Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 17 novembre 2018
Antananarivo | 05h00
 

Société

Élection présidentielle

Deux milles participants au congrès national des jeunes engagés au processus électoral

jeudi 18 octobre | Arena R.

Le congrès national des jeunes engagés au processus électoral a été un succès. Ils étaient environ 2 000 personnes, issus des 22 régions de Madagascar à y participer dans la capitale pendant deux jours, les 16 et 17 octobre dernier. Le dernier jour du congrès a été marqué par une marche citoyenne des participants à Anosy et à Mahamasina.

« Nous avons beaucoup investi pour enrichir les débats d’idées autour des élections, doubler nos efforts pour mobiliser nos pairs et amis jeunes femmes et hommes, dans les différentes localités de base pour qu’ils s’engagent de manière responsable pendant les élections : aller voter par rapport à des programmes réalistes et protéger leurs votes », a souligné Erico Randriamalala de l’association YMCA, Responsable Technique du volet Jeune du projet FANOA et principal initiateur de ce congrès.

L’objectif de ce congrès des jeunes est de valoriser leur engagement face aux élections, de les influencer positivement à participer massivement au processus électoral et de voter d’une manière responsable. C’est aussi un encouragement aux associations des jeunes qui ont assuré le leadership des activités dans les différentes régions d’intervention de FANOA. Mais le plus grand défi reste la différence à faire avec les précédentes élections, en augmentant le taux de participation des jeunes et des femmes dans l’élection présidentielle du 7 novembre.

Pour l’organisateur, cette initiative est une grande première dans l’histoire des élections dans le pays. Les jeunes ont pu affirmer publiquement et avec conviction leur engagement à participer au processus électoral. Cela leur a permis de montrer aux parties prenantes et aux citoyens que plusieurs milliers de jeunes, dans toute l’île, sont maintenant engagés à voter de manière responsable et ne vont plus se laisser facilement manipuler par des idées politiques sinueuses.

L’un des membres de la société civile ayant initié ce congrès explique que les participants ont été sensibilisés à ne pas baser leur choix en fonction des cadeaux et objets anodins offerts par les candidats. Une campagne pourtant difficile au vu des tentations trop captivantes que font miroiter les candidats et compte tenu de la pauvreté dans laquelle se trouve les Malgaches.

Cette initiative a vu le jour grâce à la détermination des jeunes à émerger du paysage complexe et néfaste du contexte politique, et leur volonté d’y apporter leur contribution aux réformes désirées. Plusieurs organisations de la société civile jeunes œuvrant dans des thématiques diversifiées ainsi que des jeunes étudiants ont participé avec dévouement à la réussite de cet évènement.

Le premier jour de ce congrès national des jeunes a également été marqué par l’adoption et la signature du mémorandum des jeunes qui retrace leur engagement au processus électoral, et par la finale des débats universitaires.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 18 octobre à 11:15 | DanBe (#2256)

    C’est la première fois que j’entends parler de ce congrès...

    Si l’objectif est vraiment de faire participer les jeunes à la vie politique du Pays, si l’objectif, est de pousser les jeunes à s’impliquer, à se motiver, à développer un esprit critique, etc... Alors c’est très bien !

    A suivre donc et à encourager si ce n’est pas un outil déguisé d’un des candidats...

    • 18 octobre à 14:39 | jayo (#10317) répond à DanBe

      tsy misy tokony ho olana izany satria ny tanora no ho avin’ny firenena atsy ho atsy sady rariny raha miezaka mahafantatra ny zavatra misy sy miditra @fiainampirenena izy ireo satria efa tsy zazakely intsony , ary tsy maintsy ny tanora no hitantana ny firenena atsy ho atsy ka dieny zao izy dia efa mijery ny lalana tsara tokony aleha

    • 18 octobre à 15:39 | Toutoun (#10298) répond à DanBe

      Miezaka hatrany ny CENI hampivoatra sy hanatsara ny fizotran’ny fifidianana ary manao izay fara-heriny hampanjaka ny mangarahara feno

    • 18 octobre à 20:22 | SNUTILE (#1543) répond à DanBe

      C’est encourageant dans la mesure où ils s’impliquent un peu plus en tant qu’universitaire à débattre avec leurs parents aussi. Car ils ou elles sont administrateurs, fonctionnaires, membres du gouvernement en tant que député.
      Que ces jeunes ne se contentent pas de boire, de manger, de dilapider des sommes d’argents sans direction utile à eux même et à leur entourage direct.
      Si la publicité cible les jeunes en occident pour inciter les parents à acheter plus, à Madagascar les critiques des jeunes peuvent aider les parents à éviter la corruption qui indigne la société.

  • 18 octobre à 11:30 | RAMBO (#7290)

    Rajao a pour projet de créer Sciences Po à Ankatso !

  • 18 octobre à 11:32 | RAMBO (#7290)

    MANANDRIANA GRENIER DE MADAGASCAR !
    Après la région Ihorombe, notamment Ihosy et Ilakaka, le candidat du parti HVM aux élections présidentielles du 7 novembre poursuit son chemin à Manandriana, ce 17 octobre. Une foule immense l’a accueilli dans ce grenier agricole. Il y a de quoi étant donné que la majorité des actions entreprises par l’ex-Président de la République a été tournée vers l’agriculture durant ses 4 ans et 8 mois à la tête du pays. Le candidat numéro 12 sur le Bulletin unique a d’ailleurs rappelé à l’assistance de son meeting qu’il a construit 440 barrages hydrauliques pour irriguer des milliers d’hectares de champs et des rizières. C’est ce qui a induit à une extension des champs cultivables surtout que des semences améliorées ont été mises à la population des agriculteurs. Hery Rajaonarimampianina est confiant que les rendements vont s’améliorer et que l’indépendance alimentaire ne sera plus un rêve d’ici deux ans. Et lui de rassurer que la population de Manandriana a contribué dans ces actions.

  • 18 octobre à 14:42 | jayo (#10317)

    tsara ny hetsika hataon’ny tanora sy ny zavatra toy izao satria izao izy ireo dia efa tokony mizatra sy mijery hakaiky ny raharaha misy eto @ny firenena , amrina tokona tsinona ilay fihevitra hoe ny tanora no ho avin’ny firenena ka izao sahady dia efa tokony mahay mandinika ny tokony mety hatao, mila fanentanana koa ny fifidiana satria sarobisy ho an’ny firenena izany

  • 18 octobre à 15:11 | Tsix (#10296)

    Ny tanora tokoa no hoavin’ny firenena. Dia izao dia mila hetsehina hatrany ireo mba ho liana ary hazoto amin’ny famitana ny adidiny. Mino aho fa efa mahatsapa sy mahay manavaka tsaara ny fitaka sy ny tena izy ireto tanora ireto.

  • 18 octobre à 15:16 | Christianna (#10313)

    « Ny adidy tsy an’olondratsy » , mahavelom-bolo ny mahita ny tanora izay hoavin’ity firenena ity mandray andraikitra !

  • 18 octobre à 15:20 | komi (#10299)

    Tanora mandray andraikitra no hoavi’ny Madagasikara. Tena mety izao ary hery lehibe hoan’ny firenena ny fanànana tanora mahery fo tahak’izao amin’ny fanentanana ireo namany anao ny adidiny. Ohatra tsara azo raisina mihintsy izao.

  • 18 octobre à 15:38 | Toutoun (#10298)

    Sady famporisihana ny tanora handray andraikitra ho an’ny firenena no fanomezana asa ho azy ireo izao atao izao. Hitombo ihany koa ny tahan’ny fazotoan’ny vahoaka hifidy aorian’ireo fanentanana atao @izy ireo

  • 18 octobre à 17:14 | lemama (#5841)

    Allez les jeunes ! Bon courage et surtout ’’ Bon choix ! ’’...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 115