Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 23 octobre 2020
Antananarivo | 11h39
 

Société

Ministère du commerce

Descente inopinée au marché d’Anosibe, un commerce sanctionné

jeudi 19 mars | Mandimbisoa R.

Une nouvelle descente inopinée de la ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat a eu lieu au marché d’Anosibe hier. La ministre, Lantosoa Rakotomalala, a été accompagnée par le ministre de la sécurité publique et du secrétaire d’Etat en charge de la gendarmerie nationale. L’objectif de la descente était de constater de visu la hausse des prix dénoncée par les consommateurs sur les étals et au niveau des grossistes et d’agir en conséquence. Des mesures pour limiter les problèmes liés à la spéculation à cause de la pandémie du coronavirus ont ainsi été prise directement après ce contrôle.

De nombreuses infractions liées au commerce notamment du riz dans le marché d’Anosibe ont été constatées. Des commerçants qui n’ont pas pu justifier leur prix en hausse faute de factures ou des prix qui ne sont pas affichés. « Les consommateurs doivent connaître a priori les prix des produits, c’est un droit fondamental des consommateurs », insiste Lantosoa Rakotomalala qui a décidé de fermer un commerce pour manquement aux respects de la loi en vigueur.

Le ministère de l’Industrie a déclaré que l’Etat ne se pliera plus au manquement aux textes par rapport notamment au prix des produits sur le marché et surtout face aux spéculations de tous bords appliquées ces derniers temps par certains commerçants.

Les autorités avaient annoncé lors du dernier conseil de ministres que le kilo du riz ne doit pas dépasser 1 800 ariary sur le marché. De nouvelles descentes seront ainsi programmées pour continuer le suivi du contrôle des prix sur le marché, des sanctions sont prévues pour les contrevenants.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 19 mars à 09:46 | lancaster (#10636)

    Bonne initiative. Mas il faut maintenant que les services prennent le relai pour intensifier au plan national ce genre d’incursion dans les marches et zones commerciales. Et que cela devienne structurel pour des actions pérennes.

  • 19 mars à 09:50 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Non on n’a pas changé
    On est toujours resté le même
    en paraphrasant le crooner Julio Iglesias
    Et c’est pareil pour nous en profitant la mort pour s’enrichir (manararao-paty) : C’est désolant mais aucune éducation n’a pu y remédier et l’excuse de la pauvreté n’explique pas tout.

  • 19 mars à 12:03 | Shalom (#2831)

    Mora ny manome tsiny rehefa tsy amin’ny toerana ny tena.
    Miainga avy any ambony no modely jeren’ny vahoaka. Matoa ny mponina amin’ny tany toa ny firenentsika manao izao karazan’afera tsy mampandroso firenena izao dia ny mpitondra no tsy mahay mifehy sy manome ohatra ratsy : "Le peuple a le dirigeant qu’il mérite" satria azony alain-tahaka.
    Inona no maha-samihafa ny mpandainga sy ny mpampakatra vidin’entana ?
    Samy diso ireo eo anatrehan’ny maha-olombelona. Firy anefa ny lainga nolazain’i DJ hatramin’izao ? Na sobika iray aza tsy omby intsony.
    Mba nomeny an’iza tokoa moa izao ny karamany isam-bolana izay nolazainy fa tsy ho raisiny ?
    Ohatra iray amin’ireo lainga aman-1000 voalazany io.

  • 19 mars à 12:07 | Shalom (#2831)

    Mbola averina ihany, izao no antsoina hoe "folklore" hisehosehoana fa hoe manao zavatra ny tena. Dia minisitra 2 sy SE iray ary kortezy tsy hay pesipesenina ve no hidina hijery ny Vidin-javatra ? Ary aiza ny tompon’andraikitra mivantana no tsy nirahina hanao izany fa minisitra no nanao ny raha ? Ary ahoana ny rahampitso ? Ho hitantsika eo ny tohiny.

    • 19 mars à 16:30 | pejy (#10891) répond à Shalom

      fa nga mo omby no tsy maintsy mila andrasana sy entanina fona e, zay le toe-tsaina vorika faly hanaratsy izay foana no tsy nampandroso an’ity firenena ity ekeko mety ho tafahoatra ilay fihetsiketsehana fa mba jerena amin’ny lafitsarany koa ny zavatra. Lesona ho an’ny rehetra iny ary tokony hahatonga saina ny be sy ny maro. Ilaina ny fieraha-mietan’ny tsirairay fa tsy ho lany andro hitsikera @ tsy misy fotony foana.

  • 19 mars à 14:18 | Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)

    Misaotra ny Fitondram-panjakana tarihin’Atoa Filoham-pirenena Andry Rajoelina sy ireo Minisitra ao anatin’ny Governemanta Malagasy tarihin’ Atoa Praiminisitra Ntsay Christian manao izao ezaka rehetra izao hiarovana hatrany ny tombotsoam-bahoaka indrindra ny ara-tsosialy satria dia tena zava-dehibe tokoa izao politika entinareo tompon’andraikim-panjakana hifehezana ny vidim-piainana tsy hidangana izao manoloana ireo mety ho mpanararaotra.
    Mankasitraka tompoko.

  • 19 mars à 17:10 | zafimanara (#7894)

    Inona moa izany no nalehan’ny filohan’ny zandary eny Anosibe hijery vidim-bary ?
    Talohan’ny nisian’ny CoronaVirus no efa nihoatra ny 1800 Ar ny vidim-bary teto Antananarivo. Mba nohadiadiana ve hoe : inona no antony ? Sao lahy mba ny lalana mankany amin’ireo tobim-bokatra (Manalalondo, Alaotra...) no fototry ny halafosan’ny vary rehefa fahavaratra ? Ity fitondràna ity moa efa malaza tsy manao mesure d’accompagnement fa manao bontolo fotsiny. Fa ianareo maneho hevitra eto amin’ny MT koa ve dia mitovy fisainana aminy ?

  • 21 mars à 07:18 | râleur (#3702)

    un général 4 étolies sur un marché ! woawwwwww

    peut être qu’il n’a pas de subordonnés ?

  • 25 mars à 03:30 | la mite railleuse (#10900)

    malgré toute sa bonne volonté, Madame la Ministre me fait penser à un quidam munit d’un ticket de zoo en pleine jungle...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS