Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 9 mai 2021
Antananarivo | 05h39
 

Santé

Santé publique

Covid-19 : Bilan épidémiologique

mardi 4 mai

Dernière situation de la Covid-19 du 02 mai 2021

NB : Tous les chiffres ainsi que la localisation par région des cas de contamination ci-dessous sont tels qu’indiqué par le CCO.


- Cas confirmés : 121
- Décès : 11


- Décès : 11

  • Analamanga : 08
  • Haute Matsiatra : 01
  • Atsimo Andrefana : 02

- Nouveaux cas confirmés : 121 cas trouvés sur 552 testés

  • Analamanga : 68
  • Atsinanana : 01
  • Haute Matsiatra : 03
  • Atsimo Andrefana : 05
  • Menabe : 21
  • Bongolava : 03
  • Analanjirofo : 03
  • Anosy : 13
  • Ihorombe : 01
  • Sofia : 03

- En traitement : 3 922
- Formes graves : 329

- Cumul du 23 mars 2020 au 02 mai 2021

  • Contaminés : 37 751
  • Guéris : 33 152
  • Décès : 677
  • Tests : 186 358

42 commentaires

Vos commentaires

  • 4 mai à 07:09 | Shalom (#2831)

    Na dia eo aza ny loza mandindona aterak’ity valan’aretina lazain’ny fitondrana fopla fa voafehiny, dia tsy atsahatra velively ny mampatsiahy ny teny nataony, ny velirano miseho isan’andro :

    - Carte VISA ho an’ny mpianatry ny Anjerimanontolo
    - Fidinan’ny vidin-tsolika @ antsasany
    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana : Tsy hisy intsony filoham-pirenena hanagadra anao noho ny hevitra tsy mitovy..
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique (Sans budget, sans étude d’opportunité) MERCI LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

    Répondre

    • 4 mai à 16:58 | Monsieur le Président (#11174) répond à Shalom

      Monsieur Shalom,

      C’est un très beau programme. Vraiment.
      Et vous avez raison de le soutenir...

      Franchement, quelqu’un ici est contre !???

      Si vous êtes contre, vous n’aimez pas Madagascar.

      Madagascar tu l’aimes ou tu la quitte... !

      Voilà

  • 4 mai à 07:10 | Shalom (#2831)

    Na dia eo aza ny loza mandindona aterak’ity valan’aretina lazain’ny fitondrana fopla fa voafehiny, dia tsy atsahatra velively ny mampatsiahy ny toe-javatra nataony.

    Ireto izay tsy mbola mazava ka handrasana ny tohiny :

    - Fondation AKBARALY
    - Antotan’isan’ny covid-19 - vata-paty varotana amoron-dàlana
    - Fitaterana marary amin’ny sarety sy bisikileta
    - MBS : notapahina ny fifanarahany tamin’ireo orin’asa telo tsy miankina
    - Ireo mpikaraman’ady "serbes"
    - Kianjan’ny Demokrasia
    - 26 janoary 2009
    - 07 febroary 2009
    - Gadra tany Farafangana
    - Fitaovam-piadiana naiditra antsokosoko
    - Ireo gros bras vahiny (mercenaires)
    - Ilay fiara Escalade naiditra an-tsokosoko
    - Miaramila tany Amparafaravola
    - Resaka Rolly Maercia
    - Volamena tatsy Morisy
    - Volamena tatsy Comores
    - Satro-boninahitra Ranavalona
    - Fanodinkodinana ny fanampiana COVID-19
    - Ny vidin-tsolika
    - Ny delestazy
    - Ny rano maloto
    - Orinasa madinika mpanao làlana tsy voaloan’ny fitondrana ny volany
    - Tifitra ny 18 febroary, mpianatra maty tatsy Toamasina
    - Varotra ny Nosy Mitsio
    - Fifanekena amin’ny sinoa
    - Vy any Soalala
    - Tsy fandoavana ny vatsimpianarana 4 volana miampy fitaovana ho an’ny anjerimanontolo
    - Ny GRAPHITE tsy hita izay mba nahasoa ny vahoaka malagasy
    - Ny Hazan-dranomasina lasan’ny vahiny ka mivanaka ny mpanjono malagasy

    Avy amin’ny namana "poiuyt (#584)"

    1- Doublon, vitavita ho’azy
    2- Bômbô sisety, vitavita ho’azy
    3- Ekrà plat, vitavita ho’azy
    4- Vola fanampiana, vitavita ho’azy
    5- VOLAMENA 73,5 k, vitavita ho’azy
    6- Ambilansy covid ????????????

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

    Répondre

    • 4 mai à 07:19 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Miarahaba Shalom,
      Mankasitraka amin’ny fahavitrihana e !

  • 4 mai à 07:29 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Se comparer aux autres (pays) et présenter un bilan mensonger bref fozaeseque pour essayer de faire croire qu’ailleurs c’est pire.

    Ce qui n’est pas nécessairement faux, sauf qu’ailleurs on ne ment pas et on cherche à solutionner les problèmes.

    La comparatite :

    https://www.madagascar-tribune.com/Les-premieres-doses-de-Covishield-arrivent-le-7-mai-prochain.html#comment469209

    Le but est de se dédouaner de ses énormes défaillances et surtout de travailler pour les combler car on n’a pas la volonté de s’améliorer un tant soit peu.

    Cordialement
    YaR

    Répondre

    • 4 mai à 07:35 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Rectification :

      "surtout d’éviter travailler pour les combler" au lieu de "surtout de travailler pour les combler"

  • 4 mai à 07:39 | lancaster (#10636)

    La conférence de presse de dimanche a démontré que le prm est très mal entouré et ne dispose pas d’un gouvernement à la hauteur de la lutte à mener contre la covid19.
    Le ministre de la santé est dans une démagogie telle que la situation est bien maîtrisée, les hôpitaux bien équipés, les malades bien traités partout même dans les lieux les plus reculés du pays. A l’ecouter, il semblerait que tous les Malagasy seront vaccinés et que notre système logistique est la meilleure du monde.
    Le ministre des transports ne supporte pas les critiques. Il s’emporte très vite devant l’insistance du journaliste à vouloir savoir les causes objectives et réelles de l’autorisation du vol Air France a atterrir malgré la décision contraire du conseil des ministres. De peur d’etre Pris à défaut, il était resté dans le vague, allant jusqu’a dire que la venue des quelques diplomates est plus vitale que la santé des Malagasy.
    La ministre du commerce semblait quant à elle maîtriser techniquement et théoriquement son job. Mais elle manque d’organisation et semble avoir oublié que les contrôles des prix concernent aussi les régions et pas seulement Tana.
    La ministre de la communication en voulant à tout prix plaire au prm et peut-être même le protéger, a répondu maladroitement aux questions à la place du prm. Elle a sermonné le journaliste Gasikara, le seul à avoir essayé de poser des questions embarrassantes.
    Mais soit dit en passant, dans tout cela, ou est passé le PM ?

    Répondre

    • 4 mai à 08:51 | kartell (#8302) répond à lancaster

      @ Lancaster

      Il est clair que cette simulation politique à laisser croire que ce pays touché par une pandémie très médiatique et une famine délaissée et confiée au bons soins des organisations internationales agissait n’aura fait qu’illusion, sans parvenir toutefois à apaiser un climat politique pesant et somme toute, transparent dans sa consistance ...
      Hier soir, la politique des ronds dans l’eau était l’unique invitée avec des ministres prêts à dégainer en cas de questions jugées impertinentes posées par des journalistes qui ne font que leurs jobs en relayant les interrogations de la rue et de la coulisse...
      Visiblement, l’apprentissage de la démocratie est un exercice bien difficile au sein d’un pouvoir où son Excellence avait montré l’exemple de manière magistrale ...
      Ses ouailles n’ont fait qu’emprunter les mêmes artifices : la suffisance et une forme de déni en maquillant une réalité bien différente..
      Tout cela n’aura qu’un temps parce qu’on ne peut pas tenir un discours aussi trompeur dans une société où le quotidien est devenu anxiogène au possible avec un pouvoir qui aujourd’hui joue son va-tout de ce qu’il lui reste encore de crédibilité dans la crise ...
      La gestion de la vaccination en sera le test majeur d’autant qu’on murmure déjà que certaines doses échappées de chancelleries se monnayeraient à des prix records !...
      Si cette campagne tourne au vinaigre et à une foire de « qui veut gagner des ariary », il est clair que le pouvoir perdra le peu qu’il lui reste encore d’écoute de la rue ...
      Mais en mettant sur le grill des journalistes ses pare-feux, son Excellence se l’a joue Macron en copiant/ collant son art de la diversion à faire porter le poids de la critique sur son petit personnel qui sert ainsi d’exutoire à un mécontentement grandissant tout en évitant de se mettre, lui-même, en scène pour tenter de sauvegarder son image de président auto-proclamé rassemblant !...
      Hier soir, on a pataugé dans le déjà vu ailleurs et « pis, c’est tout » !...

  • 4 mai à 08:28 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra :

    Noheverina fa hisy ny fiovana teo amin’ny fitondrana (governemanta) tamin’ny faran’ny volana aprily lasa teo iny ary noheverina fa hilaza izany ilay D(idy) J(adona) tamin’ny alahady hariva saingy nanao "pschit" ilay izy ka tsy nisy indray.

    Raha ny filazan’i DJ tsy ampy solaitra mantsy dia hoe : "sao hono izy dia ho voatora-bato ato an-dapa" no antony tsy nanaovan’izany.
    F’iza ireo mpitora-bato hatahoran’ity olona ity ?

    Toa mampanahy ihany ilay resaka mandalo eto amin’ity serasera ity manao hoe "lasa maffia" ilay fitondrana noho ireo tsy maty manota mbola eo foana.

    Hiady sy hitolona ve izany isika : ady amn’ny maffia malagasy vaovao izany no anisan’ny tanjona.
    Mankahery antsika rehetra ary ny amin’izany ary fadio ny miraviravy tànana ; io eo i arsonist hanoro antsika ny fomba fiady.

    Répondre

    • 4 mai à 15:31 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Shalom ,
      tsy ny mpitorabato ihany , fa ao koa ireo mpitoraka hoditr’akondro , ary ny ...mpitoraka voninkazo. Ny Andriambavilanitra ao andapa ao , dia samy mampiasa ny "herijikany" mba ahazo tombotsoa ao @ilay Mpanjaka , ka hany ka manao valala ankarona , ka ny fitaovana dia ny ranomanitra sy ny efa mahazatra , fa fantany ny fahalemeny lehilahy ...

    • 4 mai à 18:55 | ASSISE (#10453) répond à Shalom

      Nisy resaka mpitoraka hena manta koa, sa mpivaro-kena ?

  • 4 mai à 09:12 | lancaster (#10636)

    Le prm affirmait avec certitude que la vaccination de masse a plutôt fait du mal à des pays comme les usa, le RU , ou Israel, sans apporter des explications objectives. Cela a été surtout dit pour justifier que Mada ne le fera pas jusqu’a Interdire à l’initiative privée d’agir en complément aux actions du ministère de la santé, soit disant que le vaccin ne peut être « vendu ».
    Comment l’initiative privée pourra-t-elle s’en sortir si elle ne recouvre pas ses coûts meme si elle accepte de ne pas faire des profits ?
    Une fois de plus, l’etat Se trompe et ne réagira pas face à ses erreurs que très tardivement. Les autorités avaient déjà perdu beaucoup de temps avant d’accepter le programme covax. Cette fois ci encore, elle finira par accepter mais avec beaucoup de retard inutile qu’une campagne massive de vaccination est indispensable à Mada. Il faut donc accepter des maintenant toutes les initiatives mêmes non gratuites . L’attitude actuelle de l’etat Équivaut à interdire toutes les cliniques et cabinets privés à soigner les malades moyennant honoraires et prix des soins. Pareil pour les médicaments dans les pharmacies qui ne peuvent être gratuites. Pareil pour les autres vaccins concernant la grippe et autres effectués par les soignants et le système privé.
    On ne sait qui conseille ainsi le prm, mais tant qu’il est temps, il est indispensable de laisser l’initiative privée effectuer des vaccinations payantes à prix coutant, cad sans profit. Elle ne s’adressera qu’a Une cible de population bien déterminée, mais ce sera cela de fait. La Covid 19 n’epargne Personne quelle que soit sa condition sociale, ou qu’elle se trouve. Alors , ne vous trompez pas d’ennemi, car le seul ennemi est le coronavirus .

    Répondre

    • 4 mai à 15:39 | lé kopé (#10607) répond à lancaster

      Il y aura comme d’habitude un changement de décision , comme le refus du vaccin , et son autorisation après les injonctions de la communauté Internationale . Leur Calife prône pour une vaccination gratuite auprès de la population ; je suis persuadé que dans un temps suffisamment cours , seuls les nantis pourront se vacciner , à défaut de vacciner les opposants en ...premier . Combien de fois , notre Apprenti sorcier a dû changer sa copie ?

  • 4 mai à 10:08 | Isandra (#7070)

    Ca baisse, qui ne va pas plaire les détracteurs qui ne souhaitent que les malheurs pour ce beau pays.

    Ces chiffres reflètent aux réalités sur terrain, les lits des hôpitaux et les CTC se libèrent plus en plus, l’afflux des malades le mois dernier est une chose ancienne, maintenant,...!

    Qu’il soit claire, cela ne veut pas dire que la situation est maitrisée, le virus circule encore, mais, moins rapide que le mois dernier.

    Le gouvernement continue leur travail, leur efforts, dont 50% sont consacrer à la lutte contre cette maladie, tandis que es détracteurs n’y trouvent d’autre chose à faire que aboyer toute la journée et ça tous les jours.

    Répondre

    • 4 mai à 10:27 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Foza Isandra gazelle pleine de betsabetsa dès le matin, tous ces chiffres sont bien évidemment faux, tout comme le nombre de morts dans le pays.
      La semaine dernière il y a eu plus de 40 morts à Majunga, ne va pas me dire que le diabète ou l’hypertension en sont la cause !
      En fait quand on regarde bien ton DJ BAC-7 on s’aperçoit qu’en se levant le matin il pense au vola, après la sieste il pense vola, le soir......vola et la nuit : VOLA !
      Et là encore il cherche comment se faire du fric sur les vaccins, vaccins qui n’arriveront pas car l’Inde à supprimé leurs exportations depuis samedi et ton mentor le sait.
      Encore un mensonge.

    • 4 mai à 10:40 | kartell (#8302) répond à Isandra

      50% du travail du gouvernement seraient consacrés à cette pandémie, dont acte !, mais les 50 autres % seraient dépensés pour quel usage ?’..
      On constate que vous bluffez les chiffres à votre convenance pour tenter de leurs donner de la consistance qui visiblement leurs fait grand défaut..
      Mais, il faudrait que vous mettiez un terme à votre cynophobie, cela se soigne très bien ou que vous passiez à autre chose qu’à croire que certains seraient là uniquement pour dénigrer un si beau pays, c’est pauvre et répétitif, au possible !...
      En tous cas, essayez de recruter d’autres partenaires de combat que celui qui a tenté d’œuvrer aussi piteusement hier, tant son argumentaire était au ras des pâquerettes qui a plus desservi sa cause qu’elle a contribuée à la défendre !...
      Le rustique et le sommaire sont incontestablement des partenaires indissociables de votre fond de commerce, en grand danger de faillite !...

    • 4 mai à 13:37 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Aleo atao resaka mahitsy : tena alika izay mandainga amin’ny fomba filaza vilana fa tsy hoe ny isa mihena akory no ratsy.

      Raha mety aminao ny lainga dia mandihiza amin’ireo maty sy marary afeninao ireo.

      Raha ny fandraisana andraikitra kosa, satria nahazo kiana mavesatra tsy zakan’ny loha, no nitondra vokatra dia mba mahatsiarova-tena fa tsy VOAFEHY izany ny andraikitra nampiandreketina.

      Isan’andro izao dia hilaza "TSY NAMPOIZINA", koa rahoviana ianao vao "gouverner c’est prévoir", sa izay no nahatonga anao hilaza hoe "tsy fantatrao androany fa ho hainao rahampitso ?". Dia miala rehefa tsy mahay fa tsy hoe ny nahavoa anao omaly no hiomananao fa TARA LOATRA no filaza an’izany. Maty vao dokotera mpamelona, hafaro indray Johana hanao mirakila.

    • 4 mai à 14:36 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Assise,

      Marina aloha fa tsy misy olona afaka hiteny hoe manana ny isa marina, eny na any ivelany any aza tsy afaka hiteny mihitsy hoe io ny isa-marina.

      Fa saingy kosa, ity chiffre midina ity mifandraindraika amin’ny zava-misy eny an-toerana. Araka nolazaiko dia miha betsaka ny farafara tsy misy olona, tsy dia milahatra be hoatran’ny tamin’ny volana lasa iny.

    • 4 mai à 18:08 | Mahitsy (#11156) répond à Isandra

      Hay ve ka midina ny isan’ny marary e ! koa maninona no manokatra CTC any andoharanofotsy ? Tena ntss

  • 4 mai à 10:36 | arsonist (#10169)

    Miarahaba !
    Matoa ny vahoaka gasy mahantra faran’izay fadiranovana tsy akiato toy io, dia satria misy tsy mety ka tokony ahitsy ao amin’ny toetrantsika ankapobe sy ao amin’ny fomba sy toe-tsaintsika ankapobe koa ao !

    (i) Efa kianina isak’izay mihetsika izao ity fomba fitondram-panjakana sy fitantanam-bahoaka mivangongo antoeran-tokana sy antanan’olo-tokana ity. Dia izay rehetra fitondràna nifanesy teo izay ary dia samy mitory sy mankalaza izay antsoiny hoe fitsinjaram-pahefana e ! sy hoe décentralisation e !
    Tsy hita akory anefa avy eo izay mba hoe fandroson’ny toe-piainan’ny vahoaka gasy eo ! Vao maika koa aza miletika lalindalina kokoa anatin’ny fijaliana sy anatin’ny fahantràna mangitsokitsoka ilay vahoaka gasy.

    (ii) Rehefa tsy azo afenina intsony ary, fa hita mason’ny eran-tany be izao, fa tsy mahavoa koa anie ity hoe fitsinjaram-pahefana ity sy ity hoe décentralisation ity, dia mba aroso anaty ady hevitra ny fomba fitondràna sy fomba fitantànana hafa, tsy mitovy amin’io efa tsy mahavoa mihitsy io. Dia mba aranty ny fomba fitondràna sy fomba fitantanam-bahoaka federal.
    Dia romotra be ery ry lehirony manambany sy manakiana ny federalisma. Kanefa mbola vao fampirantiana sy fampandrosoana ilay foto-kevitra anaty ady hevitra fotsiny anie ilay izy e ! Fa tsy mbola fampiharana sy tsy mbola fanandramana io federalisma io akory anefa !
    Dia hoy, ohatra, ny vavan’ilay besileo foza femelle couillue isandra hoe :
    " Te hanjàka ianareo Merina, hany ka te hampiseho fa mahay tsy kinga kokoa noho ny hafa ianareo ! Kanefa ny fampitangongoana tao Imerina ny fitaovana sy ny ambaidain’ny fitondràna sy ny fitantànana no nahatonga anareo Merina nahazo tombon-dàlana toy io, fa tsy ny haranitrin’ny sainareo velively akory !"
    Izay no hevitr’ity besileo foza femelle couillue isandra ity. Na mitombina na tsy mitombina io heviny io, dia azy sy an’ireo izay mitovy hevitra aminy any izany.

    (iii) Fa ity resak’i "Koto" navoakany screaming ity [etsy ambany etsy ny rohy] no tsara dinihana akaiky sy hanaovana fandinihan-tena ankapobe.
    Tsy ny fidokafany ilay Karana toavin’izy "Koto" no tondroiko ho dinihana.
    Fa ny tsikera ataon’izy "Koto" ny toetra amam-panaontsika Gasy, ka heveriny fa tsy mampandroso antsika,ary tena mampihemotra antsika mihitsy aza.
    Izaho manokana dia tena mahatsapa fa misy tena marina tokoa no sady mitombina tsara mihitsy amin’ireo tsikera ataon’i "Koto" ireo antsika.
    Isan’ny anankiray [fa tsy izy io irery akory] tena tsara asongadina dia izay lazain’i "Koto" momba ny voka-dratsin’ity fomba fandraisantsika Gasy sy ny fampiharantsika ny finoana kristiana ity anatin’ny fianantsika andavan’andro sy izay tarigetra [tanjona kendrena hatongavana] tadiavintsika amin’ny asa aman-draharahantsika.
    Tena raiki-tapisaka lalina dia lalina ao anatintsika ao, tsy ara-baki-teny fotsiny fa tena ara-piainana andavan’andro sy mandavan-taona mihitsy, ity hoe "tsy quoi mihitsy akory izay eto antany, fa izay toe-piainana hisy any andanitra any no tarigetra" [teny anglisy ity "tariget" ity, ary midika hoe "zava-kinendry"] .
    Variana amin’ny tori-tenin-dry maopera sy ry pasitera momba izay fiainana mandrakizay any ankaotra any isika, dia revo amin’izay tokoa.
    Mandritr’izany fotoana maharevo antsika amin’izay fiainana any ankaotra izany anefa, dia ahorin’ny mpanani-bohitra sy ny mpiremby harena antanin’olon-kafa ny tanintsika sy ny harena vao-janaharintsika ary ny harena vokatrin’ny hatsembohantsika.
    Jereo ireto sary bakolin-dry zareo natosiny dia mivalapatra eran’ny lapam-pitondram-panjakana eto antanin-drazantsika !
    Ny vahoaka gasy anefa etsy milentika lalalindalina kokoa anaty fahoriana sy anaty fahantràna isan’andro vaky izao !
    Ambava omana, ampo miherotra ! https://www.youtube.com/watch?v=H5Fzl-WbPlA

    Répondre

    • 4 mai à 10:44 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov, surtout et partout,

      Cette augmentation de pauvreté est mondiale :

      Banque mondiale :

      "Selon le rapport bisannuel sur la pauvreté et la prospérité partagée publié aujourd’hui, la pandémie risque d’entraîner entre 88 et 115 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté cette année et jusqu’à 150 millions d’ici à 2021, en fonction de la gravité de la récession économique"

      En France par exemple :

      Covid-19 : la crise sanitaire a fait basculer un million de Françaises et de Français dans la pauvreté

      https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/10/06/un-million-de-nouveaux-pauvres-fin-2020-en-raison-de-la-crise-due-au-covid-19_6054872_3224.html

      "On n’a pas encore de chiffres statistiques publics de l’Insee sur l’augmentation de la pauvreté, mais beaucoup d’indices sur le terrain montrent qu’il y a beaucoup plus de pauvres qu’auparavant et surtout, que c’est appelé à augmenter. Les distributions alimentaires sont un signe assez incontestable. Elles ont augmenté de 25% depuis le début de la crise, avec un pic pendant le confinement parce qu’il y avait une totale désorganisation des systèmes habituels."

      "Et puis, on voit l’augmentation du chômage, les destructions d’emplois. D’après les chiffres publics, on sera à peu près à 900 000 destructions d’emplois en 2021 par rapport au début de la crise. Un chômage qui passe de 9% à 11%. Donc, ça veut dire plusieurs centaines de milliers de personnes qui vont perdre des revenus. Il y a donc ceux qui perdent leur emploi mais, au-delà des nouveaux chômeurs, des chômeurs supplémentaires, il y a des millions de Français qui vont perdre des revenus un peu, beaucoup ou pas du tout. Je pense à ceux qui étaient ou qui sont encore au chômage partiel. C’est quand même 15% de revenus en moins. "

      https://www.franceculture.fr/emissions/la-question-du-jour/crise-economique-qui-sont-les-nouveaux-pauvres#:~:text=Par%20rapport%20%C3%A0%20un%20fran%C3%A7ais,15%25%20de%20la%20populatio

    • 4 mai à 10:58 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      " 4 mai à 10:44 | Isandra (#7070) répond à arsonist
      " Molotov, surtout et partout,
      " Cette augmentation de pauvreté est mondiale"

      Argument inexact !

      (i) La crise actuelle dans le monde a commencé à la fin de l’année 2019.
      Doù le denomination covid-19 [d pour décembre, et 19 pour 2019]

      (ii) L’ accélération de l’augmentation [je doute qu’un esprit foza comprenne cette expressission],
      l’accélération de la pauvreté à Madagascar a commencé au moment du coup d’état de 2009 !
      Cette augmentation a pris une allure exponentielle [aïe ! aïe ! qu’est-ce que ça veut dire ?] suite à la pub’ faite à la télé par le dedaka poeraporera werawera Bokassa gasy à propos de la pisse-mémée des foza pour tenter de tromper vainement le monde !

    • 4 mai à 12:55 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      L’accélération de la pauvreté depuis 2009 ?

      Faisons parler les chiffres : petite comparaison de PIB/ habitant(parité pouvoir d’achat)$ suffisent :

      - En 2008 : 1.649$,
      - En 2019 : 1.727$

      Si on regarde ces chiffres, il n’y a pas de l’augmentation de pauvreté, jusqu’au 2019.

    • 4 mai à 13:12 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Si on fait la simulation, si Madagascar n’avait aucune cris depuis 2001 jusqu’à 2019 :

      Notre PIB aurait pu atteindre 3.700, supérieur à celui de Sénégal en 2019.

      Donc, à cause des crises politiques, qui se succédaient depuis 2001, nous avons perdu plus de 2.000/par habitant.

      Voilà, la principale cause de l’augmentation notre pauvreté, que les Molotovs veulent reproduire.

    • 4 mai à 13:34 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Comme le dedaka poerapoera werawera Bokassa gasy qui manque cruellement d’instruction et de savoir,
      la besileo foza femelle couillue isandra nous sort des chiffres et des textes qui relèvent de la politique fiction que de la réalité vraie vécue par les populations gasy dans leur chair quotidiennement.

      La politique fiction est la marque de tous les ignares et en même temps dépourvus d’un intellect suffisamment correct.

      Car ce qu’il faut c’est bien appréhender le quotidien réel vécu par les populations gasy.
      Bien ressentir ce que ces populations ressentent réellement.

      Et surtout pas nous foutre sous notre nez la fiction des chiffres et des textes publiés par n’importe quel rigolo ou n’importe quel service de n’importe quel organisme immatériel planqué dans n’importe quelle ville de n’importe quel pays !!!
      La politique fiction n’a jamais sauvé un peuple de la famine ni de l’ignorance ni du joug des exploiteurs locaux et internationaux !

    • 4 mai à 14:28 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Bien sur, le Molotov n’aime pas les chiffres, mais, les feux. Allumer les feu.

    • 4 mai à 15:35 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Évidemment, la besileo foza femelle couillue isandra croit que je n’aime pas les chiffres.
      Cette besileo foza femelle couillue isandra donne plus de crédit aux résultats des simulations plutôt qu’aux réalités vraies vues et collectées sur terrain même.
      Oui mais les foza sont tous comme ça.

      Comme si les chiffres doivent être aimés ou ne pas être aimés.
      Quelle misère intellectuelle.

  • 4 mai à 10:45 | arsonist (#10169)

    Si vous redoutez de tourner de l’œil à la lecture de choses qui vous déplaisent, alors ne lisez surtout pas ce qui suit.
    Je vous ai averti.

    Pour l’instant les tenants de l’idéologie dominante à Mada confondent "l’intention de faire sécession" avec "l’intention de fonder une fédération de territoires" .
    Je dis bien "pour l’instant".
    Car nul ne sait ce que demain sera.

    Il est quand même bien connu que, sur cette planète, il y a des pays qui sont gouvernés, non par un système hyper-centralisé comme le nôtre (avec les désastres que tout le monde constate et vit dans son quotidien à l’heure actuelle),
    mais par un autre système appelé fédéral.

    Dans ce système fédéral, les territoires qui sont fédérés s’appellent "states" ou "länder" ou "cantons" par exemple.

    Nos ancêtres à nous, en Imerina Enin-Toko, avaient vécu sous un système fédéral instauré par Nampoina. Et selon les textes historiques qui nous sont parvenus, cela n’avait pas l’air d’avoir mal fonctionné.

    Le fait que les populations gasy parlent la même langue est utilisé par certains comme argument pour contrer l’établissement d’un état fédéral.
    Or, c’est un faux argument.
    Car cette communauté de langue est un lien suffisamment fort pour maintenir l’unité du pays dans un système ... fédéral.

    Et même dans des cas de pays à plusieurs langues, le système fédéral fonctionne fort bien.
    Regardez la Confédération Helvétique : elle a quatre langues.
    Et croyez-vous que ce pays n’est pas uni ?
    Bien au contraire.
    Et même de temps en temps, on sent chez les Helvètes comme un parfum de chauvinisme à l’endroit des non-Suisses.

    D’autre part, une communauté de langue dans un même espace ou dans des différents espaces nationaux connexes n’est pas une garantie d’unité de peuples non plus.
    Par exemple : regardez la France métro, la Wallonie et la Suisse Romande.
    Des territoires connexes parlant la même langue mais appartenant à trois pays différents.
    Alors ...

    Répondre

    • 4 mai à 16:01 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Arsonist ,
      J’adhère tout à fait à votre vision qu’il y a eu un Avant et un après 2009 . Entre 2002 et 2009, j’ai fait la navette plusieurs fois dans notre Pays , et ma plus grande satisfaction a été de voir les différents travaux routiers sur tout le territoire .Il m’est arrivé de traverser le Pays du Nord au Sud , et d’Est en Ouest en très peu de temps , pour le faire découvrir à mes enfants , avec des voyages de nuit en Taxi Brousse , dormant dans des Hôtels corrects , et avec une population pleine de joie de vivre , nourrie avec un minimum de décence . Après cette période , je n’ai vu que des compatriotes hagards , qui s’accrochent au premier touriste venu pour ...vendre leurs enfants (eh oui), et qui sont prêts à vendre leurs âmes . Sans transition , parallèlement ,il y aura un avant , et un après Dupuis , où nous sommes passés du quart de finale de la CAN , au ...sous sol de cette compétition . La faite à qui ? Aux élites qui se croient au dessus du lot , et qui rentrent dans un Magasin de jouets en cassant tout .Il est où le fond , ne l’a -t-on pas encore atteint ?

  • 4 mai à 11:56 | kartell (#8302)

    Extraits du lien « vision du monde « 
    ....La pauvreté est un terme global qui définie le fait de manquer de moyens pour subvenir à ses besoins, mais la pauvreté peut prendre différentes facettes. Absolue, relative, transitoire, il est aujourd’hui encore compliqué de trouver une mesure universelle pour établir l’ampleur de la pauvreté dans le monde.

    Le terme de pauvreté absolue, ou extrême pauvreté, est utilisé pour nommer une situation dans laquelle les personnes n’ont pas les ressources et revenus nécessaires pour subvenir à leurs besoins alimentaires et non alimentaires essentiels. Cela peut alors signifier un manque de nourriture mais aussi l’absence de logement, le manque d’accès aux soins, ou l’accès limité à l’éducation : des droits humains pourtant fondamentaux.

    Mais bien que le taux de pauvreté ait baissé à l’échelle globale, certaines régions du monde continuent pourtant d’être largement concernées par l’extrême pauvreté comme l’Afrique subsaharienne ou encore l’Asie du sud, qui représentent à elles seules 85% des personnes vivant sous le seuil de pauvreté.

    Selon la Banque mondiale, près de 90% des personnes touchées par l’extrême pauvreté vivront en Afrique subsaharienne en 2050 :
    * À Madagascar, 75 % de la population vit avec moins de 1,90 dollar par jour est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique....

    On s’aperçoit dès lors que #7070# joue sur le sujet pour mettre toutes les pauvretés dans le même panier, il n’en est rien même si l’on doit s’obliger à ce genre de mise au point pour dénoncer l’imposture ignoble affichée par # 7070# !...

    Répondre

    • 4 mai à 15:29 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Un sociologue canadien m’a dit un jour que la situation des revenus de Malagasy est sous-estimée, qui ne reflète pas à la réalité.

      Selon le rapport de la banque, par exemple, 86 % des pauvres vivent dans la zone rurale. Ce sociologue a dit que bien sur, en général, les paysans sont moins de revenus pécuniaires que les gens de zones urbaines, mais, la vie dans la zone rurale est moins dure que dans la zone urbaine, et les besoins ne sont pas les mêmes pour être satisfait.

      Les citadins ont besoin et utilisent plus d’argent que les campagnards. Tout est payant en ville, vous ne pouvez pas acquérir et manger quoique ce soit sans argent, alors que dans la campagne, il est possible que vous pouvez vivre avec peu d’argent, avoir de toit. Un campagnard qui touche 3 fois moins d’argent qu’un citadin, a plus de capacité de satisfaire ses besoins que ceux-ci.

      Un extrait d’un rapport de la banque mondiale :

      "Nous constatons que
      le taux de pauvreté n’a pas diminué entre 2001 et 2005 et a plutôt
      augmenté de 71 à 75 pour cent de la population contre le taux de 68
      pour cent selon les estimations officielles pour 2005. Ensuite, nous
      estimons que l’incidence de la pauvreté a de nouveau augmenté à
      partir de 2005, mais de manière marginale, à 75,3 pour cent en 2010,
      ce qui est proche de l’estimation officielle."

    • 4 mai à 15:30 | Isandra (#7070) répond à kartell

      les paysans ont moins de revenus pécuniaires....

    • 4 mai à 16:31 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ #7070#

      Un sociologue canadien qui vend des esquimaux à l’entracte !..
      Parlons clair au lieu de biaiser à mort ...
      Si effectivement dans les pays dits riches, le revenu du monde paysan est moindre que celui des citadins, il est en toute petite partie compensé par le simple fait qu’à la campagne, on peut survivre à moindre frais ( alimentaire en grande partie et impôts moins pesant qu’en ville ) mais ce monde rural bénéficie autant qu’il est possible des prestations sociales et médicales comme les autres : solidarité nationale oblige...
      Mais, ici, dans ce pays au seul potentiel prometteur, ces malheureux paysans, outre des salaires souvent de misères n’ont accès à rien du tout ailleurs dans la grande ville où une majorité galère au quotidien pour obtenir très peu, voir rien d’autre !...
      D’autant que pour qu’il y ait troc, il faut impérativement que les deux parties aient quelque chose à échanger et ici, c’est rarement le cas lorsqu’on a presque rien !..
      En d’autres termes, la pauvreté rurale plonge ce monde paysan dans une spirale infernale de la grande pauvreté qui ne peut compter que sur la solidarité internationale puisque le pouvoir regarde ailleurs ...
      Pourquoi ?’.
      Politiquement, ce n’est pas porteur, ni profitable ..
      Socialement, la solidarité nationale n’a pas d’existence de terrain mais exclusivement de paroles et d’intentions...
      Aussi parce qu’elle n’est pas une valeur inscrite dans l’ADN d’une majorité, la preuve en est qu’on voit déjà poindre les tout premiers profiteurs de la pandémie...
      L’extrême pauvreté comme l’a défini le rapport que j’ai mis en lecture pointe du doigt essentiellement l’Afrique et l’Amérique du Sud,et si elle existe et se développe ailleurs, cette pauvreté donne lieu à des élans de solidarité d’associations locales et des pouvoirs en place.
      Mais laisser croire comme vous l’avez insinuée qu’elle serait du même ordre partout est une imposture totale même si, « simple ou absolue », la misère est une infamie du politique et un affaiblissement du monde démocratique, elle ne doit pas servir à des raisonnements partisans et dénué d’objectivité minimale comme celui que vous avez tenu ce matin sur ce forum....

    • 4 mai à 17:24 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Sauf, la différence entre les paysans français et les paysans Malagasy, les activités et les revenus des premiers sont tous recensés et enregistrés dans les bases de données de leur Etat, tandis que pour les deuxièmes, la majorité n’ont ni activité, ni revenu enregistré nulle part,...

      De ce fait, les statisticiens, soit ils se basent sur les sondages ou sur des suppositions théoriques pour estimer les revenus de ces paysans ayant des activités informelles, pour qu’ils puissent les comptabiliser dans le PIB. Cependant, tout cela peut être faussé lequel ne reflète même pas à la réalité.

  • 4 mai à 16:04 | lé kopé (#10607)

    Donnez moi le nom de votre sociologue , n’est pas sociologue qui veut , sauf si c’est un sociologue à la sauce locale ...

    Répondre

    • 4 mai à 16:06 | lé kopé (#10607) répond à lé kopé

      Avec honnêteté , pouvez vous nous dire que les Malagasy , qu’ils soient citadins , ou ruraux vivent décemment . Regardez autour de chaque famille , et vous m’en direz des nouvelles... Chiche !!!

    • 4 mai à 17:32 | vatomena (#8391) répond à lé kopé

      Isandra— Le chomage en France a un caractère particulier Plus de 80 % de la jeunesse reçoit le diplome du Baccalauréat .Glorieux de ce diplome cette jeunesse refuse tout emploi ’vulgaire" et mal payé comme celui de maçon ,de livreur ou d’éboueur .Ces emplois sont alors occupés par le monde de l’immigration.Il suffirait d’écarter de toute aide sociale cette jeunesse rétive aux petits emploies ,augmenter le salaire pour ces emplois dédaignés ,renvoyer chez elle la population immigrée et le français connaitrait le plein emploi.

  • 4 mai à 17:01 | olivier2 (#9829)

    @ kartell

    Si un seul président malgache s etait préoccupé une seule seconde de l avenir des paysans gasy...cela se saurait..

    Foncier ? Verrouille depuis longtemps par la nomenclatura..d origine marxiste..
    Importations de Riz ? ..idem, depuis plusieurs generations..

    C est quand meme incroyable non ?

    Impossible n est pas malgache..

    Alors apres, libre a chacun de croire aux lendemains qui chantent..

    Ne comptez pas sur moi pour briser les reves de revolution..

    😇

    Répondre

  • 4 mai à 17:52 | Vohitra (#7654)

    Le descendant et apôtre de Léopold 2 ne sait même pas l’évolution du contexte du paysannat Malagasy selon les époques marqués par des soubresauts politiques dans le pays, et par ignorance, se permet d’avancer des affirmations gratuites !

    La première République sous Philibert Tsiranana s’était occupé du monde rural et des paysans Malagasy à l’époque avec des performances inégalées jusqu’à maintenant !

    Les plus nuls de tous, dans ce secteur agricole et du développement rural, ce sont les régimes du flibustier et du calife !

    J’en avais fait des aperçues dans ce sens au mois de février de cette année dans les colonnes de MT…

    https://www.madagascar-tribune.com/L-agregation-agricole-dans-la-strategie-nationale-de-l-agribusiness-a.html

    Répondre

    • 4 mai à 18:02 | olivier2 (#9829) répond à Vohitra

      Rendons hommage a Vohitrra

      Oui, il est vrai de dire que Tsiranana, la re incarnation des enfants du Padesm, fut le seul president malgache ( pas du tout malagasss) qui avait un minimum d empathie pour les paysAns..

      Apres..libre a vohitra d encourager les diatribes anti francaises de Lysnorine..

      Paradoxe ..encore et toujours..

      Pas facile tout ca...hein ?

  • 4 mai à 20:16 | vatomena (#8391)

    Plus ils ont ruiné le bon peuple malgache plus ils dénoncent la France et ses oeuvres. Tsiranana avait la confiance de la France et la France le lui rendait bien.Avec Tsiranana Madagascar a tenu son rang.durant 10 ans .Le malheur est que les fossoyeurs sont encore au pouvoir et parlent haut et fort.

    Répondre

  • 5 mai à 06:22 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Dans ce monde anxiogène, voyons les choses avec un peu de légèreté.

    La cavalcade infernale du foza walker d’ après POV :

    https://m.facebook.com/100044767832351/videos/1191964304562384/?refsrc=http%3A%2F%2Fwww.actutana.com%2F&_rdr

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS