Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 13 juillet 2020
Antananarivo | 11h52
 

Culturel

Annulation de la tournée de Rossy

D’autres manifestations dans des lieux publiques seront-elles interdites ?

mardi 15 avril 2008 | Daddy R.

Les commentaires ne sont pas encore prêts à se taire, suite à la décision de l’état d’annuler le concert ainsi que toute la tournée de Rossy à Madagascar. « Dans l’intêret de la nation, il serait préférable que vous (Media Consulting) reportiez au mois de Juillet ou Août le concert de Rossy… ». Et les autres évènements dans des lieux publics, qu’en seront-ils ?

  • Deux poids, deux mesures !

On ne sait pas si l’on fait face à une autre forme de discrimination de races ou seulement que Rossy est un autre « problème » pour le pays car la raison et le pourquoi de l’annulation de cette tournée à son pays natal reste encore « flou ». Rossy, qui n’est autre qu’un « roi du tapôlaka », un ambassadeur de la musique malgache à l’étranger, un simple artiste qui a choisi de vivre sous d’autres cieux. On évoque l’ordre sécuritaire, vu la circonstance qu’est la tenue de l’élection sénatoriale, mais serait-ce une raison valable pour l’opinion, qui n’a rien à voir avec cette forme de « diversion » ? « Rossy est comme tant d’autres artistes malgaches qui sont à l’étranger et il a ses propres raisons de venir ou ne pas venir au pays… ». Telles sont les expressions du Président de la République, SEM Marc Ravalomanana, à son arrivée à Ivato, après un voyage qui l’a mené en Allemagne et en France. « Je ne m’oppose guère à la venue de quiconque ou quelconque artiste au pays et je n’y suis pour rien quant à cette décision… » a-t-il fait remarquer, durant son discours devant la presse. A qui devrait-on donc demander des explications ? Le ministre de la Culture et des Sports, des Jeunes et des Loisirs, Patrick Ramiaramanana reste jusqu’à présent bouche cousue, face à la situation.

  • A qui le prochain tour ?

Cette situation serait-il applicable à toutes les manifestations qui vont se tenir dans des lieux publics dans les prochains jours ? L’on se souvient encore l’annulation à la dernière minute de plusieurs concerts qui devraient se tenir à Antsahamanitra, il y a quelques années de cela. Déjà, les infrastructures restent inexistantes sur place pour le bon déroulement de ces manifestations, mais voici que l’on interdise encore l’organisation de ces
« loisirs » pour la population. Quel avenir pour les artistes ? Le seul secteur qui donne une opportunité à la population de se divertir, face à la vie quotidienne qui ne cesse de flamber.

Après l’imposition des taxes, voici venir la série d’annulation de concerts, et avec quel « revenu » les artistes vont-ils payer leurs dues si l’on joue à couper leur « source financière » ? Sans parler des dépenses engagées par les organisateurs, vu que la tournée aurait dû prendre un gabarit national. Il leur a fallu la mise en place des infrastructures bien avant le jour J et voilà que tout tombe à l’eau mais bien sûr, négligée par l’état.

Le secteur est en phase de déstabilisation et tout devient incompréhensible, voire imprévisible. On attend la suite !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS