Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 28 juin 2022
Antananarivo | 09h28
 

Editorial

Gens de qualité, Gens de quantité…

lundi 20 septembre 2010 | Ndimby A.

En plein contexte d’inquiétude sur une possible invasion acridienne, le grand prix de l’humour politique devrait être attribué à l’auteur de cette phrase lue sur Facebook : « Les criquets sont aux portes d’Analamanga. Environ 4.000 sont déjà à l’hôtel à Ivato… ». Car finalement, de cette conférence prétendue être nationale, on ne retiendra que les dérapages. Et si on sait depuis longtemps qu’il n’y a pas beaucoup de gens de qualité parmi les griots hâtifs, on a vu une fois de plus ce que valent les gens de quantité dont la Haute autorité de transition (HAT) s’entoure. Ceux qui veulent mesurer la différence peuvent, entre autres, écouter l’interview du Professeur Ranjeva sur RFI.

On se souvient que des critiques acerbes et méritées avaient fusé sur les lacunes des réunions préparatoires organisées par la Coordination nationale des organisations de la société civile (CNOSC). Mais on constate que la pseudo Conférence nationale de la semaine dernière a encore fait pire, et dans tous les domaines. De toutes manières, l’objectif de la HAT n’était pas de produire une Conférence nationale qui soit réellement représentative de la Nation malgache ; qui permettrait de discuter des réels problèmes politiques, sociaux ou économiques ; et qui aurait été réellement utile pour l’avenir du pays. L’objectif de la HAT, après avoir téléguidé l’Accord politique à la gloire de la HAT et produit par l’Espace de concertation politique (Escopol), est de faire croire aux naïfs qu’un consensus national est en marche pour soutenir sa vision unilatérale, étriquée et bancale de la Transition. Après l’Accord bidon, la Conférence barrique : curieux qu’avec tout ça, rien ne roule dans ce pays.

Il est de notoriété publique que le patron du parti AVI est le grand marionnettiste des raiamandreny mijoro, entité qui a organisé le grand cirque de la semaine dernière, après le désistement de la CNOSC : celle-ci a sagement préféré s’abstenir plutôt que de cautionner cette ratsirahonanerie. 2000 personnes étaient attendues, 4000 sont venues. On connaissait les pratiques de surbooking des compagnies aériennes, ou éventuellement celles des producteurs de spectacle véreux qui vendent plus de billets que de places disponibles. On découvre donc que les raiamandreny mijoro, malgré leur forte motivation à faire en sorte que la Transition style HAT puisse prendre racine, sont de bien piètres organisateurs.

Cependant, force est de se demander si ce surbooking résulte d’une réelle défaillance de l’organisation, ou si elle résulte plutôt d’un calcul politique. Car le parti TGV et les pro-HAT se sont arrangés pour venir en quantité afin de créer le surnombre dans les débats et les votes, aussi bien en séance pleinière que dans les travaux de commissions. La méthode stalinienne du vote à main levée ayant été choisie pour mettre la démocratie en valeur, avoir des grappes de partisans est toujours utile pour donner l’illusion fictive d’une majorité réelle au sein de l’opinion publique. C’est vrai sur une Place publique, c’est vrai au Centre de conférences d’Ivato. On connait les piètres résultats dans le premier cas, on peut anticiper ce à quoi va aboutir le second.

À la Conférence nationale, la faim justifie les moyens.

Comment se sont donc comportés ces dignes représentants du peuple malgache ? Plusieurs centaines ont tenté d’initier un mouvement de revendication pour exiger des indemnités de 100.000 ariary, au nom de l’amour désintéressé de la patrie. On a assisté à des scènes de pugilat dans les travaux de commission. Et sous les yeux médusés de la presse, les participants se sont rués comme des vautours sur les packs d’eau minérale et la nourriture. Comment croire que ces gens de quantité sont capables de rebâtir notre pays, et que ceux qui se disputent des morceaux de poulet ou des bouteilles d’eau vive ne vont pas faire de même pour des sièges ? Voilà donc sur quoi s’est fondée cette Conférence présentée comme le point de départ du renouveau de la vie nationale : un manipulateur politique professionnel ; des pseudos raiamandreny qui se rendent complices d’une véritable escroquerie morale et intellectuelle ; les gros bras habituels ; et ceux qui n’ont aucun scrupule à montrer leur appétit vorace pour l’intérêt supérieur de leur Ration. Autrement dit, poudre aux yeux du début à la fin.

Bien entendu, les pro-HAT pourraient dire que ces dérapages relèvent de l’anecdotique, et que ce sont les décisions prises qui sont les plus importantes. Cela pourrait être vrai, si les conditions d’organisation étaient sous-tendues par une volonté de transparence, de renouveau et d’équité, et non par des manœuvres politiciennes. Mais au final, quelles sont les principales résolutions prises ? En fait, rien de nouveau par rapport à celles déjà prises lors des Assises nationales, et qui font la une des thèses hâtives depuis plus d’un an : pas d’amnistie pour Marc Ravalomanana ; la limite d’âge pour se présenter aux présidentielles est de 35 ans. Et dans la commission communication censée discuter (entre autres) de l’exercice de la profession journalistique, il n’y avait pratiquement aucun expert de ce domaine [1]. Normal donc que les politicards présents y aient voté une pénalisation des délits de la presse. Les journalistes présents ont alors fait une bronca, qui fut réprimée par une mise aux poings de la part de certains participants, sans doute des gros bras au chômage pendant le jour. Le Pasteur Ramino Paul a tenté d’arrondir les angles en expliquant que les membres de la commission auraient mal interprété la formulation de la question posée. Si en plus d’être des goinfres et des brutes, les participants sont des cancres, on ne peut que se demander ce que vaut cette Conférence nationale.

Pour en revenir à l’abaissement à 35 ans de la limitation de l’âge des candidats, rappelons-nous de la méthode utilisée par Tsiranana et Ratsiraka. Peu avant les échéances électorales, ils incitaient quelqu’un à prononcer un discours public pour leur demander officiellement de se présenter pour le bien de la Nation. Et eux bien entendu y répondaient positivement, au nom du respect de la « voix du peuple ». J’ose cependant espérer que ce « quelqu’un » qui sera appelé à tendre la perche au Grand Hâtif ne sera pas un des transfuges du TIM, qui non seulement se seront alors déculottés, mais en plus auront fourni la vaseline.

Personnellement, j’ai toujours pensé que l’annonce faite par Andry Rajoelina qu’il ne se présenterait pas n’était qu’un attrape-nigaud, dans l’espoir que la communauté internationale et les trois mouvances allaient venir chanter hosanna dans les jardins d’Ambohitsorohitra. Le président de la HAT continue cependant d’évaluer ses chances, occupe le terrain par le biais des œuvres de l’association de son épouse, et met en place ce qu’il faut pour impressionner les esprits fragiles, à coup et à coût de construction de salles de spectacles et de terrains de sports. Quand le moment sera venu, il démontrera la valeur de sa parole, comme il a démontré la valeur de sa signature après Maputo. J’ouvre le pari, et peu m’importe si je le perds : le pays sera gagnant.

Enfin, sur la question de l’amnistie, tant qu’on ne me dira pas si et comment la loi sera appliquée contre les auteurs de coup d’État et les soldats mutins, à mon sens tout débat sur l’amnistie et l’impunité ne sera que folklorique : toute motivation basée à sens unique sur la vengeance ou la peur ne peut qu’aller à l’encontre de la réconciliation pourtant nécessaire. La sortie de crise au forceps made in HAT qui s’annonce augure donc d’un enlisement, si ce n’est une nouvelle crise pour un futur plus ou moins proche. Les raiamandreny mijoro qui cautionnent un processus aussi coupable auraient mieux fait de rester assis.

Notes

[1Tsilavina Ralaindimby avait cependant été invité par les membres de la commission à apporter des éclairages techniques.

40 commentaires

Vos commentaires

  • 20 septembre 2010 à 08:44 | rayyol (#110)

    de toute facon parler pour parler qu elle est la difference entre 2 sacs de m-e-r-d- un est plus recent que l autre et les gens de qualite on n en voit pas beaucoup plus du cote des mouvances et leurs actions sont aussi pitoyables car elles ne servent que leurs interets ils se foutent royalement du soi disant peuple . Pour leur plus grand malheur ils sont du mauvais cote du pouvoir, imaginer s ils etaient au pouvoir, donc vous n apprenez pas grand chose au commun des mortels excepter chialer pour chialer .

    • 20 septembre 2010 à 09:34 | Bena (#2721) répond à rayyol

      on attend la confirmation de r8-kely-be-baomba dans sa conférence de presse. car il semble que la délinquance en milieu ... rural a baissé durant la conférence de la semaine dernière (cqfd) !!??!!

    • 20 septembre 2010 à 09:46 | elena (#3066) répond à rayyol

      Qu’ils aient décidé, à main levée, l’âge du président,pas grave,on n’est pas obligé de voter pour celui qui a 35 ans.

      Je retiendrai aujourd’hui 2 mots de RR(allez sur RFI) :
      - la pratique du Fokonolona
      - et le Fifampiavanina

      ouf !!!revenir aux fondamentaux de l’âme malgache,qu’on a un peu perdue de vue dans cette ambiance de cromagnons.

      Et at last but not least : le mot de Lalatiana "je ricane" excellent,voir plus bas !!!

    • 20 septembre 2010 à 10:15 | Rainivoanjo (#1030) répond à rayyol

      C’est extrêmement rare de lire un commentaire aussi pertinent sur ce forum car ce ne sont pas les thuriféraires qui manquent. Quand au professeur dont on ne dit que le plus grand bien, j’aimerais bien entendre une seule de ses interventions publiques où il s’en prend à l’interventionnisme des grandes puissances, en particulier celui des Etats-Unis, dans les affaires intérieures des autres pays.

    • 20 septembre 2010 à 14:22 | da fily (#2745) répond à Bena

      "kely be baomba" !! pffff !!!aza atao an’izany ny zanadralahy ny Atoa Rabehevitra, sao mahita faisana eo ity ianao !!

  • 20 septembre 2010 à 08:51 | Ramarolanoana J (#1663)

    Jusqu’à quand est-ce qu’on continuera à tourner en rond ? Jusqu’à ce que les caisses de l’Etat soient vide ? ou Jusqu’à ce que "les bailleurs de fonds officieux" de la hat se lassent de financer les salaires des fonctionnaires ? En effet, à moins de croire au père noël, il est difficile de penser qu’il y aura toujours des fonds disponibles pour faire fonctionner l’administration publique alors que l’exportation, principale source de devises, est quasi inexistante, les perceptions des impôts et taxes se ralentissent à cause du marasme économique et à cause du caractère illégitime du régime actuel et bien sur les bailleurs de fonds traditionnels, qui fournissent une partie substantielle du fonds public, continuent à le bouder. L’indépendance vis à vis des bailleurs de fonds traditionnels (bm, fmi, etc.) est une nécessité mais celà ne se fera pas dans le court-terme comme certain, francophile sans personnalité, le fait croire. Il faudrait un homme (ou des hommes) fort(s), compétent(s) et de conviction (qui croit que ce pays peut se développer et possède tous les potentiels pour y arriver) pour y parvenir après de longues années de luttes acharnées.
    TGV se présentera à la prochaine élection. Et je souhaite qu’il le fasse afin de démontrer une bonne fois pour toute son illégitimité. Mais il n’est pas juste de limiter le choix du peuple (=les quelques millions de gens qui iront aux urnes et non des foules hystériques qui saccagent la ville ; l’empêchement de ra8) et il n’appartient pas à une dizaine (ou centaine) de personnes de décider pour le reste, et ce d’autant plus qu’elles ne représentent que leurs petites personnes. TGV essaie de verrouiller la prochaine élection (comme ra8, en son temps), mais cela va lui exploser à la figure (les mêmes causes produisent les mêmes effets).
    PS. Ndimby A., Vous êtes trompés à propos de Raharinaivo, il contribue à fortifier la hat et par conséquent à faire durer la crise et ce qu’il a fait n’est pas différent de ce qu’a fait Andriamiseza A. et co.

    • 20 septembre 2010 à 08:54 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Ramarolanoana J

      Maintenant,RAMAROLANOANA J.

      "MARCHE ou CREVE".

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 20 septembre 2010 à 09:01 | lalatiana (#1016) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basile,

      De votre retraite dorée parisienne, arrêtez de dire "Marche ou Crève", aux autres qui sont directement touchés par ce qui se passe au pays ... C’est pour le moins indécent.

      ... Ou alors allez donc vous y installer et militer pour défendre votre Lapiin... Il vos accordera certainement quelque chose. Il y de la place pour récompenser les afficioanados avec leurs assiettes vides : tous les maires et présidents de région vont être nommés ...

    • 20 septembre 2010 à 09:06 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à lalatiana

      lalatiana,

      message reçu 5/5.

      Merci,mais je garde mon slogan personnel.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 20 septembre 2010 à 09:34 | sissi (#3685) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Mais crevez donc Basile, crevez !!!!!!!!!!
      Sissi

    • 20 septembre 2010 à 11:19 | poiuyt (#584) répond à sissi

      Ce n’est pas des paroles d’ Altesse, Sissi. Cela ne peut vous ressembler. C’est bien vous qui disiez que la meilleure méprise est l’ignorance, le dos tourné ?

    • 20 septembre 2010 à 12:41 | sissi (#3685) répond à poiuyt

      Poiuyt,

      Vous avez tout à fait raison Poiuyt, mais c’était plus fort que moi. A force d’entendre Basile en longueur de journée, avec "son marche ou crève", il a fini par casser le bonbon(passez-moi l’expression, que Poiuyt ne manquera pas de trouver indigne d’une Altesse) même à son altesse.

      Et puis Poiuyt, entre-nous soit-dit, à être Altesse on n’en est pas moins femme, avec tous ses défauts.

      Son altesse ne manquera pas à la première occasion de vous faire payer votre impertinence en son encontre.(rires)
      Au plaisir, sa Majesté. Sissi

  • 20 septembre 2010 à 08:51 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Cette fameuse "PHOTO" de deux garçons "affamés" a véhiculé depuis quelques jours.

    C’est bien ciblé !!C’est regrettable d’utiliser une telle "photo" pour dénigrer le "sérieux" de la Conférence Nationale du 13 au 18 septembre 2010.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 20 septembre 2010 à 09:18 | Rakitoza (#689) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basile

      Qu’est-ce que vous racontez !!!!!! Ce ne sont pas deux garçons "affamés".

      C’est un participant à votre conférence qui a chipé le plat des mains d’un serveur.

      Sur la photo, on dirait que le serveur a envie de lui balancer le plat de riz à la tête. Il aurait du le faire !!!

    • 20 septembre 2010 à 09:22 | lalatiana (#1016) répond à Rakitoza

      Pété de rire !

    • 20 septembre 2010 à 09:23 | lalatiana (#1016) répond à lalatiana

      C’est une assiette de Kitoza ... !!!

    • 20 septembre 2010 à 09:59 | gasy tsotrizao (#3859) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Les guillemets indiquent-ils que c’est une citation ou que ce n’est pas vrai ?
      "photo", "affamés", "sérieux" : est-ce une fausse photo car ils ne sont pas réellement affamés et pas du tout sérieux ?

    • 20 septembre 2010 à 10:23 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Rakitoza

      Rakitoza/lalatiana

      observez-bien les différentes positions des photos de ces deux garçons :

      OK !,ils ne sont pas affamés,ils sont des participants à la conférence nationale mais quand même....avec plusieurs positions pour une soupière de riz et une assiette de "loka"....DANS QUEL BUT EXACTEMENT !!!Point final.

    • 20 septembre 2010 à 11:32 | râleur (#3702) répond à Rakitoza

      Rakitoza,sissi et Malalatiana

      Soyez indulgent avec notre Basile National. Il voit les choses de la lucarne de sa cave en banlieue parisienne.

      Pour lui c’est marche ou crève.

      Il faut tout simplement lui rappeler combien il y eu de morts (donc ayant crevé) depuis le coup d’Etat. Des enfants mal nourris, ayant abandonnés l’école et qui sont morts de faim, les parents ayant perdu le peu de salaire d’avant.

      Basile, eux, il n’ont pas pu marcher, mais je sais, ce n’est pas votre problème. Le vôtre c’est juste des slogans, encore des slogans (genre Monja/région), et encore des slogans

      Longue et heureuse vie Basile, mais pas parmi les gens qui sont en train de crever, n’est-ce pas ? Il y a le bouclier fiscal, vous, vous avez le bouclier Vital ?

    • 20 septembre 2010 à 16:24 | Tanindrazana (#3224) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Pauvre Basile ! Vous etes tombe trop bas pour considerer cette conference nationale de serieux. A moins que nous nous etions trompes sur ce qu’est vraiment un Basile. En tout, ce que Ndimby a ecrit relate une verite qui blesse le coeur des Malagches plus que la HAT car ils s’en foutent completement de ce qu’adviendra de ce peuple affame. Merci Ndimby d’etre aussi claire et poignant car nous meritons aussi une baffe pour nous reveiller de notre lethargie complice. Une conference Nationale ne doit pas etre complaisante a une personnalite prestidigitatrice car etant un lapin,sortir un lapinou n’ajoute rien d’autre qu’une autre manipulation a ce coup d’Etat. D’ailleurs, je me rappelle le propos d’un forumiste qui faisait allusion a tout ce qui va se passer apres l’arrivee des Raiamandreny mijoro : Vous y croyez vous a ce que Ramino Paul va nous presenter ? ...Andraso eo i Paoly ! " ..Et voila ! rien d’autre a ajouter a tout ce que Ndimby a relater. Alors la suite ?...des tracts au sein de l’armee,...Ranjeva indispose beaucoup ce pouvoir ; un "sakoroka" au 67 ha ; une tournee des trois mouvances dans le nord ; Rabearimanana sort sa tete ; le CNOSC prepare une autre reunion et eventuellement une autre conference nationale plus credible aux Malagaches et a la communaute internationale ; et bien sur aux Nations Unies, le President de la SADEC ( la Namibie) vient d’envoyer a tous les membres de la communaute internationale sa position vis a vis du conflit Madagascar. Ils sont contre toutes initiatives unilaterales et non inclusives et surtout renforcent les sanctions contre les personnalites du pouvoir HAT. Alors, monsieur le petit President , ne tente pas un fois encore a pointer votre bout de narine pour deshonner les Malgaches. Vous n’etes pas du tout le bienvenu a New York, comme votre gouvernement d’ailleurs. Continuons a lutter contre cette vague de malheur a notre pays en insistant au depart de Rajoelina et consorts s’ils ne veulent aucune reconciliation nationale.

    • 20 septembre 2010 à 21:03 | rasoulou (#4222) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      ça, c’est la théorie de Maslow, nous sommes au stade des besoins primaires : besoin du ventre, le dépassement de soi est encore très très loin, ça explique tout notre Mal ; Rado, notre poète national dans ses oeuvres, avait prédit que les Malagasy ne pensent pas loin, ils ne pensent qu’ à lui et sa famille (élargie).....

  • 20 septembre 2010 à 09:13 | lalatiana (#1016)

    18 mois de désordre pour accoucher ça ... On accouche d’une souris ... et encore ... Souris aveugle à qui il manque les oreilles et la queue ....

    C’est quoi la différence par rapport à la 3ème république ?

    Ah oui .... L’âge limite de la présidentielle ? Mais qui donc cela peut il intéresser, puisque parait il la souris déguisée en lapin ne se présentera pas ... Ah oui ... On aura bien à terme l’occasion de lancer une conférence nationale de la sottise qui désignera notre Lapin comme sauveur de la Nation appelé au secours du pauvre peuple ... On parie ???

    Et avec la nomination des PDS on finit d’assurer le bouclage et le maillage du TGV sur le pays ... Combien de PDS à nommer ? Et combien de participants à cette CON FAIT RANCE déjà ??? Faut bien récompenser tous ces malheureux venus en nombre apporter leur CON-TRIBUTION à la nouvelle CONS-TITUTION... 100 000 ariary et la promesse pour le moins d’une mairie, ça valait le déplacement. C’est TOUTE la société qu’ils sont en train de gangréner avec leur système de clientélisme généralisé ...

    Existe t il un vaccin contre le TGV, au lieu de piquer les gens contre un H1n1 qui n’intéresse plus personne sauf les malgaches ???

    pour Ndimby : d’accord BIDON, en Conférence BARRIQUE, JE RICANE (d’essence) ... Jaune ...

    • 20 septembre 2010 à 09:19 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à lalatiana

      lalatiana,

      bravo !!!! pour les jeux de mots.

      Etes-vous choqué (ée),beaucoup peiné ’(ée) et particulièrement meurti (ie) comme nos "UNIVERSITAIRES FRANCO-MALGACHES" restés sur le QUAI ????

    • 20 septembre 2010 à 09:20 | Rakitoza (#689) répond à lalatiana

      Lalatiana :

      clap clap pour le JE RICANE !!!!

      Bravo bravissimo

    • 20 septembre 2010 à 10:29 | lalatiana (#1016) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basile,

      Joël Andriantsimbazovina, et encore bien moins Patrick Rajoelina, n’est pas de mon cercle d’amis ... Si je reconnais l’expertise de Joël, j’ai toujours réfuté l’intérêt de sa compromission dans cette mascarade de CCC.

      Cette péripétie où ils ont été délibérément écartés du travail pour lequel ils avaient été mandatés est significative du fonctionnement anarchique et erratique de la HAT. Rien n’a de sens du jour au lendemain : on convoque une CCC avec des spécialistes et on les écarte parce que des opportunismes vont dicter une Constitution bâtie à la mesure du TGV ... Et comme de toutes façons, l’enjeu et le calendrier initial d’un référendum constitutionnel en Novembre va être repoussé aux calendes gasy faute de moyens et faute d’objet ... Il ne sert à rien de dépenser des sous avec un technicien comme Joël qui va peut être nous empêcher de faucher en rond ...

      tssss ... Y’a pas de fumée sans feu, disiez vous Basile ... Vous avez quand même un sacré masque et de sacrés filtres sur le nez ... Donnez moi la marque, que surtout je ne m’achète pas les mêmes ...

    • 20 septembre 2010 à 10:46 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à lalatiana

      Pour Moi,s’il y a encore des concessions à faire,il faut rendre le tablier sans regret.

      Pour l’argent et l’organisation des élections,les Malgaches peuvent se débrouiller avec les aides de quelques "PAYS-AMIS".

      "ON NE PEUT PAS SATISFAIRE TOUT LE MONDE" !!!!

      Maintenant,MARCHE ou CREVE.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 20 septembre 2010 à 11:00 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à lalatiana

      Je vais arrêter de polémiquer sur cette affaire,lalatiana.

      A ma connaissance,les membres du CCC sont "INVITES" d’être présents pour répondre à certaines questions sur la Constitution,mais pour finaliser la "CONSTITUTION".

      Bref,la présence de tous les membres ne sont pas nécessaire et obligatoire.

      C’est normal qu’on ne paye un voyage touristique PARIS/MADAGASCAR AR.

    • 20 septembre 2010 à 11:02 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      rectification :

      "NON POUR FINALISER LA CONSTITUTION MALGACHE".

    • 20 septembre 2010 à 15:11 | maminah (#2788) répond à Rakitoza

      C’est un vrai festival du rire, à ce que je vois ! Ndimby s’est déchaîné, et dans la foulée, c’est la cascade de jeux de mots. Pour une fois qu’on rit franchement, et non par simple dépit, c’est pas du superflu !

  • 20 septembre 2010 à 10:31 | bema (#828)

    L’objectif principal est de sortir de ce bourbier de transition et de cette situation très ambiguë que les Malgaches n’ont pas choisi. Vous parlez de "qualité" mais n’oubliez pas " la qualité de la quantité". Vous osez avancez que les 3 mouvances sont de qualité supérieure ! Cela n’engage que vous.Misaotra Tompoko.

  • 20 septembre 2010 à 10:58 | sevane (#2781)

    D’après ce que je lis là, Ndimby, ma première impression est que notre pays ressemble, plus que jamais, à un poisson qui pourrit par la tête. La grande majorité de nos soi disant élites politiques sont, en fait, des chèvres qui se délectent à brouter l’herbe suivant la largeur de leur langue ou en fonction de l’élasticité de leur appétit. Tant et si bien qu’ils n’arrivent plus à donner à leurs préférences appétitives un minimum de sens citoyen. Nous sommes dirigés par des incompétents pourris par l’argent qui n’ont pas une once d’éthique et de morale politique. Une bande de buses, en fait.

    On dit souvent qu’il n’y a pas de corrompus sans corrupteurs. Mais il ne faut surtout pas oublier qu’il n’y a pas de corrupteurs sans corrompus non plus. Même nos prétendus « Ray aman-dreny » sont prêts à tout pour un bol de riz. Je me dis que, en fin de compte, tout s’achète et tout se vend.
    Dans un système démocratique, la majorité gouverne tandis que la minorité s’oppose et contrôle la gestion du Pouvoir. Dans notre pays, une bonne partie de ceux qui sont dans l’opposition portent une veste réversible suivant le temps et utilisent leur position pour se vendre aux plus offrants. Des gens prêts à baisser leur froc pour une question d’argent et / ou de poste (et rassure-toi, Ndimby, depuis le temps, certains n’ont plus besoin de pot de vaseline).

    Je refuse de justifier tout cela par la pauvreté. En revanche, je ne peux m’empêcher de penser que, derrière tout cela, il y a un vrai problème d’éducation et même plus exactement, d’éducation morale. Celle-ci doit inculquer à chaque citoyen des notions de base telles que l’honnêteté, la loyauté, le respect, le goût de l’effort, le mérite, le patriotisme … C’est ce qui manque à ceux qui sont censés prendre des décisions vitales pour le pays. On aura beau changer de Constitution, élire un nouveau Président, mettre en place un nouveau gouvernement, … tout cela n’y fera rien tant que l’état d’esprit de ceux qui sont au Pouvoir, des opposants et des citoyens ne change pas.

    Alors, est-ce que Madagascar est un pays perdu, un pays à prendre ? Je suis persuadée qu’il reste, au bout du tunnel, une lueur à prendre. Mais il reste encore à trouver le mode opératoire.

  • 20 septembre 2010 à 11:18 | da fily (#2745)

    On l’avait compris depuis Ndimby and co, chez nos croûtons-rances, la quantité prime sur la quantité, et cela s’appelle "vahoaka". Vahoaka mosary ET reraka.

    Je ricane(de sens...quel sens ? Il n’y a plus de sens !) plus du tout, tant l’avilissement de la populace mise au rang de VIP d’un jour me navre, me mine et ne lui rend surtout aucun service en quoi que ce soit. Quel spectacle...mes aieux, rarement on a donné aussi minable image publique, le pathétique s’acoquine avec la déchéance pour mieux flirter aux yeux de tous, ce sera sur ces centaines de pique-assiettes ( comment les nommer autrement ?) qu’on est supposé se reposer pour la prochaine élaboration de notre société ? Quelle fumisterie, c’est l’arnaque érigée en programme politique, la gabegie en fierté nationale...en concurrence avec l’ISR.

    Le grand n’importe quoi est le crédo du Madacircus, aprés les vautours et autres crabes, on s’est coltiné les hyènes et les sangsues, la ménagerie compte encore de tenaces marabouts qui laisseront quelques lambeaux sanguinolents aux légions de fourmis venues pour faire place nette après le dépeçage en règle. Le pays est perdu et pour longtemps, ses enfants ont perdu la boule et le peu de raison qui leur restait, "on" a vendu l’âme de cette nation au diable, on saigne, découpe, pille, tue, tout ça entre nous, sans ennemis ou identifiés comme tels. On appelle ça suicide collectif, non ?

    L’hallali n’est pas hallu, c’est la terrestre vérité qui se profile, prélude à un chaos bien plus dévastateur.

  • 20 septembre 2010 à 12:58 | Tia tanindrazana (#349)

    - Parait-il qu’une nouvelle conférence sera à nouveau organisée, cette fois-ci par la SADC, la communauté internationale et toutes les mouvances et tous les partis politiques ?

    Si cela s’avère vrai, cela veut dire que la conférence d’ivato ne servait qu’à pondre les propositions de la mouvance joelina et ses sbires, et tout cela au frais de la nation et des contribuables.

    Puis, nous allons encore tourner en rond durant combien de temps ? Puisque il y aura à nouveau des récalcitrants qui s’opposeront à de telle nouvelle conférence, puis, les problèmes d’organisations apparaitront à nouveau, les problèmes de mise en oeuvre, les résolutions prises qui ne seront pas acceptées par tous, etc.

    Et le temps passe, nous arriverons à la fin de l’année sans élections sans avancement vers une sortie de crise et le lapin restera tranquillement en place en train de croquer ses carottes.

    C’est lamentable, mais quelles solutions faut-il trouver pour nous sortir de ce trou à lapin dans lequel notre pays a été précipité par les malintentionnés ?

    Peut-être, il est temps que joelina fasse appel à basilou pour que celui-ci apporte les solutions finales avec le slogan efficace et bien huilé "marche ou crève".

    D’ailleurs, il est étonnant qu’avec son adresse e-mail postée à chaque fois, joelina ne lui ai pas encore invité à rentrer au pays pour l’aider à concrétiser toutes les idées et tous les arguments qu’il nous rabâche sur la tribune.

    A moins que c’est déjà fait, mais peut-être le basilou impose ses conditions à joelina avant de rentrer au pays ?

    Basilou, il y a des postes à pourvoir actuellement : PDS, premier ministre, ministre, chambre basse, chambre haute.

    Alors, qu’est ce que t’attends pour en prendre un et concrétiser tes slogans (Marche ou crève, régions/monja/rajoelina, pour le changement, coopération étroite entre la France et Madagascar, point barre,etc.) ?

  • 20 septembre 2010 à 13:55 | razafi (#1661)

    Ce que j’ai appris par cette conférence :

    1) Nous avons sous nos yeux les 4000 personnes qui polluent la vie politique à Madagascar (Sans qualité) depuis 50 ans d’indépendance
    2) Rajoelina va bien se présenter aux futurs élections présidentielles
    3) Le peuple aura toujours faim mais "Marche ou crève" (soi-dit en passant Basile représente si bien la HAT dans ce forum)
    4) La transition va encore durer plus longtemps que prévu (mais ça non plus c pas nouveau)

    Les guignols vous laissent le monde pas tellement comme il était...

  • 20 septembre 2010 à 14:26 | mekana (#4049)

    Tant que AndryTGV sera là, le problème ne sera jamais résolu.
    Il faut que Andry demissionne, Ravalomanana, Ratsiraka reviennent au pays, sans prendre la place de presidence.
    Ensuite les mettre en face à face devant une émission de télé. Et devront répondre aux question de tout le monde.

    n’oublions pas qu’ils sont des serviteurs du peuple, mais pas servi par le peuple. Ce ne sont pas des rois.

    Toutes les personnes à la presidence ne sont pas des rois ni au plus niveau du peuple. Ca devrait être le contraire.

  • 20 septembre 2010 à 16:11 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Encore un 20/20 pour Ndimby

  • 20 septembre 2010 à 16:57 | che taranaka (#99)

    "L’hallali n’est pas hallu, c’est la terrestre vérité qui se profile, prélude à un chaos bien plus dévastateur".(fily)...Phrase du jour..sans rongony..

    Basile est un fan et un fanatique .Je ne crois pas qu’il soit bénéficiaire de je ne sais quoi de la HAT contrairement aux "Hitsikitsika tsy mandihy foana fa ao raha " .

    Ainsi je demande un peu d’indulgence à son égard, à son endroit...loza hoan’ireo izay mananaraotra azy !

    Vous savez "l’amour fanatique" est pire que l’amour passioné ,mon oncle a perdu sa femme à cause des diatribes de pastera vilamolitra !
    Le pire c’est que dans les cas des gens comme Basile ou mon oncle ils font ça bénévolement..et sacrifient leur existence pour des "discours barriques"(il y a les discours bidons,l’image me plait bien !) car les barriques en plus empruntent un parfum indélébile au contenu pour vous dire que le type est condamné à vie par le contenant !

    Je reviens sur l’affaire du jour..

    Plusieurs d’entre nous pensent que le Boaikely avance à vue de nez.Détrompez vous si au départ les choses étaient imprécises et celà se comprend , LE PUTSCHISME est une science politique nouvelle eto Dago .Depuis les initiateurs de cette pratique nouvelle ont bien structuré les choses.Chacun à sa place ,à son rôle et a ses subsides..!!

    Des experts comme Ratsirahonana n’avancent pas imbécilement..au contraire .....et dites vous biens que dans son panier il a d’autres fozas jeunes aux dents longues que ,au cas où celui-ci est avarié Il n’ a qu’à plonger sa langue sans la retourner dans sa besace pour en récupérer un autre !...donc Andry ou un autre à la présidentielle pour les hatistes et leurs hitsikitsikas une ère nouvelle d’enrichissement éhonté commence mais non ne se termine.

    La transition permet de bien mariner la "viande" mais , et de cette manière, le plat principal n’ en sera que "meilleur"...ainsi longue vie à Basile et à mon oncle et les autres oncles pour constater le dégat...longue vie à Ratsyrahonana lavalela mais muet pour mieux saisir les fozas dans le panier...car "L’hallali n’est pas hallu, c’est la terrestre vérité qui se profile, prélude à un chaos bien plus dévastateur."

  • 22 septembre 2010 à 00:53 | zanaharyo.tahio (#1931)

    Une qualité reconnue des faiseurs de coup d’Etat : la méthode ne change pas depuis la place de 13 mai jusqu’à ce jour. Je paie pour que tu fasses ce que je te demande de faire au nom de ma propre démocratie. Au diable un peuple qui perd ses droits, ils n’ont qu’à me suivre. Etrange hélas comment les intellectuels n’ont pas non plus changé d’un iota sur leur manière de défendre l’indéfendable dans une démocratie. Le même refrain : mais toi aussi tu as fais ceci ou cela. Je vaux plus que toi, ou bien ni l’un ni l’autre, ou bien, je m’en fous ce n’est pas mon problème car je vis bien.
    Est ce à cela qu’est réduit la mentalité des intellectuels de ce pays merde ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS