Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 3 décembre 2023
Antananarivo | 13h17
 

Société

Education Nationale

Dégâts cyclone Freddy : des milliers d’élèves privés d’école

lundi 27 février | Mandimbisoa R.

Le bilan s’alourdit une semaine après le passage du cyclone Freddy. Dans son dernier bilan, le BNGRC fait état de plus de 100.000 sinistrés et de 7 décès dans les 7 régions touchées par Freddy. Les infrastructures scolaires sont les plus touchées par le cyclone, des milliers d’élèves restent ainsi privés d’école.

Dans la Région de Vatovavy seule, plus de 5400 élèves sont impactés avec la destruction de 70 salles de classes. L’Unicef a déjà prépositionné 200 salles de classe d’urgence avec des fournitures scolaires d’urgence pour plus de 30.000 enfants. D’après le BNGRC, 318 salles de classe sont complètement détruites, 692 partiellement détruites et 654 ont été endommagées.

Lors de son déplacement dans la ville de Mananjary, ville particulièrement décoiffée par le cyclone Freddy, la ministre de l’Education Nationale, Marie Michelle Sahondrarimalala, a insisté sur la nécessité de reconstruction rapide des établissements scolaires. Les élèves scolarisés dans les côtes sont souvent fortement impactés par les cyclones pratiquement tous les ans. Soit leur salles de classes sont détruites, soient elles servent à héberger les sinistrés, empêchant la reprise des cours. La construction des infrastructures scolaires dans le pays est souvent sujette à discussion, en effet une grande partie d’entre elles sont loin de respecter les normes. Parmi les écoles qui ont échappées au cyclone Freddy figurent notamment celle construites en partenariat avec l’Unicef et qui sont résistants au cyclone.

Andry Rajoelina qui était au chevet des sinistrés de Freddy à Mananjary s’est également rendu au lycée et CEG Mixte Justin Manambelona. Complètement ravagé par le cyclone Freddy, 24.000 élèves subissent directement les conséquences de ces dégâts. ll est impératif de remettre en état au plus vite les infrastructures endommagées, notamment celles liées à l’éducation et à l’administration publique, a déclaré le Chef de l’État. « Nous renforcerons également la fourniture de kits scolaires pour tous les élèves du CEG et du Lycée de Mananjary. », a déclaré le président de la République.

-----

L’Etat a offert des matériels pour la réhabilitation des infrastructures endommagés, des motos pour les maires du district de Mananjary, et des semences aux agriculteurs lors de ce déplacement du président.

24 commentaires

Vos commentaires

  • 27 février à 09:46 | I MATORIANDRO (#6033)

    Hi3 !

    Zao le zava-bita manarakentrina !!!

    De hilaza indray ireo devoly sy zana-devoly mpilelaka fa vokatry ny rivo-doza io (hoy koaa ireo mpandra ambinin-doza) !!!

    - Jereo ny làlana nataon’Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA eo Amparibe manoloana ny St Michel fa tsy mihontsina na dia efa 20 taoa aza
    - Jereo ny làlana rarivato nataon’Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA EO AMBOHIMIANGALY aMBATONDRAZAKA fa tsy mihontsina mihintsy ary toa maniry faka aza.

    Ny làlana rarivato manaraketrina namboarin’ny fozaorana @ lalan’Ifanja nefa vao herintaona monja diaa nakipaky ny riaka any An-tsaha.

    Tsy klé tsony reto mpandrava reto.

    Tsy klé ary ray, tsy klé man,drakizay.

    LERA=LEo RAjoel.

  • 27 février à 09:50 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    De toute manière, personne n’ a le droit de prendre l’ initiative d’aider son voisin, si SAR DJ Lapin Crétinissime devenu un dieu sur terre n’est pas sur place

    Sinistre à Mananjary : pas de Mamimbahoaka, pas de distribution de vivres

    http://www.lagazette-dgi.com/?p=92725

    Alors déjà que ces écoliers n’ ont pas pu manger, et leurs enseignants avec eux, en attendant leur dieu sur terre, comment pourront-ils aller à l’ École ?

    Cordialement

    • 27 février à 10:08 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

    • 27 février à 12:31 | arsonist (#10169) répond à Yet another Rabe

      Deux remarques :
      (i) Sur la photo , le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto a le visage bouffi . Comme sur la photo prise à New-York !
      (ii) Cette photo est une preuve irréfutable que le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto est un incorrigible démagogue !
      Une des conséquences de cette demogogie est les quelques jours de plus de privations de nourritures aux sinistrés des régions Sud-Est, puisque le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto n’a pas pu venir à temps pour effectuer la distribution.
      Qui sait ! Cet abruti a été probablement retardé parce qu’il devait se soigner à cause de ce visage bouffi qu’il montre sur ses photos !

  • 27 février à 10:21 | MALIBUC (#9345)

    Ce DJ BOUFFI n’est même pas capable de construire des écoles et lycées aux normes anti-cycloniques.
    On en a la preuve aujourd’hui, ses "manara penitra" s’effondrent au moindre souffle.
    L’avenir nous dira la durée de vie de ces constructions telles des châteaux de cartes.

    • 1er mars à 05:22 | umberto (#10893) répond à MALIBUC

      Avant les cyclones, avis d’alerte et tous qui ont maison s’engage à protéger ses bien surtout les toit qui aisément seront emportés par les rafales de vent, pourtant les écoles sont laissées abandonnées et personne s’occupe de mettre quelques poids sur les tôles que vites sont emportés par les vents !!
      Comment ça ?

  • 27 février à 10:26 | arsonist (#10169)

    Il est instructif de visionner la vidéo qu’ouvre le lien ci-dessous que l’ami "Jacques" (que je salue) nous a donné !

    On a alors une idée de l’étendue et de la profondeur de la misère très sévère ,
    dans laquelle le pouvoir du DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto a plongé et maintient ,
    les dizaines de millions de populations gasy !

    [La vidéo est en malgache. Désolé pour les potes non gassyphones !]

    (https://www.youtube.com/watch?v=ozLueDwtdY0&ab_channel=BondyMMG)

    • 27 février à 11:03 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      "Tsy mbola nisy fahantrana toa izao hatramin’izay nisian’ny fitondrana".

      Gravy ary tena gravy ny voalazan’ingahy Harifidy RAMANANDRAIBE amin’io rohy io.
      Iza no nahatonga izany ? Ravalomanana ve ? Covid-19 ve ? Ady any Ukraine ve ? Rivo-doza ve ?
      TSIA !
      Ny mpitondra ankehitriny no dondrona tsy mahay mitondra ary tsy mahalala velively izany atao hoe FITONDRANA FIRENENA sy VOAFIDIM-BAHOAKA izany.

  • 27 février à 10:53 | arsonist (#10169)

    Andaharan’ireo tsy ampy fahalalàna mitsetsotsetsoka tonga manoratra eto dia mampiasa itony robot hita amin’ny Internet itony !

    Ka izao no filazan’ny Num Robot chatGPT ny momba ny Ady Lehibe ho avy izao !

    (https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/on-a-demand%C3%A9-%C3%A0-chatgpt-qui-allait-d%C3%A9clencher-la-3e-guerre-mondiale/ar-AA17WZMQ?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=d81a9f743d424cc6a0ee64142e749581&ei=68)

  • 27 février à 11:04 | Besorongola (#10635)

    HEUREUSEMENT QUE L’UNICEF EST PRÉSENT DANS CE PAYS.

    L’Unicef a déjà prépositionné 200 salles de classe d’urgence avec des fournitures scolaires d’urgence pour plus de 30.000 enfants.

    À QUI LA MINISTRE INSISTE-T-LLE SUR LA NÉCESSITÉ DE RECONSTRUIRE RAPIDEMENT LES BÂTIMENTS ENDOMMAGÉS ? À MR HO IMPUISSANT OU AUX BAILLEURS DE FONDS ?

    Lors de son déplacement dans la ville de Mananjary, ville particulièrement décoiffée par le cyclone Freddy, la ministre de l’Education Nationale, Marie Michelle Sahondrarimalala, a insisté sur la nécessité de reconstruction rapide des établissements scolaires. Les élèves scolarisés dans les côtes sont souvent fortement impactés par les cyclones pratiquement tous les ans. Soit leur salles de classes sont détruites, soient elles servent à héberger les sinistrés, empêchant la reprise des cours. Visiblement Mr Ho ne sait pas que gouverner c’est prévoir, depuis des siècles, chaque année, les cyclones tropicaux ravagent régulièrement le pays mais aucune mesure de prévention n’est mise en place.

    ll est impératif de remettre en état au plus vite les infrastructures endommagées, notamment celles liées à l’éducation et à l’administration publique, a déclaré Mr Ho !

    MR HO, au futur :. « Nous renforcerons également la fourniture de kits scolaires pour tous les élèves du CEG et du Lycée de Mananjary. »

    La photo montre bien que le bâtiment soit-disant MANARAM-PENITRA n’est qu’un château de sable tandis que les écoles construites par L’UNICEF résistent aux intempéries. À chaque passage de pluies torrentielles ou de cyclone, la supercherie Mr Ho est mise au grand jour.

    • 1er mars à 05:26 | umberto (#10893) répond à Besorongola

      On dirait la comte des trois cochons et la maison en paille !

  • 27 février à 11:15 | vatolahy (#11348)

    c’est tout le pays malgache qui voudrait etre manara penitra mais on ne sait pas faire.Qui peut nous apprendre ? les Andafy ? Au secours Arsoniste et autres..

    • 27 février à 17:37 | Stomato (#3476) répond à vatolahy

      Le cerveau de pierre a parlé !
      Il ignore que les "andafy" aident leur famille tant qu’il y a des moyens de ne pas se faire confisquer les dons envoyés à la famille.
      Ceux auxquels il croit s’adressez ne l’on pas attendu pour agir.

  • 27 février à 11:24 | MALIBUC (#9345)

    Observateurlucide, Observateurtreslucide,
    Olivier0, Olivier2, Aulivier643, Anticaste, Vatomena et j’en passe sont bien tous les enfants de Vatolahy.
    A l’usure on ne sait vraiment pas ce que ça va donner....hihihihi

    • 27 février à 12:02 | vatolahy (#11348) répond à MALIBUC

      ne sont pas au pouvoir tous les olivier tous les anticastes tous les vatomena tous les vatolahy exclus exclusion
      C’est bon pour la patrie ,n’est ce pas

  • 27 février à 12:01 | Shalom (#2831)

    https://www.youtube.com/watch?v=ozLueDwtdY0&ab_channel=BondyMMG

    Tsy ratsy ilay hoe : "Merci M le distributeur de billet de m’avoir donné ces billets ...".

  • 27 février à 12:03 | Shalom (#2831)

    Vox populi, vox dei ...

  • 27 février à 12:15 | Shalom (#2831)

    Rappel :

    Il y a quelques années, certains kaondrana d’un rezimanta de (#7070) ont dit sur ce site que "le fameux colisée" sera une attraction touristique.
    Où en est-on actuellement ?
    Ceci pour nous rappeler que ce rezimanta n’est qu’un ensemble de pauvres nigauds qui récitent n’importe quoi seulement dans le but d’exister pour défendre l’indéfendable.
    Tsy misy apoaka fa vola boritra na vola kandaonina !

  • 27 février à 18:03 | vatolahy (#11348)

    fait nouveau __de nombreux sénégalais vivant en France et parfaitement qualifiés ont décidé de revenir au pays de leurs ancetres.le pays aujourd’hui profite de leurs connaissances et avance. D autre part la diaspora restée en france envoie des milliards chaque année ,une somme bien supérieurre à l’aide internationale
    Nos andafy c’est 400 millions d’euros
    particularité : le sénegalais envoie à son village et l’andafy à sa famille

  • 27 février à 18:22 | Jipo (#4988)

    Bonsoir .
    Des écoles dévastées par un cyclone de faible intensité ???
    Alors qu’ il suffit de couler une dalle sur 4 murs en parpaings ou briques .
    Les indépendantistes Oh secours !!! ou etes vous ???

  • 27 février à 19:20 | vatolahy (#11348)

    je ne me souviens plus .est ce Gallieni qui aurait appris aux malagasy de construire en pierres

  • 28 février à 09:20 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Il faut investir dans l’ humain :

    https://www.actutana.com/comment-est-determinee-la-valeur-dune-monnaie/

    Mais déjà, il faut commencer par la base.

    Pour celà, mon avis est qu’ il faut d’ abord investir et s’ investir pour remplir le ventre de l’ humain de façon pérenne, le politikan’ ny kibo de feu le Président Tsiranana.

    Et donc arriver à faire travailler cette masse de jeunes dans une sorte d’ agriculture vivrière à l’ échelle du pays, et donc riziculture aussi en conséquence.

    Facile à dire, très difficile à faire dans un contexte de délitement en continu de la mentalité individuelle et collective.

    Hélas, on en est très loin de tout celà, hors des préoccupations des dirigeants madagougouesques, qui ne pensent qu’à remplir leurs poches et ensuite tailler la zone.

    Et on en arrive à cette insécurité alimentaire, qui est la mère de cette insécurité au sens large du terme.

    Un Roi visionnaire n’ avait t’il pas dit "Rehefa voky ny vahoaka, mandry ny Tany sy ny Fanjakana", car "Rehefa noana ny kibo, mivezivezy ny fanahy" ?

    Cordialement

    • 28 février à 09:54 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Suite et fin

      "Mivezivezy ny Fanahy".

      L’ esprit divague, mais très souvent pour de funestes desseins, "lasa fanahy ratsy"

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS