Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 février 2024
Antananarivo | 21h42
 

Politique

Bezara Manassé

Candidat sénateur du Tim

mardi 15 avril 2008 | Gilbert R.

« Il est temps que les jeunes occupent enfin le devant de la scène. Longtemps, la jeunesse d’âge était considérée dans cette région comme une affection morbide. J’ai été personnellement victime de ce préjugé tout en reconnaissant mes compétences mais on s’était gardé, de me confier des responsabilités... parce que j’étais « trop jeune » ! Mais j’affirme que la jeunesse, c’est le dynamisme, la force et la puissance. Il est temps de placer les jeunes en première ligne. Toamasina, dit-il, compte de nombreux jeunes bourrés de compétence ». Ainsi nous a parlé Bezara Manassé. C’est le coordinateur du Bureau Régional Atsinanana de la Présidence de la République (BRP). C’est surtout le candidat du TIM pour les prochaines sénatoriales, autant dire que c’est le prochain sénateur élu de la Région Atsinanana.

Bezara Manassé a depuis longtemps été dans toutes les combines de développement. Maître de conférence, mathématicien, modéliste en développement, expert militant de l’informatique pour tous, il a été la cheville ouvrière de la présidence de l’université de Toamasina pour la recherche et la gestion de partenariats extérieurs. Il a noué la coopération régionale décentralisée des régions françaises Haute et Basse Normandies avec l’ancienne province de Toamasina.

Mais c’est un nouveau en matière politique, il le reconnaît volontiers. Le public ne le connaît guère. Sauf les étudiants. Cependant, il est parfaitement décidé à faire le plongeon maintenant. En définitive, dit-il, la politique est une science, pour ma part, je la déclinerai avec le développement. Et de déclarer que la fonction de sénateur, à vocation essentiellement économique et sociale, lui permettra d’élargir considérablement l’envergure de la politique de développement dans la Région Atsinanana. Et aussi d’ouvrir le parti TIM auquel il apportera une coloration nouvelle. Et enfin de maximiser la mobilisation de la jeunesse tamatavienne. Déjà, au BRP, il a déjà conseillé et piloté un grand nombre de jeunes pour le montage et le financement de leur projet.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS