Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 23 juin 2018
Antananarivo | 03h35
 

Politique

Toliara

Deux leaders politiques recherchés

samedi 28 avril 2007 | Alphonse M.

Le sang a de nouveau coulé à Toliara. La manifestation d’hier, organisée par certains leaders de l’opposition dans la Cité du Soleil s’est soldée par un affrontement sanglant.

Des témoins occulaires ont affirmé que les forces de l’ordre ont tiré avec des balles réelles sur la foule, blessant des dizaines de personnes dont certains sont dans un état critique. Du côté d’Ankilifaly, un quartier situé sur la route conduisant vers l’université, une personne atteinte d’une balle dans la tête a succombé suite à ses blessures. La situation s’est embrasée vers 11 heures. Des éléments non identifiés ou incontrôlés s’en prennent aux commerçants. La boutique « Orange » sise à Sanfily, des marchands installés près des bureaux de la Jirama ainsi que les vendeurs de meubles et de matelas dans le quartier de Sanfily... sont pris pour cibles. Toutes leurs marchandises ont été dérobées ou incendiées. Les courses-poursuites entre casseurs et forces de l’ordre, dans divers quartiers de la ville ont été signalées, jusque tard dans la soirée.

Des jeunes manifestants ont érigé des barrages dans quelques quartiers et à la sortie de la ville de Toliara. De leur côté, les forces de l’ordre ont procédé à des arrestations musclées.

Des renforts....

Débordées, les forces de l’ordre ont demandé des renforts. Notre source a signalé l’arrivée de deux hélicoptères transportant des éléments spécialisés en matière de maintien d’ordre et des forces anti-émeutes. Mais, cette information n’a pas été confirmée par les responsables militaires de la capitale. On vient d’apprendre également que la justice a donné l’ordre de procéder à l’arrestation de deux leaders politiques très connus de Toliara. Du coup, les forces de l’ordre ont fouillé minutieusement les quartiers considérés comme bastions du mouvement. Toutefois, les autorités n’ont pas décreté un couvre-feu.

Les manifestants ont également demandé des renforts

Des bruits ont circulé hier dans la soirée que le mouvement s’intensifiera ce jour. Comme les forces de l’ordre, les manifestants ont également demandé des renforts. Des personnes en dehors de Toliara vont grossir les rangs des manifestants, d’après nos sources. Des comités villageois ont été mis en place dans quelques quartiers pour mieux organiser la manifestation d’aujourd’hui.

Et pour calmer les esprits, on vient d’apprendre que des groupes électrogènes en provenance de Mahajanga seront acheminés vers Toliara. Les Majungais seraient de nouveau plongés dans le noir. On craint un autre mouvement de contestation dans la capitale de Boeny.

Publicité



Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 78