Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 juillet 2024
Antananarivo | 05h35
 

Culturel

La culture au quotidien

Cette « mentalité » et « sagesse » qui nous sont si chères !

samedi 19 janvier 2008 |  729 visites  | Daddy R.

Culture, culture,… où en est-on vraiment avec notre culture ? Des mots et des phrases qui ne cessent d’être repris par tout un chacun. Mais jusqu’à maintenant, l’on se demande si tout le monde est conscient de ce que c’est vraiment cette culture.

Par définition, la culture est un état d’esprit. Tout est dans la mentalité. Qui dit, malgache doit passer par le « fond » de cette appellation, « vita gasy », « teny gasy », « mozika gasy »,… Ce n’est pas pour rien qu’on étiquette ainsi ces domaines.

Personne n’est parfait mais quand on a sa manière de faire ce qu’on entreprend, souvent on réussit. Et c’est là que se pose le problème car la plupart des « gasy » sont ni valables ni crédibles. Le qualificatif « gasy » est souvent synonyme de « mauvais » ou « néfaste ». Ce qui s’explique parce que la manière dont ces « vita gasy » a été présentée n’est pas du tout convaincante. C’est pourquoi, on a tendance à négliger et à nier la qualité des produits « made in Madagascar ».

Par ailleurs, l’implantation des zones franches ne cesse de s’accroître dans le pays. Une affluence due un prix de main- d’œuvre très bas. Une situation qui prouve que les malgaches ont la compétence mais ne sont pas aptes à offrir une meilleure qualité de leur propre gré. Cette politique permettrait-elle à la nation d’avancer ? Aide-t-elle la population à faire face à leur quotidien ?
Et l’on s’étonne quand tout le monde tend vers un changement de mentalité. Quand on est occupé à chercher de quoi manger tous les jours, est-ce qu’on a encore le temps de se soucier d’autres choses ?

C’est malheureux de nos jours de voir des enfants qui ne savent même plus dire bonjour aux grandes personnes. N’est-ce pas un élément majeur de la sagesse malgache. Sans parler de ceux qui ne savent plus dire « pardon ». Des gestes qui ont beaucoup de « valeur » dans le quotidien malgache. La modestie, le respect mutuel, tant de « manières » qui sont tombées dans l’oubli.

Mais d’où vient le modèle ? Une arrogance qui est devenue une habitude, voire une façon de se comporter en public. Histoire de montrer qu’on est au- dessus de tout le monde. L’audace de pointer du doigt celui qui ne nous plaît pas. L’audace de « tutoyer » tous ceux qui nous entourent,…L’image d’une population entière reconnue de par sa galanterie, et son caractère sympathique.

Madagascar est loin d’être ce pays « imaginaire » qui a fait parler de lui. Serait-on toujours à l’ère des « sauvages » et attendre qu’on nous dicte tout ce qu’on doit faire pour se rendre compte de la « valeur » de cette identité qui nous est propre et si « chère » ?

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS