Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 24 septembre 2020
Antananarivo | 20h21
 

Culturel

Mahaleo à Antsahamanitra

Deux soirées de liesse après celles de l’Olympia

lundi 18 juin 2007 | Randria N.
Les frères Andrianabela, assurant leur prestation, comme d’habitude.

Antsahamanitra a été plein comme un œuf durant les deux concerts du groupe Mahaleo, vendredi et samedi dernier. En effet, malgré le froid, le public a littéralement envahi le coliséum, après avoir fait la queue quatre heures avant le début de la prestation pour certains.

Avec quelque 60 morceaux pour chaque concert, le groupe a fait vibrer les milliers de fans venus les applaudir, après leur succès à l’extérieur, notamment à l’Olympia et à l’île de La réunion.

Côté organisation, Media Consulting n’a pas fait dans la dentelle avec pas moins de 8 contrôles avant de pouvoir entrer au sein des lieux, ceci évidemment dans le but de détecter les éventuels fraudeurs, comme ce fut le cas lors du concert de « Diam’s » à Alarobia, mais également par souci d’honnêteté vis-à-vis de certains organes qui l’auraient suspecté d’avoir elle-même émis des faux billets.

Une communion totale

Deux filles ont ivalisé de talent pour interprêter « Mimosa » aux côtés de Dama.

Pour en revenir aux concerts, les deux soirées ont été à la hauteur de leurs prétentions : des prestations qui se sont déroulées sans anicroches majeurs où le public a été en complète communion avec leurs idoles. Toutes les chansons ont été entonnées en chœur avec l’assistance d’un écran géant où défilaient les paroles.

Rien ou presque rien à redire aussi, côté techniques, quoi que certains techniciens se soient plaints du comportement « malpoli », pour ne pas dire sauvage de quelques énergumènes pour qui les agressions verbales ou autres insultes font partie du quotidien. On tient à leur rappeler que ces techniciens sont là pour le bon déroulement de la fête et qu’il est inutile et malséant de les insulter quand ils font leur travail. Quoi qu’il en soit, chacun son éducation et les chiens qui aboient n’ont jamais empêché une caravane de passer.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS