Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 30 novembre 2021
Antananarivo | 23h03
 

Sport

Boxe • Championnat d’Afrique

De nouvelles réglementations

mercredi 23 mai 2007 | Manou

La fédération malagasy de boxe olympique remplit bien sa mission : organiser dans les règles de l’art le 15ème championnat d’Afrique dans la Grande Ile, et ce, pour la première fois dans les annales du sport malagasy !

En la 2ème journée d’hier donc, le président de la fédération malagasy Harvel Marcellin semblait enfin rassuré quand au bon déroulement des compétitions. Sa petite équipe ayant atteint la vitesse de croisière nécessaire à la maîtrise d’un événement d’envergure continentale... mais surtout par l’application de nouvelles réglementations permettant à chaque combattant de monter cinq fois sur le ring jusqu’aux phases finales du championnat

Avantages « gratuits »

Spécialiste de la technique et des règles au sein de l’institution internationale de la boxe, Harvel Marcellin a révélé les divers avantages que Madagascar pourrait tirer du scénario. Outre la chance donnée aux boxeurs de pouvoir passer le repêchage, ces combats répétés serviront de préparations à domicile pour les athlètes locaux en vue des Jeux Africains et des 7èmes Jeux des Iles sans bourses délier.

Il a d’ailleurs avoué que se qualifier pour le championnat du monde par ce sommet continental ne dit rien pour nos pugilistes qui visent déjà les portes des Jeux Olympiques de Beijing. Madagascar figure d’ailleurs parmi les rares pays africains qui ont pu aligner des boxeurs dans quatre Jeux Olympiques consécutifs...

Autres nouveautés

Les nouveaux computers, dotations de l’Aiba à l’occasion, donnent une nouvelle dynamique au combat car les décomptes de points s’affichent directement sur un tableau, rendant publics les résultats entre chaque round.

De même, outre les prestations de serments auxquelles sont astreints tous juges et officiels des compétitions, les grandes décisions ne peuvent être prises qu’en concertation d’au moins 3 officiels médicaux du sommet.

La fédération déplore pourtant la lenteur administrative dans l’octroi des matériels de préparations malgré les efforts fournis par le Coji et le Tafita.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

décembre 2021 :

Rien pour ce mois

novembre 2021 | janvier 2022