Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 19 juin 2019
Antananarivo | 19h34
 

Evènement

Commémoration des évènements du 13 mai 1972

Exclusion-inclusion

mercredi 15 mai 2013 | Bill

Une cérémonie de façade pour recoller les pièces cassées ; c’est lamentable ; une démonstration de force pour la présidentielle ; une cérémonie de récupération partisane ; telles sont les réflexions des gens de la rue par rapport à la cérémonie qui s’est déroulée ce lundi 13 mai à l’Hôtel de Ville de la capitale. Le président de la Transition et candidat à la présidentielle, Andry Rajoelina, a tenu à commémorer les événements du 13 mai 1972 qui s’est déroulé à l’Hôtel de Ville qu’il a fait renaître de ses cendres. Cette cérémonie a été marquée par un culte œcuménique sous la houlette du FFKM en présence également du président du Conseil Supérieur de la Transition (CST) et candidat à la présidentielle lui aussi, Dolin Rasolosoa, du président du Congrès de la Transition (CT), Mamy Rakotoarivelo, de quelques membres du CST, du CT et du Gouvernement, du président de la délégation spéciale de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) et candidat-non candidat du TGV à la présidentielle, Edgard Razafindravahy, ainsi que de plusieurs personnalités politiques.

À l’issue de ce culte œcuménique, le PDS de la CUA a fait un bref discours remerciant l’initiative du président de la Transition de réhabiliter l’Hôtel de ville d’Antananarivo dans lequel s’est déroulée la commémoration du 13 mai. Edgard Razafindravahy a exprimé son souhait que « de tels évènements ne se renouvelleront plus jamais dans notre pays. Pour ce faire, a-t-il dit, nous avons besoin de dirigeants sensés qui ne cherchent que l’intérêt du peuple. Nous souhaitons que l’après élection n’apporte qu’apaisement pour que le peuple puisse vivre dans la sérénité », a-t-il indiqué dans son discours.

Plus d’uns se sont remémoré l’actualité hésitante et déroutante des candidatures à la présidentielle et s’attendaient à ce que le PDS Razafindravahy allait s’expliquer sur son désistement. Les journalistes étaient aux aguets mais le « candidat-non candidat » leur a échappé. Pourtant de nombreuses questions l’attendaient au sujet de son poste de Secrétaire général du parti TGV qui l’avait en son temps adoubé candidat à la présidentielle au détriment de Camile Vital ; au sujet de cette candidature surprise d’Andry Rajoelina et de ses réactions, s’il était déçu ou si la manœuvre était convenue ; de ce qu’il pense faire pour les membres du TGV qui ont voté pour lui lors du congrès national du TGV. Beaucoup auraient aussi aimé lui poser des questions sur ses relations avec Andry Rajoelina et ce qu’il avait fait pour l’avènement de cette transition car on ne l’a pas connu sur la place du 13 mai mais plutôt comme un homme de l’ombre de cette équipe proche d’Andry Rajoelina depuis les débuts.

En tout cas, nombreux ont été les absents lors de cette cérémonie organisée dans l’enceinte de l’Hôtel de Ville. Par contre, ils étaient nombreux ceux qui avaient vécu et sont connus pour être les acteurs de ces événements du 13 mai 1972, à commémorer à leur manière hors des clôtures de l’édifice ce lundi 13 mai 2013. Certains ont déposé des gerbes, d’autres ont dénoncé une exclusion de la part des tenants du pouvoir parce qu’ils n’ont pas été invités alors même qu’ils étaient des acteurs de ces événements de 1972.

Le président de la Transition a pour sa part exprimé ce qu’il a éprouvé en franchissant le seuil de cet Hôtel de Ville : « mon cœur s’emballe et j’ai les larmes aux yeux. J’ai réalisé que, malgré le peu qui en restait, nous avons pu bâtir, construire et réhabiliter cette grande infrastructure. Nous remercions vivement le PDS d’Antananarivo de nous accueillir et surtout de nous unir sur ce lieu. L’heure n’est plus aux reproches mutuels, il est temps de penser à l’avenir du peuple, celui du pays et surtout celui des générations futures », a-t-il expliqué.

Andry Rajoelina, candidat à la présidentielle, a suscité des réactions bizarres dans son discours en insinuant des liens entre le nombre de candidats à la présidentielle et son rang dans la liste unique. Il disait : « Cet endroit est le témoin de l’histoire de Madagascar. Les Malgaches y sont venus à maintes reprises pour diverses revendications. Il y a 41 ans de cela, la première manifestation populaire s’est passée en ce même lieu. Je crois que ce n’est nullement le fruit du hasard que les candidats à la prochaine présidentielle soient également au nombre de 41. Les Malgaches se sont soulevés pour revendiquer leurs libertés de choisir, de décider, de tracer leur avenir mais surtout pour protéger leur indépendance et leur souveraineté, comme lors de l’insurrection du 29 Mars 1947. Ce chiffre 29 a également une signification particulière. En cette année 2013, nous allons avancer vers les élections, notre pays a plus que jamais besoin d’un dirigeant patriotique », a-t-il indiqué.

Andry Rajoelina

En marge de ce culte œcuménique, le président de la Transition a répondu aux questions des journalistes sur les actualités politiques.

En évoquant la question de sa démission avant la tenue des élections, Andry Rajoelina a expliqué que «  la question est stipulée dans les textes et lois en vigueur du pays. Ainsi, nous allons nous référer à ces textes afin de les respecter ».

Par ailleurs, interrogé sur la recommandation de la SADC exhortant le retrait de 3 candidatures à la présidentielle, dont la sienne, le Président Rajoelina a expliqué qu’ « il ne devrait plus avoir d’exclusion lors de la prochaine élection. Pour l’apaisement, tout le monde devrait pouvoir y participer. Il incombe à la population de désigner librement celui ou celle qui va se trouver à la tête du pays, les acteurs politiques ayant déjà longuement occupé le devant de la scène politique ».

Concernant la CES qui, ces derniers temps, fait l’objet de critiques de toutes parts, Andry Rajoelina a indiqué que : « la CES est une structure imposée aux Malgaches. Madagascar avait déjà la HCC. Ce n’est plus le moment de repartir à zéro. Personnellement, je suis un démocrate. J’ai toujours demandé la tenue des élections le plus tôt possible. La Cenit et les Nations Unies ont avancé la date du 08 Mai et j’ai accepté. Lorsqu’ils ont annoncé le report pour le 24 juillet, j’ai également accepté. Ils ont aussi proposé le jumelage des élections législatives et le deuxième tour de la présidentielle, je ne m’y suis pas opposé bien que je ne partage pas le même avis. Lorsque la CES a publié la liste des candidats à la présidentielle, je n’ai pas fait non plus la moindre objection. Il convient de souligner que la CES est une structure mise en place par la Communauté Internationale et les signataires de la Feuille de route ». Et lui de poursuivre, « puisque nous avons choisi la Feuille de route, tout le monde, aussi bien les malgaches que la Communauté internationale, devrait s’y conformer. La mise en place d’un assesseur auprès de la CES a été avancée ».

Toujours dans le cadre des élections, le Président de la Transition a exhorté la population à vérifier l’inscription sur la liste électorale, ainsi que la validité de la carte d’identité nationale de tout un chacun.

30 commentaires

Vos commentaires

  • 15 mai 2013 à 07:57 | Einstein (#3390)

    Notre pays est foutu.

    • 15 mai 2013 à 08:08 | betoko (#413) répond à Einstein

      On dirait en effet , mais n’avons quand même pas le droit d’avoir un peu d’optimisme ? Parait que Didier Ratsiraka serait prêt à se retirer à la course présidentielle si les deux autres se retirent aussi . En tout cas si un de ces trois candidats gagne l’élection présidentielle , leur légitimité sera mis en cause et qui peut savoir ce que sera demain , remake de 2002 ou de 2009 ?

    • 15 mai 2013 à 08:40 | marco (#6803) répond à betoko

      Rajoel dit qu’il peut se retirer si Lalao et Didier se retirent.
      Didier dit qu’il peut se retirer si Rajoel et Lalao se retirent.
      Lalao, elle n’a rien dit et restera candidat, quoiqu’il se passe.

      Alors dites-moi, qui a vraiement peur de quit ? Et peut-on vraiement prendre au sérieux une candidature condiionnée par la présence ou l’absence d’un autre candidat ?

      A chacun d’en tirer les conclusions.

    • 15 mai 2013 à 11:48 | Jipo (#4988) répond à betoko

      " Parait que Didier Ratsiraka serait prêt à se retirer à la course présidentielle si les deux autres se retirent aussi " ???
      Mais il se prend pour quoi ce dégénéré, qu’ il se présente pour un euthanasie illico et se mette ses suppositions là ou ça lui permettra d ’évacuer plus facilement ses prétentions bazilensis .

    • 16 mai 2013 à 08:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - "Dommage pour l’Amiral rouge Didier RATSIRAKA,cette fois ,il ne réussira pas à tromper "TOUT LE MONDE".
      Avec le FFKM,c’est pluff ! C’est regrettable pour VOUS,Amiral rouge !
      Pour MOI,il voulait se présenter à l’élection présidentielle de la Quatrième République Malgache,pour faire passer quelques messages politiques.
      Malheureusement,les carottes sont cuites.
      BON SEJOUR, à Madagascar,CHER AMI.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 15 mai 2013 à 09:24 | RINDRAVOLA NOMENJANAHARY (#7381)

    Dans la décision abracadabrante du 3 mai dernier de la CES, la candidature de Andry Rajoelina violant allègrement la loi en vigueur a été validée au nom du principe de l’inclusivité tandis que l’exclusivité frappe les candidats qui n’ont pas payé leur caution mais ont déposé leurs candidatures dans les délais prescrits par la loi. Voilà encore une fine stratégie concoctée par Ratsirahonana, Conseiller de Andry Rajoelina et mentor de Rajaonarivony Michel, Président de la CES. Citons encore d’autres actions de Rajaonarivony, nommé président de la Hcc en remplacement de Ratsirahonana, il y a quelques années de cela. Dans sa décision abracadabrante sur l’empêchement de Zafy Albert, Rajaonarivony a nommé Ratsirahonana, président par intérim remplaçant Zafy Albert , puis Ratsirahonana s’est empressé de se présenter aux présidentielles. Rajaonarivony a également intronisé Andry Rajoelina , Président de la haute transition, d’un régime taxé d’illégal par la CI, et même frappé de sanction pour faire partie de ce régime taxé d’illégal, il devient président de la CES ; OU EST DONC LA NEUTRALITE DANS TOUT CELA ? Actuellement, de connivence avec Ratsirahonana comme autrefois, afin d’être aux rênes du pouvoir, Ratsirahonana fera tout pour obtenir le fauteuil de président de Rasolosoa Dolin, et pour satisfaire les revendications, on introduira un assesseur dans la CES mais Rajonarivony reste le Président de la CES afin de dévier toutes contestations électorales et juger en faveur de Andry Rajoelina.
    A tous les partis politiques et à la CI : ne laissez pas une telle infamie se produire:il faut nettoyer la CES

    • 15 mai 2013 à 09:34 | marco (#6803) répond à RINDRAVOLA NOMENJANAHARY

      Conclusion : dissolution et remplacement immédiat de la CES. Il y va de la crédibilité des éléctions à venir.
      Si on laisse la situation telle qu’elle est, les troubles que les insatisfaits du resultat des éléctions, trouveront leur justifications dans les bavures commises par la CES.

    • 15 mai 2013 à 09:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RINDRAVOLA NOMENJANAHARY

      CES...
      Norbert Lala RATSIRAHONANA a évoqué des décisions qui pourraient être prises dans les jours à venir pour rendre à la COUR ELECTORALE SPECIALE sa crédibilité.

      Sylvain RABOTOARISON
      Président du FFM/CRM
      souligne que la Cour Electorale Spéciale (-CES-) est une entité indépendante et sa décision ne devrait pas être mise en cause "TANT PAR LES CITOYENS" que par la Communauté Internationale".

      La Cour Electorale Spéciale a jugé irrevables les requêtes de
      - Pierrot RAJAONARIVELO,
      - Andry Nirina RAJOELINA
      - et Hajo ANDRIANAINARIVELO
      demandant plus de clarification sur la démission des "Autorités Politiques" candidats à l’élection présidentielle.
      La Cour Electorale Spéciale a indiqué qu’elle n’a fait qu’évoquer les dispositions :
      - du Code Electoral
      - et celles de la loi organique N° 2012-015 du 1er Août 2012 et a souligné qu’en aucun cas,elle ne peut se substituer au Gouvernement pour définir la "CATEGORIE" d’appartenance des candidats par rapport aux articles de Loi sus-évoqués.
      Source :
      Orange.mg du 15 mai 2013.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 mai 2013 à 08:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      - jugé irrecevables

  • 15 mai 2013 à 09:25 | Rakoto (#358)

    Dire que ces gens vont à l’église !
    Est ce qu’ils osent se regarder dans un miroir !
    Et ils vont faire pleurer Dieu de leurs bêtises !.
    A-t-il reçu la bénédiction du Pape ?

    Si les 41 candidats sont égaux devant Dieu = au mieux chaque candidat représente 2.43% de la population...
    A qui faut il croire ?

  • 15 mai 2013 à 09:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Il a fallu l’arrivée d’Andry Nirina RAJOELINA pour restaurer ce monument historique.Que les Malgaches s’en souviennent éternellement".
    - "GRAND PARDON=Réconciliation Nationale=Amnistie Générale".
    Club fictif :
    - "RAVALOMANANAKOTONIRAINIJOELINA"
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 15 mai 2013 à 12:04 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Comparé aux destructions des infrastructures , de l’ Economie , de l’ étique, de la Santé, de l’ Education & bourses, de l’ insécurité et trafics en tous genres , on en n’ a " RIEN A CIRER "
      de la restauration tape à l’ oeil ( comme le reste ) de ce monument dont tout le monde se fout et que l’ on rebrulera en devoir de mémoire avec son " restaurateur " comme mèche, qui ne fait que dilapider le patrimoine national . / !
      Vous êtes complètement déconnecté de la réalité en + d’ une dégénérescence avérée , allez jouer / l’ autoroute taré " PURE RACE ". /

    • 16 mai 2013 à 03:28 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Quelle nullité !

    • 16 mai 2013 à 08:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      La destruction de l’économie (-mondiale-) a comùmencé en 2007.Point barre !
      Adressez-vous aux pseudo-donnateurs de leçons,du Monde civilisé.
      basilme RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 mai 2013 à 08:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Quelle nullité !
      C’est le seul "HOMME POLITIQUE MALGACHE" qui s’est dévoué pour la restauration de cet édifice historique,même "EDIFICE COLONIAL".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 15 mai 2013 à 09:50 | destiny (#5811)

    PREMIER TOUR DIA VITA indray io hahahahaha !

  • 15 mai 2013 à 10:05 | ratiarivelo (#131)

    Salama e !! Fa mba inona hono no mba fantatr’i LERY (ANR***) ny momba ny 13 MAI 1972 ??? Ny mampan-dihy vody no hainy ?? ok ! Manantena aho fa nampatsehivin’ i OLALA azy ny TANTARA izay anisan’ny MPITARIKA t@ny izany FOTOANA NAHAMAY izany ?? Fa tsy HENO intsony fa efa VOKY LEROA . Ny vanin’andro toy izao no ilaina LEDERA fa mampalahelo fa tsy hita eeeeeeeee !!!! Raha ny hoe Kristiana indray, dia ny marina (AMIKO) satria BASY atifi-kavana : Mpivavaka ALAHADY la majorité ny GASY eto TANA ***** fa mpangalatra AKOHO Alatsinainy MDR .. Samy tsara.

  • 15 mai 2013 à 10:35 | réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

    - On s’en fout de la guerre intestine dans la mouvance dj !!!!
    - Puissent les élections se dérouler sans intimidation !!!
    - Que les forces de l’ordre pour une fois laissent et veillent à ce que tous les candidats et le peuple puissent S’EXPRIMER et VOTER LIBREMENT !
    - Que tous les bureaux de vote soient équipés de caméra filmant avant le 1er bulletin de vote déposé, pendant le dépouillement et à l’annonce des résultats ! Bref, veiller coûte que coûte à ce que les intentions de hala-bato se heurtent à une forteresse !

    • 15 mai 2013 à 12:37 | che taranaka (#99) répond à réveille-toi jeunes Malagasy

      Akory lahaly,

      Rajoelina est prêt pour un COUP d’ETAT BIS le 25 juillet au matin...s’il ne le fait pas un peu avant...

      les sondages donnent la victoire au clan ravalomanana...

      des sondages sont en cours...prennant en compte ...la situation exacte de cette élection du 24 juillet car en effet la multitude de candidatures aussi importante est une donne qui ne favorise pas le 1 era tour de vita de Ravalomanana Marc....

      Rajoelina arrêtera -t-il le processus électoral au cas où..il pense que démocratiquement parlant ces élections ne lui sont pas favorables....???

      .......

      tout peut arriver d’ici..le 24 juillet.....en tout cas ..."le démocrate" qu’il est s’accroche et s’accrochera au POUVOIR... par tous les moyens..en 2009 il a prouvé qu’il en est capable...

      Ô pleure mon pays...

    • 15 mai 2013 à 12:41 | che taranaka (#99) répond à réveille-toi jeunes Malagasy

      Mr REVEIL,

      il faut surtout surveiller la C.E.S....c’est l’organe qui va annoncer le VERDICT ABRACABRANTESQUE....!!!

      et espérer l’ARMEE muette et neutre..ce ne pas avoir compris les propos de Mme ATTALAH..."l’armée est divisée"...

    • 15 mai 2013 à 14:36 | destiny (#5811) répond à che taranaka

      Fety be ve hoy ianao ny 25 juillet ve raha tsy hisy élection

      na hoe hisy ala-bato ?

      Sa kosa Premier tour dia vita io ary ho bal populaire spontanné

      ho hitan’izao tontolo izao ?

    • 15 mai 2013 à 16:08 | zorey974 (#7033) répond à che taranaka

      C’est malheureusement parti pour ce scénario. Tous les indices convergent : à commencer par une candidature irrégulière, un projet d’ordonnance qui lui garantit tous les pouvoirs... Maintenant si les malgaches sont suffisamment nombreux à être exaspérés par le comportement de ce nain, qu’ils prennent les devants en le virant manu militari de son poste sans attendre le 24 juillet. car il est évident que ces élections si elles ont lieu seront une grande tricherie.

    • 16 mai 2013 à 08:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à réveille-toi jeunes Malagasy

      BON RETOUR,cher compatriote !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 15 mai 2013 à 16:34 | zanadralambo (#7305)

    Pour en revenir aux commémorations du 13 mai 1972...Que de temps perdu depuis, j’y avais pourtant participé. Que de rêves et d’espoirs ce mouvement avait entretenus.. .Il faut dire qu’aux lendemains du mai français qui avait fait vaciller De Gaulle, nous étions nous aussi mus par un idéal révolutionnaire auquel, finalement, on ne comprenait pas grand chose. A 12 ans, je suivais un mouvement qui nous promettait un monde meilleur, en rasant gratis....L’extrême gauche, animée alors par un Manandafy aujourd’hui converti à l’ultra-libéralisme, nous vantait le modèle chinois, sauce Mao, qui devait délivrer Madagascar de tous les fléaux du capitalisme et du néo-colonialisme.

    Les jeunes de l’époque qui, comme moi, imprudemment et innocemment, s’étaient laissé entraîner par des fanatiques et des opportunistes doivent être amers ; et regretter une aventure qui a été déviée par cette caste de vautours en 1975, pour amener le pays dans cette impasse actuelle.

    La vie, au fond, n’était pas si mal en 1972. Je vous parle d’un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître. Sans être parfaite, oui, elle n’était pas si mal....Il faisait bon, il faisait doux vivre à Tana, le fossé entre les riches et les pauvres n’était pas aussi abyssal ; des fléaux comme la famine et l’insécurité n’existaient pas ; le système scolaire du pays était l’un des meilleurs de la région, nos médecins formés pour la plupart en France étaient performants (le serment d’Hippocrate n’était pas le serment d’hypocrite qu’il est devenu depuis la période Ratsiraka)...Les moins de 40 ans auront du mal à me croire, pourtant c’était la vérité. Bien sûr, comme je disais, tout n’était pas parfait. Le parti au pouvoir ( le PSD de feu Tsiranana ) avait tous les leviers tant politiques qu’économiques avec les dérives que cela implique : corruption, confusion des patrimoines...Sans parler d’un climat néo-colonialiste où les vazaha occupaient la plupart des postes de commandement. Mais ces dérives que je condamne n’avaient rien à voir avec l’ampleur qu’elles ont prises depuis 1975, où ces dérives sont devenues la norme ! A la place des vazaha, les Soviétiques et leurs alliés d’abord, les nord-coréens ensuite sont venus s’imposer. Un autre colonialisme, plus pervers, qui a débouché sur les bidon-villes et les faillites en tous genres...

    La période transitoire du général Ramanantsoa a bien essayé de limiter les dégâts. Les hauts officiers qui s’étaient, presque contre leur gré, retrouvés au pouvoir ne pouvaient en aucun cas être soupçonnés de la soif de pouvoir qui anima celui qui s’ était imposé pour succéder à feu Ratsimandrava. On connait la suite, puisqu’on n’a pas fini d’en payer le prix...

    Ah, 72...si j’avais su....Pour en revenir aux commémorations du 13 mai 1972...Que de temps perdu depuis, j’y avais pourtant participé. Que de rêves et d’espoirs ce mouvement avait entretenus.. .Il faut dire qu’aux lendemains du mai français qui avait fait vaciller De Gaulle, nous étions nous aussi mus par un idéal révolutionnaire auquel, finalement, on ne comprenait pas grand chose. A 12 ans, je suivais un mouvement qui nous promettait un monde meilleur, en rasant gratis....L’extrême gauche, animée alors par un Manandafy aujourd’hui converti à l’ultra-libéralisme, nous vantait le modèle chinois, sauce Mao, qui devait délivrer Madagascar de tous les fléaux du capitalisme et du néo-colonialisme.

    Les jeunes de l’époque qui, comme moi, imprudemment et innocemment, s’étaient laissé entraîner par des fanatiques et des opportunistes doivent être amers ; et regretter une aventure qui a été déviée par cette caste de vautours en 1975, pour amener le pays dans cette impasse actuelle.

    La vie, au fond, n’était pas si mal en 1972. Je vous parle d’un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître. Sans être parfaite, oui, elle n’était pas si mal....Il faisait bon, il faisait doux vivre à Tana, le fossé entre les riches et les pauvres n’était pas aussi abyssal ; des fléaux comme la famine et l’insécurité n’existaient pas ; le système scolaire du pays était l’un des meilleurs de la région, nos médecins formés pour la plupart en France étaient performants (le serment d’Hippocrate n’était pas le serment d’hypocrite qu’il est devenu depuis la période Ratsiraka)...Les moins de 40 ans auront du mal à me croire, pourtant c’était la vérité. Bien sûr, comme je disais, tout n’était pas parfait. Le parti au pouvoir ( le PSD de feu Tsiranana ) avait tous les leviers tant politiques qu’économiques avec les dérives que cela implique : corruption, confusion des patrimoines...Sans parler d’un climat néo-colonialiste où les vazaha occupaient la plupart des postes de commandement. Mais ces dérives que je condamne n’avaient rien à voir avec l’ampleur qu’elles ont prises depuis 1975, où ces dérives sont devenues la norme ! A la place des vazaha, les Soviétiques et leurs alliés d’abord, les nord-coréens ensuite sont venus s’imposer. Un autre colonialisme, plus pervers, qui a débouché sur les bidon-villes et les faillites en tous genres...

    La période transitoire du général Ramanantsoa a bien essayé de limiter les dégâts. Les hauts officiers qui s’étaient, presque contre leur gré, retrouvés au pouvoir ne pouvaient en aucun cas être soupçonnés de la soif de pouvoir qui anima celui qui s’ était imposé pour succéder à feu Ratsimandrava. On connait la suite, puisqu’on n’a pas fini d’en payer le prix...

    Ah, 72...si j’avais su....

    • 15 mai 2013 à 18:07 | ratiarivelo (#131) répond à zanadralambo

      Salama ee ! Ekeko ary tsy azo lavina ny FAHAMARINANYny lazainao ra-Nama ! Tsaroana tokoa ******* raha nihidina iny andohan’ Analakely iny ny JENERALY Gabriel RAMANANTSOA avy hatrany dia nobatainay natao AN-TSOROKA hafaliana moa izany ny hanay sy ny VAHOAKA amanalin-kisa****** Raha azo averina ny TANTARA dia averintsika ****** MDR.... Fa ny mampalahelo : dia ity MPAMPAN-DIHY VODY(ANR***) inona hony no mba fantany ny @ny 13 Mai 1972*** Samy tsara

    • 15 mai 2013 à 18:34 | destiny (#5811) répond à ratiarivelo

      Domina amin’ny resabe ny Vahoaka no tanjon’i Rajoelina.

      Aleo ny Vahoaka hifidy izay tiany fa 4 taona izy izay nahita

      tsara. Samia mitazona tsara ny PVs-ny n’iza n’iza fa aza misy

      matahotra ! Efa betsaka tsara izao ny fomba hanarahana

      ireo na any amin’izay faran’izay ambany vohitra aza

    • 15 mai 2013 à 20:38 | Radepy (#7163) répond à zanadralambo

      Eh oui, c’est bien dommage n’est-ce pas ?
      Mais la période transitoire de Ramanantsoa n’a pas su gérer la situation en générale, elle n’avait ni le savoir-faire ni la bonne vision de gouverner le pays, à l’image de cette dernière décennie où les conflits d’intérêts ... des réformes hâtives à savoir l’abrogation des lois ( sur les impôts, sur la décentralisation, la structure de l’Etat, ...) ... ont éclaboussés le plan quinquénal de développement du pays tout entier et perdant ainsi toute autorité ... dont les conséquences étaient une catastrophe.

    • 16 mai 2013 à 05:33 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à Radepy

      Voilà la vraie source du problème ...

      Avec des technocrates et de jeunes colonels ambitieux, le Général Ramanantsoa a bien voulu faire mais vite dépassé par la frénésie et le "démon de midi" des quadras :
      - Rabetafika, dauphin intellectuellement mais enclin au fédéralisme,
      - Ratsiraka, négociateur habile (toujours 3° de sa classe !!!),
      - Rajaonarivelo, le secrétaire du Gouvernement, jamais invité au Conseil,
      - Ratsimandrava, le cadet de tous intellectuellement, sérieux, bosseur et proche de la réalité, ...
      - ...

      La concurrence était dure entre les membres du Gouvernement ... pour servir et le Général en particulier et la Nation (pas la République) en général.

      Tellement c’était la pagaille lors d’un Conseil du 31 Décembre 1975 (Le reporter Latimers Rangers en sait beaucoup ...) que Le Général Ramanantsoa a passé le relais à qui ???
      - ni à Rabetafika, son dauphin,
      - ni à Ratsiraka,
      - ni à Zafy,
      ...
      Mais au Colonel Ratsimandrava, purement et simplement. celui qui côtoyait les paysans par le "Fokonolona" (problèmes fonciers et agricoles, ...)

      Ce qui a surpris certains membres du Gouvernement :outrés, vexés, ...

      Voilà l’explication de ce qui existe actuellement.
      Didier Ratsiraka, tout comme Zafy, en savent quelque chose ...

      Et qu’on le veuille ou non, ce n’est ni Rajoelina, ni Ratsiraka, ni qui que ce soit le problème à M/car.

      C’est un problème foncier : le QMM à Fort Dauphin, l’Ambatovy, nos territoires maritimes avec la pêche, les exploitations pétrolières, ... livrés aux grandes puissances étrangères... C’est une des raison de la chute de Ravalomanana sur le Grand Ouest avec les Coréens... (Son avion Force One II ? C’est du pipi de chat !!!).
      Et Hajo Andrianainarivelo, en tant que vice 1° Ministre de l’Aménagement du Territoire, en sait beaucoup de choses ... Son carnet d’adresses internationales fait envier ... Rajoelina, Hery Rajaonarimampianiana, Pierrot Rajaonarivelo, etc ...(exploitants miniers, pétroliers, pierres précieuses, ...).
      C’est-à-dire, il a beaucoup de parrains (non institutionnalisés, non recensés, non ...) pour financer sa campagne présidentielle. Et il s’en fout complètement des observations de Rajoelina ...
      Encore et encore des gueguerres internes ... où le "quarté final" des élections présidentielles se tiennent par la barbichette ou la q ....

      Ravalomanana, Rajoelina, Ratsiraka, ... ne vont pas se laisser faire ... où ni le C.E.S., ni le CENIT, ni LA HCC, ni le Fisc, ni le Bianco, etc ...n’ont rien vu, rien constaté ...

      Cette élection ne sera pas truandée ... Les candidats "débrouillards" sont dans la phase finale à 2.

      Dommage qu’il n’y a pas de 1/4 et 1/2 finales dans les élections présidentielles, comme au foot !!! Ce qu donnerait de l’ambiance et offrir des spectacles au Vahoaka ... !!!

    • 16 mai 2013 à 09:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à zanadralambo

      C’est un beau discours !
      Dîtes-vous,vous avez 12 ans en 1972.
      A cette date,j’étais à Madagascar.J’ai vu un "FILS" d’un AMI,à peu près votre âge,haut responsable povincial d’Aantananarivo,rentrer à la maison pieds-nus,les tennis ficelés ,ficelés et portés sur l’épaule ,pour faire comme tout le monde.
      C’était risible.
      - "Je connaissais,de réputation,tous les meneurs de 1972,à Madagascar,des ex-résidus de Mai 1968,en France".
      J’étais du côté du "POUVOIR GAULLISTE",en FRANCE et j’ai défélié sur les Champs-Elysées,durant son escapade à Bade-Baden.
      ZANADRALAMBO,
      Ma FEMME se croyait "ZANADRALAMBO",mais je n’ai rien à cirer.Point barre !
      - "JE RESPECTE TOUT LE MONDE,sauf les e..nC ; ;u..lés, comme JUPE/jipo et sa bande.
      Cordialement.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 mai 2013 à 09:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      - "j’ai défilé "à l’venue des Champs-Elysées...le jour de l’escapade du Général DE GAULLE,à Baden-Baden....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS