Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 17 septembre 2021
Antananarivo | 15h54
 

Société

Crise sanitaire

Covid-19 : Fin du confinement le week-end pour Antananarivo

lundi 31 mai | Mandimbisoa R.

La population tananarivienne pourra pousser un soupir de soulagement. Après six semaines de confinement total le week-end, les mesures de restriction sanitaire seront désormais assouplies pour la région Analamanga. Lors de son intervention sur les chaines audiovisuelles publiques hier soir, Andry Rajoelina a annoncé la fin du confinement du week-end à partir de cette semaine.

Les frontières des régions mises en quarantaine comme Analamanga, Vakinankaratra, Anosy et Matsiatra Ambony sont également rouvertes à partir du 4 juin. La circulation d’une région à une autre ou d’une autre province pourrait ainsi être possible. Les transports en commun sur les zones nationales, régionales en départ de la capitale devront reprendre dès le 4 juin. Il en est de même pour les vols domestiques ou intérieurs de la compagnie aérienne nationale, opérés par Tsaradia. Les liaisons aériennes avec les autres pays restent toutefois suspendues sauf pour les passagers qui ont obtenu une autorisation spéciale.

Par ailleurs, les établissements scolaires et universitaires sont autorisés à rouvrir leur portes dès ce mercredi 2 juin. Une bonne nouvelle aussi pour les chrétiens et musulmans car les lieux de culte sont désormais accessibles avec toutefois une capacité d’accueil limitée. Les rassemblements de plus de 100 personnes étant encore interdits.

L’Etat d’urgence sanitaire a été prolongé pour les 15 prochains jours sur l’ensemble du territoire national mais le couvre-feu a été repoussé de 23h à 4h du matin. Avec la baisse des cas de contaminations et demande d’hospitalisation, les Centres de traitement de Covid-19 de Soamandrakizay et d’Ankorondrano vont fermer à partir du 2 juin ainsi que les hôtels-hôpitaux qui pouvaient accueillir les malades de Covid-19 dans leur établissements.

Lors de son allocution, Andry Rajoelina a fait savoir a que la campagne de vaccination anti-covid se poursuit dans tout le pays sur la base du volontariat. Il a déclaré que des efforts particuliers ont été menés à Nosy-Be et de Sainte-Marie pour permettre le retour des touristes dans ces deux principales stations touristiques de l’ile. Une prochaine reprise des activités touristiques y est ainsi attendue.

50 commentaires

Vos commentaires

  • 31 mai à 09:11 | Isandra (#7070)

    Cette situation vers la normalisation est grâce aux efforts collectifs et le résultat des mesures mises en place par le régime, en tête notre Président, soi-disant Bac- ??, qui n’a pas oublié de remercier les soignants et les forces de l’ordre, et les chefs d’église qui ont soutenu par les prières,...

    Certains pays ont dû vacciner plus de moitié de sa population et avoir le climat un peu clément pour avoir le même résultat.

    Bien sûr, les détracteurs jaloux trouvent toujours les critiques à faire, quoi qui se passe, ils font la sourde oreille.

    • 31 mai à 10:05 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      "Lors de son allocution, Andry Rajoelina a fait savoir a que la campagne de vaccination anti-covid se poursuit dans tout le pays sur la base du volontariat. Il a déclaré que des efforts particuliers ont été menés à Nosy-Be et de Sainte-Marie pour permettre le retour des touristes dans ces deux principales stations touristiques de l’ile. Une prochaine reprise des activités touristiques y est ainsi attendue."
      Lui qui est contre la vaccination ?? Y a t-il une explication logique ?

    • 31 mai à 11:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Purgatoire,

      Si ça ne dépend que de lui, CVO suffit pour protéger ces régions touristiques, d’autant plus, nous avons les preuves, maintenant, sans vaccin nous pouvons calmer cette maladie, mais, comme nous ne pouvons pas vivre en autarcie et avons besoin de touristes pour nous apporter des devises, nous devons avoir de souplesse de se conformer à les règles universelles pour les rassurer.

    • 31 mai à 12:09 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>Purgatoire,
      Nous avons besoin de touristes pour nous apporter des devises, nous devons avoir de souplesse de se conformer à les règles universelles pour les rassurer.<<

      Sans Air malade, comment voulez vous que des touristes arrivent ?
      Avec les infrastructures divers et surtout avariées que vous offrez aux touristes pensez vous qu’ils viendront en masse attirés par le vinaigre que vous leur proposez ?

      Et avec la froidure qui commence à Madagascar vous êtes persuadé qu’une nouvelle vague sera évitée grâce à la tisane ?
      Mais sans nul doute ce qui aura été le plus efficace ce sont les prières à Dieu et aux Ancêtres, à moins que ce ne soit l’inverse...

    • 31 mai à 12:57 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Vous trouvez toujours que votre Gourou exceptionnel (sinon , vous ne serez pas son premier fan), et que le Pays s’en sort mieux que tous les autres Pays au monde . Tout va très bien Mme La Marquise . Mais ouvrez un peu les yeux . La population vit dans l’obscurité , dans tous les sens du terme , dans l’obscurantisme , sans eau potable ,ni pour se laver (bonjour les odeurs...), la Santé et la Sécurité insignifiantes , les voies de communication délabrées , et l’Education en Berne (avec en plus la mort de 40 Professeurs d’Université), et vous trouvez encore que la plèbe qui vit sous le seuil de pauvreté (77%) est encore...debout . Réveillez vous ,car des mouvements de foule comme à Antsirabe , risquent de vous prendre au saut du lit . Heureusement que I Koto Maditra veillait au grain , sinon , on ne donnerait pas cher de votre peau . D’autres étincelles , à cause de la difficulté de la vie , ne tarderont pas à faire parler la poudre . Salut Lé...Kopé.

    • 31 mai à 14:09 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra

      @ Stomato,

      Bonjour,

      Avec 0 avion en état de vol, on peut dire que Air Madagougou est mort :

      https://www.actutana.com/depeche/ah-non-cest-plus-1-seul-avion-pour-air-madagascar/

      Il ne reste plus qu’à publier l’avis de décès dans la rubrique nécrologique, mais celà on ne va pas le faire de sitôt, question de fierté mal placée (cette dernière est placée dans le cul).

      Cordialement

    • 31 mai à 14:56 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Yet another Rabe

      Vous n’êtes pas sans savoir que la compagnie dispose d’un potentiel de 200 salariés par avion potentiel soit 1400 pour 7 avions !....
      Soit un salarié pour chaque boulot de carlingue !..
      Et semble-t-il, un petit besoin d’une cinquantaine millions de dollars pour rembourser les créanciers et les impayés, par ailleurs, les 20 millions d’Air France attendront encore !..

    • 31 mai à 15:23 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra

      @ Kartell,

      Bonjour,

      Air Maty est une affaire de famille, celui qui est dans la compagnie essaie d’y placer son fils, son cousin, sa tantine, sa nièce.....

      Les compétences sont accessoires chez Air Madagougou.

      Pour un membre du personnel, sa famille pouvait bénéficer de billets à prix réduits à 10 % du tarif économique, les fameux GP.

      Un beau-père d’une de mes nièces, était membre du personnel de la compagnie, mais même quand il est décédé, sa femme a pu toujours bénéficier des billets pour GP.

      Cordialement

    • 31 mai à 15:44 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      Si les détracteurs, en particulier, les opposants frustrés pressés s’attendent à un soulèvement populaire dans ces difficultés causées par le COVID, ils ont tort, parce que les conditions pour pousser descendre les Malagasy dans la rue ne sont pas encore réunies.

      Si on relit notre histoire, les Malagasy ne sont jamais descendu en masse dans la rue, parce qu’ils souffrent(faim ou la dureté de la vie, etc), mais, ce qui leur poussent, plutôt, ce sont les injustices, les abus, surtout, quand on touche leur liberté. Ce n’est pas le cas, aujourd’hui, toutes ces publications des opposants ne sont que les fruits de leur imaginations.

      En outre, contrairement aux opposants qui font semblant d’ignorer la réalité, malgré l’esprit de révolte en eux, en particulier les Tananariviens, les Malagasy sont indulgents envers les dirigeants, dans ce genre de circonstance. C’est pourquoi, pendant une transition après une crise politique, ou une catastrophe naturelle grave(inondation, cyclone, etc), où souvent, la vie est plus dure que dans le temps normal, aucun soulèvement populaire n’a eu lieu, pour réclamer plus d’aides ou l’amélioration de leur condition de vie, parce qu’ils sont pertinemment conscients que ces difficultés ne viennent pas de dirigeants en place, et que les moyens de l’Etat sont limités, il ne faut pas mila voatsiary.

      Enfin, ce n’est pas le moindre, cette génération n’a pas la même façon de faire la politique que leur ainés de soixante-douzard(plus en plus moins nombreux) qui ne savaient faire la politique que manongana. Quand on discute avec cette nouvelle génération, la plupart se rendent compte que toutes ces crises ne nous apportaient que les pauvretés et la dégradation de notre pays, ils veulent une autre façon de faire la politique pour que les choses changent. Même s’ils sont très critiques sur les réseaux sociaux, cela ne veut pas dire pour autant qu’ils sont prêts à descendre dans la rue pour renverser le régime, c’est une vielle façons de faire la politique pour eux, qui devrait s’enterrer avec Manandafy & cie. Ce sont les réac et les habitués de lalandririna qui résistent encore et mal interprètent les attitudes de ces jeunes.

      Cependant, cela ne signifie pas que le régime peut faire ce qu’ils veulent, n’abusez pas, et que tous les politiciens y compris Rajoelina devraient se préparer et anticiper que les élections 2023 seront des élections inédites, lesquelles seront complétement différentes des précédentes,...

    • 1er juin à 23:16 | kunto (#7668) répond à Isandra

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’ Antananarivo

      Isandra !

      Dans un pays comme Madagascar ou 95 % ( environs ) de la population vit " au jour le jour " : un déconfinement total était obligatoire , le Président a juste entendu la voix du petit peuple qui a faim .......

      - 1 seul Ethnie = Malagasy ( unis on est plus forts )

      - 1 seul ennemi = La pauvreté ( que personne ne peut vaincre seul )

    • 1er juin à 23:18 | kunto (#7668) répond à Isandra

      JIRO = développement économique ( Les délestages décourage les opérateurs économique )

  • 31 mai à 09:36 | Isandra (#7070)

    « Avec la baisse des cas de contaminations et demande d’hospitalisation, les Centres de traitement de Covid-19 de Soamandrakizay et d’Ankorondrano vont fermer à partir du 2 juin ainsi que les hôtels-hôpitaux qui pouvaient accueillir les malades de Covid-19 dans leur établissements. »

    Qui reflètent bien aux tableaux publiés par jour, qui s’affichent 40 contaminés en moyenne.

    Le régime a plus temps à consacrer aux réalisations des promesses présidentielles. Ils ont encore 2 et demi pour rattraper le retard, et effacer les traces de ce COVID -19,...

    • 31 mai à 09:42 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Mais la problématique est connue depuis plus d’un an maintenant et n’a pas changé d’un iota : la population ne circule pas (trop), le covid ne circulera pas (trop) lui non plus.
      Et quand la population recommencera à circuler, et bien idem pour le coronavirus.
      Et ce sera rebelote, on peut effroyablement continuer longtemps comme ça, tant que le seuil de la fameuse immunité collective ne sera pas atteint. (Dixit Actutana 31/05/21)

      Et qu’est ce que tu as à dire contre ceci la vieille Foza enivrée de betsabetsa ?

    • 31 mai à 09:50 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Bac -13, oui limite niveau CEPE.
      Moins de test moins de cas CQFD, j’en reviens et je dirais même pas de tests du tout dans 95% des coins que j’ai visité.
      Ne parlons même pas du nombre de décès : ceux qu’on enterre illico presto ! Ceux la parait il ils sont morts de ????

    • 31 mai à 10:15 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      Essais cliniques du CVO : Des tam-tams médiatiques et puis…rien
      Redaction Midi Madagasikara 28 mai 2021 2 Commentaires

      La confirmation de l’effet curatif du CVO est sanctionnée par l’Autorisation de Mise sur le Marché délivrée par l’Agence Malgache des Médicaments ou AMM.
      La population est dans l’expectative quant à l’issue des essais cliniques lancés pour le remède traditionnel amélioré CVO dans toutes ses versions.

      Silence radio. C’est ce qui définit le mieux la situation relative aux avancées des essais cliniques pour confirmer ou infirmer les vertus thérapeutiques du remède traditionnel amélioré CVO. En effet, face à la hausse des cas de contamination, observée au mois de mai 2020, l’État avait lancé le premier essai clinique de la version injectable du Covid Organics censé traiter la Covid-19. Une initiative rendue publique par le président de la République lors de son déplacement dans la ville de Toamasina le 26 mai 2020. Déplacement durant lequel, le chef de l’État a procédé au lancement officiel de l’essai clinique en question. « Fruit de la collaboration avec des scientifiques, des chercheurs et des cliniciens venant des Etats-Uni, cette version injectable du Covid Organics aurait été utilisée sur des malades du coronavirus à Antananarivo et à Toamasina ». Dans cette même lancée, l’État malgache a également entrepris un autre essai clinique sur un troisième protocole de traitement de la Covid-19 le 1er juillet de la même année. Toujours sous forme d’injection, le protocole en question était composé d’artésunate et de vitamine C. Les premiers résultats de l’essai auraient dû être publiés dans les quinze jours suivant le lancement officiel. Soit, vers la moitié du même mois.

    • 31 mai à 11:33 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      MALIBUC,

      Au 31 mai 2021, seulement que Elma l’avait compris.

      Le régime l’est depuis le début, c’est pourquoi, ils ont fermé les frontières pour les voyageurs et interdit les taxi-brousses pour les régions très touchées par cette maladie, telles, Analamanga Antsinana, Haute Matsiatra, etc, pour limiter les déplacements de la population, qui freine la propagation.

    • 31 mai à 11:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maestro,

      Les chiffres corroborent avec la situation sur le terrain :

      Au mois d’avril, on n’avait pas pu cacher la ruée des malades qui sont venu aux hôpitaux pour se faire soigner, alors que là, plusieurs hôpitaux et centres sont presque vide, les malades qui y sont venu se font rares, de ce fait, ils ont dû fermer plusieurs centres et les hôtels-hôpitaux,...faute de patients,...!

      Les cimetières qu’on a construits, sont loin d’être remplis.

  • 31 mai à 10:05 | lancaster (#10636)

    En effet tant que l’immunite Collective n’est pas atteinte, on continuera à porter un masque qu’il ne faut pas oublier de changer toutes les 3h. Nombreux portent aujourd’hui toujours le même masque non renouvelé ou non lavé depuis des mois. Hélas oui.

    L’immunite individuelle peut concerner POUR QUELQUES MOIS SEULEMENT ceux qui ont été déjà déclarés médicalement contaminés. L’immunite collective pourra être atteint grâce à la vaccination complète des 75% de la population de tous pays. Voilà pourquoi , ceux qui ont en les moyens continuent à marché forcée les campagnes de vaccination.
    A titre d’exemple, les USA ont déjà vacciné plus de la moitiee des américains. Mais on continue la campagne de vaccination même si dans certains états, on admet ne plus porter des masques à l’extérieur.
    Le 15 juin prochain, la France espère atteindre 30 millions de personnes primo vaccinées soit un peu moins de de 50% de la population totale. Mais la France n’aura pas encore atteint l’immunite Collective car les totalement vaccinés avec les deux doses sont encore tes peu nombreux.
    Tout cela pour dire que Mada est encore bien loin de sortir de l’auberge de la pandémie. Ce qui sera un frein pour la reprise du tourisme international , source de devises incontournable.
    L’etat Devra absolument encourager la vaccination . Par tous les moyens. Les ministres antivaccin doivent se taire. Le ministre de la santé, déjà vacciné, doit redoubler d’effort pour faire la promotion du Covishield . C’est son devoir de soignant, professeur agrégé de surcroît, et arrêter de jouer ce jeu politique de préservation de son siège ministériel en tolérant que certains de ses collègues déclarent publiquement leur hostilité contre le vaccin.

    • 31 mai à 10:20 | ANTICASTE (#10704) répond à lancaster

      Pour arriver a l’immunité collective il faudrait s’en donner les moyens !
      Bien sur d’autres préfèrent engraisser une armée qui protége la caste dirigeante plutôt que mettre l’argent dans le social et lutter contre la famine dans le sud !
      Le grand nettoyage ethnique par l’immobilisme ,très fort les adeptes de la solution finale !

  • 31 mai à 10:19 | kartell (#8302)

    Qui pouvait s’attendre à autre chose qu’un à discours d’auto-satisfaction, urbi et orbi, de son Excellence qui s’auto-congratule d’une situation où le verre à moitié vide a été mis de côté au seul profit de la coupe présidentielle médaillée...
    Mais à se pencher sur les détails où comme chacun sait le diable est tapi, le couvre-feu est reporté de 23 heures à 4 heures dont on peut se demander à qui cette interdiction s’adresse ?, sinon à son commanditaire pour montrer qu’il tient encore son électorat docile sous le joug de son bon vouloir !...
    On sent que lorsque cette pandémie sera derrière nous, le regret du prétexte facile d’interdire et de restreindre manqueront clairement à son Excellence...
    Mais faire comme si, on pourrait repartir comme avant, semble ne faire aucun doute en haut-lieu persuadé que les petites difficultés d’hier( air Madagascar, Jirama, ect, ect)se régleront à coups de subventions bouche-trous venues d’un andafy peu regardant et généreux à souhait.
    Disons-le clairement, et paradoxalement, le plus facile c’était hier du temps où la pandémie faisait se taire les chômeurs, les affamés voir mêmes les corrompus et leurs cohortes de prédateurs, mais demain, tout ce petit monde s’éveillera pour réclamer son dû, celui de pouvoir profiter à nouveau d’un état généreux et peu regardant et ça tombe mal : l’émergence « Cadillacquée » promise ne sera plus que « Karenjysée », avec un goût prononcé de gueule de bois !...

    • 31 mai à 11:47 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      On savait que cette situation ne va pas plaire les détracteurs, qui ne souhaitent que le pire pour ce pays, car le soi-disant Bac- ??? n’a droit d’aucune réussite,...Mais, apparemment, ça va s’enchaîne...!

    • 31 mai à 12:20 | kartell (#8302) répond à kartell

      Isandra,

      Vous êtes trop à l’affût de ce qui se passe ailleurs pour méconnaître que ce ne sont pas ces quelques vaccinations à l’astrazeneca qu’il faudra faire suivre d’une seconde injection, aïe ! qui vont pouvoir stopper une contamination dont nous ne sommes pas prêts à voir la fin dans ces conditions archaïques...
      Évidemment, la faute incombe à ces occidentaux qui préfèrent vacciner leurs populations en priorité, je vous devance sur vos critiques à dédouaner votre Excellence qui œuvre, selon vous pour redonner au pays, sa dignité perdue à cause de ses prédécesseurs ...
      Il est vrai que la critique est en pays conquis face à une volte-face vaccinale et à une situation économique explosive...
      Il faudrait un peu plus de cohérence dans une conduite gouvernementale où le jeu de l’essuie-glace est la seule chose en état de marche....

    • 31 mai à 13:00 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Pour nous, la vaccination, c’est un plus, mais, non pas, l’essentiel, la preuve, nous avons pu freiner la propagation de cette maladie, sans vaccination(30.000 vaccinés,...).

      Cette vaccination est une exigence universelle, nous ne pouvons faire d’autre que nous y conformer,...

  • 31 mai à 10:33 | Vohitra (#7654)

    Espérons que ce ne soit qu’un répit...

    Car tout près de chez nous, des mesures plus strictes venaient d’être prise depuis hier dans cinq provinces sur neuf en Afrique du Sud, dont Johannesburg et Pretoria...car rien qu’en une seule journée, le pays venait d’enregistrer une montée de cas de contamination comme ce qui s’était passée en Inde, avec plus de 4.500 nouveaux cas depuis deux jours...et amenant l’autorité sanitaire du pays à confirmer le début d’une troisième vague de contamination pandémique qui s’annonce beaucoup plus agressive avec le début d’installation de l’hiver dans l’hémisphère Sud...

    En fait, chez nous, il n’y a pas encore eu de baisse conséquente de température caractérisant la saison hivernale jusqu’à maintenant, et espérons que ce qui arrive en Afrique du Sud actuellement, avec le variant de chez eux, ne sera pas notre cas plus tard...

    C’est juste à 400 km de nos littorales Ouest...

    • 31 mai à 11:41 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Toujours, jamais content.

      Les mesures se prennent en fonction de notre situation, mais, non pas, de celle de nos voisins.

    • 31 mai à 12:14 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Mais elle n’a rien comprit cette enivrée sur le sens et fond de la phrase, mais elle est toujours si prompte à en donner une interprétation très hasardeuse...comme à l’accoutumée...

      A force de malmener ce qui lui reste de vestiges de "cervelle " à coup de betsabetsa et dzama, les conséquences ne se font pas attendre pour se manifester...

    • 31 mai à 13:07 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Ca n’est plus nouveau, tout le monde le sait ici, quand vous être acculé dans une discussion, vous sortez les armes de faible,...la méprise, l’insulte, etc, parfois, la malédiction,...

  • 31 mai à 11:32 | Asherman (#10651)

    On est dans la loufoquerie et la manipulation générale !

    Et dire que certains essaient de faire croire ici le contraire, il n’y a qu’à Madagougou que cela soit possible.

    Radedaka paiera tôt ou tard et paiera cher sa mégalomanie !

    • 31 mai à 11:42 | Isandra (#7070) répond à Asherman

      Asherman,

      Pour le moment, il récolte ses efforts et en faire profiter aux Malagasy.

  • 31 mai à 11:44 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Je suis de l’avis de l’ Elman d’ Actutana :

    https://www.actutana.com/depeche/oui-oui-les-mesures-anti-covid19-ont-ete-bonnes-a-madagougou/

    Ce sera du "bis repetita placent", sinon alors à quand la vaccination de masse des 25 millions de madagougouesques sinon beaucoup de ☠️🥺👺.

    A Madagougou, on fait toujours le travail avec la logique des rustines et du "lalan-kitan’ ny kisoa" :

    https://www.actutana.com/depeche/aaah-toujours-ce-bon-vieux-tip-top/

    « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent » (Einstein).

    Conclusion :
    les dirigeants 🦀 à Madagougou sont des fous 👹.

    Cordialement
    YaR

    • 31 mai à 12:01 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Je comprends l’analyse d’Elma, c’est un apanage de quelqu’un qui n’a jamais dirigé un pays,...

      Pour un Président responsable, il décide en appliquant cet adage "tsy hahbotry ny zanany no hankahia ny reniny". Quand il constate une accalmie, il lâche un peu le lest pour que la population puisse aspirer un peu. On ne peut pas attendre que le virus n’existe plus pour l’ouvrir, ce serait une autre catastrophe assurée.

    • 31 mai à 13:02 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra,

      Dans un spectacle, les spectateurs n’ont pas du tout vocation à jouer comme les acteurs, ce qui ne les empêchent pas d’avoir leur avis sur le show qu’on leur montre, de le critiquer, et de l’exprimer.

      DJ Crétin et le pouvoir sont les acteurs du spectacle de la vie politique du pays (politique= gestion des affaires de la Cité), à eux donc de montrer s’ils savent y faire.

      Tous les autres en dehors de la scène politique ne sont donc que des spectateurs.

      Et spécifiquement j’ose dire qu’ en tant qu’un spectateur d’ Andafy, la majorité de ces Andafy voit en ce pouvoir madagougouesque actuel le summum d’une vénale crétinerie.

      Vous, Isandra, vous êtes qu’un vulgaire zélote rémunéré de SAR DJ Lapin Crétin, et à ce titre aussi crétin que votre idole.

    • 31 mai à 15:29 | vazaha84 (#9187) répond à Yet another Rabe

      Bonjour...ou plutôt rebonjour, car avez-vous lu mon commentaire envoyé le 26/05 concernant ce que vous écriviez le 25/05 à 10h57...
      Mon commentaire figure à la suite de l’une de vos réponses à Jacques le 25/05 à 17h54, donc fin de journée. Le sujet de l’article "Midongy Atsimo : 19 morts...."
      Cordialement

    • 31 mai à 15:55 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @vazaha84,

      Bonjour,

      Serait-ce sur celui de votre "beau-frère", instituteur à Ambolozikely en réponse à mon post concernant un instituteur sur la route qui partait pour "la ville" pour récupérer son traitement ?

      Oui, je l’ai bien lu, merci de votre contribution.

      Tout celà démontre que la condition des enseignants dans les localités éloignées a empiré depuis la 1-ère République et en 1997 où vous étiez à Diégo.

      C’est très triste pour ce pays Madagasikara,
      "Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant, et dont les princes mangent dès le matin !" (Ecclésiaste 10:16)

      Cordialement

    • 31 mai à 16:04 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      "Tous les autres en dehors de la scène politique ne sont donc que des spectateurs."

      Et le problème, ces spectateurs amateurs sur leur bancs se croient plus capables que les joueurs et coachs professionnels sur le terrain.

    • 31 mai à 16:19 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @Isandra,

      Je vous dit et le répète, que les spectateurs n’ont pas vocation à jouer, mais c’est leur droit le plus absolu de critiquer ces soi-disant joueurs professionnels et leurs coachs, dont personne n’en voudrait dans un pays digne de ce nom.

      Madagasikara n’est plus digne de son nom et devenu Madagougou, quand le coach DJ Lapin Crétin a pris les rênes du pouvoir par la force avec son coup d’état de 2009.

      Votre DJ Lapin Crétin a transformé Madagasikara, le terme est certainement fort en Madagougou, la risée du Monde Entier et son trou du cul.

    • 31 mai à 16:52 | vazaha84 (#9187) répond à Yet another Rabe

      Yet another Rabe,

      il s’agit bien de ce commentaire...
      Ce même "beau-frère" m’avait aussi raconté que dans son village, dans les années 50, était un vazaha, colon de la pire espèce, et qu’un jour alors que des malgaches mangeaient assis parterre, comme d’ailleurs, je l’ai souvent eu fait avec eux, ce monsieur... Non, ne mérite pas ce terme...Avait piétiné leur "tsihy" (natte) et renversé les assiettes et tous les plats...
      Sa grand-mère avait protesté, quelques mns après il l’avait retrouvée et l’avait écrasée avec le pare-choc de sa Traction-Avant contre un arbre....
      Je lui avais demandé de m’écrire ça sur une lettre, ce qu’il avait fait en citant à deux reprises le nom de ce....

    • 31 mai à 19:05 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Errata :

      "Je vous dis et le répète" au lieu de "Je vous dit et le répète"

      "Madagasikara n’est plus digne de son nom, et est devenu Madagougou" au lieu de "Madagasikara n’est plus digne de son nom et devenu Madagougou"

    • 1er juin à 00:20 | Rainingory (#11012) répond à Yet another Rabe

      vazaha84, il faut faire payer les descendants de ce connard

  • 31 mai à 12:04 | pisokely (#9950)

    bonjour a tous..
    il ne s agit pas du tout d etre un detracteur du pouvoir ou bien souhaiter une forte mortalite a mada... le probleme est ailleurs mais que les dirigeants n ont aucune capacite d analyse. idem pour ses farouches supporters..
    Le Covid n epargnera personne, que ce soit en amerique ou europe ou asie et surtout afrique dont madagascar.. la difference ? eh bien la sincerite des chiffres car ailleurs, ils ont largement progresse sur la gestion d information surtout en matiere de sante publique.. ca ne servira a rien de tricoter sur les chiffres, car la realite va vous rattraper de facon magistrale.. le souci, c est la detresse de nombreux foyer qui ont perdu un ou plusieurs etres chers.. un malheur sans equivoque dont les dirgeants actuels n ont rien a foutre dedaigneusement..

  • 31 mai à 12:44 | pisokely (#9950)

    bonjour a tous..
    il ne s agit pas du tout d etre un detracteur du pouvoir ou bien souhaiter une forte mortalite a mada... le probleme est ailleurs mais que les dirigeants n ont aucune capacite d analyse. idem pour ses farouches supporters..
    Le Covid n epargnera personne, que ce soit en amerique ou europe ou asie et surtout afrique dont madagascar.. la difference ? eh bien la sincerite des chiffres car ailleurs, ils ont largement progresse sur la gestion d information surtout en matiere de sante publique.. ca ne servira a rien de tricoter sur les chiffres, car la realite va vous rattraper de facon magistrale.. le souci, c est la detresse de nombreux foyer qui ont perdu un ou plusieurs etres chers.. un malheur sans equivoque dont les dirgeants actuels n ont rien a foutre dedaigneusement..

    • 31 mai à 12:51 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Indicateurs financiers, au lieu de financeurs,...

  • 31 mai à 12:49 | Isandra (#7070)

    A la fin de l’année 2019, tous les indicateurs étaient au vert pour que l’économie parte en trompe en 2020, mais, cette méchante maladie a tout détruit en quelques mois.

    Non seulement, grâce aux réalisations de grands projets déjà étaient prévues pour cette année, mais, aussi les indicateurs financeurs qui s’affichaient.

    Banque centrale :

    "- Selon l’Enquête de Conjoncture Economique (ECE), reprise des activités économiques au quatrième trimestre 2019, confirmée par la bonne tenue de l’indicateur synthétique des activités (IAE). Cette reprise a été expliquée par une hausse saisonnière de la demande et par la poursuite du rattrapage progressif des retards dans la mise en œuvre des activités ;

    - Accroissement de 7,1 pour cent des créances bancaires sur l’économie au dernier trimestre 2019, après 8,3 pour cent sur le troisième trimestre, contre 3,9 pour cent sur le dernier trimestre 2018.
    - Poursuite de l’évolution modérée de l’inflation au quatrième trimestre 2019 : à fin décembre, le taux annuel est descendu à 4,0 pour cent, contre 5,6 pour cent à fin septembre 2019. En décembre 2018, celui-ci a été de 7,0 pour cent.
    - Sur l’année 2019, solde déficitaire des Opérations Globales du Trésor (OGT) chiffré à 1,5 pour cent du PIB, moins important que celui enregistré en 2018 ayant atteint 2,4 pour cent du PIB. De même, ce déficit a été nettement inférieur à celui prévu dans la LFR 2019 qui a été de 3,1 pour cent du PIB.
    - Evolution du taux de change en fin de période : l’Ariary a enregistré une dépréciation nominale
    de 2,0 pour cent par rapport à l’Euro et de 4,5 pour cent par rapport au Dollar US sur l’année 2019, contre respectivement 2,6 pour cent et 7,4 pour cent sur l’année précédente ;

    - Les exportations en valeur ont connu une hausse
    au quatrième trimestre 2019, de l’ordre de 30,1 pour cent
    par rapport au troisième trimestre, due aux effets
    saisonniers de la période des fêtes et à la hausse
    des prix des produits miniers tels que le nickel et
    les minerais de titane.
    Les produits d’exportation phares comme la vanille
    et le nickel ont contribué à eux seuls à hauteur de 85,0
    points à la croissance des exportations. La contribution
    de la vanille y est de 75,4 points bien que son prix soit
    stable par rapport au trimestre précédent. Les opérateurs
    économiques de la filière ont fini par décider d’écouler
    leurs produits après trois trimestres d’attentisme et
    profitant également de la hausse saisonnière de la
    demande de ce produit sur le marché international.
    Notons que la valeur des exportations de vanille se situe
    à 122,2 millions de DTS, un niveau nettement inférieur
    à la moyenne saisonnière de 220,1 millions de DTS
    pour les deux années antérieures à 2019"

    - En ligne avec les résultats de l’enquête de conjoncture
    économique (ECE) de BFM pour le quatrième trimestre
    2019, les revenus salariaux sont en hausse (solde
    d’opinions de 33,6 %).La hausse de la demande intérieure
    adressée aux producteurs nationaux s’expliquerait par
    l’effet combiné de l’augmentation des revenus salariaux
    et la baisse des importations nettes. Cette dernière a
    pour effet de donner plus d’espace concurrentiel
    aux entreprises résidentes dans certains secteurs. L’ECE
    de ce dernier trimestre 2019, indique également une
    hausse des ventes et des carnets de commandes
    des entreprises non financières (soldes d’opinions
    respectifs de 10,1 % et 21,6 %)."

    • 31 mai à 13:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Indicateurs financiers, au lieu de financeurs,..

  • 31 mai à 14:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    On ne siffle pas quand on est pas encore sorti, non plus de la forêt, mais de l’enfer n’est-ce pas ?
    Tout le monde peut guérir du covid-19 même les enfants, sans médicament et sans vaccin n’est-ce pas ? La relance socio-économique n’est pas à la portée de n’importe qui n’est-ce pas ?
    Isandra, soyez modeste car les chiffres que vous balancez sont ceux du régime qui vous a précédé n’est-ce pas ? Donc gardez les en-têtes pour pouvoir les comparer le moment venu avec les vôtres en vue de constater et d’analyser les dommages que vous avez fait à notre situation socio-économique avec vos mesures d’état d’urgence à l’emporte-pièce n’est-ce pas ?
    Ne confondez pas vitesse et précipitation car les vôtres vont venir et c’est le résultat après confinement n’est-ce pas ?
    Si RA8 et ses hommes sont habiles en politique, ils n’ont qu’à encourager le député Roland Ratsiraka à devenir le chef de l’opposition parlementaire n’est-ce pas ? Au nom de quoi n’est-ce pas ? Cela ne relève plus de la devinette mais au nom d’un célèbre général qui avait réussi la pacification de notre pays n’est-ce pas ?

    • 31 mai à 17:59 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Sans oublier le fait que mieux vaut attendre le prochain bus voire taxi-brousse que voyager sur un strapontin ou bois de rose ou siège en or. Tout en sachant que le moyen de transport en question , le TGV Orange ne respecte ni les handicapés ni les femmes enceintes ni les personnes âgées donc pas de place réservée selon le jargon des transporteurs de personnel car la route est longue n’est-ce pas ?

  • 31 mai à 15:38 | lé kopé (#10607)

    Un peu de douceur dans ce Monde de Brut . Une Ode aux mères de famille , mais aussi aux femmes qui nous soutiennent dans nos occupations quotidiennes ?Cette Chanson a été écrite par le premier Malagasy ayant gagné le concours de RFI en 1982 , et chanté par sa fille en souvenir de sa mère défunte . Bonne écoute mes... Kopé .

    https://www.youtube.com/results?search_query=Embona++Rotsy+Ralaivita

  • 1er juin à 14:16 | Patrick le lyonnais (#1439)

    La question est : quand pourra-t-on se rendre à Mada ?
    J’attends depuis 20 mois la possibilité de m’y rendre. C’est pesant. En attendant, sur place, certaines entreprises artisanales sont en train de crever. Que deviennent Rachida (location de voiture), Momo (mon restaurant favori), Flavien (entrepreneur dans l’immobilier), etc...?
    Je suis vacciné, protégé et très peu contaminant. En plus, arrivant à Nosy Bé, je suis prêt à rester isolé chez moi pendant 15 jours.

  • 1er juin à 23:21 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - Déconfinement oui ! oui ! mais restons prudent , distance de sécurité - masque ... etc ... De ce côté pas de relâchement SVP ( On a qu’une vie ... )

    • 1er juin à 23:26 | kunto (#7668) répond à kunto

      Monsieur le Président : C’est pour quand la fin des délestages ? azafady tompoko .

      Sans JIRO pas de véritable développement économique ( Les délestages décourage les opérateurs économique )

      1 famille = 1 compteur électrique .

      Pas de compteur électrique = Pas de JIRO .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS