Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 22 septembre 2019
Antananarivo | 22h17
 

Société

Système des Nations Unies

Cinq millions USD pour la rougeole et la sécheresse

samedi 23 février | Arena R.

Une somme de cinq (5) millions de dollars vient d’être débloquée par le Fonds central de réponses aux urgences des Nations Unies (CERF) géré par l’UNOCHA pour Madagascar. Ce fonds consistera à aider la population malgache face aux différentes situations d’urgence humanitaire qui ont affecté le pays depuis le dernier trimestre de 2018 dont l’épidémie de rougeole.

L’enveloppe a été répartie en deux parties. La première, une somme d’un million de dollars est allouée à la réponse contre la rougeole. Le reste, quatre (4) millions de dollars sera destiné à la réponse aux effets de la sécheresse qui frappe le sud. Cela, suite à l’appel éclair lancé par le gouvernement malgache, conjointement avec l’équipe humanitaire du pays.

Le Système des Nations Unies (SNU) félicite particulièrement les actions du gouvernement malgache, dans la réponse à l’épidémie de rougeole qui a affecté le pays depuis octobre de l’année dernière, atteignant son pic en décembre 2018. L’allocation de un (1) million USD a complété les besoins en vaccins pour les campagnes de vaccination en cours et a contribué au coût opérationnel de ces campagnes. Un gap financier reste à couvrir pour les coûts opérationnels. Les agences du SNU, à savoir OMS et UNICEF, contribuent activement à ces campagnes, ensemble avec les autres partenaires nationaux et internationaux.

Pour les réponses aux effets de la sécheresse dans le Grand sud de Madagascar, plus particulièrement dans le district de Beloha et d’Ampanihy, qui sont les districts priorisés par l’appel éclair, les agences du SNU contribuent activement à la réponse multisectorielle, sous le leadership de gouvernement, en collaboration avec les acteurs humanitaires. Ces réponses ciblent 460.000 personnes, dont 100.000 enfants âgés de moins de 5 ans et couvrent différents domaines tels l’agriculture, l’éducation, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, la protection, la nutrition, la santé et la sécurité alimentaire.

Au mois d’octobre 2018, le fonds CERF a déjà alloué un million de dollars pour des actions précoces qui consistent à prévenir une épidémie de peste, ce qui a contribué à la mitigation de cette épidémie pendant la saison en cours.

Le déblocage de ce fonds confirme l’engagement du Système des Nations Unies à travailler avec les autorités nationales et les autres acteurs pour la prévention et la réponse aux situations d’urgence humanitaire.

19 commentaires

Vos commentaires

  • 23 février à 11:34 | Turping (#1235)

    Dans l’état actuel des choses , Madagascar ne peut s’en passer des aides provenant de l’étranger et l’assistanat perpétuel .Ce n’est pas un fait nouveau !
    - Dans l’attente à ce que le programme de l’IEM fasse son effet .On est encore loin de la situation glorieuse issue des promesses pendant la campagne présidentielle en tenant compte de la réalité qu’est la paupérisation généralisée.

    • 23 février à 12:08 | Stomato (#3476) répond à Turping

      Les aides venant de l’extérieur semblent être la pierre angulaire sur laquelle est construite la politique économique de Madagascar.
      Tant qu’il y a de gentils cannards étrangers qui maintiennent leur portefeuille ouvert, pourquoi ne pas en profiter ?

  • 23 février à 12:09 | vatomena (#8391)

    C’est aux autorités nationales de s’engager pleinement totalement pour la prévention et la réponse aux situations d’urgence . pas aux fonds étrangers .Notre gouvernement semble tirer vanite’ le fait de mendier pour l’essentiel

  • 23 février à 12:17 | Jipo (#4988)

    Voilà un exemple édifiant de comment est détourné l’ argent 1/5 pour le spectacle de façade et le reste placé en attendant la prochaine saison des pluies et rendre caduques les 4 millions détournés, qui ne seront pas perdus pour tout le monde ...
    Si 1 million a suffit pour " compléter les besoins en vaccins " pourquoi en mettre 4 X + / la table autre que solliciter les appétits insatiables des âmes caritatives de nos bienfaiteurs dirizens ...
    Je propose l’ UNOCHA pour tous immédiatement , C Lagarde n’ a plus qu’ à bien se tenir !

    • 23 février à 12:28 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      De préciser que la sécheresse est estimé à 4 millions ???
      Ne pouvant que remercier l’ UNOCHA d’ une telle clairvoyance et lucidité, les victimes de cette sécheresse, vont enfin pouvoir dormir tranquille sur l’ humidité différée par les 4 millions bien à l’ abri avant de se volatiliser avec l’ évaporation due à cette indésirable mais ôh combien lucrative : sécheresse ...

  • 23 février à 13:10 | kartell (#8302)

    Combien d’autres pays aimeraient bénéficier d’autant de mansuétude de la part des instances internationales ?...
    Le vola coule à flot et la cote de popularité présidentielle va atteindre des sommets tandis que la coulisse se réjouit de pouvoir profiter de cette aubaine pour se refaire une petite santé financière....
    Il faut saluer l’opportunisme hors du commun de ce président qui a su s’entourer de personnalités influentes pour réussir ce coup de force comme si cette communauté internationale n’attendait que le limogeage par les urnes de son prédécesseur pour cracher sa valda !...
    Le feu d’artifice ne fait que commencer d’autres suivront mais avec quelles efficacités ?...
    Les effets d’annonces remplissent les médias dans un concert ininterrompu d’applaudissements qui présage que l’on va beaucoup pardonner à ce président , le nouveau sourcier financier du pays !...
    Il faut bien dire que face à son prédécesseur, il n’y a pas photo, le fossé semble abyssal mais restons lucides en disant qu’on était tombés si bas qu’aujourd’hui, ces coups de pouces internationaux font figure de pactole mais abusivement mis à compte d’un seul homme....
    D’ailleurs au sujet de notre actualité future, la francafrique peut en cacher une autre : celle qui nous promet nos dirigeants et qui semble déjà bien engagée : la chinafrique, un régal !....
    https://www.lemonde.fr/international/video/2019/02/22/pourquoi-la-chine-investit-l-afrique_5427046_3210.html

    • 23 février à 13:51 | Jipo (#4988) répond à kartell

      Il y a quelquechose que ne dit pas cette video ou du moins l’ occulte, c ’est que les Chinois vont bientôt etre 2 milliards de bouches à nourrir, et que seul le continent Chinois ne peut subvenir .
      Ils ont pour cela besoin de terres nouvelles , cette expansion occidentale fait partie de ce stratagème, avec l’ achat de terre, châteaux, et ports, une manière de se passer des frontières et avoir blanc sein pour opérer , commercer en toute tranquillité, ce qui se passe en Grèce avec le Pirée, l’ achat de vignobles dans le Bordelais ou de complexes Hôteliers du Coté de Vancouver en sont des exemples édifiants , le Pacifique est loin d’ etre en reste !
      L’ éveil de la Chine ne se fait pas qu’ au niveau national mais également international, pour ne pas dire Mondial .
      Sur le plan monétaire, avec le futur retour de l’ étalon or et les nouveaux accords avec la Russie, sont en passe de mettre la suprématie du dollar hors course si ce n’ est HS , plus vite que dissimulé, Trump aussi dénigré et indésirable soit-il n’ est pas dupe, mais à mon avis joue le crépuscule de leur dictate .

  • 23 février à 17:01 | diego (#531)

    Bonjour,

    La majorité des politiciens, des autorités politiques et les chefs des Institutions malgaches ont toujours été et sont en permanence dans la tentative de nier la réalité politique, économique et juridique de leur pays, parce que cette réalité est difficile à accepter.

    Madagascar est un pays en faillite, un :

    - Politique ;

    Deux :

    - économie ;

    Et trois :

    - toujours et encore en crise Constitutionnelle.

    Il y a à peine quelques semaines, le PM Ntsay a fait appel au don, international, pour venir en aide de ses compatriotes, Traboina.

    L’élection d’un nouveau locataire à Iavoloha ne va pas par miracle renflouer la caisse vide de l’Etat malgache.

    Si Madagascar était une entreprise, elle aurait été déjà achetée par d’autres ou ne serait plus du tout en affaire, disparue du paysage industriel et des entrepreneurs tout simplement :

    - Autrement dit, les dirigeants ont tout simplement échoué

    On ne peut pas encore critiquer le nouveau régime et ses collaborateurs, ils ont encore rien fait.

    Mais ils ont des objectifs.

    Comment feraient-ils pour atteindre ces objectifs, qui se chiffrent en plusieurs milliards si l’Etat malgache n’avait même 4 millions de dollars dans la caisse pour venir en aide les citoyens, aujourd’hui ?

    Et les situations d’urgence, humanitaire, vont se multiplier. Et un pays aussi pauvre que Madagascar est un terrain propice aux différentes épidémies, des maladies infectieuses dues à la pauvreté de la population, aux changements climatiques. Et en plus, la majorité de la population est peu éduquée, rendant la lutte et l’aide difficiles à conduire et à être rapidement efficace.

    Il faut subventionner la vie quotidienne de cette population pauvre et réformer le système politique, économique et judiciaire du pays.

    Le régime peut conduire efficacement ces deux défis. S’il n’y arrive pas ou s’il résiste de le faire, à la moindre crise, Rajoelina va servir un défouloir, il sera renvoyé.....

  • 23 février à 18:50 | punchline (#9673)

    médecins et pharmaciens Malgaches Vérifions un à un ces vaccins, l’arnaque de l’humanitaire : car CROIRE sans à priori ni verification, que CEUX qui vous ont colonisés, sont redevenus gentils, sans pour autant effacer vos dettes, mais capable d’une grande empathie au point de vous donner des milliards de dollars pour votre bien , me laisse perplexe

    nous ne voulons pas être des cobayes

  • 23 février à 22:53 | Albatros (#234)

    C’est étonnant !, pas de post d’Isandra sur cette "intrusion" de "l’Etranger" dans les affaires de Dago !.

    • 24 février à 08:45 | lanja (#4980) répond à Albatros

      mbola tsy nisy kitrotro nandripaka olona toy izao teto, tsotra be ny antony , tafahoatra lotra ny tsy fahampiantsakafo sy ny olana @ hygiène noho ny fahantrana mihoapapana ,ary ny fandraisana andraikitra tsy mifanaraka velively @ olana misy.... building mora no hatao fa tsy fitsaboana mora velively, , ny hopitaly manarapenitra dia resaka politika sy resabola no nanorenana azy fa ny stratégie @ fahasalamambahoaka tsy misy , dia io miharihary io no vokany , ny kitrotro sy ny peste dia anisany porofon ny tsy fahombiazan ny fitondran ny fouza manga sy fouza mavokely , fa raha hiditra eo isandra sy ny tariny, delira momba andRavalo no tsy maintsy ho entiny, mariho fa na inona na inona zavatra resahina eto, na ny olona ripaky ny aretina ( aretina izay efa tsy tsy tokony ahafaty olona intsony) , ny resaka fitsabahan ny vahiny lazainao, na resaka kidnapping, na resaka làlana potika, izay rehetra tsy fahombiazana nanomboka 2009 dia takonanana haingana @ propagandy fankahalana olona iray, dia mitohy iny làlana iny , fa @ lafiny iray kosa aloha , raha mandinika tsara, tsy omena tsiny lotra ireto mpitondra fouza ireto, omeny izay tadiaviny ny mpomba azy, dia milamina ny tany.... io Ravalo toa tsy migadra io izao no mety manahirana kely azy ireo angamba

  • 25 février à 08:27 | lysnorine (#9752)

    Re : Turping 23 février (2019) à 11:34- ’’FANAMPIANA’’ avy any ivelany : tsy azo ialan’i Madagasikara
    « Dans l’état actuel des choses , Madagascar NE PEUT S’EN PASSER DES AIDES provenant de l’étranger et l’assistanat perpétuel »

    TSY MARINA loatra izany hoe noho ny toe-java-misy ankehitriny no mahatonga an’i Madagasikara tsy afa-miala amin’ny fitambezoana tsy hisy farany « fanampiana » avy any ivelany.

    Araka ny fanakianana ataon’ny mpandray anjara nanaraka, dia ny TSY FANANANA PÔLITIKA HAFA NOHO IZANY FANGATAHANA LAVARENY IZANY - na koa TSI-FAHAIZA-MAMOLAVOLA PÔLITIKA HAFA - no mahatonga ny hoe « Tsy azo ihodiviran’i Madagasikara ny fitomaniana « Fanampiana » avy any ivelany :
    . « Stomato 23 février (2019) à 12:08 répond à Turping ^
    « Les AIDES venant de l’extérieur semblent être la PIERRE ANGULAIRE sur laquelle est construite la POLITIQUE ÉCONOMIQUE de Madagascar. »

    Tsy vitan’izany koa fa, misy FANONTANIANA azo tsoahana avy amin’ny maha-SANGENEHANA azy nambara ny mpandray anjara hafa : tsy MARIVO SALOSINA ihany va re ireo mpanapaka sy ny mpanao fanjakana ambony ireo amin’ny fiheverany fa hanasoavana ny Firenena entiny ny hoe ahazoany « FANOMEZANA » vola be avy amin’ny NANJANAKA fahizay ?
    . « punchline 23 février (2019) à 18:50
    « CROIRE sans à priori ni verification, que CEUX qui vous ont colonisés, sont redevenus gentils, sans pour autant effacer vos dettes, mais capable d’une grande empathie au point de vous DONNER (?) des milliards de dollars pour votre bien, me laisse perplexe. »

    Ilay voambolana hoe « FANAMPIANA » aloha dia mahavariana fa mazàna tsy faritan’ny mpampiasa azy tsara - indrindra fa ny mpanapaka - ny hevi-teniny ka matetika toa ataony SAFO BE MANTSINA fotsiny fa tsy mba avahany amin’ny :

    (1) FAMPISAMBORAM-BOLA mampitombo ny trosa tsy maintsy hefan’ny Firenena na ho ela na ho haingana ; kanefa io fampisamboram-bola io, raha ny tetik’asa iharany no banjinina, dia TSY TETIK’ASA novolavolain’ny mpitondra sy mpanapaka ary « teknisianina » Malagasy velively fa : zavatra ALETRA ny ’’MPANAMPY’’ avy any ivelany hanasoavana ny ORINASANY ka hampitombo ny TOMBOM-BAROTR’IZY IREO voalohany indrindra, fa tsy hampandroso mihitsy na kely aza ny tokantranom-pirenena Malagasy (ny Ekônômiany) ka mba hampihemotra ny FAHANTRAN’ny sarambaben’ ny Vahoaka Malagasy izay mitrongo vao homana. Toy ny « Hanina omena ANDEVOLAHY : tsy tian-kano, tian-kano » hoy ny ohabolan’ny Ntaolo.

    Vavolombelona velona miampanga an’izany ny FANDROSOAN’ny FAHANTRANA nifanindran-dalana amin’ny hoe FANAMPIAN’ny avy any ivelany NIANTOMBOKA tamin’ireny taona 1982 ireny, nandadian’ny fitondran’Ingahy Didier Ratsiraka tany amin’ny FMI, noho ny tsi-fahombiazan’ny pôlitikan’ny « Boky Mena » sy ny « Tolom-piavotana » ka naha-bankirompitra ny Fanjakana Malagasy, TSY NAHALOA ny TROSA MIAVOSA nananan’ny any ivelany taminy.

    (2) FAMPIDIRANA sy fampivelarana ny orinasa AVY ANY IVELANY tonga HIHAZA TOMBOM-BAROTRA sy TOMBON-KARENA (’’investisseurs étrangers’’) eto Madagasikara.

    TAKALON’ ireo SARINTSARIN-PANAMPIANA ireo -ambonin’ny FITOMBOAN’ny Trosa izany ! - ny NANERENA ny mpitondra Malagasy HIVAROTRA TANINDRAZANA ARA-BAKITENY sy HANAO VARO-BOBA ny harena ankibon’ny tany mbany ny FANAMBANY FOTOTRY ny tokantranom-pirenena (INFRASTRUCTURES publiques de base) amin’ny orinasa avy any ivelany . Koa noterena ary nanaiky ny HANOVA ny LALÀNA MALAGASY ny mpanapaka sy ny solombavam-bahoaka HANAMORANA izany rehetra izany :
    Misy ohatra iray momba ny « Fanambany » - ao anatin’ny maro tsy tambo isaina - ity mikasika ny SERANAM-PIARAMANIDINA eto Madagasikara sy ny orinasa « Ravinala Airports ». Marihina tsara aloha fa na oviana na oviana, nandritra ny taom-polo maromaro hatramin’ny fiverenan’ny fahaleovantena tamin’y 1960, tsy mba nila izany fivarotana ny seranam-piaramanidina izany ny Fanjakana Malagasy (fanaovana azy « concession » izay ho MANDRAKIZAY ny fiafarany) hampandehanana azy.
    . https://disclosures.ifc.org/#/projectDetail/SII/36882
    Airports Madagascar
    - Summary of Investment Information
    Project Number : 36882
    Company Name : Ravinala Airports
    Industry : INFRASTRUCTURE
    Sector : Other Support Activities for Transportation (GRAIN TERMINALS, CARGO TERMINALS, AIRPORT OPERATIONS )
    The Project consists in a 28-year CONCESSION to expand, rehabilitate, operate and maintain the two largest airports in Madagascar : (i) Ivato Airport – serving Antananarivo, the capital city ; and (ii) Fascene Airport – serving the island of Nosy Bé, one of the most popular tourist destinations of the country....

    - Project Sponsor and Major Shareholders of Project Company
    The Concessionaire of the two airports will be Ravinala Airports (“Ravinala” or the “Project Company”), a limited liability company registered in Madagascar. Ravinala is to be OWNED by Aéroports de Paris Management (an international airport operator), Bouygues Bâtiment International (a construction company with international experience of airport concessions), Colas (a construction company with local presence through Colas Madagascar), and Meridiam (an INVESTOR IN INFRASTRUCTURE ASSETS with EUR 5 billion under management).

    - The total Project cost is estimated at approximately EUR 220 million
    - IFC (na SFI) Investment (million USD) : 149.07 million (USD
    (Hotohizana)

    • 25 février à 08:34 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      ’’FANAMPIANA’’ avy any ivelany...? Ny « concessionnaire Ravinala Airports »
      Re : Turping 23 février à 11:34
      (Tohiny)

      . https://www.tradingsat.com/adp-FR0010340141/actualites/adp-financement-conclu-pour-ravinala-airports-748213.html

      « [...] la société concessionnaire Ravinala Airports, formée par ADP (35% de l’actionnariat), Bouygues (20%), Colas et Meridiam (45%) ...
      « Ravinala Airports assure depuis le 23 décembre 2016, l’EXPLOITATION des aéroports internationaux d’Ivato à Antananarivo et de Fascène à Nosy Be, dans le cadre d’un contrat de concession signé pour une durée de 28 ans avec le Gouvernement de Madagascar. »

      . https://www.colas.com/fr/presse-mediatheque/communiques-de-presse/ravinala-airports-societe-concessionnaire-des-aeroports-dantananarivo-et-de-nosy-be-madagascar-formee-par-le-groupe-adp-bouygues-batiment-international-colas-et-meridiam-africa-conclut-son-financement-et-demarre
      Le financement du programme d’investissement ferme a été conclu le 25 juin 2017 avec un consortium regroupant cinq banques internationales de développement : la Société Financière Internationale du groupe Banque Mondiale, Proparco, Development Bank of Southern Africa, Emerging Africa Infrastructure Fund Limited et OPEC Fund for International Development, pour assurer, en complément du capital mis en place par les actionnaires de Ravinala Airports, la réalisation des projets ambitieux de développement et de remise à niveau des aéroports internationaux d’Antananarivo et de Nosy Bé.

      Azo heverina fa vao mainka hitombo faingana dia faingana atsy ho atsy ny FANOMEZANA « CONCESSIONS » maro karazana, handritra ny taom-polo maromaro, ny orinasa avy any ivelany, tahaka an’io azon’ny Ravinala Airports io tamin’ny andro naha-prezidà an’Ingahy Rajaonarimampianina [tamin’ny Joly 2015 no nanao sonia ny fifanekena ny governemanta Malagasy]

      Ho famaranana ity resaka « concessions » ity, rarìna mba ho tsakotsakoin’ny Malagasy mpively amponga manindrahindra ny pôlitika fitambezoana « FANAMPIANA » avy amin’ny any ivelany (na mpanapaka na mpihevi-draharaham-panjakanana na olom-pirenena Malagasy tsotra), izao anton-draharaha sy ny zava-kendren’ny SFI (Société Financière Mondiale) izao, izay mpiray tam-po ihany amin’ny Banky Mondialy sy ny FMI :

      .https://www.ifc.org/wps/wcm/connect/multilingual_ext_content/ifc_external_corporate_site/about-ifc-fr

      « IFC Travaille avec le Secteur Privé dans les pays en développement afin de contribuer à créer des OPPORTUNITÉS pour TOUS (!). « IFC est la plus importante institution mondiale d’AIDE AU DÉVELOPPEMENT (!!) dont les activités concernent EXCLUSIVEMENT LE SECTEUR PRIVÉ DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT...

      « IFC apparaît comme une source mais aussi un LEVIER de financement, de connaissance et de partenariats de LONG TERME, qui AIDENT les CLIENTS [tsy ny Fanjakana izany fa ny orinasa tsy miankina aminy izay fantatra fa OLON-KAFA FIRENENA foana no tompony] à surmonter les contraintes auxquelles ils sont confrontés en matière d’investissement, d’infrastructure, de qualification et de réglementation.

      « IFC parvient à mobiliser, auprès de tiers, des RESSOURCES CONSIDÉRABLES au profit de SES projets...IFC est en mesure d’ÉLARGIR SON INFLUENCE et d’avoir un IMPACT sur le DÉVELOPPEMENT qui va bien au-delà de ses ressources directes. »
      (Hofaranana)

    • 25 février à 08:42 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « ’’FANAMPIANA’’ avy any ivelany, tsy azo ialana...? .Fa nahoana ?...
      @ Turping 23 février
      (Tohy sady farany)

      Tsy mety hisy tokoa pôlitika hafa noho io fitambezoana tsy hisy farany « fanampiana avy any ivelany » io satria... ny « andry faha-5 »-i Frantsa sy ny longony ao amin’ny hoe « Communauté internationaIe » no maka vahana eo amin’ny fitondrana sy ny fanapahana eto Madagasikara.

      Koa manonofy tsy matory izay mihevitra fa mety hamolavola sy hampihatra PÔLITIKA HAFA noho izany ny mpanapaka eto Madagasikara (na ny taloha na ny ankehitriny). Amin’izay naharaka ny tantaran’ny « SOCIOLOGIE POLITIQUE » teto Madagasikara hatramin’ny andron’ny nanjanahan’i Frantsa azy mivantana, dia tsy mahagaga izany. Raha banjinina ny endriky ny ankamaroan’ny mpikambana ao amin’ny governemanta Malagasy sy ny mpanao fanjakana ambony (na taloha na ankehitriny) dia saiky ny antsoinay hoe « andry faha-dimin’i Frantsa eto Madagasikara - na « cinquième colonne » - no tena mibahan-toerana, izany hoe ny nanompo azy nandritra ny fanjanahan-tany sy ny taranany, dia indrindra ny Ambaniandro sy Betsileo sy Betsimisaraka ary ny avy amin’ny moron-tsiraka Atsimo Atsinanana (ny faritr’i VOHIPENO). Nandritra ny fitondran’Itpkl. Tsiranana irery ihany no somary namitsaka kely ireo « andry fahadimy ireo ». Mba hampahazava io hoe « andry fahadimy io » izay tsy ny tenanay velively akory na namorona ny voambolana, dia indro misy adalan-tsoratra arosonay mikasika ny ezaka ankehitriny hanonganana an’i MADURO, prezidà ara-dalan’i VENEZUELA.

      « Affamer le Venezuela pour le mettre à genoux »
      Par Israel Shamir
      13 février 2019
      https://www.mondialisation.ca/affamer-le-venezuela-pour-le-mettre-a-genoux/5631042
      Article original en anglais :
      ’’Starving Venezuela into Submission’’ http://www.unz.com/ishamir/starving-venezuela-into-submission/

      « [...] il y a une SOLIDE CINQUIÈME COLONNE qui attend les yankees à CARACAS...
      « Cette cinquième colonne est principalement constituée de COMPRADORES, des JEUNES DE BONNE FAMILLE avec une TOUCHE D’ÉDUCATION OCCIDENTALE , qui ne voient leur avenir que dans le cadre de l’empire américain. Ils sont PRÊTS À TRAHIR LES MASSES MAL LAVÉES et à céder le passage aux troupes US. Ils ont le SOUTIEN des SUPER RICHES, des REPRÉSENTANTS DES COMPAGNIES ÉTRANGÈRES, des SERVICES SECRETS OCCIDENTAUX. CE GENRE DE PERSONNAGES EXISTE PARTOUT ; ils ont ESSAYÉ d’organiser la Révolution du cèdre au LIBAN, la révolution verte en IRAN, le Maidan en UKRAINE. En RUSSIE ils ont eu leur chance lors de l’hiver 2011-2012, lorsque leur RÉVOLUTION EN MANTEAUX DE VISON s’est jouée sur la colline moscovite de Bolotnaïa. A Moscou, ils ont perdu la main à partir du moment où leurs OPPOSANTS, la foule des RUSSIA-FIRST, A PRIS LE DESSUS en réussissant une manifestation encore plus grande sur la colline de Poklonnaya....
      « En Ukraine ils ont gagné parce que le président YANOUKOVITCH, un personnage changeant, hésitant et PUSILLANIME, N’AVAIT PAS RÉUSSI À RASSEMBLER UN SOUTIEN MASSIF... »

  • 25 février à 09:04 | lysnorine (#9752)

    Re kartell 23 février (2019) à 13:10 - « Chinafrique & ’’Le Monde’’ »

    « D’ailleurs au sujet de notre actualité future, la francafrique peut en cacher une autre : celle qui nous promet nos dirigeants et qui semble déjà bien engagée : la chinafrique, un régal »

    « Pourquoi la Chine investit l’Afrique ?
    https://www.lemonde.fr/international/video/2019/02/22/pourquoi-la-chine-investit-l-afrique_5427046_3210.html

    « Partenaires privilégiés, la Chine et l’Afrique affichent une relation qui se veut ’’gagnant-gagnant’’. Mais est-ce vraiment le cas ?

    « les relations entre la Chine et l’Afrique peuvent-elles vraiment être « gagnant-gagnant » ?
    Par Antoine Schirer et Asia Balluffier Publié le 22 février 2019 à 18h02

    Mampihomehy ihany ireo fanontaniana natikitika ny mpanoratra ilay lahatsoratra -izay Frantsay angamba -fanontaniana miampanga ny fiheverany ny mpitondra Afrikanina ho MARIVO SALOSINA daholo, tsy mahay manombana izay tena maha-soa ny fireneny, ka midi-kizo amin’ny FIDIRANY TROSA amin’i SININA (Tsy tahaka ny trosa amin’i Frantsa sy ny « Tandrefana » angaha no teny ataony tsy-loa-body).

    Na iza na iza, na Sinoa na tsy Sinoa, na Fanjakana na Fikambanam-panjakana, na orinasam-panjakana vahiny na tsy miankina aminy, no

    . MAMPISAMBO-BOLA Fanjakana iray dia MITOMBO foana ny trosany, izay tsy maintsy hefany na ho ela na hohaingana ;

    . Manao « investissements » ao amin’ny taniny, dia tombom-barotra sy tombon-karena matevina dia matevina, faran’izay mety ho trany, HO AN’NY TENANY, no anton-javatra kendren’ IZY REHETRA , ary TSY MISY NA OVIANA NA OVIANA IZANY HOE « WIN-WIN » izany, eo amin’ny fifandraisany amin’ny Fanjakana mampiantrano azy. Izay HAHAKELY ny FATIANTOKA ho azy eo amin’ny lafin-javatra rehetra sy ny FAHAVEREZENA NY FIANDRIANAM-PIRENENY no hany METY hiadian’ilay Fanjakana mpampiantrano varotra kely tamin’ny NANEKENY ILAY TETIK’ASA, izay TSY IZY mihitsy amin’ny ankapobeny no loharano nipoirany. Fa araka ny vao nampahatsihivinay etsy aloha ny fampiharan’ny ohabolan’ny Ntaolo amin’itony tetik’asa itony, dia toy ny HANINA OMENA ANDEVOLAHY, TIAN-KANO, TSY TSIAN-KANO. Kanefa sitrapon’ilay mpitondra-fanjakana mpanapaka ihany no manaiky ny tetik’asa TSY AVY AMINY fa avy amin’ny any ivelany...na koa ny fandraisana « FANAMPIANA » heveriny fa tena hahasoa ny tokantranony. Eto dia misy fanomezana nomen’ny Sinoa ny Sekoly TEKNIKA etsy Ampasampito-Antananarivo, izay tena ilaina dia ilaina [bebe kokoa noho ny fanomezam-boky amin’ny teny vahiny] ary antenaina ny hahamaromaro ny toa izany. Toa tsy mba nahita gazety teto an-toerana nanao tatitra momba izany anefa izahay raha tsy diso :

    « Madagascar : la Chine fait don d’équipement pour améliorer la formation professionnelle »
    Xinhua | 21.02.2019
    http://french.peopledaily.com.cn/Afrique/n3/2019/0221/c96852-9548415.html
    « La Chine a remis un don d’équipement pour améliorer la formation professionnelle à Madagascar, lors d’une cérémonie officielle lundi à Antananarivo, capitale malgache.

    « "L’équipement se compose de machines et d’accessoires sophistiqués, dont 20 THÉODOLITES, 20 mélangeurs de ciment électroniques, 50 PANNEAUX SOLAIRES PHOTOVOLTAÏQUES , 20 TOURS parallèles, 20 fraiseuses universelles, 20 raboteuses, 20 MOTEURS DIESEL et d’autres", a déclaré l’ambassadrice de Chine à Madagascar, Yang Xiaorong, dans son discours prononcé lors de la cérémonie de donation tenue au lycée technique d’Ampasampito. »

    « L’ambassadrice chinoise a fait savoir que trois ingénieurs chinois et un INTERPRÈTE arriveraient bientôt à Madagascar pour aider à l’installation et FORMER les ENSEIGNANTS malgaches à l’utilisation des matériels. »

    (Hofaranana)

    • 25 février à 09:14 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re kartell 23 février ; « ChinAfrique »-LALAM-BY
      « kartell 23 février à 13:10 ...françafrique...(vs) chinafrique » LALAM-BY ?
      (Tohiny sady farany)

      Farany tsara ihany raha mba dinihin’ny mpitondra sy ny mpanao fanjakana ambony Malagasy ny LALAM-BY naorin’i Sinina na ho aorin’i Sinina eran’i Afrika, izay heverinay fa tokony ho LOHA LAHARANA amin’ny FANAMBANY (« infrastructures ») kasainy hatsangana.
      Zahao ohatra :

      - https://asialyst.com/fr/2017/08/14/quand-chine-construit-trains-afrique-precedent-tazara/

      « En 2017, deux lignes de chemin de fer construites et financées par la Chine ont été mises en service en Afrique subsaharienne. La première (750 km) relie Addis Abeba à Djibouti où Pékin vient d’inaugurer sa première base militaire, et la seconde (477 km) joint Mombasa depuis Nairobi. Ces lignes remplacent celles construites par la France et l’Angleterre. Elles s’ajoutent à TROIS AUTRES achevées depuis 2014 : Khartoum-Port Soudan (780 km) et Abuja-Kaduna (180 km) au Nigeria. En moins de dix ans, la Chine a ainsi ajouté 2200 aux 55 000 kilomètres du réseau ferroviaire africain.

      « Cette fièvre du train surprend. Elle a pourtant un antécédent : au début des années soixante-dix, la Chine a construit une ligne de 1860 kilomètres reliant Dar es-Salam en Tanzanie à Kapiri Mposhi en Zambie proche de la Copper Belt. Le « Tazara » qui demeure à ce jour en Afrique le plus grand projet de la Chine fut sa première grande manifestation sur le continent noir...

      « Commencée en 1973, la construction a été achevée trois ans plus tard avec une année d’avance sur le programme annoncé. Mobilisant 15 000 travailleurs de Chine, dont de très nombreux techniciens détachés de la société des chemins de fer, sa réalisation a assuré la réputation des entreprises chinoises en Afrique....

      « Le Tazara a coûté 400 millions de dollars...

      « La Chine n’a pas présenté la construction du Tazara comme une aide, un mot qu’elle a évité de mentionner jusqu’à la publication du livre blanc sur « l’aide internationale » en avril 2011, mais comme une coopération entre pays en développement. Les Chinois qui ne parlaient pas alors de relations « gagnant-gagnant » s’intéressaient aux débouchés africains, qu’il s’agisse de produits de consommation – textile ou bicyclette de marque « Pigeon » – ou de construction...

      « Brocardant le ’’train de bambou’’ , des JOURNAUX ont ACCUSÉ LES CHINOIS DE VENDRE À DES PRIX TRÈS ÉLEVÉS DES PRODUITS DE MAUVAISE QUALITÉ accusé. Le WALL STREET JOURNAL a présenté le débarquement de 15 000 travailleurs chinois à Dar es-Salam comme l’avant-garde d’une INVASION susceptible de bouleverser l’équilibre ethnique de la région. Des journaux ont publié des PHOTOS TRUQUÉES – des « FAKE NEWS » AVANT L’HEURE – d’AFFICHES offrant des terres aux Chinois acceptant de travailler à la construction du Tazara.
      Prouesse technique, le Tazara fut un échec commercial.

      . http://french.xinhuanet.com/2017-01/02/c_135948614.htm
      Les grands projets chinois de 2016 en Afrique sub-saharienne
      Publié le 2017-01-02
      - LE CHEMIN DE FER ETHIOPIE-DJIBOUTI
      Le 5 octobre, l’Ethiopie a lancé son premier chemin de fer ÉLECTRIFIÉ reliant sa capitale à Djibouti...
      Le chemin de fer de 752,7 km [réduit] le temps de voyage de SEPT JOURS par voies routières à environ DIX HEURES...
      Construit par la China Railway Group and China Civil Engineering Construction Corporation, le chemin de fer se caractérise par l’utilisation de séries complètes d’équipements et de normes chinois....

      - LE CHEMIN DE FER NAIROBI-NAIVASHA
      Le 19 novembre, le Kenya a lancé le projet de chemin de fer reliant Nairobi à Naivasha (SGR), construit par la China Communications Construction Company (CCCC) et financé par la Banque d’import-export de Chine (EXIM Bank).

      Le projet est la phase A du projet SGR Nairobi-Malaba et une extension du SGR Nairobi-Mombasa. La ligne longue de 120,4 km relie la capitale kényane à Malaba, ville située à la frontière entre le Kenya et l’Ouganda.

      - LE CHEMIN DE FER ABUJA-KADUNA (NIGERIA)
      « [...] La ligne de 186,5 km de long a été construite par la China Civil Engineering Construction Corporation et compte neuf gares. Les trains y circulent à une vitesse allant jusqu’à 150 km/h.... »

  • 25 février à 09:28 | lysnorine (#9752)

    « Re : punchline 23 février à 18:50 »
    « médecins et pharmaciens Malgaches VÉRIFIONS un à un CES VACCINS »

    En complément de ce que nous avons déjà posté ici dans « Epidémie de rougeole : un bilan de 80 morts » jeudi 24 janvier 2019
    lysnorine. 24 janvier (2019) à 10:56 ; 20:54 ; 21:34
    https://www.madagascar-tribune.com/Epidemie-de-rougeole-un-bilan-de-80-morts.html?id_article=24544&id_objet=24544#formulaire_forum

    - « Vaccination & Rougeole »
    8 mars 2018
    Dr Henri Joyeux, Pr honoraire de la Faculté de Médecine de Montpellier
    « [...¨] A propos de la Rougeole qui fait la ”Une” de beaucoup de médias

    « C’est le moment de relire ce que j’ai écrit très clairement dans mon livre à propos de la forêt vierge vaccinale : « Vaccins comment s’y retrouver ? » paru en 2015, dont aucun média n’a parlé, dont je n’ai reçu aucune critique scientifique, et dont je ne bénéficie d’aucun droit d’auteur.

    « J’écrivais : « En 1910, on comptait en France 5 000 décès. Michel Georget rappelle qu’en 1983, lorsqu’on a voulu généraliser le vaccin contre la rougeole, LA MORTALITÉ AVAIT DÉJÀ DIMINUÉ de 99,5 %. En 1970, elle était considérée comme MALADIE BÉNIGNE de l’enfance. En 1994, aux États-Unis, 30 à 50 % des cas de ROUGEOLE APPARAISSAIENT CHEZ DES SUJETS VACCINÉS . En 1985, en France, la maladie atteignait 3 % des vaccinés et en 1994, 27 % d’entre eux. Les CAS MORTELS EN AUGMENTATION s’expliquent par le plus grand nombre d’immunodéprimés (ALIMENTATION DE MAUVAISE QUALITÉ NUTRITIONNELLE , maladies auto-immunes, SIDA…), ce que ne nous disent pas les statistiques.

    « Au sujet de la Rougeole, je suis tout à fait d’accord pour la vaccination, en particulier avec le vaccin ROUVAX de Sanofi Pasteur à la fin de la première année du nourrisson...

    « Les cas de rougeole ont AUGMENTÉ de 400% partout en Europe entre 2016 et 2017, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Qu’est-ce que cela signifie : une VACCINATION mal organisée ou ABUSIVE ? L’OMS visait l’éradication de la rougeole dès 2010. Nous en sommes loin !...

    « Entre 2008 et 2016, on a recensé 24 000 cas de rougeole en France, dont 15 000 rien que pour l’année 2011. Entre 2008 et 2018, 21 personnes ont succombé à cette maladie, dont huit jeunes qui présentaient une contre-indication à la vaccination et dont le décès aurait pu être évité si leur entourage avait été vacciné. MAIS SONT-ILS DÉCÉDÉS DE la rougeole OU AVEC la rougeole, ce qui est évidemment fort différent ? Il est des cas où LA VACCINATION PEUT AGGRAVER LA MALADIE DU PATIENT, c’est une RÉALITÉ que tout médecin doit connaître....

    « En France, en juillet 2017 :...
    « Curieusement les cas de rougeole ont AUGMENTÉ alors que la couverture vaccinale n’a cessé de croître.

    « En Suisse en février 2017
    « Un enfant MEURT de la rougeole alors qu’il était VACCINÉ contre la Rougeole...
    « Les flambées de rougeole peuvent entraîner des épidémies susceptibles de provoquer de nombreux décès, notamment parmi les JEUNES ENFANTS MALNUTRIS en Asie, AFRIQUE ou chez les réfugiés en mauvaise santé....

    « Les RISQUES NEUROLOGIQUES POST VACCINATION imposent un EXAMEN NEUROLOGIQUE AVANT VACCINATION...les médecins ANGLAIS réalisent un examen neurologique des ENFANTS avant vaccination...

    « Les neuro pédiatres anglais réclament depuis des années un BILAN NEUROLOGIQUE avant et POST vaccinal, car ils redoutent les effets délétères sur le développement psychomoteur du nourrisson...

    « AVOIR LA ROUGEOLE PENDANT L’ENFANCE PRÉSENTE MOINS DE RISQUE QUE DE L’ATTRAPER À L’ÂGE ADULTE où les complications peuvent être bien plus graves. Nous savons que LES VACCINS NE SONT PAS FIABLES à 100%. Donc VACCINER EN MASSE L’ENSEMBLE DES NOURRISSONS NE CHANGERA EN RIEN LE PROBLEME. AU CONTRAIRE, car la durée de la vaccination n’excède pas 18 à 20 ans. Ainsi nous aurons une population vaccinée dans l’enfance qui, si elle développe à l’âge adulte la rougeole risquera des complications graves alors que SI ON L’ATTRAPE ÉTANT PETIT, ON EST IMMUNISÉ À VIE . Preuve que la nature est bien faite... »

  • 25 février à 10:10 | vatomena (#8391)

    Madame Isandra prétendait que si les colons avaient ouvert des routes et inauguré 2 voies ferrées c’était pour mieux évacuer les produits du pillage colonial . Plus tard ,on dira que si Ravalomanana entretenait le réseau routier c’était pour mieux faire rouler ses camions TIKO . Que dira t on lorsque les chinois nous doteront d’une auto route Tananarive /Tamatave ?

  • 25 février à 13:21 | vorona (#8254)

    Bjr Que pense le CERF et les généreux donateurs de la nomination récente de 62 généraux après celle de 2018 (par hasard juste avant les élections) de 65 de la même collection ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS