Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Santé

Bilan épidémiologique

Coronavirus : diminution significative des formes graves

vendredi 25 septembre | Fano Rasolo

Les malades souffrant de la forme grave de la Covid-19 ont connu une baisse sensible de leur nombre ces derniers temps. Ainsi, il ne reste dans le pays que quinze (15) malades souffrant de la difficulté respiratoire qui est un signe de la gravité de cette maladie virale. Onze (11) de ces cas graves sont localisés dans la région Analamanga et les quatre (04) restants en Haute-Matsiatra, selon le rapport du CCO-Covid-19, hier. Ces patients ayant la forme grave sont tous pris en charge dans les hôpitaux où ils bénéficient d’une étroite surveillance médicale.

Dans la Grande Ile, mille cent vingt-neuf (1 129) patients sont encore sous traitement, dont les quinze qui souffrent de la forme grave.

En outre, le CCO-Covid-19 a annoncé un décès dû au coronavirus, survenu dans la région Haute-Matsiatra, ce qui porte désormais à deux cent vingt-sept (227) le nombre total des personnes ayant succombé à cette maladie virale dans tout le pays.

Durant les dernières 24 heures, Madagascar a enregistré vingt-quatre (24) nouvelles contaminations et quarante-cinq (45) nouvelles guérisons.
Nous donnons ci-dessous le détail de la dernière situation de la Covid-19 à Madagascar :

- Nouvelles contaminations : 24 cas trouvés sur 223 tests PCR et 61 tests GeneXpert (avec un taux de positivité de 08, 45 %),

  • Diana : 8 cas positifs
  • Analamanga : 5
  • Alaotra Mangoro : 5
  • Menabe : 2
  • Itasy : 1
  • Haute-Matsiatra : 1
  • Sava : 1
  • Anosy : 1

- Nouveaux cas de guérison : 45,

  • Diana : 15 guéris
  • Menabe : 10
  • Analamanga : 4
  • Boeny : 4
  • Sava : 3
  • Vakinankaratra : 2
  • Vatovavy Fitovinany : 2
  • Atsimo Andrefana : 2
  • Sofia : 2
  • Betsiboka : 1

- Malades souffrant de la forme grave : 15,

  • Analamanga : 11
  • Haute-Matsiatra (CHU d’Andrainjato, Fianarantsoa) : 4

- Dernier bilan :

  • Contaminés : 16 191
  • Guéris : 14 883
  • Malades sous traitement : 1 129
  • Formes graves : 15
  • Décès : 227
    - Tests PCR effectués : 68 787 (entre le 19 mars et le 23 septembre)
    - Tests GeneXpert effectués : 7 350

84 commentaires

Vos commentaires

  • 25 septembre à 08:13 | Isandra (#7070)

    Quid de CVO :

    « L’Organisation mondiale de la santé (OMS) signifie son soutien à la médecine traditionnelle en approuvant, dans un communiqué de presse, des essais cliniques de phase 3 de phytothérapie contre la covid-19. Une nouvelle que salue le Dr Charles Andrianjara, directeur général de l’Institut malgache de recherches appliquées (IMRA), à qui on doit la formule du Covid-Organics (CVO).(...)

    Lors de son intervention télévisée, le Président malgache a annoncé une première livrée de la gélule CVO+ dans les prochains jours, la version améliorée de la tisane CVO. Pour le Dr Charles Andrianjara, l’annonce de l’OMS est une bonne nouvelle. « Nous remercions déjà l’OMS pour cela », souligne-t-il en ajoutant que le CVO a déjà passé les phases I et II qui consistent à se pencher sur la toxicité du produit et son efficacité. Le directeur général de l’IMRA a tenu toutefois à préciser que, par principe, dans un essai clinique, aucune donnée ne doit sortir durant le processus afin d’éviter les interprétations. Si les phases I et II sont surtout réalisées sur des volontaires, l’essai de phase III se fera sur une population beaucoup plus large.« 

    https://www.studiosifaka.org/articles/actualites/item/1941-vers-un-essai-de-phase-iii-pour-le-cvo.html?fbclid=IwAR1UOmT0NY_--pqZGURsEYpR08iusfVb-FPj0yMyuxDRCnTFkaQY1QSxtI4

    • 25 septembre à 08:24 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Eh Les détracteurs ! « Le pisse mémé » est en essai phase III maintenant, qui continue son bon chemin avec nos chercheurs.

      Qui plus ou moins n’a pas de concurrent potentiel, car l’hydrochloroquine de D.Raoult a déjà reçu la carte rouge..

    • 25 septembre à 09:35 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Eh Les détracteurs ! « Le pisse mémé » est en essai phase III maintenant, qui continue son bon chemin avec nos chercheurs.

      Ouh là, là !!! C’est Magnifique ! Phase 1 dans la bouche, phase 2 en injection et qu’est ce donc votre phase 3 ? J’ai bien peur de manquer de terme Médical.

    • 25 septembre à 09:51 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Isandra

      L’OMS réaffirmant son soutien aux médecines traditionnelles n’apporte aucun soutien au covid-organics,bien au contraire ..
      Sa déclaration de principe est à l’adresse des populations africaines démunies qui n’ont pas accès à la médecine occidentale pour les encourager à poursuivre la fréquentation des médecines locales faute de mieux ...
      En prenant une telle position, l’OMS tente de faire oublier ses prises de positions hâtives concernant ce covid-organics en apportant son soutien aux habituels remèdes de brousse afin de souligner définitivement sa défiance aux poudres de perlimpinpin covidées et de mettre en garde ceux qui n’ont pas la chance de disposer d’une com impartiale dans leurs pays...
      Évidemment, l’interprétation faite par les défenseurs de l’arnaque est toute autre mais ce n’est guère étonnant car lorsqu’on se situe du coté du manche, on peut parader et désinformer d’autant que la situation sanitaire prend une tournure inattendue ...
      D’autant, qu’ailleurs et surtout que le point de comparaison ( Maman) s’aggrave et donne à notre détractrice de service la jouissance de pouvoir boire quotidiennement son petit lait chaud !...
      Mais, si ici, la catastrophe sanitaire ne sera pas, forte heureusement, celle redoutée au départ, néanmoins, elle en cache une autre, bien plus durable et dévastatrice, celle de l’économie même si aujourd’hui, le pouvoir fait ripaille grâce aux aides internationales.
      Dès demain, l’émergence aura un goût de serrage de ceinture, mais pour l’instant, le jour le jour est trop magique pour laisser penser à des lendemains de gueule de bois car quoi advienne la situation, propaganda et com, sans entrave, auront tout le loisir d’affirmer le contraire dans une auto-satisfaction à la hauteur de celle du covid-organics !...

    • 25 septembre à 10:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,

      Pourquoi, Dr Andrianjara réagit après cette déclaration ?

      Parce que cette déclaration concerne aussi la suite des essais cliniques pour notre remède, ils ont reçue une précision, et en plus, le CVO a été le seul remède cité dans cette déclaration.

    • 25 septembre à 13:19 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Hier 5 cas graves à Haute-matsiatra et aujourd’hui pas de nouvelle guérison mais 4 cas graves, vous prenez vraiment les gens pour des demeuré !

    • 25 septembre à 21:04 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re Isandra 25 septembre à 08:13
      « Quid de CVO »

      « L’Organisation mondiale de la santé (OMS) signifie son soutien à la médecine traditionnelle....
      Efa tamin’ny EFA-BOLANA lasa – MEY 2020 – izany fanambarana izany fa tsy vao androany na omaly tsy akory !
      « Remèdes contre le Coronavirus : Madagascar obtient le soutien de l’OMS »
      VENDREDI 22 MAI 2020 –

      https://www.studiosifaka.org/articles/actualites/item/1941-vers-un-essai-de-phase-iii-pour-le-cvo.html?fbclid=IwAR1UOmT0NY_--pqZGURsEYpR08iusfVb-FPj0yMyuxDRCnTFkaQY1QSxtI4 [votoanona ao amin’ny post’Isandra]

      « L’Organisation mondiale de la santé intègre le Covid-Organics aux tests cliniques du "Solidarity Trial". LE RÉSULTAT SERA SANS APPEL. Efficace ou non !
      Fabrice Floch • Publié le 22 mai 2020
      https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/coronavirus-cvo-malgache-integre-aux-etudes-cliniques-oms-835142.html

      EFA-BOLANA aty aoriana anefa, toa tsy mbola misy fanambarana mazava miaraka amin’ny antsipiriany avy amin’ny Dr Charles ANDRIANJARA ny amin’ny VOKATRY ny « essais cliniques de PHASE 3 de PHYTOTHÉRAPIE contre la covid-19. » nataony hatramin’izay. Tsy nolazaina koa na FIRY na FIRY marina no ISAN’NY OLONA - SALAMA ? -nanaiky an-tsitrapo handray anjara amin’io « essais cliniques de phase 3 de phytothérapie » io

      Zahao koa tamin’ny 28 Mey 2020 :
      « L’OMS va AIDER Madagascar à TESTER la tisane Covid-Organics, mais ne l’a pas homologuée »
      Anne-Sophie Faivre Le Cadre, Publié le jeudi 28 mai 2020 à 13:14
      https://factuel.afp.com/loms-va-aider-madagascar-tester-la-tisane-covid-organics-mais-ne-la-pas-homologuee
      « Sur les réseaux sociaux en Afrique, plusieurs publications affirment que l’OMS, après avoir multiplié les appels à la prudence, a finalement "validé" le Covid-Organics, la tisane malgache présentée comme un remède contre le coronavirus. Si les dirigeants de l’OMS et de Madagascar ont échangé la semaine dernière et convenu de COLLABORER POUR ÉVALUER l’efficacité et L’INNOCUITÉ de ce produit, CE DERNIER N’EST PAS "VALIDÉ". Une éventuelle homologation dépendra des résultats de ces analyses et essais.
      [...]
      Toy izao no fanambarana, tamin’ny 26 MEY 2020, nataon’i Michel YAO, RESPONSABLE DES OPÉRATIONS D’URGENCE DE L’OMS AFRIQUE. :

      L’OMS SOUTIENDRA Madagascar POUR ÉVALUER le Covid-Organics, à travers des analyses du produit qui seront menées "le plus rapidement possible", ainsi que des observations cliniques.

      « Le premier point qu’on va apporter, c’est leur permettre D’ADOPTER UN PROTOCOLE SCIENTIFIQUE qui puisse leur permettre d’ÉVALUER selon les standards internationaux L’INNOCUITÉ DE CE MÉDICAMENT. ON METTRA À LEUR DISPOSITION AUSSI UNE EXPERTISE TECHNIQUE pour les accompagner dans cette recherche, afin d’obtenir des RÉSULTATS SCIENTIFIQUEMENT ACCEPTABLES par le pays et toute la communauté scientifique internationale... »

    • 25 septembre à 23:18 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re Isandra 25 septembre à 08:13
      « Quid de CVO »

      Hoy izahay etsy aloha : « Tsy nolazaina koa na FIRY na FIRY marina no ISAN’NY OLONA - SALAMA ? -nanaiky an-tsitrapo handray anjara amin’io « essais cliniques de phase 3 de phytothérapie » io »,. Ahoana sy ahoana avy tokoa moa no tena fandehan’io « « essais cliniques de phase 3 de PHYTOTHÉRAPIE » io, ary aiza ho aiza amin’izao faran’ny volana Septambra 2020 izao no misy azy ?

      Manaraka, misy filazana any ivelany mikasika « PHASE II OF CLINICAL TRIALS » -na- VAKSINY aloha fa tsy « phytothérapie » tokony hanampy amin’ny fanombanana ny « essais cliniques de phase 3 de phytothérapie » resahin’ny Dr ANDRIANJARA io :

      Novavax to start LATE-STAGE TRIALS for COVID-19 VACCINE in UK

      13:26 Fri 25 Sep 2020
      https://www.proactiveinvestors.co.uk/companies/news/930012/novavax-to-start-late-stage-trials-for-covid-19-vaccine-in-uk-930012.html

      The US firm will ENROL UP TO 10,000 PARTICIPANTS AGED 18-84 over THE NEXT SIX WEEKS

      Novavax Inc (NASDAQ:NVAX) is set TO START LATE-STAGE TRIALS for its COVID-19 vaccine candidate in the UK.

      The US firm will enrol up to 10,000 PARTICIPANTS aged 18-84 over the next six weeks, with HALF RECEIVING THE FORMULATION and HALF RECEIVING A PLACEBO.

      AT LEAST A QUARTER WILL BE AGED 65 AND ABOVE while there will be a focus on groups most affected by the pandemic such as ethnic minorities.

      Up to 400 volunteers will receive both Novavax’s candidate and a seasonal flu vaccine to see if the combination works.

      DATA FOR FROM THE PHASE II OF CLINICAL TRIALS are expected IN THE FOURTH QUARTER OF 2020.

      It is the fourth pharma company entering THE FINAL STAGE OF TESTS for a COVID-19 jab, following AstraZeneca, Pfizer and Moderna.

    • 26 septembre à 06:11 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Lysnorine, not sure that isandra is able to understand what you mean in english in your post, even that she had kicked it out at her first glance once she saw in wich language it is written

  • 25 septembre à 08:25 | betoko (#413)

    Chez nous baissé significative des formes graves , ailleurs dans le monde ça s’aggrave
    Trouver l’erreur

    • 25 septembre à 09:07 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      Ailleurs on teste très large chez vous on teste 400 personnes ! Forcément ça donne un petit chiffre surtout quand on voit la qualité des Tests.

    • 25 septembre à 10:08 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      L’erreur se trouve devant toi le Vazaha Taratasy.
      Le comptage à Babakotoland tient de la Mascarade, de la Manipulation purement Politique au bon vouloir d’un Président Babakoto bac-7.

    • 25 septembre à 13:04 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Nous ne sommes pas à une première contradiction près , ni même à une désinformation . L’ OMS a parlé de la Médecine traditionnelle en Général , et non du Covid-organics de Madagascar en particulier .Cette manie de réécrire l’Histoire , et de la travestir à son avantage ne date pas d’aujourd’hui . Le coup d’Etat de 2009 est passé par là . Quand on affirme que les pleins pouvoirs ont été transmis à l’Officier au grade le plus élevé , ce n’était qu’une mascarade . Car le Flibustier a dénoncé en Public ,que cet Officier Général existait bel et bien, et qu’on l’a traqué partout pour le forcer à obéir aux ordres des Putschistes , mais il ne l’ont jamais attrapé. Il est tout simplement originaire ...d’Isandra , et il n’a jamais voulu tremper dans cette magouille , comme un digne successeur de cette région (pas comme l’autre). Ils ont dû se rabattre sur un second couteau , un certain "Hypocrite " qui a avalé des couleuvres ,avant de se raviser après un coup de pieds... aux fesses . Les accords de Maputo et d’Addis-Abeba ont été bafoués et revisités à leur goût , mais là , ils ont été à bonne école, avec le faux pas du laitier à Dakar . Depuis , la Constitution a été maintes fois violée ,sous les yeux de la plus haute juridiction de ce Pays . La dernière en date est cette convocation du collège électoral qui déroge à la loi 2015 :O7 art. 80. La présence de jeunes juristes chevronnés au sein du régime , n’est pas un gage d’autorité . Car même un étudiant de première année en droit , aurait pu dénouer la problématique dans des travaux dirigés (TD). Bref , quand on construit un pouvoir sur du sable mouvant (violence et mensonge) , il ne faut pas s’étonner de sa fragilité ... Mais comme ils disent :"c’est nous qui sommes au pouvoir , et nous faisons ce que nous voulons ". En attendant , le peuple subit le manque d’eau, d’électricité , et de vivres , avec une insécurité toujours croissante . Tous les panneaux de signalisation virent au rouge vif , sous les yeux attendris de nos dirigeants assoupis . Au fond des chaumières , le vent de la colère commence à souffler , car "ventre affamé n’a pas d’oreilles".

    • 25 septembre à 16:18 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Madagascar est toujours meilleur que les autres ? Déjà ,en Afrique , où on faisait partie des meilleurs à la sortie de l’Indépendance , on est passé du premier rang au... Dernier .Et d’après vous , Madagascar est un paradis ? De l’eau a coulé sous les ponts depuis , et la population n’a même plus de quoi boire et se laver ; et vous parlez d’une réussite ? C’est comme l’enfant "prodige" qui pointe la lune du doigt , si certains voient la lune , d’autres moins "fringants" n’observent que le ...doigt. .Malaise !!!

  • 25 septembre à 09:06 | betoko (#413)

    Autre que cette crise dû au coronavirus , des bruits de bottes se font sentir un petit peu partout dans le monde.
    Exemple risque de guerre civile aux États Unis et en Biélorusse , La Turquie menace la Grève et les islamistes menacent la France

    • 25 septembre à 09:11 | betoko (#413) répond à betoko

      J’ai failli oublié La Chine qui menace Hong Kong et Taïwan et l’Inde aussi à ce qu’il paraît

    • 25 septembre à 10:17 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      Même à la Réunion ça s’aggrave. 3.501 cas et 15 décès pour une 860.000 habitants. Ca commence grave docteur.

      On s’attend que les réunionnais vont commander notre gélule, faut d’autorisation d’utiliser l’hydrochloroquine, qu’ils raffolent.

  • 25 septembre à 09:33 | Vohitra (#7654)

    Covid-19 : Professeur Moussa Seydi et Cie écartent le remède Malgache
    Par

    Amyra-
    24 septembre 2020

    Dakarmidi – Le Covid Organics Malgache ne sera pas admis dans le protocole de soins des patients atteints du Coronavirus au Sénégal. Le professeur Moussa Seydi et Cie révèlent plusieurs obstacles sur le traitement avec l’Artémésia dans un rapport transmis au Directeur de la pharmacie et du médicament (Dpm).

    Les espoirs qu’avait suscités le produit malgache (Covid Organics) sont finalement brisés. Le Covid Organics ne fera pas partie des médicaments à administrer aux malades atteints de Coronavirus au Sénégal. Des preuves scientifiques de l’efficacité de ce remède de l’Institut malgache pour la recherche appliquée sont toujours attendues. Même si des propriétés curatives et préventives sont attribuées ça et là à ce produit.

    A la lumière du rapport d’essai clinique sur le Covid Organics transmis au Directeur de la pharmacie et du médicament (Dpm), signé par les médecins Dr Adama Faye, professeur titulaire de l’Institut de Santé et développement, Dr Sylvie Audrey Diop, professeur titulaire au Service des maladies infectieuses de l’Hôpital Mame Abdoul Aziz Sy de Tivaouane et Dr Moussa Seydi, professeur titulaire au Service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann, le Sénégal va tout droit vers l’arrêt des recherches sur le Covid Organics malgache. C’est ce que Dr Moussa Seydi, en charge des soins des patients atteints de Covid-19 au Sénégal, et deux de ses collègues ont fait savoir aux autorités sanitaires dans le rapport dont « L’Obs » dispose d’une copie.

    « Cinq (5) mois après le début de l’épidémie, rien ne justifie une étude de phase 3 sans disposer de toutes les informations sur la toxicité du produit. Actuellement au Sénégal, le protocole thérapeutique utilise l’Hydroxychloroquine associé à l’azithromycine. Les analyses n’ont pas permis d’identifier la nature des autres produits contenus dans le Covid Organics et non dévoilés par les Malgaches. Une demande d’informations effectuée au niveau des homologues malgaches n’a pas été concluante.

    La situation épidémiologique actuelle à Madagascar ne plaide pas en faveur d’une efficacité du produit. Nos tentatives de contacter les scientifiques malgaches pour avoir des informations supplémentaires sur le Covid Organics ainsi que sur les recherches sur le produit sont restées infructueuses. Autant de facteurs qui font qu’en l’état actuel des connaissances, des preuves sont insuffisantes pour réaliser un essai de phase 3 », ont fait savoir les médecins dans la note transmise aux autorités sanitaires.
    « Difficile de connaître de manière précise, les différentes molécules qui composent la substance »

    Cette mesure est prise par les blouses blanches après analyse des études phases infra-cliniques qui ont été menées par différents professeurs pour déterminer la composition du produit, la toxicité et les effets potentiels. Pour ce qui est de la composition de l’Artémésia, les hommes de l’art notent l’« absence de métaux lourds : Pb, Cd, Hg, As (<0,001 ppm), présence de Zn (0,26-0,31 ppm), Mg (0,8-0,45 ppm) et Fe (0,44-0,76 ppm)(…), absence de chloroquine, présence majoritaire d’artemisia annua dans les remèdes malgaches… ».
    Mais dans le document, ils expliquent qu’« à l’absence de banques spectrales de produits naturels, il est impossible d’avoir une idée sur la nature des autres composants éventuellement présents et provenant de plantes non dévoilées par les Malgaches.

    Dans les conditions d’analyses des médecins sénégalais, ces composants sont faiblement exprimés. Ce qui fait que disent-ils, « cette conclusion ne nous permet pas de connaître de manière précise, les différentes molécules qui composent la substance. Selon les autorités malgaches, ce remède est composé (majoritairement de l’artemisia à hauteur de 62%, mais aussi des plantes endémiques médicinales malgaches) ».
    Toujours dans les études, un deuxième rapport rédigé par le professeur Gata Yoro Sy portait sur l’étude de l’activité anti-inflammatoire du Covid Organics et de la tisane sénégalaise (Lion Vert) d’artémisia annua cultivée au Sénégal. La conclusion est que ces résultats préliminaires justifieraient un effet bénéfique dans la prévention du processus inflammatoire chez les patients infectés par le Covid-19.

    Dans les mêmes conditions expérimentales, le « Lion Vert » est également anti-Inflammatoire. Toutefois, le pouvoir anti-inflammatoire du Covid Organics est supérieur à la tisane de celui du « Lion Vert ». Dr Moussa Seydi et Cie déplorent également la nature du troisième rapport qui portait sur l’évaluation de la toxicité du Covid Organics constitué de 62% d’Artémesia annua et de 38% d’autres plantes d’origine malgache. Du fait que le rapport qui leur a été envoyé « ne soit pas signé ni suffisamment explicite et ne comporte pas de conclusion ». Des études in vitro ont montré l’efficacité de l’association hydroxy chloroquine Azithromycine.

    Igfm
    https://www.dakarmidi.net/infos-covid-19/covid-19-professeur-moussa-seydi-et-cie-ecartent-le-remede-malgache/

    • 25 septembre à 10:11 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Devrait on s’étonnerait cette position du Sénégal, si on croit une rumeur que la France aurait décrété un embargo sur la fourniture de médicaments au Sénégal en réaction à son intérêt pour le Covid-organics

    • 25 septembre à 10:12 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Devrait on s’étonner....

    • 25 septembre à 10:14 | arsonist (#10169) répond à Vohitra

      Bonjour , Vohitra !
      C’est malheureux à dire , et surtout à admettre ,
      mais les Gasy qui ne connaissent pas l’Histoire
      et imbus de leur naïve complexe de supériorité
      croient dur comme fer que
      les Gasy sont meilleurs que les Sénégalais .
      Or , de tout temps çà a toujours été le contraire ,
      et surtout à l’heure actuelle .
      [Et encore, j’utilise ici le mot "meilleurs" par euphémisme]

    • 25 septembre à 10:21 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Isandra,

      Dans le domaine de la Santé Publique, on ne se contente ni de rumeur ni de propagande populiste, la médecine est et restera une science...

      Ici, on ne décrète pas la solution comme étant la tisane (selon la dialectique de la créature isandra vantant les qualités en tant que produit curatif et préventif, et désinfectant)...ni d’ailleurs le "miméro 13" eu égard au contexte qui prévaut...

    • 25 septembre à 10:27 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonjour Arsonist,

      Je crois que le fond du problème ici actuellement, c’est le fait que des professeurs de médecine Malagasy se laissent berner et mener en bateau par une petite frappe habituée de scènes où se mêlent plaisir et débauche…minée par la cupidité et la convoitise…jusqu’à l’amener à forger comme modèle de gouvernance « les mensonges d’Etat »…

    • 25 septembre à 10:38 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      "Difficile de connaître de manière précise, les différentes molécules qui composent la substance »

      Ca dit tout, parce qu’on ne leur dévoile pas ces molécules, il refusent d’utiliser notre tisane, quelque soit son efficacité avérée et prouvée dans notre pays et aux autres pays comme Tchad, Guinée Bissau, etc.

    • 25 septembre à 10:47 | arsonist (#10169) répond à Vohitra

      # Vohitra

      Un des très gros problèmes gasy ,
      depuis le temps où Deba était à la tête de l’état ,
      c’est la crédibilité et la fiabilité
      en la compétence des individus
      qui ont reçu des titres et des grades universitaires
      octroyés par les différentes autorités gasy .

      Le temps de la crédibilité de l’élite formée par le système gasy est révolu depuis quelques décennies déjà .
      Et cette affaire de pisse-mémée foza ne fait qu’aggraver encore plus les choses .

    • 25 septembre à 11:11 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Masin-joany,

      A cause de foza qui est en travers de votre gorge, vous méprisez tous les intellos qui ont l’odeur de foza, à tort ou à raison. Mangina vazaha en a déjà fait le frais.

    • 25 septembre à 11:12 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Arsonist,

      Les étudiants formés dans les universités Malagasy au cours des décennies 60 – 70 – 80 – et 90 sont et restent encore meilleurs, ils sont aptes et disposent de pleines capacités à servir de moteurs et véhicules pour la promotion de modèles de développement endogène comparable à ceux qui se passent ailleurs, à condition, je précise impérativement, à condition qu’ils ne se laissent pas vaincre par la politique politicienne et la cupidité…

      Mais je crois que le début de la décadence de la formation supérieure dans le pays était au début des années 2000, avec ces Instituts privés non-homologués et non-parrainés qui avaient commencé à sortir de terre partout jusqu’au coin des ruelles…

      Et la mentalité en vogue à l’époque comme quoi on peut bien se hisser au sommet sans qu’on dispose de capacité et connaissance suffisante et prouvée dans le domaine académique, et qu’il suffit de disposer de moyens financiers et logistiques pour diriger un peuple et un pays…

      Quand Mme le Professeur Rejo Fienena avait martelé en 2019 qu’il existe parmi les personnels du ministère de l’éducation et de l’enseignement des centaines d’employés munis de faux diplômes, on ne s’étonne pas qu’elle a été débarquée tout juste une semaine après cette affirmation…

      Et actuellement, il parait qu’un bouillant jeune politicien issu d’un arbre d’oranger rabougris et détenteur de portefeuille est lui-même la preuve indélébile d’un faux et usage de faux car ayant fait usage de faux diplôme en haut lieu…

    • 25 septembre à 16:39 | akam (#7944) répond à Vohitra

      - Bonhomme, l inefficacite du CVO n est plus d actualites comme il a ete dit et repete depuis le premier jour ou le charlatan Dj a embarque ses dits”cerveaux’ a son Q. De facon surprenante, les senegalais, premiers beneficiaries des dons ont passé leur temps a reagir…mais ils ont quand meme verifie, confronte et concluent que la guerison attendue ne s est pas produite. Qu ils mangent leur chapeau comme Dj car d un pays qui n a ni epidemiologiste ni virologue connus, la CI ne peut rien esperer.
      - La dite Sherpa “docteur au carre”, juriste de formation qualifiee de ‘tete pensante de Dj’ lachee maintenant a la tete de l education etait la personne la mieux placee au palais pour blamer cet inefficace CVO de Dj. Elle a soutenu une these liee a ces problemes sanitaires des methodes traditionnelles.
      - Menant en barque, Dj manipule aussi bien les dits “scientifiques” que les juristes et y compris les constitutionalistes regaliens de cette republique. Le stalinien glabre de l OI ( p ceux qui ignorent, Staline etait moustachu) est bien en place.

    • 25 septembre à 18:47 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      @ akam

      Avec akam, on en a toujours pour son pesant de cahouettes, la coupe est nette et sans bavure, la flagornerie quotidienne et son égérie viennent de prendre un sacré coup de kärcher
      Mais, au-delà de cette démonstration magistrale, l’on doit se poser la question de ce soutien inconditionnel de ce quateron de derniers mohicans de communistes qui soutiennent et encensent une idéologie de déni, teinté d’un panafricanisme défraîchi ...
      Bref, il semble désormais que le covid-organics devienne un fiasco magistral tant sur le plan médical que financier même si l’investissement ne sort pas de la poche de son promoteur...
      La stratégie adoptée a comporté plusieurs niveaux de développement :
      1.La découverte et l’endémisme du produit revendiqués.
      2.La mise en cause d’un lobby pharmaceutique international dénoncé.
      3.l’imploration de la résurgence d’un panafricanisme renaissant affiché.
      Cette pandémie a ainsi donné lieu à une violente critique de la CI pourtant à l’origine, seule, du déploiement des moyens financiers pour y faire face avec un reliquat important dont on peut se douter où il va atterrir...
      Il faut aussi souligner la prise d’otage de ces centaines de vahaza qui voudraient quitter le pays mais qui se heurtent à un refus d’accorder à AF des autorisations de vol ....
      On assiste à un jeu moucheté entre un président de plus en plus susceptible avec des Éparses qui lui restent dans la gorge et un président français, maitre du jeu, et en position de force et surtout d’imposer !...
      La vague covidée semble devoir être derrière mais rien ne dit que les choses seront plus faciles pour Rajoelina parce qu’il devra faire face à un bilan de gestion de crise qui n’a guère enthousiasmé ses compatriotes, loin s’en faut ..
      La dérive autoritaire commence déjà à poser problème avec des atteintes à la sûreté de l’état montées de toutes pièces qui mettent en marche une fin de quinquennat musclée et très monocorde ...
      Le 26 octobre prochain devrait nous donner le tempo de ce que nous réservera cette fin de règne mais il est clair qu’on doit s’attendre à une réactivation com des projets initiaux mais dans quelles mesures et surtout dans quels contextes économiques ?,tout cela reste à définir.
      D’autant qu’on ne transforme pas une nation attentiste en une gigantesque fourmilière de bâtisseurs ..
      Au delà de l’aspect ripoliné que voudrait donner ce pouvoir pour demain, il se cache de nombreuses zones sombres qui risquent d’entraîner le nageur de l’émergence vers le fond ...
      Gare aux scories !...

  • 25 septembre à 09:44 | betoko (#413)

    Maestro
    Chez nous on avait testé plus de 10000 personnes mais pas 400 selon vous et on ne reste pas dans des villages reculés où la pandémie ne sévit pas

    • 25 septembre à 10:56 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      Vous rigolez ! Actuellement vous testez entre 600 et 400 par jour à tout casser, et si on enlève les 20 % de test fails je vous laisse faire le calcul. Sans compter les morts non testés mais ça on en reparleras très prochainement.

  • 25 septembre à 10:02 | arsonist (#10169)

    Les foza de ce forum , en ce qui concerne leur pisse-mémée devant l’indifférence des toubibs et scientifiques dans le monde ,
    les foza de ce forum donc ne cessent de tenter de faire prendre aux Gasy naïfs la pisse-mémée foza pour un médoc , comme par habitude
    ces mêmes foza tentent
    par la "com’ foza" auprès des Gasy naïfs de toujours de faire prendre des vessies pour des lanternes.

  • 25 septembre à 10:30 | Isandra (#7070)

    Certains Chercheurs Africains font tout pour savoir les autres composants de ce remède national, mais, nos chercheurs les protègent jalousement qu’ils se sachent pour éviter le plagiat, dans la mesure où l’IMRA n’a pas encore assez de moyen pour avoir le brevet international.

    "Le Covid-Organics est composé à 62% d’Artemisia et d’autres plantes médicinales ayant des propriétés antiseptiques, de fluidifiant bronchique utilisé dans la composition de remèdes traditionnels depuis des années ». C’est ce qu’affirme l’Institut Malgache de Recherches Appliquées (IMRA) par l’intermédiaire de son directeur général, Andrianjara Charles, dans un communiqué publié hier. Pour la première fois depuis la découverte de ce remède traditionnel amélioré, l’IMRA révèle ce pourcentage mais se défend toutefois de sortir les autres composantes pour sécuriser son produit"

    Le directeur général de l’IMRA a tenu à rassurer le grand public ainsi que les observateurs nationaux et internationaux en affirmant que « le Covid-Organics (Tambavy CVO) est fabriqué sur la base d’une vraie formulation élaborée par l’IMRA, et a fait l’objet d’études par nos laboratoires. Ce remède est conforme aux autorisations de mise sur le marché obtenues à cet effet ».

    • 25 septembre à 10:32 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      qu’ils ne se sachent pas....

    • 25 septembre à 13:36 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Ben oui, on sait bien qu’un niveau CEPE à Madagascar vaut bien plus que le niveau d’éminents chercheurs dans le monde...cachez bien ce sein qu’on ne saurait voir (votre formule de m....)

  • 25 septembre à 10:33 | arsonist (#10169)

    Par quel miracle pourra-t-on faire comprendre et admettre
    par des individus de niveau d’instruction classe de 3e du secondaire
    les règles de rigueur très stricte en vigueur dans le monde de la recherche scientifique ?

    C’est encore plus difficile quand ces individus croient dur comme fer que tout peut se faire admettre par le monde en utilisant l’unique et simple force de persuasion qu’ est la com’ .

    Et cela relève du domaine de l’impossible lorsque ces individus sont des foza gasy qui ,
    de façon ridicule ,
    croient avec passion qu’ils sont les meilleurs sur la terre .

  • 25 septembre à 10:59 | Isandra (#7070)

    Continuez dans votre entêtement les incrédules à cou raid, Dieu nous a déjà fait connaître le remède contre ce virus sur la base des produits naturels à travers de ces chercheurs.

    "Force est de constater qu’en Occident, sans même prendre la peine de vérifier l’information, certains médias se sont engouffrés dans cette brèche pour voler au secours au choix de l’ignorance, du « légendaire orgueil scientifique des pays du Nord », ou de l’industrie occidentale du médicament et appuient donc cette offensive contre un remède a déjà démontré son efficacité : à Madagascar, plusieurs personnes ont été guéries du coronavirus en buvant la tisane CVO.

    Mépris vis-à-vis de l’IMRA et d’Albert Rakoto Ratsimamanga :

    "Les médias et l’institution française passent sous silence la rigueur de la recherche de l’IMRA. En effet, l’Institut malgache de recherches appliquées a été fondée par Suzanne et Albert Rakoto Ratsimamanga. Albert Rakoto Ratsimamanga était un scientifique réputé mondialement pour ses travaux en matière de plantes médicinales. Dans « Jeune Afrique », Marcel Razanamparany, Président de l’Académie nationale de médecine de Madagascar, a rappelé qu’ Albert Rakoto Ratsimamanga était un des quatre co-directeurs refondateurs du CNRS en 1945.

    « Considéré comme le pionnier de la science à Madagascar, ce chercheur qui fut à l’origine de quelque 350 études scientifiques déclarait ainsi : « Nous devons avancer à notre rythme, nous devons avant tout avoir confiance en nous-mêmes et dans les vertus thérapeutiques de la nature. Car la nature et l’homme ne font qu’un. » ».

    Le président de l’Académie nationale de médecine de Madagascar précise que

    « l’Artemisia annua a déjà fait l’objet de plus d’une vingtaine d’études à Madagascar où elle a été introduite en 1975 par le Pr Albert Rakoto Ratsimamanga pour lutter contre le paludisme. Sa forme médicinale est déjà commercialisée en pharmacie. Le protocole de recherche a permis à l’équipe de l’IMRA, qui travaille de longue date sur cette plante, de vérifier ses bons résultats dans la diminution et la disparition des symptômes du coronavirus. Une découverte de plus pour ce centre de recherche qui compte à son actif une cinquantaine de remèdes élaborés en associant médecines traditionnelle et moderne, dont l’antidiabétique Madéglucyl et l’anti-tussif Madétoxy. »

    Respect, honneur et tradition :

    Ce rappel est bien nécessaire, car les scientifiques qui travaillent actuellement à l’IMRA ont la responsabilité de faire fructifier l’immense héritage laissé par le fondateur de leur institut de recherche. Les héritiers scientifiques d’Albert Rakoto Ratsimamanga ont donc l’obligation morale de se situer à la hauteur de leur illustre prédécesseur, c’est une question de respect d’honneur et de tradition, trois valeurs importantes pour les Malgaches.
    Enfin, les détracteurs du remède Covid-Organics remettent donc en cause le résultat de recherches millénaires qui ont fait tellement leurs preuves que ces remèdes à base de plantes font partie de la tradition, ce qui ne manquera pas de se produire pour le CVO. Ce qui veut dire qu’aux yeux des anti-CVO occidentaux, mieux vaut faire aveuglément confiance à une industrie pharmaceutique encore responsable de nombreux scandales sanitaire comme le Mediator, jeune d’à peine un siècle, plutôt qu’à une science millénaire, inscrite dans le patrimoine de l’humanité." Témoignage.eu

    • 25 septembre à 11:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Suite

      Pas possible de voler aux Malgaches leur découverte :

      Mais ce le fond du problème n’est-il pas la capacité d’un pays en développement à produire lui-même un remède contre le coronavirus. Nul doute que ces Occidentaux sont mis dans l’embarras par l’interdiction d’exportation des plantes médicinales décrétée par l’État malgache, ainsi que par la volonté de l’IMRA de breveter le CVO avant de diffuser en Occident la composition détaillée du remède. L’industrie occidentale du médicament aurait sans doute préféré obtenir le secret de fabrication et les ingrédients pour produire le remède en Europe et ensuite le vendre à prix d’or dans le monde, notamment à Madagascar. C’est pourquoi ces Occidentaux enragent : ils ne peuvent pas voler à un peuple un résultat de son intelligence et ne pourront donc pas en tirer profit.
      Décidément, les séquelles de la colonisation et du racisme qui en a découlé ont la vie dure en Occident. Difficile pour ses dirigeants d’admettre que la domination d’Européens et de leurs descendants sur le monde n’est qu’une courte parenthèse de quelques siècles dans une histoire millénaire. Gageons que la prochaine génération de dirigeants occidentaux saura enfin entrer dans l’histoire.

    • 25 septembre à 11:26 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      L’enivrée devra comprendre qu’il ne s’agit pas ici de douter ni de la compétence ni de la capacité prouvée de feu Professeur Ratsimamanga Albert de son vivant, mais de l’usage de sa renommée mondiale et de son image pour faire passer une substance dénuée de propriété scientifique démontrée et acceptée comme disposant de qualité à titre de médicament ou de produit considéré comme tel sur le plan de la médecine traditionnelle…au nom d’une cupidité débordante et d’une quête de notoriété et de reconnaissance…

    • 25 septembre à 11:38 | Zora (#10982) répond à Isandra

      Bonjour à tous
      Quelle honte d’utiliser le nom de feu Albert Rakoto Ratsimamanga pour promouvoir ce pisse mémé. Salir le nom de ce professeur est inadmissible. Mais la foza vavy est dans son délire et il n’y a plus rien à faire pour lui faire entendre raison. Trop de pisse mémé abolit le cerveau.

    • 25 septembre à 11:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra et Zora,

      Les deux suiveurs avec leur théorie de complot habituelle.

      Les incrédules cherchent toujours le moyen pour ne pas croire, nier, même s’ils constatent de visu la vérité, la réalité. Le remède qu’il surnomme "pisse mémé" soigne et sauve des plusieurs vies.

      Pourquoi doit on avoir honte de mettre le nom de notre Savant national sur ce remède qui sauve ?

      C’est tout à fait son droit, ce n’est que rendre à César ce qui lui appartient, car cette découverte est la suite de son dure travail et le fruits des recherches faites par les chercheurs de l’institut qu’il avait créé. Et seuls les complotistes qui trouvent le contraire.

    • 25 septembre à 12:15 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      << 25 septembre à 11:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
      << Vohitra et Zora,
      << Pourquoi doit on avoir honte de mettre le nom de notre Savant national sur ce remède qui sauve ?

      Réponse :
      Parce que le nom de ce "Savant national" [sic]
      ne doit pas être sali
      par les bas intérêts mercantiles et politiques
      en la vente de la pisse-mémée foza .
      Tout simplement !

      Mais les foza savent-ils au moins ce que c’est qu’avoir honte ?
      Manifestement non !

    • 25 septembre à 12:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-joany,

      La fierté nationale, c’est une honneur, pas autre chose.

      Mais, avant tout, il faut que vous essayez d’abord enlever le foza qui est en travers de votre gorge, avant de commenter ici, car cette situation vous rend fou.

    • 25 septembre à 13:13 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      << 25 septembre à 12:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
      << Masin-joany,
      << Mais, avant tout, il faut que vous essayez d’abord enlever le foza qui est en travers de votre gorge, avant de commenter ici, car cette situation vous rend fou.

      Commentaire :
      1. J’avais vomi les foza en 2009 . Ouaaah ! C’était dégueu ! Ces bestioles nécrophages ! Beurk ! Et depuis ces vomis les foza me répugnent .
      2. Je n’ai jamais dit que "je ne suis pas fou" !

    • 25 septembre à 14:16 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Nous allons sauver le Monde avec ce remède traditionnel amélioré , et nous deviendrons la première puissance de la planète .Il l’a dit haut et fort , mais en attendant les priorités de notre population ne sont pas assouvies . Ce sont les premières bases de la pyramide de Maslow qui en compte CINQ ; à savoir les besoins fondamentaux , (boire et manger), les besoins physiologiques , (Santé , hygiène...),et la Sécurité qui n’est plus qu’une "denrée" rare depuis 2009... Avant , on pouvait dormir tranquille chez soi , mais maintenant , vous devez être partout vigilant .Bonjour la tension permanente ,causant des maladies du même nom ...

    • 25 septembre à 15:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      "et nous deviendrons la première puissance de la planète ."

      Quand vous n’avez pas compris ce que les gens disent, vous feriez mieux de vous taire.

      Apportez nous ici les preuves qu’il a prononcé cette phrase.

    • 25 septembre à 16:09 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      # 25 septembre à 15:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

      Lékopé,

      "et nous deviendrons la première puissance de la planète ."

      Quand vous n’avez pas compris ce que les gens disent, vous feriez mieux de vous taire.

      Apportez nous ici les preuves qu’il a prononcé cette phrase.


      Lé Kopé a juste fait un raccourci et vous en profitez pour jouer sur les mots. Voici donc la totalité de la déclaration sur la vidéo de france 24 :

      "...le 63ème pays le plus pauvre du monde a mis en place "ce" formule, ce tambavy pour sauver le monde. Ce n’est pas la puissance militaire ou économique qui joue mais DIEU, et le SEIGNEUR NOUS A DONNE les plantes médicinales pour aider les autres pays ET LE MONDE ENTIER pour lutter contre cette maladie".

  • 25 septembre à 12:07 | arsonist (#10169)

    << 25 septembre à 10:59 | Isandra (#7070)
    << Continuez dans votre entêtement les incrédules à cou raid, Dieu nous a déjà fait connaître le remède contre ce virus sur la base des produits naturels à travers de ces chercheurs.
    << Mépris vis-à-vis de l’IMRA et d’Albert Rakoto Ratsimamanga

    Commentaire :
    Qu’est-ce que le dieu de la besileo foza femelle isandra , fidèle de Daoud et adepte du temple Jesosy Mamonjy , a affaire dans cette histoire de pisse-mémée foza ?
    Cette besileo foza femelle isandra avait-elle rencontré ou avait-elle assisté à la moindre des conférences de Ratsimamanga pour oser récupérer pour de basses manoeuvres commerciales et politiques les travaux de ce Pr ?
    1. De son vivant , Ratsimamanga avait refusé toute collaboration avec le pouvoir dirigé par Deba.
    2. Et Deba est l’inspirateur du DJ bac-3 .
    3. Et la besileo foza femelle isandra est une fanatique sans limites du DJ bac-3.

  • 25 septembre à 12:26 | Besorongola (#10635)

    PU. TIN CA C’EST DU VRAI PROJET DE DÉVELOPPEMENT !

    Lancé dans un vaste plan de construction de centrales solaires, le Burkina Faso confirme son choix dans l’énergie renouvelable, moteur de développement dans ce pays très pauvre.

    Le Burkina Faso vient d’inaugurer une usine de production et d’assemblage de panneaux solaires. Selon le gouvernement, Faso Energy est la première usine de ce type en Afrique de l’Ouest. L’investissement s’élève à près de cinq millions d’euros. D’une production journalière de 200 panneaux, elle permettra d’installer annuellement une puissance de 30 mégawatts. L’entreprise, qui emploie une centaine de salariés, assure maîtriser une technologie qui répond aux normes européennes.

    Faso Energy est en quelque sorte la clef de voûte de l’ambitieux programme de développement de l’électricité solaire au Burkina Faso. Il s’agit de construire seize centrales solaires dans tout le pays pour un potentiel total de 250 mégawatts. Aussi, tant qu’à installer des panneaux solaires, autant les produire en partie soi-même.

    Un projet ambitieux
    L’énergie solaire à grande échelle au Burkina Faso est apparue en 2017 avec la centrale de Zagtouli, à 20 km au sud-ouest de Ouagadougou. Pas moins de 130 000 panneaux y ont été installés sur un site de 55 hectares. La centrale permet de produire 33 mégawatts, une énergie gratuite et propre.

    Le projet Yeleen quant à lui vise à construire quatre nouvelles centrales. La plus importante, au nord-ouest de la capitale produira 40 mégawatts sur 60 hectares, et sera connectée au réseau grâce à une ligne électrique contournant le nord de la ville sur plus de 30 km. Trois autres centrales dites "régionales", de plus faible puissance, seront construites dans les villes de Diapaga, Dori et Gaoua (nord, est et sud du pays).

    L’Agence française de développement (AFD) et la Banque africaine de développement (BAD) assistent la Société nationale d’électricité du Burkina (Sonabel) dans le projet. L’investissement s’élève à plus de 150 millions d’euros, assuré pour moitié sous forme de prêts par l’AFD, la BAD à 34%, et l’Union européenne.

    Richesse inépuisable
    L’enjeu pour le Burkina Faso est considérable. Le solaire représente un véritable atout pour le pays très dépendant à l’heure actuelle de ses voisins en ce qui concerne la fourniture d’électricité. Ghana et Côte d’Ivoire lui apporte jusqu’à 30% de ses besoins électriques. Le reste est assuré par de coûteuses centrales thermiques tournant au fuel. Or le solaire, selon ses promoteurs, permet de diviser par trois le prix du kilowatt.

    Grâce à des infrastructures moins lourdes, le solaire va permettre aussi d’alimenter des populations qui sont encore à l’écart de l’électrification. Seulement un Burkinabè sur cinq dispose du courant. Là où la construction d’une centrale thermique ne serait pas rentable en raison d’une faible population, le solaire est adaptable. Selon le ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouedraogo, grâce au programme Yeleen, 110 000 habitants de plus auront accès à l’électricité.

    Pays classé parmi les plus pauvres au monde, le Burkina Faso possède une richesse inépuisable et inaliénable avec le soleil. Désormais, le pays entend bien en tirer profit.

  • 25 septembre à 12:32 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour,

    Très souvent dans les nations peu éduquées , les dirigeants ont joué sur la crédulité de leur peuple et non sur leur crédibilité dans la gestion de l’action publique.
    Chose nettement plus difficile à faire face à un peuple éduqué.

    Le peuple malgache se souvient t-il du riz à 500 Ar/kg de DJ ?
    Se rappelle t-il de la 4L pour chaque famille malgache de Ra8 ?

    Ce qui est encore dans l’ esprit collectif de ce peuple malgache est que les détenteurs du pouvoir sont leurs "Ray aman-dreny", leurs parents.

    Et à ce titre, ce peuple attend presque littéralement d’être nourri par leur Ray aman-dreny en contrepartie de son obéissance pour l’attente des promesses fallacieuses de ses "parents".
    C’est ce que l’on voit dans tous ces petites actions sociales du genre "tosika fameno" et "sosialim-bahoaka" de DJ.

    Allez, une petite becquée de la part de DJ pour son oisillon (une partie de son peuple) qui a faim.
    Le peuple ne se rend pas compte de ce qu’il y a d’infantilisant et d’humiliant dans le comportement du pouvoir à son égard.

    Le peuple malgache n’a toujours pas compris que s’il a donné mandat à ceux qui les dirigent, c’est pour que ces derniers établissent avec lui un contrat de confiance et de vérité, et donc que chaque partie a le devoir d’en respecter les termes.

    Le peuple a le droit de jouir des fruits de son travail par conséquent il a donc le devoir de travailler, travailler la terre pour se nourrir, travailler de la tête pour se former, s’éduquer, se cultiver.

    Les dirigeants ont le devoir de créer les conditions pour que ce peuple puisse travailler, pour que ses citoyens puissent apporter de la valeur ajoutée dans la vie de leur pays. En contrepartie, le pouvoir a le droit d’imposer son peuple et ses dirigeants le droit de mériter les privilèges qui leurs sont accordés.

    Le devoir des dirigeants est donc d’impulser et de favoriser la création des infrastructures de communication et d’ échanges (routes, télécommunications ....), d’infrastructures pour l’éducation, de sécuriser (les personnes, les biens, les investissements) de sa population.
    Et parce qu’à l’heure actuelle, il faut d’abord hiérarchiser les besoins du peuple en commençant par sa sécurité alimentaire.

    J’en reviens toujours à la grande sagesse du Roi Nampoina "Rehefa voky ny vahoaka, mandry ny tany sy ny fanjakana".

    Et pourtant ce Roi sans avoir fait MATernelle SUPérieure avait fait aménager la plaine de Betsimitatatra.
    Que du bon sens, contrairement à l’érection débile d’un colisée pour un DJ vaniteux.

    "Mba ampitao fianarana sy taizao ihany ny ankizy ry Vahoaka"

    Cordialement
    YaR

    • 25 septembre à 13:00 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      Yet another Rabe,

      ASA FA TSY KABARY(longue théorie) !

      Qui ne souhaite pas avoir un Président bourré de diplôme, Intelligent, Sage, honnête, etc ?

      Mais, qui ont créé Ravalo et Rajoelina, c’est l’inertie et l’immobilisme de nos intéllos, dont la plupart ne veulent faire aucun sacrifice, préfèrent rester dans leur confort et attendre le pouvoir livré avec plateau d’argent. Ils ont le bras qui tombe.

      Et, ils osent maintenant dire que c’est la faute du peuple, s’ils ont choisi ce qu’ils jugent les meilleurs parmi ce qui sont disponibles dans les réserves. Le peuple ne pourra jamais choisir ce qui y sont absents et ne pourra jamais chercher celui qui veut rester tranquillement chez eux.

    • 25 septembre à 13:07 | arsonist (#10169) répond à Yet another Rabe

      << 25 septembre à 13:00 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe ^
      << Qui ne souhaite pas avoir un Président bourré de diplôme, Intelligent, Sage, honnête, etc ?

      Réponse très facile à trouver !
      Les fosa gasy , évidemment !

    • 25 septembre à 13:41 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra,

      Parce que vous avez une dent pour les Andafy et que vous cherchez à les culpabiliser, vous trouverez ma réponse dans ce post que j’ai fait il y a 9 ans :

      https://www.madagascar-tribune.com/Les-coups-de-griffes-du-samedi-16,16168.html#forum86179

      Je ne salue que les gens à qui j’ai de l’estime.

      YaR

    • 25 septembre à 13:52 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Errata :

      L’ expression correcte est "une dent contre" et non "une dent pour"

    • 25 septembre à 15:20 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR

      Sur votre post :

      "Espérer faire revenir les élites qui vivent de manière plus confortable ailleurs sans une contrepartie très conséquente est me semble t-il de manière générale illusoire."

      Un patriote applique ceci “Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays.”

    • 25 septembre à 17:23 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra,

      Comme toujours, vous faites une lecture tronquée des écrits de vos interlocuteurs.

      Vous êtes resté sur la première phrase de mon post.

      DJ peut-il être considéré comme un patriote quand il s’est réfugié la queue entre les jambes dans l’ Ambassade de France ?

      S’il est un seul président malgache que je qualifierais de patriote malgré son inaptitude à incarner la fonction présidentielle, ce serait le Professeur ZAFY Albert.
      Il n’a jamais fuit son pays à la perte du pouvoir.

      Le patriote est pour moi celui qui arrive à faire vivre décemment ses enfants en quelque endroit de la planète ou il se trouve, celui qui a une ouverture d’esprit sur le monde, le partage et le transmet.

      Et puis, être expatrié ou vivre dans son pays relève du choix individuel et souverain de celui qui peut librement choisir son statut et le veut.

      Beaucoup de jeunes au pays auraient souhaité avoir le choix et les moyens pour l’expatriation.

      Isandra qualifierait vous de lâches, de non patriotes ces jeunes malgaches qui veulent quitter leur pays ?

      Ce serait plutôt le désenchantement pour la vie dans leur pays.

      Le choix de vie des expatriés ou des locaux ne préjuge en rien de l’amour pour leur terre natale.

    • 28 septembre à 07:11 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Bonjour,

      S’il est encore une raison du pourquoi les enfants de Madagougou (du moins ceux qui le peuvent) le quittent, vous le trouverez dans la chronique d’ Elman ci-dessous :

      https://www.actutana.com/ca-me-prend-du-temps-de-parler-de-madagougou/

      C’ est le réalisme de la vie qui prévaut dans l’esprit de l’élite expatriée malgache et personne ne peut lui en vouloir.

      Ce pays est-il maudit, sans perspective pour ses enfants avec comme alternative une vie honnête mais misérable ou une vie de voyou politique riche ?

      Ce peuple doit grandir, se responsabiliser et celà par lui même sans attendre qui que ce soit.

      S’il ne se comprend pas et ne place pas le Travail et la paire Éducation-Instruction comme les valeurs cardinales de son évolution, il sera condamné à rester sur le bord de la route du développement.

      Cordialement
      YaR

  • 25 septembre à 12:39 | betoko (#413)

    Â ceux qui ne croient pas au résultat positif de ce cvo organics . Dans les pays dits avancés nombreux sont les scientifiques ou médecins qui conseillent aux certains malades qui ont attrapé certaines maladies très difficile à guérir d’essayer la homéopathie et ça marche
    L’homéopathie ne demande pas des protocoles aussi sévères comme on pratique pour la médecine moderne et sa prescription et sa vente sont autorisées

    • 25 septembre à 13:05 | arsonist (#10169) répond à betoko

      Pour rire !

      Une paraphrase du foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko ;

      << 25 septembre à 12:39 | betoko (#413)
      << Â ceux qui ne croient pas au résultat positif de l’EUROMILLION . Dans les pays dits avancés nombreux sont les PUBLICITAIRES ou CHARLATANS qui conseillent aux certains NECESSITEUX qui ont attrapé LA MISERE très difficile à SURMONTER d’essayer l’ EUROMILLION et ça marche
      L’ EUROMILLION ne demande pas des EFFORTS aussi sévères comme on pratique pour la TECHNOLOGIE moderne et SES TICKETS et sa vente sont autorisées

  • 25 septembre à 12:57 | arsonist (#10169)

    # Vohitra
    << 25 septembre à 11:12 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra ^
    << Arsonist,

    (i) << "Les étudiants formés dans les universités Malagasy ... sont aptes et disposent de pleines capacités à servir de moteurs et véhicules pour la promotion de modèles de développement endogène comparable à ceux qui se passent ailleurs,"

    Commentaire : Peut-être ! Mais je n’en suis plus si sûr . Depuis le temps ...

    (ii) << "à condition, je précise impérativement, à condition qu’ils ne se laissent pas vaincre par la politique politicienne et la cupidité…"

    Commentaire : Cette condition est incontournable . Mais il faut avoir suffisamment vécu dans le monde des grands scientifiques et des grands praticiens pour prendre conscience de cela . Et des individus dont le niveau d’instruction frôle celui d’une classe de 3è du secondaire sont à des années-lumière de ce monde-là . Regardez le forcing que les foza tentent désespérément pour faire admettre les prétendues vertus curatives et préventives de la pisse-mémée foza par le monde monde des scientifiques et des praticiens .

    (iii) << "Et la mentalité en vogue ... comme quoi on peut bien se hisser au sommet sans qu’on dispose de capacité et connaissance suffisante et prouvée dans le domaine académique, et qu’il suffit de disposer de moyens financiers et logistiques pour diriger un peuple et un pays…"

    Commentaire : Dans les rangs des foza il n’y a pas que le DJ bac-3 qui se comportent de la sorte . Observez les deux foza de ce forum : 1) le mâle , un jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko aligne coup sur coup et sans arrêt de superbes perles dignes des superbes cancres que l’on puisse rencontrer , mais il continue à se prendre pour un mec appartenant au monde des instruits 2) la femelle , une besileo isandra croit dur comme fer qu’il suffit d’un investissement financier , puis de se servir du nom d’un défunt Pr gasy , ensuite de la com’ version pub exécutée par le DJ bac-3 , pour avoir la reconnaissance du monde des scientifiques et des praticiens .
    On croit rêver !

    • 25 septembre à 16:59 | Vohitra (#7654) répond à arsonist

      Arsonist,

      Quel que soit les arguments que vous voulez défendre face à de telles créatures, il n’y a pas grand-chose à en tirer ni de débat constructif à faire vivre : elles vont vous assener des boutades et des séries de provocation à n’en plus finir…rien que des idioties à la pelle…à l’image de leur mentor.

      En fait, elles sont là pour vous rappeler uniquement leurs missions et objectifs : piller, voler, vandaliser, désacraliser, dépecer, violer, anéantir, démolir…elles font partie des maillons d’une chaîne de voyous qui amènera le pays et son peuple vers la soumission totale à l’ordre établi par le calife et ses caïds…

      Rappelez-vous de ceci : à quoi aurait pu servir ces armes de guerre introduites frauduleusement au pays au cours d’une période électorale, sinon à anéantir et terroriser et massacrer qui et quel groupe dans la société, si jamais les résultats tant espérés et programmés n’avaient pas coïncidé à ceux qui avaient été déjà établi conformément à un service payé d’avance ?

      La terreur, la peur, la couardise, l’anxiété…ce sont ce qu’elles veulent répandre et semer dans la logique de leur COM…c’est leur fonds de commerce en somme, une pratique de truand et de gueux…

      Gardons-nous de ne pas se laisser déstabiliser par de tels attitudes et comportements de leur part…au contraire, ayons désormais le courage et la volonté de se comporter dignement comme les « Arivo lahy » d’antan…et agir en faisant preuve de perspicacité et de ruse…

  • 25 septembre à 14:21 | arsonist (#10169)

    Are the foza gasy edible ?
    Response :

    << 25 septembre à 12:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
    << Masin-joany,
    << Mais, avant tout, il faut que vous essayez d’abord enlever le foza qui est en travers de votre gorge, avant de commenter ici, car cette situation vous rend fou.

    Commentaire :
    1. J’avais vomi les foza en 2009 . Ouaaah ! C’était dégueu ! Ces bestioles nécrophages ! Beurk ! Et depuis ces vomis , les foza me répugnent .
    2. Je n’ai jamais dit que "je ne suis pas fou" !

  • 25 septembre à 14:49 | arsonist (#10169)

    • 25 septembre à 17:48 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à arsonist

      Arsonist,

      Les terroristes n’ont pas de religion. Point barre

    • 25 septembre à 18:32 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Pourquoi les musulmans ne reconnaissent-ils pas qu’actuellement il y a bel et bien des terroristes musulmans ?
      Et qu’ils font couler le sang partout où ils passent .

    • 25 septembre à 18:57 | la mite railleuse (#10900) répond à arsonist

      po grave tout cela,

      ce n’est qu’un "sentiment" d’insécurité de plus en plus tranchant perpétré par un malade ayant eu des "bouffées délirantes aiguës" !

      et
      scénario archi- connue :

      " un jeune homme affable et aimable" selon le voisinage ...

      what else ?

    • 25 septembre à 20:58 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      + que _ Les terroristes sont les agents du Djihad .Le Djihad est légitimé par le saint Coran.

  • 25 septembre à 15:02 | la mite railleuse (#10900)

    un air de déjà vu ...

    attaque près le l’ancienne adresse de Charlie Hebdo dans le 11e arrondissement de Paris il y a environ 3 heures

    2 blessés graves
    1 suspect arrêté

    Qui ?
    au choix :

    Covid 19
    gang de Tchétchènes
    Suédois aux yeux bleus
    Bouddhistes
    Inuits cagoulés

    ... ????

    je donne ma langue au 🐱 chat

    indice : arme =÷> machette

     ????

  • 25 septembre à 16:33 | akam (#7944)

    - Contrairement a ce qu on dit ici au Babakoutoland, l OMS dirigee par Tedros, un ethiopien qui fait honneur de l Afrique, ne soutient pas du tout la methode tradipracticienne. Ce mec n a pas ete nomme a la tete d une telle organisation pour ses caracteres morphologiques. Il sait que lutter contre un virus exige un vaccin. Et on ne procede pas hasardeuseuement avec n importe quels procedes. Ce CVO que le charlot Dr Andriajera, mentionne secretement comme ayant des vertus antiseptiques et fluidifiantes bronchiques n est qu une bourde ? Le dit scientifue n est qu un bonimenteur qui s inspire du grand blond ricain qui fait la honte de son peuple ! Mais le charlot n est pas a une premiere. J ai rencontre il y a pres de 10 ans son mentor un certain Philippe Rasoanaivo. Breves discussions qui m ont permises d evaluer la recherche gasy…mais pour le respect que j ai des… disparus…passons !
    - La science est universelle, ca suit l axiome fondamental de la conception, de la demonstration et de la publication. La logique algorithmique rejette toute consideration hasardeuse. Les brevets internationaux ne se distribuent pas comme des petits pains. C est une fausse excuse de se dire pauvre quand des millions de dollars ont ete deverses a titre d aide de ton pays. Car les frais depenses pour la delivrance d un brevet n est que cacaouete par rapport a cette fortune qu on t a pretee. Avec des dirigeants munis de” cerveau “sclerose”, habitués a desinformer, tricher et a sensibiliser stupidement les patriotes aveugles de babakoutoland, tout est possible.
    - C est pourquoi considerer que le racisme ou les sequelles de la colonisation constituent les criteres de rejection par l Occident. Ce ne sont que des arguments minables et inelegants comme ceux laches par le dit academician Razanaparany. L IMRA (oui celui fonde par Ratsimamanga) que tous defendent bec et ongles est finance par la CI. Parler d honneur, de respect et de tradition n est que du vent quand on se refere a ce fameux CVO. Car cela est illusoire si tu ne vis que de charite. Quand t es demuni, c est mieux de fermer ta gueule au lieu de te la peter. Car dans n importe quel coin du monde, on trouve l illustre “ pervenche de Madagascar” et autre….dans des jardineries, en bref t interdis quoi ? L armoise pousse partout dans le monde, elle fait meme partie des mauvaises herbes qui croissent le long des autoroutes europeennes.
    - Defendre quoi ? L incomprehension est manifeste quand on se refere aux echanges par “air” ! Car si Christophe Bouchard evoque la reciprocite des 2 compagnies, Airmad et AF, la collaboration est incontestablement a l avantage de l etat gasy ! car lors de ces moments difficiles, Airmad n a pu transporter que 1250 voyageurs contrairement a AF qui en a satisfait 8000. L orgueil mal place des gasy leve meme le cas des avions cargos dont AF est le seul detenteur qui couvre le ballet aerien(2 fois/semaine) aors qu Airmad=zero. Ridicule car d un, les bourgeois gasy seront prives de produits “occidentaux”(PPN, alimentation de luxe…vins, whisky…) et de l autre, une bonne preuve que babakoutoland est etroitement dependant de l hexagone.

    • 25 septembre à 17:02 | olivier2 (#9829) répond à akam

      Excellent post

      J’ai egalement bien connu le « disparu »....

      Edifiant et VRAI

      Merci akam

    • 25 septembre à 17:06 | Zora (#10982) répond à akam

      Isandra, l’occasion de vous ravitailler pour pas cher.
      Vu sur actutana
      Il y a tout un stock de pisse mémé bradé à 1000 ariary chez Leader price. On ne se bouscule pas au portillon.

    • 25 septembre à 17:22 | Isandra (#7070) répond à akam

      Zora,

      Ce n’était pas le cas auparavant, ils faisaient la queue pour en acheter, je me souviens d’un amie, qui faisait toute Tana pour en trouver la dose suffisante.

      Cela prouve que l’accalmie commence à régner dans ce pays, c’est chiffre d’affaire de moins pour l’IMRA, mais, une bonne nouvelle pour la population.

      Les détracteurs espéraient bien faire de publier cette image, mais, au contraire, c’est un louange pour le régime sans qu’ils se rendent compte.

    • 25 septembre à 17:23 | Vohitra (#7654) répond à akam

      …Du fait que le rapport qui leur a été envoyé « ne soit pas signé ni suffisamment explicite et ne comporte pas de conclusion… » selon la partie sénégalaise destinataire des informations envoyées par la partie Malagasy…

      C’est une honte totale pour les prétendus scientifiques locaux qui travaillent autour de cette tisane, le comble de l’ignominie…la « delphine » de la méteo locale Covid ainsi que les pieds nickelés portant des blouses blanches risquent de rencontrer pour longtemps un horizon assombri dès fois qu’ils oseront s’aventurer plus tard hors de la frontière du Gondwana à la rencontre des experts et spécialistes sous d’autres cieux…

    • 25 septembre à 17:45 | Yet another Rabe (#4812) répond à akam

      @ Vohitra,

      Bonjour,

      Soyez un peu plus indulgent avec la Delphine de la météo Covid.

      Ce pouvoir mafieux local a du lui faire une offre qu’elle ne pouvait pas refuser.
      Elle doit donc annoncer ce que le parrain lui fait dire.

      Cordialement
      YaR

    • 25 septembre à 18:03 | Vohitra (#7654) répond à akam

      Bonjour YaR,

      Croyez-vous que l’offre qu’on lui avait soumise était de signer soit avec une plume soit avec sa cervelle ?
      Non, je n’y crois pas, la gloutonnerie à l’Ariary et le désir effréné de pouvoir profiter de la chaleur d’un climat clément et engageant en toutes saisons même en altitude y jouent pour beaucoup…

  • 25 septembre à 18:19 | olivier2 (#9829)

    La police a arrêté JALAL le résistant..

    J imagine la peine de Lancaster et ses soutiens..

  • 25 septembre à 18:31 | Jacques (#434)

    https://www.actutana.com/depeche/cvo-ouh-la-il-y-en-a-du-stock-a-ecouler/

    Un médicament en promotion, non pas en pharmacie, mais à Leader Price. CVO à foison, point d’intérêt. On ne se bouscule pas au portillon. Ils on fait des pieds et des mains, les savants de l’IMRA pour voir, in fine, leur trouvaille atterrir sur un rayon délaissé d’un supermarché.

    Prochaine étape, les soldes.

    • 25 septembre à 18:42 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Bonsoir Jacques,

      Quand on avait démarré la promotion à coup de donation, il faudra s’attendre à en finir par la même occasion, sachant pertinemment que le produit en question ne vaut même pas le coût de la bouteille...

    • 25 septembre à 19:36 | arsonist (#10169) répond à Jacques

      Bonsoir , Jacques !
      On dit que l’original est très souvent meilleur que la copie .
      Alors , tant qu’à faire , si on a envie de tambavy , pourquoi ne pas s’adresser au mpivarotra mangidy qui parcourt tous les jours les rues d’Antananarivo , portant sa cruche remplie et ses tasses y accrochées , plutôt que d’ingurgiter une pisse-mémée industrielle nettement plus chère et dont on ignore les noms des colorants et conservateurs chimiques que les foza ont foutu dedans ? De plus le mpivarotra mangidy est l’authentique gardien des recettes gasy en la matière , il a bien le droit de faire vivre sa femme et ses enfants avec l’argent qu’ il gagne honnêtement avec .

    • 25 septembre à 19:57 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      Oh ! Jacques,

      Cette situation prouve que les chiffres dé COVID que vous contestez reflètent à la réalité, la preuve, les malades se raréfient comme les statistiques affichent, de ce fait, les médicaments et les remèdes peinent de trouver d’acheteur.

      Il ne faudrait pas croire qu’Il ne s’agit pas de vary qui se mange tous les jours à Madagascar, et les Malagasy doivent acheter tous les jours, mais, il s’agit de remède d’une maladie bien précisé dont l’écoulement dépend de la propagation de cette dernière.

  • 25 septembre à 19:50 | arsonist (#10169)

    D’aucuns prétendent que ces terroristes musulmans sont des fanatiques .
    Est-on vraiment sûr , absolument certain , que tous ces terroristes musulmans ne sont tous que des fanatiques ?
    Et rien que des fanatiques ?
    Le doute n’est-il pas permis sur ce sujet ?

    • 25 septembre à 20:58 | la mite railleuse (#10900) répond à arsonist

      tout est permis en effet ...

      néanmoins, le job a été ÷ ou - bâclé
      en janvier 2015 !

      à l’intention de ceux qui se planquent confortablement derrriere leurs claviers et sourates
      en voici une, très édifiante :

      4.74. "Qu’ils combattent donc dans le sentier d’Allah, ceux qui troquent la vie présente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier d’Allah, tué ou vainqueur, Nous lui donnerons bientôt une énorme récompense."

      qu’importe le temps, ces exaltés essayeront de parachever le boulot
      inachevé

      prenez soin de vous et bonne vie

      radio Pangolin : à 1776 km de
      Maevatanana

  • 25 septembre à 22:47 | NTMO (#10005)

    Je rigole des chiffres de tous les pays en matière de Covid-19, et Madagascar ne fait pas exception...
    Et voici mon argument : le patron vazaha de la boîte où je travaille a fait tester les anticorps (contamination antérieure - visible ou non) sur ses plus de 200 employés. Il y a mis de gros moyens pour cela.
    Le résultat montre 47% de positivité. Donc ya pas photo, l’immunité collective est un fait réel à Madagascar. Et donc, cela se traduit par un ralentissement de l’épidémie.
    Et c’est un fait, pas encore réellement expliqué, mais la covid-19 à Madagascar ne frappe pas très fort (Isandra, ne me répondez pas svp - le cvo n’a rien à voir là-dedans et encore moins le traitement Artesunate dont je cherche désespérément les résultats)
    Il n’y a pas 200 morts mais probablement 50 fois plus. C’est affreusement triste pour ceux qui sont touchés mais ce n’est finalement pas grand chose.
    Il faut revenir à une vie normale, il existe maintenant une maladie en plus, voilà tout. Pas plus tueuse que le palu, la peste, la rougeole, la tuberculose, l’alcoolisme et la folie au volant...
    Protéger les personnes fragiles et vivre normalement.
    Je porte un masque par respect pour les autres, pas pour moi.

    • 26 septembre à 05:57 | Rainingory (#11012) répond à NTMO

      Très bien vos investigations et analyse, ainsi que votre conclusion un brin philosophe teintée de la froideur des statistiques certes mais sans être résigné vous-même. J’achète.
      Mais ce qui me chagrine, c’est la récupération propagandiste aveuglée (dsl du pléonasme) qu’en font les crabes et autres écrevisses de ce forum si tôt qu’un chiffre leur est exploitable.
      Je conçois ce lieu plutôt comme un endroit où sans subjectivité aucune, ou peut-être à sa très moindre mesure, on dénonce les méfaits envers notre Pays, ainsi que leurs instigateurs de tous bords à travers tous les régimes.
      Et ensuite, où on se forge un schéma objectivé de ce qu’il faudrait mettre en œuvre pour le redresser, et qu’on identifie l’action directrice à dérouler auprès et avec le vahoaka pour ce faire, car elle est là, la finalité.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS