Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 25 juin 2022
Antananarivo | 10h33
 

Politique

Andry Rajoelina

Des discours insistant sur le changement

lundi 13 décembre 2010 | Yann

Dans son discours à Iavoloha lors de la cérémonie de proclamation de l’entrée en vigueur de la 4ème République, Andry Rajoelina relevait que les malgaches en adoptant une nouvelle Constitution avaient choisi leur destinée en toute indépendance par rapport aux pays étrangers. Il lançait un appel solennel à tous les malgaches pour se donner la main pour participer à la mise en oeuvre de la nouvelle République, et relevait que l’avènement de cette nouvelle ère n’était nullement la victoire de ceux qui avaient voté Oui au référendum, mais la victoire des aspirations au changement de tout un peuple.

Lors de la visite du palais de Manjakamiadana, le Président de la HAT soulignait qu’on ne peut pas aimer Madagascar sans connaître son histoire. Pendant la cérémonie d’inauguration de l’hôtel de ville d’Antananarivo, Andry Rajoelina relevait que si la place de l’Hôtel de ville avait marqué le désir de changement du peuple malgache en 1972, 1991, 2002 et 2009, elle le marquait également par son inauguration le jour de la proclamation de la nouvelle République. À ce titre, cette place qui a longuement marqué la peine et la douleur du peuple malgache a été rebaptisée « Kianjan’ny Fifankatiavana », ce qui se traduit par Place de la fraternité.

Andry Rajoelina soulignait que le nouvel édifice avait été construit en moins de deux ans, la première pierre ayant été posée le 17 mai 2008 alors qu’il était maire d’Antananarivo. Et que d’autres réalisations, comme les hôpitaux, le complexe culturel d’Antsonjombe, un stade dédié au rugby ou un marché aux normes internationales, allaient marquer pour le développement de Madagascar une nouvelle façon de gérer.

Cependant, les observateurs n’ont pas manqué de s’étonner qu’alors que la nouvelle Constitution met fortement l’accent sur la laïcité de l’État, une séance de prières dirigée par un prêtre catholique et un pasteur protestant avait encore ouvert à Iavoloha la cérémonie de proclamation de la nouvelle Loi fondamentale.

Et à la lecture par Hajanirina Resampa, secrétaire général de la Présidence de la HAT, du décret 2010-994 portant mise en vigueur de la 4ème République, on ne comprenait pas réellement pourquoi il appartenait au Président de la HAT et non à la Haute cour constitutionnelle de proclamer la mise en application de la nouvelle Constitution.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 13 décembre 2010 à 08:01 | Mado (#3927)

    Après un long chemin chaotique
    La Quatrième République est née
    Dans la Joie et dans la Paix
    Belle Page Historique

    Le Peuple Malgache a choisi
    Souveraineté et Indépendance
    Pour être les Fers de lance
    Contre la misère ennemie

    Temps des majuscules majeures
    Inoubliables dans les coeurs

    • 13 décembre 2010 à 11:24 | IMPART (#3287) répond à Mado

      les questions qui se posent : les Malgaches vont ils profiter de ce coup d’état ?
      Ce gouvernement "fantoche" va t-il avoir la reconnaissance onusienne ?
      Mon point de vue perso : non ! faut pas rêver !

  • 13 décembre 2010 à 08:36 | Bemakely (#2060)

    Le problème avec ce nouveau pouvoir, c’est qu’il y a tout un monde entre le beau discours et la réalité. On appelle au changement, si je crois bien pour la vraie démocratie, mais on se comporte comme un vrai dictateur. On parle de "fifankatiavana" mais on n’accepte pas la réconciliation et on emprisonne tout le monde sauf les vrais criminels tels que ceux qui ont brulé vif le petit voleur à Ankatso II.
    En bon malgache, "tsy mino maty aho raha tsy avy mandevina", je ne crois pas à tous ces beaux discours avant de voir des réels changements dans le comportement et attitude.

    • 13 décembre 2010 à 08:58 | Tanindrazana (#3224) répond à Bemakely

      Il est vraiment malade ce petit. Il veut etre tout. Il s’accapare de tout. Prouilagation de la 4 eme republique par lui meme et ses comperes. On ne donne a la HCC aucune valeur et tout le monde se tait. Tout le monde a peur de le critiquer car il est aujourd’hui eleve comme roi de la 4 eme republique... Toutes ces promesses ne seront que d.... envolees et lettres mortes. En verra bien l’evolution des choses dans les mois qui vont suivre.... Patience mes chers compatriotes. Observons bien les choses a partir de maintenant car il va a sa perte dans son entetement, A moins qu’il y a revirement inconsistant a ses ambitions deplacees. Sauvons notre patrie car la folie est une maladie aux mains d’un aliene.

    • 13 décembre 2010 à 11:39 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Tanindrazana

      Tanindrazana,

      - Dîtes-vous :

      "On ne donne à la Haute Cour Constitutionnelle (H.C.C.),aucune valeur et tout le Monde se tait".

      La HCC a proclamé officiellement les résultats du référendum sur le projet de la Constitution Malgache du 17 Novembre 2010.

      La proclamation officielle des résultats du référendum ne constitue qu’une première phase marquant la naissance de la IV ième République Malgache.

      Au terme de l’article 5 de l’arrêt rendu par la HCC,l’entrée en vigueur dans la Nouvelle République se fera que par la "PROMULGATION" par le Président de Transition (de l’Etat) du projet de la Constitution dans les dix jours suivant la proclamation définitive par la HCC.

      11 Décembre 2010

      - date de la promulgation,

      - date d’entrée en vigueur dans la Nouvelle République Malgache

      - enfin,la date anniversaire de la IV ième République Malgache.

      Tout est fait dans la règle de l’art,"Tanindrazana".

      - Par requêtes en date du 18 Novembre et du 24 Novembre 2010,le révérend docteur Ndriana Rabariolina et Moreno Randria Rakotomanga,au nom du Comité de soutien du NON ont saisi la HCC afin de demander l’annulation du référendum sur tout le territoire national ;

      - Considérant que d’une part,contrairement aux dispositions de l’article 135 du code électoral ;

      "Les requérants n’ont pas produit dans le dossier la copie légalisée de leurs cartes d’électeurs ni aucune attestation délivrée par la CENI ou ses démembrements comme preuve de leur qualité d’électeurs".

      - Considérant que d’autre part,les requérants,ayant saisi la Haute Juridiction au nom du comité de soutien pour le NON,n’ont produit un mandat y afférant et sont alors mal venus pour demander l’annulation du référendum sur tout le territoire national ;

      "Que leurs requêtes soient irrevables".

      - Considérant que le Président du Tribunal de Première instance de Vatomandry a fait parvenir à la HCC une plainte datée du 27 novembre 2010,formulée par le Président de la Commission Electorale de district de Vatomandry,concernant la carence des opérations électorales dans les bureaux de vote de la Commune rurale d’Ifasina I ;

      - Considérant que les faits allégués dans la plainte sus-évoquée relèvent d’infractions pénales qui ont fait l’objet d’enquêtes auprès des autorités locales compétentes et ne rentrent pas dans la compétence de la HCC.

      "Que par ailleurs,la plainte elle-même,ne revêt pas la forme de requête selon les formes prescrites par la loi" ;

    • 13 décembre 2010 à 20:37 | Jipo (#4988) répond à Tanindrazana

      Le vieux IZNOGOUD qui veut etre calife à la place du calife, quoi de plus legitime par les temps qui courent, surtout que c’est la volonté du Peuple:cultivé ? affamé !
      le changement, en politique : les présidents et leurs équipes assurément, pour le reste, vous avez le temps ...De-voir

  • 13 décembre 2010 à 11:50 | nawack (#3945)

    Il faut l’admettre, la HAT ne pourra jamais résoudre la pauvreté qui subsiste à Madagascar. Ce pouvoir de transition n’apportera en rien dans le quotidien des malgaches, pire un accélérateur pour s’engouffrer dans un ravin dont on n’oserait même pas mesurer la profondeur.

    Il s’en suit donc que ce pouvoir de fait n’est pas là pour un changement de fond, dont la plupart avait espéré, mais pour un changement dont je ne saurai le décrire, mais qui de fait, met beaucoup l’accent sur l’évènementiel.

    En tant que pouvoir de transition, ledit pouvoir "devrait" être limité dans le temps. Les stratégies adoptées sont donc élaborées à court, voire au plus à moyen terme, raison pour laquelle cette insistance flagrante de vouloir marquer d’une pierre blanche tout ce que ce pouvoir réalise, pour rentrer dans les anales de l’histoire de Madagascar.

    On le sait, nous les malgaches, l’un de nos caractéristiques est de beaucoup miser sur le "paraître" pour pouvoir impressionner ou juste pour ne pas être ridicule devant le reste (mati-kena-maso ?). Ce qu’est entrain de faire le pouvoir hâtif actuellement n’est que le reflet de cette mentalité. Il en allait de même pour les régimes précédents, quoique la volonté qu’a affiché Ravalomanana sur la réforme de l’éducation n’a pas été vraiment efficient malgré les chiffres.

    Il n’est pas étonnant donc que toutes les actions adoptées mettent l’accent sur le court-terme, et si besoin rallonger pour la réalisation d’objectifs, à l’image de la Braderie de Tana, une concentration d’échanges durant quelques jours pour pouvoir spéculer pour la prochaine opportunité.

    Un changement de base nécessite donc un changement de mentalité, valable pour tout le monde : ce pouvoir en place, l’opposition, tous les protagonistes ainsi que pour tous les malgaches. Et ce changement affiché doit être à l’image des leaders ! On l’avait ressenti socialement en 2001-2002, cet air collectif de solidarité, de vouloir se donner la main pour reconstruire ensemble ; mais lequel a été malheureusement abusé et a créé de la frustration de part et d’autre...

    La fracture de la société actuelle se ressent encore pour que les malgaches affichent de nouveau cette solidarité, malgré les efforts de ce pouvoir de "plâtrer" les trous sur le mur par l’organisation d’évènements grandioses ... Cela marcherait sûrement pour ceux qui sont habitués aux rouages du système politique actuel, dont les habitudes n’ont visiblement pas changé.

    Mais une frange de la population, dont je crois en faire partie, ne se laissera plus berner par des opportunistes de tout genre et qui ne se soucient guère d’une vision à long terme du pays.

    Mémo : Ces évènements sont à l’image du PM Camille Vital servant des bouteilles de whisky afin de réconcilier la fracture survenue au camp de la FIGN dans le temps ; et qui au final, a fini par cette révolte et qui a fait malheureusement fini en sang ... Voilà ce qui se passe quand on ne traite pas le problème dans le fond, plutôt que de miser sur le "semblant" et le "paraître".

    Pensez-y

    • 13 décembre 2010 à 20:02 | Jipo (#4988) répond à nawack

      Qu’en est-il en effet des tout à l’égout de la Capitale, les sytèmes d’assainissements, ne seraient -ils pas une priorité,distribution d’eau, évacuation des eaux usées, et leur traitement ? Les VRD comme on dit dans le jargon.
      Certain diraient "avoir la face propre et le derriere sale".
      mais là,comme le reste , ça ne se voit pas,l’honneur est sauf.
      Mais serait-ce vraiment une priorité ? méfions-nous tout de meme qu’une mégalomanie embryonnaire,ne vienne compromettre une soif si intense de changement,qui a oublié de se présenter.

  • 13 décembre 2010 à 12:23 | kamis (#221)

    Azafady. I KAmis dia tena mpanohana ny aza-dalàna fa noho ny toe-draharaha dia voatery (izay ilay hoe changement ??)mba handefa fiarahabana sy firariantsoa ho an’ity "Repoblika faha-4" ity hitako tao amin’ny site iray

    - Miarahaba anao ry "Repoblika faha-4" teraka eto Madagasikara,
    - miarahaba ilay Reny (malala ???)nitondra vohoka anao nandritra ny 23 volana aho (Janvier2009 à Décembre 2010) ka hita ho tena faly izy na dia vohoka sampona aza satria à distance. Mba hamorona voam-bolana vaovao : e-grossesse (hahaha !!)
    - Miarahaba ilay ray niteraka anao izay efa maro anaka ary mitana ny zava-bita tsara indrindra raha ny fiterahana zaza (Charte de valeur, Teny Ifampierana, Dinika santatra,... . Marina tsy azo lavina ny fitenin’ny Ntaolo hoe MANAO TERA-...BITRO
    - Enga anie ity "repoblika faha-4 Tézévé" menavava ity mba ho ela velona sahala amin’ny Kianjan’ny Demokrasia ka ho lavin-drainy tsy ho zanany indray sy ho vonoiny rehefa kelikely izay efa fanaony ary tsy afaka aminy intsony(sonia Maputo,...). Tgv tokoa amin’ny fiterahana ary zaza haingam-pandeha ho faty (mort à très grande vitesse)
    - Tena mahay be aloha ireo sage-femme sy gynécologue eee ! (Asterix sy HCC) ka na zaza hitany fa sampona aza no dia hainy no nandoka izany ka nanaovandrainy fetim-po..za

    • 13 décembre 2010 à 18:31 | erase (#1435) répond à kamis

      FIALONANA NY ANAO NO BETSAKA ARY TSY MAHATANTY RESY NY DADANAREO VARIANA MILALAO OSY AO AFRIKA. TE HIALA SY NANDOSITRA KA EO VAO MIMENOMENONA. HO ELA VELONA NY FILOHA RAJOELINA ARY TSY MAINTSY IZY NO PRESIDENT NY 4EME REPUBLIQUE. MPANAJA NY SOATOAVINA IZY TOMPOKO FA TSY MPANO TSINONTSINONA NY OLONA IZAY NAMETRAKA AZY TEO AMIN IO FITONDRANA IO . ALEFA ANDRY.

    • 13 décembre 2010 à 19:33 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à kamis

      Cher tous

      Avis aux forumistes !

      Kamis n’a rien avoir avec Boris BEKAMISY (ou BEKAM’S pour les amis ou proches)

  • 15 décembre 2010 à 00:09 | Jerry (#2173)

    Faut pas chercher à comprendre. C’est évident : à Madagascr actuellement , on fait du n’importe quoi ! Voyez déjà le DJ président de la HAT habillé en jockey ou clown ! Quel bor.....!

    • 17 décembre 2010 à 13:07 | faly (#5066) répond à Jerry

      De n’import quoi tu dis ?
      Efa mazava be anie fa tsy maty vôlavo ankibo mihitsy ianareo, zanak’i Dada reto, efa ho roa taona izay nareo nimenomenona teo @ kianja magro, ataon’ny olona fitaovana fotsiny, tsy mety tonga saina nefa ny olona mandroso ahatrany, "fa na tinareo na tsy tinareo de Andry Rajoelina no filoha @’zao."
      De mahaiza mionona re tompoko ary raha mafy be ko de milatsah filohampirenena, fa izahay aloha tsy mila filoha mandositra sady mpiray tsikombakomba @ vazaha mainty toa ao afrika ao.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS