Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 5 juillet 2020
Antananarivo | 00h50
 

Société

Commune urbaine d’Antananarivo

Des conseillers municipaux s’opposent à la démolition des box

mercredi 10 juin | Mandimbisoa R.

Il fallait s’y attendre. Les conseillers municipaux élus sous la bannière du Tiako i Madagasikara (TIM) de l’ancien président Marc Ravalomanana s’érigent contre la démolition des box et marchés dans la capitale depuis quelques jours. A ce groupe des conseillers de l’opposition s’ajoute la voix de Clémence Raharinirina, tête de liste des conseillers de la plateforme IRK qui a propulsé l’actuel maire, Naina Andriantsitohaina, à la tête de la ville d’Antananarivo.

Cette ancienne journaliste et non moins porte-parole des associations des conducteurs de taxi dans la capitale, a indiqué que la majorité des conseillers municipaux (27 voix sur 50) se sont déjà opposés à ce projet, évoquant ainsi la raison de priorité. « En cette période de crise sanitaire où la population peine à trouver de quoi manger, l’exécutif peut s’occuper d’autres choses plus utiles encore au lieu de s’attaquer aux activités déjà précaires des Tananariviens », explique Clémence Raharinirina.

Le porte-parole des conseillers TIM de son côté, a lancé un appel au maire d’Antananarivo d’arrêter son projet de démolition de ces box. De son côté, le maire par le biais de ses publications sur les réseaux sociaux indique que « L’état d’urgence sanitaire national n’est pas une excuse pour ne pas se conformer à la loi, ni une raison pour assouplir les sanctions ».

En effet, des box illicites à usage commercial se sont multipliés sur les trottoirs en centre ville depuis quelques années, la CUA s’est ainsi attelé à leur démolition depuis quelques jours.

« La remise à l’ordre de la capitale continue, et ceci sans distinction de rang social, d’origine, de choix politique, de croyance, ni de lien de parenté ». Autrement dit, la commune urbaine d’Antananarivo ne reculera pas devant tout obstacle pour « l’intérêt principal » qui est le développement de la ville d’Antananarivo, affirme le maire sur sa page Facebook.

73 commentaires

Vos commentaires

  • 10 juin à 08:21 | Isandra (#7070)

    Publication de Naina Andriatsitohaina :

    « La CUA ne ménage pas ses efforts pour avancer dans le dur chemin de l’assainissement et le rétablissement de la discipline dans la capitale.
    C’est une étape fondamentale pour une ville propre, digne et tranquille.
    Plusieurs box illicites et construits sur l’Emprise publique ont été démolis à Soarano et Analakely.
    Les commerçants ont été avertis dans le respect des délais réglementaires et l’huissier a été sur les lieux tout au long du processus.
    Il n’est pas facile de prendre une telle décision, pourtant c’est un préalable inévitable pour le bien de notre ville »

    • 10 juin à 11:15 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      C’est nécessaire dans cette lutte contre la propagation de ce virus, car ces kiosques bloquant le passage de piétons, entraînaient les attroupement involontaires, les embouteillages, donc le non respect de distanciation.

      Cette initiative corrobore avec la réhabilitation du Rova et la construction de son bijoux, et petite à petite, la ville de mille entre dans le 21 siècle, la modernisation.

      Elle ne sera plus une ville de honte, mais de fierté et ne sera plus qu’un lieu de transit dans le trajet des touristes visitant à Mada, mais, ce sera un endroit incontournable à visiter,...!

    • 10 juin à 11:45 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      "elle ne sera plus la ville de la honte "
      Enfin une lueur de lucidité ,bravo !
      Faudrait aller plus loin, car rien de bien n’a été fait dans cette ville depuis 1962 ,période de la gestion de cette ville par votre DJ compris !
      Faut que les responsables de cela ,l’élite en général ,soit bien consciente de cela !
      Mais bon ne rêvons pas trop ,les cerveaux reptiliens locaux ne sont pas encore prêt a cela !
      Reste à savoir s’ils le seront un jour !

    • 10 juin à 13:06 | rawera (#10329) répond à Isandra

      Salama Namako,o
      Tsy hoe tsy tia fandrosoana anie akory ny olona e, fa ....mety ve lay fotoana ? Sao misy laharapahamehana hafa aza ? (somary manatsafa aho raha miteny an’io). Sao dia ny fahasalamambahoaka aza no tokony imasoana e ? Sa tain’angely io ka samy manilika izay tandrifin’ny tranony (aferan’ny minisiteran’ny fahasalamana izany) ?
      Mihevera ihany e. Ankatoky ny fety ianao no manao toetra tsy zaka ka mandrava ny fananan’olona eny na dia tsy ara-dalana aza !!!!!
      Mahereza namako o

  • 10 juin à 08:28 | Isandra (#7070)

    Pas que box Soarano, toutes les constructions illicites seront concernées,

    Naina Andriantsitohaina :
    « La remise à l’ordre de la capitale continue, et ceci sans distinction de rang social, d’origine, de choix politique, de croyance, ni de lien de parenté.
    J’ai effectué une descente inopinée depuis Ankasina jusqu’au Marais Masay pour constater les remblais et les constructions illicites. Certaines ont été immédiatement scellées jusqu’à l’obtention d’un permis de construire.
    L’état d’urgence sanitaire national n’est pas une excuse pour ne pas se conformer à la Loi, ni une raison pour assouplir les sanctions.
    Notre intérêt principal est le développement de notre ville ainsi que le respect des règles.
    Et c’est le défi que j’ai donné aux citoyens d’Antananarivo.
    Ce ne sera pas facile mais avec cohésion et solidarité, nous pourrons les réaliser. »

    • 10 juin à 09:13 | rayyol (#110) répond à Isandra

      C est tres bien

  • 10 juin à 09:44 | Lefona Again (#10319)

    Avant que rapplique et réplique la cohorte des faux sceptiques, je tiens à dire que le Maire a raison.

    Internet a le mérite de dévoiler au grand jour un des bugs éternels de l’humain : la feignardise de intellect associée au déliement de la parole.

    Quand Spliff m’a gentiment conseillé d’ignorer l’abomination de vos posts sur ce forum, car selon lui c’est la règle du jeu, surtout pour un site qui parle politique, j’étais sur l’instant, un peu agacé ! Mais quand il m’a dit que faire la morale ne me servait qu’à tendre le baton "à vou zôtres" et que j’avais devant moi le choix de l’accepter ou de laisser tomber, mon court moment "vénère" s’est vite dissipé. En fin de compte, et honnètement, je n’ai vraiment plus besoin de défendre ANR ! Il se débrouille déjà bien comme çà, comme un grand ! Comme un Bac + vaintidozy ! Je pense que le pays surchargé par son lourd passif, vient de sortir d’un second régime qui s’est éternisé et peut maintenant palier pour une accélération des choses, car il n’y a pas d’obstacle devant ! Cette dernière phrase, je l’adresse a akam qui voit rouge et bloque sur l’étymologie ! À la limite ça m’arrange, ma poule ! Tu ne pourras jamais comprendre !
    Comme tout le monde ici, écrit pour ėcrire, alors je vais plus me gêner ! C’est une résolution ! Vous ne voulez pas "la morale" ? Ok !

    LA MORALE DU JOUR n° 1 !

    On est tous le "b.ougnioul" de quelqu’un !

    Il faut le rappeler qu’au départ ce qualificatif n’avait rien de péjoratif. Renseignez-vous là-dessus si la curiosité vous parle et que le coeur vous en dit. Mais d’époque en époque, l’évolution de ce terme, véhiculé par "l’esprit de conquérant français", wow, ça déchiire, lui a définitivement donné le sens de "maghrébin", sous-entendant "étranger voleur..et d’emplois de surcroit, et citoyen de seconde zone". Ce qui est intéressant, c’est de savoir que juste auparavant, pendant la seconde guerre, les allemands appelaient leurs prisonniers français par ce terme. Comme quoi !
    Mais ce qui est à retenir de "b.ougnioul", ou aussi "bou.nioule" ou encore "b.ougnoul"..c’est le mépris et le dédain que l’un porte sur l’autre.

    Que montre ce forum MT à propos du "bony olona" ? Je préfère l’écrire comme celà, car j’en ai envie !

    Il est acquis que :
    - ceux qui soutiennent ANR et son GVT sont les bony olona pour les opposants, car foza, v.endrana, menteurs, énnivrés, mpisolelaka selon ces derniers. Ils appelent cela avoir des arguments.
    - Les contributeurs avec des niveaux d’expression et de langage moyens comme votre serviteur, sont les bony olona pour les lettreux qui aiment se lire, car d’après eux, on n’a pas assez fréquenté le banc de l’école pour être crédibles.. pour quoi que çe soit, d’ailleurs ! Mais quand ce sont les lettreux qui ont des limites dans d’autres langues telles que l’anglish....miracle mon ami ! C’est du globish où l’essentiel c’est d’être compris ! C’est de l’approximatif élémentaire, certes, mais c’est stylé ! Ouf, L’horreur est sauf !
    - La Nation Malagasy est un pays de bony olona selon la majorité des français du forum, car juste bons pour les koudeta, frappés de cépamafôtisme aigüe, corrompus et pas futefuttes pour un sous ! Ensuite, cette "nationnette" marionette est trop dépendante, pauvre et dotée d’une Armée de pacotille, pour prétendre se voir restituer les Nosy Gasy. " Même pas en rève ! ", écrivent-ils !
    - le Covid Organics pour les sceptiques - toujours les mêmes -, n’est qu’un remède de bony olona, concocté par des scientifiques éxotiques et folkloriques. Sick !
    - les gasy petaka sont les bony olona des métis gasy même du forum, car rien que des babakoto, voire betsileo. (?)
    - les métis gasy en question, ignorent qu’ils sont les bony olona des andriana, du fait de l’impureté de leurs sangs, donc à ne pas considérer, d’après ce qu’a transmis un expert médiatique des fombandrazana sur les médias. Ma qué ? Ask Ankoay !
    - les andriana sont les bony olona du Peuple de la République car considérés nostalgiques de leurs privilèges, esclavagistes, mitokatokana sy mitokotokona, mihidy vavahady et lany andro.

    Donc, d’après la "Théorie de Spliff" - ah ben, ca fait genre "Constante de Planck"-, ce forum n’est rien d’autre qu’un espace "dédié bony olona" et qui causent politique de cette façon !

    Tss, tss, Dsl, il n’y a rien de bien politique dans ce que je viens de décrire ! Ce n’est rien de plus et rien de moins que de la polémique.

    Alors, comment voulez-vous ou pouvez-vous argumenter réellement ? Par des préjugés, des on-dits, des intoxs, des paradigmes, des moeurs et coutumes d’il y a des siècles ?

    Vous êtes vraiment une bande de farceurs ! La Bougnoulie n’est pas dans l’Océan Indien, elle se situe dans le méridien de vos cervelles, là ou se trouve l’océan Agnosis !

    • 10 juin à 10:16 | elena (#3066) répond à Lefona Again

      "Comme tout le monde ici, écrit pour ėcrire, alors je vais plus me gêner ! C’est une résolution ! Vous ne voulez pas "la morale" ? Ok !"
      Alors, ça fait du bien ?Pourquoi voulez vous vous justifier ? Lâchez vous donc puisque ça vous fait tant envie.
      Nous ne sommes plus des babakoto, nous sommes tous des bony olona !
      Et vous en êtes le chef d’escadre !
      Clap !clap !

    • 10 juin à 10:36 | elena (#3066) répond à Lefona Again

      Chef d’escadrille, c’est mieux !

    • 10 juin à 10:46 | Maxim (#5960) répond à Lefona Again

      Radama13 a trouvé son chef d’escadrille de porteur de "filanjana" pour l’inauguration du colisée

    • 10 juin à 11:01 | spliff (#5871) répond à Lefona Again

      Lefona

      Si vous voulez refaire le monde, le plus utile est de donner l’exemple... et non d’en perpétuer les tares...
      Good luck

    • 10 juin à 11:14 | FINENGO (#7901) répond à Lefona Again

      @ Lefona Again (#10319)

      Faites vous dans l’intelligence, ou l’imbécilité et l’absurdité Lefona Again ????
      La Question peut se poser après lecture de votre Post.

      Si nous ne sommes qu’une Bande de Farceurs, ceci vous place avec certitude, sur le Banc des Imbéciles, car voyez-vous, si la Bougnoulie se situe dans le méridien de nos cervelles, en tout cas l’équateur de vos points de vue rase plus bas que les Pâquerettes.
      Et comme disait si bien Elena, vous en êtes le Chef d’escadrille.

    • 10 juin à 12:10 | ANTICASTE (#10704) répond à Lefona Again

      Lefona,
      Oui malheureusement vous avez raison !
      En ce pays c’est la très grande majorité des habitants sont les bougnoules d’une minorité prédatrice qui se prétend civilisée ,mais qui ne l’est pas !
      Voyez vous de quoi je veux parler ?

    • 10 juin à 12:15 | Vohitra (#7654) répond à Lefona Again

      Lainga : zavatra ambara sy lazaina nefa tsy mifanitsy sy tsy manambara ny marina…

      Mpandainga : entina hanondroina ireo olona izay milaza lainga matetika, ary miverimberina ny filazana sy firesahana ny lainga

      Tranondainga : entina hanondroina ny olona efa voan’ny tarazo sy fahazarana tsy miresaka afatsy lainga entina hamitahana ny hafa…

      Lainga raofina : ity indray dia karazan’olona efa manao fomba fiaina sy fivelomana mihintsy ny fitoriana ny lainga eo amin’ny fiarahamonina…

      Fihetsika maontina sy mendrika ve ny fanafenana sy ny fiarovana anjambany ny « lainga » sy ny « tranondainga » ?

      Indreto ary misy tranga isehoan’ny lainga vitsivitsy :

      -  Mivoaka aty amin’ny volana martsa 2020 ny didimpanjakana manendry ireo komity ara-tekinika misahana ny fandalinana ny fanarenana ny vakoka, nefa tsy tahotra tsy henatra no manambara fa efa niasa hono io komity io ny volana aogositra 2019
      -  Mamoaka didimpanjakana ny tompondandraikitra iray misy ny soniany mazava mikasika ny fanadihadiana amin’ny fakan’ny fanjakana ny tanin’olontsotra, misy daty mazava ilay taratasy ary napetraka natao afisy, kanjo amin’io daty voatondro io, ilay olona manao sonia ary nefa mbola tsy tompon’andraikitra manampahefana akory eo amin’ilay andraikitra hanaovany sonia
      -  Mamoaka didipanjakana ny tomponandraikitra iray, ary izy dia lehiben’ny andrimpanjakana mpanao lalàna mihintsy, ary manambara fa noho ny zavamisy ahiana mety hitohy ka hiteraka famoizan’aina mitondra fahafatesana toy ny teo aloha, dia voarara ny fananganana fotodrafitrasa eo amin’ny toerana iray voatondro, ato afara, tsy nofoanana ilay didimpanjakana, fa avy hatrany dia misy tomponandraikitra manao asa ary manota sy manitsaka ilay didimpanjakana, dia tsy mijoro ilay tomponandraikitra miaro ny fampanajana ny lalàna velona…
      -  Tsy nisy famoahambola natao ka nividianana vatomamy mitentina valo lavitrisa ariary teo amin’ny Fanjakana, kinanjo misy sary ahitana fa misy vatomamy mitoby ary miangona amin’ny baoritra mifanongoa ao anaty biraompanjakana iray…
      -  Nosamborina ary azo sambobelona ny jiolahy raindahiny nampihorohoro tamin’ny fakana ankeriny, nilaza sy nanambara ampahibemaso ny mponina fa nandohalika sy nifona ary tsy namaly intsony ilay jiolahy, kanjo avy eo maty ilay jiolahy, dia nolazaina fa maty satria nanohitra teo amin’ny fotoana nisamborana azy…
      -  Nolazaina fa apetraka isaky ny Fokontany ny mpahay kajy mirindra miaraka amin’ny solosaina isampokontany mba hanatanteraka ny fitiliana ireo olona tena mahantra sy fadiranovana ao amin’ny Fokontany, ary koa mba hanatsarana ny lisitry ny mponina isampokontany, roa volana ato afara, mbola tsy misy ary tsy tanteraka akory ny filazana…
      -  Nolazaina fa misy izany komity loharano izany isampokontany hikarakara sy hisahana ny fizarana ny fanampiana avy amin’ny fanjakana sy hanampy amin’ny fitantanana ny fihanaky ny valanaretina, ankehitriny, na ny loharano na ny fanampiana dia tsy hita sy tsy fantatra hoe aiza sy iza ary inona no zaraina sy omena amin’ny marobe amin’ny Fokontany ao anatin’ny Faritra mihiboka…
      -  Nolazaina indray fa tantsambo tonga tamin’ny sambo sy ireo vahiny tao Ambatovy no nanaparitaka nampihanaka ny aretina tany Toamasina, nefa dia niarahana naheno tamin’ny filazambaovao sy ny serasera ny mikasika ireo olona tonga farany tamin’ny fiaramanidina avy any ampita izy nokarohina ka heno sy hita fa lasa nandray fiara iombonana niala teto Antananarivo ary nidina tany Toamasina
      -  Olona mpikarama mpijinja vary 4.000 no nekena nomena alalana nalefa niainga avy any Vakinankaratra, ary nandalo teto Antananarivo dia niazo an’i Alaotra Mangoro, ao anaty vanimpotoana ankamehana fihobohana nefa, dia fotoana fohy avy eo, voatery nahiboka ny Faritra Alaotra Mangoro fa tojo sy nihanaka tany ny valanaretina, dia nolazaina ihany fa ny tao Ambatovy st Toamasina ihany no nifandray sy nampita ny loza…

      Tranga maro dia maro, bobaka hoy ny fiteny mivantana, no azo ambara raha mikasika ny lainga sy ny fitaka efa heno sy nambara hatrizay volana vitsivitsy izay…ary tsy mitrahatra miseho sy mipoitra isanandro izany, tsy ankiato, ary miverimberina, ary tsy takona afenina mihintsy…

      Misy tranondainga sy lainga raofina izany eto raha tsorina ny resaka.
      Dia misy ihany koa ny mpiaro sy mpanohana anjambany ny tranondainga sy ny lainga raofina…

      Ka moa tsy efa tranondainga ihany koa ve ny mpiaro sy mpanafina ny lainga ?

      Aza mody laroina amin’ny fehezanteny mampatory sy mampiesona ry LEFONA ny « lainga sesilany » atao eto fa mba tokony hahalala menatra sy hahatsapa tena ianao ry LEFONA fa efa tena famitahambahoaka ankitsirano izao mitranga izao…

      Sa hilaza indray ianao rahampitso hoe tsy lainga ireny fa fanadinoina, tsy fifankahazoankevitra, ary ankamehana fotsiny ihany ka tsy tokony hifanomezana tsiny ?

      Misy fiaramanidina kely izay antsoina hoe « hitsikitsika » tamin’ny andron’ny Amiraly, nataon’ny tarika iray hira mihintsy moa izy io, ohatrany madinika kely tokoa izy io, ary mievaeva zakan’ny rivotra mihintsy satria toa tsy matanjaka ny milina mivoy mampandeha azy…

      Sao dia efa hevitra mievaeva sy mivoana maniditsidina izany miainga izany fa tsy hevitr’olona mba manampahalalana tokony ho afaka ny handinika sy handalina intsony ? sao dia hevitra « hitsikitsika » kosa e ?

    • 10 juin à 12:36 | Isandra (#7070) répond à Lefona Again

      Vohitra,

      Lainga : Izay tsy mifanitsy amin’ny eritreretina sy vinavinain’i Ingahindriana.

    • 10 juin à 12:45 | Isandra (#7070) répond à Lefona Again

      Lefona Again,

      Vous n’avez pas droit d’écrire tel post, et êtes en train de profaner le masina, seuls ces auto-proclamés intelligents qui peuvent le faire. Donc, vous méritez d’Ampamarinana avec un rocher.

    • 10 juin à 13:25 | Lefona Again (#10319) répond à Lefona Again

      @Spliff
      Thank U 4 the wished good luck ! Don’t worry about me, I’m just chilling now, I’m only getting rid of my gloves and taking my shoes off !

    • 10 juin à 13:48 | Lefona Again (#10319) répond à Lefona Again

      @vohitra
      aza taitra amin’ny izany ianao e ! Ianareo nitaizaina tao amin’ny fomba andriana, ny fianakavinay tao amin’ny tontolon’ny fiaramanidina. Io Hitsikitsika io, teo mihitsy aho -mbola kely- rehefa avy nafarana io "motoplaneur" Scheibe SF 28, motera volkswagen io. Aza mivaky loha amin’izany ianao, fa lany lera eto !
      Saika adinoko, mba ampatsiahiovy amin’ireto vazaha sy metisy mpiray hevitra aminao ireto fa raha arahina antsipirihany hono ny fombandrazanareo andriana, dia ny mena sofiny sy ny metisy, toa tsy mahazo miakatra andapa, toy ny soavaly, ny kisoa, ny soavaly ary ny tongolo !

    • 10 juin à 15:00 | Vohitra (#7654) répond à Lefona Again

      Mba mahatsiarova sy mahalala menatra ry LEFONA fa aza mirediredy eto tsy ampiheverana, sanatria sahala amin ny olona efa nilaozan ny fahendrena ka vesaran ny saina maloto...

      Ary mba izay zavatra fantatra resahana fa aza mitsaontsaona sy mivaralila toy izao...

      Amin ny Rova rehetra, dia misy ny toerana azon ny rehetra aleha sy hidirana, fa misy kosa ny toerana voarara noho ny fady sy ny fomba tsy maintsy hajaina, ka voafetra sy voafantina ihany no olona afaka miditra sy mitsidika ao aminy : io no antsoina hoe VALABE. Ireo taranaka sy mpitandrina ny fadintany sy fadin olona ihany no afaka mankao.

      Mba mianara aloha vao miteniteny foana, ny tenako dia mpankato ary mpanaja ny fombako sy ny fomban ny hafa.

    • 10 juin à 15:08 | Vohitra (#7654) répond à Lefona Again

      Raha manao fanahy niniana ianao ohatra ka mitondra kisoa na osy eo amin ny toerana misy ny Vohitra Fasandrazako, dia mety ho tapatapaka mihintsy ary lasa ataoko dombo mihintsy ilay Lefona...

      Aza misy tokoa anie izany...

    • 10 juin à 15:32 | akam (#7944) répond à Lefona Again

      - Houlala ! tu fais le buzz..et tu communiques a moi sans avoir ose me l adresser perso...en effet, au faux-rhum, on pique, on se defend...et comme partout ailleurs ce n est que de l eloquence.
      - Mon pobre, je ne suis ni Vohitra... ni Shalom ou autres qu iront te corriger en reponse a tes interventions. mais s ils le font, c est pour toi ! Spliff, ton nouveau coach, est reflechi. Suis ses recommendations. Comme j ai deja dit, ici ce n est ni un cours de francais ni un concours d eloquence.
      - Un faux-rhum enivre mais pas comme l effet du dzama. Parlant de solution contre le covid, tu t es fait l avocat du charlatan DJ-DOC en faisant reference a Sullenberg, le pilote grisonnant d US Airways, si je ne me trompe pas, quand les oies du Canada ont crame les reacteurs de l airbus A320 lors du decollage a La Guadia (NY) en janvier 2009. C est inutile de parler de soi ici, mais je tiens a dire que jai servi l administration Obama a l époque et tout en conduisant lors de mon retour, j ai appris l incident qualifie “d ‘heroique” car le pilote a evite l explosion de l avion en amerissant dans l Hudson. Et les passengers ont ete sains et saufs.
      - Bonhomme, je n ai aucune competence en pilotage, car t as fait allusion a certains reflexes acquis lors des pilotages de planeur a propos de l option de Sullenberg. Devrai-je nier ? certainement non ! car j avais une copine, fada de planeur, qui prenait sa revanche lors de nos sorties en "l air" et que j ai retenues lors des discussions avec certains pilotes de ligne qui entretenaient certains points qu ils ne pouvaient sentir dans un simulateur...
      - Quand a comparer l option de Sullenberg a celle de DJ-DOC a propos de covid c est de la bouffonnerie, comme dit ton coach Spliff. Sauver des vies comme a fait Sullenberg et proteger les gasy contre le virus pandemique n ont aucune commune mesure ! L airbus a connu une fatalite en revanche, le covid etait attendu. Mada, ouvert au monde, devait etre infecte si les mesures de fermeture des frontiers ne sont pas prises a temps.
      - Si je me suis abstenu de repliquer a ton post, d un cote je ne suis pas pilote…mais de l autre, je ne suis pas un bouffon si t abordes le covid de cette facon. Bref, je ne vais pas consacrer mon temps a te repliquer point/point car je n ai aucune therapie pour traiter un bonhomme qui delire…car t as un toc (trouble obsessionel compulsif), Stomato qui s est annonce comme un psy…pourra t aider.
      - Bien evidemment, la macaque kikazaru qui t a adresse des fleurs comme quoi ton intervention etait “du lourd”, t enfonce davantage dans un trou abyssal ! T accroches pas trop a moi car sans etre “lettreux” comme tu dis (je suppose que tu sous-entends litteraire) je suis plutot un scientifique (mefie toi car Diego a defini ce qu on entend par “science” en malgachie). Comme Beson.., tu me traites donc de rebeu…apprends a tes depends que black et rebeu ne peuvent pas se sentir. Y a que chez Djamel (Trappes) que cela se fasse ! En dehors des collegues europeens, et sans segregation, j ai que des potes originaires d Afrique francophone, de Reunion, Maurice, Cuba et sudAf.

  • 10 juin à 10:13 | Shalom (#2831)

    Iza moa ny Japana :

    Tany anisan’ny mandroso indrindra.
    Tany mitana ny fomba amam-panao nenti-paharazana eo ami’ny fiainana an-davavan’andro indrindra ao an-tokantrano.

    Fa ny tiana ho singanina dia zavatra iray : Fa nahoana ny japoney no tsy manaiky ny praiminisitra ambanin’ny 60 taona ?

    Na izany aza, mandroso ary tsy mitsaha mandroso i Japana sy ny japoney.

    • 10 juin à 11:40 | dolmi (#10981) répond à Shalom

      Japana eo tokoa hikohaizana, indrindra raha nihezaka be ry zareo hihoatra ny fanapotehana nataony bekintana .
      Angamba ny tena fahamatorana hilaina dia tsy hananany mpanao politika lehilahy raha tsy feno 60 taona sa ?
      Corée du sud koa tsy manaiky ho resy satria toa Japana dia reharehan-dry zareo ny fahaizana mihazona ny tena fomban-drazana sy fisainana na eo aza ny fiovana isakarazany. Araky ny maro hitako, ny tobi-tseranam-piaramanidina tsara indrindra eto antany dia Séoul.Ao Séoul koa, araky ny daty, dia misy itony fomba famoahana "reliques", karazana "Fitampoha",mety heveriny kristianina ho fanompoa-tsampy. Nahita ny fivoarana tany ny filoha M.Ravalomanana fa tsy nomena fotoana izy hampiatra ny hitany sao mandingana alavitra ny tohatra ambany indrindra, ferany frantsay ho any malagasy.
      Ary ny fomba tena malagasy, (tsy nandalovany mpanjanaka nametraka anjadony ny kristianisma), dia mifandraika kokoa aminy fisainana asiatika anie

  • 10 juin à 10:22 | Midabetsy (#8062)

    Aza miafina ao ambadikin’ny COVID 19 nareo.
    Ze de hanafina ny tsy mety de : nohon’ny aretina !!!!!
    f’angaha efa nisy aretina ve t@ nananganana an’io ?
    Ho anareo mpitondra : mba fidio ny asa hatao araka ny hamehana : amiko dia ady @ aretina no atao donc, maika kokoa ny mandio ireo fako erakin’ny tanana fa tsy ny fanalàna ireny trano ireny.
    Misaotra

  • 10 juin à 10:49 | I MATORIANDRO (#6033)

    Alefa ragasypaper a.

    Ataovy mihinan’tsy fihinany daholo reo fozaorana mitapitapy reo.

    Avelao ihany aloh le easypark hijanona eo fa manjary tsy misy vola raisina nareo sady tsy tadidin’reo tsy manana tobil akory zany resaka zany.

    Ho an’ny fitsarana natao hiady @ fanjakana dia aza avoaka ny didy manafoana ny hala-bato bevata t@ fifidianana ben’ny tanana fa efa moana tanteraka ny Tim sady manaiky anareo.

    ALEFA, ALEFA ;

    • 10 juin à 10:56 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Matoriandro,

      efa moana tanteraka ny Tim sady manaiky anareo.

      Tsara rehefa manaiky. Anay indray izao ny tanana, ataonay mamiratra manomboka avy ery ambony ery, ka hatrany ambany tanana rehetra any.

    • 10 juin à 12:18 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      Nnnndddrrryyy !!!

      Ravoravo natentina.

      Alefa oah.

      Tsy misy sahy mikopoka tsony fa d’fa miandry ze llllloooozzzzaaaa avoakanreo hafa ndray vokatry ny kitoatoa sy tsy fahaizan-draha.

  • 10 juin à 10:53 | betoko (#413)

    Je disais hier qu’une dame aurait acheté un petit bout de trottoir à 30 million d’Ar à la mairie où elle était dirigée par Lala Ravalomanana, et titré en + , pour y installer un cash point du côté de la station Shell à Soarano
    De quel droit un des responsables de la mairie puisse vendre un bout de trottoir et le faire titré en + ? Et certains diront " Mais nous sommes installés sur ce bout de trottoir depuis des années , donc nous avons le droit d’y rester . Une installation provisoire illégale devient définitive si on ne respecte pas la loi à Madagascar

  • 10 juin à 11:09 | rayyol (#110)

    Pour ceux que sa peut intéresser encore en Anglais seulement excuser encore la théorie maintenant l église s en mêle
    https://www.youtube.com/watch?v=pnd4QWpWJPM

  • 10 juin à 11:27 | Besorongola (#10635)

    CÔTIERS TONGA SAINA OU PROVOCATION TRIBALE ?

    Solidarité côtière de Madagascar : Résurgence du clivage tribal
    Redaction Midi Madagasikara
    9 juin 2020
    18 Commentaires

    La « Solidarité Côtière de Madagascar » vise, entre autres, la relance de l’agriculture, en particulier les produits de rente comme le café.
    La polémique autour de la construction du « Kianja Masoandro » remet au grand jour la lutte des …castes entre les descendants des « Mpanjaka » et la lignée des « Mpanompo » du temps de la monarchie. Le clivage Hautes Terres – Côtes refait aussi surface en filigrane.

    25 000 Ariary ou 125 000 Fmg. C’est le prix à payer pour toute commande en ligne d’un T-shirt sérigraphié « Miray hina » au dos et « Zahay Côtier » sur le devant. Une manière d’afficher la « Solidarité côtière de Madagascar » qui se trouvait au menu de la réunion constitutive tenue début février dans un restaurant de la capitale, et qui a vu la participation de représentants des 22 régions. Une identité côtière qui sort de l’ombre en pleine controverse sur le « Kianja Masoandro » et sur fond de pandémie de Covid-19 qui pourrait réactiver le mistigri du régionalisme ou réveiller le vieux démon du tribalisme.

    Unité nationale. Le fait pour certaines associations de ceci ou comité de cela de revendiquer, sinon de s’approprier, l’héritage culturel et historique du « Rova d’Antananarivo » n’est pas non plus pour raffermir l’unité nationale pourtant indispensable pour faire face à l’ennemi commun et invisible qu’est le Coronavirus. Sans oublier le 60e anniversaire de l’Indépendance placé sous le double signe de la « Fierté nationale » et du « Patriotisme ». Le sentiment d’appartenance à un même pays devrait passer avant toute autre considération d’ordre politique, partisan, économique, social…

    Instrumentalisation. Quant à la dimension tribale, le mot d’ordre est l’unité dans la diversité du « peuple malagasy qui constitue une nation organisée en Etat souverain, unitaire, républicain et laïc ». Des valeurs qui n’ont pas à être confinées quoique le pays soit en état d’urgence sanitaire depuis plus de deux mois. En somme, un mois et une semaine après la publication sur les réseaux sociaux de la « Solidarité côtière » dont la consonance n’est pas sans rappeler la cause côtière que les partisans de l’instrumentalisation du « diviser pour régner » brandissent à chaque moment difficile traversé par le pays. Y compris en cette période de crise sanitaire. Au risque de jouer avec la vie des Malagasy qui souhaitent certainement que la politique politicienne soit mise en quarantaine pour éviter la transmission du virus de la division.

    R.O

    • 10 juin à 12:17 | betoko (#413) répond à Besorongola

      Pourquoi ils sont toujours complexés ?

    • 10 juin à 12:43 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Miarahaba Besorongola,

      Ny tenako manokana dia faly ary manome famporisihina ny zanaky ny Faritra rehetra sy ny Foko rehetra haneho hevitra, hampahafantatra ny kolontsaina sy ny fomba ary riba isamparitra, izany dia mba hahafantarana ny harena miavosa misy eo amin’ny kolontsaina voatahiry amin’ny Faritra tsirairay.

      Ny fanehoana fiarahana mientana ihany koa hanehoana firaisankina sy fifankatiavana isamparitra dia mahafinaritra ihany koa ny mahita sy mandre izany, ary azo lazaina fa izany firaisantsaina izany dia antoky ny fiombonana anaty filaminana sy fifanajana tanteraka.

      Ny indro kely dia ity : rehefa miteny isika hoe « côtier », teny vahiny izy ity, dia milaza izany raha ny tokony dikanteny malalaka entina hanondroina ireo rehetra tsy anavahana na iza na iza hita sy mivelona ary miaina eny amorontsiraka eny…noho izany, raha olombelona no resahana, dia io teny vahiny o dia entina manondro izay rehetra olombelona monina eny amorondranomasina rehetra eny manerana ny Nosy manontolo, hita ao avokoa izany na Malagasy io na vahiny na teratany na zanatany ary hita mitomandavana miparitaka amin’ny 5.000 kilaometatra amin’ny morontsiraka rehetra… raha izay izany no dinihina, dia tsara dia tsara tokoa raha entina hanehoana firaisankina eo amin’ny fiarovana ny tontolo iainana mba hitsinjovana sy hiarovana ny morontsiraka rehetra mba tsy ho azon’ny fahapotehana ara-tontolo iainana izany hetsika izany…

      Raha hiresaka Foko fotsiny kosa no entina hilazana izany teny vahiny izany, dia tsy mitombona loatra amiko manokana amin’ny fanetrentena, fa tokony avy hatrany dia tononina sy soratana mihintsy ilay Foko manambara hevitra, tsy misy maharatsy izany mihintsy amiko manokana…

      Harena hoy aho ny faha samihafana amin’ny lafiny rehetra, na Foko, na fiteny, na fomba, na sakafo fahandro sy fihinana, na fady, na fomba fitafy…ary tsara ny hampahafantarana izany…FA VOARARA SY TSY AZO EKENA, ARY MAMOAFADY raha kosa entina hivimbinana fanavakavahana sy hifanambaniana…

    • 10 juin à 13:02 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Besorongola

      @Besorongola

      Ce « peuple malagasy qui constitue une nation organisée en Etat souverain, unitaire, républicain et laïc » n’existe que dans votre imaginaire ! On voit que Ratsiraka et consorts sont passés par là !

      Et vos "valeurs" dont vous êtes si fiers ne sont que des slogans n’ayant aucun rapport avec la réalité du 4ème pays le plus pauvre du monde !

      La "solidarité" côtière n’est qu’une chimère de plus ...

      A quelques jours de la célébration de l’indépendance, on se demande si vous n’auriez pas mieux fait de rester colonisés. Au moins le peuple serait éduqué et mangerait à sa faim au lieu de crever sous le regard indifférent et dénué de compassion de leurs "compatriotes" nantis !

    • 10 juin à 13:40 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Betoko ,
      "Pourquoi , ils sont toujours complexés ? " , vous parlez de qui , en évoquant votre affirmation gratuite . Vous n’osez même pas prononcer la personnalité de ce que vous jugez . Fidèle à vous même , on remarquera votre trait de personnalité qui est prompt à la délation ,et qui stigmatise ,ceux que vous supposez être des moins que rien . Vous avez vous même déclaré sur ce site , la Nationalité du mari de votre tante , qui était Général de l’Armée Française ,et dont vous êtes si fier ; pour après renier la mère Patrie et la traiter de tous les noms , alors que vous êtes nourris au biberon de cette République . Quelle cohérence !!! En tout cas , vous n’êtes pas à la première absurdité près . En ce qui concerne l’attribution des bourses d’études étrangères durant le règne de l’Amiral , plusieurs dysfonctionnements ont été enregistrés . Où sont partis tous ces flots d’énergumènes , détenteurs du sésame aux frais de la population ,et qui ne sont jamais revenus au Pays , après avoir réussi ou pas leurs études . Une grande partie des intervenants de ce forum a profité de cette aubaine ,et n’ont jamais pensé à rendre la moindre parcelle de rétribution (Valibabena ). Bref , le Pays est en difficulté et ce n’est pas le moment de rajouter des divisions ethniques . Il est facile d’allumer le feu et , pour l’éteindre ,c’est une autre affaire . La radio des milles collines est en train de répandre ses ses venins dans la ville des mile et sur tout le territoire . Attention , danger !!!

  • 10 juin à 12:40 | rayyol (#110)

    Ville nouvelle : Tanamasondro construite à … Imerintsiatosika Voir la Gazette

  • 10 juin à 12:52 | Turping (#1235)

    La logique en voulant démolir ces box illicites c’est de les remplacer .La CUA au temps du TIM dont Lalao Ravalomanana était la mairesse avait encaissé l’argent des commerçants ,donc si le nouveau maire veut les démolir ,il faut qu’il trouve un endroit favorable pour reconstruire de nouveaux box .En effet ,ceux qui ont subi le préjudice devraient être indemnisés à ce qu’ils ne paient plus de nouveau le prix du nouveau box ....
    - Derrière cette histoire se cache le détournement de fonds dont l’ancien trésorier était impliqué et limogé .
    http://www.laverite.mg/politique/item/9623-d%C3%A9tournement-%C3%A0-la-cua-quid-des-ordonnateurs-principaux.html
    - C’est clair que l’urgence est ailleurs mais cela n’empêche de promouvoir d’autres actes tout en sachant que beaucoup de gens vivent aux dépens du commerce informel.
    Sans être pour Rakoto ni contre Rabe et l’inverse ,le projet du nouveau Maire Andratsitohaina d’assainir la ville la ville d’Antananarivo est louable ,seulement il faut faire les choses dans l’ordre des priorités.....Dans les pays qui avancent ,les règles de transparence obligent dans la clarté que de critiquer dans tous les sens .

  • 10 juin à 13:44 | la mite railleuse (#10900)

    radio Pangolin : à 1593 km
    d’ Ambatondrazaka

    France
    déconfiner la pensée critique

    le peuple français a fait preuve de beaucoup d’humour jusqu’à présent dans l’opération de diversion politique post-confinement et dans l’hystérie semi-collective qui s’est emparée d’une minorité agissante du pays depuis quelques jours, car il est Grand Seigneur, mais il est temps de siffler la fin de la récréation

    que quelques milliers de souteneurs décervelés d’une famille de polydélinquants se jettent sur le meurtre de George Floyd comme la vérole sur le bas clergé pour tenter de ramener la couverture à eux, passe encore. Que les militants woke, en mode hypnotique, récitent leurs mantras au passage, passe encore, c’est ce qu’ils savent faire

    en revanche, que l’exécutif qui a mis à genoux le peuple français depuis des mois, a éborgné sans rechigner pendant des semaines des révoltés gilets jaunes, a réprimé des pompiers, des infirmières, des ouvriers, a procédé à des arrestations arbitraires avec la complicité d’une magistrature couchée, désormais se couche lui-même devant ces activistes, n’est plus tolérable

    rabaisser ainsi l’Etat n’est pas admissible et la fierté d’être des amateurs post-socialistes trouve ici sa limite

    le ministre de l’Intérieur, en décrétant que les manifestants antiracistes ne seraient pas poursuivis, contrairement à tous les autres, instaure de fait un droit dérogatoire et parallèle. Au motif qu’il y a de l’ « émotion ». Le gouvernement et la justice par l’émotion, à géométrie du reste fort variable en fonction des bénéficiaires, voilà qui est désormais clair et revendiqué

    pendant ce temps, la ministre du travail annonce que le gouvernement sera inflexible pour poursuivre les éventuels quelques resquilleurs au chômage partiel, pardi. Le ministre de l’Intérieur et son préfet à grande casquette n’avaient déjà pas moufté contre la manifestation illégale de sans-papiers illégaux, alors même que les Français sont quant à eux mis à l’amende pour tout rassemblement de plus de 10 personnes

    aujourd’hui, le ministre de l’Intérieur, qui avait mis tant de temps pour reconnaître la nature terroriste de l’attaque islamiste de la Préfecture, s’empresse de dire qu’il n’hésitera pas à mettre un genou à terre, dans cette gestuelle désormais obscène de pathétique repentance

    pourquoi sa part, la justice qui s’est totalement déconsidérée par son active collaboration avec le pouvoir lorsqu’il s’est agi de réprimer le peuple, voit aujourd’hui sa Garde des Sceaux s’humilier, en mode Hollande/Leonarda, et humilier toute la République, en proposant à une famille de délinquants notoires de les rencontrer, ceux-ci refusant et lui infligeant au passage un camouflet bien mérité avec une leçon de droit en prime. Cette même dame qui a fait libérer quantité de délinquants dont certains graves prenant l’alibi du confinement

    fort avec les humbles, faible avec les malfrats, voilà la logique continuelle de cet exécutif qui démontre une nouvelle fois qu’il n’est pas à la hauteur si ce n’est pour ce qui concerne la destruction tous azimuts de ce pays

    à ce propos, personne n’est dupe de la diversion et du coup d’éponge passé sur le dos du peuple français quant à la gestion calamiteuse de la crise sanitaire

    à un moment, il va falloir se réveiller et déconfiner la pensée critique, sortir de cette torpeur inepte

    prenez soin de vous et bonne
    vie

  • 10 juin à 13:48 | reviv (#9830)

    Besorongola, Vohitra,
    d’accord avec vos idées.

    bien sûr que bcp de choses peuvent être changées et entreprises pour que tous les gasy s’impliquent et se sentent concernés par le problème de leur pays.

    mais l’attrait au communautarisme est une Impasse.

    • 10 juin à 14:26 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Bonjour Reviv,

      Ca fait longtemps que je n ai pas lu vos agreables points de vue sur ce site, justement ma pensee me rapelle les bons moments ou vous avez partage certains modes culinaires croustillants du grand Sud, et les souvenirs de nos partages enrichissants sur nos enfances passees en milieu rural, vous vous en rappelez ?

      Ca continue de plus belle le jardinage quotidien au point d oublier meme d exprimer ses opinions sur les marches au forceps de la vie nationale au pays ?

      Reviv, a propos du sujet propose par Besorongola, moi personnellement, j ai beaucoup voyage a travers le pays, et j aime aller a la rencontre d autres cultures, et je tiens beaucoup a respecter les coutumes, les interdits communautaires, les codes sociaux partout ou je vais...et ce que j ai pu constater a travers ces periples, les intellos en mal de notoriete, les politiciens vereux, les corrompus cherchant protection, ce sont ces gens la qui agitent et brandissent le spectre et sceptre de la diversite ethnique sous l angle de la division et la haine et l incomprehension ainsi que la concurrence...

      Moi meme, j ai assiste a de nombreuses reprises le " Fitampoha " dans le Menabe, la derniere fois c etait au bord du fleuve Tsiribihina dans le district de Belo...et a Miandrivazo, je descend dans un lieu qui porte le nom de la Reine, oui ma Reine Rasalimo...

      Sinon, comment se fait il que vous n avez pas pris la peine d ecrire depuis ce long moment ?

    • 10 juin à 14:53 | Lefona Again (#10319) répond à reviv

      @reviv
      Ouais, cela pourrait commencer par le respect minimum à donner à un contradicteur !
      Mais bon un foza par exemple, ne mérite pas plus que cela un petit effort dans ce sens du fait de son statut. Les barrières ne sont pas si hautes que celà, mais quand le mépris dirige votre tête....bof...la douane est infrachissable ! C’est joil de faire de jolies phrases chevalresques, pleines d’empathies, mais si au final ca bloque..ca trump énormément !

  • 10 juin à 14:02 | vazahagasy taratasy (#10911)

    Pour revenir à l’article.

    Cela me fait penser à certaines décisions de certains maires de certaines villes françaises, et d’ailleurs de certains états US, de mettre des clous sur les bancs et les rebords de trottoirs pour empêcher les SDF (sans domicile fixe) d’y dormir la nuit.

    Tout cela pour cacher aux touristes la misère sous-jacente en ces lieux, il faut que les pauvres deviennent invisibles. Et donc, au lieu d’aider cette population là, il faut la supprimer.

    L’essence de la nature humaine n’est-elle pas d’aider son prochain ? La vie sur terre doit elle être réservée aux nantis ? En effet, cela semble de plus en plus le cas car on ne se cache même plus pour ces actes, au contraire, on s’en félicite, sous prétexte de préserver la propreté et la beauté de la cité.

    Et pourtant le bon sens serait de construire un endroit salubre et accessible à tous les commerçants, avant de supprimer sans aucun dédommagement leur moyen de survie.

    Croyez-vous que les touristes soient dupes de cette tentative minable pour cacher la misère de notre pays ? Il suffit de sortir un peu aux alentours de Tana, si jamais cette ville est "aseptisée", pour retomber de plain pied dans la misère quotidienne, qui par ailleurs a déjà sa renommée dans le monde entier.

    • 10 juin à 14:45 | Vohitra (#7654) répond à vazahagasy taratasy

      @ vazahagasy taratasy, bonjour,

      Vous vous rappelez de l homme qui gisait sur le trottoir a Akazomanga pris d un malaise soudain en pleine rue tout seul ?

      Il avait fallu deux heures apres que la fameuse voiture estampilee Covid daigne rappliquer, et puis, le monsieur avait ete embarque dans la benne de la pick up. Et les personnels sains soit disant medicaux etaient assis sans scrupule ni honte a l avant a l interieur du vehicule...

      Tout ca, c est le fruit de l orange pourri infeste de vers avec une odeur rance...

    • 10 juin à 17:24 | Shalom (#2831) répond à vazahagasy taratasy

      Cette attitude de cache-misère est dans la nature de ce pouvoir.
      Vous souvenez-vous de ce qu’ils ont faire l’année dernière lors de la venue du pape et de M Kagamé ?
      Ils ont peint les maisons bordant les éventuels chemins de passage de ces invités.

      Mandevi-tay an-tsalaka.

  • 10 juin à 14:53 | vazahagasy taratasy (#10911)

    Bonjour Vohitra,

    Eh oui. Tant qu’on ne s’attaque pas à cette mentalité de mépris du pauvre, on ne pourra pas évoluer...

    • 11 juin à 08:27 | Stomato (#3476) répond à vazahagasy taratasy

      Il faut reconnaître qu’un peuple composé de pauvres ne peut faire autre chose que de s’attaquer à plus pauvre...
      Pauvre mais pas seulement en moyens financiers !

  • 10 juin à 15:32 | reviv (#9830)

    Vohitra : " Ca fait longtemps que je n ai pas lu vos agreables points de vue sur ce site, justement ma pensee me rapelle les bons moments ou vous avez partage certains modes culinaires croustillants du grand Sud, et les souvenirs de nos partages enrichissants sur nos enfances passees en milieu rural, vous vous en rappelez ?"

    quel plaisir d’échanger avec vous Vohitra, j’apprends toujours qq chose en vous lisant.

    en effet, je m’en souviens très bien de ces fructueux échanges Vohitra, nous avions parlé de nos campagnes d’antan.
    pourquoi d’antan ? car aujourd’hui ce n’est plus ce que j’ai vécu.
    pur enfant de la brousse comme je suis, tantôt cultivateur en aidant nos parents aux travaux de champ pdt les petites vces scolaires puis gardien de zébus durant les gdes vces, parfois insouciant aussi grâce à la vie paisible qu’offraient nos campagnes d’antan.....

    bref, je regrette qu’actuellement, la chose se passe différemment...
    le climat social, relationnel et environnemental n’est plus ce suil l’était.
    j’observe bcp de changements négatifs dans les mentalités du jour....
    et c’est forcément l’une des raisons pour lesquelles, je continue à visiter ce site avec une fréquentation moindres compte-tenu de la conduite des affaires du pays pas très pertinentes à mes yeux.

    portez vous bien cher Vohitra.

    • 10 juin à 17:30 | Shalom (#2831) répond à reviv

      M reviv (#9830) :

      Soyons optimiste, tout ce que vous rappelez (campagne, paysans, agriculture etc ...) c’est la richesse et la première base nécessaire et indispensable si nous voulons que Madagascar progresse.
      Comme l’a cité un des participants à ce forum, une alternative viendra, sûr qu’elle se basera sur la ruralité, 85% de la population quand même.

    • 11 juin à 08:35 | Stomato (#3476) répond à reviv

      10 juin à 17:30 | Shalom (#2831) répondait à reviv ^

      >M reviv (#9830) :
      Soyons optimiste, tout ce que vous rappelez (campagne, paysans, agriculture etc ...) c’est la richesse et la première base nécessaire et indispensable si nous voulons que Madagascar progresse.
      Comme l’a cité un des participants à ce forum, une alternative viendra, sûr qu’elle se basera sur la ruralité, 85% de la population quand même.<<

      Je suis tout à fait d’accord avec vous sur le point que c’est l’agriculture qui sauvera Madagascar et son peuple.
      Mais il y a de trop nombreux freins mentaux à cela.
      Il y a 50 ans je demandais à de mes élèves pourquoi ils laissaient pousser de façon démesurée l’ongle de leur auriculaire de la main droite (pour les droitiers).
      La réponse universelle était, pour mieux jouer de la guitare !
      Peut-être jouent-ils de la guitare en crevant de faim ?

      Dans les faits c’était pour montrer qu’ils faisaient des études, et donc étaient des intellectuels pas des cultivateurs. Et le clan familial derrière ces jeunes agissait puissamment.

      Ce comportement ancien explique dans une certaine mesure l’état actuel du pays !!!

  • 10 juin à 16:50 | lé kopé (#10607)

    J’aimerai rebondir sur des points saillants de l’actualité et dont personne n’a daigné se pencher . Le premier volet concerne le cas de Berja Ravelomanantsoa , arrêté avec sa mère et son frère , puis inculpé d’atteinte à la sûreté de l’Etat et d’autres charges plus graves . L’appel de sa mère au Président de la République ,libérée après des jours de garde à vue , n’a eu aucun écho , malgré les supplications de cette dernière . Je ne parlerai pas , des relations ambigûes entretenues par ce meneur de Grève avec le chef de l’Etat , car je n’ai ni les preuves , ni les certitudes , par contre , il me semblerait qu’on aurait pu éviter des peines d’emprisonnement à ce jeune homme , vu l’état d’insalubrité et de surpopulation du milieu carcéral .Au fait , où est la suite du plan de désengorge ment des prisons ,prôné par le Calife ? Où en est la suite de l’enquête du Professeur Ralandison ? Et pour terminer ,la Ministre récemment limogée a levé les bras après la passation de service . Que signifie ce geste ? Réglez vos comptes entre vous , car moi ,je m’en lave les mains ... Est ce la joie d’avoir échappé aux diktats du pouvoir , ou une façon de mentionner ,que vous êtes tous pourris ,et qu’elle s’en lave les mains .

    • 10 juin à 17:29 | Vohitra (#7654) répond à lé kopé

      Le kope, bonjour,

      Pour les deux premiers sujets, aucune information ne filtre de nulle part sur les tenants et aboutissants de la poursuite de l’instruction, aussi, je me limiterai volontairement au troisième point.

      L’ancienne titulaire du portefeuille disait en toute assurance que ce projet a été abandonné, elle n’avait pas du tout nié l’existence du projet au début, mais au fur et à mesure que les temps ont passé, un réseau social avait été inondé de photos décrivant aisément un local rempli de piles de cartons de friandises entassés…et une journée après, elle avait été limogé…

      Mais pourquoi son staff n’a même pas cru utile de dire et affirmer la vérité, la situation exacte de ce projet, et même son DAF et son Dir Cab, pourquoi eux-mêmes avaient préféré garder le silence ?

      Est-ce pour une raisons d’Etat…je dirai Etat voyou ?

      D’où venait effectivement la somme colossale pour l’achat de ses friandises finalement ? Y-avait-elle eu une machination quelque part pour l’éjecter de son siège ? Et si l’argent ne venait pas de son ministère plus tard mais ripé quelque part auprès d’un organisme étatique, et les friandises avaient été stocké à son insu dans les locaux de son ministère ? Il se pourrait que l’organisme en question, et le premier responsable qui avait piloté l’opération, était intouchable et dire la vérité risque d’ébranler tout un système, et l’épaule fragile de la petite ministre n’était pas de taille à supporter de lourdes représailles de la part de l’ensemble de l’appareil d’Etat, est-ce le cas ? Je ne crois pas que ce soit le calife, mais quelqu’un qui l’avait beaucoup aidé un certain 17 mars…vous rappelez-vous de cette date fatidique ?

      Finalement, elle était vraiment soulagée de quitter son poste...

      Quand on a l’épaule fragile, il vaut mieux ne pas du tout côtoyer ce genre d’endroit et place dans un pays où l’ensemble de tout le système qui est pourri...

    • 10 juin à 17:35 | Shalom (#2831) répond à lé kopé

      Justement, on n’entend plus le député qui a posé la question à cette jeune ministre.
      Elle a été remerciée et puis c’est tout ?
      Si elle est vraiment fautive, il devrait y avoir une suite.
      Mais comme écrit dans un post ci-dessus, est-ce parce qu’on ne veut pas que la vérité soit rendue publique ?

  • 10 juin à 18:34 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Tsongoy fon-tena, tsongoy fon’ olona

    Hatramizay dia ny vahiny, karana, sinoa, vazaha no tia mangalatra sy mandrodana ny tranon’ ny Malagasy, fa amizao dia ny fanjakana indray no manao izany.
    - Lazain’ ny mpitondra fa ny hanatsara ny tananan’ Antananarivo no anaovany izao kanefa tena izany tokoa ve sa fitiavana handrava ny fananan’ ny Malagasy mba homena ny vahiny
    - sa fitiavana handrava ny fanorenana neken’ ny ben’ ny tanana teo aloha ?

    Raha ny hanatsara ny tananan’ Antananarivo ny fikasanareo dia tsara izany ary tsy misy ny manda azy fa kosa tokony hatao ara-drariny.
    - Amboary aloha ny trano hasolonareo ireo vao ravana ny tranon’ olona.
    - ary raha tena manambola ny commune ka te hanatsara an’ Antananarivo nahoana raha ny tranon’ ireo 4 mis tsy manan-trano na ratsy trano no ampiana anamboarina trano tsara fa tsy ny tranon’ olona no ravana.

    Tian’ ireo mpitondra ankehitriny ny haka tahaka ny any ivelany mba hisarihana mpizaha tany
    - ny tena marina anefa ny mpizaha tany avy any ivelany efa leo ny trano lehibe mijoalajoala any aminy fa ny andehanany mizaha tany aty amintsika dia ny hahita ny fiainana tsotra aty amintsika izay tsy misy any aminy ka aza maka tahaka be fahatany ny any ivelany.

    Aza dia tia barofo manao lohamboto sao hivaly aminareo izany.

    • 10 juin à 19:25 | Isandra (#7070) répond à Krista Kristiaoe

      Krista Kristiao,

      Ny olona mpanohitra be fahatany, tsy mandefa fisainana alavitra sady tsy mahita afatsin’ny ambany maso hoatranao izao mihitsy no tsy mampandroso firenena.

      Ny fiainan’ny olona mbola tsotra Tsy dia nadairan’ny kolon-tsaina tandrefana any anaty ala any, no mahaliana ny mpizahatany sasany, fa tsy izay fiainana mikorontana aty andrenivohitra izany, izay marikin’ny tsy fifehezana ny tanana sy ny fahantrana.

      Ny tanjona amin’ ity tsy hoe ny hampisehoana mamiratra an’ ireo mpizahantany fotsiny, fa indrindra indrindra fitsinjovana ny olona eto an-toerana, efa misy drafitra daholo ny tanana, tsy tafiditra tao anatin’izany ireny, sady manimba endrika no miteraka fitohanan’ny mpandeha sy ny fiara, miteraka fahavoazana ho an’ ny be sy ny maro, kanefa olom-bitsy no mahazo tombony aminy.

  • 10 juin à 19:16 | lé kopé (#10607)

    De toute façon , on a ’interdit" à l’ancienne Ministre de justifier sa position . Pour quelles raisons ? Raison d’Etat sûrement !!! Cachez moi ce joli "sein " ,(nourricier) que l’on ne saurait voir ...En attendant , elle retrouvera les USA où ,on est au moins reconnaissant du travail accompli ...Et l’on s’étonne qu’il y a une fuite de cerveaux ...

    • 10 juin à 19:36 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Le Kope,

      On lui avait déjà donné une occasion pour le faire, mais, elle l’a fait maladroitement, d’où cette éviction. Cependant, techniquement parlant, rien n’est à dire, elle aurait juste commis des erreurs de débutante dans la gestion gasigasy..

    • 10 juin à 20:55 | Bibi Fricotin (#10989) répond à lé kopé

      MDR ! "la fuite des cerveaux gasy" ! j’en pisse dans mon froc !

      Vas-y rêve ! .... le monde entier s’arrache vos "cerveaux" !
      Sans doute pour essayer d’identifier le fameux lien manquant entre l’homme et le singe, sinon je vois pas pourquoi ! MDR !

    • 12 juin à 01:23 | Krista Kristiaoe (#10737) répond à lé kopé

      Any Isandra,

      Raha ny marina dia trano be dia be eto Antananarivo no tsy manaraka ny lalana fanorenantrano ka tokony harodana
      - trano maro eny Behoririka nalain’ ny sinoa ankeriny nohon’ ny herin’ ny vola
      - tanimbary maro nototofan’ ny karana nanorenany magazay
      - tany nobodoin’ ny vazaha hatramin’ ny fanjanahantany
      - tany novidin’ ny mpitondra tamin’ ny kolikoly teny amin’ ny fitsarana
      - ny colisee tsy nierana tamin’ ny Malagasy sy ny sisa sy ny sisa

      Aza miangatra fa mba mitsara marina

  • 10 juin à 19:53 | Besorongola (#10635)

    CHAPEAU AUX GENS D’AMBOHITRINIMANJAKA !
    Tanamasoandro serait donc déplacé à Imerintsiatosika
    10/06/2020 elman Actu Tana)

    Et bien voila, c’est déjà mieux, à 30 kilomètres du centre ville.

    C’est comme ça qu’il fallait procéder, s’éloigner progressivement du centre ville : dans un rayon de 30 kilometres d’abord.. Puis on élargit à 50.. Et ainsi de suite. Et non pas s’arque bouter bêtement sur le centre ville dans un rayon de 5 kilomètres.

    Et sinon avec Tanamasoandro, un kianja Masoandro irait bien avec non ? Comme ça Imerintsiatosika aura son karting, sa ville nouvelle, son Colisée, ses montagnes russes, son petit train fantôme… et on pourra laisser le centre ville aux has-been avec leur Rova qu’on ne peut pas toucher.


    RAJOELINA NE LÂCHE PAS TANAMASOANDRO MAIS OU EST LE PLAN D’AIDE POUR LES MÉTIERS DU TOURISME ?

    Tous les métiers du secteur du tourisme sont en péril. Toute la chaîne de valeur est lourdement impactée. Nous lançons un appel d’urgence à l’Etat. Venez-nous en aide !
    #SOStourisme #VeryAsaZahay #AmpioZahay #StopSilence #ToaAnareoZahay #hôtelliers #Mahambo #madagascar #tourisme

  • 10 juin à 20:00 | lé kopé (#10607)

    Qu’entendez vous par Gestion Gasigasy , vous voulez dire corruption à grande échelle ? De toute
    façon , elle ne manquera pas de faire des déclarations tonitruantes, mais tout ça , quand elle sera à l’abri . Ce qu’elle a appris de son expérience , c’est que l’on ne peut pas sortir indemne ,quand on touche à une affaire de gros sous ... Mais ça dépend pour qui .

  • 10 juin à 20:04 | reviv (#9830)

    Vohitra, en évoquant Miandrivazo, vous ne ratez pas Mahajilo et ses environs.
    et je m’arrête là ....&&&&_____

    en revenant sur ce que disait Vohitra,
    je trouve scandaleux, carricatural voire méprisant pour l’institution ces achats de friandises engloutissant une telle somme faramineuse.

    lorsque l’on connaît la carence au sein de l’éducation dite " nationale " mais n’a rien de tout ça que de nom,
    la grande majorité des écoles de ce pays est dépourvue d’infrastructures de base (sanitaires et sportives ).
    le simple bon sens pour ces responsables de cette maison amènerait logiquement à affecter cette somme pour servir à pallier aux manques pour équiper naturellement et correctement en mobilier les salles de classe puis réduire l’effectif par classe à un nombre raisonnable pour un bon apprentissage et des élèves et des enseignants.

    Shalom : " Soyons optimiste, ....." vous dites.
    - 
    oui, d’accord avec vous cher Shalom
    car être optimiste est une qualité irréprochable à laquelle, une perception positive de la vie prime et le contraire serait néfaste.

    ici, il ne s’agit pas de pessimisme mais tout au juste une observation à laquelle je suis amené à dire ce dont je pense mauvais quant aux tournures des évènements.

    • 10 juin à 20:41 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Oui, et la descente vers Manambolo...et des paysages tres agreables a voir...

  • 10 juin à 20:13 | Isambilo (#4541)

    Andriantsitohaina a raison de faire démolir tout ce qui est illicite, c’est la moindre des choses. Ceux qui se sentent lésés peuvent toujours s’adresser aux responsables d’avant, c’est à dire Lalao Ravalomanana et son équipe. L’argument des "madinika" est d’une stupidité définitive. Quand on se sent "madinika", on s’organise pour vivre mieux et non pas en enlaidissant ce qui l’est déjà.
    Pourquoi utiliser le terme "côtiers" au lieu de tanindrana qui n’a rien de blessant puisque c’est pour se différencier de tanivo. C’est exactement la transcription de hautes terres et basses terres.

    • 10 juin à 21:02 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Isambilo

      J’parie que dans votre banlieue française, en bon faux-Q, vous brandissez un belle banderole "La vie des noirs compte !" ...alors que jamais, au grand jamais, vous ne donneriez votre fille à un bamboula ou à un sale crouille ... (Vous auriez d’ailleurs bien raison !)

      C’est vrai qu’une banderole "Gasy lives matter" c’est moins porteur !

  • 10 juin à 21:31 | reviv (#9830)

    @ isambilo :
    " L’argument des "madinika" est d’une stupidité définitive. Quand on se sent "madinika", on s’organise pour vivre mieux et non pas en enlaidissant ce qui l’est déjà."

    - sur ce point, je ne peux qu’être d’accord avec vous... pourquoi ?
    car la loi doit être respectée par tous que l’on soit pauvre ou riche.
    de plus, la prolifération de Fès constructions illicites est l’œuvre d’une corruption à grande échelle.

    encore isambilo : " Pourquoi utiliser le terme "côtiers" au lieu de tanindrana qui n’a rien de blessant puisque c’est pour se différencier de tanivo. C’est exactement la transcription de hautes terres et basses terres."

    - vous pensez faire bien en changeant le terme " côtiers" en tanindrana.
    je n’en suis pas sûr.
    si ce terme évoque une réprobation, c’est que il y a bien une raison que vous et moi ignorons.

    par courtoisie et savoir vivre, on doit s’abstenir à dire et à parler une question qui fâche...

    tout ce qui froisse à la susceptibilité des uns peut-être éviter par les autres.
    adopter cette attitude ne vous coûte même pas un centime, non ?

    je propose de dire les faritra.

    • 10 juin à 21:52 | Bibi Fricotin (#10989) répond à reviv

      Comme quoi , y a pas que les grands esprits esprits qui se rencontrent !

      Y a aussi les pitoyables con.nards comme reviv et isambilo qui n’ont aucune notion de ce que les gueux endurent !

      Vous me faites gerber, vous et isambilo et vous tous les sous hommes qui glosez sur ce qui est bon pour la ville sans vous soucier le moins du monde de ce que doivent endurer quotidiennement 95 % de vos congénères !

      Flow my tears !

    • 10 juin à 21:53 | Bibi Fricotin (#10989) répond à reviv

      Comme quoi , y a pas que les grands esprits esprits qui se rencontrent !

      Y a aussi les pitoyables con.nards comme reviv et isambilo qui n’ont aucune notion de ce que les gueux endurent !

      Vous me faites gerber, vous et isambilo et vous tous les sous hommes qui glosez sur ce qui est bon pour la ville sans vous soucier le moins du monde de ce que doivent endurer quotidiennement 95 % de vos congénères !

      Flow my tears !

    • 11 juin à 07:33 | Isambilo (#4541) répond à reviv

      Monsieur le copain de Razibus,
      Pour moi anivo et anindrana sont en premier lieu des termes de géographie. Il n’y a là aucun sens péjoratif. Radama utilisait le terme ontahiva à propos de Ravarika qu’il a envoyé ensuite en Angleterre pour se former à la fabrication de poudres (à canon et pour les fusils).
      Faritra, toujours pour moi, renvoie à frontière administrative. On peut très bien associer les deux.
      Ce ne sont pas des questions qui fâchent mais une tentative de s’approcher de la réalité.
      Côtier est un terme créé par l’administration coloniale pour tenter de créer un ensemble cohérent à s’opposer aux Merina. Tsiranana a plongé dedans avec la création du Padesm, avant de comprendre que mainty ne signifie pas andevo. Et que ce n’est pas parce qu’on a le même phénotype qu’on est de la même catégorie.
      On a l’histoire qu’on a et on l’assume.

  • 10 juin à 23:08 | Shalom (#2831)

    Niresaka teto aho tsy ela akory hoe tandremo fa miala any ny 3 mousquetaires.
    Tandremo ary f’efa maneno sy re ny fikatroky ny bôty, maneho ny tsy fifaliany mivantana tsy miafina intsony izy telo lahy.

    Tohizo fa tsara e !

  • 10 juin à 23:23 | reviv (#9830)

    # 10 juin à 21:53 | Bibi Fricotin (#10989) répond à reviv ^

    Comme quoi , y a pas que les grands esprits esprits qui se rencontrent !

    Y a aussi les pitoyables con.nards comme reviv et isambilo qui n’ont aucune notion de ce que les gueux endurent !

    - vous plaisantez ou quoi ? m’avez-vous bien lu pour dire cela.

    bon, j’ai hésité à vous répondre fricotin.
    et vous savez pourquoi ?

    car non seulement vos écrits sont dénués de sens mais de plus, vous ne proposez rien.
    soit, vous m’avez mal compris et mal interprété,
    soit, vous vous faites exprès pour bomber votre poitrine.

    pensez-vous que l’anarchie et le non respect des règles communautaires sont la solution pour remédier à la pauvreté ?
    vous manquez certainement d’objectivité.

  • 11 juin à 00:49 | Shalom (#2831)

    Tamina gazety iray :
    "Ambasadaoron’i Royaume-Uni : Nisafidy ny hampiasa fiara Karenjy".

    Mba olona manao ahoana koa itony ambasadaoro itony no dia Karenjy no vidiana ?
    Tsy aleo ve "Escalade" ?

    Mankasitraka e ! Ho ela velona i Fianarantsoa mpamokatra Karenjy ary hirehereha i Madagasikara manan’izany : Pape François, Ambasadaoro ... Iza indray ny manaraka ?

  • 11 juin à 01:08 | Antony (#9838)

    Inona ary ilay tena fahadisoan’ireo olona nanangana ireo trano fivarotana teo e ? Nahazo alàlana izy matoa nanorina... Sa ve tsy izany ? Ohatry ny nisy nampiseho mihitsy aza hoe tsy ravaravana fotsiny amin’izao fa nisy contrat tamin’ny Mairie a ! Sa ve rehefa misolo ny Ben’ny tanàna dia ilay Fivondronana koa no miova identité ?
    Hay moa akaiky ny 26 Jona sady ao Analakely no hanaovana azy ! Iny indray no tsy arako...
    Fantatro tsara ilay valinteny hoe tsy liam-pandrosoana fa ny hamaliako azy dia hoe ny fandrosoana tsy natao hamotehana ny hafa...
    Ary rehefa tehandroso ianao dia mila mandinika ny lafiny rehetra aloha fa sao rehefa avy eo lasa Fampandrosoana amin’ny lafiny mampihomehy ilay izy

  • 11 juin à 05:54 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    On ne fait pas des omelletes sans casser des oeufs selon l’adage et il est difficile de contenter tout le monde qu’il s’agit d’un pays pauvre comme Mada ou des pays riches comme les USA et l’Europe n’est-ce pas ? Et c’est pareil sur ce faux-rhum d’Akama.
    Tout compte fait, on critique toujours ceux qui travaillent mais pas ceux qui ne font rien n’est- ce pas ?

  • 11 juin à 11:17 | reviv (#9830)

    Isambilo :
    " Pour moi anivo et anindrana sont en premier lieu des termes de géographie "

    ah monsieur insiste car il ne veut pas comprendre,
    et là, vous affirmez bien pourtant que ce terme vous appartient.
    eux n’en veulent pas sambilo.
    pouvez-vous comprendre ça ?
    c’est pourtant simple à assimiler sambolo,
    mais bon, ce n’est pas à votre âge que je puisse faire qq chose pour vous.

    encore isambilo :
    " Ce ne sont pas des questions qui fâchent mais une tentative de s’approcher de la réalité."

    de quelle réalité ?
    encore une fois, c’est votre réalité à vous sambilo.
    je vous dis que vous ne voulez pas comprendre par entêtement dans votre impropre jargon auquel le camp d’en face n’en veut absolument pas entendre parler pour des raisons que vous ignorez ou par simple entêtement.

    et lorsque vous mélangez Radama, Tsiranana, padesm, phénotype et catégorie dans votre message, en prétextant que vous connaissez l’histoire, mais les propos que vous véhiculez sont plus que confus et non constructifs.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS