Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 mai 2024
Antananarivo | 15h48
 

Editorial

Fanirisoa en quête de virginité ?

lundi 10 juillet 2023 |  6074 visites  | Ikala Paingotra

La chaine de télévision Real TV a annoncé la disparition sur sa page Facebook de l’archive de l’émission ayant eu pour invitée Fanirisoa Ernaivo. Au nom de la liberté d’expression garantie par la Constitution malgache, on ne peut qu’encourager tous ceux qui, comme elle le fait souvent, osent s’exprimer contre les dérives du pouvoir avec un argumentaire solide. Et on ne peut que féliciter Real TV pour le courage d’avoir invité cette personnalité dans le viseur du régime actuel. On rappelle avec amusement que celui-ci est pourtant né dans la lignée de la fermeture de Viva-TV, jugée « coupable » d’avoir accueilli une personnalité dans le viseur du régime d’alors en décembre 2008.

Quand ils n’utilisent pas la voie juridique de la répression pour se protéger, les partisans du régime utilisent la voie comique. Certains feraient cependant mieux de se taire, car leurs actes pour défendre leur camp s’auto-discréditent par la bassesse des méthodes utilisées. Mais au moins, on sait maintenant de quel côté se pratiquent l’enregistrement et le partage d’enregistrements privés, méthodes que l’on voit fleurir depuis plusieurs mois. Ainsi, il y a trois jours, Rinah Rakotomanga a posté sur son compte Facebook un enregistrement téléphonique pour tenter de discréditer Fanirisoa Ernaivo sur la base de sa vie privée. Attaque de bas-étage, qui montre que cette ancienne directrice de la communication de la Présidence de la République n’a pas eu la chance d’atteindre le niveau d’instruction suffisant pour lire Socrate :

« Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyens discutent des évènements ; les petits esprits discutent des gens ». [1]

Ceci étant dit, même si cet éditorial se positionne en soutien de cette émission de Real TV avec Fanirisoa Ernaivo, au nom de la liberté d’expression garantie par la Constitution, il ne soutient aucunement son invitée et ses propos. Rappelons l’anecdote relatée dans cet éditorial de Patrick A. qui a eu lieu sur un parking d’Ampefiloha en juin 2013. Une simple altercation pour une histoire de stationnement s’est terminée par un emprisonnement ferme de trois mois. Encore toute-puissante à l’époque grâce à son statut de substitut du procureur au tribunal d’Anosy, Fanirisoa Ernaivo a prétendu être victime de coups et blessures, et a été en mesure de produire un certificat médical pour cautionner ses dires. De toutes manières, sa radiation du corps de la Magistrature parle déjà suffisamment fort. La recherche d’arguments politisés pour critiquer cette décision sanctionnant un comportement indigne n’est qu’un écran de fumée. Jusqu’à preuve du contraire, elle est donc mal placée pour donner des leçons en matière d’Etat de Droit ou de justice. Le statut de porte-parole éminent de l’opposition ne vaut ni absolution, ni retour de la virginité politique.

La diaspora, base arrière des leaders de l’opposition

Il est vrai que le contexte politique malgache est actuellement marqué par la bipolarisation : d’un côté les partisans du « Andry Rajoelina à n’importe quel prix », et de l’autre les partisans du « n’importe qui sauf Andry Rajoelina ». Dans un tel contexte, tous ceux qui osent critiquer le chef de l’Etat actuel (comme Madame Ernaivo) ont le vent en poupe auprès d’un frange de plus en plus importante de la population, excédée par les défaillances du régime et la propagande pour les cacher. Raison pour laquelle Real TV peut se gargariser d’un taux d’audience record de 14000 vues sur Facebook pour cette fameuse émission, tout en relativisant ce chiffre par rapport à 3 millions de Facebookers à Madagascar, sans parler des 10 millions d’électeurs.

Au moment où l’on constate une dérive autocratique des autorités actuelles à Madagascar face au mécontentement généralisé, des personnalités opposantes émergent au sein de la diaspora malgache. À l’étranger, ils bénéficient de la liberté de ton et d’expression que les Malgaches n’ont plus dans leur propre pays, loin des griffes des services politiques de lutte contre la cybercriminalité à Madagascar, incompétents pour les actes en dehors de son territoire de juridiction. En particulier, la réalité de l’Etat de Droit dans les pays occidentaux protège contre l’arbitraire. Exemples récents : les deux tentatives d’arrestation (août 2021 et mai 2023) en vue d’extradition de Fanirisoa Ernaivo, manœuvres apparemment téléguidées par un fonctionnaire français retraité qui espérait capitaliser ses anciens réseaux à la préfecture. Résultat : Fanirisoa 2 - Petit brigadier 0.

La liberté que permet l’éloignement géographique est donc l’explication de la relative popularité de la plupart des créateurs de contenu politique sur les réseaux sociaux. Entre autres, Fanirisoa Ernaivo (69K followers), Koto Lilahimahitsoambo (166K followers), Vanessa Manonga, ou autrefois Fleury Rakotomalala (31K followers). On mentionnera également les créateurs de contenu d’humour politique comme Salantapy Video (68K followers), Sary Kasma (290K followers), MDJ (20K followers), Nomady Madagasikara (4K followers). Leur protection est renforcée quand ces créateurs bénéficient de la citoyenneté du pays où ils résident. Malheureusement pour certains, la France n’est pas une République bananière où les choses se règlent par un simple coup de fil d’une autorité qui fait abus de celle-ci. Par conséquent, il n’y a pas que Andry Rajoelina qui est protégé par sa nationalité française.

-----

Notes

[1Citation attribuée à tort à Eleanor Roosevelt ou Henry Thomas Buckle.

21 commentaires

Vos commentaires

  • 10 juillet 2023 à 11:22 | citoyendumonde (#4292)

    Tous les dirigeants politiques de la planète trainent tous des casseroles dans leur vie publique ou dans leur vie privée. Mais un Chef d’Etat qui a la double nationalité ça ne passe pas pour moi et surtout s’il a dissimulé sa deuxième nationalité.
    Cédric s’est fait prendre maintenant il faut qu’il assume. Si ses partisans essaient de changer la loi pour qu’il puisse se représenter, ils vont mettre l’étincelle pour embraser le pays.

  • 10 juillet 2023 à 11:30 | Saint-Jo (#8511)

    Ce lundi 10 juillet !
    Titre de l’édito d’ « Ikala Paingotra » !

    Fanirisoa en quête de virginité ?

    Comments :
    Très ambigu ! Trop même !

    • 10 juillet 2023 à 11:50 | vatolahy (#11348) répond à Saint-Jo

      Quelle moisissure peut il y avoir dans le crane d’un bi national vieilli et lové à l’étranger depuis des décennies ! ?

  • 10 juillet 2023 à 11:37 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Aesalaamo alaikoum
    Avec l’une en cherche de virginité et l’autre en mal de popularité c’est tout à fait normal s’il s’il y a friction car « ny vy tsy mikitrana irery » n’est-ce-pas ?
    C’est évident qu’avec une foule qui n’est pas électrisée et qui ne vibre pas comme un seul hhomme, un DJ digne de ce nom n’ose pas annoncer des grandes décisions n’est-ce pas ? Isandra et consorts restent à leurs soifs tout en étant à bord de la pirogue n’est-ce-pas ? Ils brossent dans le sens des poils sans résultat palpable n’est-ce-pas ? C’est dur dur de miser sur un tocard n’est-ce-pas ?

  • 10 juillet 2023 à 11:41 | Isandra (#7070)

    Raison pour laquelle Real TV peut se gargariser d’un taux d’audience record de 14000 vues sur Facebook pour cette fameuse émission, tout en relativisant ce chiffre par rapport à 3 millions de Facebookers à Madagascar, sans parler des 10 millions d’électeurs.

    14.000 vues, dont 90% des andafy, « base arrière des leaders de l’opposition », auprès de laquelle le sondage de l’élection 2018 avait donné à Ravalomanana gagnant dès le premier tour.

    • 10 juillet 2023 à 12:26 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Vous avez cette manie de comparer l’incomparable . Car , si vous mettez souvent La France , cinquième Pays le plus riche de Monde , avec Madagascar, la cinquième Nation (si Nation il y a) la plus pauvre de la planète , vous vous mettez vous même sur le banc des ...accusés . Maintenant par jalousie , vous récidivez en comparant les 14323 de téléspectateurs de REAL TV avec les 3 Millions de Facebookers , ou de 10M d’ électeurs . Certains de vos acolytes vont même jusqu’ à faire un pourcentage avec les 28 M de Malagasy .Cela ne nous étonne plus , car vous êtes dans la lignée de votre Calife qui a du mal à ordonner les chiffres , ce qui démontre le flou qui hante ses pensées . Pour votre gouverne , la comparaison est par rapport à l’audience de votre Amazone (7000 et des poussières), qui a osé déclaré que l’obtention de La Nationalité de votre Leader éclairé a été un cadeau Diplomatique de La France pour services rendus ... Bref , cette émission , que vous qualifiez vous même de « fameuse » (acte manqué), a fait trembler La République , et par réaction , certains flagorneurs ont essayé d’intimider l’Animateur , en bloquant sa rediffusion , en vain . Le navire prend l’eau de toutes parts , et si j’ai un conseil à vous donner , prenez le large tant qu’il est encore temps . Au fait , pour terminer , savez vous pourquoi les internautes ont donné un nouveau surnom à votre idole , sous le sobriquet de ...Cédric . Après avoir été ridiculisé sur TF1 dans l’émission de Jean Luc Reichman , dans son projet d’importer des Lions , des Girafes etc...le voilà devenu une vedette des humoristes Français . Sa notoriété en la matière est dorénavant planétaire .The new kid in Town.
      Salut les Copains .

    • 10 juillet 2023 à 18:09 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Correction :

      Les 14.000 (et des poussières) vues constituaient le pic lors du direct. Je sais, j’en faisais partie. Comme pas mal de nos orangés qui ont dû s’étrangler de rage en visionnant ce direct.

      Selon le site koolsaina.com, le nombre de vues en ligne cumulait 300.000 en 24h. Une mise à jour devrait facilement faire doubler ce chiffre à la date d’aujourd’hui.

      Et ceci, sans compter les téléspectateurs qui ont suivi l’émission sur leur télés sur RealTV.

      Ouuupss.

  • 10 juillet 2023 à 11:44 | luczanatan (#321)

    Nous avons un problème identique en France celui des binationaux qui ne savent plus ou pas s’ils sont Français ou Turcs ou Algériens ou Marocains etc.ou l’un ou l’autre ou les deux à la fois et lequel prioritaire dans leur cœur lequel prioritaire dans leur porte monnaie...
    Les deux mon neveu !
    Certains sont bien Français et seulement Français mais ouvrent grand les portes du pays et de la nationalité et de ses avantages au reste du monde immigrants économiques comme réfugiés politiques. Ils sont universalistes généreux ou visent la puissance par la démographie ou la main d’oeuvre bon marché et des consommateurs sans liens avec le pays sinon économique.
    Les cultures ne se mélangent plus.
    Un peu d’eau dans du vin ça va.Beaucoup d’eau et ce n’est plus du vin..ni de l’eau.
    Quand les gouvernants sont bi nationaux c’est contraire à la constitution non, ?
    En tout cas cette histoire pollue le débat.
    Et le peuple se débat dans une misère croissante économique culturelle.
    Pourtant quand une barque prend l’eau de toutes parts le consensus doit être trouvé pour savoir quoi faire comment faire et pourquoi.
    Quel plaisir à gouverner pour le capitaine quand le bateau coule même si le capitaine sait nager ?

    • 10 juillet 2023 à 12:05 | Isambilo (#4541) répond à luczanatan

      Oui, oui, mais...
      Ces binationaux de France n’ont pas choisi leur sort. Ce qui ne justifie pas tous.
      Le notre devait savoir ce qu’il faisait. Il a choisi en connaissance de cause.
      Et il sait qu’il ne payera pas les pots cassés.

  • 10 juillet 2023 à 12:06 | kartell (#8302)

    Après ce nouvel épisode qui, aujourd’hui, réduit la fameuse, liberté d’expression, à un sens unique, ou presque, se pose, celle, qui aura cours, lors de ces élections présidentielles …
    Il est clair, aussi, qu’il vaut mieux être un opposant, plus ou moins, virulent, en Andafy, que dans le jardin, privatisé, de ce régime, tout en prenant en compte, le fait, que la vie démocratique encourage ceux qui, chez eux, en sont privés à le faire dans une société d’accueil qui le permet, sans, en redouter des ennuis de toutes natures..
    Cela démontre, aussi, qu’entre les mots, les discours de bonnes intentions et les actes, le fossé se creuse de plus en plus pour faire place nette à la seule voix de son maître…
    Le fait d’avoir été l’unique porte-voix du pays pendant les deux longues années de cette pandémie allant jusqu’à fermer les frontières, réduire, drastiquement les déplacements des individus et se rendre compte, aujourd’hui, qu’un certain nombre de citoyens, plus ou moins, binationaux, prennent le régime en grippe pour dénoncer ses abus, sans pouvoir les faire taire, le force à tenter d’éteindre le feu, par tous les moyens !..
    Sauf, qu’aujourd’hui, les conditions de bâillonner les opposants ne sont plus identiques avec celles au temps du « héros de la nation », la censure exercée se retournant contre le censeur en aiguisant la curiosité grandissante de l’interdit, dans un tel contexte …
    De toute évidence, ce premier écueil, sérieux, que le régime a dû affronter, marque sa volonté à réduire, au strict minimum, la liberté d’expression, sachant, tout de même que l’argent de la communauté européenne lui impose, dans ce domaine, particulier, de ne pas fermer entièrement la porte qui, visiblement, a beaucoup de mal à rester entrebâillée !.
    Reste à connaître ce qu’il compte laisser, comme miettes, à une opposition, qui, sans pouvoir accéder, librement, aux médias, marque, incontestablement, des points et surtout gagne des électeurs dans ce climat où la com du régime se heurte de plein fouet avec celle d’une dénonciation et d’une volonté, amplifiée, de tourner, définitivement, la page !..

    • 10 juillet 2023 à 13:02 | rakotobe (#7825) répond à kartell

      Votre post est d’un niveau de caricature sans nom et sans précédent.
      On ne combat pas une République bananière à armes égales avec des arguties au ras de pâquerette.
      Au nom de la Crédibilité, me semble t’il, vous pouvez aussi reprendre à votre compte tout ce que l’article ci-dessus développe à l’endroit de cet ex magistrat.
      PAS VOUS !... 🤣🤣🤣

  • 10 juillet 2023 à 12:35 | lé kopé (#10607)

    Une fois de plus , votre perspicacité dépasse les frontières , mais est ce que les fossoyeurs de La République en prennent de la graine , dans ce climat délétère ? Le compte à rebours est enclenché, et gare à ceux qui n’arrivent pas à saisir la dernière occasion pour se racheter auprès du peuple . Car ce dernier n’oubliera jamais ceux qui les ont entraîné dans cette misère incommensurable .

  • 10 juillet 2023 à 12:49 | lé kopé (#10607)

    Je suis tout à fait d’accord sur la remarque de l’Editorialiste , à propos de ’l’affaire de Parking" qui a entraîné l’emprisonnement d’une personne à ... trois mois de prison . Cet abus de pouvoir qui a monté à la tête au nouveau substitut, restera indélébile dans sa carrière .Mais les deux affaires sont distinctes , même si elle doit payer pour ses dérives . Par contre , sa lutte contre les injustices qui règnent au Pays , entraînant 92% de la population dans la misère , est bien ressentie par une grande majorité de la population , et pas seulement des plus pauvres .

    • 10 juillet 2023 à 13:38 | spliff (#5871) répond à lé kopé

      Salama lé kopé

      Cette affaire de parking m’était sortie de la tête, et j’ignorais alors qu’il s’agissait de Fanirisoa.
      Je me souviens cependant à l’époque avoir été particulièrement estomaqué par cet acte de voyouterie que se permettait un magistrat supposé apte à hauteur et sobriété en pareilles circonstances.
      L’instruction est une chose, mais la morale et les ressorts de pensée en sont une autre. Par principe et intégrité, je dois avouer - sur la base du rappel de ces faits par l’édito - rayer Fanirisoa de ceux chez qui on aurait pu entrevoir du potentiel.
      Les affaires sont certes distinctes, mais la première révèle le type même d’état d’esprit qui maintient ce pays dans cette misère morale généralisée. No go clair et net en ce qui me concerne. Une altercation de parking qui donne lieu à un abus caractérisé de titre et de pouvoir conduisant un usager en prison… que cela donnerait-il face à une critique ardue dans le cadre du débat démocratique…. ?

  • 10 juillet 2023 à 13:18 | Inglewood (#6780)

    Le texte est plaisant à la lecture.
    le titre euh ! c’est la vinaigrette tombée dans le yaourt.

  • 10 juillet 2023 à 15:55 | lé kopé (#10607)

    Spliff , manaja anao ,
    Cet abus de pouvoir de la nouvelle substitut du Procureur de La République de l’époque , est à mettre sur le compte de la fougue de la jeunesse , et surtout d’une parvenue qui a atteint un niveau de juridiction , qui lui a fait perdre la tête . Loin de moi de la cautionner , vu qu’il y a un individu qui a purgé une peine de prison , dans les conditions lamentables que l’on connaît à Madagascar . On ne sait pas si cette « victime » s’en est remise du point de vue de la Santé , autant physique que mentale. Pourrait on avoir confiance en une personne qui a commis de tels actes ? Faites votre opinion , même si elle s’est comportée différemment après , surtout avec l’affaire « Clo Clo ».

    • 10 juillet 2023 à 18:22 | Tsisdinika (#3548) répond à lé kopé

      Pour rappel, la « victime » elle-même était un ministre de la transition fraîchement démissionnaire à l’époque. L’ arrogance était certainement des deux côtés puisqu’ils ont fini par en venir aux mains. Affaire classée.

    • 10 juillet 2023 à 20:23 | spliff (#5871) répond à lé kopé

      Les élans autoritaires disproportionnés sont une nature.
      Lorsqu’ils sont mal placés, particulièrement avec des leviers multiplicateurs importants, c’est recipe for disaster…

      L’éloquence est une qualité non suffisante… des précédents nommés Lalatiana et Onitiana l’on montré….
      Chacun son truc… mais là…

      Pourvu que je me trompe si elle est appelée à officier à des fonctions élevées…

  • 10 juillet 2023 à 16:24 | Tsizaza Patrick (#11484)

    Alefa siteny...
    de asivo fitsarana avoir @ zay izy ty

    • 10 juillet 2023 à 18:25 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsizaza Patrick

      Siteny, c’est bien celui qui a fait partie du clan depuis au moins 2019 et qui s’est trouvé tout d’un coup une conscience à moins d’un an des élections ? L’ Iznogoud qui vient du Sud.

  • 10 juillet 2023 à 18:27 | DadatoaDany (#10284)

    Il est difficile de comprendre pourquoi ce gouvernement veut empêcher la rediffusion de Fanirisoa, en ayant laissé le direct se dérouler. Car beaucoup ont fait des enregistrements, et ils finiront inévitablement sur Youtube et Facebook. Alors pourquoi ? Si ce n’est que c’est pour prouver en creux, la validité des démonstrations de Fanirisoa.

    Rajoel et Lalatiana sont devenus fous apparemment.

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS