Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2022
Antananarivo | 21h35
 

Economie

Microfinance : Le réseau OTIV d’Antananarivo

De nouveaux objectifs à atteindre

lundi 1er octobre 2007 | Lanto

La microfinance constitue un outil de lutte contre la pauvreté dans la mesure où elle offre à la population l’opportunité d’investir, de s’enrichir et de se sécuriser financièrement... Présent sur le secteur financier depuis 1996, le Réseau OTIV (Ombona Tahiry Ifampisamborana Vola) d’Antananarivo est partie prenante à cette mission.

Le réseau OTIV d’Antananarivo dispose d’un volume d’épargne de près de 9,3 milliards ariary avec un encours de crédit de 3,8 milliards ariary pour un nombre de 2 583 prêts octroyés.

Dans un futur proche, le réseau s’est fixé comme objectif d’étendre ses zones d’intervention, d’adapter sa gamme de produits aux attentes réelles de ses
membres afin de garantir sa principale mission.

Une assemblée générale de ses membres se tiendra le 5 octobre prochain à l’Hôtel Astauria d’Antanimena.

Visite du country manager

Mais, de passage à Madagascar le 15 septembre dernier, le country manager de la Banque mondiale pour la zone Afrique Australe, Ritva Reinikka, avec une délégation conduite par le secrétaire exécutif de l’AGEPMF (Agence d’exécution du projet microfinance), Ihajambolatiana Ranjalahy, a visité l’OTIV Antananarivo. Ce déplacement lui a permis de mieux appréhender les réalités de la microfinance à Madagascar à travers le témoignage de deux bénéficiaires de crédit, membres de l’OTIV à l’agence Farimbontsoa des 67 hectares. Par ailleurs, Ritva Reinikka a aussi adhéré au sein de la caisse de l’OTIV 67 ha, a reçu son carnet d’adhésion et a écrit dans le livre d’or de la caisse.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS