Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 1er décembre 2020
Antananarivo | 17h45
 

Société

Antananarivo renivohitra

Chasse aux gargotiers qui ne respectent pas le code de l’hygiène

samedi 12 septembre | Fano Rasolo

Sanction à l’encontre des gargotiers réfractaires. La Commune urbaine d’Antananarivo (CUA), par le biais de son Bureau municipal de l’hygiène (BMH) fera une descente inopinée dans les grands marchés de la Capitale en vue de surprendre et sanctionner les gargotiers qui ne suivent pas le code de l’hygiène. Hier s’est déroulée au Tanom-pokonolona d’Isotry une réunion des techniciens issus de la BMH avec tous les gargotiers des vingt-neuf (29) marchés d’Antananarivo pour sensibiliser ces derniers au respect du code de l’hygiène dans leur domaine.

« Nous remarquons que le nombre des gargotes a connu une forte augmentation à Antananarivo. Elles envahissent tous les marchés de la Capitale ; c’est pourquoi nous faisons cette sensibilisation autour du respect de l’assainissement du marché et de l’hygiène des aliments à vendre. Nous constatons que des vendeurs illicites de nourriture prolifèrent dans la Capitale alors qu’ils ne respectent pas le code de l’hygiène », selon un technicien auprès de la BMH.

Ce responsable a souligné que la BMH fera une sensibilisation dans les grands marchés de Tana pendant deux semaines, après quoi, s’il y a encore des gargotiers qui ne respectent pas les règles d’hygiène, alors ils seront pénalisés.

Lourde amende

« Nous sommes encore dans l’état d’urgence sanitaire, même si nous entrons dans le déconfinement progressif, c’est pourquoi, le respect des règles d’hygiène est très important pour prévenir la contamination à la Covid-19. Une forte hausse de la contamination est à craindre si l’hygiène et la propreté ne sont pas respectées. Les clients doivent mériter des nourritures saines et dans des endroits bien nettoyés », selon le docteur Andrianaky Ramaheritoa, directeur de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène auprès de la BMH.

Ce responsable a ajouté que tout contrevenant pourra être passible d’une amende allant de 5 000 à 5 000 000 d’ariary selon les préjudices constatés par les agents perquisitionneurs.

En sus de l’amende, la gargote pourra être scellée ou délogée du marché selon la catégorie de la violation des règles qui aura été constatée.

Ainsi, des équipes de la BMH effectuera des descentes dans les marchés ou sur les lieux où se trouvent des gargotes, pour vérifier le respect des règles d’hygiène et de la propreté des gargotes d’Antananarivo, afin d’éviter une deuxième vague de la pandémie et aussi pour protéger les clients d’éventuelles affections dues au non-respect du code de l’hygiène.

A Antananarivo, les nourritures se vendent dans la rue et dans toutes les ruelles. Malgré le certificat d’hygiène délivré par le ministère de la Santé Publique, certains gargotiers sont toujours réfractaires aux règles d’hygiène.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 12 septembre à 20:14 | lanja (#4980)

    Après la fourrière à 2 000 000 ar , voilà l’amande de 5 000 à 5 000 000 ar pour non respect d’hygiène par les gargotiers ! à cette allure , les pauvres malgaches seront virés de la ville à très grande vitesse !

    • 12 septembre à 20:24 | Rainingory (#11012) répond à lanja

      le rouleau compresseur maire pro bac-3 et anti-lait est lancé, gare aux sarambabembahoaka victimes collaterales

    • 12 septembre à 20:29 | Rainingory (#11012) répond à lanja

      coïncidence, hasard, les acolytes dudit maire sont en cet instant T en train de justifier ça sur kolo tv la chaîne de l’autre ministre de son état

  • 12 septembre à 20:30 | vatomena (#8391)

    Malgache ,tu es. Pauvre ,tu es. Encore plus pauvre ,tu seras

    • 13 septembre à 13:38 | betoko (#413) répond à vatomena

      Il existe des multitudes de pays qui s’avauprissent aussi de jour en jour à cause du covid 19 .
      Quelle type d’action vous avez entrepris pour que vos voisins ou amis qui habitent à Madagascar ne seront plus dans la misère ?

  • 13 septembre à 13:45 | betoko (#413)

    J’avais eu l’occasion de fréquenter quelques gargottes dans Tana J’ai beau leur expliquer que la santé est primordiale et si vous ne faites aucun effort le jour viendra où le BHS sera obligé de sévir et je vois que mes mis en garde se sont concrétisées

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives