Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 30 novembre 2021
Antananarivo | 23h03
 

Sport

Portrait • Ramanisa Mbolatiana

« Ce que ton esprit croit... »

mercredi 30 avril 2008 | Rata
« La vie est un défi permanent sur soi-même », dixit Ramanisa Mbolatiana.

« Ce que ton esprit croit, ton corps réalise ». C’est sur cet adage puisé dans la langue de Shakespeare que Ramanisa Mbolatiana a forgé sa carrière sportive. Une carrière de plus d’une décennie jalonnée de titres nationaux, de 1994 à 1999, et d’une médaille d’argent obtenue à un championnat d’Afrique, sans oublier les performances réalisées aux différentes compétitions régionales. « Il y a eu des moments et des situations où les doutes semblent prendre le dessus malgré les rudes préparations, surtout à l’approche des grands rendez-vous », se souvient Ramanisa Mbolatiana. Des appréhensions effacées d’un revers de main par l’adage que lui a appris son père et non moins son coach, Ramanisa Clovis. Une situation qu’elle a vécue au sommet continental au Kenya où face aux Maghrébines de grandes tailles, archi-favorites, Ramanisa est parvenue à se hisser à la seconde marche du podium final. Cette compétition demeure d’ailleurs son meilleur souvenir, non seulement grâce à la médaille d’argent, mais surtout de l’état d’esprit qui l’a animé durant la course. « Même dans l’eau, je ne cesse de lancer des cris de guerre pour me motiver », se remémore celle qui croit dur comme fer que tout n’est pas question de moyens mais de volonté.

Pour la nageuse malgache, la recette est simple : « une bonne préparation mentale et physique, un objectif à fixer, un défi permanent sur soi-même, une bonne hygiène de vie, et un moral de fer ». Avant chaque compétition, selon ses confidences, elle consacre une partie de son temps à une séance psychologique au cours de laquelle elle s’imagine déjà dans le bain. « C’est également un bon moyen pour faire monter l’adrénaline », précise Ramanisa Mbolatiana. Des vertus qu’elle a su transposer dans sa vie professionnelle de commerciale au sein d’une société de téléphonie mobile. L’esprit de compétitivité est ancré à jamais dans sa tête. « Il faut se surpasser, essayer avant de dire non et ce afin d’éviter les regrets », note la championne des bassins. L’agent commercial, qui garde toujours une allure sportive teintée de dynamisme, conclut par « c’est après autant d’effort, de sacrifices et d’abnégation qu’on peut se procurer de la satisfaction, en cas de succès ou d’échec. » Bonne note est prise !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

décembre 2021 :

Rien pour ce mois

novembre 2021 | janvier 2022