Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Enseignement

Examen officiel

Des mesures strictes prises concernant l’examen du baccalauréat

samedi 10 octobre | Fano Rasolo

Strictes. Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a pris des mesures strictes quant aux épreuves du baccalauréat qui débuteront à partir de lundi 19 septembre prochain. « Aucune dérogation ne pourra être appliquée aux candidats qui se trouvent bloqués dans les autres régions car ils ne peuvent faire les examens que dans les centres d’examen où ils se sont inscrits », selon la note publiée par le ministère, jeudi dernier. Pas d’exception donc, contrairement aux examens du CEPE et BEPC où les candidats étaient autorisés à passer leurs épreuves même dans d’autres centres que ceux où ils se sont inscrits.

« Tous les candidats sont priés de rejoindre les localités où ils se sont inscrits », a souligné la note.

En outre, le ministère a imposé que l’appel dans les centres d’examen s’effectuera deux heures avant le début des épreuves, ce qui signifie que les candidats doivent être présents à leurs centres d’examen dès 5 heures du matin.

Cette mesure a fait l’effet d’une bombe et a été largement commentée dans les réseaux sociaux, hier, car les élèves et leurs parents considèrent que cette présence est trop avancée.

Cependant, le ministère a apporté un éclaircissement et a indiqué que tous les responsables de chaque centre seront présents sur les lieux deux heures avant le début des épreuves, et pourront donc procéder à l’appel des candidats qui sont déjà présents. Et ces derniers pourront profiter du temps libre pour se laver les mains, car le respect des mesures barrières à la contamination au coronavirus nécessite le lavage des mains et le respect de ces mesures est obligatoire durant les épreuves.

Isolés

« Cette décision a été prise pour prévenir le retard des candidats aux épreuves et pour éviter leur rassemblement autour des robinets lors du lavage des mains. Ainsi, il y aura suffisamment de temps consacré à l’appel », selon toujours le ministère.

Par ailleurs, le ministère a fait savoir que les candidats positifs au coronavirus seront autorisés à passer toutes les épreuves du baccalauréat. « Les candidats testés positifs à la Covid-19 qui ne présentent pas les symptômes de la maladie ou asymptomatiques et qui veulent passer leur examen peuvent aviser rapidement le chef de centre. Ils pourront prendre part à toutes les épreuves, mais dans des salles qui leur seront consacrées », selon les explications apportées par le ministère à travers sa page Facebook officielle.

Les candidats asymptomatiques au coronavirus seront donc isolés dans des salles spéciales durant les épreuves pour éviter de contaminer les autres candidats.

Pour rappel, les candidats au baccalauréat dans tout Madagascar sont au nombre de 164 338, dont 154 197 pour le bac général et 10 141 pour le bac technique. Tous ces candidats seront répartis dans 6 914 salles d’examens.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 10 octobre à 11:28 | nez_gros (#10715)

    Le president va-t-il enfin passer son BACC ? c’est la seule question qui vaille ! t’as capté ou pas ?

    • 10 octobre à 15:10 | benantsa (#10178) répond à nez_gros

      Et toi mon gros, t’as fait quoi ?
      Quoi qu’il en soit dans ma carrière académique dans une université prestigieuse j’ai eu comme étudiants des experts en psittacisme qui ont pu malgré leur bêtise atteindre une certain "petit" niveau mais qui ont vite été repérés par la suite comme intellectuellement médiocres. Et j’ai aussi rencontré des gens n’ayant pas leur BAC en poche et qui pourtant étaient de véritables génies !
      Toi, quel que soit ton "niveau" tu prouves à chacune de tes interventions combien tu es un nul parmi les nuls...
      Un peu de modestie, surtout dans ton cas !

    • 10 octobre à 15:34 | yakai (#11098) répond à nez_gros

      Le 19 septembre ??? bac covid ou pas ?

    • 10 octobre à 23:01 | Shalom (#2831) répond à nez_gros

      @ 10 octobre à 15:10 | benantsa (#10178)

      Un vrai intellectuel et surtout ayant enseigné dans des universités de "prestige" ne jugent pas les gens (étudiants) de telle sorte.
      Le rôle des universitaires n’est pas de juger leurs étudiants mais d’assumer une missions de formation.

  • 10 octobre à 11:36 | dominique (#9242)

    Première mesure prise : si tu refile sous la table 1 Million d’ ARY tu fait ce que tu veux et c’est bon . Deuxième mesure : Et avec DEUX millions pas la peine de te déplacer tu reçois l’examen chez toi livraison comprise ....

    • 10 octobre à 11:41 | betoko (#413) répond à dominique

      Ça c’était avant Actuellement ce régime lutte contre toutes les corruptions à tous les niveaux Exemple le président de la cour de cessation vient d’être suspendu avec l’affaire de Eddy bois de rose , selon la presse écrite C’est l’épouse de ce dernier qui aurait vendu la mèche

  • 10 octobre à 12:44 | rakoto-neutre (#8588)

    "Par ailleurs, le ministère a fait
    savoir que les candidats positifs au
    coronavirus seront autorisés à
    passer toutes les épreuves du
    baccalauréat", et qui va risquer sa santé pour surveiller et s’occuper de ces contaminés, même leurs copies pourront être contaminées

    • 10 octobre à 17:50 | lemama (#5841) répond à rakoto-neutre

      On y mettra un surveillant contaminé aussi !

  • 10 octobre à 19:50 | tiryco (#9153)

    le keké vas t il s occupé du kéré

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS