Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 octobre 2021
Antananarivo | 19h55
 

Commerce

Commerce

Filière vanille : La campagne 2021-2022 s’annonce difficile

lundi 20 septembre | Mandimbisoa R.

La vanille de Madagascar ne s’écoule pas facilement sur le marché comme avant, malgré sa qualité mondialement reconnue. Au niveau local, les producteurs se plaignent du refus des collecteurs d’acheter à 50.000 ariary le kilo. Le prix de référence fixé par l’Etat aux producteurs est pourtant à 75.000 ariary un kilo de vanille verte. Dans certaines communes, ce prix serait descendu à 20.000 ariary entraînant ainsi un manque à gagner important pour les producteurs.

Des paysans producteurs contestent par ailleurs le prix FOB (frais de transport exclus) du kilo qui est fixé à 250 dollars, un prix imposé par le ministère de l’Industrie pour la campagne d’exportation 2021-2022. Cela constitue un frein à la recherche et à l’expansion, argumentent les paysans producteurs. « Cette disposition prise par l’Etat réduit le nombre d’opérateurs qui achètent la vanille et profite aux quelques opérateurs privilégiés qui négocient les prix auprès des paysans au plus bas », expliquent-ils. A cela s’ajoute l’octroi d’agréments à une poignée d’exportateurs dont la liste devrait être publiée ce lundi 20 septembre.

Les tensions montent au niveau des communautés de producteurs d’où la réaction de certaines organisations de la société civile dans les régions productrices qui dénoncent la situation.

La semaine dernière, une réunion des producteurs de vanille a, en effet dû se tenir dans la ville de Sambava, dans le cadre de laquelle ils auraient invité le ministre de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation, Edgard Razafindravahy à se rendre sur place. En fin de semaine, des organisations de la société civile ont émis des recommandations visant à résoudre le problème.
Elles demandent, entre autres, l’abandon immédiat de la décision de fixer le prix plancher de référence à l’exportation de 250 dollars. Elles réclament aussi la réalisation de l’octroi d’agréments et de toutes les paperasses administratives au niveau régional et non au niveau national qui limite la concurrence et ne privilégie qu’à quelques opérateurs. « Laisser les opérateurs même les petits opérateurs travailler dans le secteur selon leurs capacités de trouver des Clients/Acheteurs une fois qu’ils respectent les qualités requises », soutiennent ces organisations.

Etant donné que la vanille ne mûrisse pas au même moment dans chaque localité, la date d’ouverture de la vente doit incomber à chaque commune, suggère la société civile. L’Etat devrait toutefois faire le contrôle de la qualité tout au long de la période des récoltes et des ventes.

Madagascar a exporté 2.050 tonnes de vanille jusqu’au 23 mai 2021. Lors des deux dernières campagne, les exportations étaient de 1.447 tonnes et de 1.780 tonnes. La vanille est le second pourvoyeur de devises à Madagascar, après le nickel.

22 commentaires

Vos commentaires

  • 20 septembre à 11:59 | Isandra (#7070)

    Patience ! Tous les indicateurs nous disent que dans cette saison, en plein reprise après Covid, les prix augmenteront surement sur le marché mondial, d’autant plus, les demandes de la Chine et du Brésil sont à la hausse,...

    Mais, en attendant, le Bilan de la campagne précédente :

    Filière vanille - Hausse de la quantité exportée malgré la crise :

    "Une belle performance. Le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA) a dressé un bilan positif de la campagne d’exportation de vanille au titre de l’année 2020-2021. Les résultats s’avèrent positifs. Une nette amélioration de la quantité exportée est observée malgré la pandémie. « La campagne d’exportation a commencé le 15 septembre 2020 et s’achèvera la fin de ce mois de mai. Jusqu’à fin avril, Madagascar a écoulé 1 780 tonnes de vanille tout produit confondu y compris les gousses, les extraits et les poudres sur le marché international.

    On constate une augmentation puisque ce chiffre était de 1 770 tonnes l’année dernière. En ce moment, les exportations se poursuivent car la campagne ne touche pas encore à sa fin » annonce Lantosoa Rakotomalala, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat à Anosy. En termes de répartition, 879 tonnes proviennent de la Région de SAVA, 572 tonnes d’Antalaha, 128 tonnes d’Antananarivo et 198 tonnes de Toamasina. La valeur nominale des exportations de vanille a baissé, entrainée par la chute du prix du kilo de 365 dollars au prix plancher de 250 dollars. Madagascar approvisionne 29 pays importateurs dont la destination principale reste en Europe. Cependant, les opérateurs malagasy recherchent d’autres marchés. Les opérateurs surveillent de près la situation aux Etats-Unis où les consommateurs réclament davantage de vanilles naturelles.

    Au niveau de la qualité, les responsables auprès dudit ministère ont indiqué qu’on a obtenu une meilleure qualité des vanilles comparée aux quatre dernières années. Et ce, grâce à un accompagnement technique des acteurs dans la filière. « La mise en place du Conseil national de vanille, représentant le secteur public et le secteur privé, a permis d’encadrer la filière », soutient la ministre.

    Malgré l’approche de la fin de la campagne, une mesure exceptionnelle est envisagée en fonction du stock des exportateurs. Le MICA tiendra prochainement une réunion avec le Groupement des exportateurs de vanille de Madagascar (GEVM) et le Syndicat des exportateurs de vanille de Madagascar (SEVAM) pour faire un état des lieux et anticiper un éventuel prolongement de la fin de la campagne."

    • 20 septembre à 12:32 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      On ne change pas non plus, les règles tous les temps. Il y a de système mis en place pour mieux gérer cette filière et réguler le marché.

    • 21 septembre à 00:24 | kunto (#7668) répond à Isandra

      Le prix a baissé au niveau international parce qu’ on ne sais pas négocié nos produits , après on profite sur nos Frères / Soeurs Malagasy , 75’000 Ariary / kg de vanille verte ??? c’est un scandale - c’est du profitage ...
      7 kg de vanilles verte pour faire 1 kg de vanille préparé : faite le calcul vous verrez que les productions sont trop trop trop trop PERDANTS 😢😢😢😢

  • 20 septembre à 12:00 | Albatros (#234)

    Hihihi !. Comme dirait une petite main du (#7070) :

    "Hihihi !, Il suffirait de peindre les gousses de vanille en orange pour que leur prix augmente sur le marché international !".

    "L’orange porte bonheur !".
    Hihihi !.

    • 20 septembre à 12:41 | Isandra (#7070) répond à Albatros

      Albatros,

      Plus la gousse de vanille est rouge, plus son prix est moins cher, qualité basse.

  • 20 septembre à 12:11 | vorona (#8254)

    Bjr La vanille de Madagascar est la seule plante au monde qu’il faille "arrosée", après sa récolte, après sa mise en sachet, et juste avant sa mise dans un aéronef de transport !
    Celle de Madagascar est une des meilleures au monde. Mais il faut pas se leurrer, son prix bas par rapport à d’autres pays producteurs vient de ce que la vanille, de sa production à son exportation requiert essentiellement du travail manuel et les coûts de main d’oeuvre ici son très très bas ! Donc profitons de l’excellente image "Vanille Mada" mais attention à ne pas la galvauder par des décisions administratives non réalistes !

  • 20 septembre à 13:41 | Besorongola (#10635)

    TOUJOURS MATCHER SUR LA TÊTE POUR NE PAS DIRE LA FÊTE.

    Si la demande extérieure augmente, Rajoelina n’y est pour rien . C’est la réouverture des restaurants en en France et en Europe et aux États-Unis qui est à l’origine de cette hausse.
    Selon Le Planetiscope La production mondiale de vanille naturelle préparée est de 2 500 000 kilos. En moyenne donc la production mondiale de vanille préparée est de 2500 t par an pour une production de 8000 t environ de vanille verte...
    Deux pays, Madagascar et l’Indonésie, assurent l’essentiel de l’approvisionnement mondial en vanille. Alors qu’au cours des années 1990, la production indonésienne était passée en tête, Madagascar a recouvré aujourd’hui sa position dominante avec 80 % de la production mondiale. En comparaison, la Réunion produit environ 500 kg (Tahiti environ 500 kg, mais d’une autre variété). Les gousses récoltées encore vertes sont amères et sans parfum d’où la nécessité de préparation qui fait appel à un savoir-faire particulier...
    Les Etats-Unis, la France et l’Allemagne sont les 3 principaux "importateurs" de vanille au monde. Ces trois pays sont aussi les 3 principaux réexportateurs de vanille sous des formes transformées. Ils représentent environ 80% du commerce mondial de vanille à eux trois.
    Ainsi Rajoelina aura beau fixé le prix à sa guise mais rien n’y fait devant la règle impitoyable de l’Offre et de la Demande d’où la crise actuelle.
    La seule solution c’est de faire plus intelligemment comme en Europe dans la filière laitière c’est à dire subventionner les manques à gagner des petits producteurs locaux mais visiblement, Rajoelina préfère construire une prison de luxe que de prendre cette mesure qui aiderait réellement les paysans malgaches. D’ailleurs c’est un peu marcher sur la tête cette prison d’Imerintsiatodsika. Le confort offert aux prisonniers risquent d’attirer des volontaires pour y passer un bon moment car chez eux, ils n’ont même pas à manger ni toilettes ni douche !

    • 21 septembre à 00:28 | kunto (#7668) répond à Besorongola

      Les enfants des producteurs de vanille doivent s’instruire pour pouvoir commercialisé eux même leurs vanilles ( zapé ces gourmands d’intermédiaires ...)

  • 20 septembre à 13:42 | Besorongola (#10635)

    Lire MARCHER...

  • 20 septembre à 14:47 | arsonist (#10169)

    Les étrangetés des stat’ mondiales.
    https://www.planetoscope.com/Flore/1345-production-mondiale-de-vanille.html

    Exrait : "Les Etats-Unis, la France et l’Allemagne sont les 3 principaux exportateurs de vanille au monde. Ces trois pays sont aussi les 3 principaux réexportateurs de vanille sous des formes transformées. Ils représentent environ 80% du commerce mondial de vanille à eux trois."

  • 20 septembre à 15:27 | luczanatan (#321)

    Bonjour
    Là on est dans du sérieux.
    Production mondiale de vanille préparée : 2500 t
    Dont Malgache : 1750t !
    2eme source de devises pour le pays.
    On sait bien que ce n’est pas facile et qu’une énorme somme d’expériences, de savoir-faire et de réseaux d’acheteurs, (transformateurs ou non ) de transporteurs etc., a été développée par les exportateurs. C’est une filière , c’est du travail . La question non polémique , je précise, que je pose est la suivante : est-on bien certain que l’on ne pourrait pas faire mieux ou plus en terme de valeur ajoutée ? Cette question est transposable aussi bien au rafia, au cacao, aux litchis etc. aux ressources naturelles en général : c’est cela la clé, une meilleure exploitation de nos ressources .
    Tous ces professionnels peuvent ils voir autre chose que leur intérêt personnel court terme ou long terme ? Peut-on fédérer toutes ces énergies dans un peu plus de transparence et surtout dans un peu plus d’ambition ?
    Voilà le rôle de l’Etat : non pas compter les tonnes et les montants en devises mais renforcer, protéger, développer les filières, en essayant de pérenniser les emplois , les revenus , donc les impôts donc les possibilités de dépense pour le bien commun .
    La jeunesse malgache attend cela des gouvernants : qu’ils travaillent, qu’ils coordonnent, qu’ils planifient un peu , qu’ils encouragent, qu’ils suscitent l’enthousiasme et non la défiance qu’ils opèrent dans la transparence ; ils ont le droit de se tromper ces dirigeants, mais à condition qu’ils fassent participer la société civile à la réflexion, aux projets , en mode projet donc avec la calculette en mains chaque jour, avec une vue très claire de l’objectif : optimiser le retour en termes d’emplois et de devises pour Madagascar de toutes les exploitations de nos ressources ; à la fin un cercle vertueux s’établira : plus de travail, pour plus de malgaches, plus de revenus = plus d’impôts = plus d’investissements dans l’éducation par exemple et etc.
    Veloma

    Veloma

    • 20 septembre à 18:13 | Stomato (#3476) répond à luczanatan

      >>C’est une filière , c’est du travail . La question non polémique , je précise, que je pose est la suivante : est-on bien certain que l’on ne pourrait pas faire mieux ou plus en terme de valeur ajoutée ?<<

      Que de bonnes questions posées ici, quelles bonnes analyses !
      Que faire pour améliorer l’état de la filière Vanille De Madagascar ?
      1) Comme je l’ai déjà dit dans le désert : il serait intéressant de déposer cette marque "Vanille De Madagascar". Une tentative de dépôt de cette marque a été faite en 2019 auprès de l’INPI (France) et cette demande de marque a été rejetée. Mais un nom d’entreprise a été probablement accordé. La base de données des marques déposées auprès de l’INPI est consultable gratuitement.
      2) Il faudrait créer un laboratoire d’analyse physico-chimique à Madagascar afin de créer des Chémotypes modèles pour la vanille produite à Madagascar pendant une saison de récolte, et garantir lors de l’exportation chaque lot expédié.
      3) Déléguer, sous contrôle strict a un organisme professionnel déjà existant ou à créer, l’exécution de tous les traitements faits sur des lots de vanille élaborés par des planteurs et des collecteurs/élaborateurs de vanille. Le contrôle strict pourrait être confier à un département ministériel.
      4) Ce schéma pourrait être cloné pour d’autres produits naturels dont Madagascar possède une certain maitrise.

      Note : J’avais déjà attiré l’attention des professionnels du secteur en 1976, et reprécisé dans les années 90 !

  • 20 septembre à 18:40 | Jipo (#4988)

    • 20 septembre à 23:20 | kartell (#8302) répond à Jipo

      Toujours prompt à couillonner son monde Jipo !…
      Cette Astrid n’est pas docteur en médecine mais en psychologie en ayant fait sa thèse sur le vieillissement…
      Ayant œuvré effectivement à l’université de Genève , elle a été non renouvelée en 2017 et l’établissement universitaire suisse s’est senti obliger de produire un communiqué pour signaler que cette personne ne faisait plus partie de ses effectifs enseignants en psychologie…
      Quand au fameux Jean-Pierre Joseph, il s’est spécialisé dans la défense des non-vaccinés depuis une décennie !..
      Mon intervention pour dénoncer cette grossière ânerie est à l’encontre exclusive de ceux qui sur ce forum auraient pu penser que ce rapport bidon est un document révélateur d’un déni alors qu’il est un des nombreux procédés utilisés par les complotistes fabricant la falsification du document scientifique pour arriver à leurs fins : déstabiliser les faibles et les crédules !.

  • 20 septembre à 23:51 | Jipo (#4988)

    Que cette astéride usurpe certains titres est une chose, par contre j’ ai totale confiance en la créatrice de bon sens, à savoir Valériue Bugaud qui vous allez me dire n’ est pas non plus médecin et surtout complotante .
    Si vous croyez à toute cette supercherie , venant de vous m’ étonne assurément mais pourquoi pas, personne n’ est parfait n’ est-ce pas ?
    A vous écouter seuls les forts et incrédules sont vaccinés ???
    On aura l’ occasion d’ en reparler ...

    • 20 septembre à 23:55 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Vous penserez également que Me Brusa est le défenseur des complotistes comme di Vizio , Personne ou Raoult ? un ramassis de scientifiques de bas étages en quête de notoriété ...

    • 21 septembre à 10:43 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      @ Kartell, vous etes donc adepte de la pensée unique, à vous écouter des que l’ on ne pense pas comme il est imposé par l’ ordre établi, on est stigmatisable ...
      Quand on ne peut attaquer l’ analyse ou le fond, on attaque la personne, méthode caractéristique et systématique appliquée par cette gauche nauséabonde .
      Pour vous Peronne , di Vizio, ou Raoult sont à jeter aux ordures et incrédules puisque viré ou poussés à la sortie par l’ oligarchie ! salut le débat contradictoire, vous n’ ignorez pas cet adage : quand tout le monde pense la meme chose c ‘est que personne ne réfléchit beaucoup, ou ? le refuse tout simplement , manifestement vous avez choisit ...
      Dont acte .

    • 21 septembre à 10:49 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Ils ont viré Zemour et mis à la porte, : fermez bien vos fenêtres ...je serai mal à l’ aise s’ il devenait votre président certes il ne le sera pas : plus de 50 % des français sont à gauche LR / Ump inclus !

    • 21 septembre à 11:15 | kartell (#8302) répond à Jipo

      On ne peut pas débattre avec des individus, qui pour amener la contradiction pour la contradiction fabriquent des faux, donnent, à ceux qui participent à la désinformation, des titres universitaires ou des fonctions qu’ils n’ont jamais exercées et qu’ils n’exerceront jamais, faute d’en avoir l’aptitude et les compétences !..
      Si vous faites partie de cette mouvance sectaire, c’est votre problème personnel mais ne pratiquez pas cette forme pernicieuse de prosélytisme que vous reprochez paradoxalement aux religieux barbus !..
      Pour ce qui me concerne, je vais en rester là définitivement dans cette discussion stérile mais je veillerais à l’occasion à dénoncer toutes vos tentatives avenirs de ce type que, mièvrement, vous tenterez de faire paraître sur ce forum..

  • 20 septembre à 23:59 | Jipo (#4988)

    Perrone et non personne , valérerie Bugaud : complotiste, mais c ‘est bien sur !

  • 21 septembre à 00:09 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - Chéres Frères / Soeurs producteurs de vanille : regroupez vous en coopérative pour être plus forts dans les négociations ( unis on est plus puissant ) .

    - NB : Le rôle de l’état est de vous aidez aussi ....

    • 21 septembre à 00:14 | kunto (#7668) répond à kunto

      20’000 Ariary / kg de vanille verte ??? c’est un gros scandale - c’est du vol organisé , même à 75’000 Ariary / kg ce n’est pas suffisant , arrêtez de profité sur nos Frères / Soeurs paysans ...

      Que dit l’état de tout ça ???
      Que dit l’opposition de tout ça ???

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS