Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 12 décembre 2019
Antananarivo | 14h04
 

Sport

Football

Demi-finale du tournoi des taxis

mardi 5 août 2008 | Rata
Les Taximens ont délaissé leur voiture le temps d’ un match de foot à 7 (Photo Rata )

Samedi dans l’après-midi, une file de voitures au couleur des taxis de la ville d’Antananarivo stationne le long du boulevard de l’Europe, côté Tsaramasay. "Cet endroit est-il devenu un stationnement de taxis", s’interroge t-on ?. En contrebas du trottoir, sur le terrain du quartier, se déroule un match de football à 7 qui semble intéresser, non seulement les spectateurs s’agglutinant autour, mais également les simples passants. Les hourras et les cris d’encouragement sont entendus à des centaines de mètres. "Il s’agit de la deuxième rencontre au programme opposant les chauffeurs de taxi", répond sèchement, un quadragénaire qui ne veut pas être dérangé au risque de rater une partie de la rencontre. Nos pas nous mènent vers un groupe de chauffeurs en train de discuter.

Un tournoi créé en 2002

L’un des membres accepte de donner de plus amples informations. " C’est un tournoi opposant les chauffeurs de taxis-villes. Il est actuellement au stade des demi-finales", révèle Eddy, un des joueurs de l’équipe des taxis de la cité d’Itaosy. "Cette manifestation a été créée en 2002 et les différentes équipes l’organisent à tour de rôle" continue- t-il . D’après toujours ses déclarations, cette association compte actuellement une vingtaine d’équipes dont la dénomination vient de leur lieu de stationnement habituel. ***Pour l’édition 2008, l’organisation du tournoi incombe au groupement des taxis de Cora. Ce dernier, pour ne pas être taxé de juge et partie, s’est abstenu de figurer parmi les 20 équipes en lice au tournoi de l’année en cours qui a débuté au mois de février et dont les matchs se disputent tous les samedi. "La capacité ainsi que le permis de conduire fait office de licence sportive et un joueur peut évoluer dans l’équipe de son choix. Il lui est pourtant interdit de changer d’équipe durant un tournoi", renchérit un des organisateurs de l’édition 2008.*** Le droit d’engagement par équipe à la compétition est fixé à Ar 30.000, en sus de la contribution aux dépenses relatives à l’arbitrage. Les officiels émanent du Fihezama. Un tournoi qui se joue, apparemment, dans les règles de l’art et où règne la convivialité, malgré les contacts prévisibles et inévitables sur terrain. " Les objectifs des initiateurs de cette manifestation sont, d’un côté, de raffermir les liens entre les chauffeurs de taxi, et de l’autre de les inciter à pratiquer le sport en dehors des heures du travail". A ce rythme, plus d’uns s’attendent à la renaissance du club de football à 11 des taxis de la capitale. Un club qui dans les années 70-80 participait au championnat de la section et qui, à part ses talents, était également connu pour son agressivité légendaire. Les joueurs de l’UASC (cheminots) ou de l’ASSM (St Michel) et bien d’autres se souviennent certainement de leurs appréhensions avant d’affronter l’équipe des taxis à l’époque.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS