Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 8 avril 2020
Antananarivo | 23h00
 

Education

Examen du Cepe

Des résultats prometteurs

vendredi 19 juillet 2013 | Bill

Malgré une année scolaire parsemée de grève du syndicat des éducateurs et enseignants Sempama, mais aussi des enseignants Fram, les apprenants des classes du CM2 ont tout de même pu achever sans trop de soucis l’année scolaire 2012-2013 et passer ce mardi 16 juillet, les examens du Cepe et le concours d’entrée en classe de 6e. Le ministère de l’Education nationale ayant pris ses responsabilités à deux mains, a organisé avec toutes les précautions nécessaires en collaboration avec tous les partenaires publics et privés, le premier examen officiel national.

Les résultats sont attendus dans les heures qui viennent en dépit du refus de quelques enseignants de quelques centres de correction de procéder aux corrections ; ils demandent au préalable le paiement des vacations de l’année dernière bien que le ministère de l’Education nationale leur ait promis que ce sera fait ce vendredi 19 juillet 2013.

En tout cas, cet après-midi du jeudi 18 juillet les corrections des copies de 9 centres sont déjà achevées et les responsables du secrétariat ont entamé l’étape des dépouillements et transcriptions des notes. Selon le directeur général (Dg) de l’Education nationale, certains centres d’examen et Circonscriptions scolaires (Cisco) ont déjà tout achevé et s’apprêtent à publier les résultats qui sont prometteurs, avec un taux de réussite de 90% si on se réfère aux résultats dans le Cisco d’Ikalamavony, indique le Dg de l’Education nationale.

Aux écoliers et parents d’Antananarivo ville, les responsables de l’Education nationale promettent que les résultats du Cepe n’accuseront aucun retard.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 19 juillet 2013 à 10:17 | I MATORIANDRO (#6033)

    Za dia mbola miteny ihany fa mila amboarina ny politikam-pampianarana eto Madagasikara ary tsy mahamenatra ny miteny fa efa tsy mety intsony ny systeme fanabeazana eto amintsika. Inona izao no antony tsy hanafoanana io fanadinana tsy ahoan-tsy ahoana io ? Na ny fanjakana aza tsy manome lanja azy intsony @reo fifaninana isan’ambaratongany. Filalaovana ny zana-bahoaka fotsiny io cepe io. Ny ahy dia averiko ihany fa vao maika manakorontana ny sain’ny ankizy any Ambanivolo sy manerana ny firenena ny fanaovana ity fanadinana tsy misy fotony ity. Samia velon’aina.

    • 19 juillet 2013 à 11:47 | alamady (#6775) répond à I MATORIANDRO

      Koa raha foanana anie io CEPE io dia tsy mba hanana diploma mihintsy izany na kely aza ny olona toa an´i Ra8 ?

    • 19 juillet 2013 à 16:03 | Bena (#2721) répond à alamady

      fahaizana moa no ilaina sa diplaoma no tsy maintsy ananana vao afaka manao zavatra ?

      maha-te hidera ny optimisme ananan’i bill.

    • 19 juillet 2013 à 20:19 | Turping (#1235) répond à I MATORIANDRO

      Matoriandro,
      Diso ianao satria tonga dia hita be hoe ilay programa frantsay nanafoana ny CEPE no tonga dia hita taratra.
      Ny CEPE aza tsy tokony nofoanana na aty France satria betsaka ny ankizy ,tsy tena mahay mamaky teny tsara ,sy manao kajy ,...dia alefan-dry zareo misondrotra foana .
      Na ny bac aza izao efa tsy misy dikany intsony na any Mscar na aty France.
      Mila mahazo mention izany tena milofo mafy raha te ho tafavoaka manao étude supérieur satria matetika ny lesoka rehetra dia any @ faculté ,eo @ 1ère année no voasivana daholo.
      Ka ilay diplaoma CEPE ,BEPC , BAC .....izany dia mila atao fanadinana daholo satria ny système contrôle continue ,tsy misy lanjany firy satria lasa ady varotra ilay fahaizana.Raha tiatian’ilay mpapianatra izany ianao dia mahazo naoty ;tsara fa kosa raha tsy azoazony dia tavela eo .Aiza ilay transparence ? hoe ny kopia tsaraina tsy fantatra hoe iza na iza @ fanadinana !

  • 19 juillet 2013 à 11:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    L’éducation est une priorité de l’ETAT.
    Tout devrait être à la charge de l’Etat,jusqu’à l’âge de 13 ans.
    Tout établissement scolaire pour les jeunes Malgaches,jusqu’à l’âge de 13ans,==c’est l’école publlque élémentaire de l’Etat Malgache==
    BREF :==NATIONALISER L’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE==Point barre !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 19 juillet 2013 à 13:47 | regisson (#7075) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour

      je ne suis pas venu sur le site depuis longtemps...
      il serait plus judicieux de dire

      L’education devrait être une priorité pour le Gvt

      et non

      L’education est une priorité pour le Gvt

      malgré cela, ils ont du mérite nos petits pirates pour

      travailler sans électricité
      faire des kilometres a pieds
      professeurs non payes

      l’ecole devrait etre gratuite, car effectivement cela coute cher, MAIS quel investissement génial

    • 19 juillet 2013 à 22:10 | androy (#1704) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - C’est extravagant de lire Basile, depuis quand l’éducation est la priorité de l’état ? Dans le sud , sans la présence des OGN que vous combattez à longueur de la journée, il n’y a point d’école. La priorité de ceux qui ont spolié le pouvoir est de se maintenir au pouvoir pour leur intérêts personnels .Vous ne pouvez pas comprendre , vous qui passez votre vie en France, un pays que vous n’arrêter aussi de critiquer .

  • 19 juillet 2013 à 14:22 | Jipo (#4988)

    " indique le Dg de l’Education nationale."

    Décidément : on aime les " DJ " à toutes les sauces & institutions .
    La nuit en boites, le jour à, la lâcheté & entre les 2 ? dans le train pour y aller , quant à que ceux qui ont réussi à passer au travers du filet, ils n’ ont qu à rentrer .
    Le ministère étant occupé à " demain-s " pour les rapatrier, ses compétences s’ arrêtant au niveau de celles de leur chef = CM2 , le doctorat ( cm2) n’ étant pas encore à l’ ordre du jour , moins encore dans un budget ( bi-manuel ).
    De l’ auto satisfaction " prometteuse " qui risque de déclencher des crises de jalousie c/o les voisins et un afflux soudain de futurs prétendants au précieux sésame ...

  • 20 juillet 2013 à 03:06 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Je comprends très bien les soucis et les demandes des enseignants, quels que soient leurs niveaux (maternelle, primaire, secondaire, supérieur, chercheur, conseiller, ...).
    Ce sont de vrais responsables qui transmettent non seulement leurs savoirs et expériences mais surtout le savoir et la connaissance universelles : sciences, philosophie, cultures, ...

    Là où l’Etat est défaillant, ne pas honorer les prestations, bafoue les droits fondamentaux des formateurs, enseignants, ... Le Gouvernement et le "Parlement" font preuve d’une incompétence flagrante dans l’élaboration du budget de l’Etat ...
    - les bons d’essence des "parlementaires" et ministères sont pratiquement sans limites ... (avec les 4x4). Vue à court terme...
    - concernant l’éducation nationale et l’enseignement, que dalle alors que c’est l’avenir de La Nation ... Avec une démographie où les jeunes tiennent le haut du pavé... et sont conscients de leur futur. Attention !

    Pourquoi ne pas changer tout simplement le contenu des "enveloppes budgétaires" ? Cà va râler ... Et alors ? Déjà, ils vivent bien ...
    Vaut mieux que çà pète dans les Assemblées que les jeunes dans la rue ... Et il est plus facile de dissoudre les Assemblées qu’affronter les jeunes (tout confondus) dans la rue ... avec le corps enseignant, les parents ...

    Ce qui est sûr, ils ne vont pas rééditer 1972 mais avec leur jeunesse, imaginations, les réseaux sociaux nationaux et mondiaux, ... ils sont capables de bousculer Tsimbazaza, Anosikely, Mahazoarivo, etc ...
    Et, c’est une opportunité pour la Communauté internationale et autres d’intervenir directement à M/car ... qui qu’il soit au pouvoir.

    Seulement, c’est une maladresse de prendre en otage ces enfants du C.E.P.E. Pourquoi les politiser ?

    Ma question s’adresse à tous les responsables des institutions, à commencer par le Président de la République et le 1°Ministre.

    Nous n’avons pas le droit de terroriser, de prendre en otage nos enfants dès leur PREMIER DIPLOME NATIONAL qu’est le C.E.P.E. dont Ravalomanana et Rajoelina ont eu sûrement du mal à l’acquérir ...

    Soyons sérieux et responsable pour une fois !
    Il y va de l’avenir de M/car.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS