Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 novembre 2018
Antananarivo | 15h48
 

Société

Forces armées

Cinquante huit nouveaux généraux promus

mardi 23 janvier | Ny Aina Rahaga

Les Généraux nouvellement promus au titre de 2017 ont reçu leurs drapeaux du Chef de l’Etat hier au Palais d’Etat d’Iavoloha. Au nombre de 58 dont 38 nouveaux généraux de Brigade et 20 nouveaux généraux de division auront pour tâche de renforcer la sécurité notamment et surtout en milieu rural a souligné Hery Rajaonarimampianina. « Vous devriez faire montre de solidarité pour relever les défis et atteindre les objectifs fixés pour cette nouvelle année. Entre autres, la lutte contre les vols de bovidés et le trafic des ressources naturelles, la défense de nos côtes, et la réforme du secteur de la sécurité. Pensez surtout à la population rurale, pilier du développement, pour qu’elle puisse travailler en toute sécurité » a-t-il déclaré. Le grand chantier qui attend l‘armée sera les prochaines élections de 2018. Notamment la période post-électorale qui à Madagascar est toujours sujette à trouble.

Toutefois, selon certains observateurs, cette promotion d’un grand nombre de nouveaux généraux entre également dans la stratégie du Chef de l’Etat afin de s’assurer du soutien de ces derniers pour les échéances à venir. Une stratégie utilisée déjà par les autres chefs d’Etat qui se sont succédés à la tête du pays. La question se pose encore sur l’importance du nombre de généraux au sein de l’armée malagasy, que ce soit par rapport au nombre des effectifs ou par rapport aux dépenses que cela engage.

En effet, la logique voudrait qu’un Général puisse avoir sous ses ordres un nombre certains d’hommes, le nombre de hauts gradés de l’armée selon son grade. Or, l’armée malagasy compte actuellement un très grand nombre de hauts gradés improportionnels à son effectif. L’on sait également que les dépenses engagées pour chaque général de l’armée ne sont pas minimes. L’augmentation de leurs nombres implique une hausse de dépenses de l’Etat. Et bien que le budget alloué à la sécurité soit l‘un des plus conséquent dans la loi de finances 2018, beaucoup s’interroge sur ces promotions. Notons que la majorité des gradés proches du régime de Transition n’ont pas eu de promotion en 2017.

110 commentaires

Vos commentaires

  • 23 janvier à 10:08 | Gérard (#7761)

    58 généraux, est ce assez pour assurer la sécurité du président ?

    • 23 janvier à 10:26 | fidele (#5341) répond à Gérard

      combien touche un général plus avantage merci

    • 23 janvier à 10:30 | Isambilo (#4541) répond à Gérard

      Non, il manque Arfa. Nous avons plus de généraux que de fusils.
      Le plus affligeant c’est que ces personnages d’opérette sont fiers de leurs uniformes.

    • 23 janvier à 12:12 | chilpéric (#10125) répond à Gérard

      et hop ! une nouvelle fournée de valeureux guerriers qui seront prêts donner leur sang pour défendre le pays contre les nombreux ennemis extérieurs de ce pays prospère et moderne !

      PS : Tananarive = 3éme la plus sale du monde ! Enfin un domaine dans lequel les malgaches excellent !

    • 23 janvier à 12:42 | Marika (#9389) répond à Gérard

      Le problème maintenant ,c’est la sécurité des généraux nouvellement promus mais pas la sécurité des citoyens.

  • 23 janvier à 10:20 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Plus il y a des généraux, plus l’insécurité augmente : C’est le paradoxe que notre PRM actuel a du mal à comprendre d’où ses belles paroles en l’air.
    Mr le PRM vous vous trompez de solution comme d’habitude avec vos faux diagnostics dans tous les domaines (insécurité-pauvreté-développement, etc..).
    N’oubliez pas que le jour où vous parveniez à les comprendre, ce sera déjà trop tard pour y remédier.

    • 23 janvier à 12:16 | Houpert Claude (#9408) répond à plus qu'hier et moins que demain

      De Claude Houpert :

      Bientôt il y aura plus de généraux que d’hommes de troupe ! ( plaisanterie bien sur )
      Mais peut-on les payer ?
      Pour un « Peuple » qui souffre , ce n’était guère le moment !
      Cela rime à quoi ?

    • 23 janvier à 15:33 | Mihaino (#1437) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Je préfère la qualité à la quantité de nos généraux !A-t-on vraiment le budget suffisant pour payer notre Armée budgetivore ??N’est-il pas plus utile d’affecter son budget à d’autres priorités pour redresser notre Pays ??Contrairement aux 90% de la population pauvre , nos généraux auront une vie tranquille et dorée tout au long de leur vie car leur salaires sont disproportionnés par rapport à leur efficacité et à ceux des autres hauts fonctionnaires ayant suivi un très long cursus académique .

    • 23 janvier à 18:55 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonsoir Mihaino

      L’ex-PRM RA8 voulait faire autrement en nommant une femme ministre de la défense et en fermant temporairement l’ACMIL, tout le monde sait ce qui lui est arrivé. Vous avez émis une bonne idée difficile à réaliser à court et moyen terme. Il faut adopter la méthode du TERY OMBY RIRINA (Traire une vache en hiver).
      Si le PRM fait toutes ces nominations pour la sécurité, il se trompe non seulement de diagnostic mais également de solution car l’oisiveté est la mère de tous les vices et nos jeunesses voire nos populations actives sont laissées pour compte dans tous les domaines : Il ne faut pas s’étonner de notre situation actuelle. Le problème n’est pas le budget de l’armée mais le laxisme dans la dépense publique (surfacturation-train de vie des tenants du pouvoir-des investissements non productif, etc..).

    • 23 janvier à 19:06 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Sans oublier le pilotage à vue, le 1pas en avant et 2pas en arrière et le REPORT A NOUVEAU (toujours remettre à demain ce qu’ils peuvent faire aujourd’hui) au niveau des grandes décisions propres au présent régime.

  • 23 janvier à 10:27 | ravony zoely (#10111)

    59 GÉNÉRAUX , Généraux des mouches bleus ??????

  • 23 janvier à 10:29 | Gérard (#7761)

    Mme Mireille Razafindrakoto , directrice de recherche à l’institut de recherche pour le développement , a fait une très intéressante analyse de la société malgache, ici :

    https://www.cairn.info/revue-afrique-contemporaine-2014-3-page-25.

    une de ses conclusions est que bien peu de choses ont changé dans la société malgache depuis le 19 éme siècle...

    ceux qui s’intéressent à l’histoire de notre île savent que la nomination en masse de hauts gradés ( les « honneurs », à l’époque) était déjà courante du temps de Rainilaiarivony et de ses 3 royales épouses ,

    un indice de plus ?

    • 23 janvier à 11:24 | Isambilo (#4541) répond à Gérard

      Pour la première période : pour moi elle finit en 1828 avec la mort de Radama. Le mode de production asiatique est un concept qui est resté vague et non opérationnel (normal, les marxistes de l’époque n’avaient qu’une idée vague de l’Asie en question, l’économie marchande y était plus dynamique qu’on croyait. Je renvoie à l’idée d’économie monde développée par Beaujard et compagnie sur le site « median »).
      Ce n’est pas Andrianampoinimerina qui a garanti sa protection contre la traite des esclaves mais Radama (accord avec Farquhar en 1820). Andrianampoinimerina a pratiqué la traite en collaboration avec Ravahiny.
      Bloch n’avait qu’un connaissance superficielle de la société merina (il mélange mainty et andevo, ce que Razafindrakoto ne fait pas) et a oublié que tous les Malgaches sont des émigrés et qu’ils avaient une histoire (culture politique, économique, etc) avant de s’installer dans l’île.
      Il n’y a pas de « mystification culturelle » (Raison-Jourde) mais une idéologie héritée de l’hindouisme. D’où les « pseudo-castes » (pseudo parce que ce n’est pas aussi rigoureux que chez hindouistes).
      J’arrête là mais j’apprécie que vous fassiez référence à des travaux sérieux.

    • 23 janvier à 12:28 | Turping (#1235) répond à Gérard

      Isambilo,
      Clap, clap,...

    • 23 janvier à 15:02 | chilpéric (#10125) répond à Gérard

      YES WE CAN !

      Entre le continent africain et l’insalubrité, c’est une vieille histoire d’amour. Le continent noir vient une fois de plus confirmer cette thèse à travers le classement des villes les plus sales au monde réalisé par le magazine Forbes. Dans ce nouveau classement de 25 villes, les 15 capitales les plus sales se trouvent en Afrique.

      Les initiateurs de ces travaux ont pour dessein d’inciter chaque pays africain à prendre conscience de la nécessité de mise en œuvre des mécanismes de gestion orthodoxe des déchets afin d’instaurer des changements positifs et tourner définitivement le dos à l’insalubrité.

      Voici le classement des villes les moins propres* d’Afrique

      *ça veut dire les plus dégueulasses !!

      1. Antananarivo, Madagascar (3ème rang mondial)
      Addis Abeba, Éthiopie (6ème rang mondial)
      Brazzaville, Congo (10 ème rang mondial)
      Ndjamena, Tchad (11ème rang mondial)
      Dar es Salaam, Tanzanie (12 ème rang mondial)
      Bangui, République de Centrafrique (13ème rang mondial)
      Ouagadougou, Burkina Faso (15ème rang mondial)
      Bamako, Mali (16ème rang mondial)
      Pointe Noire, Congo (17ème rang mondial)
      Lomé, Togo (18ème rang mondial)
      Conakry, Guinée (19ème rang mondial)
      Nouakchott, Mauritanie (20ème rang mondial)
      Niamey, Niger (21ème rang mondial)
      Luanda, Angola (22ème rang mondial)
      Maputo, Mozambique (23ème rang mondial)

      Ainsi, au plan mondial, le podium des trois villes les plus sales est occupé par

      1. Baku, Azerbaidjan

      2. Dhaka, Bangladesh

      3. Antananarivo, Madagascar

      Enfin sur un podium ! ça s’arrose....

    • 23 janvier à 15:50 | Isandra (#7070) répond à Gérard

      Où on est avec les rats qui envahissent Paris et ne sont attirés que par les endroits non propres, plein de poubelles,...???

    • 24 janvier à 17:14 | papangue (#9623) répond à Gérard

      @isambilo

      C’est bien de parler de Campbell, auteur reconnu, un chercheur qui travaille sur l’esclavage dans le Sud-Ouest de L’Océan Indien ne devrait l’ignorer, à noter que seul contre tous il parle d’ « Empire merina » et non de Royaume de M/car.

      Ce qui est aussi original chez Campbell c’est qu’il insiste sur le fait que c’est le fanompoana qui est la colonne vertébrale de l’économie de l « Empire » et non l’esclavage.

      Des erreurs manifestes et pas des moindre sont à noter dans l’œuvre An Economic History of Imperial Madagascar, 1750–1895 au sujet des chiffres des tableaux sont avec des erreurs : fig2 et 3 sur le nobmre d’habitants à Ant/rivo ,sur le nombre d’esclaves pris sur la côte Africaine : il dit 25 000 pris en Afrique du Sud-Ouest pour l’Atlantique au XIXe, là où David Eltis, Stephen D. Behrendt, David Richardson, et Herbert Klein trouvent plus de 400 000, il trouve 400000 pour les Mascareignes au XIXe et Allen trouve au plus la moitié.

      Ses chiffres sont trop éloignés de ceux des autres chercheurs qu’il doit les réviser pour que son livre soit pris au sérieux.

      Pour revenir à Razafidrakoto , vous dites :
      « Pour la première période : pour moi elle finit en 1828 avec la mort de Radama. Le mode de production asiatique est un concept qui est resté vague et non opérationnel (normal, les marxistes de l’époque n’avaient qu’une idée vague de l’Asie en question, l’économie marchande y était plus dynamique qu’on croyait. Je renvoie à l’idée d’économie monde développée par Beaujard et compagnie sur le site « median »).

      => Pour vous la période royaume de M/car s’arrête à Radama ? Why not, mais bon, ayant un peu appris l’histoire de M/car, en cursus scolaire et universitaire, et par des historiens reconnus : Vérin, Domenichini, Randrianja, Ellis etc … force est de constater qu’ aucun historien ne s’arrête à Radama…pour cette période.

      « Ce n’est pas Andrianampoinimerina qui a garanti sa protection contre la traite des esclaves mais Radama (accord avec Farquhar en 1820) »

      =>Ce n’est pas exactement ce que voulait dire l‘article de Razafindrakoto en question :
      « Il s’assura également la loyauté des populations sous
      son contrôle d’une part en mettant en place une véritable religion d’État basée
      sur la constitution d’un « panthéon national » (Raison-Jourde, 1991) d’objets
      magiques et le renforcement symbolique de l’image du souverain comme entité
      exceptionnelle, et d’autre part en leur garantissant sa protection contre la traite
      esclavagiste. »

      =>C’est plutôt donc, protéger son peuple contre l‘esclavage (des autres royaumes notamment Sakalava).

      « Bloch n’avait que’un connaissance superficielle de la société merina (il mélange mainty et andevo, ce que Razafindrakoto ne fait pas) et a oublié que tous les Malgaches sont des émigrés et qu’ils avaient une histoire (culture politique, économique, etc) avant de s’installer dans l’île. »
      => Si on veut, en même temps, Bloch, pour quelqu’un qui a une connaissance superficielle, est abondamment cité par Campbell comme source dans ses travaux notamment dans Slavery or fanompoana, mais aussi pour le désavouer e.g p468.. Mélanger mainty et andevo, on va dire que c’est enseigné à Mada …

      « Il n’y a pas de « mystification culturelle » (Raison-Jourde) mais une idéologie héritée de l’hindouisme. D’où les « pseudo-castes » (pseudo parce que ce n’est pas aussi rigoureux que chez hindouistes). »

      =>C’est un point de vue, il y a vraiment exploitation, relisez Campbell , entre autres ! Le côté influence de l’hindouisme chez les austronésiens est assez discutable, vous pouvez dire que avec ou sans leur influence, la stratification sociale existe chez ces austronésiens.

      Pour terminer, Radaoda-Ralarosy a écrit Zovy, sauf qu’il n’a jamais été militaire mais pasteur.

  • 23 janvier à 10:36 | FINENGO (#7901)

    @papangue
    Réponse à votre Message dont référence suit : 22 janvier à 19:37 | papangue (#9623)
    Article : Le Procureur de la République dément.
    ==============================

    Monsieur Papango.
    Monsieur le Rapace donc.
    Le Sophisme, c’est ce qui collabore votre vie de tous les Jours certainement.
    Car à lire ce que vous aviez écrit , il n’y a pas plus sophiste que vous Papango.

    Primo : Vous le démontrez de vous même car vous dites ceci :
    * Est-ce une Preuve suffisante. Et ce n’est pas vérifiable.
    Et vous ajoutez ceci : et quand bien même, ça ne prouve en rien la connaissance du
    sujet. Sur 3 lignes vous êtes en contradiction permanente. Où voudriez-vous envenir exactement.
    Il faut le faire tout de même. Non ??

    Papango, à vous lire, et en se penchant un peu sur votre façon de rédiger vos Post, et des termes que vous usiez, on sent votre envie de s’exprimer de manière que l’on vous considère, comme très instruit, très cultivé. Mais malheureusement vous vous trahissez, en démontrant ouvertement votre incapacité de s’exprimer, dans le sens, que vos dires, ne cessent de se contredire du début à la fin et sans pour autant que l’on peut vraiment en tirer une conclusion sensée, de ce que vous vouliez laisser entendre.

    Néanmoins, j’ai pu retenir une chose qui n’est pas le moindre : Personne ne sait rien, sur le Rwanda, ni sur Madagascar. C’est bien ce que vous insinuez dans votre Post.
    Jusqu’à sous entendre que Monsieur le Général Roméo DELLAIRE serait un Menteur, car vous mettez en doute ce que lui qui avait vécu en direct le génocide racontait dans son livre. vous êtes d’un culot et d’une assurance hors du commun, pour diffamation.

    Puisque Personne ne sait rien sur beaucoup de choses sur ce Forum, Monsieur Papango, que vous annoncez plus par arrogance, que par assurant d’ailleurs. Mais peu importe.
    Dites nous ce que vous, vous savez sur Le Rwanda et Madagascar, Monsieur Papango, car vos critiques portent sur ces deux sujets. Ce n’est pas le fait d’avoir utiliser, des mots que le commun des mortels utilise une ou deux fois dans sa vie qui fera de vous un intelligent, ni un instruit. D’ailleur votre Post prête à sourire, pour ne pas dire autre chose.

    Déballez nous vos savoirs. Et démontrez nous que vous n’êtes pas un Sophiste au même tritre que ceux que vous essayez de montrer du doigt, Monsieur Papango.

    Surtout, n’optez pas le Système RAMBO à esquiver ce qui dérange.

    Démontrez nous que vous valez un bon pesant d’or, en étant largement au-dessus des autres, comme vous essayez de le prétendre Monsieur Papango.
    On vous écoute, du moins on lira vos argumentations.

    • 23 janvier à 17:26 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Chilperic,
      La politique de l’assainissement devrait être la priorité prérogative des élus et de nos gouvernants pour améliorer le quotidien des malgaches et les intérêts collectifs (valeurs communes permettant de respecter l’environnemental) .
      - Faire la politique normalement doit répondre à ces critères mais non pas se remplir les poches au détriment des populations.
      - Déjà, pour que les ordures soient ramassées quotidiennement, il faut qu’il y ait des moyens (chaque commune doit posséder un grand bac pour les ordures).
      - L’enseignement du (civisme) doit être un programme réintégré dans le système dès le jeune âge en respectant les lieux publics.
      - La décentralisation financière et déconcentration du pouvoir permettraient de répondre à ces besoins à condition qu’il y ait de volonté collective pour s’en sortir en commençant par dirigeants.
      A côté, il faut de surveillance stricte quant à l’utilisation des deniers, la lutte contre la corruption et l’impunité,,...
      Le reste s’ensuivra , vous verrez que Madagascar sera parmi les meilleurs.
      A ce rythme pour le moment, je crains le pire,....

    • 23 janvier à 17:34 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Chilperic,
      La politique de l’assainissement devrait être la priorité prérogative des élus et de nos gouvernants pour améliorer le quotidien des malgaches et les intérêts collectifs (valeurs communes permettant de respecter l’environnemental) .
      - Faire la politique normalement doit répondre à ces critères mais non pas pour se remplir les poches au détriment des populations.
      - Déjà, pour que les ordures soient ramassées quotidiennement, il faut qu’il y ait des moyens (chaque commune doit posséder un grand bac pour les ordures).
      - L’enseignement du (civisme) doit être un programme réintégré dans le système scolaire éducatif dès le jeune âge en respectant les lieux publics.
      - La décentralisation financière et déconcentration du pouvoir permettraient de répondre à ces besoins à condition qu’il y ait de volonté collective pour s’en sortir en commençant par dirigeants.
      A côté, il faut de surveillance stricte quant à l’utilisation des deniers, la lutte contre la corruption et l’impunité,,...
      Le reste s’ensuivra , vous verrez que Madagascar sera parmi les meilleurs.
      A ce rythme pour le moment, je crains le pire,....

  • 23 janvier à 10:49 | Isandra (#7070)

    Quelque soit le nombre de Généraux, le peuple ne demande qu’une chose à la grande muette,qu’elle maintenir toujours en dernier rempart, toujours dernier eux, pas du coté de dictateur qui veut rester à tout prix au pouvoir, jusqu’à opprimer son peuple.

    Elle l’avait montré en 2002, puis en 2009, on compte sur elle pour les années avenir, car, elle est pour la patrie, mais non pas pour un groupe de personnes,...

    • 23 janvier à 10:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      qu’elle se maintenir en dernier rempart,...

    • 23 janvier à 12:17 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Isandra,
      Qu’elle se maintienne (l’armée) en dernier rempart !
      - 58 généraux dont la plupart sont des pacotilles, incapables de capturer Ramenabila, la tokanono, le dernier fugitif (Houcine). A côté, il y a le problème sécuritaire (l’insécurité), ce qui nous démontre l’absence d’un vrai état de droit pour que les citoyens puissent s’émanciper librement. Ce problème ne date pas d’hier mais depuis 4 décennies.

    • 23 janvier à 13:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Turping,...

      « incapables de capturer Ramenabila, »

      Avez-vous de sa nouvelle de ce dernier temps, pour nous prouver qu’il est encore vivant et circule, continue de faire son sale besogne...?

      Puisque les infos officielles que nous avons, il est déjà mort, il y a presque quatre ans,...

      Un extrait d’un article :

      « À la tête des dahalos se trouvait un mystérieux bandit, Remenabila, de son vrai nom Arthur Rabefihavanana (Arthur le plein d’amitié, en malgache). Il est mort le 8 novembre 2013 »en plein accomplissement de son travail« , selon son acte de décès officiel obtenu par l’AFP. Concrètement, il était en train de voler des zébus, explique la gendarmerie. »

      Toutefois, cela n’écarte pas que le vieux système(French) qui régit notre armée actuellement, devrait être reformé,...ou carrément changé,...

    • 23 janvier à 17:07 | tiryco (#9153) répond à Isandra

      contrairement a vous nos rats sont propre , ils sont tres utile a la société

  • 23 janvier à 11:04 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Effarant quand on sait que l’armée en générale est à la charge de la nation et donc du peuple .
    Avoir une armée à la Bourbaki coûte très cher à un peuple plus que majoritairement pauvre .
    De plus cette armée ne remplit pas (elle ne l’a jamais fait) ses missions de protection du pays contre les menaces maritimes et aériennes .
    Cette armée est sur le modèle de la monarchie mérina et n’évolue pas .
    C’est un anachronisme et elle se délitera (comme l’armée Malienne devant quelques centaines de djihadistes) au premier coup de chien violent comme en 1896 .
    Hier Vohitra se posait des questions sur la position et le devenir de la nation Malagasy .
    Je crois que vu le délitement de la société et donc des mentalités de la soit disant élite ,il serait plus que judicieux de le faire .
    La pseudo élite n’a rien trouvé de mieux en 60 ans de casser ce qui avait été fait avant et de revenir au néant de la société d’avant la colonisation ,manque plus que l’esclavage !
    Des peuples avancent ,évoluent a des vitesses fulgurantes sur beaucoup de point de vue ,d’autres régressent et retournent à leurs états préhistoriques !
    Bien sur chacun fait se qu’il veux ,mais la majorité a telle été consultée sur ce « retour en arrière »
    Mais j’oubliais, la démocratie ne serait pas faite pour les africains !
    Quel honte ce pays !

    • 23 janvier à 11:15 | Isandra (#7070) répond à ALIBABA SANS LES 40

      ALI,

      Cette armée deux fois s’est montré derrière le peuple(dernier rempart) pour faire partir deux dictateurs, Ratsiraka en 2002, et Ravalo en 2009 qui étaient prêt à faire tout pour se maintenir longtemps au pouvoir,...

    • 23 janvier à 11:47 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Isandra,
      Vous semblez oublier que votre armée de pacotille avait elle -même mis en place le fameux Ratsirakaka,qui était issu de ses rangs .
      Mettre au pouvoir et puis démettre ,elle fait tout cette armée pilotée par la frange la plus extrémiste de la bourgeoisie et aristocratie m.rn .
      Comme le dis ce matin un des participant a ce Forum ,nous sommes revenu en ce pays, 150 ans en arrière .
      Quel progrès ,manque plus que l’esclavage et ce sera parfait !
      Quelle honte !

    • 23 janvier à 12:33 | Isandra (#7070) répond à ALIBABA SANS LES 40

      ALI,

      En effet, c’était une erreur,...!!!

      Le directoire militaire aurait dû prendre sa responsabilité de gérer la transition et d’organiser des élections pour que le pays retourne à l’ordre constitutionnel, ait un Président élu, au lieu de transmettre le pouvoir à un militaire qui n’a d’autre réflexe que renforcer son autorité, sur lequel son choix politique se base en premier, mais non pas sur ce qui pourra améliorer les conditions de vie du peuple.

      Je me demande pourquoi Mama n’a pas intervenu, en imposant les élections présidentielles, après le départ de Tsiranana, ni le décès de Ratsimandrava,...Pourtant, elle avait encore le pouvoir de le faire. Il y a anguille sous le roche...Elle n’intervient pas quand la situation l’arrange...???

      Mais, c’était une autre époque,...

      Ces dernières années, l’armée s’y prend autrement, elle se garde de prendre directement le pouvoir. En 2002 et 2009, elle a laissé le pouvoir entre les mains des civils, même si sa participation a précipité le départ des dictateurs,...

  • 23 janvier à 11:30 | Isambilo (#4541)

    Gérard,
    Encore un petit mot sur l’article de Razafindrakoto. Gallieni n’a pas inventé l’impôt de capitation en Imerina. Il s’appelait isam-pangady et existait certainement avant Andrianampoinimerina (le pôvre, on lui attribue bien trop de choses). Je me permets de vous conseiller les bouquin de Campbell sur le fanompoana et la traite au 19e siècle.

  • 23 janvier à 11:55 | spliff (#5871)

    @Vohitra

    Un court commentaire que je vous soumets en le repostant ici au cas il vous aurait échappé car posté très tard dans le sujet d’hier.

    Bonsoir à vous,

    Dans votre réponse à Mihaino, l’état des lieux que vous dressez à propos de notre « classe moyenne instruite » me semble être la première raison de notre échec, et chaque épithète que vous utilisez pour la décrire est d’une portée chirurgicale.
    Je relève en particulier votre mention du phénomène de l’acculturation qui du fait de la réalité de son étendue nous prive de la nécessaire aptitude à produire nos propres concepts et pensées doctrinales, constituants a priori nécessaires de ce qu’est supposée être la Politique au sens premier. À ce titre, ne peut-on pas dire que le que le Colonel Ratsimandrava fut le dernier homme politique Malagasy digne de ce nom ?
    Ce vide intellectuel et doctrinal que nous laissons se voit naturellement investi par l’Étranger pour « penser » notre avenir à notre place, ce qu’il serait bien bête de ne pas faire selon ses propres intérêts. L’on peut indéfiniment trépigner rageusement et montrer les « coupables » Étrangers du doigt - parfois non sans une certaine justesse - en réalité nous ne pouvons nous en prendre qu’à l’ignorance qui est la notre et qui quasi mécaniquement laisse le champ libre aux « autres ».
    Question sincère : comment en est-on arrivé à ce piètre niveau de nos élites ?
    Possédons-nous le potentiel pour nous hisser au-delà de la gestion journalière des logiques exclusivement mercantiles que nous nous laissons imposer par incompétence ?

    S.

    • 23 janvier à 13:01 | Jipo (#4988) répond à spliff

      Bonjour Spliff.
      Rassurez-vous , vous n’ êtes pas seuls, je sais cela vous fait une belle jambe, mais il semble que ce soit généralisé, le culte de la facilité, du tout de suite, du moindre effort & de la vie facile, auront achevé ce pourquoi nos ancêtres se sont battus .
      Le fait de travailler dur pour l’ éviter à la génération suivante, ( mission accomplie) en a fait une génération d’ assistés, de faibles, de pleutres, qui se feront asservir par ceux qui n’ auront pas eu les géniteurs pour .
      Sans toujours comparer, regardez ce qui se passe en france , qui en est un exemple plus qu’ édifiant ...

    • 23 janvier à 14:47 | Vohitra (#7654) répond à spliff

      Bonjour spliff,

      « Question sincère : comment en est-on arrivé à ce piètre niveau de nos élites ? »

      Avant d’aborder le vif du sujet ayant suscité le questionnement que vous avez formulé, il est utile de mentionner les lacunes en terme de concept et pensées doctrinales qui devraient et qui auraient du animer et accompagner la vie sociétale du Malagasy en ce 21ème siècle. Je dirais lacune car ces pensées ont existé mais n’avaient pas été suffisamment transmises aux générations actuelles et probablement aux futures à venir.

      Le concept philosophique du Malagasy d’antan, je dirai façon de vivre et berceau éducationnel, est basé autour de trois points focaux distincts :
      - la primauté de la vie humaine
      - le respect dû aux aînés et anciens
      - le respect dû à la terre qui est le dépositaire de coutumes et codes sociaux régissant la vie familiale dans le village

      Ce concept était perçu dans la vie quotidienne d’antan, et aisément visible dans les traditions et rites rencontrés et manifestés chez la communauté, notamment la circoncision, la première coupe de cheveux chez l’enfant, l’avènement d’alliance familiale, le nouvel an, les funérailles...
      Ces manifestations traduisent le lien sacré entre l’homme Malagasy et la terre nourricière, et la vie communautaire se doit d’assumer une cohésion sociale apte à faire face aussi bien aux aléas et vicissitudes de la vie que les reproductions des modes de vie caractérisant la société villageoise.

      A partir du moment qu’il y a une coupure, dans le temps et l’espace, ou un abandon de ce lien avec la terre et les facettes de la vie qu’elle véhicule, il y a assurément une perte de repères, et l’homme Malagasy était venu à la rencontre du vazaha en se délestant de son plein gré de ses coutumes, peut être c’est dû à un choc civilisationnel ou par manque de discernement ; le Malagasy a bien voulu copier la façon d’être du vazaha, ses manières et mode de vie, façon de penser et comportement. l’adoption de l’instruction n’a pas facilité aussi l’adaptation à ce nouveau style de vie, en voulant s’ériger comme un vazaha, il a fini par détruire progressivement son âme en abandonnant et tourner le dos au cœur et racines de ses valeurs ancestrales.

      Les élites actuelles avaient, pour la plupart mais pas tous bien entendu, hérité de leurs parents des voitures, terres et maisons, ils sont les héritiers de ceux qui détenaient des positions privilégiées durant l’ère précédant l’indépendance du pays, ils avaient reçu une instruction comparable à celle du vazaha, ils avaient même eu l’opportunité de parfaire cette étude dans les terres du vazaha, et ils ne se gênent plus à se comporter et se positionner volontairement, par condescendance, au dessus des membres de la communauté villageoise d’antan. Cette race d’élite, pour bien se mettre en valeur vis à vis du vazaha, et garder cette position et estime, avait intégré un nouveau cercle et autre organisation différente de celle qu’avait connue ses aînées, clubs et autres mouvements occultes. Ces élites, dans leurs courses effrénées à l’imitation du vazaha, n’ont pas hésité à pervertir et déformer les objectifs de ces organisations en y établissant des codes et manières visant à transformer les pratiques de perfectionnement de l’esprit et connaissance, l’art de l’entraide et du savoir être, en une organisation chantre et foyer du développement de la corruption et délits d’initiés. Et à partir de ce levier, ces élites sont devenus plus tard les uns des hommes d’affaires prospères, les autres des politiciens chevronnés, mais la plupart ils veulent bien se donner l’ apparence de respectables citoyens qui ont bien réussi dans la vie, mais en fait, ce ne sont pour la plupart que des gangsters et malfrats sans scrupules toujours à l’affût de la moindre opportunité pour s’enrichir sur le dos de la masse laborieuse, et dans leur élan de malfaisance, ils ont fini par truster aussi les églises en y livrant leurs âmes brûlés par l’égoïsme et l’indifférence totale vis à vis de la communauté.

      Possédons-nous le potentiel pour nous hisser au-delà de la gestion journalière des logiques exclusivement mercantiles que nous nous laissons imposer par incompétence ? la réponse est dans l’affirmative, mais ce ne sera jamais des actes de mobilisations sociales faciles à entamer et à promouvoir, il faudra des initiatives courageuses dénuées de toutes considérations politiques et identitaires, une lutte efficace et coordonnée qui ne demande que l’appropriation de la part de citoyens avertis de la nécessité d’une justice sociale rendue par un peuple conscient et responsable : abandonner le culte de l’impunité et s’engager dans la bataille de la lutte contre la corruption, et la capture par l’Etat des biens mal acquis.

      Et bien entendu, se réconcilier avec la terre nourricière et ses coutumes...

    • 23 janvier à 17:59 | Turping (#1235) répond à spliff

      Vohitra.
      Clap, clap,
      Bonne transmission des vraies valeurs ancestrales ancrées à la sagesse !

    • 23 janvier à 19:08 | spliff (#5871) répond à spliff

      Bonjour Vohitra,

      Merci à vous pour votre temps consacré au sujet.
      Pour l’information de Tous, votre rappel des principes primordiaux supposés structurer la communauté humaine qui est la notre était effectivement utile, même si lesdits principes ne sont pas en eux-mêmes exceptionnels et se retrouvent sous forme d’une constante chez la majorité des peuplades du monde.
      J’ai espoir qu’étant donné que le Malagasy est enseigné dans nos écoles, la matrice de transmission reste néanmoins disponible même si assurément endommagée par la baisse de niveau et la pression des facteurs exogènes.
      En tant que profane au sujet, je me demande tout de même si nos universités produisent un travail de science politique qui tendrait à identifier des solutions qui soient de nature à donner vie à notre substrat primordial dans une dimension politique, et ce dans le présent contexte moderne. L’idéal avoué étant à mon sens que nous aboutissions au façonnage d’un référentiel qui nous soit propre, qui reflète notre identité, et strictement en fonction duquel nous opérerions nos choix - autant que faire se peut - quant à décider de ce qui est une agression (que l’on rejettera) ou un bienfait (que l’on embrassera) de la part de la modernité et de l’extérieur.
      Comme le suggère Jipo, la problématique ne nous est pas propre, elle est plutôt générale et s’articule globalement selon la dichotomie entre l’Être d’une part, et la Possession matérielle d’autre part, laquelle nous est gavée par le mercantilisme roi comme étant le nouveau dieu dictateur, ceci au détriment de toute notion de solidarité... Le curseur a besoin d’être réajusté en urgence.

      Compte tenu de la réalité crasse des rapports de force qui sévit “sur le terrain”, on peut éventuellement considérer ce type d’exercice de réflexion comme utopique et sans intérêt, mais les soixante dernières années montrent que l’absence de ligne directrice politique et le cantonnement au développement économique (laborieux) sans avoir politiquement formalisé à l’échelle du pays ce que nous sommes [donc ce que nous voulons] mène au désastre... je ne compte pas l’idéologie sous Ratsiraka car in fine il ne servait que sa propre personne et sa cour...

  • 23 janvier à 12:08 | FINENGO (#7901)

    Bonjour.
    Ce n’ai pas une référence.
    Mais attitre de comparaison La France en 2012 avait 303 Généraux en activité, pour les Trois Armées.
    ( Air, Terre, Mer ) Pour 228 656 Militaires des trois armes confondus.
    Et les 303 occupent des Postes Prévu pour le Grade de général.

    Et à Madagascar on a 59 Généraux pour 21 600 Militaires actifs.
    Ce qui revient à dire 1 Général pour 2 Compagnies.
    Une Compagnie compte environ 140 à 150 Soldats.
    Armée exemplaire, des Généraux Commandant d’Unité, du Jamais vu.
    La Fonction d’un Capitaine, assuré par un Général, il faut avoir des Moyens pour en arriver là.

    • 23 janvier à 12:26 | zorey974 (#7033) répond à FINENGO

      Vous faites erreur Finengo ça n’est pas 58 généraux que compte l’armée malgache, c’est 58 NOUVEAUX !
      C’est donc beaucoup plus et sans doute davantage que les 300 que compte la France...
      le ridicule ne tue pas et Isandra trouvera bien à redire que c’est la « fôte » aux vilains colons lol

    • 23 janvier à 12:27 | Gérard (#7761) répond à FINENGO

      21500 hommes pour 59 généraux, quelle misère , même pas 500 hommes chacun, pour leur cirer les pompes ....
      et Arfa, avec ses 900 hommes de la garde, il était quoi alors.... maréchal ?

    • 23 janvier à 15:37 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      @ Vohitra .
      Merci pour cette analyse bien réaliste de la situation .
      Il y a du pain sur la planche, laissée en héritage à ceux qui sauront relever le challenge, pour ne pas dire le défi, laissé par leur prédécesseurs & ainés, et dont : faute d’ être condamnés, seront privés de gloire .
      La jeune génération est seule désignée à cette tache ardue, qu’ elle reçoit en héritage imposé , comme devoir et objectif , une prise de conscience générale et responsabilisation de la société entière est plus que nécessaire et urgente .
      Un programme à lui tout seul , dont les prétendants actuels se gardent bien d’ approcher .

  • 23 janvier à 12:28 | arsonist (#10169)

    58 nouveaux généraux ! Record battu !
    Vérifiez par vous-même.

    http://www.madagascar-tribune.com/Pluie-d-etoiles,15228.html

    http://andryrajoelinaenaction.over-blog.org/article-le-president-andry-rajoelina-a-re-u-les-38-officiers-generaux-promus-pour-l-annee-2013-122095651.html

    Evidemment, il n’y a pas que 58 généraux à Madagascar.
    58 nouveaux généraux, oui. Mais pas 58 généraux.

    Actuellement Madagascar compte beaucoup plus de généraux que la France.
    Mais paradoxalement, l’Armée française compte 10 plus d’hommes de troupes que l’armée gasy. D’ailleurs, dans cette armée gasy, il y a plus de généraux que de lieutenants.

    Contrairement à ce qu’avancent les esprits pervers, une armée doit défendre son peuple, duquel elle est issue, contre les agressions extérieures.
    Et seulement contre les agressions extérieures.

    Défendre une équipe de dirigeants politiques qui se trouve à la tête de son pays, contre une autre faction de politiciens de ce même pays, n’est pas du ressort de l’armée.

    Les combats contre les ennemis intérieurs sont de la responsabilité de la police et de la gendarmerie.
    Les esprits tordus et en même temps dégoulinants de haine contre la France diront encore que des soldats français patrouillent dans les villes françaises dans le cadre de Vigipirate.
    Il est inutile d’expliquer à ces esprits pervers la différence entre Vigipirate et les répressions menées par les troupes gasy contre ... des populations gasy.

    Par contre, il serait très instructif de connaître ce que sera le comportement de cette armée gasy si elle se trouvait en réelle situation de guerre.
    Puisqu’en situation de guerre réelle, elle ne l’a jamais été.

    • 23 janvier à 14:27 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Je ne suis pas fanfaron. Loin de moi l’idée de me prétendre plus informé que RFI .
      Selon un article de RFI, « en décembre 2010 (donc au temps du lapinou), Madagascar compte autant de généraux que la France ». Pourtant, selon RFI toujours, « l’armée française compte 10 fois plus de troupes que l’armée gasy » !
      Au fait, qui connaîtrait le nombre exact de généraux gasy actuellement ?
      Même Hery le sait-il ?
      Il est vrai que seuls les naïfs et les crédules font confiance aux stats officielles gasy.

      http://www.rfi.fr/afrique/20101216-madagascar-rajoelina-nomme-26-nouveaux-generaux

  • 23 janvier à 12:43 | vatomena (#8391)

    Le Colon n’est pas coupable d’avoir engendré une madame Isandra .Madame Isandra est la parfaite représentation de son milieu .

    • 23 janvier à 13:24 | Gérard (#7761) répond à vatomena

      Depuis plusieurs dizaines d’années il n’existe plus de colons que cet organe tortueux aboutissant au rectum et à l’anus, et qui ne sait produire que de la m.....

    • 23 janvier à 15:44 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Chassez le Colon et le naturel revient au galop .Authenticité !!disait Mobutu

  • 23 janvier à 12:50 | KARIBO (#7602)

    Bonjour .
    Voilà donc la réponse du pourquoi du comment .
    http://www.madagascar-tribune.com/Recrutement-reduit-de-60-cette,23559.html
    Il est certain que l’ enseignement n’ a jamais permis de se maintenir au pouvoir, et que de ce fait est quantité négligeable .

    • 23 janvier à 13:18 | Jipo (#4988) répond à KARIBO

      Héhé , vous me l’ enlevez de la bouche, prendre à Pierre pour habiller Paul ...
      Une gestion d’ une habileté réservée à un honoris causa en économie, ne peut qu’ être judicieuse, faute d’ exemplaire ...
      On voit par cette initiative l’ objectif et priorité de cet arriviste incompétent, qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, (ophtalmo oblige) et ne peut de ce fait que commettre bourdes / bourdes, confondre intérêts perso et nationaux, un morceau de plomb avec un d’ argent, (tiens on en parle plus) ?
      A l’ image de son prédécesseur et complice, le rat zoel, , aussi incompétent malgré son diplôme canadien obtenu grâce aux quotas, et dont nous avons l’ application quotidienne sous les yeux, mention tsara ratsy bé .
      & il en redemande le bougre !

  • 23 janvier à 13:05 | Turping (#1235)

    Pour être promu général,, il faut être très proche du pouvoir. Donc, cette nomination est d’ordre politique que du mérite, du travail rendu à la nation (maintien de la sécurité, surveiller nos frontières,...).
    Je me rappelle bien concernant le cas du Colonel Roland Rabetafika. Il aurait fallu attendre 10ans (1968-1978) pour décrocher les étoiles alors qu’en moyenne 4ans. A côté de la compétence d’autant plus qu’il était un (ex-saint cyrien), il y eût un blocage d’ordre politique dans l’affaire Ratsimandrava, l’arrivée de Ratsiraka au pouvoir, les conflits entre merina- côtiers.

    • 23 janvier à 13:43 | Isambilo (#4541) répond à Turping

      Si je me souviens bien Rabetafika et Ratsimandrava étaient sensiblement au même grade dans l’armée française et tous les deux saint cyriens. Par contre, Ratsimandrava a fait l’Algérie et non Rabetafika. Ils sont devenus commandants puis colonels pratiquement à la même époque (suivant la norme de l’armée française). Mais il y a eu un zigue qui les a rattrappé, Rajaonarison. De cette époque date la dérive de l’armée sous l’impulsion de celui qui s’est toujours senti mal dans sa peau : Ratsiraka.

    • 23 janvier à 16:32 | Turping (#1235) répond à Turping

      Isambilo ,
      Oui, ils étaient dans la même génération à saint -cyr les deux bélligérants .Rabetafika Roland (1929 -1991) .
      Ratsimandrava (1931-1975) .,
      Par contre Rabetafika avait une promotion d’avance par rapport à Ratsimandrava .
      - En 1968 ,Rabetafika était déja Colonel tandis que Ratsimandrava au grade de Lieutenant Colonel .
      De 1969 à 1975 ,ce dernier succéda le Colonel James à la tête du commandement de la GN .Le premier malgache à être nommé à ce poste depuis l’indépendance .
      - Enfin ,le coup d’état avorté du Colonel Rajaonarison Bréchard le 31/12/1974 marqua la fin des rennes du Général de Division Ramanatsoa (1906 -1979) /(Promotion Mangin St Cyr de 1931 ,le doyen dans l’armée malgache ).

  • 23 janvier à 13:31 | Jipo (#4988)

  • 23 janvier à 13:32 | Isandra (#7070)

    Madagascar a plus des officiers généraux que la France, fausse.

    Selon les statistiques reprises par le Sénat français, il est dénombré aujourd’hui plus de 5400 officiers généraux, en france : (http://www.senat.fr/rap/l04-154/l04-15420.html).

    • 23 janvier à 14:27 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra

      Eh !!! le Trou de Balle.
      Ne confond pas les Généraux en Activité et les Généraux en Deuxième Section.
      Car en France un Général est à la retraite sans l’être dans l’absolu.
      Généraux en deuxième Sections sont dés généraux à la Retraite.
      C’est toi qui est tordue, et qui ne comprend rien à ce que tu lis.
      Comme d’habitude.
      Relis et Relis encore ce que tu as lu, tu finiras par le comprendre, La VENDRANA.

    • 23 janvier à 14:31 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Vous lisez mal et interprétez les infos à votre sauce !
      "La première section comprend les officiers généraux en activité, en position de détachement, en non-activité et hors cadre, c’est à dire placés dans l’une des quatre positions statutaires.

      La deuxième section se définit par opposition à la première. Elle comprend les officiers généraux qui, n’appartenant pas à la première section, sont maintenus à la disposition du ministre de la défense. Celui-ci peut les employer en fonction des nécessités de l’encadrement et dans ce cas, l’officier général est replacé en première section pour une durée déterminée.
      « L’article 76 du projet de loi permet donc le maintien de la deuxième section des officiers généraux, dont l’institution remonte à 1830. Versés dans le cadre de réserve sans limite d’âge et sans limitation de nombre, ces officiers généraux demeurent théoriquement à la disposition du ministre de la défense. Selon les informations fournies à votre rapporteur, sur plus de 5 400 officiers généraux de la deuxième section, moins d’une centaine sont rappelés chaque année en première section par le ministre (96 en 2002, 94 en 2003 comme en 2004). Ils tiennent des emplois de chargé de mission, de directeur d’exercice, de président de jury de concours, de membre de la commission des recours des militaires ou de « senior concept developper » à l’OTAN. »

      Donc ces 5400 généraux sont des cadres de réserves qui peuvent être appelés en cas de nécessité
      et nous pouvons même affirmés qu’ils sont en majorité des personnes en retraites .
      Galliéni par exemple a repris du service en 1914 pour pour la 1 er guerre mondiale ,alors qu’il était en retraite et atteint d’un cancer
      Les autres sont appelés « en réserve » et ils ne sont pas nombreux (une centaine) comme on peut le lire dans ce paragraphe .
      L’espérance de vie en France tourne autour de 83, 84 ans pour les hommes .
      Donc ces 5300 en retraite sont sortis de l’active en 20 ,22 ans environ ,ce qui nous donne une moyenne de 5300/20= 265 par an !
      Ce qui est proche du chiffre des 300 généraux annoncés dans un post ce matin !

      Calculé le nombre de généraux malgaches en retraite et vous obtiendrez un chiffre faramineux !

      Isandra ,
      faut lire consciencieusement les sites que vous visitez !
      C’est tellement simple de racontez n’importe quoi à des gens qui ne demandent que cela !

    • 23 janvier à 14:41 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Qu’ attendez-vous pour leur donner le même salaire, le RSA, le RMI, les alloc et avantages sociaux pour le même nombre d’ habitants ?
      Comparez ce qui l’ est et non ce qui vous arrange .
      Vous dilapidez l’ argent public, plus que stupidement et prétendez gouverner un Pays ?
      Engraisser des individus déjà bien pourvus au détriment de la santé, l’ Education, et la sécurité , il faut etre trisomique ou Malgache ?
      Si engraisser des fils de, ventripotents assurait la moindre sécurité cela se saurait , votre mentor en a promu et arrosé d’ étoiles, y-a-t-il eu moins de vols, d’ attaques, de kidnappings, de détournements, de sécurité ?
      & l’ honoris causa , qui vaut pas mieux : fait pareil 🤪 !

    • 23 janvier à 15:35 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      FINENGO le Sénile et ALI,...

      A Madagascar, c’est pareil(presque même système, French,...), il y a deux catégories des officiers généraux de la première section et de la deuxième section,...

      Plusieurs généraux partent en retraite(59 ans pour le général de brigade) après leur promotion,...L’octroi de ladite promotion est conditionnée par la promesse d’un départ à la retraite dans les six mois suivant leur nomination.

    • 23 janvier à 15:52 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra
      Si nous ne vous connaissions pas nous aurions pu penser à une erreur de votre part .
      Mais si vous mentez effrontément c’est uniquement pour plaire a vos compatriotes et c’est seulement votre but .
      Quelqu’un d’honnête et intègre présenterait au moins un méa culpa ,mais ce genre de modestie ne vous sied guère .

  • 23 janvier à 14:45 | akam (#7944)

    - Je reitere ici mes precedents post a propos de l’armee, comme quoi ce pays a besoin de militaires. Mais les corps d’armee sont mal structures. L’ile est exposee a de multiples menaces qui n’ont plus d’origines identifiees. Et ce n’est pas une unite de defense etrangere quelconque comme a evoque Vohitsa hier qui garantira la surete des gasy. Vu la structure de l’armee gasy actuelle et les differents contextes internationaux marquant la complexite de la mondialisation (EI, conflits territoriaux, piraterie, peches sauvages…), la republique est mal organisee pour defendre contre toutes attaques etrangeres.
    - Bien sur que l’appartenance aux Nations Unis est un atout mais c’est loin d’etre une garantie ! Nous ne pouvons nous en prendre qu’a nous, en cas d’attaque. A ceux qui vociferent sur la France, inutile car c’est l’un de nos partenaires fiables a qui on peut compter ! Cependant comme j’ai bien souligne, aucun PRM n’a vraiment songe a batir et a structurer une vraie armee depuis l’independance. Cela se voit d’apres l’absence de casernes construites apres l’independance, la maintenance des vieilles casernes heritees de la colonisation, leurs vetustes, leurs capacites…
    - C’est plutot cette armee qu’il faudra equiper, moderniser…et notamment soutenir mais pas ceux qui vont la quitter afin de sucer « leurs biberons » ! Car voila 58 nouveaux generaux, senses defendre intra-muraux l’ile et pas nos cotes…car il n’y a pas d’amiraux et ni meme de corps des marines. Ne pas oublier que c’est une ile avec 5000km de cotes, territorialement vulnerables. Cela se comprend lorsque certains habitants fuient leurs villages cotiers des l’apparition de bateaux suspects ! A juger cette mandature, l’armee est apparemment la seule institution republicaine qui a promu par anciennete.
    - Pourquoi ? le PRM, loin d’etre inculte, n’a aucune consideration de cette institution. Promouvoir sans merite n’est plutot qu’un mepris du grade de general ! En tant que chef des armees, il peut meme instituer un numerus clausus base sur l’equilibre « homme-femme » et les besoins regionaux (1 general/region/an). A titre d’exemple, c’est republicain d’etablir des criteres afin de promouvoir 22 generaux meritant issus respectivement des 22 regions de l’ile.

  • 23 janvier à 15:05 | ratiarivelo (#131)

    ALI BABA et les 40 voleurs de COCHONS************ si Vous ne comprenez pas la langue des nos ANCETRESMALAGASY : demandez d’abord à VOS entouragessssssssssss************ ou l’avis des autres OK ? Mr.ALIMACHIN****A BON ENTENDETEUR SALUT***

    • 23 janvier à 15:25 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ratiarivelo

      Ratimachin ,
      Tes posts sont incompréhensibles et sans doute aussi pour tes compatriotes !
      Alors un personnage qui s’exprime ainsi ne doit pas attendre qu’on le comprennes .
      Pour ma part ,tes écrits ne m’intéresse pas et semble être posés pour faire passer certains autres que vous n’aimez pas voir en 1 ère page !
      Tu est payé combien pour faire ce job ingrat ?
      Sinon mon pseudo ,vérifie ,c’est sans les 40 voleurs !

  • 23 janvier à 15:15 | Vohitra (#7654)

    Peut être que vous vous rappelez tous de cette petite histoire, c’est pas si loin que ça, c’est un peu récent quand même.

    Il y avait eu un Colonel, disons un proche d’un Amiral, et il n’avait plus mis les pieds dans une caserne depuis quatorze années consécutives, et pendant ce temps, il s’est converti dans le secteur privé, et entre-temps aussi, il avait fait une immixtion dans la gestion d’une société d’Etat.

    Dans un souci d’équilibre et d’acrobatie dont lui seul connait le secret, l’expert avait bien voulu le nommer à diriger une équipe, et afin de pouvoir le mettre dans la position adéquate, le chef a décidé de lui octroyer le grade de Général étant donné qu’il aura plus tard à donner des ordres à d’autres plus gradés que lui, et il a été tout simplement promu.

    Malheur pour lui, il a fini par se faire lessiver comme un malpropre, à force d’avoir gagné son grade le plus facilement du monde, c’est devenu aussi facile de l’enlever de son piédestal, on ne lui a même pas demandé son avis ni le respect de la procédure pour son éviction.

    il y en a même avant lui, un Colonel en position de disponibilité depuis belle lurette, et afin de pouvoir le nommer à la même position que celui d’en haut, on lui a octroyer le grade de Général.

  • 23 janvier à 15:26 | FINENGO (#7901)

    @ zorey974
    Oui j’ai bien vu que c’étaient des nouveaux, mais déjà même 59 Généraux pour 21 000 Soldats en content parmi les soldats les officiers inférieurs au Grade de Général.
    Au Sein de cette Armée Malgache il doit y avoir plus d’Officiers tous Grades confondus que des vrais Soldats. C’est une Armée d’ avenir. lol.
    A vrai dire leur ennemi est le Peuple, car ils en ont tué plus que des vrais ennemis, et ceci depuis le Bouffon de Ratsiraka, car je n’en vois pas d’autres.
    Les Dahalos leur tiennent tête, alors on pourra se poser la question de savoir quel Genre d’instructions Militaires que l’on inculque aux Militaires Malgaches, et quel type de commandent donnent ces Généraux.

  • 23 janvier à 15:29 | kartell (#8302)

    En nommant 58 généraux supplémentaires, le pouvoir tente de s’assurer la bienveillance de l’armée pour les mois prochains, sorte d’assurance tous risques, présidentielle afin d’éviter toute mauvaise surprise…
    Mieux vaut, ainsi, prévenir, que guérir, la leçon de 2009 a été retenue et apprise, étonnant, non ?….
    Le prétexte présidentiel, à cette flopée de distribution abusive d’étoiles, serait de renforcer la sécurité dans des brousses du Sud où cette espèce, en voie de prolifération dans la capitale, est inconnue dans cette cambrousse profonde et hostile !….
    Un miracle est donc prochainement attendu et les résultats devraient devenir de la simple routine de bisasses sauf qu’on peut douter d’une telle finalité, tant l’évidence du flop est inéluctable !….
    Qu’importe puisque l’essentiel n’est pas à chercher dans les futurs résultats mais dans les nominations présentes qui agissent en excellents tranquillisants et euphorisants pour une grande muette, qui n’a jamais aussi bien porté son nom !….
    De toute évidence, la stratégie électorale présidentielle se fait jour de plus en plus en dévoilant ses grosses ficelles en donnant la priorité, absolue, aux éléments essentiels d’une réélection : la complicité assurée de l’armée que l’on vient de gaver, gage indispensable pour y parvenir !….

    • 23 janvier à 17:35 | akam (#7944) répond à kartell

      - Le miracle est instantane ! un general ne peut forcemment contraindre ses soldats a braquer sur la foule pour dicter le nom du candidat a elire.
      - On est en 2018, il n’y a aucune evidence dans les temps qui courent...que HRM sera l’elu ! t’as bien revele les bourdes autour de la nomination de Arfa dans les arcanes du pouvoir. Et ce n’est pas fini !
      - C’est clair que HRM tient par tous les moyens en sa possession a s’accrocher au pouvoir ! mais on n’est qu’en janvier.
      - Che Guevara a toujours brandi : le « hasta siempre ».

    • 23 janvier à 17:46 | tiryco (#9153) répond à kartell

      tres bien résumé , bravo

    • 23 janvier à 19:26 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ akam

      L ’armée est en position de force, tous les cinq ans, elle laisse venir pour faire monter les enchères mais ici, le pouvoir a anticipé le phénomène pour rester maître et verrouiller la situation….mais, rien ne dit, qu’à se hâter trop rapidement, dans cette tâche ingrate, cela suffira car il reste, encore de longs mois, avant l’arrivée finale, délai que pourrait amener cette armée, chouchoutée, à demander un petit supplément de gâterie, histoire d’insister sur son rôle incontournable !….
      La précipitation du président démontre sa volonté féroce de rester au pouvoir mais il est loin de maîtriser tous les paramètres de cette présidentielle, d’autant que dans cette armée subsiste plusieurs mouvances dont certaines, aujourd’hui, doivent ronger leur frein en attendant leur revanche !…..
      « une armée qui n’a plus le soutien d’une société, en devient vite le danger ! »

    • 23 janvier à 19:41 | spliff (#5871) répond à kartell

      Bjr kartell

      Ficelle énorme en effet...
      Fonctionnera-t-elle ? Qui sait ?
      Avons-nous un état des lieux des factions existantes au sein de l’armée ?
      Est-il possible, le cas échéant, de toutes les verrouiller de son côté par de simples promotions ?
      Un Sous-off molestant un Amiral sans pudeur devant les caméras, cela s’est déjà vu chez nous...

    • 23 janvier à 22:21 | kartell (#8302) répond à kartell

      Bonsoir spliff

      Il ne fait aucun doute que l’armée n’est pas un bloc homogène puisqu’à chaque quinquennat, les pluies d’étoiles pleuvent, créant, ainsi, des clans qui ne voient que par leurs bienfaiteurs, d’autant qu’au président suivant, ils deviennent, ainsi, les nouveaux parias !….
      D’autant qu’avec bientôt 5OO généraux, l’unanimité de groupe devient une gageure et le silence, qui entoure cette armée sur ses états d’âme éventuels, est essentiel mais si sa réalité peut être, sérieusement, mise en doute, qu’importe, puisque c’est l’unité de façade qu’il faut afficher devant son bon peuple….
      Le pouvoir de l’armée a phagocyté celui des politiques qui ne sont plus qu’à la remorque du fusil et de la kalachnikov …..

    • 24 janvier à 01:05 | spliff (#5871) répond à kartell

      Bonsoir kartell,

      Ce sont plus les risques d’éclatement de conflits ouverts en son sein qui m’interpellent au delà des deux où trois bricoles ridicules évidentes...
      Avec maintenant 500 têtes officiellement capables de “penser” (sur le papier)...

  • 23 janvier à 16:11 | Behantra (#9165)

    Question

    Combien parmi ces nouveaux promus sont St Cyriens ??

    Je vais vous raconter une anecdote

    En 1989 , début d’année j’étais avec des amis St Cyriens (je ne le suis pas) pour aller présenter des voeux au Président Ratsiraka à Yavoloha

    Quelle ne fut ma surpprise quand j’ai vu que les St Cyriens se trouvaient à gauche , en face de Ratsiraka, et les ’sortis’ du rang à droite

    Et chaque groupe avait leur interlocuteur pour présenter se voeux au président

    Au déjeuner , je ne pouvais plus me retenir et j’ai posé la question suivante :

    Comment se fait t’il qu’en temps que militaires venus présenter vos voeux il y eut deux groupes

    Réponse :

    Pour éviter la contamination , il ne faut jamais mélanger des fruits pourris avec les hauts de gamme

    A ceux qui se disent très au courant de ce qui se passe à Iavoloha : les ACMILIENS sont t’ils toujours si pourris que cela ??

    • 23 janvier à 16:19 | Turping (#1235) répond à Behantra

      Behantra,
      « A ceux qui se disent très au courant de ce qui se passe à Iavoloha : les ACMILIENS sont t’ils toujours si pourris que cela ?? »
      - Non,les ACMILIENS issus ,je dirais des 13 premières promotions avaient de bonnes formations (bonne éthique ).
      Rappel ; Thomas Sankara était un ancien sortant de l’ACMIL ,la preuve !

    • 23 janvier à 17:25 | akam (#7944) répond à Behantra

      - A te lire, on dirait que l’histoire se repete !
      - Houlala loin d’etre de la science fiction, ce sera donc la « vraie guerre des etoiles » car en 2013 ANR a deja anticipe des nominations du genre (objectif election PRM), cette fois-ci HRM a copie la meme procedure. Ce sera une bataille ou les generaux imperiaux de HRM s’opposeront contre les generaux rebelles.
      - Serait-ce du cinema ou des trucages en tous genres tiendront de charpente de l’œuvre artistique ou plutot des astuces impliquant des vrais-faux informaticiens rodes pour rajouter des sequences virtuelles ou l’apparent perdant du vote decisif se verra plutot vainqueur en franchissant le curseur des 50% de votants, symbole d’un vote democratique !
      - Loin d’etre caricatural, on verra donc ces deux types de generaux, les « Jedi » premiers proches du pouvoir et fraichement promus occuper une posture defensive face aux autres generaux rageurs plutot affames (Sith) qui lutteront afin de dominer la galaxie.

    • 23 janvier à 23:11 | olivier2 (#9829) répond à Behantra

      AU beau pays Madagasikara

      Des malagasy installes en France..et CHIANT sur la France comme bien d autres...tout en jouissant d une liberte totale d expession..

      Des malagasy nous expliquent..en tant que pro RA 8 CONFIRMES..qu ils presentaient leurs voeux au communiste Ratsraka..
      Ratsiraka etant reconnu.par eux meme comme un ASSASIN.

      L imbroglio Malagasy depasse l entendement !

      PAuvre tsidininka..pauvre pays..

      LA misere qui vous entoure n est ni plus ni moins que le resultat de votre propre ...

      Je ne trouve pas les mots...

      Beurk

  • 23 janvier à 16:30 | ratiarivelo (#131)

    ALI BABA et les 40voleurs des cochons**********Voici un PROVERBE PUR MALAGASY pour vous :Raha JERENA:VOUS)toa olon-kendry :VOUS tantelty fiandry ANDRIANA ; kanjo nony dinidinihina, toafanambonim-bary fiandry ALIKA*** veut dire : A VOUS VOIR , on l’aurait pour un SAGE :VOUS , pour du miel digne d’un roi, mais à l’examen, c’était le dessus du cuit, bon pour un chien ***donc à bon entendeur salut

    • 23 janvier à 16:52 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ratiarivelo

      Rati truc
      Tu traduis aussi mal que tu écris .
      Je connais vos insultes sur les chiens et te les retourne !
      Marche à l’ombre, ducon !

  • 23 janvier à 16:46 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    Tellement tu me dégouttes, que je te dis Oui.
    Tu as bien raison la Dondrona, vendrana.
    Vas soutenir ton DJ Bac-7.
    Tu maîtrise plus que moi ce qui se passe à l’ Armée.
    Quelle belle M.erde alors !!!

  • 23 janvier à 17:10 | FINENGO (#7901)

    @ Turping
    Bonjour.
    Par curiosité car il me semble que vous avez quelques connaissances à l’intérieur de l’Armée Malgache et aussi de son fonctionnement certainement.
    Pourriez-vous me dire, combien de ses Généraux auraient fait l’ école de Guerre, qui n’existe pas à Madagascar bien sure , mais en règle général ils le passent dans d’autres Pays où ça existe. En France c’est à Paris.
    En France pas un Chef de Corps n’aurait pas le Brevet de Guerre, avant de prendre le commandement d’un Régiment qui aurait 1000 à 1200 Hommes, où une fonction équivalente.
    Et ceci de fait, toujours en France Pas un Seul Officier ne peut prétendre à être Général sans le Brevet de Guerre, ce qui est compréhensible.

    J’ai connu à Antsirabe en 1973 un Ancien qui était aussi au sein de l’armée française, un certain Radaody il était de grade de Commandant et il Commandait l’ école des Cadres. Qui est décédé depuis, mais il était Général aussi d’après ce que j’ai pu entendre.

    • 23 janvier à 19:05 | Isambilo (#4541) répond à FINENGO

      Et il a écrit un roman sur fond de 1947.

  • 23 janvier à 18:07 | diego (#531)

    Bonjour,

    On parle ici un pays qui occupe le 5e rang des pays les plus pauvres de la planète, de mémoire, avec un PIB/annuel de moins 400 usd/habitant, et un PIB/annuel de moins de 10 milliards usd. Ce sont des donnés qui sont stables depuis plus de cinq ans.

    Je ne pense pas que les politiciens malgaches et un des candidats à la prochaine élection présidentielle oseraient challenger ces chiffres. Autrement dit, la classe politique et les autorités politiques du pays acceptent et croient fermement donc que leur pays :

    - occupe bien le 5e rang des pays les plus pauvres de la planète !

    Maintenant, les citoyens doivent se poser la question et, à mon sens, essaient de comprendre la/les origines des problèmes qui semblent visiblement très difficiles à résoudre pour les élites malgaches.

    Il faut jeter un regard suspicieux sur les structures politiques du pays. Il est raisonnable de dire que Madagascar est un République. C’est un pays qui a hérité le système politique et les Institutions françaises dont le monde entier peut témoigner que c’est un système et des institutions démocratiques et fonctionnent parfaitement bien.

    On peut donc assumer et dire raisonnablement que les problèmes ne sont pas le système politique et pas du tout les institutions.

    On serait tenté de continuer à chercher, mais je pense qu’on vient de trouver l’origine des problèmes malgaches, l’économie étant extrêmement liée à la stabilité politique du pays pour tout ce qui relève des décisions nationales.

    Ce qui fait dire que Madagascar a deux problèmes majeurs :

    - un, une instabilité politique, et deux, une instabilité institutionnelle, récurrentes !

    L’origine de tous problèmes, pour un pays, est toujours politique, qui déborderait sur autres choses....

    Maintenant, on peut analyser calmement la faisabilité des programmes des futurs candidats à l’élection présidentielle.

    Il ne faut plus perdre de vu l’élection présidentielle. La classe politique est déjà en campagne électorale.......Faire Madagascar un pays émergent.....nommer 58 nouveaux généraux....révision constitutionnelle.....sortir le pays de la pauvreté......

    • 23 janvier à 18:14 | Jipo (#4988) répond à diego

      « .Faire Madagascar un pays émergent.....nommer 58 nouveaux généraux....révision constitutionnelle.....sortir le pays de la pauvreté...... »
      Voilà enfin un programme comme on l’ aime, comment ne pas y avoir pensé plus tôt ???
      DIEGO prézident !!!

  • 23 janvier à 18:51 | marcamada (#7965)

    quel scandale ! Madagascar possède le plus grand nombre de généraux au Monde versus le nombre de militaires à commander...faut le faire quand même ! Le pays des plus pauvres au Monde, qui n’a jamais connu d’invasion extérieure ni la guerre civile. Que fait la communauté internationale de tolérer qu’un tel gouvernement appauvrisse ainsi son peuple en « engageant » tant de subalternes pour protéger monsieur le président ?...Et le,peuple, pauvre peuple si patient et souriant malgré tout, qu’attend-il pour arrêter de prendre tout à la légère, au jour le jour ; comme l’a écrit le Père Pédro : « insurgez-vous », ne serait-ce que pour donner des maux de tête à ces profiteurs de leurs pouvoirs, et non pas je le souhaite de tout cœur, pour qu’ils brandissent encore et encore les armes au moindre mouvement de contestation, comme tous les gouvernants de ce pays n-ont su que faire depuis plus de 60 ans !

  • 23 janvier à 19:07 | vohitsara (#8896)

    Halefa Rajao a ! Foano daholo ny grady 2eme classe ka hatramin’ ny Lt.Col. , fa dia hataovy kolonely sy jeneraly daholo ny miaramila, ny zandary sy ny polisy e !
    Garantie 100% amin’ izay ny réélection ary darofan’ ny tontons macoutes izay mitady hidrikina !

  • 23 janvier à 20:17 | walesa (#5863)

    La fin de la journee arrive, faisons -nous donc un resumé de ce FORUM :
    Resumé : Il y a une grande inflation de valeurs militaires au sein de l’Arme Malgache... Ou plutot une terrible devaluation de grades ! Bientot un général malgache va valoir 1 centime ou iraimbilanja ariary , ha ha ha ! Mais quelle comedie !

  • 23 janvier à 20:24 | ETHAN (#9769)

    Bonjour Vohitra, Spliff et Turping

    Ceci n’a rien directement à voir aux nouveaux généraux mais je souhaite rebondir aux textes de SPLIFF, VOHITRA et TURPING.
    Le Malagasy Fomba ou bien la Culture en quelque sorte, étant une des bases fondamentales de la personnalité de chacun, nourrit aussi la mémoire collective d’un peuple. C’est bien de ce dernier que vienne sa transmission vers la génération suivante quand elle survécut.
    La notion de Culture est ancrée de façon ancestrale et continue dans certains Pays de l’extrême orient que je connais bien. Et elle est l’une des dimensions de la réussite de leur émergence vers ce présent progressif.
    En Afrique, certaines religions avaient bafoué cette notion de Culture, car elles ont affaiblis ou entravé cette personnalité collective. Je pense me faire comprendre là-dessus.

    Quant à la terre évoquée dans le sens où Vohitra l’a suffisamment décrite, je ne cesse aussi de le dire ici, que le Pays Africain qui tient la bonne Governance des Matières premières, maitrisera structurellement son avenir.
    En effet je crois parfaitement à ce que dit aussi Vohitra que les Pays dits actuellement avancés ou industrialisés voudront bien utiliser à leur fin ces diverses richesses africaines, au service d’un virage inéluctable de leur development. D’ailleurs certains conflits actuels le prouvent suffisamment. L’avenir est en aussi en Afrique … …

    Qui plus est, la suprématie rampante du rendement du capital (y compris le savoir comme Google, Facebook ou Amazon détient, …) au détriment des revenus des salaires est toujours en train de ronger continuellement l’Europe et les USA où la distribution de la valeur ajoutée est totalement bridée par la puissance des Actionnaires (Stock Market Dividend).

    Merci encore.

    • 23 janvier à 22:43 | olivier2 (#9829) répond à ETHAN

      « Qui plus est, la suprématie rampante du rendement du capital (y compris le savoir comme Google, Facebook ou Amazon détient, …) au détriment des revenus des salaires est toujours en train de ronger continuellement l’Europe et les USA où la distribution de la valeur ajoutée est totalement bridée par la puissance des Actionnaires (Stock Market »

      AU beau pays Madagascar...personne ne dira a cet intervenant..qui se croit..sans doute du fait de ses origines..non seulement SAVANT mais egalement IMPORTANT’..

      AU Magnifique pays MADASCAR. Le monde entier se moque, sans que les pretendus genies ne se remettent jamais en question..

      Oui , c’ est bien par manque d intelligence et d humilite...que Madagasikara se meurt..

      rien d autres..nothing else...

      de la a croire que mon post génera une meditation ?

      NANNNN

      Alefa
      PS : pour razaka
      pourquoi n as tu pas cree Facebook, google...etc ?
      et SURTOUT : pourquoi les jalouse tu ?
      Gasy story my friend...Gasy story and nothing more..

  • 23 janvier à 20:53 | LeFou (#10163)

    Quelle est la solde d’un général de brigade ? Il y a t-il des « à côtés » en plus ?

  • 23 janvier à 21:08 | FINENGO (#7901)

    @ isambilo
    23 janvier à 19:05 | Isambilo (#4541) répond à FINENGO ^

    Et il a écrit un roman sur fond de 1947.
    ====================================
    Certainement suis trop bête, que je ne peux vous dire, de quoi vous vouliez me parler.
    D’autant plus en faisant illusion à 1947.
    Soyez plus explicite.

    • 23 janvier à 21:49 | Marika (#9389) répond à FINENGO

      Une chose est sûre dans tout cela,le prochain président n’hésitera pas a en promettre aussi une soixantaine de plus pour garder ses arrières.

  • 23 janvier à 21:35 | olivier2 (#9829)

    LOL MDR - TOUT VA BIEN

    Aujourd’hui j’ai eu l’immense privilège de lire un post...celui du forumiste Vohitra, en réponse à Spliff qui le questionnait quant au « piètre niveau de nos élites »..

    Jusqu’ici..tout va bien..Personne ne peut reprocher à Spliff de constater que ses « élites » ne sont que des...bah des comme lui en fait..
    Je sais c’est dur..mais c’est la réalité...

    Le problème..c’est l’atterrissage..et Spliff semble être expert en la matière ( HUMOUR)

    J’ai donc lu avec la plus grande attention les réponses, les recommandations du Forumiste Vohitra, qui semble jouir ces derniers temps d’une certaine AURA.

    En lisant les réponses du Forumiste VOHITRA, je n’ai pas pu m’empêcher de noter quelques phrase « choc »

    je les cite :

    1)

    « l’homme Malagasy était venu à la rencontre du vazaha en se délestant de son plein gré de ses coutumes, peut être c’est dû à un choc civilisationnel ou par manque de discernement ; le Malagasy a bien voulu copier la façon d’être du vazaha »

    2) « en voulant s’ériger comme un vazaha, il a fini par détruire progressivement son âme en abandonnant et tourner le dos au cœur et racines de ses valeurs ancestrales. »

    3) « Cette race d’élite, pour bien se mettre en valeur vis à vis du vazaha, et garder cette position et estime, avait intégré un nouveau cercle et autre organisation différente de celle qu’avait connue ses aînées, clubs et autres mouvements occultes. Ces élites, dans leurs courses effrénées à l’imitation du vazaha, n’ont pas hésité à pervertir et déformer les objectifs de ces organisations en y établissant des codes et manières visant à transformer les pratiques de perfectionnement de l’esprit et connaissance.. »

    Un truc TRES RIGOLO..c’est QUE PERSONNE NE S’EST OFFUSQUE !!

    Meme pas JIPO !

    MDR XPTDR

    Bienvenue à Madagascar !

    Monsieur Vohitra : vos propos sont inacceptables, scandaleux ; racistes et surtout CEPAMAFOTISTES.

    Mais je vous reconnais une certaine forme de franchise ..qui manque à votre ami tsisdininka

    Et..UNE FOIS N’EST PAS COUTUME...personne n’a réagi..

    COMME D’HAB

    Cependant, je souhaite et milite Vivement pour que TOUS les étrangers qui contribuent de près ou de loin aux financements - eux mêmes directs et indirects - soient informés de vos ( et je parle ici d’une pensée collective que vous avez su résumer brillamment) pensées à leur égard.

    Oui Monsieur Vohitra, si le bailleur sait à quel point il est insulté (cf vos propos ci dessus reportés), il risque de ne plus vouloir payer..

    Charge à vous de le convaincre

     :)

    • 23 janvier à 21:57 | KARIBO (#7602) répond à olivier2

      Oui Olivier meme pas JIPO allez savoir pourquoi ...

    • 23 janvier à 22:11 | olivier2 (#9829) répond à olivier2

      Monsieur Karib-jipo

      Je sepa cepamafote

    • 23 janvier à 23:34 | spliff (#5871) répond à olivier2

      Olivier,

      Votre fixette fébrile sur ce que vous appelez le cepamafotisme décrédibilise votre propos en vous entrainant dans des suppositions erronées motivées par la seule hystérie de “vous payer” ceux dont vous espérez qu’ils fassent partie de cette élite délinquante.
      Est-il question sur ce forum de mérites personnels ?. Venez-vous ici pour jouer à qui a la plus longue ? Dans une telle logique accusatoire qui semble être la votre, est-ce que quelqu’un vous interroge sur vos mérites personnels dans ce qui a permis à la France de tenir sa place encore avantageuse dans le monde ? Ou encore d’aucuns vous interrogent-ils sur vos responsabilités personnelles dans le déclin civilisationnel qu’elle commence à accuser ? (À mon grand regret car j’aime ses valeurs et son peuple). Alors selon quelle logique vous permettez-vous de prendre à partie les mérites personnels d’intervenants dont vous ne connaissez rien à part quelques avis sur quelques sujets discutés ici ?
      Êtes-vous à ce point dépourvu de discernement pour verser dans la condescendance alors que votre seul petit mérite sur ce forum ne se résume qu’à enfoncer les portes ouvertes de la facile distribution des mauvais points sur les causes de notre désastre ?
      Je disais à Jipo hier qu’il était dommage que la majorité des intervenants du forum ne s’en tienne qu’à défendre des positions de principe en faveur de leur “camp”... effectivement cela requiert un certain courage que de concéder certaines vérités à son interlocuteur lorsque son propre ego s’en trouve touché.... avez-vous jamais eu ce courage en reconnaissant au moins quelques méfaits de la colonisation ?

      Avez-vous envisagé que l’abandon de sa propre culture puisse engendrer des pertes de repères de telle sorte que le processus en question puisse être décrit comme objectivement traumatisant sans pour autant signifier une attitude hostile raciste ou insultante envers la nouvelle culture embrassée ? Gageons que vos enfants - qui ont la double culture si je me souviens bien - puissent vous éclairer sur le sujet et sincèrement vous aider à sortir de l’apparent nombrilisme paranoïaque qui semble vous caractériser...

      Je ne doute aucunement de votre aptitude à vous extirper du carcan idéologique de la gauche bien pensante dont les limites consistent à ne s’en tenir qu’à l’écume des choses et à crier au racisme de manière pavlovienne dès que les tentatives de compréhension sérieuses commencent...

    • 24 janvier à 01:16 | Jipo (#4988) répond à olivier2

      @ olivier .
      Je pense que Spliff vous aura répondu bien mieux que ce que je ne saurai le faire !
      Quand vous avez quelqu’ un qui a l’ humilité & lucidité de Vohitra , qui énonce & analyse clairement, la situation et les raisons qui l’ ont amenée, il n’ y a rien à rajouter autre que chapeau l’ artiste, ce qui ne semble pas vous interpeler, voir vous faire l’ effet inverse de celui attendu, voir escompté .
      En effet il n’ y a rien à rajouter, ce que Karibo semble vous avoir souligné ?
      Comme paolo qui accuse un Zanadralambo qu’ il ne comprend pas ou du moins fait exprès de ne pas comprendre, voir vous mettre plus bas que ceux que vous voulez rabaisser, par jeu, défi , provoc, puisque ce n’ est pas de la bêtise, quel qualificatif utiliseriez-vous ?
      En effet je ne comprend pas, soit j’ ai du rater un épisode, soit mes facultés me font faux bond ?
      Devant ces analyses, comme l’ apport de Razaka, ce jour , non seulement je dis merci, mais rajouterai sans vous provoquer : respect !
      Il y a quelque chose bien à la mode c ’est : « pas d’ amalgame ou stigmatisation », et pourtant quelques uns sur ce forum ( et pas des moindres, ni plus mal lotis , semblent étreindre plus que de raison), non les Malgaches cultivés ne sont pas responsables de l’ acculturation de leurs compatriotes, pas plus que des boloré, bettencourt, ou niel sont responsables des licenciements, ou des sans dents , du blaireau moyen incarné par groland, et caractéristique de la majorité des français , vous êtes suffisamment perspicace, pour ne pas sombrer dans cette facilité, que l’ on doit laisser à des rabri, isandra ou assimilés .
      Nothing else .

  • 23 janvier à 23:02 | marcamada (#7965)

    ce que je trouve déplorable et de mauvais augure pour l’avenir politique de ce pays, c’est que les Malgaches se déchirent entre-eux, particulièrement sur ce forum, où chaque argument de l’un et de l’autre est vu comme une insulte personnelle de l’un et de l’autre...on en vient à perdre le cours de la discussion, le sujet principal disparaissant sous des tonnes d’injures. A quand un mouvement du peuple rassembleur ? non pas basé sur le passé, mais sur la réalité quotidienne difficile des Malgaches...

  • 23 janvier à 23:52 | diego (#531)

    Bonjour,

    Maintenant, une fois qu’on a compris que les problèmes sont l’instabilité politique et institutionnelle, il faut chercher comment les résoudre. La solution est politique.

    Justement, nommer 58 nouveaux généraux est une mauvaise politique. Cette nomination va en fait affaiblir l’Armée. Pourquoi ? Une nomination, plutôt administrative que tactique. Pour lutter efficacement contre le Dahalo et d’une manière générale, l’insécurité, il faut avant tout une politique de développement économique, qui créerait des emplois pour faire dimunier le chômage de masse...et une Armée plutôt bien formée, bien équipée.....assez rapide donc...les généraux alourdissent l’Armée !

    La stabilité politique et Institutionnelle sont liées avec une politique de développement économique. Le développement économique dépend essentiellement de la stabilité Institutionnelle en fait.

    On ne va pas exiger de Madagascar une maturité politique qu’il n’a pas. On peut bien être tolérant envers les dirigeants. Je n’ai rien contre la promotion, mais j’ai du mal à comprendre pourquoi le régime n’a jamais réussi à mettre en place une politique de développement économique, et n’a jamais arrivé à assoir sa légitimité.

    Il faut toujours revenir aux fondamentaux :

    - de la justice, du progrès économique et social !!!

    Madagascar est un pays en faillite. On ne va pas l’embellir. Une faillite exige des réactions, immédiates, et quelques réflexions quant à l’avenir à moyen et à long terme du pays.

    Il faut porter attention à l’intérêt individuel, intérêt social et poser quelques grandes questions sur la tension entre ces deux intérêts :

    - sur la mondialisation ; l’économie de l’information ; le réchauffement planétaire ; l’épuisement des ressources naturelles et l’instabilité économique, bien sûr mondialement qui affecte l’économie des pays pauvres.

    Il faut bien préparer les élections. Si elles se déroulaient bien, une stabilité politique et Institutionnelle seraient à la portée de mains pour le pays. Le pays bénéficierait immédiatement de l’assistance technique et financière des Bailleurs des Fonds.

    Il serait facile en ce moment là de réformer l’Armée et la Justice. Deux institutions dont la stabilité et la fiabilité intéresse au plus haut niveau les Bailleurs des Fonds et les investisseurs privés.

    • 24 janvier à 00:44 | marcamada (#7965) répond à diego

      pour ma part j’ai déjà transmis aux gouvernements Canadiens et Français cette nouvelle et ma réflexion ;si ce n’était que de moi, toute aide monétaire directe versée pour ci et pour ça au gouvernement serait suspendue, comme celles qui ont été versées pour le dernier épisode de la peste qui d’après moi a été gonflé pour justement recevoir de l’argent « frais » rapidement !...oùest allé une bonne partie de ces fonds d’aide ?...

  • 24 janvier à 00:38 | marcamada (#7965)

    ce que je trouve déplorable et de mauvais augure pour l’avenir politique de ce pays, c’est que les Malgaches se déchirent entre-eux, particulièrement sur ce forum, où chaque argument de l’un et de l’autre est vu comme une insulte personnelle de l’un et de l’autre...on en vient à perdre le cours de la discussion, le sujet principal disparaissant sous des tonnes d’injures. A quand un mouvement du peuple rassembleur ? non pas basé sur le passé, mais sur la réalité quotidienne difficile des Malgaches...

  • 24 janvier à 05:09 | diego (#531)

    Bonjour marcamada,

    Les chancelleries étrangères sont bien au courant, et souvent bien plus que ce que les politiciens et les dirigeants malgaches croient, s’agissant de leur propre pays !

    Les fonctionnaires des institutions internationales sont bien sensibilisés de l’existence d’une corruption, souvent au sein même des grandes fonctionnaires, souvent, de ceux qui detiennent le pouvoir, des pays où on va les envoyer.

    La corruption est quelque chose de sensible. Ces fonctionnaires savent pertinemment, voyez-vous, que pour lutter contre la corruption dans un pays, il faut que ledit pays ait une institution judiciaire fiable.

    Et cela, c’est du domaine national et de la souveraineté du pays. Encore plus délicat.

    En un mot, les dirigeants et la classe politique d’un pays prennent en fait en otage la population.

    • 24 janvier à 07:42 | marcamada (#7965) répond à diego

      merci de votre réponse, vous avez entièrement raison diego !
      Il faut que le travail des ONG se poursuive (même si là aussi j’ai des réserves sur leur fonctionnement), directement sur le terrain, sans versement direct d’argent à la gouvernance. Ce n’est pas que je croie à la perfection d’aucune gouvernance en ce Monde, mais plusieurs pays « développés/riches » ont maintenant à leurs « têtes » des personnes, des partis au pouvoir plus sensibles que jamais à la justice et aux droits d’expressions universels, comme au Canada et en France. Espérant les sensibiliser le plus possible, je vous souhaite « bonne journée », malgré tout !
      .

  • 24 janvier à 10:47 | olivier2 (#9829)

    @ Jipo

    Merci de votre réponse.

    Je vais faire simple :

    Le fait de systématiquement affirmer ou sous entendre que les « maux » actuels trouvent TOUS leur origine, de pres ou de loin, dans « le VAZAH », est INACCEPTABLE.

    C’est inacceptable à plusieurs niveaux :
    1) car c’est faux
    2) car c’est raciste
    3) car c’est ENCORE un moyen de sous estimer sa propre responsabilité en accusant un bouc émissaire : CEPAMAFOTISME

    TEL EST MON PROPOS.

    Ce n’est pas être « gauchiste » que d’affirmer cela.

    Mais rassurez vous, je comprends parfaitement pourquoi vous cautionner...
     :)

    @ Monsieur Spliff :

    Même réponse que pour Monsieur Jipo.

    Je vous accorde que mes provocations dépassent parfois les bornes, et que la façon de les exprimer est parfois (souvent) violente.

    Mais ne nous éloignons pas du sujet : je ne suis pas ici pour « critiquer » votre culture : vous aussi ne sombrez pas, SVP, dans la facilité de crier au malagasy-bashing là ou il s’agit simplement d’un « kons sans frontieres bashing »..
    J’exprime mon mécontentement quant à cette INACCEPTABLE et REDONDANTE habitude de systématiquement trouver un bouc émissaire...

    Quand on souhaite vraiment trouver des SOLTIONS à un problème, il faut en poser correctement les bases, sous peines d’être Hors sujet..

    Et je constate que nous sommes en TOTAL désaccord ...sans que cela ne constitue une surprise pour moi, rassurez vous !

    Si ma mémoire est bonne, nous avions eu des échanges houleux au moment ou vous nous faisiez part de vos « penchants » pour Trump, cet abominable raciste fou à lier..

    Merci de m’avoir lu

     :)

    • 24 janvier à 11:26 | Jipo (#4988) répond à olivier2

      Bonjour .
      Je ne vois pas du tout ce que vous comprenez que je cautionne ?
      Les personnes que vous incriminez sont les seules à reconnaitre leurs défaillances, le déplorer et aller dans votre sens !
      Ce sont ces indésirables andafy, comme les envient leurs compatriotes et condamnent en meme temps, plus par jalousie & bêtise qu’ autre chose .
      Concernant Spliff, don’t je me garderai bien de parler ou répondre à sa place, vous semblez confondre avec Diego qui a affirmé voter Trump, mais Spliff ???
      Pas plus que ces derniers je cautionne le cépamafôtisme, bien au contraire , je le condamne, mais au vu de ceux qui le ressassent & ânonnent en boucle, je ne vois même plus l’ intérêt de le soulever .

    • 24 janvier à 12:07 | spliff (#5871) répond à olivier2

      Olivier,

      D’accord avec vous pour la partie bouc émissaire. C’est effectivement une mélasse dans laquelle nous tendons à nous vautrer trop facilement.
      Je trouve pour ma part que crier au Malagasy bashing est d’une facilité si crasse que je ne l’ai jamais fait... en privé j’ai plus tendance à aller dans le sens inverse car cela est objectivement régulièrement justifié.
      En ce qui concerne ce que vous percevez comme une critique raciste du Vazaha dans le post de Vohitra, j’attire votre attention sur la possibilité de lire son propos comme l’auto critique du fait d’avoir abandonné son propre référentiel de repères de telle sorte qu’il en ait résulté un certain égarement. Ceci est strictement distinct d’une haine directe - en l’occurence - du Vazaha. Vohitra indique par ailleurs le fait que cela ait été fait aussi volontairement de telle sorte que nous en sommes pleinement responsables.
      On peut comprendre votre sensibilité à fleur de peau sur le sujet car malheureusement au même titre que les autres pays Madagascar comporte son lot de racistes. Mais cela ne veut pas dire qu’ils se tiennent en faction à chaque coin de rue et je n’ai pas l’impression que Vohitra en soit un. Just chill... everything will be all right
      Trump :
      Raciste ? Pas raciste ? Je n’en sais rien, je ne le connais pas. Je vous accorde que c’est effectivement possible. Attention cependant à la notion de « rôles » joués par les personnages publics. Libre à chacun de se contenter de l’écume des choses et donc choisir de tomber dans le panneau de l’industrie de l’image... En l’occurence, au moment où l’on en parlait, je ne me contentais que d’essayer de comprendre la signification géopolitique de la discontinuité qu’il incarnait alors... qui s’avère aujourd’hui n’être que business as usual pour les non-américains que nous sommes... est-il vraiment utile de gaspiller de l’énergie pour le non évènement objectif qu’il est pour nous ? À moins de verser dans l’hystérie sociétale pour pré-ados artificiellement fabriquée par la gauche française en plein naufrage....

    • 24 janvier à 12:19 | spliff (#5871) répond à olivier2

      Trump : (courte précision)
      Discontinuité d’alors que oui, je trouvais intéressante eu égard au fruit pourri que l’establishment incarné par Clinton représentait en termes - au moins - de corruption...

  • 24 janvier à 12:17 | olivier2 (#9829)

    @ Jipo

    Je pensais avoir été « simple », mais je vois que vous ne comprenez toujours pas et je vais vous aider :

    La pensée gentiment exposée ici par Vohitra, tend à démontrer que :

    1) avant l’arrivée du Vazah ( on parle bien d’anglais, de Français, de Religieux, de militaires, etc..), les élites malagasy n’étaient pas encore PERVERTIES : le monde était donc pur, les idées et les valeurs « ancestrales » respectées..
    Cette manière de penser me rappelle un peu celle de l’extreme droite française..mais bon passons !

    2) le gentil malagasy est victime des vilaines Elites qui sont devenue pourries à force de vouloir imiter ou plaire aux VAZAH....s’il n’y avait pas de vazah, les elites ne seraient donc pas perverties !

    3) les « valeurs malagasy » - ne sont pas partagées par les immondes Vazah..sources de perversion..
    Les « valeurs malagasy » s’opposent implicitement aux « non valeurs des vazahs » si je peux m’exprimer ainsi..

    Ô vazah source de tous les maux...qui perverti l’être bon par nature, dénué de toute mauvaise intention..

    Pour continuer de vous aider : mon épouse est merina..
    Tout comme l’excellent Zanadralambo, elle m’aide à « décrypter », à « lire entre les lignes »..
    Elle vous dira mieux que moi à quelle point toute sa famille - Andriana - est raciste, arrogante (etc...).
    Vous seriez TRES SURPRIS d’entendre ce qui se dit..comment les enfants sont éduqués (etc..)..
    Bourrage de crane raciste AU BIBERON...

    Alors oui peut être, il arrive que je me trompe...

    NON, si les élites malagasy sont perverties, ce n’est pas parceque les Méchants et dénués de valeurs VAZAH les ont façonné à leur image !

    NON Madagascar n’était pas le jardin d’EDEN avant l’arrivée des Vazah - ni après d’ailleurs !

    Espérant vous avoir éclairé..

     :)

    • 24 janvier à 17:14 | Jipo (#4988) répond à olivier2

      Merci pour ces éclaircissements, mais on le sait tout ça !
      je refuse de faire l’ amalgame entre une certaine catégorie de privilégiés, et la manière dont ils en usent.
      Concernant Vohitra, qui vous répondrait assurément mieux que moi, je dirais juste que c ’est votre interprétation, je n’ ai pas de femme Merne, mais Amis Mernes depuis plus de 20 ans , et je peux vous garantir qu’ ils ne sont pas tous comme vous le dites, certes il y en a : mais de là à généraliser & les comparer à l’ extrême droite , quand meme !
      Bien sur qu’ il y a une certaine rivalité, qui a toujours existé, particulièrement entre la Cote & les Hts Plateaux, cela n’ empêche pas un vivre ensemble que je qualifierai de bien plus paisible que celui qui nous est imposé en métropole, alors oui je préfère relativiser, sans pour autant comme vous le dites : « cautionner » .
      https://www.youtube.com/watch?v=RWcVguB0GaY
      Selon vous ratsyraka était de gauche ou facho ?
      Zafy appelant son chien merina était de droite ou raciste , pardon pour le pléonasme ...
      De là à utiliser l’ insulte suprême : « facho », adjectif chéri de cette gôche insupportable, pour clore et justifier tous débats, est juste à la hauteur de leur gouvernance : plus que light .
      De rappeler que nous ne sommes plus en 40 ! et que même si l’ extrême droite passait, ce ne serait pas pour autant le défilé de bottes / les champs Élysées le 14 juillet, comme un épouvantail que toujours les mêmes agitent dans l’ espoir de justifier leur coït nauséabond et d’ avoir le dernier mot , comme une science non pas infuse , mais divine alors qu’ obsolète .
      Il serait judicieux de songer à rayer l’ Autriche de la carte, dans l’ intéret suprême de l’ humanité, et si ça va mieux songer à faire de même avec Israel, mais là : plus personne ...
      Oui le racisme fait partie de nos gènes, commun à l’ humanité entière, sans distinction de race ni de couleur , nous en sommes tous porteurs plus ou moins sains , so what ...
      D’ autre part la vie sur la cote et sur les hauts plateaux n’ est pas la même, aussi l’ approche y est différente , sans vouloir offusquer personne, car ayant également des Amis côtiers, la légèreté sur la cote est plus palpable, ne serait-ce déjà par le climat, une forme d’ insouciance, que l’ on pourrait qualifier de désinvolte , qui est moins prononcée sur les plateaux , en ce sens les Mernes ayant la vie plus dure, sont d’ autant plus responsables, que leurs compatriotes ou la vie est plus douce et facile .
      De leur autoriser à en tirer une fierté, et bien oui ils le peuvent, d’ en abuser est tout autre chose .
      Mais je ne supporterai jamais que l’ on accuse ceux qui ont eu la chance de pouvoir faire l’ effort de se hisser au dessus du troupeau, et d’ y etre arrivés, sans en abuser, ni en tirer une fierté déplacée, voir suprématie pour enfoncer les autres, mais au contraire leur tendre la main, contrairement à la majorité, qui les dénigre ou stigmatisent .
      Ce n’ est bien entendu qu’ un vécu personnel , mais une réalité que l’ on occulte un peu trop souvent .
      A part ça soava dia .

  • 24 janvier à 15:55 | olivier2 (#9829)

    @Spliff

    Les deux premiers paragraphes de votre post me réjouissent !

    En ce qui concerne les propos de Vohitra, ma réponse à Jipo devrait vous éclairer quant à ma « compréhension » ...ma lecture entre les lignes..

    Effectivement, il y a une part d’auto critique, et la haine n’est pas directe...Quoi de plus normal à Madagascar.. ?
    Mais ….vous connaissez la suite.
     :)

    Je dénonce le coté sournois de l’éducation d’une certaine partie de la population, qui se traduit par une sorte de « pensée commune » quasi naturelle, visant à toujours rendre le VAZAH responsable d’une perte de valeurs.
    Valeurs supposées (bien évidemment) comme supérieurs à celles du vazah, porteur de pêché et de décadence ( consumériste, çexuelle, etc. : un pédophile est FORCEMENT vazah.)..

    Trump : le fait que le KKK ait appelé à voté pour lui ne suffit pas à vous convaincre de son racisme, ou tout du moins de l’intérêt que lui portent les racistes ?
    Je comprends votre argument concernant « l’establishment incarné par Clinton ».
    Le hic, c’est qu’avant, pendant et apres son élection, les déclarations Racistes inexcusables de Trump se sont multipliées..
    Indignes d’un président de la république.

    PS : je préfère le concours de celui qui pysse le plus loin...

    • 24 janvier à 16:49 | ETHAN (#9769) répond à olivier2

      @olivier2

      23 janvier à 22:43 | olivier2 (#9829) répond à ETHAN
      AU beau pays Madagascar...personne ne dira a cet intervenant..qui se croit..sans doute du fait de ses origines..non seulement SAVANT mais egalement IMPORTANT’..

      = > Et pourtant je ne fais que décrire une situation (un état de lieu comme on dit) qui existe et qui existera encore à savoir : cela signifie que les patrimoines, notamment issus du passé se recapitalisent beaucoup plus vite que la croissance de l’économie elle-même, y compris en l’absence de tout revenu du travail.
      ** Vous avez le droit de ne pas comprendre. Si c’est le cas, il vaut mieux se taire au lieu de cataloguer mes propos ici en rapport avec mes origines ! C’est grave non ? Mais pour vous c’est rien … je comprends maintenant …

      23 janvier à 22:43 | olivier2 (#9829) répond à ETHAN
      Alefa
      PS : pour razaka
      pourquoi n as tu pas cree Facebook, google...etc ?
      et SURTOUT : pourquoi les jalouse tu ?
      Gasy story my friend...Gasy story and nothing more..

      = > Pourquoi voulez-vous que je les jalouse ? Issus de la technologie, les ‘’big’’ Data sont aussi des patrimoines comme les autres.
      Là aussi ou bien vous faites semblant de ne rien comprendre, ou bien vous ne comprenez rien.

      N’importe qui (sauf les traitres) peut comprendre que l’Etat malagasy se doit de redresser son Pays et ne pas attendre les autres le faire à leur manière.
      Mais une meilleure compréhension de l’état des lieux y compris au niveau international (car il ne faut surtout pas s’isoler) permet de mieux s’armer pour affronter l’avenir qui commence maintenant.

    • 24 janvier à 17:41 | spliff (#5871) répond à olivier2

      Olivier,

      Effectivement, il y a une part d’auto critique, et la haine n’est pas directe...Quoi de plus normal à Madagascar.. ?
      Mais ….vous connaissez la suite.

      mdr

      Vous avez dû tomber sur une branche de l’ultra droite merina qui, je vous le concède, donne matière à être teigneux longtemps. Étant moi-même à moitié merina (si tant est que cela ait un sens) je suis particulièrement bien au fait de toutes les formes d’hypocrisies et de racisme qui peuvent exister au sein d’une même famille eu égard aux différences d’ethnies. Ceci n’est pas bien important mais j’en fais mention juste pour vous dire que je comprends « d’où vous raisonnez »...
      Seulement l’hypersensibilité sur ce sujet peut parfois faire louper certaines nuances du seul fait de les noyer dans un rentre-dedans contre-productif. En l’occurence ici le propos de Vohitra - qui est assez grand pour se défendre s’il le souhaite - dont la lecture que je vous en proposais résonne avec certaines de mes expériences personnelles lors de périodes d’adaptations particulières à des environnements nouveaux où d’importantes remises en question étaient en jeu.
      À la limite, je suis tenté de dire que le point central de son propos, en ce qui me concerne, n’est même pas le fait que le nouveau paradigme à embrasser ait été celui du Vazaha. C’est plutôt le fait de consciemment renier sa propre nature, ce qu’il ne peut reprocher qu’à lui seul et à personne d’autre.
      Enfin... chacun est responsble de ses propres propos de toutes façon. Je pense que cette discussion valait le coup.
      Après, une façon d’aborder les préjugés dégradant envers sa propre personne est de juste rester cool et d’être pédagogue jusque dans son comportement... les gens comprennent... le rentre dedans appelle toujours un retour de baton d’une intensité égale où supérieure. Total, personne n’apprend quoi que ce soit...

      Les concours de molards c’est pas mal non plus...

  • 24 janvier à 19:12 | lysnorine (#9752)

    @ Isambilo 23 janvier à 13:43 répond à Turping ^

    « Si je me souviens bien Rabetafika et Ratsimandrava étaient sensiblement au même grade dans l’armée française et tous les deux saint cyriens. Par contre, Ratsimandrava a fait l’Algérie et non Rabetafika. »

    Niady tany Alizeria tokoa Itpkl Rabetafika Roland raha vao nivoaka lietna ka nigagan’ny lehibeny, hoy ny niara-niady taminy, ka manao foana hoe : « alefaso ny “lieutenant Rabetafika” » rehefa misy fifandonana amin’ny tia tanindrazana Alizerianina (FLN).
    Tany Marôka koa Itpk Ratsimandrava. Diso nahatoky tena loatra izy raha nanao hoe tsy mbola niady na nahalala izany ady izany ireo fahavalony nifofo ny ainy.

  • 24 janvier à 20:41 | olivier2 (#9829)

    @ Spliff

    Décidément c’est la journée des bonnes surprises !

    Et sachez que si Vohitra n’avait pas l’intention de :

    1) dire que les Vazah sont ceux qui ont perverti les malagasy : c’est quand meme SUPER GRAVE !
    2) affirmer que les valeurs malagasy ont disparu suite à l’apparition des vazah ( qui ont ..faut il le rappeler...gagné une guerre..

    bah oui, quand on gagne une guerre, on impose ses conditions..
    C’est comme ça..
    3) les valeurs de la sociétés Malagasy dont Vohitra se prevaut (au fait, laquelle ?..)

    Alors OUI ce sera la fete et tout le monde pourra festoyer en oubliant les propos antisemites d’un turping ou les accusations inadmissibles ( et..non condamnees par de braves malagasy qui s’estiment en dehors de tout cela.

    Sauf que NON

    Je vais encore casser l’ambiance

    Votre copain Razaka écrit des âneries et personne ne répond..

    Politesse et hypocrysie oblige..

    ainsi va la vie à madagasikara l’ile heureuse..

    • 24 janvier à 21:42 | olivier2 (#9829) répond à olivier2

      Monsieur Razaka

      La vision que vous avez du monde en général, et de madagascar en particulier, est totalement biaisée par votre intime désir de voir votre Ile heureuse se redresser.
      Jusque là..rien d’anormal..question d’habitude...
      QUOI QUE..
      En fait NION : PAS d’accord !

      En cela, vous n’êtes pas condamnable EVIDEMMENT.
      MAis bon vous et vos copains commencez à devenir singulierement fatiguants..surtout que vos delires sont depuis 50 ans financés par les vazah..
      Ceux là même dont la culture laisse à désirer..enfin bref..certains cautionnent même alors vous auriez tort de ne pas en profiter..
      Habitude locale ?
      Nannnn...
      Pas le genre de la maison...

      HEIN ? pour reprendre une expesssion locale..

      Sauf que :
      1) votre critique du « capital » telle qu’exprimée par votre dernier post est totalement incongrue (doux euphmisime) et injustifiée : en effet, vous vivez en Angleterre, pays capitalise s’il en faut, et vivez vous même des revenus du CAPITAL.
      2) Vous faites références à des guerres : LESQUELLES ?
      - somalie
      - Ukraine
      - Yemen
      - Syrie 

      Sans savoir vraiment de quoi vous parlez..un drame quasi national !

      Et selon vous, l’Afrique serait une terre d’avenir pour les occidentaux en mal d’espace et de ressources ?

      Dois je vous rappeler que votre copain Ra8 avait voulu vendre des terres à des Coreens, et que des CHINOIS sont actuellement en train de sur exploiter votre ile Heureuse, sans que vous ne soyez au courant ?

      SAUF que vous ne nous parlez pas de la CHINE PREDATRICE, elle même directement coupable de la guerre en SOMALIE..
      Idées de vazah que tout celà..

      Monsieur Razaka :

      venez à Madagasikara l’ile Heureuse et victime de la francafric..

      Venez révolutionner le monde, et rejetez les financements européens.

      Quand on dispose d’un tel savoir, et d’une telle culture, on doit quand même pouvoir se passer du monde exterieur non ?
      Vous pouvez même re inventer une nouvelle forme d’économie...dans laquelle Google serait sanctionné, et les salaires re distribués de façon equitable à 26 millions de creves la faim..eux même victime de ...bah de la France, car en fait madagascar est une ancienne colonnie Française..et que vous n’êtes pas sans savoir que les anciennes colonies françaises sont au plus bas quand les ex colonnies anglaises sont des paradis sur terre..

      En son temps, votre illustre President RATSIRAKA l’avait fait.

      Razaka..Ratsiraka..effectivement y a de l’espoir..

      Serez vous le nouveau CHANTRE de la malgachisation en 2018 ?

      Monsieur Razaka, si l’honneur et la sagesse vous guident : faites de votre pays un pays INDEPENDANT et AUTOSUFFISANT.
      Vous avez les connaissances et le talent pour le faire.

      Donc apres vos recommandations AU COMBIEN impressionnantes et LOUABLES : je suis dans l’attente des actions et espere que les impots des contribuables européens n’alimenteront plus le TONNEAUX DES DANAIDES qu’est devenu votre beau pays tout entier....

      Bah oui.

      Ne vous a t on pas appris qu’il faut avoir les moyens de ses ambitions ?

       :)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 434