Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 octobre 2019
Antananarivo | 13h31
 

Partenariat

Etat - Eglise

Des églises du FFKM délaissées

vendredi 31 août 2007 | Eugène R.

Le ton monte. Des voix s’élèvent actuellement pour dénoncer que le chef de l’Etat ne s’est pas comporté, ces derniers temps en, véritable raiamandreny vis-à-vis des quatre églises du FFKM. 

La relation du président Marc Ravalomanana avec trois églises du FFKM dont la FLM, l’EKAR et l’église anglicane de Mgr Joseph Rémi Rabenirina s’est refroidi ces derniers temps. Nul n’ignore que cette relation ou ce partenariat entre le régime en place et l’église catholique de Mgr Odon Arsène Razanakolona n’est plus au beau fixe depuis l’expulsion du Père Sylvain Urfer. D’après nos sources, toutes les tentatives menées jusqu’ici pour reconcilier les deux parties, dont la dernière en date est la rencontre à Faravohitra entre le chef de l’Etat et quelques évêques catholiques, n’ont pas abouti. Par ailleurs, force est ces derniers temps de constater que la FLM du Dr Rakoto Endor Modeste et l’église anglicane sont délaissées par le président Marc Ravalomanana. Un Ravalomanana dont l’absence a été remarquée lors des grandes cérémonies réligieuses organisées ces derniers temps par les luthèriens, pour ne citer que la consécration des « Mpiandry » à Ankaramalaza et l’inauguration du nouveau temple du « centre de réveil » de Farihimena.

Dérapage

Par contre, le président de la République ne cesse de renforcer sa relation avec l’église FJKM. Où que cette église membre du FFKM organise des évènements, le chef de l’Etat est toujours présent. La dernière en date est le congrès des laïcs FJKM qui s’est déroulé au Palais des Sports de Mahamasina. Durant son allocution lors de la cérémonie d’ouverture de ce congrès, le président Marc Ravalomanana a frustré les dirigeants des trois autres églises membres du FFKM qui y ont été invités. « Le président de la République n’a pas tenu le langage d’un raiamandreny. Il a trop montré qu’il n’est pas des autres églises du FFKM. Il est vice-président de la FJKM, certes, mais il doit bien peser ses mots avant de parler pour ne pas choquer les autres », s’est indignée une personnalité qui a assisté à cette cérémonie d’ouverture de ce congrès des laïcs FJKM. A rappeler que le chef de l’Etat a annoncé devant ces laïcs FJKM la création imminente d’une grande université protestante qui va certainement concurrencer celles de l’EKAR qui caracolent actuellement en tête des universités privées confessionnelles à Madagascar en terme d’excellence et de performance.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS