Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 3 août 2021
Antananarivo | 22h47
 

Société

Pillages et chasse aux « Mpiavy »

Fausse alerte à Toliara

vendredi 11 mai 2007 | Eugène R.

Décidément, les « Karana » et les « Mpiavy » (Merina) se sentent toujours menacés à Toliara. Le calme qui a régné ces derniers jours dans la Cité du Soleil n’est qu’une apparence. Hier vers 11h, une fausse alerte de pillages et de chasse aux « Mpiavy » a circulé dans la ville. Du coup, des magasins appartenant aux Karana ont fermé leurs portes et les commerçants Merina de Bazarikely sont rentrés chez eux par crainte d’être dévalisé. La fausse alerte a été précédée la nuit du mercredi au jeudi d’une incendie qui a pris pour cible une maison appartenant à un karana appellé Zaïd, loué par l’avocat général de la Cour d’Appel de Toliara, un originaire d’Antananarivo.

Dès le début de la matinée d’hier, une foule était venue au tribunal de Toliara dans le but de suivre le déférement des deux parlementaires (le sénateur Robert Razaka et le député Dimby Benaria), de Luc Vital et des étudiants arrêtés dans le cadre de leur manifestation contre le délestage. Devant cette foule « détérminée », les autorités judiciaires locales n’ont pas pris le risque d’auditionner ces derniers au Parquet. Les magistrats en charge du dossier ont pris la peine hier après-midi de se déplacer au camp de la gendarmerie de Tsianaloky pour accomplir leur travail. L’audition n’a pas encore pris fin au moment où nous mettons sous presse. Seront-ils à placer sous mandat de dépôt ou à relâcher ? A suivre.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS