Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 1er décembre 2020
Antananarivo | 17h45
 

Société

Assainissement

Esplanade Analakely : la Mairie déboutée par le Conseil d’Etat

jeudi 29 octobre | Mandimbisoa R.

La démolition des pavillons sur l’esplanade d’Analakely envisagée par le maire de la capitale, Naina Andriantsitohaina, ne se fera pas de sitôt. Les propriétaires des boutiques ont emporté une fois de plus la bataille judiciaire qui les oppose à la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) dans cette affaire. Le Conseil d’Etat s’est prononcé en leur faveur hier en rejetant l’appel de la Mairie d’Antananarivo.

Après avoir démoli les kiosques et magasins illicites construits sur les trottoirs, la Mairie avait prévenu qu’elle allait démolir les boutiques installés depuis 2016 sur l’esplanade Analakely. Au mois d’aôut, elle a donné trois mois de préavis aux propriétaires pour quitter les lieux. Ces derniers ont contesté cette décision et ont déposé une demande de sursis à exécution auprès du Tribunal administratif. Ils ont eu gain de cause mais la Mairie a fait appel du jugement.

Cette décision de la justice est un véritable coup dur pour la Mairie qui dans son projet d’assainissement de la ville a commencé à s’attaquer aux commerçants installés un peu partout en tout illégalité. D’un autre côté, l’exécutif de la mairie s’est déjà heurté avec les conseillers municipaux de l’opposition dans cet assainissement.

L’installation des boutiques sur l’Esplanade Analakely est régie par une délibération du conseil municipal du 30 mai 2016 et une convention de partenariat signée le 29 décembre 2016 durant le mandat du maire Lalao Ravalomanana. La convention stipule que le partenariat entre les parties dure dix ans.

Le Ministère de l’aménagement du territoire avait demandé l’arrêt des travaux dès la construction de ces pavillons en 2016 mais en vain. La tension est monté entre le ministère et à la Mairie à propos de plusieurs constructions constatées dans la capitale à ce moment-là. Tous les dossiers concernant le réaménagement des domaines publics doivent passer par le ministère même si le terrain est titré au nom de la CUA car la loi sur le domaine public est au dessus de tout autre texte, avait évoqué à l’époque un responsable au sein du ministère.

61 commentaires

Vos commentaires

  • 29 octobre à 08:38 | lancaster (#10636)

    Il est clair que architecturalement parlant, ces nouveaux pavillons n’ont pas l’elegance Des vieux pavillons d’Analakely.

  • 29 octobre à 09:29 | I MATORIANDRO (#6033)

    Alefa ! Alefa ! ry gasy paper a ;

    Itadiavo fomba hafa indray fa ohatran’ny efa hanomboka zany fahafaham-barakan’ny mpandrava zany an§

    Ataovy minan’iem an fa mirehreha loatra ilay vevay itako t@ alina iny an !!!

    Mpitsar tsy mahay ninin koa ze nanao an’zany fanapahan-kevitra tsy mampilamina zany ; tonga de afindrao toerana fa mamindra aretina @ ,sasany ao zany vao ho loza be an !

    Misy milaza fa mandroso nohon’ny taloha hono isika isika zao indrindra nohgon’ny t@ andron’Andriamatoa Filoha hajaina Marc RAVALOMANANA de hoy aho hoe " MANDROSO @ FIHEMORANA isIka ; ary tena MANARA-KENTRINA mihintsy.

  • 29 octobre à 09:29 | betoko (#413)

    Preuve que les magistrats ne sont pas à la botte du pouvoir .Conséquence , la mairie ne peut pas construire un marché à deux étages sur l’esplanade d’Analakely

    • 29 octobre à 10:19 | arsonist (#10169) répond à betoko

      Preuve qu’à cette heure matinale le junky foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko est déjà sous influence de rongony .

  • 29 octobre à 10:25 | betoko (#413)

    Arsonist
    Continue à me critiquer , tu auras une surprise désagréable d’ici peu Lache moi les casquettes

    • 29 octobre à 10:35 | arsonist (#10169) répond à betoko

      Ha - ha - ha !
      Il ne fallait pas commencer à chercher des crosses à un arsonist .
      Car les molotov peuvent allumer des incendies .

  • 29 octobre à 10:26 | betoko (#413)

    Lache moi les baskettes

    • 29 octobre à 10:41 | arsonist (#10169) répond à betoko

      Alors ? Est-ce que le personnel du Consulat est déjà au parfum qu’un faiseur de molotov ne "lâche pas les baskettes" [sic] du junky foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko ?

      Les rétorsions du Consulat : cà fait trembler de peur , hein !

  • 29 octobre à 10:31 | nez_gros (#10715)

    On s’en fout de Tana(pas les tananariviens), et encore moins de ce nanocosme d’esplanade...
    Le COVID, le KERE, le PALU, LA FUITE DE CAPITAUX , orchestré par des exportateurs-importateurs-et politiciens, ils sont là les Urgences, IL faut que ces Juges statuent là-dessus...

    le reste c’est de la divagation, pour ne pas parler de reel problème...
    T’as capté ou pas gros ?

    • 29 octobre à 11:40 | Shalom (#2831) répond à nez_gros

      Quelqu’un disait même qu’il serait mieux de déplacer la capitale ailleurs.
      Quand j’ai appris il y a quelques jours le décès d’un professeur médecin à Fianarantsoa, je lui ai rendu honneur et hommage, c’est quelqu’un qui aimait sa région d’origine.
      Ce que je trouve dommage, c’est quand les intellectuels ont terminé leurs études, la majorité se tasse comme des puces à Antananarivo oubliant les régions et l’affectation en région parait comme une sanction au regard de certains.
      C’est la mentalité centralisateur de ces pouvoirs qui se sont succédés.
      Tant que cette mentalité persiste, les régions n’avanceront jamais.
      Les régions doivent avoir plus d’importance qu’Antananarivo car c’est le cœur même de notre économie et quand j’écris "cœur", bien l’entretenir est une obligation pour le pouvoir.
      La Fédération est-elle la solution ? La Décentralisation effective ?
      En tout cas, le système actuel est voué à mourir rapidement.
      Préparons-nous !

    • 29 octobre à 12:17 | Isandra (#7070) répond à nez_gros

      Shalom,

      "Ce que je trouve dommage, c’est quand les intellectuels ont terminé leurs études, la majorité se tasse comme des puces à Antananarivo oubliant les régions et l’affectation en région parait comme une sanction au regard de certains."

      Là encore, leurs actions ont de chance de faire bénéficier leur région respective, même si cela aurait été plus importante, s’ils s’y étaient installé.

      Mais, le pire, à mon sens, c’est le cas des gens diplômés, super diplômés même qui restent à Andafy, après leur études., dont certains étaient boursiers de l’Etat Malagasy ou grâce à l’Etat Malagasy. Ils sont au service des autres pays.

      Hihihi ! C’est un avis, d’un niveau primaire.

    • 29 octobre à 12:25 | Isandra (#7070) répond à nez_gros

      Shalom,

      J’ai failli oublier, il y a même des déserteurs, ils suivaient des études au frais de l’Etat à l’ACMIL, mais, après, ils sont parti à l’étranger pour faire profiter aux autres pays, leur connaissances acquises grâce à cette générosité de l’Etat.

      C’est ça leur Hoan"ny tanindrazana.

    • 29 octobre à 15:29 | Shalom (#2831) répond à nez_gros

      Si c’est mon cas que vous citez, désolé de vous décevoir mais je suis le seul à me battre parmi les militaires qui sont restés à l’étranger pour que nous remboursions l’état malagasy.
      Tous étaient contre mon avis.
      Demandez à l’amiral Rakoto-Ramahavonjy quand il était à la présidence, mais j’ai payé mes dettes (la Semipi, l’Acmil et ce que j’estime que l’état m’a payé en tant qu’officier) et je vous le dis c’est une question d’éducation.
      Pour les écoles en France, demandez à M Raveloson Mahasampo, il a tout fait auprès de la coopération militaire française pour que je rentre à Madagasikara, désolé de dire que mes promotionnaires m’ont aidé à terminer toutes les études que j’ai faites (ça c’est le vrai esprit de promotion).
      Donc arrêtez de fantasmer sur ma situation, j’avais des parents qui m’ont éduqué mais pas de la manière dont les vôtres en ont fait avec vous.

    • 29 octobre à 15:58 | Isandra (#7070) répond à nez_gros

      Shalom,

      J’ai payé à l’Etat Malagasy mes dettes. Mon oeil !

      De toutes façons, vos engagements envers notre nation, c’est après vos études, en contrepartie de vos bourses, vous vous mettrez avec vos connaissances à son service pendant quelques années, mais, non pas, l’Etat s’est mis une banque qui débourse de l’argent pour vos études, après, vous le rembourserez.

      Comment pouvez-vous avoir la conscience tranquille de critiquer tout au long de la journée que Rajoelina ne honore pas ses promesses, alors que vous-même, vous n’avez pas honoré vos engagements envers notre nation ?

      Par contre, votre frère qui honore ses engagements jusqu’à ce jour. Voilà, un vrai homme d’honneur et de principe.

    • 29 octobre à 17:49 | Shalom (#2831) répond à nez_gros

      Je n’ai pas à m’étaler à discourir avec des robots. Je vous ai donné des noms, allez au moins les leur demander.
      De toute façon, ce n’est pas à vous mais à l’état que j’ai effectué le remboursement, que ça vous plaise ou non je n’ai rien à foutre. Et ce n’est pas parce que vous dites "mon œil" que ça ne doit pas être vrai !

      Ce que j’ai fait à Madagasikara en tant qu’officier, sans m’en vanter, je demande qui aurait pu en faire autant : qui a remis contre vent et marée la discipline au sein des forces aéronavales ?
      Quels corps ou officiers aient réussi à faire passer le pré-bacc, le bacc chaque année à des dizaines d’appelés ? Qui les appelés quelque soit leur corps appellent-ils pour les défendre quand ils sont traduits devant le conseil de discipline ?

      Mes contributions pour Madagasikara après avoir fui le régime de l’amiral de ranom-potaka ?
      Les dizaines de milliers de dollars que j’investisse chaque année à Madagascar par maintes voies jusqu’à ce jour.
      Au temps de Rakotomahanina Ralaisoa, les cours que j’ai dispensés à l’université pour certains étudiants en DEA les mois de juillet et août et ça bénévolement - je paie tout : transport, logement, support de cours et TD ? Aucun ariary déboursé par Madagasikara.

      DJ en a-t-il fait autant ?

    • 29 octobre à 17:57 | Isandra (#7070) répond à nez_gros

      Shalom,

      Supposons tout ce que vous nous racontez là soit vrai. Mais, cela n’enlève pas que vous n’avez pas respecté vos engagements. Vous montrez un mauvais exemple à la nouvelle génération.

      C’est pourquoi, je vous dit, regarder d’abord votre grande poutre avant de juger la paille de votre voisin.

    • 29 octobre à 19:26 | Shalom (#2831) répond à nez_gros

      Hanompo olona toa an’i amiralin-dranom-potaka ? Na olona toa an’i DJ T9 mpanongam-panjakana ?
      SANATRIA.
      Tsy ny aty velively no hanompo olona manao ts’inonts’inona ny maha malagasy ny vahoakan’i Madagasikara.
      Izay olona rehetra manohitra ireo tsy alehany ireo na iza na iza dia tohanako avokoa.
      Ny adidiko amin’ny fireneko, tsy ianao no hampianatr’ahy izany.
      Zanaka tsara taiza ny aty ka mahalala ny tokony hataony fa tsy olona mpanompo sy mpisolelaka toa anao no hanoro ahy ny atao hoe adidy.

      Ialan-tsiny amin’ny mpisera fa manjary toa lasa reska tsy misy hifandraisany amin’ny takalo eto na voasoratra, sendra izay olona tsy alehany toa itony. Miala tsiny indrindra.

  • 29 octobre à 11:30 | Isandra (#7070)

    Ainsi va la vie, même si on est Winner, ça ne marche pas à tous les coups, parfois on perd. On laisse un peu les adversaires se réjouissent, se vantent.

    Certains sur les réseaux sociaux, qui pètent plus haut que leur..., jubilent même comme s’il s’agissait de l’empêchement du Président.

    Le plus important à nos yeux, dans cette affaire, elle nous montre bien que notre justice quelque soit son instance est indépendante, l’exécute ne peut rien s’y immiscer, si vous y avez perdu, cela veut dire que votre dossier n’est pas solide et vos preuves ne sont pas convainquant ou carrément infondées.

    • 29 octobre à 11:43 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Et mec ! Retourne en primaire pour réviser ton français.
      Raha tsy izany soraty amin’ny tenind-razanao.

    • 29 octobre à 11:43 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      tenin-drazanao

    • 29 octobre à 11:47 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      J’ai écrit "mec" car la tournure des phrases ne peut être celle d’une femme.
      Désolé !
      Et surtout d’une femme de cette région. Non, celui qui écrit ici est un mec

    • 29 octobre à 11:55 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Même mon Perroquet parle le Français mieux que toi dis donc. Mon chien te transmet le Waf Waf.

      Pathétique !!!!!!

    • 29 octobre à 12:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      Hihihi ! A la Masin-joany, je ne vous ai jamais dit que j’ai déjà fait la primaire,...!

    • 29 octobre à 12:09 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Shalom "MEC".

      Izy ve (M/F) ?

      Vadiny (M/F) ?

      Mpanolo-tsainy (M/F) ?

      I.andra (M/F) ?

      Raha manahirana anao ilay "I.andra" (. = s na n)

      Tandremo, tsy lahy izy anefa tsy vavy ? Ilay any ambony indrindra sa ilay any ambany indrindra ?

      Miankina amin’ilay "tournure" hoy ianao, efa tsy SFanabeazanaF izany fa eo ambonimbony eo ?

      Ankamantatra be tokoa ity I.andra ity.

    • 29 octobre à 12:27 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Hotran’ny sujet lehibe ny sexe ny Isandra ah !

      Hihihi !Ny mety angamba dia hoe Isandra tsy misy sexe, amin’izay mifarana ny ady hevitra !???

    • 29 octobre à 13:47 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Ianareo koa ry namana isany dia mandany fotoana amin’izay zavatra misy antony akory an !

      Milaza ’ty besileo foza vavy ’ty fa tsy misy sexe izy . Mazava izany ny amin’iny !

      Tsy sexe fotsiny anefa no tsy misy amin’io besileo foza vavy io , fa izay rehetra maha olona dia samy tsy misy amin’izy io daholo !

    • 29 octobre à 14:14 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra

      Ka tena ilaina fakafakaina anie ilay momba ny lahivavy ny fozanjely (sexe des faux anges), satria raha tsy fantatra io ahoana no amantarana na winner izy na tsia.

  • 29 octobre à 12:11 | Marika (#9389)

    Oh ry zalahy à !

    Ity maire ity anie raha izao no fandehany dia ny hamotika ny tànana no tena ao anatin’ny sainy fa tsy hoe hanamboatra an-Antananarivo è !
    Raha ny zava-miseho hatreto dia toa nahazo baiko izany i léry manao hoe : Arodano faty any daholo izay nataon’ny teo aloha,dia ataovy mihinan-tsy finany amin’izay ireo vahoaka tsy nifidy ahy ireo.
    Raha jerena akaiky izany dia tena valifaty pôlitika daholo no iainana eto fa fiatsaram-belatsihy daholo ny ambiny.
    Ny vahoaka amin’izany dia miaina amin’ny nofinofy sisa fa tsy misy intsony ny azo raisina.

    • 29 octobre à 15:57 | Rainingory (#11012) répond à Marika

      Marika,
      Araho, omaly tamin’ny vaovaon’ny Real TV,

      28 Oktobra 2020- Hary Naivo RASAMOELINA : Amin’izao fitondrana izao no tena mahery vaika indrindra ny fanaovana valifaty politika raha oharina tamin’ny tantaram-pirenena rehetra tany aloha.

      https://www.facebook.com/RealTVcanal30UHF543.25MHz/videos/359988372113045/

  • 29 octobre à 14:38 | Besorongola (#10635)

    Ce projet d’assainissement de la capitale fait partie de notre programme nous n’irons pas à dénoncer notre propre idée mais la grosse différence dans la manière de faire c’est la charrue avant le bœuf de Rajoelina. Combien de fois on répète à ce régime qu’avant de prendre de telle décision, il fallait d’abord PRÉPARER LES MESURES D’ACCOMPAGNEMENT sinon c’est vouer à coup sur à l’échec.
    Rappelons que ces Box ont été autorisé par l’ancienne Maire et même s’ils sont fabriqués avec des matériaux en PVC il existe d’énorme contraste avec les pavillons originaux mais je préfère quand même ces Box, à cet endroit aux abords des pavillons, que les vendeuses de ANANA à même le sol.
    Sachez aussi que ces Box appartiennent souvent à la classe moyenne et n’a rien à avoir avec vendeurs ambulants à la sauvette qui jonchent les rue de Tanà. Qui dit classe moyenne dit fonctionnaire, militaire et commerçants à Madagascar. Ces gens là sont souvent frères ou sœurs ou nièces ou tantes ou oncle de magistrat bref gens MIHAJA comme on dit à Tana... C’est l’une des explications de cette décision du Conseil d’Etat. Prenons l’exemple des Taxi Be, les Sprinters et autres minibus appartiennent souvent aux officiers supérieurs de l’Armée sinon à des hauts fonctionnaires qui investissent les fruits de leurs argents générés par la corruption. Cela porte un nom c’est "LE BLANCHISSEMENT D’ARGENT SALE".. Alors si Rajoelina s’aventure à attaquer ces gens là, il risque gros en 2023 .
    Pendant ce temps après celui d’Ambodivoana un deuxième KFC du Colonel Sanders de Kentucky vient d’être ouvert à Andohotapenaka et les Antandroy continue de crever Cela porte un nom LE TGV ROULE PAR LA QUEUE !

    • 29 octobre à 18:34 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      Besorongola, quels Antandroy ? Ça existe encore les Antandroy ?
      DJ a une vie de famille parait-il ...
      Et les Antandroy, ouste allez vivre votre kere ailleurs et ne m’emmerdez pas ! Ma famille est plus importante que vous et mon fils vient d’avoir le bacc, vous imaginez ? Le bacc !

      Interprétation libre du comportement de DJ mpampandihy fitombenana (T9 avec modération)

  • 29 octobre à 14:41 | zanadralambo (#7305)

    Je ne suis pas de la famille de Finengo, je voulais le préciser à certains qui ne me connaissent pas (cela fait un moment que j’ai disparu des radars) et que le terme « frérot » pourrait induire en erreur. On s’est connu sur ce forum, on s’est découvert des points communs, on partageait les mêmes idées. Comme moi, il combattait cette xénophobie, cette francophobie qui, hélas, est devenue le mode de pensée d’une certaine classe politique malgache et que beaucoup entretiennent sur ce forum. Comme moi, il a toujours clamé son amour de la France, ce pays qui nous a recueillis et qui nous a tout donné… comme moi, il refusait de cracher dans la soupe. Ce qui nous a valu des insultes, on a été traités de traîtres, de renégats, de vendus par quelques fanatiques qui sont pourtant planqués dans cette France honnie, dont ils revendiquent la citoyenneté quand leurs intérêts sont en jeu. Comme moi, il avait la nostalgie furieuse de l’ère Tsiranana, une époque que les moins de 50 ans n’ont pas eu la chance de vivre et de connaître. Comme moi, il avait la haine de ces nationalo-communistes qui ont amené, en 75, au pouvoir un capitaine de corvette qui a botté le Q à la France pour nous revendre aussitôt à la Corée du Nord…On paie aujourd’hui le prix de l’aventurisme. Comme moi, il avait la haine de tous ces vautours qui se sont succédé depuis et qui ont perpétué la gabegie de l’abruti qui nous a menés dans cette impasse d’où nous n’arrivons plus à sortir… Comme moi, il avait un amour atavique de Mada, la terre de mes ancêtres, la terre d’une partie de ses ancêtres. Pour tout ce qu’on partageait, il avait fini par m’appeler frérot (et, au fond, c’était mon frère), je le suis resté jusqu’au bout…

    J’ai appris son départ par son fils aîné qui a dû tomber sur nos nombreux échanges sur Facebook. Le frérot aimait bien me faire partager tout ce qui l’intéressait. C’ était un fan de radio amateur, j’ai une photo de son petit studio, il avait un beau matos. C’était comme moi un passionné de cuisine, on pouvait échanger pendant une heure des recettes au téléphone.
    Depuis un certain temps, j’avais moins de nouvelles, puis il y a 15 jours, 3 semaines, j’ai reçu ce message funeste où il m’annonçait que la fin était peut-être proche. Je lui avais répondu que l’agnostique que j’étais allait prier pour lui, « MDR » fut son dernier message.
    Je ne sais pas si son fils était au courant de son activité sur MT. Je lui ai dit que beaucoup d’entre vous lui ont rendu hommage sur la toile, vos messages iront droit au cœur des ses proches.
    Pardon pour ce hors sujet, je tenais à faire revivre, une dernière fois, la mémoire d’un homme, d’un ami avec qui nous avons échangé pendant des années, parfois avec une passion exacerbée, nos idées, nos passions. Qu’on ait été d’accord ou pas avec lui, on lui reconnaîtra une honnêteté sans faille, une franchise qui n’a pas toujours plu à tout le monde. Le frérot était un être entier qui ne savait pas faire de concession, c’était à la fois sa plus grande qualité … et peut-être son plus grand défaut. C’est pour ça qu’on l’aimait.
    Adieu, vieux frère, dommage, dommage que tu n’aies pas pu fouler une dernière fois cette terre que tu as quittée avec regret . Ciao, les amis.

    • 29 octobre à 15:25 | Jacques (#434) répond à zanadralambo

      Merci, Zanadralambo, pour cette clarification.

    • 29 octobre à 16:02 | lé kopé (#10607) répond à zanadralambo

      Zanadralambo ,
      Merci pour cet hommage posthume , que nous partageons tous ,dans une grande majorité .Je tenais juste à préciser , que ce qui réunit tous (je l’espère),sur cette tribune , est notre attachement et l’Amour pour la Patrie .Où que nous soyons , et quelque soit nos opinions , nous avons tous un rêve : Que notre Pays sorte de ce cauchemar , pour que nous puissions vivre en paix , subvenir à nos besoins , avoir un soin de qualité ,une Education digne de ce nom, et des infrastructures qui permettent à notre Pays de se développer .Est ce possible ? Oui ,Monsieur , mais à condition que notre Unité dans la diversité ,nous conduise vers un même chemin , et non nous battre pour les intérêts supérieurs de la "Ration" . Certains sur ce Forum , continueront leurs manœuvres destructrices , mais les menaces et les insultes sont les armes des faibles d’esprit .Qu’on les pardonne ,car ils ne savent pas ce qu’ils font ...

  • 29 octobre à 15:45 | lé kopé (#10607)

    Isandra ,
    En parlant de votre justice "des vainqueurs", même le Système Anticorruption (SAC), composé de la PAC, du BIANCO, de la SAMFIN , et du Conseil supérieur de l’Intégrité (excusez moi du peu), ont reconnu les failles de notre système juridique .Quand le Conseil Supérieur de la Magistrature, censé juger les fonctionnaires défaillants de sa corporation ,est chapeauté par le Président lui même (démuni de toute connaissance juridique), et du Ministre de la Justice , comment peut on espérer une quelconque impartialité ??? En tout cas , vous avez maintenant tous les pouvoirs entre vos mains , et vous n’avez plus aucune excuse sur le déroulement de la vie de la Nation . Ecoutez bien braves gens , l’Emergence tant claironnée est en Marche ...A condition que l’inventeur de cette expression ,soit d’accord pour vous soutenir , malgré les divergences sur les îles éparses . Méfiez vous , car si vous titillez les Gaulois sur leurs intérêts , ils sortent assez vite de leur zone de confort . Le laitier en a fait les frais , avec l’aide de Charles ,la Bourgeoisie Compradore , et les Indiens" boustés" par les EUROS ,à la barbe de nos compatriotes réduits à la compter les grains de riz .

    • 29 octobre à 16:15 | vatomena (#8391) répond à lé kopé

      Finengo était de la race de ceux qui avaient fait de Madagascar un pays bon à vivre ,bon à vivre pour les français comme pour les malgaches ,la paix civile assurée et à manger pour tous.Les naufrageurs du pays ne pouvaient se reconnaitre dans cet homme d’honneur.. Lui était une conscience ...

  • 29 octobre à 15:46 | Lefona Again (#10319)

    ISandra que nenni !

    Ces "sale homme", "mlle arsofist" , "perdu dans la collique", et autres "maesgastro".. ne sont rien de plus ou de moins que des "champignons" qui se prennent pour des "truffes" !

    Ni animal ni végétal, mais..champignon ! Un truc qui peut être comestible ou lethal ! mais qui a le besoin de s’étaler avec ..rien ou très peu de choses !

    Ni partisans ni opposants officiels, mais qui se la jouent solo, pour leurs égos. Le champignon est capable de tisser des liens avec d’autres champignons dans une première étape de son expansion mais qui va tuer le même champignon, quand il aura la garantie d’être assez "étalé".

    Ce n’est pas avec des champignons qu’on construit un pays, Isandra ! VOus le savez ! HAHA !

    Ah oui, j’ai lu que le champignon Finengo est out 4 good !
    En tant qu’être humain, j’adresse mes sincères, je le redis sincères, et une troisième fois, sincères condoléances à sa famille !

    Mais en tant que forumiste je dis ceci :..Feu Finengo était un forumiste abjecte, provocateur, irrespectueux qui exécrait sur les malgaches, bref un allumeur de feu qui a choisi la facilité, les raccourcis dénigrants et il ne me manquera pas !

    Les faux-derches champignonneux vont rappliquer comme légion, je le sais, mais c’est logique et confirmatoire de mon constat !

    • 29 octobre à 18:18 | Shalom (#2831) répond à Lefona Again

      "Si pire encore", allez fermer votre "portail", dormez et ne vous réveillez plus jamais.

    • 29 octobre à 18:57 | Lefona Again (#10319) répond à Lefona Again

      "Sale homme", en quel honneur veux tu que j’aille me recoucher alors que toi, tu post ici même le jour du sabbat ? T’es zinzin toi ! Un petit rigolo mais un gros champignon qui enfle, enfle, enfle ! franchement ca doit faire mal non ? dit nous tout !

    • 29 octobre à 19:46 | Shalom (#2831) répond à Lefona Again

      "Si pire encore", allez fermer votre "portail", dormez et ne vous réveillez plus jamais.

    • 29 octobre à 19:57 | Maestro (#7313) répond à Lefona Again

      @ Lefona Again

      Ouh là ! Mais que t’arrive t il " Négro " ? Tu t’es assis sur ton " Lefona " ? Attention Vilain ! Ne va pas te déchirer le " Derche " car on risque de se moquer de toi.

    • 29 octobre à 21:13 | Lefona Again (#10319) répond à Lefona Again

      @ maesgastro
      Négro ? ou là le raciste primaire ! t’es quoi toi ? blanc, chocolat ou vert-gris moisissure, champignon que t’es ?

    • 29 octobre à 21:14 | Lefona Again (#10319) répond à Lefona Again

      sale homme, rayé angaha ny kapilan-drangahy ?

    • 29 octobre à 21:55 | Maestro (#7313) répond à Lefona Again

      @ Lance à Deux Balles.

      " Négro ", je ne sais pas ils se parlent comme ça en France en bas des Immeubles et ça ne choque pas du tout les Racailles. Sinon ma couleur plait pas mal aux Femmes et ça me suffit largement, pas de complexe, pas besoin de " Lefona ", tout ce qu’il faut là où il faut quoi !

    • 29 octobre à 23:12 | Zora (#10982) répond à Lefona Again

      Bonsoir à tous,
      Aucun respect pour les defunts qui est un des cultes malgaches... Arrogant, cynique et grossier. C’est lamentable !
      Triste personnage..

    • 29 octobre à 23:16 | arsonist (#10169) répond à Lefona Again

      Spear Encore le foza nécrophage à forte odeur tenace tente à nouveau de piloter plus mal que bien son cerveau-lent sur ce forum !
      En vain .

  • 29 octobre à 17:34 | Besorongola (#10635)

    TANDIS QUE RAJOELINA SE REPOSE EN FRANCE, LA FAMINE À ANDROY S’INVITE À L’HÉMICYCLE.

    Famine à Madagascar : le député réunionnais David Lorion demande à la France d’agir
    solidarité
    David Lorion
    ©JACQUES DEMARTHON / AFP
    David Lorion a interpellé, mardi 27 octobre, le gouvernement sur la famine qui sévit actuellement dans le sud de Madagascar. Le député Les Républicains demande “une initiative diplomatique” de la part de l’État.
    Inès de Rousiers • Publié le 27 octobre 2020 à 18h15

    "Je voudrais vous parler d’un immense drame”. Mardi 27 octobre, David Lorion s’est exprimé devant l’Assemblée Nationale sur la situation préoccupante de Madagascar, rappelant la sécheresse qui frappe le sud du pays depuis quelques mois. Une sécheresse “sévère” qui “l’est aussi dans l’île de La Réunion”, rappelle le député réunionnais.

    Un million de personnes touchées par la famine
    Depuis plusieurs mois la famine frappe durement près d’un million de personnes dans le sud de l’île où il n’a pas plu depuis neuf mois. En première ligne : les enfants, dont beaucoup souffrent de malnutrition. Au moins dix personnes sont décédées, dont des enfants et de jeunes adolescents.

    “Nous avons un devoir de solidarité envers ces populations”, a martelé le député rappelant les liens qui unissent la France au territoire de l’Océan Indien. Une solidarité dans laquelle La Réunion est en mesure de jouer un rôle important. L’élu évoque ainsi le nécessaire plans de développement pour l’induction de l’eau dans le sud de l’île, pour lequel “La Réunion a un savoir-faire, une ingénierie et une proximité”. Il appelle ainsi l’Etat français à agir et à proposer un plan d’aide au gouvernement malgache.

    Prêt de 10 millions d’euros
    Pour Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur, la France est déjà “engagée pleinement auprès des autorités malgaches”. Le ministre a rappelé la mobilisation des collectivités locales à Mayotte et à La Réunion qui ont permis de récolter 530 000 euros en octobre, ainsi que l’enveloppe d’un millions d’euros en faveur de plusieurs associations et ONG humanitaires en 2020.

    “Le gouvernement malgache pourrait mobiliser des prêts de contingence pour la gestion des risques de catastrophe, octroyé par l’agence française de développement”, a également avancé Franck Riester. Un prêt à hauteur de 10 millions d’euros, accompagné d’1,5 millions de subventions.

    A La Réunion et à Mayotte, territoires voisins de Madagascar, la solidarité s’est d’ors et déjà mise en place, notamment au travers de l’opération “kéré 2020”, lancée le 12 octobre dernier. Près de 100 000 euros de dons ont été récoltés, et les distributions de colis alimentaires ont débuté le 22 octobre dans le sud de l’île. Un “élan de solidarité remarquable” salué par le député David Lorion.

    À lire aussi
    Solidarité pour Madagascar : les associations entrent en action, la Région débloque 150 000 euros.

    • 29 octobre à 18:10 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      Besorongola
      Les réunionais et mahorais sont solidaires pour Madagascar en se posant la question pourquoi pas cette solidarité ne s’étend elle entre les malgaches ? ceux ou celles qui ont même un peu la possibilité ? c’est le geste qui compte .
      - Compte tenu de la situation ,beaucoup de nos concitoyens y compris la diaspora pourraient entrer en action .Je l’ai déjà mentionné à condition que les aides ne soient pas détournées c’est l’essentiel et qu’une solution pérenne devrait être mise en place pour résoudre ce problème de famine (kere ) sur le long terme pour sortir de l’assistanat perpétuel .Les sociétés civiles ,,ONG et les acteurs de tout bord devraient se mobiliser pour endiguer ce fléau dont l’avenir se reposera sur l’adduction en eau de la région pour favoriser les agricultures et élevages ,...En même temps il faut se rassembler pour combattre la corruption ,les détournements .Tout cela demande aussi le changement de mentalité afin que tous les malagasy soient responsables de leur avenir .
      Conclusion : Il faut faire une sorte de révolution pour s’en sortir .
      Vociférer et citer les maux que nous connaissons déjà ne servirait que des leçons pour progresser .La solidarité est la plus importante .
      J’ai dit ,si les 80 000 ou 100 000 expatriés notamment en parlant de ceux qui ont les moyens cotisent annuellement pour une somme de 50 euros par tête ,sur dix ans ,il y aura 50 millions d’euros ,c’est mieux que de construire des stades manara penitra pour gérer les situations urgentes.Le proverbe dit : l’oiseau fait petit à petit son nid .....si on ne commence pas les travaux d’adduction en eau potable et l’eau pour irriguer les agricultures ,il n’y aura pas de miracle .
      N.B//Peut être que les coûts des travaux peuvent dépasser largement les 50 millions d’euros voire le double ,triple ,.....mais c’est un exemple que j’ai avancé .

    • 29 octobre à 18:58 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      La France , la France et toujours la France !! Et madame Isandra qui croit toujours que le malheur malgache vient du pillage par la France !

  • 29 octobre à 18:07 | diego (#531)

    Bonjour,

    La Mairie est déboutée par le Conseil d’Etat. On est sur un terrain juridique. Sur ce point, on peut dire donc que la justice fonctionne.

    Maintenant, il faut connaître me semble-t-il, les prérogatives Constitutionnelles de la Mairie et du Conseil d’Etat.

    Il y a six Provinces à Madagascar, six grandes villes et six grandes Mairies, cela va de soi.

    La question qui se pose est, est-ce que les élus et les responsables politiques des six grandes villes malgaches connaissent parfaitement bien leurs prérogatives Constitutionnelles ?

    Si c’était le cas ils ne réussiraient pas à développer et à moderniser leurs villes, si telle était leurs intentions, car ils vont retrouver sur leurs chemins le Conseil d’Etat et ils risquent de faire débouter continuellement.

    Madagascar est victime et sera toujours victime de la concentration à outrance des pouvoirs, tant que les dirigeants et le Parlement hésitent ou n’osent pas à réformer le pays.

    Il y a l’Etat, les Institutions, il faut qu’ils soient solides, fonctionnels, mais plus important encore, les Institutions politiques, les partis politiques dans lesquels on forme les futurs dirigeants, élus.

    Ce sont les élus, les responsables politiques, les dirigeants qui doivent réformer, solidifier l’Etat.

    • 29 octobre à 18:56 | Turping (#1235) répond à diego

      Diego ,
      Des solutions ont été proposées , pour sortir du bourbier dans lequel ce pays s’est embourbé depuis des lustres car il fallait faire des REFORMES ,des vraies depuis longtemps .
      - Les reformes en commençant par la décentralisation effective et financière du système ,car le système centraliste hérité depuis la colonisation n’a pas marché .Chaque région ,les responsables doivent jouer un rôle clé dans le développement de leur fief respectif .
      - D’abord avant de parler des institutions et constitutions fortes et respectable ,rien ne va dans le bon sens que si les partis politiques et la politique menée ne sont pas voués pour développer le pays en combattant d’abord la CORRUPTION ,les détournements des deniers publics .
      - Les reformes devraient se reposer sur de nouvelles bases de données où toutes les conspirations à mener devraient se reposer dans l’amélioration du bien être de la population : lutte contre la pauvreté généralisée où 80% de la population vit sous le seuil de la pauvreté .
      - Vos messages répétitifs sont très clairs : Il faut des institutions fortes ; respect de la constitution ; établir des processus électoraux fiables ,etc, ...on est d’accord .....Des processus qui ne semblent pas être acquis encore pour promouvoir les meilleurs issus . Est-ce que ces élus ,les députés ,les dirigeants en sont- ils conscients de ces enjeux ?? je n’y crois pas quand le pouvoir est avant tout un privilège pour se remplir les poches et les déluges après moi après les échecs successifs .Un cycle endémique depuis 60 ans .
      Une remarque : Cette histoire de processus électoral fiable n’est qu’un jeu de dupe quand la communauté internationale détient la clé des élections y compris les fraudes .Derrière cette histoire ,il y a les bailleurs de fonds qui tirent les ficelles car les endettements ,les emprunts ,etc,...ne sont pas destinés ni servis à bon escient ,et ce n’est pas leur problème quant à l’utilisation .Ils s’en fichent du reste car ils ne sont là que pour fructifier les aspects financiers ,les endettements qui appauvrissent toujours les perfusés .
      - Comme le feu Basile ,vous avez adopté le système régalien ,où seul le Ministère de l’intérieur comme avant le putsch ,coup d’état de 2009 qui est apte à organiser les élections . L’existence de la CENI est inutile .Normalement ,dans un pays qui avance les ingérences étrangères et leurs immixtions ne doivent pas faire l’objet dans l’organisation des élections (Souveraineté) ,....après on peut parler de la solidité des institutions ,la justice ,la constitution etc,.....et que les vrais partis politiques ,leurs rôles c’est de critiquer ,de veiller au respect et le bon fonctionnement de tout cela ,dénoncer les dérives ,etc,.... Enfin .pour que les endettements étatiques deviennent enfin utiles pour sortir Madagascar de la pauvreté . C’est cela le vrai défi ,l’enjeu !!!
      L’intérêt commun pour des valeurs communes qui se reposent sur la solidarité . Dans ce cas ,Madagascar ne sera plus parmi les pays les plus pauvres ni les moins avancés en Afrique comme au temps d’Antan .Mais pour quand ?That’s the question !
      Même après Rajoelina ,cette situation restera du pareil au même tant qu’un pays n’a pas sa vraie souveraineté !
      Regardez l’agissement d’Erdogan même si on rejette en condamnant l’acte de barbarisme ,l’islamisme radical abject !

  • 29 octobre à 18:25 | Shalom (#2831)

    Hors sujet même si nous parlons ici des pavillons d’Analakely :

    Extrait de Valosoa de ce jour :

    Faritra Sava : mitotongana be ny vidin’ny lavanila, ...
    Sahirana ireo tantsaha any amin’ny faritra Sava iny amin’izao fotoana satria nitotongana be ny vidin’ny lavanila eo amin’ny tsena any an-toerana.
    Tafidina ho 250.000 Ar amin’izao fotoana ny vidin’ny lavanila masaka 1 kg,
    ...
    Tezitra amin’ny fitondran-dRajoelina arak’izany ankehitriny ny any an-toerana, satria tsy araka ny fampanantenana nataony ny zava-misy, izay nanambara tamin’ny fampielezan-kevitra, fa hakarina hatramin’ny avo 2 heny, na avo 3 heny ny vidin’ity vokatra fanondrana ity.
    Mbola fampanantenana ihany koa no nataony tamin’ny fandalovany farany teo tany ...


    Mbola ho avy ilay maraina hanadratako anao ô ! aza kivy !

    • 29 octobre à 19:39 | Marika (#9389) répond à Shalom

      Shalom,

      Midina tokoa ny vidin’ny lavanila ankehitriny, tsy mifanaraka mihitsy amin ’ny fampanantenan-dRajoel. Ny zava-doza anefa ,ary tsikaritra amin’ny olana rehetra mitranga eto amin’ny firenena fa i Rajoel indray no antenaina hamonjy sy hitondra ny vaha olana amin’ireny olona ireny : VONJEO IZAHAY RAJOEL FA IANAO NO RAY AMAN-DRENINAY IZAO. Tsy fantatra na misy olona mamporisika na manafina ny fomba fiadin-dRajoel fa dia izy indray no raisina ho toy ny mesia hanavotra sy hamaha ny olana ateraky ny pôlitikan’alika ataony.

    • 29 octobre à 20:04 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      @ 29 octobre à 19:39 | Marika (#9389)
      ... fa i Rajoel indray no antenaina hamonjy sy hitondra ny vaha olana amin’ireny olona ireny : VONJEO IZAHAY RAJOEL FA IANAO NO RAY AMAN-DRENINAY IZAO. ...


      Ny loza dia izay mihitsy ilay feo tian’i leiry ho heno isak’izay izy mitsidi-paritany.
      Ohatra niseho.
      Tamin’ny andron’ny fitondrana teo aloha dia nidina tany Androy izahay nijery ny toe-tany amin’ny ankapobeny (ny antony tsy mampisy ny orana ka hitadiavana ny fomba hiverenan’ny orana). Tamin’izany no nahitana ny olona mitantara ny niseho tamin’ny andron’ny tetezamita.
      Nitsidika tany an-toerana tamin’ireny fotoanan’ny tetezamita ireny i DJ.
      Tamin’ny andro nahatongavany indrindra no avy ny orana.
      Dia nandohalika mihitsy ny vahoaka ka nanao hoe : ho ela velona ianao fa nitondra orana aty aminay.
      Eritrereto hoe mba ahoana ny fiedinedenan’ilay tary mahita izany.
      Ny olana anefa ? Folo taona mahery aty aoriana isika izao, mbola io fa eo ihany ilay Kere.
      Dia ireny fisehosehoana tamin’ny fahita lavitra tany Faradofay ireny no tohiny ary dia io izy hoe lasa mamangy ny fianakaviany any Lafrantsa fa ny Androy sy ny KERE-ny avelany ho ao ihany : TSY laharam-pahamehana aminy io zava-doza foto-pahoriana io.

    • 29 octobre à 20:15 | Besorongola (#10635) répond à Shalom

      Shalom.
      Tezitra koa n’y any Antsihanaka fa notoliran-dRajoelina VARY TAMPO kanefa ny mponin’ny SOMPOTR’I MADAGASIKARA dia mpihinana MAKALIOKA.
      Ny any Mahajanga dia asiana mandoha 2000 Ar ny Renim-pianakaviana vao mahazo " tosika fameno"

      Teny kely fampaherezana !
      Hita fa fantatr’i Isandra tsara ianao sy ny ralahinao nefa ianao toa tsy mahalala akory hoe iza ity Isandra ity Vavy sa lahy sa bi sa assexuee ? ka mamphery anao fa tsy mora ny miady amin’ny robot na koa matoto.
      Izy io rehefa tra-tehaka ny laingany dia manao adin’ny kanosa manao attaque personnelle ka mampahery ary mankasitraka indrindra ny herimponao.

    • 29 octobre à 22:48 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Besorongola,

      Mampalahelo tokoa ny mandre ireny zava-niseho tany Antsihanaka ireny.
      Dia mbola maneno ihany ny sasany fa "tsy nahomby hono ny mpanohitra nandalo tany" ; izany hoe, nahafa-po ny olona ny dian’ilay "filou" raha avadika ny dikan-teny.
      Ary ny tena mahatsikaiky dia tsy mba nojeren’i leiry akory ny olana vokatry ny tata-drano feno fasika ka manimba ny fambolena any an-toerana.
      Ny any Antsihanaka ve no vanginao ka tsy jerenao ny voly vary ? Fanaovana tsinontsinona an’Antsihanaka izany. Ny mahamay azy dia ny seranam-piaramanidina ; amin’ny saina tsy miangatra, ho raharahin’ny tantsaha inona izay seranam-piaramanidina.
      Sa ny vatosoan’Andriamena no maha-maika ?

      Lasa esoeson’ny mponin’i Tsinjoarivo ny fahatongavan’ny "filou" tany iny faritr’Ambato iny, ataon’ny ankizy hira ny hoe "vary tampo, tampo, tampo-drano !".

  • 29 octobre à 19:25 | Ra-Jao (#282)

    A mon avis, notre maire confond un peu son pouvoir administratif, en l’occurence celui de de procéder à la destruction des kiosques et magasin construits illicitement sur les trottoirs. . Concernant les boutiques installées sur l’esplanade, ce sont des constructions ayant obtenus un permis délivrés par son prédécesseur. Seul un acte de justice autorise leur démolition. Et même dans ce cas, un vrai juge, mais pas un mercenaire appelé juge, doit prouver que les causes du contrat qui lie les propriétaires avec la cua ne remplissent pas les conditions de fond de validité d’un contrat : consentement des parties, capacité des parties à contracter, contenu licite ...
    Leur ignorance conduit souvent nos dirigeants à prendre des décisions qui bafouent nos lois, d’autant plus que ceux qui doivent les rejeter, lâches et cupides les valident très souvent

  • 29 octobre à 19:52 | Isambilo (#4541)

    Je ne comprends toujours pas pourquoi Razanamasy a supprimé ce marché d’Analakely. En FRance, aujourd’hui, on court partout pour trouver des marchés de plein air. Comme quoi l’air marin de Tamatave peut changer l’ intelligence.

  • 29 octobre à 20:30 | Besorongola (#10635)

    Besorongola (#10635)
    DOUZE MINISTRES DE LA TRANSITION VISÉS PAR DES ENQUÊTES MAIS LE NOM DE LEUR CHEF N’EST PAS CITÉ !
    VAZAHA MODY MIADY SA....?
    PAIKA ADY HAMELEZANA IZAY JODASY ?

    Madagascar : l’heure des comptes pour d’anciens ministres
    politique

    Douze ex-ministres Malgaches sont visés par des enquêtes. Ils étaient en poste de 2009 à 2013. L’Assemblée nationale devrait transmettre, prochainement, ces dossiers à la Cour suprême. Dans le même temps, le Service de Renseignement financier traque 579 milliards d’ariary d’évasion fiscale.

    Fabrice Floch • Publié le 28 octobre 2020 à 12h11, mis à jour le 28 octobre 2020 à 12h26

    La crise sanitaire a entraîné une crise financière sévère à Madagascar comme dans de nombreux pays. La Grande île étant déjà parmi les États les plus pauvres de la planète, elle resserre les cordons de la bourse et s’engage dans une lutte sans merci contre la corruption, l’évasion fiscale et les détournements de fonds.

    Douze anciens ministres sont suspectés d’avoir profité de leurs fonctions pour s’enrichir. Selon les premières investigations de l’Assemblée nationale les anciens élus auraient essentiellement détourné des fonds pour leur profit personnel. La Haute Cour de justice devrait produire, prochainement, une mise en accusation. Elle sera soumise aux députés en séance plénière. Si elle est adoptée, le rapport sera transmis au Procureur général précise 2424.mg.

    579 milliards d’ariary échappent au budget de Madagascar

    Cette semaine, le SAMIFIN (Service de Renseignement financier de Madagascar) agence en France qui se nomme Tracfin (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins). Cette agence n’a pas chômé, les enquêteurs viennent de découvrir que 579 milliards d’ariary soit 125,5 millions d’euros ont échappé au fisc malgache. Cette somme est d’autant plus importante, quand l’on prend en compte le contexte économique actuel du pays. 33 dossiers qui ont été transmis à la justice. Vingt-huit seront directement traités par le Pôle anti-Corruption écrit Madagascar-Tribune.

    Ces affaires sont symptomatiques de l’image désastreuse des responsables politiques et économiques malgaches. Les sommes détournées échappent au budget de ce pays. Des millions d’ariary qui permettraient de répondre aux maux dont souffre la population

    • 29 octobre à 20:42 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      Et le chef de la bande ? Il n’est pas concerné ?
      Ah, je comprends pourquoi Rolly a eu 44 mois !
      Ce dont j’ai peur c’est qu’ils s’agit des anciens qui ne veulent plus reconnaître DJ raim-pianakaviana mahafatra-po !

    • 29 octobre à 22:49 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      il s’agit ....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives