Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Santé

Bilan épidémiologique

Covid-19 : 225 morts depuis le début de l’épidémie

mardi 22 septembre | Fano Rasolo

Le nombre de décès liés à la Covid-19 grimpe. Depuis quelques jours, le CCO-Covid-19 n’a cessé d’annoncer des décès dans son bilan épidémiologique. Hier, 2 personnes ont encore succombé à la maladie. On compte désormais 225 morts du coronavirus dans tout le pays depuis le début de l’épidémie dans le pays. Le taux de létalité est estimé à 1, 39 %.

- Nouvelles contaminations : 20 cas trouvés sur 439 tests PCR et 12 tests GeneXpert (avec un taux de positivité de 04, 43 %),

  • Analamanga : 12 cas positifs
  • Vakinankaratra : 4
  • Haute-Matsiatra : 1
  • Alaotra Mangoro : 1
  • Itasy : 1
  • Boeny : 1

- Nouveaux cas de guérison : 36,

  • Diana : 15 guéris
  • Sava : 5
  • Vakinankaratra : 5
  • Sofia : 4
  • Analamanga : 3
  • Haute-Matsiatra : 3
  • Anosy : 1

- Malades souffrant de la forme grave : 20, dont 14 à Analamanga et 6 répartis dans deux autres régions,

  • Analamanga : 14
  • Haute-Matsiatra (CHU d’Andrainjato, Fianarantsoa) : 5
  • Atsimo Andrefana (Toliara) : 1

- Dernier bilan :

  • Confirmés : 16 073
  • Guéris : 14 682
  • Malades sous traitement : 1 164
  • Formes graves : 20
  • Décès : 225
    - Tests PCR effectués : 67 835 (entre le 19 mars et le 20 septembre)
    - Tests GeneXpert effectués : 7 163

55 commentaires

Vos commentaires

  • 22 septembre à 09:18 | Besorongola (#10635)

    LES TEMPS SONT DURS ET ÇA RISQUE DE DURER !

    Sarkozy en 2007 à promis qu’il allait chercher la croissance avec ses dents !
    ans la logique économique, la croissance est l’indicateur principal de santé économique du pays. La hausse conséquente du taux de croissance est généralement suivi de baisse de chômage et hausse de l’inflation si cette dernière est mal maîtrisée. .
    Il existe un phénomène nouveau suite à cette crise pandemuque mondiale. La croissance monte en flèche mais le chômage monte aussi et les gens s’appauvrissrnt. Pourquoi ?
    Il nous est intéressant à nous Malgaches de voir ce qui se passe ailleurs car ce phénomène risque de se produire chez nous aussi et c’est pas une bonne augure pour notre pays.

    Asymétrie cognitive.
    Croissance folle et chômage de récession – les dangers du paradoxe de 2021
    Jade Grandin de l’Eprevier
    20 septembre 2020 à 17h44
    La défiance envers le gouvernement et les statistiques publiques risque d’augmenter avec des taux de croissance désormais impressionnants, mais un chômage attendu en hausse et un pouvoir d’achat en baisse

    Le taux de chômage devrait grimper à 11,1% en 2021 selon la Banque de France, malgré le rebond de la croissance.Le taux de chômage devrait grimper à 11,1% en 2021 selon la Banque de France, malgré le rebond de la croissance. © Sipa Press
    Le gouvernement prévoit une récession de 10 % en 2020 et un rebond de la croissance de 8 % en 2021. Pourtant, l’année prochaine, la production sera encore inférieure à son niveau de fin 2019, qu’elle devrait retrouver dans le courant de 2022.
    Une croissance de 8 % ! La prévision du gouvernement sur la progression de l’activité en 2021 a de quoi faire rêver. Du jamais vu depuis 1960. Les plus pessimistes prévoient au moins 5 %. Pourtant, l’année prochaine aura les attributs de la récession : hausse du chômage, stagnation ou baisse du pouvoir d’achat… « La plupart des gens comprend mal à quel point ces scénarios de croissance sont noirs, commente Xavier Timbeau, directeur principal à l’OFCE. On aura perdu en deux ans 4 points de PIB par rapport à ce qu’on aurait eu sans la crise, avec 1 % de croissance annuelle. Cela veut dire qu’il y aura une montée du chômage importante, des pertes d’emplois, une stagnation ou faible augmentation des salaires.

    Le chiffre spectaculaire de 8 % reflète moins le positif pour 2021 que le négatif de 2020. On part de très bas, et l’année prochaine, on sera encore sous le niveau d’activité d’avant crise. La bizarrerie se produit après chaque crise économique, mais dans des proportions moindres. En 2009, le PIB tricolore avait chuté de 3 % pour rebondir de 2 % l’année suivante.

    Insiders touchés. Concrètement, que vivra-t-on à partir de cet automne et l’année prochaine ? Chaque trimestre, l’Institut national de la statistique...

  • 22 septembre à 10:08 | Isandra (#7070)

    "Il y a plusieurs mois, Madagascar à travers le Président Andry Rajoelina a ouvert une brèche sur la possibilité de traiter la Covid-19 à partir d’une plante utilisée dans la médecine traditionnelle : l’Artemisia. Cette annonce a relancé les recherches sur cette plante médicinale qui, autrefois, fut déjà utilisée pour le traitement du paludisme. D’après les informations publiées sur le site d’un journal français, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré, samedi, qu’elle encourageait en Afrique la recherche sur les médecines naturelles face au coronavirus et d’autres épidémies.

    Selon les informations qui se réfèrent à la même déclaration, les experts de l’OMS et deux autres organisations auraient « approuvé un protocole pour des essais cliniques de phase 3 de phytothérapie pour la Covid-19 ». Le responsable de l’OMS Afrique, le Docteur Prosper Tumusiime, a expliqué dans le communiqué que « si un produit de médecine traditionnelle s’avère sûr, efficace et de qualité assurée, l’OMS recommandera une fabrication locale à grande échelle et rapide », a-t-il précisé.

    Le CVO fait son chemin

    Le même journal parle du remède malagasy élaboré par l’Institut Malgache des recherches appliquées pour prévenir et soigner le patient du coronavirus. Lancé officiellement le 20 avril dernier à l’IMRA Itaosy, le tambavy Covid-Organics a fait parler de lui sous d’autres cieux. Les débats autour de la médecine traditionnelle en Afrique font, d’ailleurs, souvent illusion à cette décoction malagasy à base d’Artemesia. Outre une distribution massive dans le pays, le CVO s’est aussi exporté dans plusieurs pays africains avec des résultats probants. Une nouvelle version, le CVO plus sous forme de gélule, est déjà sur le point d’être vulgarisée.

    Il y a quelques mois, la responsable régionale de l’OMS, Docteur Matshidiso Moeti avait rappelé les engagements des gouvernements du continent noir en 2000 qui consistent, entre autres, à soumettre les remèdes traditionnels à des essais cliniques au même titre que les médicaments. C’est d’ailleurs, dans cette optique, que Madagascar a été sollicité par l’organisation pour participer au « Solidarity trial » qui est un essai clinique international ayant pour but de trouver un traitement efficace contre le coronavirus. Force est de constater que la Grande île ne manquera pas de laisser son empreinte dans ce combat international contre la Covid-19." La vérité.mg

    • 22 septembre à 12:18 | dominique (#9242) répond à Isandra

      LE ... CVO ...fait son chemin ? NON ... il essaye de faire son chemin uniquement dans le but de remplir les poches de ton clown de président et de toute sa famille de producteurs ! C’EST uniquement son BUT !!!! pour le restant c’est de le pise de perlinpinpin après des études scientifiques non magouillées .... voila la vérité ; c’est juste une entourloupe pour berner une bande de naïf ... point final .

    • 22 septembre à 15:31 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Pathétique.

      On ne respecte même plus les Morts, tu vois bien de quel artiste je parle, à Madagascar. La « Pisse Même « est un poison point barre.
      J’espère et je le souhaite vivement que le Petit Corona vient à « vous », paraît il j’ai un don, tu n’as rien à craindre tu a le CVO version suppositoire. Tu n’es plus a ça près n’est ce pas ?

    • 22 septembre à 17:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maestro,

      Peut-être, on n’aurait pas pu administrer cette tisane à Ramafa, vu son âge 80 ans, l’âge où toutes les maladies chroniques s’accumulent. En plus de ça, cette tisane est comme tous les médic, n’est pas efficace à 100%,...

      Pour vous dire franchement, ça fait de la peine d’apprendre qu’on n’a pas pu lui rendre hommage comme il faut à cause de ce put.ain virus. Mais, la règle, c’est la règle, et pour tout le monde.

    • 23 septembre à 08:48 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re Isandra 22 septembre à 10:08 :
      « Lancé officiellement le 20 avril dernier à l’IMRA Itaosy le tambavy Covid-Organics a fait parler de lui sous d’autres cieux »

      Indro averinay ny post navoakanay momba ny A.T.A. na ARO TSIMOKA ARETINA izay efa tamin’ny faramparan’ny VOLANA MARTSA (2020) no efa namidin’ny mpivarotra « produits MASY n’ny-IMRA » teny an-tsena.

      lysnorine 4 juillet à 19:01
      tao amin’ny « https://www.madagascar-tribune.com/Stop-aux-conneries-virus.html »
      « Stop aux conneries-virus »
      samedi 4 juillet 2020| Ndimby A., Patrick A.

      Hoy ilay matoan-dahatsoratra hoe :
      « Stop aux conneries-virus »-
      « fable du CVO : un remède à l’efficacité thérapeutique si peu démontrée qu’il ne figure même pas dans le protocole officiel de traitement des malades de la Covid-19 à Madagascar ! »
      «  : ce que l’on pointe du doigt n’est pas le bien-fondé de l’artémisia contre la Covid-19, mais la PRÉCIPITATION dans la production du CVO sans tests cliniques aux normes scientifiques internationales. »

      Ny tena tianay hisarihana ny sain’ny mpamaky eto dia NY EFA NISIAN’ny A.T.A. na ARO TSIMOKA ARETINA, tambavy avy amin’ny Raokandro-Zava-maniry Malagasy natao hisorohana ny COVID 19, kanefa tsy mba resahina mihitsy hany ka betsaka no tsy mahafantatra azy. Mora dia mora koa anefa ny vidin’izy io :

      MGA 4500 na FMG 22500 no vidiny ny fonosana iray izay misy sachets 4 (efatra), ka fonosana efatra no hanaovana ny fisorohana mandritra ny 16 andro izany. Izany hoe MGA 18000 na FMG 90000 no tontalin’ny ho laniana (sahabo ho €4.16 na US$ 4.7 izany !)

      Io A.T.A. io NO AZO ANTOKA TSARA fa TENA AVY AMIN’NY MPIKAROKA ao amin’ny IMRA ka VOKATRY ny nandravonan’izy ireo – tamin’ny MARTSA 2020 – ny FIKAROHANA efa fanaony nandritra ny AMPOLO TAONA maro dia maro teo, ambany fitarihan’Itpkl.Prôfesôra Albert RAKOTO RATSIMAMANGA, ka niteraka FANAFODY-TAMBAVY tsy tambo isaina avy amin’ny RAOKANDRO-ZAVA-MANIRY MALAGASY, hamidy eran’ny tsena, mahasitrana tsara ny ankabeazan’ny aretina rehetra mpianjady amin’ny vahoaka kanefa takatry ny fidiram-bolany !.

      Efa hatramin’ny faramparan’ny volana Martsa 2020 na fiandohan’ny volana Aprily no NAMIDY izy io HISOROHANA ny CORONAVIRUS 19 indrindra. Noho izany dia nahavariana ihany no nihazakazahan’ny prezidàn’i Madagasikara sy ny mpitondra fanjakana Malagasy nampikaroka sy namoaka faingana « RAFIN’NY ATA », dia ity hoe « CVO » (Covid-Organics) ity, toy izay nandalina ny momba ny ATA aloha sy nampirisika ny IMRA hanabe voho azy arak’izay ilaina.

      Araka ny filazan’ny nampiasa ny ATA - ary anisany aloha ny tenanay ! – dia MAHOMBY tokoa aloha izy io hatramin’izao eo amin’ny fisorohana ny COVID-19.

      Ireto no rohy ahitana ny momba azy
      https://www.youtube.com/watch?time_continue=9&v=0zUKsT9dH3k&feature=emb_title
      https://www.ketrika.com/home.jsp?but=vente/fiche&cleproduit=PROD002173

  • 22 septembre à 10:20 | lé kopé (#10607)

    Isandra ne cesse de comparer avec la France le nombre de décès au Pays . Pour elle , la Pandémie est maîtrisée avec le Covid Organics , et les 225 décès officiels ,et répertoriés . Elle juge que le nombre d’individus infectés est moins préoccupant que dans l’Hexagone . Mais elle a oublié que la la quantité de test effectués ,qui est insuffisante , est un facteur décisif pour un comptage objectif des personnes contaminées .Le rapport entre les test effectués ,et le nombre d’ habitants reflèterait plus la réalité . Mais chacun son métier et les vaches seront mieux gardées ...Si une 2ème vague se dessine à l’Etranger , nous devons nous attendre à un retour de bâton , car prévenir c’est guérir .

    • 22 septembre à 10:47 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Lékopé,

      Combien de fois, je vous expliquais que nous appliquons même protocole de dépistage que la France appliquait entre 24 janvier et 11 mai :

      Ne tester que le cas suspect et le cas contact ;

      Pourriez vous dire que la statistique de la France entre cette période est non crédible ?

      Le test massif n’y est appliqué qu’à partir de 11 Mai.

      Avec le protocole que nous appliquons, le nombre de test dépend de nombre de cas suspects,

      En tout cas, nos chiffres reflètent aux réalités sur terrain, l’accalmie règne dans les différents hôpitaux, qui commencent à reprendre leur rythme habituel et que plusieurs CTC ont déjà été fermés,...parce qu’on a plus besoin de leur ouverture, les places des hôpitaux sont largement suffisants pour accueillir les rares malades, qui arrivent.

    • 22 septembre à 11:10 | Besorongola (#10635) répond à lé kopé

      Isandra
      Sortez les résultats des tests cliniques malgaches et si le CVO s’avère efficace ça ne vaut même pas la peine de faire la pub.
      Et les autres ils fermeront leur clapet.
      C’est aussi simple que ça !
      Les 2 pays africains ci dessous étaient vachement intéressés par le CVO mais ils ne voulaient pas signer un chèque en blanc pour Rajoelina alors ils ont fait des tests. N’oubliez pas que le Congo Brazzaville produit aussi de l’Artemisia et la réussite éventuelle du CVO pourrait leur rapporter aussi gros que Madagascar. Mais l’avantage du CVO Gasy c’est les autres herbes tenues secret qui se rajoutent à l’Artemisia si cette tisane est vraiment efficace.

      Congo-Brazzaville met en garde contre le Covid-Organics malgache, jugé peu efficace

      Publié le : 19/07/2020 - 06:31

      RIJASOLO / AFP
      Texte par :
      RFI

      Le gouvernement malgache a offert à celui du Congo-Brazzaville une importante quantité du Covid-Organics, sa recette traditionnelle destinée à la lutte contre le coronavirus. Après des études, dont la publication des résultats est attendue, les responsables de la riposte contre le coronavirus au Congo jugent ce produit peu efficace et appellent à la prudence quant à sa consommation.

      Avec notre correspondant à Brazzaville, Loicïa Martial

      Dans le bureau du professeur Alexis Elira Dokekias, responsable de la prise en charge des malades du Covid-19, quelques cartons contenant des bouteilles du Covid-Organics traînent dans un coin.

      Les experts congolais ont mené des analyses chimiques et toxicologiques pour vérifier si ce produit malgache était conforme et n’entraînait pas des effets secondaires. Il a été administré à quelques personnes et les résultats ne sont pas concluants, selon le rapport.

      « Les conclusions penchent vers une efficacité limitée, affirme Alexis Elira Dokekias. Il y a des personnes qui ont pris le Covid-Organics à visée préventive, mais qui se sont infectées. Et dans l’étude curative, malheureusement, il y a des patients qui n’ont pas répondu au traitement. »

      Cependant, le Professeur relativise : « Cela sera prouvé sur des éléments scientifiques parce que je vous donne le rapport de façon préliminaire. Nous sommes des scientifiques, donc, il ne faudrait pas qu’on jette un pavé dans la marre en disant que la recette traditionnelle malgache est mauvaise »

  • 22 septembre à 11:26 | Besorongola (#10635)

    LE COVID-ORGANICS NE GUERIT PAS SELON L’INSTITUT National DE RECHERCHE ET DE DEVELOPPEMENT PHARMACEUTIQUE DU NIGERIA !

    AfrikMag
    Le COVID Organics de Madagascar ne guérit pas le Coronavirus selon un institut nigérian
    Felicia Essan 20/07/2020

    COVID Organics© Fournis par AfrikMag COVID Organics
    L’Institut national de recherche et de développement pharmaceutique (NIPRD) du Nigeria , a partagé ses résultats d’évaluation et d’analyse de la boisson à base de plantes de Madagascar « COVID Organics ».

    Dans un communiqué publié le dimanche 19 juillet, le NIPRD a déclaré que le médicament qui contient principalement de l’Artemisia annua ne peut pas guérir efficacement le coronavirus, comme il était prétendu. Cependant, il réduit la fréquence de la toux avec la dose maximale, produisant un effet équivalent à celui produit par le diabolocodeine, un antitussif à action centrale.

    L’institut a en outre révélé qu’il étudierait plus avant l’effet du médicament sur l’expectoration du mucus trachéal.

    Il était écrit :

    « Les études de sécurité montrent que les produits COVID ORGANICS (CVO) n’altèrent pas la physiologie normale des animaux. »

    « Le CVO a provoqué une diminution significative du nombre de plaquettes bien que les valeurs se situent dans la plage physiologique pour les rats Wistar. »

    « L’augmentation de la phosphatase alcaline observée dans le groupe femelle CVO peut indiquer une source de préoccupation bien que les valeurs se situent dans les limites physiologiques pour les rats Wistar et cela n’a pas été observé dans les organes. »

    « Dans l’ensemble, le CVO peut être considéré comme sûr sur la base du modèle utilisé qui ne couvre pas les autres voies d’administration, les effets d’une utilisation à long terme ou l’évaluation histologique des organes des systèmes de test. »

    « Le CVO a réduit la fréquence de la toux, la dose maximale testée produisant un effet équivalent à celui produit par l’antitussif à action centrale, la dihydrocodéine. »

    « Pour caractériser davantage ce produit en fonction de son effet sur les voies respiratoires, il sera important d’étudier son effet sur l’expectoration du mucus trachéal. »

    “Alors que CVO réduisait la réponse fébrile générale en fonction de la dose, l’effet n’a pas été maintenu et était moindre que pour l’indométacine.”

    Le directeur général du NIPRD, Dr. Obi Adigwe a ajouté :

    « Eh bien, je ne peux pas vous dire ce qu’ils ont fait. Je peux seulement vous dire ce que nous avons fait ici. »

    « L’analyse que nous avons donnée dans notre rapport est plus détaillée que tout ce qui venait de leur pays. »

    « Ils cachent l’analyse de leur propre produit. Si vous allez en ligne, vous ne pouvez pas obtenir le niveau d’analyse que nous avons donné. »

    « Ils cachent beaucoup de choses et je pense qu’il est possible qu’ils sachent qu’ils n’ont pas de science solide pour étayer leur affirmation. Mais notre propre analyse ne montre aucune preuve qu’il puisse guérir le COVID-19. »

    En Avril dernier, le président du Madagascar , Andry Rajoelina dans une déclaration télévisée avait annoncé que son pays détenait déjà le remède prodige contre le coronavirus donnant ainsi de l’espoir à de nombreux pays Africains.

    Cependant, L’Organisation mondiale de la santé avait quelques temps après appelé les gouvernements africains à tester cliniquement le Covid-Organics avant d’autoriser son utilisation dans leurs pays.

    Dans un nouveau développement, il y a 2 semaines, la capitale malgache Antananarivo a été de nouveau placée en confinement suite à une nouvelle recrudescence de cas confirmés, ce qui met en doute l’efficacité du COVID ORGANICS.

    L’article Le COVID Organics de Madagascar ne guérit pas le Coronavirus selon un institut nigérian est apparu en premier sur AfrikMag.
     »

    • 22 septembre à 13:47 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à Besorongola

      Isandra
      "Ces deux pays voulaient plagier cette découverte, ils n’arrivaient pas à détecter les autres composants, de ce fait, leur déclarations ne sont pas impartiales, truffées des arrières passées."

      Quand un laboratoire découvre un nouveau médicament, il dépose un brevet pour le protéger ; puis l’étend à l’internationale.

      https://www.ipside.com/fr/extension-brevet-etranger

    • 23 septembre à 09:05 | lysnorine (#9752) répond à Besorongola

      Re Besorongola 22 septembre à 11:26

      « LE COVID-ORGANICS NE GUERIT PAS SELON L’INSTITUT National DE RECHERCHE ET DE DEVELOPPEMENT PHARMACEUTIQUE DU NIGERIA ! » - AfrikMag

      Toa manamafy izany ny nandrosoan’ny fianahan’ny COVI-19 sy ny nanamafisana indray ny fanibohana eto an-drenivohitra, hoy ny lahatsoratra hafa tan-gazety tamin’ny 10 Jolay lasa.
      https://www.afrik.com/madagascar-en-proie-au-coronavirus-mais-ou-est-donc-le-covid-organics
      « Madagascar en proie au Coronavirus : MAIS OÙ EST DONC LE COVIS-ORGANICS ? »
      Par
      Abubakr Diallo
      - 
      10 juillet 2020
      Madagascar est secoué par la maladie à Coronavirus qui semble y avoir établi ses quartiers, notamment dans la capitale, Antananarivo, reconfinée une nouvelle fois du fait d’explosion de cas de Covid-19. Et dire que le Grande Île a son Covid-Organics.

      Il y a de cela quelques trois mois, il n’était point envisageable que le Coronavirus allait traîner sur la Grande Île, Madagascar, au point d’établir sa « base » au beau milieu de la capitale de ce pays d’Afrique Australe. Et c’est pourtant le cas, aujourd’hui. Avec ses 3 573 cas de personnes détectées positives au Covid-19, Madagascar est au bord de la panique.

      Aujourd’hui, les autorités sanitaires sot en état d’alerte maximale, d’autant que 1 761 personnes son en cours de traitement dans le différentes structures d’accueil de la Grande Île.

      Actuellement, Madagascar, qui a enregistré 222 nouveaux cas de Coronavirus durant les dernières 24 heures, compte en tout 33 décès. C’est dire que la maladie y poursuit sa progression des plus dangereuses. Contre toute attente.

      il se trouve que la propagation de la maladie à Coronavirus, aussi dangereux qu’est le virus, était attendu ailleurs, mais pas à Madagascar qui semblait avoir trouvé refuge derrière un solide remède : le Covid-Organics. Ce remède, qui avait reçu la belle onction du Président malgache, Andry Rajoelina, était censé prévenir et guérir le Coronavirus. Le chef de l’Etat malgache avait donné lui-même des assurances dans ce sens.

      Mieux, le dirigeant avait réussi à convaincre certains de ses pairs sur l’efficacité de ce remède. C’est ainsi que le « médicament », à base d’Artemesia, a été distribué un peu partout en Afrique, notamment au Sénégal, en Guinée-Bissau, au Congo, entre autres. Alors que les scientifiques des différents pays ayant reçu des échantillons de Covid-Organics étudient le produit, L’ON APPREND QUE LE CORONAVIRUS ÉTEND SES TENTACULES SUR LA GRANDE ÎLE.

      Suffisant pour se demander où est le fameux Covid-Organics, CENSÉ AGIR POUR PRÉVENIR COMME POUR GUÉRIR LA MALADIE À CORONAVIRUS. Sur la Grande Île, c’est l’inquiétude générale, surtout que la capitale Antananarivo a été RECONFINÉE DU FAIT D’UNE DANGEREUSE PROPAGATION DE LA MALADIE.

  • 22 septembre à 11:56 | Isandra (#7070)

    Besorongola,

    Ces deux pays voulaient plagier cette découverte, ils n’arrivaient pas à détecter les autres composants, de ce fait, leur déclarations ne sont pas impartiales, truffées des arrières passées.

    Voici les pays sincères :

    - Tchad

    "Nous avons donné le Covid-Organics à certaines personnes qui ne peuvent pas supporter la chloroquine. Ça a donné des résultats, sans effet négatif ». C’est ce qu’a déclaré devant l’Assemblée nationale, le ministre tchadien de la Santé publique, le Professeur Mahamoud Youssouf Khayal. Le ministre a également indiqué que 20.000 doses supplémentaires de COV pourraient être prochainement commandée aux Malgaches : « On a demandé, à la demande des cliniciens, pour 10.000 patients préventifs et 10.000 curatifs. Nous avons demandé pour que l’État tchadien pose la question (à Madagascar, Ndlr). Cette question, je crois qu’elle a eu une réponse positive. Si tout marche bien, nous allons les avoir », a précisé Pr. Mahamoud Youssouf Khayal, cité par le journal tchadien « Al Wihlda ».
    « Le conseil scientifique est en train de réfléchir et de voir comment faire pour que ce Covid-Organics soit conseillé. Parce que pour le moment, c’est encore très tôt », a précisé le ministre.

    - Sénégal :

    "Grande victoire pour le « covid organics ». Le médicament conçu dans les laboratoires malgaches vient d’être validé par le comité scientifique sénégalais. Dans un entretien avec une radio locale (la RFM), le professeur Daouda Ndiaye, chef de l’équipe des scientifiques, confirme la nouvelle. « Nous allons vers l’utilisation de l’artemisia. de notre côté sur le plan scientifique, notre feu est vert ». Le Sénégal se dirige vers la rédaction du protocole de recherche sur le Covid-Organics, « nous allons travailler sur un protocole pour voir comment le donner aux Sénégalais ».

    Une rumeur s’est propagé sur le net que la France aurait décrété un embargo sur la fourniture de médicaments au Sénégal en réaction à son intérêt pour le Covid-organics. Vrai ou Faux ?

    Si Vrai, cela expliquerait tout.

    On peut évoquer, la déclaration du Président Umaro Sissoco Embalo, Guinée Bissau sur France 24 en faveur de cette tisane, etc

    • 22 septembre à 12:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Dés toutes façons, quoi qu’on dise, la confiance à l’efficacité de cette tisane nationale est déjà acquise au sein de la majorité de la population, qui ne se pose plus de question pour l’utiliser en cas échéant.

      Cette tisane dans le protocole du ministère et utilisée dans tous nos hôpitaux et CTC, et le fait est avéré qu’à chaque sa reprise, l’état d’un symptomatique s’améliore rapidement, et nettement...Les médecins et les patients peuvent le confirmer.

    • 22 septembre à 12:41 | dominique (#9242) répond à Isandra

      voici le parfait exemple avec ISANDRA de ce qui arrive quand on consomme de la potion magix c’est bien ses boyaux de la tête qui en ont pris un sacres coup !!!!

    • 22 septembre à 12:48 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      Je ne souhaite pas l’échec de cette tisane au contraire mais il faut que les autorités Malgaches donnent clairement les résultats obtenus avec preuves à l’appui.
      Le but à terme de ce produit n’etait il pas d’en faire un business c’est de le vendre au monde entier ? Vu la gravité de cette crise mondiale et le nombre important des victimes, alors que les scientifiques sont impuissants, le moindre produit qui peut guérir ce Covid-19 sera certainement pris d’assaut. Il y a de gros sous en jeu et toutes les grandes laboratoires pharmaceutiques cherchent toutes les molécules susceptibles de guerrier cette maladie.
      Si le CVO contient ces molécules et s’il est vraiment efficace comme vous prétendiez affirmer, son Brevet devrait coûter des milliards de dollars qui propulserait Madagascar parmi les elites. Mais ce n’est pas le cas.

    • 22 septembre à 13:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Ca va étape par étape :

      1°- Dans l’urgence, pour qu’on puisse soigner et éviter la propagation massive, on a mis en utilisation ce remède sous forme de tisane, avec la qualification remède traditionnel amélioré, dont les procédures pour qu’on puisse l’utiliser sont moins compliquées que celles de médicament dit moderne. En quelque sorte, cette tisane avait spécialement été mise en marché pour les besoins locaux.

      2°- L’étape suivante, c’est sa transformation en vrai médicament(en piqûre ou en gélule) reconnu internationalement, ce que nos chercheurs sont en train de faire.

      Et ainsi de suite.

      Il est à préciser que le but premier de cette découverte, ce n’est pas de se faire de profit, mais, plutôt de trouver le remède efficace pour sauver les populations.

  • 22 septembre à 12:09 | arsonist (#10169)

    Il est impossible de prouver de façon indiscutable sur ce genre de forum certaines capacités que l’intervenant , quel qu’il soit , se vante d’avoir .
    Il est de notoriété publique que trop souvent sur ce forum des foza et leurs "sympathisants" se vantent d’être "pilaoty" , "ingénieurs" , "zorista" , "dokotera" ...
    Mais ils ne convainquent personne .
    Car dans les textes qu’eux-mêmes publient ici il existe des erreurs voire des fautes qui jettent le doute sur les capacités qu’ils se vantent d’avoir .

    Et une chose de ce genre s’est encore passée sur ce forum hier .
    Constatez par vous-même .
    [Je n’indique pas où se situe l’erreur grossière , parce que j’ai pris la ferme résolution de ne pas montrer aux foza et à leurs "symptahisants" les faiblesses qu’ils portent en eux ]

    << 21 septembre à 13:40 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist ^
    << Betoko a raison de mettre en avant les fiches triples de mauvaise qualité.
    << La puissance dissipée dans celles-ci (résistance fois le carré du courant) lorsque les connections sont mauvaises peuvent être de plusieurs ohms.

    << 21 septembre à 23:37 | mangina vazaha (#10958) répond à betoko ^
    << Ma remarque est celle d’un ingénieur connaissant bien ce problème.
    << Je ne cherche pas à m’ingérer dans la politique d’un pays qui n’est pas le mien.
    << Ma modeste contribution est d’en parler dans ce forum pour toucher au moins ceux qui le lisent.

    • 22 septembre à 13:13 | Besorongola (#10635) répond à arsonist

      Bonjour Arsonist.
      Ne vous inquiétez pas, vos modestes contributions ont des échos aussi grands que ceux que vous pensiez.
      Le savez-vous que plusieurs presses de renommé international lisent Madagascar-Tribune. com pour consulter les infos sur notre pays ?

    • 23 septembre à 01:00 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist

      Je vois dans ce forum que par 2 fois vous reprenez mes écrits. Je ne suis vraiment pas sûr de vous comprendre. Me supposez-vous sympathisant de ce que vous appelez les foza ? Vous parlez d’erreur grossière. Laquelle ? Je ne serais donc pas ingénieur et me vanterais de capacité que je n’ai pas ?

      J’ai dans mon caractère la recherche de consensus. Vous semblez penser qu’ici c’est impossible. Libre à vous. Si je donnais raison à betoko sur le problème des fiches triples chinoises, j’écrivais également que c’est de la responsabilité d’un gouvernement de contrôler cela et d’avertir la population via la télévision. J’imagine que pas mal de matériel électrique dangereux a circulé et circule toujours.

      Ou alors pensez-vous que ce matériel chinois ne pose aucun souci et qu’il faut continuer de l’utiliser ?

    • 23 septembre à 08:09 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      # mangina vazaha

      Peut-on devenir ingénieur sans bien connaître les lois de Kirchoff ?
      Impossible !

    • 23 septembre à 08:40 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist

      Effectivement tout ingénieur connait les lois de Kirchhoff que j’ai apprises en première année. Cependant vous ne dites pas ce qui est faux dans ce que j’ai écrit.

    • 23 septembre à 11:16 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist

      Je vous conseille de consulter wikipedia et la page :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Joule

      Les lois de Kirchhoff (avec deux h se suivant) ne sont pas intéressante dans notre cas. Si on considère un courant efficace de l’ordre de 6A pour un fer à repasser et une résistance de contact dégradée pouvant atteindre 3Ω, c’est une puissance de 108W que dissipera la fiche triple, de quoi la faire chauffer et enflammer des sachets plastique ou des papiers à proximité. Aucun fusible ne peux le prévenir. Un disjoncteur à courant de défaut coupera éventuellement le circuit si la prise laisse "pisser" un courant de fuite en fondant. Cependant l’incendie a toute les chances d’être déjà parti.

      Alors Mr arsonist (votre pseudo cache-t-il un incendiaire anglophone), à nouveau, dites-moi ce qui est faux dans ce qui précède. Vous réfugier derrière le principe de ne pas montrer aux foza et à leurs "sympathisants" les faiblesses qu’ils portent en eux est doublement ridicule : d’une part je n’ai aucune sympathie avérée pour les foza (plusieurs écrits de ma part dans ce forum l’atteste) et refuser le dialogue n’est pas dans le principe même d’un forum.

    • 23 septembre à 11:48 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      << 23 septembre à 08:40 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist ^
      << Effectivement tout ingénieur connait les lois de Kirchhoff que j’ai apprises en première année.
      << Cependant vous ne dites pas ce qui est faux dans ce que j’ai écrit.

      Réponse :
      Ce qui est faux n’est pas l’orthographe du nom du bonhomme , puisque ce nom est écrit correctement par n’importe moteur de recherche .
      Ce que l’on ne trouve pas dans ces moteurs de recherche ce sont les explications sur ce que les gens instruits [dont je ne fais pas partie , hélas ! ] appellent "équations aux dimensions" .
      Si l’on évalue une température on n’utilise pas la £ .
      Si on mesure une longueur on n’utilise pas le J .
      Si on informe les auditeurs sur des fréquences radio on n’utilise pas le °C .
      Et si on écrit une formule physique , une des premières à choses à faire en classe de 1ère de lycée , est la vérification de l’exactitude de la formule par l’utilisation des "équations aux dimensions" .
      V = R I² disent les lycéens en classe de 1ère .
      Equation aux dimensions ...

    • 23 septembre à 12:44 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist

      Vous me perdez, je ne vois pas où vous voulez en venir. Du point de vue des dimensions, les Ω sont des V/A. Donc P=R.Ieff2 donne bien des VA, soit des Watts. Doutez-vous de la formule donnant la valeur de l’effet Joule ? N’est-ce pas clair que c’est la résistance dégradée qui est source du réchauffement et de départs de feu potentiel.

    • 23 septembre à 12:55 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Le mieux c’est d’aller dans le lycée le proche pour soumettre à un prof’ de physique qui a une classe de 1ère , et de lui demander où est la contadiction dans les deux phrases ci-dessous .

      1. << 21 septembre à 13:40 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist ^
      << La puissance dissipée dans celles-ci (résistance fois le carré du courant) lorsque les connections sont mauvaises peuvent être de plusieurs ohms.

      2. # 23 septembre à 12:44 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist ^
      Du point de vue des dimensions, les Ω sont des V/A. Donc P=R.Ieff2 donne bien des VA, soit des Watts.

    • 23 septembre à 14:08 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist

      Comme il n’y a aucune contradiction, je ne vois pas ce que j’irais soumettre...

      Je perds mon temps qui n’est pourtant pas si précieux. Je crois qu’à la base vous avez simplement été vexé que je puisse donner raison sur un point à un de vos ennemis jurés (betoko pour ne pas le nommer) . Ce n’était que par pure honnêteté intellectuelle que je l’ai fait. Il ne me manque de votre part que quelques références à la relativité restreinte pour m’égarer au lieu de reconnaître la validité de mes propos. Je ne vais pas vous donner mon parcours professionnel qui a su combiner théorie et pratique pour arriver à de nombreuses réalisations concrètes.

    • 23 septembre à 16:06 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      (i) << 21 septembre à 13:40 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist ^
      << La puissance dissipée dans celles-ci (résistance fois le carré du courant) lorsque les connections sont mauvaises peuvent être de plusieurs ohms.

      Puissance : P
      Résistance : R
      Intensité du courant : I [si le courant est continu , ou si le courant est alternatif alors intensité effective]

      La phrase écrite en toutes lettres ci-dessus se traduit par :
      P = R I²
      R en Ω
      I en A

      Mais selon la phrase écrite en toutes lettres ci-dessus , la puissance serait alors quantifiée en ohms .
      Ce qui n’a pas de sens .

      (ii) << 23 septembre à 11:16 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist ^
      << Alors Mr arsonist (votre pseudo cache-t-il un incendiaire anglophone)

      Réponse :
      Pas anglophone .
      Pas francophone .
      Juste monolingue - heuuu - unilinguiphone .
      Unilinguiphone capable péniblement juste lire-écrire .

      (iii) << Vous réfugier derrière le principe de ne pas montrer aux foza et à leurs "sympathisants" les faiblesses qu’ils portent en eux est doublement ridicule

      Réponse :
      Moi pas aimer foza et sympathisants foza .
      Beurk !

      (iv) << d’une part je n’ai aucune sympathie avérée pour les foza (plusieurs écrits de ma part dans ce forum l’atteste)

      Réponse :
      Désolé , alors !
      Et mes plates excuses !
      De toute façon je ne lis pas tout ce qui posté sur ce forum .

      (v) << et refuser le dialogue n’est pas dans le principe même d’un forum.

      Réponse :
      J’aime pas les dialogues !
      La preuve !

      (vi) Et pour finir :

      La phrase source de cet échange :

      << La puissance dissipée dans celles-ci (résistance fois le carré du courant) lorsque les connections sont mauvaises peuvent être de plusieurs ohms.

      aurait dû s’écrire :

      "La puissance dissipée dans celles-ci (résistance fois le carré du courant) lorsque les connections sont mauvaises PEUT être de plusieurs Watts ."

    • 23 septembre à 16:39 | mangina vazaha (#10958) répond à arsonist

      Merci, je vois enfin où vous vouliez en venir. Bien sûr qu’une puissance ne s’exprime pas en Ω et pour être complet, j’aurais dû écrire :
      La puissance dissipée dans celle-ci (résistance fois le carré du courant) lorsque les connections sont mauvaises (résistance de plusieurs Ω) peut atteindre une centaine de Watt.

      J’ai utilisé un raccourci qui était la source de ce malentendu. Je vous assure que mes qualités professionnelles ne sont pas si mauvaises et je me suis senti légèrement blessé. J’accepte vos plates excuses. Probablement que votre aptitude au dialogue n’est pas si mauvaise puisque vous avez pris la peine de continuer cet échange.

      Sans rancune aucune.

    • 23 septembre à 17:10 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      # mangina vazaha

      Désolé pour cette incompréhension !
      Et merci d’avoir accepté mes excuses !
      Ce forum n’est pas un terrain complètement favorable aux échanges constructifs .
      J’ai dit "n’est pas complètement favorable" .
      Parce que favorable , il peut l’être , mais seulement partiellement . Et après beaucoup d’effort . La preuve .
      Trop de vantards viennent sur ce forum pour fanfaronner de capacités qu’ils n’ont même pas .
      Je suppose que vous vous en êtes aperçu depuis longtemps déjà .
      J’avoue aussi que j’ai un faible pour les plaisanteries voire les moqueries .
      Je lutte contre , mais c’est très difficile !
      Chassez le naturel ... il revient au galop , dit la sagesse populaire .
      J’espère , et même je suis sûr , qu’incident pareil à ce qui vient de se produire entre vous et moi ne reproduira plus .
      Sur ce , bonne chance , Monsieur !

      PS :
      J’écris en anglais lorsque la censure de ce forum se montre un peu trop intolérant .

  • 22 septembre à 12:29 | Besorongola (#10635)

    LORSQUE LES PAYS RICHES SONT ENRHUMÉS LES PAYS PAUVRES ONT LA GRIPPE.!

    188 pays du monde sont atteints par le Covid-19 et la situation économique en pâti partout. Mais là où la différence va se faire c’est à la capacité de chaque pays à se relever après cette crise sanitaire planétaire.
    Tous les previsionnistes et les experts en économie planchent en ce moment sur les conséquences socio-économiques de cette crise sanitaire. Dans les pays développés les experts donnent des éléments de prévision permettant aux gouvernants d’anticiper et de mettre en œuvre les mesures de pour limiter les dégâts.
    La question en est, qu’en est il dans les pays pauvres comme Madagascar. Ces pays qui ont très peu de vision lointaine et où le pilotage à vue est la règle.
    . Il est vrai que depuis la crise sanitaire , les aides internationale affluent mes ces aides sont destinées à aider les gens qui subissent de plein fouet les conséquence de la crise . Mais l’économie tourne au ralenti car la deuxième filière qui rapporte des devises c’est à dire le Tourisme est aussi à plat et l’ouverture partielle de la frontière au mois d’octobre ne promet rien de sensationnel selon les operateurs du secteur.

    Devant toute cette situation le régime actuel cherche tous les moyens pour rattraper ces énormes manques à gagner . Et à Rajoelina de dire :" Tiens pourquoi pas remettre en surface l’affaire d’arriérées fiscales de Tiko ? Mais l’affaire est devenue politique et non verrons la suite.
    Ainsi, les recettes fiscales sont en chute libre car il y a moins d’activité . Les gens grognent car ils attendent leur dû résultant des velirano de Rajoelina. Les réalisations infrastructurelles sont nécessaires mais le cas de force majeur de la situation est elle propice pour réaliser coûte que coûte ces bétons. Les ponts et chaussées sont sources de progrès mais contruire un hôtel des impôt et organiser une élection controversée sont ils si urgents que ça ?

    Le secteur du tourisme est à plat et le compteur du PIB malgache tourne au ralenti . Le savez vous que chaque seconde, le PIB du pays Madagascar augmente de $ +383,70 et
    chaque jour, le PIB du pays Madagascar augmente de $ +33 151 942,70 ? mais ceci en temps d’activités normal ...Ce21/09/2020 à 10:43:21 par exemple ,depuis le 1er Janvier 2020 le PIB de Madagascar est de 8 766 908 980 $ alors qu’il ne reste plus que à 101 jours de la date de Bilan qui est le 31 décembre 2020 et je vous laisse le soin de calculer le reste . Le PIB qui est le reflet de la santé économique du pays est aussi le résultat des efforts de développement initiés par le pouvoir en place .

    Ainsi c’est dure d’être au pouvoir dans tous les pays du monde cette année 2020 et les années à venir . Même les pays les plus riches sont touchés de plein fouet mais comme ils possèdent de réserves conséquentes ils s’en sortent plus ou moins tandis que pour Madagascar qui est le cinquième pays le plus pauvre de la planète n’en parlons plus . Si le Covid-19 se calme en 2021 (ce qui n’est pas certain) ce sera l’année de la convalescence et si tout va bien côté crise sanitaire, 2022 sera l’année de réel redémarrage économique pour tous les pays et triste pérpective pour Rajoelina 2023 sera l’année de la présidentielle et en un an il sera difficile de réaliser les titanesques velirano.
    Les gens grognent parcesu’ils n’ont pas grand chose à mettre dans leurs marmites. Les mesures prises par les diverses autorités ne font qu’amplifier les mécontentements. Mais qu’est-ce qu’il a fait Rajoelina pour mériter tout çà ?

  • 22 septembre à 12:36 | Isandra (#7070)

    Pour ceux qui pratiquent la politique de mauvaise fois, VANF vous recadre :

    Très utile pour avoir un bonne conduite face à cette épidémie, dont nous devrions profiter pour changer notre mentalité :

    VANF ANTRANONKALA

    Sauver Antananarivo de l’anarchie

    Ordre et propreté. Interdiction des bruits gênants, sanction des puanteurs, rappel à l’ordre contre la gêne et entrave à autrui. La Ville d’Antananarivo actualise son Code Municipal d’Hygiène, après 2013, après 1960.
    Au bout de soixante ans d’anarchie, il était simplement impossible de faire pire. Mais, comme le reconnaît le Maire, « Ce retour à l’ordre ne se fera pas sans difficulté. Il faut changer de vision, de comportement, et surtout de mentalité ».
    Changement de mentalité. Parce que l’éducation civique a été sacrifiée. Parents, écoles, églises, entreprises, clubs et associations, administrations et institutions, doivent relayer le vrai message : halte à l’anarchie. Patauger dans les ordures de l’incivisme ; respirer les chiottes du sans-gêne ; devenir fou à force de pétarades scooters, klaxons automobiles, vuvuzéla à 120 dB, hurlements évangélistes, karaoké endiablé, carnavals publicitaires, tintamarre des propagandes électorales ; faire de l’hypertension à attendre le bon-vouloir des chauffeurs de taxibe ; risquer un AVC à s’énerver contre un cortège de « famadihana » et de « famorana »...
    En 2020, notre tiers-monde se mesure à la survivance des fosse d’aisance et latrines (art.10) ou des fosses perdues (art.11). Et il faut encore rappeler l’interdiction d’uriner partout ou de jeter des matières fécales, sinon de cracher en tous lieux, pourtant comportement propagateur du Covid (art.31). Ou encore la nécessité de vendre les denrées et aliments sur un étal haut d’au moins 70 cm.
    Un Code de bon sens et d’effort de modernité. Article 16 : « interdit de jeter sur les voies, trottoirs, canaux et égouts d’évacuation d’eaux usées, des eaux insalubres, des immondices, boues, ordures ménagères, matières fécales, déchets de cuisine » ; article 56 : « la vente sur les trottoirs et voies publiques est interdite » ; article 68 : « Les voies publiques et leurs dépendances ne doivent pas être utilisées à des fins personnelles, comme garages, brocantes, atelier d’ouvrage métallique, aire de jeux (baby foot, billard), séchage de riz, vente de sable et de gravillons, vente de tout autre matériau de construction, séchage de linge ».
    Bruits et tapage sont particulièrement encadrés (art.71 à 86) : bruits gênants sur la voie publique et dans les lieux publics (art.71), karaoké (art.76), bruits en privé qui débordent sur l’espace public (art.78), tapage nocturne (entre 21 heures et 5 heures du matin) et tapage diurne comme les klaxons des automobilistes ou les cris des receveurs de bus et taxibe (art.85). Pour la première fois, les exhumations et les circoncisions ne sont plus tolérées à troubler la tranquillité publique (art.86).
    La mauvaise foi a totalement dévoyé deux articles en particulier. Or, l’article 9 prescrit « badigeonnage et ravalement des immeubles TOUS LES CINQ ANS » : où est le scandale ? Tandis que l’article 79 proscrit le bruit produit par les animaux, « DE MANIÈRE RÉPÉTÉE ET INTEMPESTIVE » : un chien qui couine sans fin, qui hurle sans discontinuer, qui aboie en permanence, a certainement un problème vétérinaire.
    Le principe de l’ordre et de la discipline précède la nomenclature et le barème des amendes. Ne pas polluer l’espace public, ne pas importuner le voisinage : paramètres élémentaires du vouloir vivre ensemble.

    Merci VANF !

    PS : VANF l’appelle l’anarchie, moi, je le qualifie l’à cou raidisme.

    • 22 septembre à 13:05 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Je radote mais devant une cou raid comme Isandra il le faut. Le réalisateur n’est pas plus fort que le concepteur avons-nous dit. Nous n’allons pas contredire nos propres propositions mais là où le bat blesse c’est que les réalisateurs de nos projets mettent la charrue avant le bœuf. Où sont les mesures d’accmpagnement, comme il a fait Rajao avec les Gares routières Fisandratana... Où sont les marchés à étages promis par LALATIANA. Vous ne pouvez pas chasser les marchands de rue sans contestations si vous ne mettez pas d’abord à leur disposition un endroit de rechange. Les mesures prises sont plus que farfelues comme les amendes prises par ceux qui ne peuvent pas peindre leur habitat et les taxes imposées pour ceux qui arrivent à les peindre par exemple.

    • 22 septembre à 13:08 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Juste une toute petite question :

      Le coup d’état fait-il partie
      de "l’anarchie" - ou de "l’incivisme" - ou du "trouble à la tranquillité publique" - ou de "la mauvaise foi" - ou du "scandale" - ou de "la pollution l’espace public" [Version VANF] ?

      Ou encore , cerise sur le gâteau , du mystérieux "cou raidisme" version foza ?

      [A parte : Qu’est-ce qu’on rigole , sur ce forum !]

    • 22 septembre à 13:27 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Isandra,
      Vous et vos journaux vous comportez comme si vous viviez dans un pays aux infrastructures modernes comme la France.
      Si vous voulez que les citoyens malagasy respectent ces règlements, offrez leur un niveau de vie correspondant.
      Quand on sait que la plupart des habitants vivent dans des maisons vétustes sinon des taudis, allez leur demander de respecter la législation contre les nuisances. Il faudrait leur proposer des maisons avec isolants.
      Il faudrait aussi proposer des toilettes pour chaque habitation, assez de pièces pour plusieurs membres de la famille, une accession à des soins gratuits pour eux (pour qu’ils ne crachent pas dans la rue) et pour les animaux (pour qu’ils aient tout ce qu’il leur faut et une bonne santé pour ne pas aboyer et geindre).
      Si en France on se permet de faire respecter ces lois, c’est que la population a tous ces moyens pour les appliquer...
      Bref, on se demande si vous vivez à Madagascar ou dans vos rêves, mais cette maladie là se soigne !

    • 22 septembre à 15:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      vazahagasy taratasy,

      Vous êtes pathétique !

      Parce qu’ils sont pauvres et habitent dans des abris lamentables, ils n’ont pas droit de bonne conduite, ni de propreté, encore moins de tranquillité,...?

      Toutes ces choses n’exigent pas de confort pour être respectées, mais, il suffit de volonté et n’importe qui peut le faire et quelle que soit sa situation, par ex : tout le monde peut respecter de ne pas jeter n’importe où leur ordure ou de ne pas pisser n’importe où, de ne pas faire des bruits la nuit, etc.

      Peut-être, cela vous surprend, un sociologue m’a dit que ce sont plutôt certains gens soi-disant aisés qui ne respectent pas les règles dans notre société, car ils se sentent au dessus de loi, et ils le montrent,...Quand je regarde sur le net, les gens qui sont contre ce code, j’ai tendance à lui croire.

    • 22 septembre à 15:39 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Et les A...mendes de 5 mille AR pour les mendiants ? Qu’en dites vous ? Nos Dirigeants ont atteint le comble du ridicule , mais nous ne sommes qu’au début de nos surprises . Nous avons encore 3ans pour nous y habituer .

    • 22 septembre à 16:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      Avant d’écrire, tachez de lire ce CHV, pour éviter ce genre d’ânerie.

      Un mendiant ne risquera jamais de se faire manger cette amande de catégorie 5 : 5Millions, parce qu’elle concerne principalement les professionnels,...les ordures industrielles et des entreprises.

    • 22 septembre à 16:58 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Isandra,
      Ah oui je suis pathétique parce que je demande l’amélioration des conditions de vie des malagasy, bien sûr, personne n’est surpris de votre mentalité 🙄
      C’est normal que les gens jettent les détritus par terre s’il n’y a pas de poubelles, ni chez eux ni dehors. Et où voulez-vous qu’ils jettent leurs poubelles s’il n’y a pas de service de voirie ni de déchetterie ? Et où voulez-vous qu’ils se lavent s’ils n’ont pas de salle d’eau, ou simplement de l’eau ? Et comment voulez-vous qu’ils ne crachent pas s’ils souffrent de divers maladies pulmonaires ?
      Vous voulez peut-être aussi qu’ils achètent une machine à laver pour leurs vêtements, dépenser l’argent (s’ils en ont) pour nourrir leur famille chez le vétérinaire pour que les animaux n’aboient pas ?
      Je confirme que les touristes jettent peut-être des saletés dans la rue car il n’y a pas de dispositif pour faire autrement. Partout ailleurs dans le monde, les mairies mettent en place des poubelles.
      Les habitations en France sont équipés de murs et de fenêtres qui ne laissent pas passer le bruit, ainsi ils peuvent mener une vie NORMALE sans être obligés de chuchoter pour préserver le voisinage.
      Les gens ne peuvent pas créer des miracles pour faire apparaître des dispositifs contre les nuisances de toutes sortes. J’imagine que vous ne savez pas à qui incombe cette responsabilité ?😤

    • 22 septembre à 17:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vazahagasy taratasy,

      Le problème avec vous les andafys, vous palabrez sans vous renseigner bien pour connaître les vraies réalités :

      - Le maire a déjà commandé 1.500 bac à ordures,
      - Dans la ville de Tana, il y a plusieurs lavoirs disponibles pour laver le linge,
      - Et laver des linges chez soi n’est pas interdit, mais, le fait de jeter les eaux usées dans la rue et lieu public est interdit.

      - C’est simple, si vous n’avez pas le moyen pour soigner votre chien, vous ne devriez pas en domestiquer et garder chez vous, non seulement, c’est un danger pour vous, mais aussi pour les autres. C’est aussi simple que ça.

    • 22 septembre à 17:42 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ vazahagasy taratasy

      Il ne faudrait tout de même pas non plus caricaturer dans l’autre sens !...
      Si des poubelles existent sur les lieux touristiques en France, l’incivilité des locaux mais pas seulement fait que des centaines de kilos de déchets sont à récupérer par les services de voiries dans les rues passantes, sur les plages et autres lieux de villégiature malgré la présence de poubelles et de bennes à ordures...
      Quand à vos supposées isolations des habitations, c’est un des points faibles de la construction en France où des milliers de gens se plaignent des bruits de leurs voisins ou ceux de la rue sans parler de logements inchauffables l’hiver parce que mal isolés !....
      Bref, rester objectifs me semble nécessaire dans ce débat même si dans la comparaison présente, il n’y a pas photo !...🤥

    • 22 septembre à 17:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pour les détracteurs.

      Dans la ville de Tana, il n’y a pas que les pauvres, parmi la population, il y a aussi la classe moyenne et le riche :
      - Selon une statistique :
      - Pauvres : 35%
      - Moyen : 26%
      - Riche : 39%

    • 22 septembre à 17:59 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      @ vazahagasy taratasy

      Je partage vos avis sur la question .
      La besileo foza femelle isandra fait toujours ce pour quoi elle est probablement payée en retour.

      Quant au forumist Kartell , son post est plus une sombre critique de ce qu’il n’apprécie pas en France sur le sujet , plutôt que de ce qui existe ou n’existe pas à Madagascar .

      Et dans l’article de VANF , copié intégralement par la simple copieuse besileo foza femelle isandra , il n’est question que seulement de ce que VANF voit à Mada , et absolument rien de rien de ce qu’il voit ailleurs , fût-il en France .

    • 22 septembre à 18:30 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Selon les statistiques foza ,
      recopiées ci-dessus pour les besoins de la cause foza par la besileo foza femelle isandra (une salariée des foza) ,
      le taux de riches dans les rangs des habitants d’Antananarivo est de 39%
      le taux des moyens [sic] de 26%
      le taux des pauvres 35% .

      Oui ! Oui ! Ce sont bel et bien les chiffres avancés par la besileo foza femelle isandra .
      C’est çà , la "com ’ foza " !
      Les foza n’hésitent même plus à manipuler les choses qu’ils ont le plus de mal à comprendre : les chiffres .

    • 22 septembre à 20:09 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re Isandra 22 septembre à 12:36
      « Pour ceux qui pratiquent la politique de mauvaise fois, VANF vous recadre »

      « Au bout de soixante ans d’anarchie... Il faut CHANGER de vision, de comportement, et surtout de MENTALITÉ [à commencer par les DIRIGEANTS et les donneurs de leçon de leur classe !]
      « halte à l’anarchie. Patauger dans les ordures de l’incivisme ».[ dont le premier exemple est donné par les violations répétées de la Constitution, les abus de pouvoir et d’autorité des forces de répression au lieu d’appliquer simplement la loi et de ne pas chercher à quémander quelque contrepartie pour ne pas faire son devoir professionnel et...civique ordinaire. D’où un TOTALITARISME ANARCHIQUE]
      etc., etc.

      On retrouve dans l’article les ÉTERNELLES FARIBOLES et l’ERGOTAGE JURIDIQUE cher aux dirigeants Malagasy pour justifier leur semblant de poursuite du bien commun des dirigés, appliqué à environnement municipal, rapporté à satiété par son auteur. Ce qui est tout à fait compréhensible de la part d’un neveu de l’ancien maire G.W. Razanamasy, catéchisé par les Jésuites du Collège Saint-Michel, comme Didier Ratsiraka d’ailleurs et pas mal de ses anciens acolytes.

      Les vrais problèmes à résoudre pour les dirigeants, au niveau de l’État et des communes urbaines, ont été rappelés en TERMES SIMPLES dans
      « vazahagasy taratasy 22 septembre à 13:27 répond à Isandra »

      Leur réalité ne devrait pas donner lieu à une discutaillerie quelconque et stérile.

      « la plupart des habitants vivent dans... des TAUDIS [sinon dans la RUE, les tunnels et ELAKELATRANO d’Antananarivo !]
      « , Il faudrait aussi proposer des toilettes pour chaque habitation... une accession à des soins gratuits pour eux ».

      Rappelons qu’il y avait auparavant à Antananarivo des « BAINS-DOUCHES » MUNICIPAUX, que L’EAU PUISÉE DANS LES POMPES PUBLIQUES ÉTAIT GRATUITE.
      En outre : « Partout ailleurs dans le monde, les mairies mettent en place des poubelles [dans la rue et vidées sans tarder. »
      (vazahagasy taratasy 22 septembre à 16:58 répond à Isandra)^

  • 22 septembre à 12:54 | arsonist (#10169)

    << 22 septembre à 12:18 | dominique (#9242) répond à Isandra ^
    << LE ... CVO ...fait son chemin ? NON ...
    << il essaye de faire son chemin uniquement dans le but de remplir les poches de ton clown de président et de toute sa famille de producteurs ! C’EST uniquement son BUT !!!!
    << c’est juste une entourloupe pour berner une bande de naïf ... point final .

    Commentaire :

    Le monde est dans une phase étrange à l’heure actuelle .
    Il semble que , ces derniers temps , les électeurs de certains pays ont choisi comme dirigeants
    d’étranges personnages qui prennent des décisions
    dont les bienfaisances pour les populations des pays qu’ils dirigent et pour la planète elle-même
    sont plus que douteuses
    [pour ne pas dire "décisions franchement destructrices"] .

    Que ces pays soient
    . développés ou "sur la voie d’être développés" [par exemple , comme l’un qui est en North America et l’autre en Latino America]
    .ou miséreux sévères [par exemple , comme le pays que vous connaissez bien]

    Lesdits pays ont en commun le fait que
    "le pognon dingue" investi chez eux pour les élections présidentielles
    est réllement du vrai de vrai "pognon dingue"
    qui donne très rapidement de dingues retours sur investissement
    au détriment des populations miséreuses .

    C’est dingue , hein !

  • 22 septembre à 14:36 | arsonist (#10169)

  • 22 septembre à 15:01 | Besorongola (#10635)

    Pendant les vacances au mois de juillet , j’ étais allé visiter plusieurs endroits à la campagne . Il existe une installation sanitaire qui m’a frappé et que je trouve génial pour des pays comme Madagascar où l’eau est précieuse . Ce sont les toilettes sèches. Il s’agit d’un trou de 1 m carré et qu’ils installent un petit abri en bois au dessus et un plancher avec un trou où ils installent une chaise trouée. Quand on a fini ses besoins ils mettent à dispo un bac contenant de la sciure et du sable pour arroser le caca. C’est écologique, facile à faire, et pas besoin d’eau. Quand le trou est rempli, ils le recouvre et change d’installation. La dame vazaha propriétaire était allée à Tulear et avait proposé avec photo à une association là bas mais son initiative restait vaine. Ce pays de Madagascar manque d’idée originale telle que tel système et compte toujours sur les aides extérieures. C’est dommage !

    • 22 septembre à 22:26 | Rainingory (#11012) répond à Besorongola

      Besorongola,

      https://youtu.be/l2or3TKxRx4

      Le Fonds d’Appui pour l’Assainissement finance la sensibilisation et l’aide à la construction de latrines en zone rurale, c’est le projet Sans Défécation à l’Air Libre, ou "Fisoroana ny tay miparitaka", et le site pilote en 2010 était la commune rurale d’Amboasary Gara, l’autre antanàna à moi, sur la ligne MLA, en pays Bezanozano.
      Le problème là-bas c’est le fomba, "ny tay tsy mba fitahiry an trano" d’où la difficulté depuis toujours de changer le mode vie dans ces contrées reculées.

      Un autre fomba qu’ont rencontré des vazaha d’une ONG mais dans un autre lieu rural de Madagascar est le "tsy fanindry ny tain’olona", on ne doit pas déposer sa défécation sur celle d’autrui. D’où des latrines toutes neuves n’ont jamais été utilisées.

      En fait, hormis dans les villes, on connaît encore beaucoup de réticence à être hygiénique sur ce plan là.

    • 22 septembre à 22:28 | Rainingory (#11012) répond à Besorongola

      Je préviens, la vidéo du post ci-dessus est à éviter pour les petites natures bobos bcbg.

  • 22 septembre à 15:33 | saint-augustin (#9524)

    Besorongola,vous savez pourquoi ça n’a pas marché à Tuléar ?
    histoire vraie:les parents d’un brillant monsieur qui a fait le Mire de villers et ocupant un poste important dans l’administration sont venus le rendre visite.La mère ne voulait pas faire kaka dans la toilette moderne de sa grande maison.Argument:la maman a comparé la toilette comme un oeil qui regardait son anatomie et ceux de son fils et la famille de celui-ci.Alors la maman allait au bord de la mer pour faire kaka en plein air et cachait sa tête.C’est Veridique.

    • 22 septembre à 16:03 | lé kopé (#10607) répond à saint-augustin

      C’est dommage pour quelqu’un "sorti" de Le Myre de Villers , car c’était vraiment une référence . L’ ENAM , école d’Administration actuelle n’a rien de comparable à cette ancienne Institution . Un de mes anciennes proches connaissances , décédé depuis, m’ a raconté une anecdote . Son Supérieur hiérarchique l’a félicité pour le travail qu’il a accompli avec compétence ,et a précisé que les sortants de la nouvelle école Malagasy ,n’étaient pas capable d’accomplir leurs missions convenablement .Et cela s’est passé à Tuléar dans les années soixante ,et les hauts techniciens étaient encore des coopérants . C’est ceux qui ont formé les générations des années 60- 70 ,dont la plupart intervient sur ce Forum ...

    • 22 septembre à 16:21 | arsonist (#10169) répond à saint-augustin

      "Histoire vraie" , prétend ce vil colonialiste attardé .
      Cet abruti croit-il que le croirions sur parole ?
      À d’autres .

      Son histoire est encore une de ces histoires inventées pour rabaisser plus bas que terre les Natifs de cette île, oui .

    • 22 septembre à 22:31 | Rainingory (#11012) répond à saint-augustin

      Besorongola,

      https://youtu.be/l2or3TKxRx4

      Le Fonds d’Appui pour l’Assainissement finance la sensibilisation et l’aide à la construction de latrines en zone rurale, c’est le projet Sans Défécation à l’Air Libre, ou "Fisoroana ny tay miparitaka", et le site pilote en 2010 était la commune rurale d’Amboasary Gara, l’autre antanàna à moi, sur la ligne MLA, en pays Bezanozano.
      Le problème là-bas c’est le fomba, "ny tay tsy mba fitahiry an trano" d’où la difficulté depuis toujours de changer le mode vie dans ces contrées reculées.

      Un autre fomba qu’ont rencontré des vazaha d’une ONG mais dans un autre lieu rural de Madagascar est le "tsy fanindry ny tain’olona", on ne doit pas déposer sa défécation sur celle d’autrui. D’où des latrines toutes neuves n’ont jamais été utilisées.

      En fait, hormis dans les villes, on connaît encore beaucoup de réticence à être hygiénique sur ce plan là.

      Vidéo pas pour les petites natures bobos bcbg.

  • 22 septembre à 17:06 | Besorongola (#10635)

    Dans une ville que je ne cite pas le nom, la Mairie a construit des petits immeubles de 2 étages pour les SDF et les pauvres de cette ville. Immeubles modernes qui n’étaient pas Versailles mais le minimum de confort et propre. En 3 ans l’endroit ainsi que les immeubles étaient méconnaissables. Des tags partout et les portes étaient enfoncées sans parler des épaves de voitures partout et des vieux électroménagers éparpillés sur les voies d’accès. Conclusion : il est prioritaire de donner aux gens de quoi vivre avant de leur donner des abris.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS