Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 9 février 2023
Antananarivo | 15h06
 

Politique

MONIMA

« Guerre impossible entre Monja et Andry »

jeudi 6 août 2009 | Rakotoarilala Ninaivo

Face à la conjoncture difficile que traverse le mouvement populaire pour l’instauration de la démocratie, le Monima a tenu à s’exprimer ce mercredi 5 août 2009, à l’hôtel La Rotonde Besarety. Ce parti politique du premier ministre, chef du gouvernement de transition, a fait une conférence de presse portant sur quatre faits de l’actualité politique malgache actuelle. Il y a la relation entre Andry Rajoelina et Monja Roindefo, puis les actes terrorismes, ensuite la discussion à Maputo et enfin, le projet de charte sorti du conclave de Panorama.

Le parti se félicite du succès de la transition dirigée par le président Andry Rajoelina et le premier ministre Monja Roindefo. Il remercie aussi les forces de l’ordre qui ne ménagent pas leurs efforts face aux menées terroristes des poseurs de bombe qui ont fait des victimes innocentes.

Indissociable

Le Monima a aussi parlé d’un autre genre de terrorisme, celui qui consiste à mettre en conflit Andry Rajoelina et Monja Ropindefo. « L’opinion est témoin des activités de déstabilisation menées par les adversaires du changement qui tentent d’opposer le président de la Haute Autorité de la transition (HAT) le numéro un, et le premier ministre, le numéro deux, afin de fragiliser le pouvoir actuel. » Telle est la déclaration du parti lue par son secrétaire général, Gabriel Rabearimanana. Le Monima estime que l’avis émis par la Haute Cour Constitutionnelle le 31 juillet 2009 est objectivement important car il confirme que les deux responsables que la lutte populaire a placés à la tête de l’Etat forment un bloc indissociable.

Le Monima affirme qu’ils sont les garants de la poursuite de la lutte pour l’installation de la IVème République. Le Monima affirme solennellement qu’il a travaillé et continue de travailler au renforcement de la solidarité entre le président et le premier ministre. Car toute autre configuration mettra le pays en danger. À l’occasion, il demande publiquement à ces deux leaders, de renforcer la collaboration et la cohésion avec toutes les organisations qui ont participé à la lutte et qui constituent actuellement l’épine dorsale de la transition.

Maputo

Troisièmement, à propos du dialogue des quatre mouvances politiques malgaches, que la communauté internationale organise ce jour à Maputo et des tentatives pour élaborer une charte pour la transition, le Monima fait deux affirmations sans détour. D’une part, dès le début, ladite communauté internationale a fait fausse route. Il ne lui appartient pas de s’ingérer dans les problèmes des malgaches même avec la bonne intention de rechercher une solution à la crise. Les quatre mouvances qu’elle a montées de toutes pièces ne correspondent pas aussi à la réalité sur le terrain. Ainsi, le Monima estime qu’aucune solution favorable à nos aspirations ne sortira de la rencontre de Maputo.

Avec le projet de charte élaboré par les forces politiques, économiques et sociales malgaches à l’issue du conclave excellemment organisé par la Médiature de la république de Madagascar, les malgaches discutant entre eux sans aucune ingérence étrangères ont avancé sur la voie de la résolution de la crise. Le Monima est confiant car le projet de charte a été dûment signé par les participants, et en plus il reste ouvert aux mouvances, absentes, mais attachées à la réconciliation nationale et à la démocratie.

Officialisation de la charte de Panorama

Quatrièmement, le Monima, en synergie avec tous les partis regroupés au sein de la « mouvance de la transition », tient à exprimer une double demande. D’une part, il souhaite que le président de la Haute Autorité de la Transition (HAT), Andry Rajoelina, soumette le projet de charte sus mentionné à l’appréciation de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) afin qu’elle donne son avis. Si cet avis confirme la conformité de cette charte aux valeurs d’un Etat républicaine, et aux principes fondamentaux de la constitution malgache, il pourra être mis immédiatement en application en tant que loi constitutionnelle du régime de transition.

D’autre part, il souhaite aussi que le premier ministre, Monja Roindefo, continue et renforce les actions du gouvernement. Cette action vise avant tout à défendre et aider les entreprises existantes, notamment celles relevant du secteur industriel de transition. Cette action vise aussi à alléger les grosses difficultés que rencontre l’ensemble de la population sur le plan social en mettant en œuvre un programme concret.

Cinquièmement, le Monima soutient et encourage les responsables de la transition à poursuivre les initiatives déjà entamées afin de trouver de nouveaux partenaires économiques et financiers sur la scène internationale. Une telle orientation permettra à notre pays d’échapper au chantage, aux pression et aux menaces que fait peser sur le pays cette partie de la Communauté Internationale dont malheureusement nous dépendons largement jusqu’à présent.

21 commentaires

Vos commentaires

  • 6 août 2009 à 07:51 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Cette mise au point du parti politique "MONIMA"est nécessaire pour faire comprendre au Groupe de Contact International qu’il s’est trompé lourdement en "INVENTANT" quatre mouvances à MADAGASCAR.Les malgaches sont capables de discuter ensemble mais comme il y a des éxilés parmi les ex-présidents,cette rencontre à MAPUTO est une occasion pour leur montrer ce que les "MALGACHES" ont projeté et signé.Libre à eux d’accepter ou de refuser.Basile R.(2)22ramahefarisoa

    • 6 août 2009 à 11:23 | lebotity (#3019) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Mais Basile Machin Chose,ta mauvaise foi n’a d’égal que ton obscurantisme.
      Est ce que tu sais ou tu fais semblant de ne pas le savoir que M.Roindefo a rassemblé autour de lui tout ce qui porte uniforme(militaire,gendarme,police)originaire de Tulear ex Province.Lis l’article sur la réaction du Général Rasolomahandry
      Edmond suite à la déclaration de tes amis putchistes du capsat sur un accord possible mais peu probable(j’espère de tout coeur m’etre trompé)a Maputo.
      En fait tu es le FOZA dans toute sa splendeur

    • 6 août 2009 à 19:15 | Joseph (#2102) répond à lebotity

      Restez poli et cessez de tutoyer plus respectable que vous, vous vous comportez en crétin incapable non plus de nous respecter même nous qui lisons vos sornettes !
      Assez d’irrespect, vous faites partie des ravalomaniaques agressifs qui ressentent toujours le besoin de salir tout ce qu’ils touchent et qui ont déjà transformé ce site en Sobika N°2. Pffft ...
      Un site sans modération devient vite sale. Il y a une offensive de vos semblables sur Internet qui déferle et recouvre tout de boue. Heureusement que tout se joue ailleurs que sur Internet, parce que la démocratie directe style Internet çà craint plutôt et CA PUE !

      Nous sommes nombreux à avoir renoncé à écrire ici et ailleurs. Si je romps mon silence aujourd’hui, je le fais pour vous dire qu’on en a marre de ce genre d’invective minable et imbécile dès que quelqu’un avance des idées qui ne vous plaisent pas.

      Mr Basile n’est pas "Machin chose", il dit son nom, lui. Vous vous êtes un sale crétin à salir ainsi le nom des gens ! Vous ne pouvez qu’être un ravalomaniaque pour être aussi débile !
      Salut ! et M.... à vous et à vos semblables pollueurs d’Internet ! Mal éduqué !

  • 6 août 2009 à 07:52 | Noue (#2427)

    Mais qui sont ces "Monima" pour donner des leçons et ils se prennent pour qui ?

    Ont-ils trouvé une solution pour sortir Madagascar de ce crise pour qu’enfin la dernière chance pour la solution est Maputo ?

    • 6 août 2009 à 08:51 | NOFY (#2225) répond à Noue

      "Guerre impossible entre Monja et Andry",marina zany koa olona iray tanjona (ahazo seza) ve dia hiady ? Mbola maro koa ny zavatra iarahany manao refa miverina ny ara dalana:miara-miongana @ seza,miara migadra,sns...

  • 6 août 2009 à 08:46 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Lettre ouverte à Monsieur le Premier Ministre issu de MONIMA.Monsieur le Premier Ministre,il faut s’attaquer aux informels ou des "lobbies" (de toute sorte).Ils achètent le paddy à des prix dérisoires auprès des paysans.VOUS GAGNEZ CETTE GUERRE,VOUS GAGNEREZ LA "BATAILLE" de la transition.
    Transition n’est pas synonyme de "laisser-aller".IL FAUT TAPER FORT et SANS FILET.
    Basile R.(2)22ramahefarisoa

    • 6 août 2009 à 09:18 | onitiana (#3017) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Maninona anefa no miréagir raha ohatra ka clean ? ? inona no antony anaovana conférence de presse, dikany misy tokoa izany ny guerre entre le vendrana roa ireo. Sady na aninona ianareo ny olona toa an’ireo samy mikendry ny tombotsoany daholo fa tsisy mieritreritra ze hoe vahoaka izany eo. Misy tokoa ny ady satria ny iray prétention miseho azy milay ny iray maivandoha entin’ny sangany fotsiny fa tsisy atidoha- taitaibombona fotsiny de ande nefa miforitra tahaka ny inona andeha any maputo any. Fa i Monja no tena te ahazo vato betsaka mihoatra an’i lava nify - fa raha eto antananarivo aloha le be zesta io tsy ahazo ninoninona eo e- any toliara anga ka ahazo vato fa raha eto tsisy mila an’ireo puchistes keli saina mpidongy seza ireo
      Raha hendry leisany tsy ny aha stable ny vidimpiainana tahaka ny nataondra8 no atao fa tsy lôzana midongy seza fotsiny sy manao propagande alohan’ny fotoana
      Promesse mipoapoaka teny amin’ny 13 mai nefa inona akory ny teo- tsy maintsy hoe ho faty reraka eo ihany aloha reo foza orana bedebe ireo e- de inona no vokany mamono olona tsy mangalatra sy mandrahona olona no atao

    • 6 août 2009 à 09:21 | ny marina (#2755) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Pour Basile Ramahefa soa
      Mba firy % moa ny vato niazon’i Roandefo t@ fifidianana filoha farany teo no toa tsy manankevitra ijoroana ianao fa ny fankahalana an’i R8 no be aminareo ?

    • 6 août 2009 à 10:03 | ikopa (#671) répond à ny marina

      Samia isika miandry ny fifidianana hoavy.
      Raha ny eto Mada indray dia efa zatra ny manaraka ny feon’izay matanjaka ihany, izany hoe izay mitazona ny fitondrana ihany no mahazo ny feon’ny mpifidy.
      Ankoatry ny hala-bato, mazava hoazy.
      Koa raha izay hoe vato azon’i Monja t@ fifidianana no asian-teny dia rediredy ny filazana fa tsy be mpitia izy.Na ny any atsimo izay nitoloman-drainy ve dia tsy honifidy azy,fa ny fangalaram- bato, ny fampihorohoroana mahazatra ny mpiasam-panjakana, ny fividianana ny feon’ny sahirana....izany rehetra izany dia ampy anazavana ny lazaina fa vato "kely" azon’i Monja @ fifidianana.
      Nefa na iza nahazo vato teto @ firenena, nitondra inona tokoa moa izany izao ?
      Hatr@ andron’ny Tsiranana mandraka ankehitriny. Arakaraka ny toa mampatanjaka ny hery politikan’ilay mpitondra no koa manafaingana ny fionganany. Ka midika inona @ izay ilay vato azony.
      Vokany dia izao isika ataon’ny Masombika fihomehezana izao.

      Tokony atao hoe : ny "manan-tsaina" tsy mifanara-tsaina ka ny "adala" mivanivany no mandamina ny adiny

    • 6 août 2009 à 10:08 | mahery (#2468) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      "Ils achètent le paddy à prix dérisoires"

      Qui sont "ils" ???

      Ny légalista indray ? TSIA ny TGVistes !!

      Voalaza fa voateritery ny afera t@ andron’ny ara-dalàna,izao misokatra ny afera maizina rehetra,samy manao na ny miramila na ny ministra na ny mpitondra na ny mpanohana.

      Lany angaha ny varin’ny tompony ??

      Manafara é !dia amidio 2500f ny kg(hic !)

      Miaro ny alika be ny zanak’alika !

  • 6 août 2009 à 08:59 | hary (#2672)

    andry n’a pas interet à balancer monja/monima car il n’a personne, aucun parti pour le soutenir,le petit akoholahy a raison de le fermer et se faire petit, monja n’est pas rija !misy farany daholo anefa ny zava-drehetra ry zalahy !

    • 6 août 2009 à 10:11 | meloky (#637) répond à hary

      Qules genres de racismes affichés ! De plus C’est de la lassitude absolue !!!!
      Dommage pour cette attitude !!!!!Crazy putins !!!!

  • 6 août 2009 à 10:14 | da fily (#2745)

    Petits arrangements entre fomenteurs convertis en bonimenteurs.

    Allégence au Monima, tgv doit aller récupérer sa carte au siège du parti !

    Pour l’instant, la course est neutralisée ! et le Monima est à la recherche de son image, la hat est en plein écran en ce moment, c’est bon pour la com’ !

    • 6 août 2009 à 10:33 | diagramme (#2183) répond à da fily

      Mba mino ve nareo ry Mahery, Noue, sns, fa mba hanana capacité @ io Discussion any Maputo io i Dada iny ?

      Enga anie ka tsy hiraiki-déla any iny !

    • 6 août 2009 à 11:36 | Rasoa (#1122) répond à diagramme

      Izaho MINO,

      Ary tsy IRERY izy any - une délégation fort symphatique et compétente est avec lui

      Et DIEU TOUT PUISSANT y est présent COMME HOTE INVISIBLE !!!

      Donc,

      PAS DE PANIQUE

    • 6 août 2009 à 12:07 | Noue (#2427) répond à diagramme

      Fa ianao ve mino fa ireo FAT(Y) ireo no hanana na manana capacité @ io discussion any Maputo io ? Sa ireny assise par-ci , assise par-là sy ireny charte tsy misy tombontsoam-bahoaka fa azy irery ihany ireny no andeha haseho any ? aiza re zany ee !!!

  • 6 août 2009 à 11:44 | dilehm (#3020)

    Bonjour,

    Je ne sais pas si nous sommes conscient de ce qu’on dit je cite :

    "Il ne lui appartient pas de s’ingérer dans les problèmes des malgaches même avec la bonne intention de rechercher une solution à la crise."

    Ce n’est pas la première et la dernière fois que nous allons entendre ca.

    Est-ce qu’on est capable d’organiser à Madagascar de telle rencontre si le problème est interne ?

    Et pourquoi nous allons mendié auprès des instances internationales pour financer les élections.

    Si nous avons une fierté, sortons notre nation de cette crise sans l’aide extérieure.

    La presse internationale n’en parle pas ni de Bruxelles ni de Maputo car le monde entier sait que Madagascar est une nation de perdant !!!!!!!!

  • 6 août 2009 à 12:09 | rota rakotomalala (#2628)

    Aussitot lapin rabbit parti, iznogoud place ses pions...

    Ha ! Ha ! Ha !

    Je ris jaune pour ne pas exploser de colere...

  • 6 août 2009 à 13:17 | kakilay (#2022)

    Guerre ou pas guerre : c’est le cadet de nos soucis.

    Comment se débarrasser de la culture Fozaorana : tel est le vrai problème.

    • 6 août 2009 à 19:41 | rota rakotomalala (#2628) répond à kakilay

      Qu’ils retournent et restent sur Sobika puisqu’ils y respirent mieux semble-t-il...

      Ou aussi sur Madagate oú ils disent amen à tout ce qui s’y dit, puisqu’ils ne peuvent pas exprimer leurs opinions. Les autres Malgaches ne comprennent pas...alors qu’ils se taisent.

  • 7 août 2009 à 07:25 | da fily (#2745)

    Le titre est galvaudé, il faut juste y voir une manoeuvre politicienne du Monima. On sait comment se sont faits les liens entre tgv et Roindefo.

    A d’autres, nous ne sommes pas nés de la...

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS