Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 2 décembre 2022
Antananarivo | 13h51
 

Divers

Ampitatafika

Découverte macabre suspecte

mardi 4 novembre 2008 | Hassy

Le corps sans vie d’un quadragénaire flottait sur la rivière Sisaony du côté d’Ampitatafiaka hier dans la matinée. Les habitants du coin épaulés par des éléments de la gendarmerie et des responsables du fokontany l’ont repêché. Comble de malheur, le défunt n’avait aucun papier d’indenté sur lui. Parmi les individus qui ont remonté la dépouille, les plus pessimistes laissent savoir que l’homme aurait été détroussé puis balancé dans l’Ikopa par des bandits quelques kilomètres en amont du côté d’Anosizato ou de fasan’ny Karana. Certains faits semblent appuyer cette thèse. En effet, le décédé était dépouillé de tous ses biens ; il n’avait sur lui ni portefeuille, ni pièces d’identité et encore moins de l’argent. Apparemment, il est mort depuis deux ou trois jours.

Indifférence

Des gendarmes de la Brigade de Fenoarivo ont transporté le corps à la morgue de la HJRA avant-hier vers 16h. En face, la famille de l’inconnu ne s’est manifestée jusqu’alors. Le corps est mise en chambre froide depuis dimanche sans que personne n’est venue le réclamer. De surcroît, aucun avis de recherche touchant la disparition n’a encore été annoncé dans les média. Des informations indiquent que la dépouille sera encore gardée à la morgue de la HJRA pendant près d’un mois, à l’issue de quoi les éléments de BMH peuvent l’enterrer au cimetière d’Anjanahary si les proches ne donnent pas signe de vie.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS