Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 juillet 2024
Antananarivo | 20h47
 

Sport

Eliminatoires Mondial 2026

Football : les Barea ont tenu en échec les Aigles du Mali

mercredi 12 juin |  1023 visites  | Mandimbisoa R.

Réduits à 10 joueurs depuis la 15e minute de la rencontre à la suite de l’expulsion de Démoléon, les Barea ont tenu en échec les Aigles du Mali lors de la quatrième journée de la phase de groupe des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Les deux sélections se sont séparées sur un score nul et vierge au terme de la rencontre malgré la supériorité numérique des Maliens. Les jeux tactiques de la défense et la ténacité du jeune gardien de but, Sonny Laiton, malgache ont particulièrement été salués.

La bande à Rayan Raveloson s’est mise à défendre jusqu’au bout et à repousser autant que possible les multiples attaques des Maliens, prêts à tout pour arracher les trois points du match en cas de victoire. Les Barea ont littéralement souffert, comme le sélectionneur l’a confirmé, mais les joueurs ont tenu le coup.

Même les trois premiers entrants de l’attaque malgache, le trio Lapoussain, Carolus et Tendry, se sont mis à défendre après l’expulsion du défenseur central malgache. Les attaques se sont alors raréfiées du côté des Malgaches et l’idée de remporter la rencontre a visiblement été vite abandonnée. Dans le vestiaire, en mi-temps, le sélectionneur a dû tenir un discours moralisateur à ses protégés, pour qu’ils puissent empêcher la partie adverse d’aller plus loin.

Le stress et la fatigue n’ont pas permis à des footballeurs malgaches de commettre des erreurs, en perdant souvent le ballon, mais dans le collectif, il y en a toujours un qui arrive à sauver le meuble, à effectuer un dégagement catastrophique, ou à stopper la balle d’entrer dans les filets. Le plus sollicité d’entre eux était le gardien de but malgache qui a démontré un talent exceptionnel aussi bien en jeu de pieds comme en jeu de main. Sonny Laiton a réussi à sauver sa cage inviolée et donc à faire ce qu’on attend d’un gardien de but dans des situations pareilles.

En revenant sur le carton rouge de son défenseur central, le coache Romuald Rakotondrabe a déclaré que ce n’était pas discutable. Démoléon a dû agir ainsi, en tant que dernier défenseur, après le débordement d’un attaquant malien. Il a dû choisir entre rester sur le terrain en laissant l’adversaire marquer ou l’empêcher de marquer et se faire expulser. Visiblement, le sélectionneur malgache n’a pas donné tort à son joueur mais il accepte aussi la décision de l’arbitre, qui selon lui, a bien arbitré cette rencontre.

Au classement, Madagascar devient troisième du groupe derrière les Comores et le Ghana qui ont vaincu leurs adversaires lors de la quatrième journée des phases de groupe.

-----

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS