Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 14h33
 

Société

Naufrage à Soanierana Ivongo

Deux personnes placées en garde à vue, le propriétaire du bateau recherché

jeudi 30 décembre 2021 | Mandimbisoa R.

Un nouveau rebondissement dans l’affaire de naufrage survenu à Soanierana Ivongo, le 20 décembre dernier. Mamy Volazara, procureur de la République près du tribunal de première instance de Fénérive-Est a annoncé l’arrestation de deux personnes. Elles sont placées en garde à vue auprès de la section criminelle de la gendarmerie de Fénérive-Est.

Les raisons pour lesquelles ces individus ont été arrêtés restent un peu floues, ce que l’on sait c’est qu’elles auraient cuisiner pour les passagers du bateau MS Francia III. D’autres personnes ont été également entendues dans cette affaire. Une affaire à laquelle les autorités auraient exigé des sanctions exemplaires pour éviter que ce genre de négligence ne se reproduise. La procureur a affirmé que toutes les personnes impliquées directement ou indirectement dans cette affaire passeront sans exception devant la justice.

Pour l’instant, le propriétaire du bateau MS Francia reste introuvable. L’Agence portuaire maritime et fluviale (APMF) avait précisé qu’il faisait partie des survivants de ce naufrage et a été aperçu sur le rivage de Soanierana Ivongo le jour de l’accident. Depuis, il se cache, conscient certainement de la gravité de la situation. Les recherches sont en cours pour tenter de le retrouver.

Le propriétaire de ce bateau et son capitaine seront interdits d’exercer dans le transport maritime à vie. Des poursuites s’ensuivront également pour au moins homicide involontaire et exercices illégaux d’activités. Le MS Francia III était un bateau de marchandises et n’était pas autorisé à transporter des passagers.

Le dernier bilan de cet accident maritime fait été de 85 personnes décédées sur les 138 passagers. Une cinquantaine a survécu au naufrage mais trois personnes sont encore portées disparues. Les recherches ont été officiellement arrêtées lundi dernier.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 30 décembre 2021 à 10:09 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Le capitaine et propriétaire du bateau est quelqu’un qui s’était trouvé aux mauvais endroits aux mauvais moments n’est-ce pas ? Il a plus besoin de soutien que de condamnation car c’était un accident qui pourrait arriver à tout le monde n’est-ce pas ? Il faut aussi se poser la bonne question : Est-ce que la famille des victimes l’incrimine ? Il est fauché certainement comme un nouveau-né n’est-ce pas ? La vie est un jeu de rôle, mettez-vous à sa place pour le condamner .
    IZAY TSY VOAN’NY TSY NAY AMINAREO NO AOKA HANAMELOKA AZY !

  • 30 décembre 2021 à 11:14 | kartell (#8302)

    Nous, voilà, plongés dans un quotidien que son Excellence, depuis son accession au pouvoir, avait tenu à ignorer ou dissimuler derrière ses feux d’artifice intentionnels et qui le resteront !..
    La société du sans entrave vient de connaître une étape cruciale, celle qui impose à mettre cartes sur table, moment délicat lorsqu’on pratique le poker menteur, en permanence !..
    Visiblement, l’enquête se hâte doucement d’autant qu’il aura fallu 10 jours pour lancer un mandat d’arrêt à l’encontre du propriétaire du Francia ( drôle de coïncidence, quand tu nous tiens !)..
    Hier, deux seconds couteaux, en l’occurrence des cuisiniers ont été placés en garde à vue mais pas l’ombre d’un quelconque représentant d’une administration hier complaisante, à l’insu de son plein gré, dans le collimateur, à géométrie variable, des enquêteurs peu curieux…
    Néanmoins, on pourra noter de l’importance accordée par le pouvoir à ce fait divers lorsque l’on constate que la plus importante des autorités militaires s’était déplacée pour rendre compte du sinistre au palais..
    Auquel s’ajoute des critiques, non voilées, mettant en cause les seconds secours dépêchés pour tenter de localiser le lieu du crash de l’hélicoptère..
    N’en jeter plus, cacophonie et imbroglio viennent de submerger une enquête qui s’annonce plus ambitieuse que réellement à la recherche des véritables fautifs d’une chaîne de responsabilités qui risque de se réduire, comme une peau de chagrins, aux seuls lampistes ..
    Ce tragique naufrage donnera suite à des ronds dans l’eau, ceux d’une justice sans bouée de sauvetage, elle, non plus !..

    • 30 décembre 2021 à 15:28 | lé kopé (#10607) répond à kartell

      Ce sont toujours les lampistes , et les seconds couteaux(cuisiniers) qui paient la note dans ce genre d’accident . Et l’on s’acharne sur la recherche du Capitaine et propriétaire du bateau , qui bien sûr a une lourde responsabilité , mais ne pouvait il pas aussi penser qu’il aurait pu être un service public , là où les routes font défaut . Car si vous deviez choisir entre passer une journée sur les voies cahoteuses , et s’embarquer sur un rafiot plein comme une sardine pour deux heures , la dernière option est vite adoptée . Mais ils n’ont pas évalué le risque qu’ils encouraient et se sont dits , advienne que pourra , ou Inch Allah .Dans 48 heures , nous allons entamer une nouvelle étape , qui ne sera pas plus rose que celle d’aujourd’hui .Meilleurs vœux quand même pour tout le monde , sans exception, malgré les idéologies qui nous séparent .

  • 30 décembre 2021 à 11:31 | arsonist (#10169)

    Madagougou ne changera jamais en bien
    tant que tous les membres de cette classe politique , de toutes ces institutions du pouvoir et de toutes ces administrations publique et privée gasy
    ne sont pas tous et sans exception aucune totalement et définitivement neutralisés !

    Pour cette histoire de naufrage , par exemple , les premiers vrais responsables se trouvent dans les palais du pouvoir et les bureaux de l’administration !

  • 30 décembre 2021 à 12:14 | arsonist (#10169)

    Sarko , le parrain du DJ bac-3 Rajoelina Bokassa gasy et traînant toujours derrière lui les casseroles de ses ennuis avec la justice de son pays pour de sombres histoires de gros sous , a passé discrètement , croyait-il , Noël en territoire gasy !

    Et les Madagougouesques se préparent déjà à jouer une fois de plus la piètre comédie desdites élections présidentielles en ... 2023 !

    Toute la liste ci-après n’a aucune importance .
    .Les plus d’un million de victimes du kere dans le Sud ,
    .les plusieurs millions de victimes de la malnutrition ["un droit fondamental" du Madagougouesque, dixit le DJ fou] ,
    .l’absence d’eau potable , l
    .l’insécurité en ville et à la campagne ,
    .la meurtrière répression contre les jeunes étudiants ,
    .le lamentable mortel état de la santé publique et la désinvolture du pouvoir foza devant la pandémie covid19 ,
    .le degré zéro de l’Education Nationale [les ennemis déclarés très clairement par ce pouvoir des ignares sont les personnes instruites]
    .le pillage sans limites des richesses naturelles collectives des Gasy .

    Et les Madagougouesques dans tout ça !
    Ils ne réagissent même pas pour sauver leur peau !
    Ce sont des "esclaves consentants" qui souffrent et meurent en silence
    à l’écoute des membres de cette pourriture de classe politique madagougouesque
    et sous les bottes des "marasily" et des "zendaka" et des "gatry" tous déshumanisés !

  • 30 décembre 2021 à 13:30 | MALIBUC (#9345)

    Le propriétaire de ce bateau et son capitaine seront interdits d’exercer dans le transport maritime à vie.
    Condamnés avant même d’être jugés voilà ce qu’est la Justice à Madagascar.
    Je pense que dans l’affaire Apollo, c’est déjà ce qui s’est passé.
    République bananière de merde complétement pourrie tout comme son président.

    • 31 décembre 2021 à 04:47 | tetezamita (#6544) répond à MALIBUC

      Quelle justice ? vous y croyez vous ? cela fait 45 ans que cela dure et semble encore se perpetuer !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS