir à tout prix le PRM ?

    • 6 septembre 2014 à 10:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotozafy

      Je vais vous répondre,en toute franchise.
      A l’élection de SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA,j’étais ==un des premiers==a avoir crié :
      - "MAL ELU"-,en analysant le résultat final de cette élection présidentielle de 2013.
      D’autre raison,j’avais un peu de "PENCHANT" pour le Docteur JLR==politiquement==bien sûr !
      Lors de son discours d’investiture,j’ai entendu un "MESSAGE" qu’un nègre avait rédigé pour "S",en février 2007.
      C’est un discours de "S",mais l’inspiration vient d’un "AMI" de longue date,proche du "Gaullisme de Gauche" (- à sa jeunesse-) qui a abandonné la vie politique,à ce moment de février 2007.
      Malheureusement,il est député,actuellement,pour assurer son "AVENIR".
      DISCOURS :
      - "Je demande à mes Amis qui m’ont accompagné jusqu’ici de me laisser libre,libre d’aller vers les autres,vers celui qui n’a jamais été mon "Ami",qui n’a jamais appartenu à notre camp,à notre Famille Politique,qui parfois nous combattus".
      Parce que lorsqu’il s’agit de Madagascar,il n’y a plus de camp.
      "Hery RAJAONARIMAMPIANANA,c’est mon "HOMME" ! pour Madagascar.
      - "Cet Ami ,nègre, de "S" était de la même couvée (-âge de "S"-) du temps de POMPIDOU.
      Un point de vue que je tiens,à vous annoncer, Cher RAKOTOZAFY :
      - "A l’étranger,je ne critiquerai pas les "DIRIGEANTS MALGACHES".
      Si je ne suis pas d’accord avec ces "DIRIGEANTS",je me tais.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 6 septembre 2014 à 10:51 | Jipo (#4988) répond à Rakotozafy

      A SON IMAGE : LA MEDIOCRITE

    • 6 septembre 2014 à 10:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - Hery RAJAONARIMAMPIANINA

    • 6 septembre 2014 à 11:00 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Comme ça sonne doux aux zoreilles le mot : " NEGRE" dans votre gu-ule de suédois pure race !

    • 6 septembre 2014 à 11:23 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’était le plagia du discours de Sarkozy pendant son investiture dont l’auteur était Henry Guéno . De quel Gauliste de Gauche il s’agit , Si c’était aussi un plagia , toute la presse française aurait crié au scandale comme elle a fait après l’investiture de Hery Rajaonarimampianina
      Mais pourquoi vous n’arrêtez pas de dire des bêtises Basile ?

    • 6 septembre 2014 à 11:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - "Vous avez visé juste,ce sus-nommé est un nègre de "S".Point barre !
      C’est un "HOMME" de valeur et un "HOMME d’Etat" ;
      "S" a eu deux/trois "nègres"
      1-sur le plan économique,
      2-sur le plan social
      3-sur le plan politique
      =="SANS OUBLIER UNE EQUIPE D’ANALYSTES DE SONDAGES QUOTIDIENS"==
      Vous voulez en savoir plus :
      - "Je connais parfaitement comment "S" a gagné la Mairie de Neuilly à la barbe de "PASQUA" ;
      - "La fille Achille-Peretti,Président de l’Assemblée Nationale Française" ;
      Pour le "Gaullisme de Gauche",je vais vous avouer une chose.
      Un AMI,mon mentor,Professeur de Droit Public,gaulliste de Gauche==même l’animateur du Mouvement==m’avait avoué un jour :
      - "Basile,je ne serais jamais Ministre tant que De Gaulle est au Pouvoir".
      A l’arrivée de Pompidou,à l’âge de 62 ans,il est nommé Secrétaire d’Etat a la Communication-Porte Parole du Gouvernement donc il assiste à tous les Conseils des Ministres.
      Du temps de Gaulle,il était son messager pour les "AFFAIRES DELICATES" mais son appartenance juive,lui barre la route du "POUVOIR".
      RAKOTOBE,
      vous n’êtes pas le seul à avoir des "AMIS JUIFS".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 6 septembre 2014 à 12:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE
      Il faut accepter cette rectification :
      - "Discours de "S" à la Mutualité de Paris.Point barre !

    • 6 septembre 2014 à 15:33 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Qui ne dit rien consent !!!!!

    • 6 septembre 2014 à 16:19 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      SVP ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas : la FRANCHISE ; HYPOCRITE !

    • 6 septembre 2014 à 16:29 | Rakotozafy (#1655) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je suis déçu de votre réponse, car il ne s’agit que de votre sentiment personnel, aucune considération n’est destinée à la population malagasy.

      Quand est-ce que la politique s’oriente vers le bien être de la population ? C’est facile de faire de cette manière ?

    • 6 septembre 2014 à 16:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Cette rectification parce que vous avez dit :-"A l’investiture de "S". ;
      Je dis :
      - "Discours à la Mutualité..

    • 6 septembre 2014 à 16:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotozafy

      - "Rakotozafy"..
      Vous dîtes la "POPULATION MALAGASY"..
      Cher RAKOTOZAFY,depuis plus de 60 ans,je me suis toujours posé la question :
      - "Qu’est-ce que c’est la "POPULATION MALAGASY" ?
      Je n’ai pas trouvé de réponses satisfaisantes.
      Catholique,protestante,communiste et cetera..
      Les Malagasy sont très respectueux des étrangers :
      - karana,
      - sinoa,
      - vazaha mainty na fotsy
      "Notre Peuple est amorphe et se fait embobiné trop facilement par des étrangers ou des "avrampianarana malagasy".
      On ne fabrique pas une aiguille,mais on rêve des 4X4 ou de smarphone.
      Soumission déplacée par cette histoire de "FIHAVANANA" hypocrite.
      - "Avana raha misy patsa"
      Basile RAMAJHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 6 septembre 2014 à 17:18 | Rakotozafy (#1655) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous répondez à coté, est-ce pour ne pas répondre à des questions faciles, simples.

      C’est grave si vous n’arrivez pas à définir qu’est-ce qu’un Gasy

    • 6 septembre 2014 à 17:21 | Rakotozafy (#1655) répond à Rakotozafy

      Pour votre gouverne je suis plus âgé que vous !

    • 6 septembre 2014 à 17:51 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Quant vous claironnez "Madagascar aux malgaches ", et " tout pour le peuple ", pour ensuite vous demander qu’ est ce que la population Gasy, c ’est bien la preuve que, comme votre pourri : ratsy, vous ch-ez / vos compatriotes et vous en foutez éperdument, vous n’ êtes qu’ un pourri, qui se croit de race supérieure, pure qui +est, qui : s’ il rentre se fera lyncher comme il le MERITE, à l’ image de votre sinistre génitrice . /

    • 7 septembre 2014 à 09:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotozafy

      Justement,cher RAKOTOZAFY,
      _"LES GASY ONT VRAIMENT CHANGE DEPUIS 1970/1972".
      A mon retour ;à Madagascar,en juillet 1972,j’étais complètement déphasé et j’étais aller me réfugier pendant ==15 jours==à AMPARAFARAVOLA-SOMALAC.
      Les GASY sont capables d’avoir "DEUX CLOCHETS" par village important mais incapables de "SOLIDARITE".
      La religion et les sectes font le reste.
      Un jour,une "AMIE" revenant de Norvège me dit :
      - "Je vais me marier mais "ON" attend la réponse de NENI-LAVA parce que "Monsieur" est fils de PASTEUR,à Madagascar==67 ha==paraît-il ?

      =="Quelle fumisterie"== !

      Je prends toute la responsabilité de cette exclamation.
      Je ne cherche pas à répondre à côté de votre question,mais je suis complètement déphasé des comportements des "GASY".
      - "MADAGASCAR DE NOTRE TEMPS EST DISPARU".
      Il reste :
      - Vola,
      - VODY,
      - SAKAIZA...

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 7 septembre 2014 à 09:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      S.V.P.
      Respectez les "MORTS".Point barre !
      Cessez de répéter :
      - à l’image de votre sinistre génitrice.
      C’est mon dernier message pour "VOUS".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 septembre 2014 à 11:06 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Surtout les "SIENS " !!!

    • 8 septembre 2014 à 11:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à leclercq

      S.VP.
      restez hors de MOI ou faîtes comme "T" pour vendre ===votre== paquet "PQ".

  • 6 septembre 2014 à 09:52 | jansi (#6474)

    Tout cela rappelle que la constitution mal conçue par DJ et sa bande et mal votée a coup de cartes du fokontany faits ces ravages, et ce n’est pas fini. On verra bien l’élection du sénat et de ses groupes parlementaires.

    A cela s’ajoute la liste des secteurs qui ne marchent pas dans le pays, et la corruption et l’incompétence des dirigeants. C’est a vomir.
    On a l’impression de redire chaque fois ce qu’on a argumenté la veille ou même toute la semaine passée, mais les faits sont têtus. On est sur un bateau ivre.
    HR doit absolument faire ses preuves en s’attaquant aux maux de la Nation et changer d’équipe gouvernementale. En a t il conscience ?

    • 6 septembre 2014 à 11:31 | betoko (#413) répond à jansi

      En effet cette constitution est trés mal fait et pourquoi Hery Rajaonarimampianaina ne voulait pas l’amender , car ça l’arrange aussi ,
      Le président de la Cour spéciale pour les élections avaient averti ces députés qu’une fois élus sur une liste ils n’ont plus le droit de changer de camp car c’est anticonstitutionnel , et qu’est ce qu’on voit en ce moment ? personne n’ose le dire surtout pas les membres de la HCC encore moins la présidence , autre que quelques députés
      Vive La République Bananière de Madagascar

    • 6 septembre 2014 à 12:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE,
      - "Le Président de la CES avait averti (-pas avaient-) ces députés qu’une fois
      élus sur une liste,ils n’ont plus le droit de changer de camp car c’est anti-constitutionnel".
      SVP ????????
      Quel article de la Constitution de la quatrième République Malgache,pour ce dire d’un Président de CES-2 ?
      Merci d’avance.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 7 septembre 2014 à 05:50 | el che (#344) répond à jansi

      Pour moi, il n’y a pas eu de campagne électorale. A l’exception du Dr Robin qui prônait la reconduction du MAP, nous n’avons entendu que des mensonges, des vaticinations oraculaires. Le citoyen a été noyé dans des incantations qui n’ont fait que le noyer dans ce pléthore de candidats sans idéaux, de projets de société crédibles. Et tout ceci sous le joug de fomenteurs de coups d’état érigés en tant qu’arbitre.
      Cerise sur le gateau, la campagne électorale a été ouverte très tardivement , ne laissant au citoyen de distinguer le bon grain de l’ivraie...
      Et nous avons les résultats d’une mascarade : un président sans député, contraint de faire des contorsions pour gérer le pays.
      La démocratie n’est pas pour demain à madagascar, les gouvernements ressemblent plutôt à des associations de copinages véreuses, qui ne défendent que les intérêts des dirigeants et des barons mafieux.
      Le constat est affligeant...

    • 7 septembre 2014 à 09:24 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Lisez l’article 72 de la constitution de la IV éme république et allez aussi sur Madagate.com c’est clair et net , aucune discussion possible Le président de la CES2 n’a fait que lire ce que dit la constitution . Oui je sais pour vous , on ne doit JAMAIS critiquer le pouvoir même si à maintes reprise elle a franchi le rubicond , en transgressant la constitution .
      Je vais vous dire une chose Basile ,Dés la prise de fonction de Hery Rajaonarimampianina , tout le monde est presque derrière lui pour le soutenir , aussi bien les stations de radio que de télé.Maintenant même TV+ qui l’avait soutenu à fond a changé sa vision , il ne reste plus que RNM et TVM qui lui font des éloges . A cette allure , j’ai bien peur que les malgaches se révoltent encore, car trop c’est trop

    • 7 septembre 2014 à 11:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE,
      Je vais vous répondre calmement.
      Souvenez-vous de ma première remarque :
      - "MAPAR"="Miaraka Amin’i Président Andy JAJOELINA" est illégal
      Ce n’est pas un parti politique ayant déposé officiellement son statut avant les dépôts de candidatures aux élections législatives.Point barre !
      La preuve :
      A l’Assemblée Nationale de Madagascar,on trouve
      - "Groupes MAPAR 1-2-3 et cetera="Manara-penitra".

      - Considérant que la lecture des articles 54 et 72 de la Constitution de la quatrième République Malgache fait ressortir que la notion de la majorité pour la présentation du Premier Ministre ne saurait résulter d’une coalition ==post électorale==des partis,mais plutôt ==d"un constat==issus des résultats définitifs proclamés par la CES-2 et faisant ressortir le parti ou le groupe de partis==légalement constitués==ayant déposé une liste unique et commune lors du dépôt de candidatures et ayant obtenu le plus grand nombre de "Députés élus".

      (-Je regrette que la CES-2 n’avait pas le courage de dire :"MAPAR illégal,lors du dépôt des actes de candidature aux élections législatives"-)

      - Considérant qu’aux termes de l’article premier,alinéa 3 de la Constitution
      "LA DEMOCRATIE ET LE PRINCIPE DE L’ETAT DE DROIT==CONSTITUENT==LE FONDEMENT DE LA REPUBLIQUE" ;
      - que par ailleurs,le préambule évoque "la bonne conduite des affaires politiques grâce à la transparence et à la responsabilisation des dépositaires de la "PUISSANCE PUBLIQUE".

      - Considérant que l’importance ==de la mission d’intérêt général==confiée à l’Exécutif dualiste vaudrait qu’un respect des principes républicains et ceux de l’Etat de Droit,==le choix==du Premier Ministre,surtout dans le contexte actuel,soit arrêté==de concert==entre le parti ==ou le groupe de partis==légalement==constitué et majoritaire à l’Assemblée Nationale ;
      - que l’Assemblée Nationale ne peut ==constitutionnellement==fonctionner qu’à partir de la mise en place de son "BUREAU PERMANENT" ;

      (-Rakotobe,c’est encore une seconde preuve que "MAPAR" est illégal,son Bureau Permanent,à l’AN est dissout-)

      - que les affaires étatiques soient traitées par le biais de relations institutionnelles ;
      - que dans ces conditions,la délibération de l’organe de décision du parti ou ==du groupe des partis=="MAJORITAIRE" à l’Assemblée Nationale devrait être formellement présenté au Président de la République par les députés élus de ce parti (-MAPAR illégal-) ou de ce "groupe de partis".

      En conséquence,
      la Haute Cour Constitutionnelle émet l’avis que
      - Article premier
      La présentation du Premier ministre revient au "groupe de partis" légalement constitués (-partis légalement constitués-) lors du dépôt des candidatures et ayant obtenu le plus grand nombre de députés aux élections législatives.
      - Article -2
      Le Président de la République nomme le Premier Ministre==formellement présenté == par les députés issus du groupe de partis "MAJORITAIRE".

      - "Ne confondons pas :
      - groupe des partis politiques
      - et groupe parlementaire

  • 6 septembre 2014 à 09:57 | tanjona (#8504)

    Lire texte au sujet de la croyance du HVM de l’état de l"’échiquier politique malgache : http://www.tanjona.org/echiquier-politique-malgache-croyance-en-une-tripolarite-douteuse/

    • 6 septembre 2014 à 10:34 | jansi (#6474) répond à tanjona

      Merci pour le lien. Pour aller plus vite, je cite un extrait de l’article.

      Citations :
      "S’il veut perdurer à ses fonctions, le président de la République n’a qu’un choix : remanier
      Une telle affirmation ne signifie pas que qui que ce soit lui veut du mal, au contraire c’est le pousser à prendre ses responsabilités qui engagent non seulement sa personne, mais d’abord et avant tout l’intérêt national.

      Un coup d’État ou toute autre forme que pourrait prendre le renversement de l’exécutif n’est pas souhaitable pour Madagascar. Cependant continuer à faire la sourde oreille et à jouer la montre ne fera que précipiter les événements. L’histoire politique de Madagascar est assez éloquente à ce sujet.

      « Remanier bien » consiste à prendre le courage et la décence de se débarrasser des ministres et de tout élément dont l’incompétence n’est plus à prouver
      Même s’il semble acquis que le remaniement n’est plus qu’une histoire de temps, en tout cas du point de vue de la Communauté internationale, il vaut tout de même mieux prévenir qu’il n’est pas question de remettre en scelle les ministres qui occupent actuellement les postes suivants : Affaires étrangères, Aménagement du territoire, Défense nationale, Intérieur et Décentralisation, Agriculture, Élevage, Environnement, Communication, Pêche, Santé, Transport et Énergie.

      Dans le cas contraire, et sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, le président lui-même finira tôt ou tard par faire les frais de son aveuglement et de son entêtement à vouloir forcer un destin qui n’était déjà pas le sien au moment même de sa candidature aux présidentielles de décembre 2013."

      Fin de citations.

    • 6 septembre 2014 à 10:56 | Jipo (#4988) répond à jansi

      D’ avoir des indécis comme représentant n ’est pas du au hasard, seuls ceux qui en tirent les ficelles savent pourquoi.
      Il est plus facile de manipuler un incompétent que le contraire, quand vous avez compris cela, vous avez déjà fait un grand pas .

  • 6 septembre 2014 à 12:04 | Raol (#529)

    Tsy misy mahagaga intsony ny politika eto Madagasikara. Lalampanorenana nofidian’ny maro an’isa na tsara voatra io na kitoatoa dia tokony narahina. Tsy izany no hitanay izao. Izahay izay nifidy ny filoha ka nahalany azy... izahay izay nifidy depiote mapar... indrisy diso fanantenana. Efa tsy hitanisa ny fahadisoampanantenana @ filoha intsony aho fa vao maika valalanina amin’ny fahanginan’ny depiote nantenainkanirina kanjo.... Tsy ovy ange ny vahoaka e.... miaritra aloha saingy mijery ary mitsara. Rehefa tsy maintsy mijoro ny tsy mandady harona dia efa zavatra hafa izay. Tsy misy hery afaka manohina ny vahoaka rehefa mitroatra izy. Dia samia misaintsaina e.

  • 6 septembre 2014 à 14:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    Enfin je dois dire !!!!

    Enfin une journaliste qui met les pieds dans le plat. Enfin enfin enfin, une journaliste qui ose soulever avec élégance l’absurdité, l’idiotie de la majorité des politiciens Gasy et des certains AVARAMPIANARANA.

    On va finir par comprendre que le président ne pourra pas imposer la stabilité politique et ne pourra pas amorcer le développement du pays sans avoir un partis politique majoritaire ou être capable de former une coalition majoritaire pour gouverner le pays.Tout cela dépasse les petites cervelles d’une majorité de classe politique Gasy qui est visiblement n’est pas du tout reçue une minimum d’éducation. Parce que, si cette classe politique était bien éduquée, elle se serait vite aperçue que la situation politique dans laquelle le pays se trouve est non seulement intenable, mais aussi ne sortira pas leur pays de la crise institutionnelle.

    Je ne suis pas plus intelligent que les autres Gasy, mais combien des ceux qui croient aimer leur pays et demandent, à juste titre d’ailleurs, le retour de l’état de droit, la justice, la stabilité politique de facto le développement économique de leur pays, pensent que Mr R. Hery pourra y conduire leur pays, en ayant pas un partis politique solide avec des élus ? Il y a des idiots qui pensent que c’est possible....oui, mais les idiots ont pensé aussi que les coups d’états étaient les solutions pour lutter contre la pauvreté....logiquement ce sont ces mêmes idiots qui pensent aujourd’hui qu’un pouvoir tout nu, qui n’a rien, coquille vide, va pouvoir et sortir le pays de la crise, mieux le développer économiquement.

    Et bien ces idiots vont peut-être oser dire aux GASY que leur pays prospère, se développe bien depuis 13 ans. Que tout va très bien dans la Grande Île aujourd’hui :

    - Tout va bien puisqu’on se permet d’inventer d’autre forme pour gouverner le pays.

    Bientôt, on va décréter une famille Royale à la tête du pays, mbola mandamoka depuis 13 ans, on verra ce que les années à venir vont donner....mais il est plus que claire aux yeux du monde qu’on veut imposer aux Malgache une espèce d’une NATION déjà en décadence avant même qu’elle voit le jour

    Tout le monde n’est pas idiot heureusement, beaucoup ont encore la présence d’esprit de soulever cette anormalité à la tête du pays. Un partis présidentiel sans élu est une situation politique absurde, pire ce président pense gouverner son pays dans cette condition, c’est doublement absurde, mais la majorité des politiciens Gasy sont peu éduqués, Madagascar pour eux est une entreprise familiale, triplement absurde.

    Voilà pourquoi, on arrive vite à conclure à Madagascar et s’en prendre aux employés de la Jirama pour les délestages, imputer aux employés d’Air Mad ses difficultés économiques etc....et laisser Mr R. Hery tranquille.

    Aller, je vais être assez familier ici, comment ne pas embrasser Mme Léa Ratsiazo. Vous venez d’infliger la honte à notre classe politique, à ces bonhommes qui prennent tous l’air intelligents avant de sucer les micros, mais n’ont pas grandes choses a apprendre et à donner à leur pays :

    - Ce sont des usurpateurs des fonctions, voilà pourquoi ils ne comprennent rien.

    Ils ne comprennent rien de l’économie, ne savent pas comment cela marche !! S’ils le savaient au bout de six moi, Mr R. Hery aurait tout fait pour ramener la stabilité politique à Madagascar.

    Les élections piège à C....fonctionnent merveilleusement bien....qui sont piégés ? Ils ne savaient pas qu’on allait les piéger, ils ne savent toujours pas qu’ils sont piégés.

    Pourquoi je ne suis pas piégé par les élections ?

    Il n’y a que les citoyens Gasy qui ne se sont laissés piéger par ces élections piège à C....qui ont la réponse et je peux dire que ceux-là, ils aiment sincèrement leur pays, leur MADAGASCAR !!

    • 6 septembre 2014 à 16:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Diégo,
      Vous ne voulez pas admettre que 2009=="Révolution orange"==n’a pas pu éclore==SANS LE COUP DE POUCE==de Didier RATSIRAKA.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 6 septembre 2014 à 16:21 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous voulez AFFIRMER que votre RATSY est RESPONSABLE du COUP d ’ ETAT , celui à qui vous n’ avez de cesse de brouter le Q !

    • 6 septembre 2014 à 18:00 | diego (#531) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mr Ramahefarisoa,

      Ratsiraka a aidé pour faire tomber Ravalomanana, cela ne doit choquer personne. Ce même Ravalomanana a refusé d’aller au 2ème tours de l’élection présidentielle en 2002. Il est encore vivant, qu’il nous justifie ce refus, qu’il explique aux Malgaches pourquoi.

      C’est peut-être dur entendre pour beaucoup, mais c’est bien Ravalomanana et ses alliés politique de 2002 qui ont amorcé la décadence et la destruction méthodiquement des toutes les institutions de pays, les putschistes n’ont eu que de bien finir les travaux.

      A ma connaissance Ratsiraka a voulu la chute de son ex-rival politique, mais aucunement, l’homme a voulu ni souhaité faire subir à son pays cinq années de crise institutionnelle :

      - Ce jeune Monsieur de 74 est tout, sauf UN IDIOT.

      Ou s’il l’était, tous les politiciens Gasy seraient des génies !

      Si j’étais Ratsiraka, j’aurais fait exactement la même chose.

      Enfin, Mon cher Monsieur Ramahefarisoa, la majorité des politiciens Gasy et certains hauts fonctionnaires de l’état malgache sont obsédés par Ratsiraka. Ces gens savent que l’Amiral pense vite et bien et ils n’arrivent pas à la cheville de cet homme....

      .....et il a beaucoup d’expériences..... 20 années à la tête de pays ne le réduira pas en un dictateur sanguinaire que ses adversaires politiques cherchent à défaut d’autres choses, à lui coller à la peau......ses 20 années à la tête du pays n’explique pas à lui seul l’agonie économique et institutionnelle et l’instabilité du pays depuis son départ forcé en exil en 2002.

      Sa révolution socialiste était un échec. Un échec économique, nullement politique. En aucun moment les institution de pays ont été menacées de disparaître durant l’ère Ratsiraka, elles étaient corrompues, mais où les institutions ne connaissent pas de crise ? Mais les élus, les partis politiques étaient là pour contrebalancer les secteurs défaillants.

      Le régime Ratsiraka était perfectible, l’intelligence des hommes d’état se mesure à leurs capacités de ne jamais mettre en danger les institutions de leur pays. Les hommes politiques passent, ce sont des élus, mais les institutions doivent être préservées surtout des politiciens, elles restent, elles doivent rester.

      Alors, surtout, surtout pas laisser le pays prendre le chemin de réconciliation qui va installer dans le pays une stabilité. Une stabilité à Madagascar signifierait un mort lent et douloureux des cervelles des coups d’état de 2002 et ces gens qui sont derrière le cinq années de transition illégale.

      Comment expliquer l’incapacité de président actuel, qui se vante à juste titre d’être président légitime, à stabiliser le pays alors qu’il est supposé avoir entre les mains tous les leviers de pouvoir dans le pays :

      - Parce qu’il ne s’appelle pas RATSIRAKA.

      Où sont les adversaires politique de Ratsiraka, n’ouvrent pas leurs grandes G....face à la situation politique grotesque et stupide actuellement.....ah qu’est qu’on aurait dit si un Ratsiraka était au pouvoir avec 00000 élu à l’Assemblée nationale ? Élu avec moins de 2M d’électrices et électeurs, avec des caisses vides, vides, vides ?

      Qu’est qu’on aurait pu entendre si ces A340 ont été loués ou achetés sous l’ère Ratsiraka......Ben oui, Ratsiraka n’a pas le droit à l’erreur, les autres vides les caisses, détruisent les institutions, prolongent la crise institutionnelle, organisent des stupides élections, ont rendu le pays ingouvernable :

      - L’unique explication que certains avancent, Ratsiraka ! C’est comme les délestages, l’agonie d’Air Mad ou La Secren, ces sont les employés !

      Ben oui, le pays n’a jamais été gouverné depuis le départ de Ratsiraka....tout le monde voit que le pays est en difficulté, cela fait du bien de penser le problème, c’est Ratsiraka :

      - Je m’y associais si cette pensée, stupide soit-elle, permettrait au pays de sortir de la crise....

      Il faut le prouver !!!!!

    • 7 septembre 2014 à 20:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Je connais l’Amiral Rouge Didier RATSIRAKA,en tant que "Grand frère" et avec tout mon respect civil et militaire.
      - 2e de sa promotion à l’Ecole Navale,
      - stagiaire dans la Marine Française avant de rejoindre la Marine Malgache,
      - Ecole de Guerre/Attachée Militaire,à Paris,il devient Ministre des Affaires Etrangères durant le mandat du Général RAMANANTSOA.
      (-impression personnelle :==pour l’écarter==des affaires nationales-).
      Il fut considéré ,avec le Colonel Richard RATSIMANRAVA,comme jeune militaire ,à forte personnalité et enclin, à une révolution politique et sociale,afin d’accélérer le développement de Madagascar.
      Après l’assassinat du Colonel Richard RATSIMANDRAVA,il accède au Pouvoir jusqu’en 1993 :
      - idéologie socialiste,
      - et malgachisation de l’enseignement
      - "BOKY MENA" comme missel
      Membre des Pays non-alignés
      LA DETTE PUBLIQUE EXPLOSE !
      Madagascar contraint de demander les soutiens du FMI
      Les conséquences ,à travers la mise en oeuvre des politiques d’ajustement structurel.
      - "Erreur,pour MOI,il a ouvert le robinet de sortie des étudiants avec la sortie sans contrôle des devises"-
      Les UNIVERSITES,ou autres de MADAGASCAR POUR LES PAUVRES et que== LES RICHES ou les MALINS== puissent puissent aller étudier à ailleurs...
      Dans les années 80,les investisseurs affluent à Madagascar.
      Sont-ils des vrais investisseurs ou de "PROFITEURS" ?
      - les usines des zones franches,
      - les richesses du sous-sol commencent à faire la réputation de Madagascar..mais contrôlées par "QUI" ou quel groupe ?=proches du "POUVOIR"=
      - implantation des écoles dans les zones reculées (-avec quel enseignant-),
      - construction des centres universitaires régionaux pour formés des chômeurs qualifiés,
      LA CAPACITE DE L’UNIVERSITE d’ANTANANARIVO ,jusqu’à 10 000 étudiants,proposant des matières généralement dispensées dans les universités occidentales,notamment françaises.
      A lui de nous montrer son bilan réél.
      En 1991 ;
      manifestations d’envergure des "FORCES VIVES" conduites par le professeur ZAFY qui a oublié qu’il est "PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MALGACHE
      Retour de DIDIER,en 1997/1998
      Chute en 2002
      Retour par procuration en 2009.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 6 septembre 2014 à 20:22 | tiagasy (#6521)

    Il faut reconnaître la faillite totale du système du développement socio-économique malgache.
    La constitution de la IV ème République a été conçue pour protéger le président de la République (et compères) par l’Assemblée Nationale et le Sénat qui sont censés « logés » des « élus majoritaires » issus de son Parti.
    Les résultats « imprévus » de l’élection présidentielle et celle des députés (entachées par des Micmacs) ont auto-enrayé la machine étatique. Le président élu mais ne possède pas la majorité à l’Assemblée.
    Le scrutin des sénateurs, c’est pour QUAND ?

    Le Président de la république ne possède pas un Parti Politique mais une Association et une plate-forme désignée.
    Par ailleurs, ses « partisans » ne sont pas majoritaires à l’Assemblée Nationale.
    Le Président de la république, par l’intermédiaire du gouvernement peut développer son programme par décrets.
    Cette hypothèse est légale mais le gouvernement ne sera pas à l’abri d’un dépôt d’une motion de censure de la part des députés « élus » et dans quelques mois le Président ne sera plus protégé contre un « empêchement ». Comme on dit, ils marchent sur des œufs.

    Les conséquences néfastes de la constitution de la IV ème enfoncent encore plus les malgaches dans l’abysse de la misère. Elle n’a pas été élaborée pour protéger le peuple mais pour maintenir une petite entité de politiciens de leurs acquis (accentués encore plus).

    En résumé, la constitution malgache est composée de 168 articles dispatchés en 7 Titres.
    Il n’y a que… 4 articles (De l’Article 19 à l’article 23) qui « soulignent » les droits de … regard de l’état sur les 5 millions de familles malgaches. Les 164 autres protègent les ...politiciens au pouvoirs

    Regardons l’article 19, sous-titre II : « L’État reconnaît et organise pour tout individu le droit à la protection de sa santé dès sa conception, par l’organisation des soins publics gratuits, dont la gratuité résulte de la capacité de la solidarité nationale ».
    C’est la seule loi qui traite la santé publique. La santé publique n’est pas gratuite. L’état … constate la nécessité de se soigner par des institutions publiques dont les médicaments et les matériels dépendent des « dons » (solidarité nationale). Si un proche ou un composant de l’état a une nécessité de soigner à l’extérieur, la solidarité … nationale (étatique) est enclenchée aux frais des contribuables.

    Les proliférations des crickets, la décadence de la santé publique, la famine et la pauvreté généralisées (entr’autres) ne sont-elles des indicatrices pouvant déclencher … LA SOLIDARITÉ NATIONALE ?

    Nos enfants et nos familles ne sont pas protégés par notre constitution.

    Article 24 : « L’Etat organise un enseignement public, gratuit et accessible à tous. L’enseignement primaire est obligatoire pour tous ».
    Ce qui veut dire que le cursus du Collège est en …OPTION. ET APRES ? C’EST LA RUE A 13 ANS ?
    Pire ! L’article 22 : « L’Etat s’engage à prendre les mesures nécessaires en vue d’assurer le développement intellectuel de tout individu sans autre limitation que les aptitudes de chacun. »
    Ceux qui peuvent en bénéficier, ce sont ceux qui ont les moyens d’envoyer leurs progénitures aux … collèges, aux lycées et aux écoles privées. C’est HONTEUX !!

    Une question circule au sein de la Société civile : « LE POUVOIR DE LA TRANSITION AVAIT-IL LE DROIT DE MODIFIER LA CONSTITUTION ET DE LA SOUMETTRE A UNE CONSULTATION POUPULAIRE ? »
    Les avis sont partagés mais la négation l’emporte sur le fond et la forme de cette Constitution.
    Elle enfonce encore plus le pays dans la crise, appauvrit de plus en plus le peuple et enrichit plus le monde politique.

    Comment faut-il procéder pour résoudre ce frein pour l’essor de notre pays suite à cette constitution ?
    L’élaboration (ou d’une révision) d’une nouvelle constitution juste et protégeant les intérêts du peuple malgache doit être conçue par des professionnels apolitiques du droit, de l’économie, de l’histoire-géographie de notre pays et des éléments de la Société Civile de toutes les régions de l’île. C’est INÉLUCTABLE.

    A ce jour, les malgaches ont élu un président de façon …démocratique.
    Le président élu n’a-t-il pas le pouvoir d’ordonner par décret d’élaborer ou de révision cette constitution pour protéger les malgaches par quelques lois cadres concernant la Santé et l’éducation de nos enfants ?

    PS : Merci à Mme Léa RATSIAZO

    TIAGASY

    • 6 septembre 2014 à 22:37 | Jipo (#4988) répond à tiagasy

      Merci à vous également .

  • 6 septembre 2014 à 22:40 | diego (#531)

    Bonjour,

    Mme Léa Ratsiazo pose les doigts sur les conséquences à court et à long terme d’une crise institutionnelle que les politiciens Malgaches s’amusent à déclencher sans maitriser les multitudes conséquences politiques et économiques qui s’y rattachent.

    À ma connaissance, c’est la 1re journaliste qui écrit franchement, avec une certaine élégance, l’absurdité, l’idiotie et le délire dont la majorité des politiciens GASY est atteinte depuis quelque temps.

    Comment gouverner un pays, un des plus pauvres de la planète, quand on a un parti politique zéro élu ? C’est une situation politique complètement absurde :

    - Cela ne doit plus étonner grand monde.

    Mais le fait est que cette situation politique ne sera pas tenable.

    Cela fait cinq ans que je lis des absurdités, des âneries, sur la Constitution, les Institutions, l’État, l’économie et les élus malgaches....c’était à se demander si la majorité de la classe politique Malgache n’est atteinte de la Vache folle. Je n’ai jamais pu supporter et ne me suis jamais fait à l’idée que mon pays puisse être dirigé, présidé par des putschistes non élus durant cinq années et ceci :

    - Sous les nez des grands fonctionnaires du pays, sous les barbes d’une Grande Institution comme l’Armée. D’autant plus que la Transition a été clairement identifiée comme une Transition illégale, jusqu’à sa disparition.

    On peut accepter à l’idée qu’un coup d’État ne soit pas joli. Par définition, un coup d’État est mauvais, méprisable. J’arrive à accepter un coup d’État, mais je n’arrive pas à accepter et prêt à comprendre l’attitude :

    - Des gens bien, de grands fonctionnaires, des gens venant de la Société civile, des grands officiers généraux et des élus Malgaches, élus sous le régime Ravalomanana, durant cinq années de Transition qu’ils savent pertinemment bien une Transition illégale.

    Un jour, on va apprendre que des fonctionnaires étaient contre la Transition illégale, des officiers militaires étaient contre, des politiciens étaient contre, etc.....pourquoi ne les entendait-on pas durant cinq ans.....il y a toujours eu une grande espace libre ici chez MT....combien auraient écrit ici ou ailleurs leurs désaccords, leurs dégouts.....parce que des gens non élus à la tête d’un état indépendant, cela doit dégouter des gens normaux, surtout quand on est conscient de ce que sa petite personne représente aux yeux du pays. Cela revient à savoir évaluer ses responsabilités vis-à-vis de la NATION.

    L’attitude de ces gens-là laisse perplexe quand on sait comment s’est déroulé le coup d’État de 2009....

    Les gouvernements de cette Transition-là ne peuvent donc pas être légaux. La CI n’a jamais reconnu la Transition de 2009-2013, elle était illégale à ses yeux.

    - C’est peut-être maladroit de comparer les attitudes de ce beau monde, GASY, aux attitudes des certains grands fonctionnaires français vis-à-vis de gouvernement Pétain. On serait tenté de comparer, je vous le dis, je suis tenté de comparer ces deux attitudes.

    On connait la place de gouvernement Vichy dans l’histoire.

  • 7 septembre 2014 à 09:31 | betoko (#413)

    A entendre les commentaires des malgaches aussi bien ds la rue que dans les stations de radio libres , trop c’est trop , et que ça va encore péter , Certains suggèrent une désobéissance civiques , d’autres des grèves générales , Déla tous les enseignants de FRAM dans tout Madagascar vont faire la grève cette semaine , car ils n’ont plus rien à perdre , Hery Rajaonarimampianina et Paul Rabary se sont foutus de leur gueule , viendra ensuite les employés de la JIRAMA , La semaine risque d’être très tendue dés lundi

  • 7 septembre 2014 à 10:25 | Rakotozafy (#1655)

    Le risque de ne pas avoir la majorité à la Chambre Basse est le fait de jumeler les Présidentielles avec les Législatives, surtout après une Transition de plus de 5 ans.

    Mais il est reconnu qu’Astérix a coutume de pondre des idées aussi farfelues.

    Garder l’ancienne Constitution avait plus de chance d’aboutir plus facilement à une majorité même relative.

    Il aurait fallu avoir un Président élu qui établisse une politique générale pour élire des Députés qui puissent appliquer cette orientation

    C’est aussi les conséquences de vouloir bâtir une Constitution pour favoriser une personne, en l’occurrence le DJ, car tout a été fait dans ce sens pour qu’il soit élu dans un fauteuil.

    Et HVM est tombé dans le piège, sans majorité et aides dans l’immédiat.

    Il ne pourra pas se lancer dans un référendum pour changer cette Constitution, au risque de tout perdre, d’autant plus qu’il n’a amélioré la situation économique, pour redorer son blason

    Dans l’immédiat il est condamné à inaugurer des futiles réalisations et/ou faire des voyages diplomatiques.

    Pour ma part, dès que les aides de la CI seraient en place, il s’orientera vers ce changement de la Constitution, c’est sa seule porte de sortie.

    Par conséquent il faut attendre 6 mois pour voir un horizon plus promoteur.

    • 8 septembre 2014 à 11:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotozafy

      RAKOZAFY,
      Grand frère :
      Trouvez-vous normale, cette manipulation :
      - HCC,
      - CES-1
      - CES-2
      pour notre souveraineté nationale :
      - "LIBRE CHOIX D’UN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE",
      Bref,
      pour les éliminations de :
      - Lalao Ravalomanana,
      - Didier Ratsiraka
      - et Andry Nirina Rajoelina,
      d’être candidats au suffrage universel direct pour la Présidence de la République Malagasy.

    • 8 septembre 2014 à 11:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotozafy

      Un amendement de la Constitution pourrait être initié,après la mise en place du "Sénat".Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 septembre 2014 à 12:38 | Rakotozafy (#1655) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      A ma connaissance Lalao ne remplissait pas les critères pour être candidate.

      Pour le DJ il a crié partout qu’il ne serait pas candidat et il a même accepté les conditions écrites que lui et ne seraient pas candidats

      Pour Deba, à ma connaissance il ne s’est pas trésenté

    • 8 septembre 2014 à 12:43 | Rakotozafy (#1655) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ca je le sais mais, ça ne donnerait pas à HVM la majorité à la Chambre Basse.

      Pour ma part il s’est fait piégé et essaie par tous les moyens de sortir de ce piège

      De toutes les façons, il ne peut pas diriger continuellement avec des ordonnances

  • 7 septembre 2014 à 16:17 | jansi (#6474)

    Le docteur Robinson avait proposé la mise en œuvre du MAP lors de la campagne électorale. Son programme était donc clair et existant.
    Nous savons tous que ce MAP, approuve par la coopération internationale, a au moins le mérite d’être cohérent et programme pour une période de 10 ans soit deux mandats, quel que soit le président.
    On peut suggérer la nomination du dr JLR comme PM a la place KR, a la tête d’un gouvernement et des ministres qui auront département par département leurs propres feuilles de mission.

  • 8 septembre 2014 à 21:58 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    Que des blablabla - que des allumés , avant de refaire le monde si on faisait MADAGASIKARA ???????
    Madagascar est un chapeau trop grand pour nos politiciens , même le peuple n’aime pas l’évolution ....
    QUE DIEU NOUS GUIDE

    • 8 septembre 2014 à 22:04 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
      1 seul ennemi = la pauvreté .
      1 seul objectif = REDUIRE LA PAUVRETE .
      Mais Gasy bloque Gasy et la misère avance dans un boulevard ....
      QUE DIEU NOUS AIDE

    • 11 septembre 2014 à 01:09 | revysaditra (#8500) répond à kunto

      Petit à petit, l’oiseau fait son nid !!!
      — -
      Prends du tranxene, car à ce point de non-retour...
      ... la médecine se contente de soulager.
      Le reste c’est du baratin.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS