Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 9 août 2020
Antananarivo | 08h53
 

Divers

Sécurité routière

Des amendes sévères

vendredi 29 juin 2007 | Lanto

Sécurité routière. Si ce vocabulaire revient en vogue à Madagascar depuis quelques mois, il est bel et bien connu des Mauriciens depuis plusieurs années. Interdiction du téléphone au volant ainsi que l’utilisation de vitres fumées, utilisation obligatoire de ceintures de sécurité. La transgression de ces dispositions est passible d’amendes sévères.

5000 roupies soit environ 25 000 ariary pour ceux qui n’utilisent pas les ceintures de sécurité, 2000 à 3000 roupies soit 150 000 ariary pour avoir téléphoné en conduisant, 1000 roupies d’amendes, soit 50 000 ariary pour le chauffeur qui roule avec un enfant de moins de 10 ans à ses côtés du conducteur. Tels sont les montants des amendes appliquées à tous ceux qui entravent à la sécurité routière.

En ce qui concerne les vitres teintées, l’utilisation a été accordée à partir de 2004. Ce qui n’est pas le cas pour les vitres fumées. Les véhicules seront admis dans un centre d’examination. Ils ne seront remis en service que lorsque les pellicules seront détachées.

Pour s’assurer du respect de ces mesures et pour contrôler la vitesse aussi bien pour les voitures légères que pour les transports publics, des agents de police sont souvent en embuscade.

En parlant de transport public, le secteur est contrôlé par le National Transport Authority. Quatre coopératives privées, outre le National Transport Corporation, assurent le transport à l’Ile Maurice. Mais les compagnies emploient aussi des contrôleurs de ticket.

Une coopérative peut compter jusqu’à plus de 150 véhicules. Les tarifs varient de 6 à 22 roupies (300 à 1100 ariary) en fonction de la longueur du trajet. Les bus sont opérationnels de 6 heures du matin à 19 heures du soir. Le chauffeur ainsi que le receveur doivent se munir de badge.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS