Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 8 décembre 2022
Antananarivo | 21h10
 

Economie

Mission économique française Madagascar

Des projets de création d’entreprises

mercredi 2 mai 2007 | Lanto

Composée de onze membres, porteurs d’une vingtaine de projets répartis dans divers domaines dont l’agro-alimentaire, la téléphonie, l’informatique et les recherches, une mission organisée et conduite par l’Ambassadeur de Madagascar en France, Jean-Pierre Razafy Andriamihaingo a séjourné à Madagascar du 23 au 28 avril derniers.

Placée sous le thème « Sciences et technologies », cette mission s’articule autour de deux grandes Fondations et leurs entités de recherche et producteur : la Fondation et le Groupe Pierre Fabre et les laboratoires Yves Rocher. Leur projet consiste à la rédaction d’une nouvelle Pharmacopée malgache, de la mise en place du premier cursus pharmaceutique de Madagascar, la réhabilitation d’un dispensaire dans le sud. L’on cite aussi l’amplification des activités de la « SEAR », filiale du groupe Pierre Fabre, en particulier de ses capacités d’exportation vers des laboratoires pharmaceutiques français et européens et l’organisation d’une filière « culture des plantes » en vue de l’élargissement de la gamme des produits de santé des « laboratoires Yves Rocher ». A cela s’ajoute la protection de la biodiversité et la mise en place des filières de commerce équitable pour les produits obtenus notamment des ingrédients marins, d’algues et de plantes.

Un logiciel pour le flux bancaire

Dans le domaine de l’agro-alimentaire, le « Groupe Roullier - CFPR » a avancé des projets regroupés autour de l’implantation future d’une vaste exploitation agricole industrielle impliquant une importante activité de recherche et de développement, la production et la transformation locale de produits agricoles pour les marchés local et régional. Quant au cabinet

« Le Loët » propose une ingénierie innovante en matière de programmation intégrée sur des projets de développement urbain et rural, notamment dans le domaine touristique. En parlant toujours de tourisme, le groupe « Axtel centre » propose d’allier ce secteur et la permanence téléphonique à l’international à Mahajanga. La société « SARL Charinvest » va, pour sa part, créer une société dans la capitale, caractérisée par un concept reliant étroitement tourisme et environnement. Une structure de conseils sera également instaurée. Enfin, « Uxisama-Valérian Avallone », vise la mise en place d’une société informatique spécialisée dans la création et l’exploitation, à partir de Madagascar, de logiciels consacrés aux flux bancaires. Par ailleurs, il s’agit de créer un centre de compétence malgache et d’une école d’informatique devant aboutir à la création d’un Master « Préservation de documents numériques ».

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS